Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'jsa'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


2 résultats trouvés

  1. Titre de l'album : Justice society of america tome 1 - Le nouvel âge Scenariste de l'album : Geoff Johns / Alex Ross Dessinateur de l'album : Collectif Coloriste : Collectif Editeur de l'album : Urban Comics Note : Résumé de l'album : La Société de Justice a connu de nombreux changements depuis sa création lors de la Seconde Guerre mondiale, mais une chose sera toujours vraie : ils forment une famille. Alors qu'ils accueillent une nouvelle génération de héros et forment une alliance avec la Ligue de Justice et la Légion des super-héros, le Marchand de Sable partage une terrible prémonition : le Multivers s'apprête à vivre un grand bouleversement... Critique : Mais qu'est ce que ce recueil fait du bien. Peut importe qu'il soit déjà paru chez Panini ou que l'histoire se passe juste apres infinite crisis et donc loin du Rebirth actuel. Car ce qui est excellent dans ce Justice society, c'est qu'il n'a justement besoin d'aucune connaissance pour être lu. Mieux que cela il nous livre une histoire avec de nouveaux héros accopagnés de leurs passés (donc pas besoin de passifs pour ceux ci) mais surtout une aventure à taille humaine à une époque actuelle ou la ligue de justice nous a plus habitué à des sauvetages de l'ordre du galactique et du multiverselle ! La on a le plaisir de retrouver des héros jeunes et insouciants, des vieux briscards qui les forment mais surtout des aventures "proches du terrrain" qui montent en puissance en même temps que l'on apprivoise l'histoire de cette Justice society of America. La première histoire de Geof Johns est excellente pour cela. La deuxième ne l'est pas moins mais prend la marque de Alex Ross, qui, au scénario pour une fois, nous livre un vibrant hommage à son Kingdom Come. Hommage intelligemment fait car inclus dans un récit qui fait que la connaissance de Kingdom Come est un plus alors que son absence n'est pas foncièrement gênante. Un super recueil de super héros comme on en faisait dans les années 90-00. Moins torturé, moins profond peut etre mais qui visait un objectif plus simple : nous offrir une grande et intéressante aventure dont le but majeur est de nous divertir. Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/justice-society-of-america-le-nouvel-age-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  2. Mais qu'est ce que ce recueil fait du bien. Peut importe qu'il soit déjà paru chez Panini ou que l'histoire se passe juste apres infinite crisis et donc loin du Rebirth actuel. Car ce qui est excellent dans ce Justice society, c'est qu'il n'a justement besoin d'aucune connaissance pour être lu. Mieux que cela il nous livre une histoire avec de nouveaux héros accopagnés de leurs passés (donc pas besoin de passifs pour ceux ci) mais surtout une aventure à taille humaine à une époque actuelle ou la ligue de justice nous a plus habitué à des sauvetages de l'ordre du galactique et du multiverselle ! La on a le plaisir de retrouver des héros jeunes et insouciants, des vieux briscards qui les forment mais surtout des aventures "proches du terrrain" qui montent en puissance en même temps que l'on apprivoise l'histoire de cette Justice society of America. La première histoire de Geof Johns est excellente pour cela. La deuxième ne l'est pas moins mais prend la marque de Alex Ross, qui, au scénario pour une fois, nous livre un vibrant hommage à son Kingdom Come. Hommage intelligemment fait car inclus dans un récit qui fait que la connaissance de Kingdom Come est un plus alors que son absence n'est pas foncièrement gênante. Un super recueil de super héros comme on en faisait dans les années 90-00. Moins torturé, moins profond peut etre mais qui visait un objectif plus simple : nous offrir une grande et intéressante aventure dont le but majeur est de nous divertir.
×
×
  • Créer...