Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'wwii'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


4 résultats trouvés

  1. Tout le monde connait Jesse Owens. Le sportif noir qui défia les nazis en remportant 4 médailles d'or aux jeux olympique de 1936. Mais connait-on reelement la vie derrière l'Histoire ? la vie d'un homme noir dans une Amérique raciste et qui ne veut de lui que parce qu'il a réussi. Une vie racontée... d'une assez étrange façon je dois bien l'avouer. Notre histoire est contée par un chat noir, ami imaginaire de Jesse comme s'il était un personnage ayant existé et ayant pris part à l'aventure que fut la vie de Jesse Owens. Si la lecture s'en trouve plus amusante, elle remet un peu en question la véracité de ce qui nous est présenté.
  2. Titre de l'album : Jesse Owens, des miles et des miles Scenariste de l'album : Gradimir Smudja Dessinateur de l'album : Gradimir Smudja Coloriste : Gradimir Smudja Editeur de l'album : Futuropolis Note : Résumé de l'album : Né en 1913 en Alabama dans une fratrie de 11 enfants, petit-fils d'esclave, Jesse Owens est resté célèbre comme quadruple champion olympique aux jeux de Berlin. Si on n'oublie jamais de préciser qu'Hitler avait refusé de lui serrer la main, Jesse Owens complétait : «c'est le président Roosevelt qui m'a snobé. Il ne m'a même pas envoyé un télégramme. À mon retour aux États-Unis, je ne pouvais pas m'asseoir à l'avant des autobus, je devais m'asseoir à l'arrière, je ne pouvais pas vivre là où je le voulais». Pour raconter cette histoire d'enfant qui court tout le temps, poursuivi par des hordes de sauterelles, un ours, des policiers, le Ku Klux Klan et ensuite des athlètes, Gradimir Smudja a choisi la fantaisie, l'humour et le grand spectacle. Comment ne pas être ébahi par les planches splendides de l'artiste ? Norman Rockwell n'est jamais très loin. Et s'il faut faire appel à un chat pour raconter cette fresque, c'est pour mieux raviver notre coeur juvénile. Critique : Tout le monde connait Jesse Owens. Le sportif noir qui défia les nazis en remportant 4 médailles d'or aux jeux olympique de 1936. Mais connait-on reelement la vie derrière l'Histoire ? la vie d'un homme noir dans une Amérique raciste et qui ne veut de lui que parce qu'il a réussi. Une vie racontée... d'une assez étrange façon je dois bien l'avouer. Notre histoire est contée par un chat noir, ami imaginaire de Jesse comme s'il était un personnage ayant existé et ayant pris part à l'aventure que fut la vie de Jesse Owens. Si la lecture s'en trouve plus amusante, elle remet un peu en question la véracité de ce qui nous est présenté. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/jesse-owens-des-miles-et-des-miles?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. Titre de l'album : Far east incident t2 Scenariste de l'album : Aguri Ohue Dessinateur de l'album : Aguri Ohue Coloriste : Editeur de l'album : VEGA Note : Résumé de l'album : Septembre 1945, Tokyo. La guerre est finie. Le commandement suprême des forces alliées, GHQ, effectue des opérations strictement confidentielles pour neutraliser les armes humaines nommées « variants », créées par l'unité 731 de l'Armée impériale japonaise. Ces variants doivent être abattus jusqu'au dernier mais, niant la défaite japonaise, ils intensifient leur lutte et enchaînent les attentats contre le GHQ et les civils. Kankurô Konoe et Saika parviennent à éliminer les variants les uns après les autres... jusqu'au 26 février 1946, où un événement imprévu frappe la capitale ! Un nouvel attentat fait 32 morts. Litchi Gotô, l'instigateur des attentats, s'avère être une vieille connaissance de Kankurô. Critique : Deuxième tome de Far East incident et tome allant à 200 à l'heure. Les Japonais rebelles passent à l'attaque et veulent absolument empêcher la signature du traité rendant le Japon dépendant des États-Unis. Nos héros se trouvent être pris aux dépourvus et font de qu'ils peuvent pour empêcher ce désastre. Ce tome deux est un tome plein d'action, entre course poursuite en voiture et fusillade, qui marque un premier tournant dans l'histoire, mais ne met pas beaucoup en avant les mutants. Plus centré sur l'histoire avec un grand H, il n'en est pas moins déplaisant à lire et nous montre un Japon d'après-guerre peut décrit d'habitude dans les mangas. À voir si le tome 3 se réoriente plus sur les combats /chasses aux mutants. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/the-far-east-incident-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. poseidon2

    Far east incident t2

    Deuxième tome de Far East incident et tome allant à 200 à l'heure. Les Japonais rebelles passent à l'attaque et veulent absolument empêcher la signature du traité rendant le Japon dépendant des États-Unis. Nos héros se trouvent être pris aux dépourvus et font de qu'ils peuvent pour empêcher ce désastre. Ce tome deux est un tome plein d'action, entre course poursuite en voiture et fusillade, qui marque un premier tournant dans l'histoire, mais ne met pas beaucoup en avant les mutants. Plus centré sur l'histoire avec un grand H, il n'en est pas moins déplaisant à lire et nous montre un Japon d'après-guerre peut décrit d'habitude dans les mangas. À voir si le tome 3 se réoriente plus sur les combats /chasses aux mutants.
×
×
  • Créer...