Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'adaptatio'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


2 résultats trouvés

  1. Titre de l'album : Phobos - Tome 1 - L'envol des éphémères Scenariste de l'album : Victor Dixen Dessinateur de l'album : Eduardo Francisco Coloriste : Chiara di Francia & Natalia Lim Editeur de l'album : Glenat Note : Résumé de l'album : Six filles. Six garçons. Six minutes pour se rencontrer. L'éternité pour s'aimer. Dans un futur proche, la conquête spatiale est relancée par le biais de la téléréalité la plus ambitieuse de tous les temps : le programme Genesis. Six filles et six garçons âgés de 17 à 20 ans ont été sélectionnés parmi des milliers de candidats de tous les pays pour établir la première colonie humaine sur Mars. Ils sont tous orphelins, sans attache, sans promesse d'avenir... sans famille pour intenter un procès si les choses tournent mal. Ils effectuent les six mois de voyage en aller simple dans deux compartiments séparés du vaisseau Cupido, à destination de Phobos, la lune de Mars. Ils ont un objectif : trouver le partenaire avec qui enfanter sur la base d'un rendez-vous de 6 minutes hebdomadaire et tout ça, sous l'oeil inquisiteur des caméras qui filment le vaisseau 24 heures sur 24. Léonor, la candidate française, a signé pour la gloire davantage que pour l'amour, mais il y a une chose qu'elle ne pouvait pas prévoir : une fois embarqués dans le vaisseau, les candidats et candidates sont tous condamnés à une mort certaine... Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour faire demi-tour. Saga best-seller traduite dans plusieurs langues dont l'anglais, ce thriller de SF haletant allie speed-dating spatial et course pour la survie, tout en offrant une satire piquante de la société du spectacle. Phobos est aujourd'hui adapté en bande dessinée par son maître d'oeuvre, Victor Dixen, lauréat de deux Grand Prix de l'imaginaire. Critique : M note est très sévère. Phobos est indubitablement une bd de qualité qui saura facilement trouver son public. Mais j'ai été déçu. Déçu car j'ai eu l'impression de lire le début d'une saga façon Hunger Games très tournée vers un public ado-jeunes adultes. Les thèmes abordés, les personnages, leurs motivations et leur niveau de complexité m'ont laissé un petit goût de manque de maturité. Dur à expliquer. Mais j'en attendais beaucoup plus. Dommage pour moi donc, puisque les dessins sont bien réussis (même si légèrement un cran en dessous de la sublime couverture) et que l'histoire reste intéressante, assez originale et plutôt bien maitrisée. On verra sur le second tome si mon impression se confirme ou non, mais n'ayant pas lu les livres, je reste pour le moment un brin sceptique. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/phobos-tome-1-l-envol-des-ephemeres?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  2. M note est très sévère. Phobos est indubitablement une bd de qualité qui saura facilement trouver son public. Mais j'ai été déçu. Déçu car j'ai eu l'impression de lire le début d'une saga façon Hunger Games très tournée vers un public ado-jeunes adultes. Les thèmes abordés, les personnages, leurs motivations et leur niveau de complexité m'ont laissé un petit goût de manque de maturité. Dur à expliquer. Mais j'en attendais beaucoup plus. Dommage pour moi donc, puisque les dessins sont bien réussis (même si légèrement un cran en dessous de la sublime couverture) et que l'histoire reste intéressante, assez originale et plutôt bien maitrisée. On verra sur le second tome si mon impression se confirme ou non, mais n'ayant pas lu les livres, je reste pour le moment un brin sceptique.
×
×
  • Créer...