Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'ekho'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


2 résultats trouvés

  1. Titre de l'album : Ekhö Monde miroir - Tome 11 - Hot tabaaasco Scenariste de l'album : Christophe Arleston Dessinateur de l'album : Alessandro Barbucci Coloriste : Nolwen Lebreton Editeur de l'album : Soleil Note : Résumé de l'album : De nombreux cas d'amnésie apparaissent dans la population d'EKHO. A New York, Juan, chercheur mexicain pour un laboratoire US, s'est approprié le corps de Fourmille. Il a découvert que ses employeurs ont diffusé un prion qui rend amnésique, afin de mieux vendre un antidote de leur invention... Pour libérer Fourmille de cet hôte, nos amis se rendent à Mexico à la recherche du passé du défunt Juan... Critique : Il faut reconnaître que si les débuts d'Ekhö m'avaient peu marqués, quand j'ai redécouvert cette série il y a deux ans j'ai été agréablement surpris, depuis c'est une des séries d'Arleston que je lis avec plaisir. Le format one shot permet pas mal de fantaisies au scénariste mais l'ensemble forme un tout qui reste cohérent pour le lecteur occasionnel tel que moi. Le monde d'Ekhö est assez frais, et l'héroïne est assez remarquable dans ses qualités de femme libre. Le principe de la série permet à Arleston de critiquer selon son bon vouloir notre monde actuel à travers une de ses facettes au choix. Les dessins de Alessandro Barbucci sont tout en rondeurs et très jolis. Ce tome 11 reste dans la lignée des précédents, ni bien meilleurs ni moins bon, il ravira donc les fans de la série, dont je commence gentiment à faire partie. Ekhö est définitivement de la bd plaisir, qui si elle ne vous marquera pas l'esprit très longtemps vous assurera un bon moment de lecture, quelques rires, et un joli dépaysement débarrassé d'enjeux trop forts. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/ekho-monde-miroir-tome-11-hot-tabaaasco/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  2. Il faut reconnaître que si les débuts d'Ekhö m'avaient peu marqués, quand j'ai redécouvert cette série il y a deux ans j'ai été agréablement surpris, depuis c'est une des séries d'Arleston que je lis avec plaisir. Le format one shot permet pas mal de fantaisies au scénariste mais l'ensemble forme un tout qui reste cohérent pour le lecteur occasionnel tel que moi. Le monde d'Ekhö est assez frais, et l'héroïne est assez remarquable dans ses qualités de femme libre. Le principe de la série permet à Arleston de critiquer selon son bon vouloir notre monde actuel à travers une de ses facettes au choix. Les dessins de Alessandro Barbucci sont tout en rondeurs et très jolis. Ce tome 11 reste dans la lignée des précédents, ni bien meilleurs ni moins bon, il ravira donc les fans de la série, dont je commence gentiment à faire partie. Ekhö est définitivement de la bd plaisir, qui si elle ne vous marquera pas l'esprit très longtemps vous assurera un bon moment de lecture, quelques rires, et un joli dépaysement débarrassé d'enjeux trop forts.
×
×
  • Créer...