Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Qui dit nouveau mois dit nouvel édito ! Un édito de mars qui part sur…. Ah non... attendez... on me dit dans l'oreillette qu'on est déjà plus en mars !!! 
    Il semblerait qu'il y ait eu une faille temporelle qui ait fait disparaitre le mois de mars.... Étrange...
    Bon je ne vais pas chercher d'excuse, le mois de mars était assez infernal pour moi. Et encore je ne parle pas de l'ambiance globale de conflit mondial, et malade avec des envies de tester leurs armes etc.... Je m'excuse donc platement pour cette absence d’édito de mars !

    Donc pour ne pas vous faire de blague, je suis pile à l'heure sur celui d'avril... si on est bien en avril car je ne sais pas vous mais chez moi le temps est plus celui de début mars que d'avril. De la neige à gogo, du vent, du froid... et une envie de se remettre devant la cheminée avec une pile de BD, de décrocher la télé et le téléphone pour se créer une bulle.... Hivernale

    Le problème, en..... Fin de l'édito....

     

  • Salut les lecteurs.

    Qui dit nouveau mois dit nouvel édito ! Un édito de mars qui part sur…. Ah non... attendez... on me dit dans l'oreillette qu'on est déjà plus en mars !!! 
    Il semblerait qu'il y ait eu une faille temporelle qui ait fait disparaitre le mois de mars.... Étrange...
    Bon je ne vais pas chercher d'excuse, le mois de mars était assez infernal pour moi. Et encore je ne parle pas de l'ambiance globale de conflit mondial, et malade avec des envies de tester leurs armes etc.... Je m'excuse donc platement pour cette absence d’édito de mars !

    Donc pour ne pas vous faire de blague, je suis pile à l'heure sur celui d'avril... si on est bien en avril car je ne sais pas vous mais chez moi le temps est plus celui de début mars que d'avril. De la neige à gogo, du vent, du froid... et une envie de se remettre devant la cheminée avec une pile de BD, de décrocher la télé et le téléphone pour se créer une bulle.... Hivernale

    Le problème, en ce mois d'avril, sera plus sur la sélection de lecture car c'est historiquement une des périodes de sorties les moins "intéressante". Le décalage d'Angoulême n'ayant que peu impacter les sorties, on se retrouve avec des sorties un peu moins sexy. Mais ce n'est pas pour autant qu'il ne faut pas creuser un peu et nous sommes là pour ça ! 

    Que ce soit le très sympa game au vert, la suite de Gentlemind, le Cosaques ou encore la suite des adaptations de Lovecraft en manga, l'arrivée de 86 ou encore une gamme Infinite des Urban plutôt sympa pour entrer dans l'univers DC, l y a quand même de quoi lire en ce printemps 2022.

    Mettez-vous donc au chaud, prenez soin de vous, ne déprimez pas trop en regardant les infos, serrons-nous le coudes en ces périodes difficiles et, bien sûr, reposez-vous sur nous pour faire le tri sur vos lectures à venir !

    Comme le dit très bien Roberto Benigni : la vie est belle ! Profitons-en !

  • Dernières Critiques

    • Récré A3 - Tome 2 - Otto Largue et Goldo Tombe
      Note :
      L'iéde de parodier Goldorak, Albator et les personnages et intrigues des dessins animés de notre enfance était plutôt savoureuse sur le papier. Las, le dessin clairement ciblé humour jeunesse ne m'a pas emballé plus que ça, et la teneur des gags finalement assez limités n'a pas été compensé par la richesse des références, dont je le concède j'en ai probablement loupé une bonne moitié.

      Ce Récré A3 est à réserver aux fans absolus de Golodrak et Albator ayant envie de rire un peu.
      • 0 réponse
    • Clebs - Tome 2 -Il était une fois dans l'os
      Note :
      Je ne crois pas qu'il y ai de genre plus difficile en bd que l'humour. On a tous en tête des génies de l'humour en bd, mais il faut bien reconnaitre que si ces rares élus accèdent à une immense reconnaissance c'est aussi parce que la tâche parait difficile.

      Evidemment l'humour est subjectif, aussi ce qui est valable pour moi ne l'est pas pour tout le monde.

      Pourquoi je vous raconte cela ? Parce qu'une fois n'est pas coutume, je n'ai pas réussi à finir cette bd. Ce qui explique sa note très basse. 

      Les dessins ne me font ni sourire ni rire, je ne les trouve pas spécialement mignons. Et les gags m'ont profondément blasé. Bref je n'ai pas ri, je n'ai pas accroché, je n'ai pas réussi. Et ce n'est pas le choix du sujet le problème, puisque étant moi même heureusement accompagné d'un chien j'étais tout disposé à rire sur ce sujet là.

       

      Bref. Ce n'était pas pour moi.
      • 0 réponse
    • Malcolm Max tome 3 - Projet nightfall
      Note :
      Ce troisième clôture le premier cycle des enquêtes fantastiques de Malcolm Max et sa partenaire Charisma. Peter Menniger utilise dans cette fiction, des faits historiques ainsi que des personnages historiques ou leurs inventions. L’époque victorienne se prête bien au récit steampunk pour les décors et contexte historiques. Ce dernier tome reste toujours aussi verbeux avec peut-être trop de dialogues ou de phylactères narratifs qui perturbent un peu la fluidité de la lecture. Après ces nombreux dialogues sont souvent l'occasion pour l'auteur d'apporter des touches d'humour, surtout avec les dialogues de la reine Victoria. Sinon ce dernier tome vous réserve beaucoup d'action avec la résolution de l'enquête et des combats contre des humanoïdes, des fantômes et la force de Charisma la demi-vampire.
      Ingo Römling assure une partie graphique très plaisante et qui se démarque des productions du même genre en bande dessinée. L'album se termine par quelques références sur les personnages et lieux qui apparaissent dans cet épisode.
      Cette trilogie est un mélange des genres avec l’enquête policière proche de celle de Sherlock Holmes pendant la même époque et le fantastique apporte l’originalité au récit.

       
      • 0 réponse
    • Ascender t4 (fin)
      Note :
      Ça y est, cette fois, c'est la fin. Pas de surprise sortie du chapeau, Jeff Lemire et Dustin Nguyen ferme l'aventure de Tim-21 avec ce tome 4 d'Ascender.

      Et c'est bien ce qui est marquant dans ce quatrième et dernier tome : le fait que ce dernier opus soit la conclusion non pas d'Ascender mais bien des deux séries. Et c'est ce qui est excellent, car on a enfin toutes les informations nécessaires à joindre les deux bouts, mais aussi ce qui va, si vous voulez l'apprécier à sa juste valeur, vous demander de tout relire 🙂 Ou faire travailler votre mémoire. 

      Reste que ce tome 4 est une vraie et belle conclusion. Jeff Lemire réussit à se sortir de son délire magico-technologique de belle façon, c'est-à-dire sans trop entrer dans des explications fumeuses, tout en conservant un niveau d'explication satisfaisant. Dustin Ngueyn est, quant à lui, toujours aussi bon dans son registre et nous propose des planches sublime avec le combat final en apothéose. 

      Une fin d'aventure comme on les aimes pour un space opéra sur 10 tomes qui restera hors norme.
      • 1 réponse
    • Tant que nous sommes vivants
      Note :
      Bon alors comme d'habitude, je ne connais pas le roman de Anne-Laure Bondoux. Je ne pourrais donc juger ce qui est du domaine de l'adaptation ou du domaine du roman.

      Je jugerai ainsi l'ensemble. Et un ensemble bien sympathique. Graphiquement déjà avec un album comme on en voit de moins en moins, tout au crayon. Ce style donne un aspect désuet qui convient très bien au conte que l'on est en train de lire.

      Niveau scenario, cette histoire fait partie de ces trames ou l'auteur préfère laisser une part de la réflexion au lecteur, pour que chacun se fasse une idée. En effet, si notre auteur se consacre essentiellement sur les personnages principaux, sans nous éclairer sur le contexte, comme si celui-ci n'avait pas d'importance. Un choix délibéré et assumé de la part de l'autrice du roman, comme on le découvre en fin d'album. Un choix qui peut par contre être déconcertant quand on aime bien avoir toutes les cartes en mains.
      • 1 réponse
    • Année zéro
      Note :
      L'année zéro est un roman graphique sur la naissance d'un premier enfant pour un jeune couple avec la vision précédent l'évènement puis celle après la naissance avec le bouleversement dans la vie du couple. La scénariste Anna Roy raconte sa propre expérience dans cette bande dessinée, cette sage-femme pensait connaitre tous les secrets entourant la grossesse ainsi que l'accouchement et pourtant elle va vite changer d'avis. Les angoisses sur la bonne santé de l'enfant sont bien présentes ainsi que la fatigue pour une femme enceinte qui marche sans cesse d'une patience à une autre. Après la naissance du bébé, la vie du couple évolue pour former une petite famille. Il est intéressant de suivre l’évolution de la vie du couple même après la naissance avec les changements que cela occasionne. On se laisse porter par la lecture en suivant le fil rouge bien présent dans le dessin comme on peut le voir sur la couverture. Les dessins de Mademoiselle Caroline sont dans un style minimaliste et très dynamique.
      Année zéro conviendra particulièrement à un public féminin et encore plus pour les jeunes femmes désirant un enfant.

       
      • 0 réponse
    • Aquarica - Tome 2 - La baleine géante
      Note :
      Aquarica est décidément une série à part dans l'univers de la BD actuelle. Elle marque d'abord la réunion de deux immenses références et talent de la bande dessinée. Sa génèse et tous les détours qu'elle a emprunté avant de devenir une bande dessinée est passionnante. Elle marque surtout leur indéfectible amitié. Et ce tome 2, dont le dessin est terminé par François Schuiten après le décès de son ami Benoît Sokal vient encore renforcer cette impression. Tout le cheminement dans la réalisation de ce projet, initialement destiné à au cinéma et au film d'animation est d'ailleurs expliqué en fin d'album. 

      Aquarica est une fable puissante, qui aimante l'imaginaire, la poésie et la réflexion autour de sujet toujours plus actuels. C'est un mini monde en mouvement qui oblige les personnages à faire leurs choix et en cela elle ne peut que nous parler. 

      Toutefois si le tome 1 vous a laissé insensible, ce tome 2 ne vous plaira guère plus. Pourtant il se niche au coeur de ces pages une mélancolie et une lenteur puissante qui renforcent l'atmosphère, les questionnements et l'imaginaire. Aquarica est définitivement hors du temps.
      • 0 réponse
    • Tony - L'enfant des rivières tome 1
      Note :
      Un nouveau titre pour la collection coup de tête après l'album biographique sur George Best le mois précédent. Aujourd'hui, les auteurs Elsa Krim et Fred Campoy s'associent pour retracer le parcours singulier de Tony Estanguet, le premier sportif français a avoir gagné trois médailles d'or olympiques et être trois fois champion de France. Le père de la famille Estanguet était déjà champion de Kayak, il a su donner à ses trois fils la passion de ce sport. Tony est le cadet de la famille avec le sentiment de devoir se donner à fond pour égaler ses frères, avec un esprit de compétition très élevé. Cette première partie début avec les premières compétitions, l'entrainement de Tony et la médaille de bronze pour son frère aîné. L'album se termine avec un cahier souvenir de la famille Estanguet avec des photos commentées par les frères. La partie graphique est de qualité même si quelques visages sont étranges dans leur proportion.
      Tony, l'enfant des rivières est un très bon album sportif, démontrant l'engagement et les efforts pour se dépasser et être le meilleur dans un sport.

       
      • 2 réponses
    • Spawn - édition spéciale 30e anniversaire
      Note :
      Les éditions Delcourt nous font le plaisir de sortir une édition spéciale pour les 30 de Spawn. Cette intégrale regroupe les quinze premiers chapitres de la série du super-héros de l’enfer. Au niveau des bonus pour cette édition, il y a le premier chapitre en version noir et blanc avec les planches originales commentées par Todd Mcfarlane. Des couvertures originales et les premières esquisses et croquis de Spawn alors que McFarlane était encore adolescent. Spanw fête ses 30 ans et on pourra retrouver prochainement trois autres séries spin-off, King Spawn, Gunsliger qui se déroule au temps des cow-boys et The Scorched. Pour les quinze premiers chapitres qui sont proposé on retrouve le talent de Mcfarlane pour sa création au niveau du scénario mais aussi d’autres auteurs de renommés comme Frank Miller, Neil Gaiman ou encore Alan Moore qui signent chacun un des premiers chapitres. La nostalgie s’installe à la lecture de cette série où l’on retrouve des personnages forts et charismatiques comme Sam & Twitch qui auront une série attitrée par la suite ou des ennemis marquants comme Violator et Billy Kincaid. Les dessins de Todd Mcfarlane vieillissent bien je trouve pour un comics et le director’s cut du premier chapitre en noir et blanc à la fin donne un bon aperçu de son travail.
      La qualité d’écrire et des dessins sur Spawn n’est plus à démontrer depuis le temps et les nouveaux spin-off à venir assure le futur de la série pour longtemps.
      • 5 réponses
    • Chasin' the Bird
      Note :
      Sur cette bd il y aura les amateurs de musique, et les autres. Pour les amateurs de musique c'est simple c'est un must sur l'un des phénomènes qui a laissé une empreinte indélébile sur le dernier siècle musical.

      Pour les autres il y a un excellent comics qui au travers d'une courte période de la vie d'un artiste et par les yeux de ceux qui l'ont côtoyé tente d'explorer les facettes de l'art, de la création, de l'emprise aussi mais surtout du génie. 

      Je mentirais si je vous disais que c'est une BD dont vous allez adorez le graphisme car ce n'est clairement pas le point fort. Mais je crois qu'ici ce n'est pas bien gênant tant l'essentiel est ailleurs. Un roman de ce type serait difficilement accessible pour tous, alors que là, le média Comics est parfait pour rendre le tout digeste ET passionnant. 

       

      Je recommande. L'un de mes coups de coeur assurément chez Kamiti. Bravo !
      • 0 réponse
    • Movie Ghosts t1
      Note :
      En voilà une BD envoutante. Où est-ce la période ? 

      Le bon amalgame des deux je pense, porté par un dessin qui est tout aussi envoutant. C'est aussi bien l'intérêt que le petit problème de cette BD.

      En effet, l'atmosphère est tellement prenante qu'elle prend un peu le pas sur l'histoire. Enfin sur les histoires. On a l'impression que nos auteurs, en voulant renforcer leur atmosphère du Hollywood des années 60, ont sacrifié un peu cohésion. On a des petites histoires qui se mélangent, toutes sympathiques, mais qui manquent toutes d'un petit plus. On suit notre enquêteur, lui aussi très mystérieux, mais pas très dynamique.  On se croirait vraiment dans un film de gangsters des années 60 finalement.

      C'est surement le but recherché, mais la BD dégage aussi cet aspect suranné et issue d'une autre époque. Pas forcément le genre que j'avais envie de lire.

      À voir si le tome deux a plus de liant et un scénario se reposant un peu moins sur l'ambiance pour exister.

       

       

       
      • 0 réponse
    • Les vous
      Note :
      Les vous est un récit fantastique destiné aux jeunes ados sous format de roman graphique avec une couverture souple et 130 pages de lecture. 

      L'histoire est adaptée du roman de Davide Morosinotto et si vous me connaissez vous savez que je suis plutôt friand des adaptations de bons romans en romans graphiques ou bd. Ici j'ai été un peu déçu car, soyons sincère, j'ai trouvé le trait de Nicolas Pitz un peu léger. Je n'ai pas vraiment été happé par ces représentations là où sur Sombres Citrouilles, sont trait m'avait plutôt plu. Ici j'ai eu du mal, et si l'histoire m'a globalement bien plu, l'ensemble a manqué un peu de piquant pour moi pour se distinguer des autres productions du genre.
      • 0 réponse
    • No Zombies - Tome 3 - Le livre de Lila
      Note :
      Soleil n'attend pas, et voici donc le 3ème tome de cette série de Zombies qui m'avait laissé une plutôt belle impression. 

      Le rythme de parution étant effréné comme sur pas mal de leurs productions, ils font de nouveau appel à plusieurs auteurs pour collaborer sur un seul album. Ici depuis le tome 2 c'est Monsieur Benoît Dellac qui a pris la main sur les storyboards pour aider l'équipe en charge de ce No Zombies.

      Cette série dédiées au Zombies commence à ressembler dans sa construction de plus en plus à Conquêtes,  la série de SF de Soleil. En effet chaque tome vient nous changer le narrateur, même si ici, si chaque tome peut encore se lire assez facilement seul, ils prennent tout de même la continuité du précédent. 

      Ce qu'on y gagne en intérêt sur l'histoire globale, on le perd probablement un peu en immersion dans l'intrigue. Ce que je trouve un peu dommage car sur No Zombies, le paradigme posé dès le début était plus que prometteur, à la manière d'un Convoyeur par exemple, on aurait pu espérer peut être une série présentant un peu plus d'ambition. Là au fil des tomes, on se rapproche finalement d'un ersatz de Walking Dead assez bien réalisé mais qui a du mal au bout du compte à nous prendre réellement aux tripes. 

      La partie graphique de Evgeniy Bornyakov est propre et bien adapté à ce type de production, mais sans réelle prise de risque donc.

       

       
      • 0 réponse

    • Isekai gourmets tome 1
      Note :
      Ici aucun personnage n’est passé d’un monde à un autre, non, il s’agit juste d’un groupe d’aventuriers à la recherche du trésor absolu « la couronne de la sagesse » qui exaucerait n’importe quel souhait, qui se retrouve un jour en possession d’une mappe mystérieuse qui permet d’invoquer des aliments une fois par jour. Ce sont les aliments qui sont invoqués et qui viennent d’un autre monde !!

      Les aventuriers doivent formuler un souhait, mais attention, car si leurs souhaits ne vont pas dans le même sens il peut y avoir des surprises !! Ce qui est intéressant, c’est la façon dont nos héros découvrent les aliments de notre monde car bien sûr, ce ne sont pas des produits naturels qu’ils reçoivent, mais des produits travaillés : un pot de glace, de la sauce en bouteille, des maquereaux en conserve… ils se retrouvent donc en présence d’emballages et de matériaux inconnus, ne savent pas comment les ouvrir, ni comment les manger et bien sûr ne peuvent pas lire les étiquettes !!

      Après côté aventure, le manga est composé de courts chapitres avec une petite évolution sur leur recherche de la couronne mais ce n’est pas vraiment le sujet qui est mis en avant. Le manga est donc humoristique, et même si l’idée est sympathique je me disais en le lisant que cela pouvait vite devenir lassant, ce que les auteurs ont dû également penser car ils ont eu la bonne idée de finir la série en 3 tomes !! Une série divertissante sans prise de tête !
      • 0 réponse
    • Tower of God tome 5
      Note :
      Nos candidats sont à présent au 2eme étage de la tour, ils sont répartis selon différentes positions : les pêcheurs, les lanceurs, les gardiens de phares, les éclaireurs et les manieurs de vagues. Tous doivent maintenant apprendre à maitriser le shinsu pour pouvoir répondre à ces fonctions sachant qu’il n’y aura que peu de sélectionnés.

      Ce volume est moins dans l’action et plus dans l’explication : on en apprend plus sur le shinsu et les différentes classes ; c’est un point important car cela permettra de mieux comprendre les actions des différentes équipes dans la suite du manga. En même temps, on a aussi un peu de temps pour découvrir les différents candidats, on voit des amitiés apparaître et a contrario, des rivalités voir de la jalousie. Le graphisme n’est pas ce qu’il y a de mieux dans ce tome, il me semble que cela s’améliore par la suite… Il y a parfois certaines longueurs, surtout dans le début, le temps que l’on fasse connaissance avec les particularités de la tour, le shinsu et les personnages que l’on retrouvera pour certains tout le long de l’aventure. Tower of God a un univers très riche et il faut prendre le temps de l’apprivoiser mais c’est une super aventure à suivre.
      • 0 réponse
    • Adabana tome 1
      Note :
      Mizuki est une jeune lycéenne qui subit les récriminations incessantes de sa mère, un matin au lieu d’aller au lycée, elle se rend au commissariat pour avouer le meurtre de sa meilleure amie. Qu’est-ce qui a pu la conduire à une telle extrémité ? Si la police ne semble pas vouloir en chercher plus, ce n’est pas le cas de son avocat commis d’office qui pense que Mizuki cache quelque chose ou protège quelqu’un. L’enquête commence…

      Adabana est un thriller en 3 tomes, une série éditée en format A5 qui permet de mieux apprécier les différentes expressions des personnages, le graphisme et l’emploi des trames y sont particulièrement bien maitrisés et on ressent bien les différentes émotions qui se dégage des protagonistes. Si l’histoire semble simple au début, plus on avance dans l’intrigue, plus elle devient complexe nous laissant entrevoir plusieurs motifs possibles. Ce sentiment est d’autant plus renforcé que les policiers, journalistes, avocats… ne sont pas du même avis. Ce qui est sûr, c’est que l’histoire est prenante et que l’on veut connaître la suite !
      • 1 réponse
    • Dresseur dans un autre monde tome 1
      Note :
      Notre personnage principal vit dans un monde de fantasy où il a la classe de dresseur, classe bien plus puissante que les autres si on sait bien s’en servir. Un jour, il fait une bourde et se retrouve aspiré dans sa propre zone de stockage (un espace où l’on peut mettre ses affaires dans une autre dimension) ! Que se passe-t-il quand vous vous retrouvez dans un endroit où vous êtes le seul à pouvoir en extraire ce qui s’y trouve ? Vous mourrez et vous vous réincarné dans un autre monde… Sauf que cet autre monde où il arrive semble être un univers parallèle, une autre version de son monde à une différence près : les dresseurs sont considérés comme les plus faibles et nul ne semble savoir exploiter leurs compétences ! A présent, sous le nom de Valius, notre héros décide de redonner ses lettres de noblesse à la classe de dresseur en devenant le plus fort de tous !

      Souvent dans les isekai, on a un changement radical de monde, ici, c’est le même mais avec une évolution en moins ; les animaux et les lieux sont identiques. Concernant l’histoire, elle est adaptée d’un light novel, la lecture est fluide mais j’ai des doutes sur l’originalité : car Varius arrive dans ce nouveau monde avec tout l’équipement qu’il avait dans son stockage et tous les sorts qu’il connaissait avant !! Autant dire qu’il devient puissant rapidement ! Il va donc falloir que l’auteur trouve autre chose pour développer son scenario. Le graphisme lui est plutôt intéressant : il y a des mises en pages et des encrages peu courants qui lui donne une dimension plus artistique. Un manga plutôt agréable et bien dessiné où la suite déterminera vraiment son niveau d’intérêt.

      2 tomes en cours
      • 0 réponse
    • Frieren tome 3
      Note :
      Frieren est en plein affrontement contre Aura, un démon qu’elle avait déjà rencontré lors de son périple avec Himmel. Pendant ce temps, ses deux jeunes compagnons combattent d’autres démons. Ce passage permet d’en apprendre plus sur le passé de Frieren et sur son mentor.

      Le manga est toujours aussi agréable à la lecture, il y a toujours l’alternance entre le présent avec le voyage de Frieren avec ses nouveaux compagnons (disciples de ses anciens compagnons) et des retours sur son passé, plus ou moins lointain. Dans ce volume, on ressent moins le décalage de l’elfe par rapport aux humains même s’il y a régulièrement des indications de temporalité notamment le nombre d’années qui se sont écoulées quand elle revoit d’autres personnages. Le tome est plus rythmé que le début de la série, on découvre Frieren peu à peu et on comprend mieux ses rapports aux autres. Une série que l’on continuera à suivre.
      • 0 réponse
    • Paparazzi
      Note :
      Manato est un photographe freelance pour revue à scandale, un paparazzi comme on les appelle. Il aurait bien aimé être photographe d’art mais on ne fait pas toujours ce que l’on veut. Un jour il tombe par hasard sur Ryû Honda, l’acteur populaire du moment mais il ne le reconnaît pas. Les deux hommes vont se recroiser par hasard, Manato va être coincé entre ce que veut son patron (faire des photos de l’acteur) et son propre sens moral, d’autant plus que Ryû aime en réalité les hommes et il est attiré par Manato.

      Le manga met en scène deux personnages contraints de ne pas pouvoir vivre comme ils l’entendent, Manato est obligé de faire un travail pas toujours honnête pour pouvoir subvenir à ses besoins et Ryû est obligé de conserver une attitude parfaite pour répondre aux fantasmes du public : représenter l’homme idéal. Derrière la façade, ils vont chacun devoir faire des choix et être fort pour les assumer. Une histoire bien construite, un graphisme soigné, des décors détaillés et des scènes osées à réserver aux adultes bien entendu.
      • 0 réponse
    • Entre-deux t1
      Note :
      Voilà ce que j'appelle, avec tout le respect que je peux avoir, un manga pour ces dames. Je dit cela pour réussir à différencier ce manga du Shojo bien connu des amateurs de mangas.

      En effet, cette histoire n'est PAS une love story entre collégiens. Il cible un public bien plus mature avec une histoire dans un couple établie. Un couple qui est suffisamment ensemble depuis longtemps pour se poser des questions qui ne viendraient pas à des collégiennes ou lycéennes. 

      Des questions fondamentales pour les adultes comme le fait de vieillir, le fait d'avoir des enfants ou le fait... d'assumer ses conneries comme peut le faire notre "héros".

      Ce manga est une réflexion sur ce que l'on se permet d'accepter ou non en fonction de son âge et de son vécu.

      Une lecture intéressante pour un bon premier tome pour adulte.
      • 3 réponses
  • Les forums BD ! On y parle Bande Dessinée !

  • Les forums non BD (Cinéma, Séries, Culture, Jeux Vidéo...)

  • Qui est en ligne   0 membre, 1 anonyme, 41 invités (Afficher la liste complète)

    Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne

×
×
  • Créer...