Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Salut les lecteurs ,

    Après un triste mois de février sans ski « alpin » mais avec cette crise sanitaire « de fond » toujours aussi sclérosante ; nous abordons mars le mois des fous ( pas la nef ) !
    Levée de boucliers ( de mars) avec ces arrivages de vaccins porteur d’espoirs . Gageons que ce mois printanier , riche en sorties bd , nous fasse entrer dans une nouvelle ère . 

    De ce one-shot intriguant de Gess (Amen) , à l’essai des aventures vikings du très prolifique Corbeyran (Le ravageur) , du grand retour de Van Hamme et Berthet nous proposant la jeunesse du père de Largo ( la fortune des Winczlav) , le tome 3 de Density de Trondheim qui va me faire hésiter à me jeter à l’eau pour cette série geek …

    Vous en voulez encore ?

    [Lire la suite]

  • Salut les lecteurs,

    Après un triste mois de février sans ski « alpin » mais avec cette crise sanitaire « de fond » toujours aussi sclérosante ; nous abordons mars le mois des fous ( pas la nef ) !
    Levée de boucliers ( de mars) avec ces arrivages de vaccins porteur d’espoirs . Gageons que ce mois printanier , riche en sorties bd , nous fasse entrer dans une nouvelle ère .

    De ce one-shot intriguant de Gess (Amen) , à l’essai des aventures vikings du très prolifique Corbeyran (Le ravageur) , du grand retour de Van Hamme et Berthet nous proposant la jeunesse du père de Largo ( la fortune des Winczlav) , le tome 3 de Density de Trondheim qui va me faire hésiter à me jeter à l’eau pour cette série geek …

    Vous en voulez encore ?

    Un bd doc choc (non pas l’ennemi de Tif et Tondu) sur la catastrophe de Fukushima qui va paraître chez Glénat . Après la très réussie série tv Chernobyl , je trouve cette idée de nous faire rentrer dans les coulisses de cet événement plutôt bonne .
    Du presque doc , avec Peter Dillon et l’énigme Lapérouse . Dire que l’Australie parlerait français …. L’astrolable n’a toujours pas été retrouvée , Boris Beuzelin apportera peut-être des réponses !

    Un nouveau Leo et un tome 7 de Conquêtes , pour les amateurs de s/f . Je suis persuadé que Nickad nous réserve des sorties manga toujours aussi prolifiques et bien choisis .

    Un mois , vraisemblablement encore avec le couvre feu , mais avec de la lecture en aval , « l’extrême amont » étant ces fameuses piles de lecture en attente .

    Gandalf le gris a dit « fuyez pauvres fous » , je vous dirai entrez et cueillez aujourd’hui les roses de la vie 🙂

    Oh capitaine , mon capitaine !!!!!!

    Edito by Kevin Nivek, très inspiré 🙂

  • Dernières Critiques

    • No war Tome 5 et 6
      Note :
      Les éditions Casterman proposent un double album pour le final de la série No war. Anthony Pastor a mélangé les genres pour sa dernière série avec problématiques politique, ésotérisme dans conflit fictif mais très proche de la réalité dans le dénouement de l'intrigue. Depuis le tome 4, nous découvrons le deuxième et dernier cycle qui met en place beaucoup de protagonistes avec des plans d'actions différents. Il faudra de la concentration pour vraiment profiter du récit qui devient complexe par rapport à tous les enjeux en cours de finalisation. Les deux derniers tomes sont portés sur l'action avec une narration nerveuse qui passe d'une personne à l'autre. Pour les dessins, Anthony Pastor utilise un trait réaliste malgré la partie fantastique qui prend de l'ampleur sur la fin.
      La série est restée constante sur la qualité avec une histoire politique très bien développée et une dizaine de tranche de vie des personnages clés de No war. Le fait de pouvoir lire les deux derniers tomes réunis en un seul est un plus pour les lecteurs qui n’auront pas à attendre pour connaitre la fin.
       
      • 0 réponse
    • Super Environman t1
      Note :
      L'écologie est à la mode.  Ça s’est vu durant les dernières élections. Plus qu'à la mode on peut dire que ça commence être entré dans les mœurs de beaucoup de Français. Il parait donc normal  qu'une BD d'humour sorte sur le sujet. Le problème, de mon point de vu, c'est qu'en tant que premier tome, nos auteurs se basent sur les poncifs du genre.

      Des blagues déjà faites qui sont souvent portées par la petite fille et ses copines. Léa est une petite pleine d'idée et de convictions mais je trouve qu'en forçant le trait on perd le coté petite fille. Il aurait peut-être été plus sympa d'être moins caricaturale entre le papa qui fait l'enfant et l'enfant qui fait le papa.

      Car là on a un album sympathique mais un poil trop caricatural pour vraiment donner envie de suivre une série complète.
      • 4 réponses
    • Migali t1: bienvenue à l'académie royale
      Note :
      Auzou est un nouvel entrant sur la scène de la BD française mais Auzou n'est pas n'importe qui. C'est un des acteurs majeurs de la publication de livre pour enfants. Et pour se lancer dans le monde de la BD, il choisit très intelligemment de rester dans ce qu'il fait très bien : les histoires pour enfants.

      Pour ce faire la première sortie concerne une petite princesse araignée qui débarque à l'école des princesses. C'est super bien réussi. Vraiment. Graphiquement on est dans du graphisme enfantin que ma fille de 6 ans a tout suite identifiée comme "pour elle". Et en termes de scenario, nos auteurs ont réussi un premier tome quasi parfait. En effet ils  nous livrent un album à la double lecture intelligente avec aussi bien des blagues pour papa et maman que des histoires de fillettes qui rêvent de devenir des princesses.

      On rigole bien en suivant les aventures de notre princesses "forte en gueule" qui amène un vent de fraicheur dans le petit monde des princesses prout-prout comme on dit chez moi.

      Alors on ne peut que dire: Bienvenue à Auzou BD et continuez comme ça !
      • 0 réponse
    • les Elfées t12
      Note :
      Nouveau tome des petites héroïnes préférées des petites filles : les Elfées. Et ce coup-ci les élfées ont un problème tout ce qu'il y a de plus "terrien". En effet Nina se retrouve dans une situation délicate à gérer les disputes entre ses parents et les risques de séparation. Disputes qui ont un effet sur son morale et toute la troupe des Elfées.

      Encore une fois Weissengel / Serge Carrère cadre bien leur sujet pour parler d'un sujet fort chez beaucoup de jeune fille : la pseudo normalité que devient une famille séparée. Une pseudo normalité pour adultes qui ne se rendent pas compte de l'impact sur leurs enfants. Impact souvent destructeur si la séparation est mal gérée. 

      Ce thème et la gestion qui en est faite apporte une vraie réponse aux questions que pourraient se poser certaines jeunes filles.

      Et donc un bon tome pour jeune fille.
      • 0 réponse
    • La météorite de Hodges
      Note :
      Quelle étrange histoire que celle racontée dans la météorite de Hodges et de plus ce récit est réellement arrivé. Fabien Roché nous propose de revenir sur ce fait divers de l'année 1954 aux Etats-Unis. Il nous rapporte d'abord les faits avec cette météorite qui a traversé la toiture d'une maison puis à ricochet sur une radio avant de frapper Madame Hodges à la hanche. Ensuite, nous aurons plusieurs versions suivant la personne, comme la voisine propriétaire de la maison où vivait la famille Hodges, la version des scientifiques et on aura même le droit à une version assez amusante d'un insecte que je vous laisse découvrir. En effet, Fabien Roché trouve plusieurs cas de figure très intéressant et très bien amenés tout au long de ce roman graphique. 
      Fabien Roché réalise intégralement l'album avec une partie graphique tout en bichromie avec une teinte entre le vert et le jaune qui convient bien pour cette histoire. Les dessins sont classiques et minimaliste mais c'est surtout la mise en page qui est originale avec pleins de petites cases pour décrire l'action.
      J’ai bien apprécié l’histoire mais surtout la façon dont Fabien Roché retranscrit en bande dessinée. 
      • 0 réponse
    • Spider - Tome 2 - Wonderland
      Note :
      Ce second tome de Spider reprend le fil de l'infiltration menée par Charlie, qui se trouvait en particulièrement mauvaise posture à la fin du premier tome. On reprend les mêmes recettes du thriller horrifique avec une touche de fantastique et toujours Stefano Raffaele, un dessinateur habitué aux productions Soleil au dessin. Son trait et la colorisation très sombre colle très bien au thème et à l'ambiance. 

      Côté scénario, c'est suffisamment osé pour qu'on ne sache toujours pas vers où l'on se dirige. Reste que certaines ellipses/raccourcis narratifs de fin de tome sont étranges au vu du temps pris pour développer certaines parties de l'intrigue avant. 
      • 4 réponses
    • Les spectaculaires contre les brigades du Pitre
      Note :
      Déjà le tome 5 pour cette série à destination des jeunes et moins jeunes grâce à ses différents niveaux de lecture. Il y a du Spirou et Fantasio dans ces enquêtes prenant place à la belle époque. On est toujours ici dans la tradition de la BD Franco Belge du genre. Graphiquement c'est très très propre comme depuis 5 tomes. 

      L'histoire cette fois-ci nous emmène sur les traces de "dangereux" anarchistes, et la belle bande de bras cassés des Spectaculaires tente de résoudre une enquête difficile face à un adversaire insaisissable. Les plus âgés des lecteurs penseront indéniablement à un Joker de la belle époque en version gentillette. Les autres se laisseront porter tranquillement par cette aventure enquête. 
      • 3 réponses
    • L'histoire secrète tome 36 - Les 7 tours du diable
      Note :
      On poursuit ce nouveau cycle qui a commencé avec le tome précédent que l'on peut d'ailleurs considérer comme des albums double au vu de la pagination. Jean-Pierre Pécau nous livre une version différente de l'histoire du monde avec une partie ésotérique très importante. On voyage au quatre coins de la planète pour découvrir que les sept tours fonctionnent de nouveau sans que personne ne sache comment ni pourquoi. Des soldats ou randonneurs vont en faire les frais en se rapprochant trop près de ces tours maléfiques pour l'instant. 
      Pour la partie graphique, le style d'Igor Kordey me rappelle toujours celui de Corben dans la façon de dessiner les personnages. La mise en couleur d'Anubis renforce ce sentiment.
      Jean-Pierre Pécau est en train de mettre en place une saga immense après 36 tomes de l'histoire secrète et les deux autres séries du même univers, arcane majeur et arcanes.
       
      • 8 réponses
    • Bartleby le scribe
      Note :
      Tout le monde connait Melville pour son Moby Dick. Mais connaissez-vous sa nouvelle nommé  Bartleby le scribe ? Moi non mais grâce à monsieur Muuera c'est chose faite. ET chose bien faite avec Muuera comme toujours. Un bien belle lecture qui fait réfléchir. 

      Une belle lecture car Muuera a réussi a bien matérialisé le "problème Bartleby". Par matérialiser j'entends, nous proposer un dessin super expressif qui parle de lui-même. Un dessin qui montre bien le changement du chef de Bartleby et l'imperturbabilité de  Bartleby lui-même. L'ambiance est elle aussi superbement bien retranscrite avec une vision du New York au début du XXieme qui fait froid dans le dos.

      Mais Muuera réussi a superbement bien faire remonter l'essence de la nouvelle de Melville : a-t-on le droit de ne pas vouloir faire partie de la société et quel traitement sont réservés à ces gens ? Car comme il l'explique en fin de volume (je vous encourage à lire la fin), une société est portée par les gens qui participes à son fonctionnement ET par les gens qui luttent contre le courant, poussant les autres à se mobiliser. Mais que les gens qui refuse toute participation qu'en est-il ? Le système les broies pour les évacuer....

      Un récit difficile qui fait réfléchir mais aussi une vrai belle adaptation. Un vrai roman graphique comme on les aime
      • 1 réponse
    • Le peintre hors-la-loi
      Note :
      Frantz Duchazeau livre une biographie du peintre Lazare Bruandet en bande dessinée afin de revenir sur ce peintre hors normes. Le récit commence avec un fait historique qui rendra Bruandet un hors-la-loi, très recherché par les autorités de l'époque. Le récit se déroule juste au lendemain de la révolution française où le pays est encore à mal par la situation politique mais aussi avec les milices composées de voleurs ou d'assassins. Le peuple se meurt tout doucement alors que Bruandet se fait remarquer par sa folie qui le caractérise et ses faits d'armes pendant la révolution. L'homme sait très bien manier l'épée tout en donnant des techniques pour peindre un corps d'homme. Cette biographie sur une courte période est très intéressante dans son traitement. Les dessins de Frantz Duchazeau sont dans un style très simpliste mais l'auteur réussi à retranscrire une ambiance avec ce trait spécifique.
      La vie de Lazare Bruandet est mouvementée et prenante à lire pour un peintre, d’ailleurs le titre de ce roman graphique comme la couverture détermine bien cette deuxième facette de l'homme.
       
      • 1 réponse

    • Les aventures originales de Red Sonja T.1 - les années Marvel : 1975-1976
      Note :
      Les aventures originales de Red Sonja est le premier tome qui reprend tous les récits de la guerrière rousse de 1975 à 1976. Le second tome proposera les histoires de l’année 1977, le troisième de 1977 à 1978 et le dernier les autres aventures inédites en français. La préface est écrite par Roy Thomas le scénariste, pour retracer le cheminement de la création de ce personnage, qui est une version féminine de Conan le barbare. Ce premier recueil est composé des huit premières histoires mettant en scène Red Sonja. Roy Thomas scénarise les débuts puis Bruce Jones prend la suite. Dans sa première apparition, Sonja fait équipe avec Conan pour affronter un serpent géant. Les récits sont courts et se terminent à chaque chapitre sauf pour les deux derniers où Conan et sa femme Bêlit croisent Sonja durant leur quête. Les histoires sont souvent des explorations de lieux maudits, ou Red Sonja loue ses services de mercenaire et voleuse. Trois dessinateurs se succèdent sur ce premier tome mais Frank Thorne est l’auteur qui en dessina le plus. Son style ne fait pas trop vieux bien au contraire.
      Les amateurs de Red Sonja seront comblés de pouvoir lire les premiers fait d’armes de cette guerrière de l’heroic fantasy. Il est toujours intéressant de lire les récits d’origines de la création de personnage emblématique des comics.
      • 1 réponse
    • Sans expérience tome 1
      Note :
      Kiyoshi Sumioka travaille dans une agence immobilière, à cause de son physique un peu fort il est persuadé que l’amour n’est pas pour lui jusqu’au jour où il rencontre Sumi et en tombe amoureux. Sauf que n’ayant aucune expérience en matière de femme, il se laisse emporter, brûle les étapes et la demande en mariage la 2eme fois qu’il lui parle ! Contre toute attente, Sumi qui est encore lycéenne, accepte mais lui demande d’attendre qu’elle ait fini le lycée.

      Un an va s’écouler en tout bien tout honneur, le mariage a lieu et leur vie de couple va commencer sauf qu’aucun des 2 n’a jamais fréquenté auparavant.

      Loin de step up love story où l’on suivait aussi la vie d’un jeune couple après un mariage arrangé mais très orienté sur les relations intimes, ici, le sujet est abordé de façon simple, avec toute l’innocence des personnages, ils vont apprendre à se connaître, à découvrir les changements dans leurs vies quotidiennes. Il y a beaucoup de simplicité qui apporte un certain charme à l’histoire, beaucoup de naïveté qui va provoquer des situations amusantes sans être grossières, et puis il y a Kiyoshi , loin des standards physiques habituels, qui amène de l’espoir à ceux qui ne sont pas des top model.

      Une comédie romantique plutôt sympathique qui démarre gentiment mais qui a son charme.
      • 0 réponse
    • Density tome 3
      Note :
      La série Density semble avoir trouvé son public puisque les tomes s'enchainent en proposant toujours une approche humoristique de la science-fiction mélangée aux super-héros. Lewis Trondheim fait voyager son héroïne sur une autre planète dans cet épisode. En effet, Chloé sauve la planète terre d'une invasion extraterrestre avant d'être aspirée dans un trou noir. Le récit est vraiment loufoque avec beaucoup de scènes d'action souvent violente. J'admets mettre laisser prendre au jeu pendant la lecture de cet album par rapport aux deux premiers qui ne m'avaient pas convaincu.
      Les dessins de Stan & Vince se veulent proche des productions actuelles de comics.
      Le personnage principal peut changer sa densité pour combattre tous les ennemis et autres menaces extraterrestres. Density est un bon divertissement sans réflexion.
       
      • 2 réponses
    • Cigarette and cherry tome 4
      Note :
      Notre héros a confessé ses sentiments à Cigarette mais s’en est tenu là en pensant que cela impliquait automatiquement le fait de sortir ensemble. L’auteur continue de suivre l’évolution du garçon dans son histoire d’amour, en montrant que ce qui est évident pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre.

      La trame et la narration deviennent ensuite plus classiques, on est moins sur un enchainement de petites situations et plus sur un fil conducteur, moins aussi sur des interactions humoristiques entre le jeune homme et blondinette. On perd un peu la structure et le rythme particulier que l’on avait dans les premiers tomes. Je ne pense pas que cela desserve le manga, car sa force se trouve dans la façon dont l’auteur aborde ses personnages, dont il prend le temps de les faire évoluer. A suivre donc.
      • 0 réponse
    • Blade runner 2019 tome 2
      Note :
      Les adaptations ou suite de films en comics ou bande dessinée ne sont pas toujours une réussite en générale. Quand j'ai vu cette nouvelle série sur Blade runner, je me demandais si l'histoire tiendrait la route par rapport à l'œuvre de K. Dick mais aussi avec l'ambiance visuelle des films. Après la lecture des deux premiers tomes, je peux confirmer que les auteurs de ce comics retranscrivent très bien l'atmosphère si particulière de Blade runner. Dans ce deuxième tome, on retrouve Ash une ancienne Balde runner réputée qui a dû fuir pour se planquer sur une planète minière afin d'échapper à son jugement. Elle reste en compagnie de Cleo plus âgée qui fait du trafic avec les nexus mineurs. Andres Guinaldo réalise des dessins et des planches de grande qualité aussi bien pour les personnages que les décors. Les passages en villes font forcément penser aux films avec les publicités et la population nombreuses dans les rues avec la pluie.
      A noter que la série Blade Runner 2019 est la seule séquelle officielle du film de Ridley Scott. Ce deuxième tome confirme que cette série commence très bien en s'attaquant à un monument de la science-fiction.
       
      • 1 réponse
    • Love, be loved - leave, be left tome 12 (fin)
      Note :
      Contrairement à ce que l’on trouve habituellement dans les shojos, ici, on suit 4 personnages principaux, 2 filles et 2 garçons. Le manga n’est pas orienté qu’autour de leurs histoires d’amour mais aussi autour des relations familiales et de leurs perspectives d’avenir. Les personnages évoluent tout au long du récit.

      Ce qui est intéressant avec ce manga, c’est qu'il y a une vraie psychologie, l’auteur analyse les sentiments (amoureux entre autres) et les comportements qui vont avec, la présence des 4 adolescents lui permet de montrer différentes personnalités, différentes vies familiales, différentes évolutions et attitudes face aux événements de la vie. La palette est donc assez large, on y reconnait aussi le contexte social propre au Japon, par exemple dans les démonstrations affectives en public.

      Ce 12eme tome clôt la série, chaque personnage franchit ainsi un dernier pas : s’affirmer dans ses choix et prendre en main son avenir. Après cela reste un shojo et donc, finit de façon positive en nous épargnant l’habituel mariage en dernière page même s’il est à venir. Une bonne série donc, avec des personnages travaillés et pas trop de clichés.
      • 0 réponse
    • Boruto t11
      Note :
      Et bien voilà on y est ! 

      Il aura fallu 9 tomes (car le dernier était déjà très sympa) pour s'affranchir de la génération de papa et partir sur une vraie nouvelle génération avec des aventure qui leur sont propres. 
      Mais une fois cette coupure faite nos auteurs nous livre un vrai bon Shonen. Un Shonen rempli de combat, de travail d'équipe et de méchant surpuissant. 

      Si l'aspect technologie ninja ne m'a jamais plu, il est maintenant quasi uniquement dans le camp des méchants donc cela me dérange moins que les méchants "trichent" 🙂
      Ce tome ci est vraiment dynamique. Le combat est super sympa. La nouvelle équipe fonctionne bien. On aurait peut-être aimé que les rôles à l'intérieur de l'équipe ne soient pas les même que dans l'équipe des parents mais ça peut encore changer.

      Bref on sent que les auteurs sont enfin partit sur les aventures de Boruto et ça fait un bien fou à la série.
      • 0 réponse
    • Les Tortues Ninja - TMNT tome 13 - Les grands remèdes
      Note :
      Tout d'abord je tiens à tirer mon chapeau à Sophie Campbell pour son dessin sur le chapitre 1, très fin, très stylisé et très personnel tout en respectant les standards des Tortues Ninja, je trouve que cela apporte une vraie fraicheur au début de ce tome 13.

      Pour le reste je suis content car l'on revient enfin aux fondamentaux des Tortues. On s'éloigne des problèmes du clan foot, on reprend sur la cause des animaux mutants, avec moins de personnages secondaires, une actio bien maitrisée, et une intrigue propre et directe. C'est simple c'est sûr mais c'est bien. Et quelque part ça nous livre juste une bonne aventure de super héros de notre enfance, certes bon enfant mais qui reste intéressante.

       

      Tant mieux non ?
      • 0 réponse
    • The cautious hero t3
      Note :
      Un Isekai qui réussit à entretenir l'intérêt sans rien changer, c'est déjà un exploit en soit. Donc un Isekai qui nous montre 3 fois la même chose sans que l'on se lasse.... c'est qu'il y a un truc en plus. Et c'est le cas ici. 3 ieme tome et exactement la même histoire. Le héros se prépare comme un malade, par en mission et la pense à tout.

      Si l'histoire est donc super redondante, le personnage central suffit toujours à porter le manga. Son caractère de cochon, son air hautin et ses répliques cassantes notre offrent un divertissement encore rafraichissant à défaut d'histoire.

      Heureusement que sur cette série il sort un tome de temps en temps, comme cela on n'a pas le temps de se lasser. Reste à voir combien de temps ce schéma va pouvoir durer...

       
      • 1 réponse
    • De l'autre côté de l'horizon tome 1
      Note :
      Miyake se rend compte un jour qu’il n’a plus le temps de faire ce qu’il aime, les piles de livres, de dvds s’entassent et en plus, tout cela menace sa santé. Du jour au lendemain, il décide de changer de vie.

      Dès son arrivée sur l’ile on ressent une certaine poésie et une certaine douceur s’installer. De la même façon que le personnage prend son temps pour se reposer, décider de sa nouvelle vie, l’auteur nous amène subrepticement à nous rapprocher de l’essentiel, à faire un retour aux sources. Elle nous pousse à nous regarder en face, à réfléchir sur nos vies. Elle nous donne envie de prendre notre temps et de profiter de chaque instant tout en faisant attention à ce qui nous entoure.

      On ressort de cette lecture avec un étrange sentiment, comme si on était apaisé d’avoir compris l’important. Une étrange sensation de bien-être peut-être…
      • 0 réponse
  • Les forums BD ! On y parle Bande Dessinée !

  • Les forums non BD (Cinéma, Séries, Culture, Jeux Vidéo...)

×
×
  • Créer...