Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Et un autre édito le bon jour, un

    Mais celui est important, car c'est celui ou, avec toute l'équipe de 1001bd, l'on vous souhaite une excellente année 2022 ! On vous souhaite de très belles lectures, une année sans trop de restrictions dues au covid, une année pleine de découvertes et de bonheur !

    Niveau BD on commence l'année en fanfare chez 1001bd avec encore quelques jours pour participer à notre concours manga.  et gagner l'un des 8 très beaux lots proposés

    Pour cette année 2022 on vous prépare des petites nouveautés avec d'autres concours, mais aussi des preview et bien sur toujours plus de critiques pour vous aiguiller dans vos lectures. Fin de l'édito....

     

  • Et un autre édito le bon jour, un

    Mais celui est important, car c'est celui ou, avec toute l'équipe de 1001bd, l'on vous souhaite une excellente année 2022 ! On vous souhaite de très belles lectures, une année sans trop de restrictions dues au covid, une année pleine de découvertes et de bonheur !

    Niveau BD on commence l'année en fanfare chez 1001bd avec encore quelques jours pour participer à notre concours manga.  et gagner l'un des 8 très beaux lots proposés

    Pour cette année 2022 on vous prépare des petites nouveautés avec d'autres concours, mais aussi des preview et bien sur toujours plus de critiques pour vous aiguiller dans vos lectures.

    On va commencer en fanfare avec la sélection 2021 de l'équipe. On ne se cachera pas la vérité : elle est assez loin de celle du monde.fr ou encore d'angoulème.  Mais ici on à l'orgueil de penser qu'elle est surement plus proche de ce que lit tout un chacun... On vous laissera juger.

    Aller je vous laisse digérer votre réveillon tranquille !

    Encore excellente année 2022 à tous !

  • Dernières Critiques

    • Talion - Tome 1 - Opus Racines
      Note :
      Bon j'avais cru comprendre que les avis étaient mitigés sur Talion avant d'en entamer la lecture, mais je n'en avais lu aucun afin de ne pas me gâcher le plaisir. 

      Très clairement je vais défendre ce Talion, car bien qu'ayant beaucoup de mal avec les lectures BD trop complexes j'ai refermé ce tome avec la simple envie de le rouvrir, mais aussi de lire la suite.

      Bien sûr je ne peux m'empêcher de penser que Sylvain Ferret aurait probablement pu gagner en fluidité en évitant quelques complexités parfois un peu gourmandes. C'est vrai. Mais cela n'enlève rien à l'oeuvre, à la fable ecologique tout autant que récit de post apo intriguant, intéressant et nous montrant un monde qui s'il n'est pas nécessairement des plus original, reste abouti dans sa cohérence globale. On rentre dans cet univers par une petite porte mais finalement les choses se mettent en place progressivement, portées par un dessin inspirant et visuellement marquant, et une construction des cases au service du récit. 

       

      A mon avis ce Talion est à lire, et les 2 prochains tomes de cette trilogie nous diront vite si l'on bascule du côté incontournable, ou si l'on en reste à une bonne lecture.
      • 8 réponses
    • Esope le loup t3 - Petite mitraille et grosses canailles
      Note :
      Le retour du concurrent de Petit Poilu avec le troisième tome d'Esope le loup. Troisième tome toujours aussi rigolo et qui ravira les petits mais qui ravira surtout les parents souhaitant introduire la BD à leurs enfants.

      Et ce très tôt, avant que les mangas ne les accaparent. Et en cela ce Esope le loup est parfait. Découpé en deux histoires, il permet de faire la lecture en expliquant l'histoire mais aussi aux tout petit de se plonger eux aussi dans une BD "comme papa et maman".

      Graphiquement c'est très facile à comprendre et les images choisit pour mimer les dialogues sont vraiment parlantes.  Le thème du raquette est abordé de façon intelligente et finis sur une chute marrante. Notre loup est gentil mais bien présenté comme un loup quand même avec les défauts et les qualités de l'animal. 

      A faire découvrir au plus petit

       
      • 2 réponses
    • Le petit Pape Pie 3.14
      Quand Francois Boucq se lance dans l'humour irrévérencieuse, c'est forcement chez Fluide Glacial que ca se passe.

      Et ca donne le Petit pape Pie 3.14, qui doit sortir 09 Fevrier 2022
      • 3 réponses
    • Bolchoi Arena tome 3 - Révolutions
      Note :
      La lecture d'un nouvel épisode de Bolchoi arena est toujours une immersion dans le monde de la réalité virtuelle, dans un monde futuriste. Boulet prend le temps de mettre en place l'intrigue complexe avec des albums à la pagination importante mais nécessaire pour relater tous les événements avec tous les personnages de l'histoire. Depuis le tome précédent, Marje explore la planète qu'elle a découverte qui regorge de vie et attise la convoitise des nombreux autres joueurs de Bolchoi. En parallèle, on suit les actualités du monde réel qui donnent envie de se réfugier dans un monde virtuel. L’auteur n’oublie pas de donner des informations sur les enjeux et coups pour la réalisation de ce jeu virtuel mais aussi les conséquences que cela pourrait avoir sur les hommes. 
      La partie graphique de Aseyn est impressionnante avec beaucoup de dynamisme en fusionnant les styles de la bande dessinée franco-belge et manga. Les couleurs restent discrètes avec des couleurs pales ou sans couleurs pour quelques cases en noir et blanc. 
      La première édition possède un protège couverture en plastique qui donne un certain cachet à l'édition de cette série.  Les amateurs de science-fiction et de jeux vidéo devraient être comblés avec cette série de qualité. 
      • 0 réponse
    • Monsieur le commandant
      Note :
      Le catalogue des éditions Philéas grandit avec cette nouvelle adaptation d'un roman à succès de Romain Slocombe, Monsieur le commandant. Le scénariste Xavier Bétaucourt se charge de retranscrire l'histoire au format bande dessinée. L'histoire s'inspire d'un fait réel suite à la découverte d'une lettre d'un certain Paul-Jean Husson, par les soldats américains qui ont libéré la France durant la seconde guerre mondiale. Le fait de savoir que cette histoire est véritable est assez glaçante et nous rappelle les atrocités qu'ils se déroulent en temps de guerre. 
      Les dessins d'Etienne Oburie sont particuliers, surtout la tête du personnage principale qui est toute carrée. C'est certainement intentionnel pour rendre encore plus méprisant cet homme. L'édition de cette bande dessinée est originale avec une couverture sans rebord arrondie.
      Les amateurs de récits de guerre, historique ou de fait réel trouveront peut-être leur compte avec cette histoire glauque et surtout réaliste.
       
      • 0 réponse
    • Ladies with guns t1
      Note :
      En voilà un tome qui a tout pour plaire : Un thème de retour en grâce, des filles aux forts caractères, des flingues et un dessin au top de ce que propose les nouveaux talents actuels. 

      Pour continuer sur Anlor, il est dans la continuité du très beau Camp Poutine et d'a coucher dehors, deux parutions grand angle. Le dessin est expressif. La coloration dynamique ce qui colle parfaitement aux caractères bien trempés de nos héroïnes. Coté scenario Olivier Bocquet  joue la carte du divertissement avec un album axé sur les petits coups du sort qui changent des vies.

      Si cela rend les aventures de nos ladies assez dantesque et marrante, on perd quand même en dramaturgie. On enchaine les mésaventures sans avoir forcement le temps de bien s'approprier les personnages donc je trouve qu'on perd un peu en immersion. 

      Cela fait de cette BD un super divertissement mais pour lequel j'espère que le prochain tome ne rajoutera pas de perso et nous laissera mieux nous inclure, nous le lecteur, dans le groupe.
      • 2 réponses
    • Amanda Sparks Enquête à Las Vegas
      Note :
      Les éditions Auzou sont spécialisés dans les bandes dessinées pour les enfants comme cette nouvelle série qui conviendra parfaitement à partir de 10 ans. Cette série permet de suivre les enquêtes de cette jeune investigatrice lors de son déménagement pour Las Vegas. La jeune Amanda est accompagnée de son furet soit d'un major d'homme qui doit la surveiller ou alors d'un ami qu'elle a rencontré sur place. Il y a pas mal d'action pour cette jeune intrépide et quelques bonnes informations sur les problématiques climatiques dans cette histoire. 
      Les dessins d'Auriane Bui sont inspirés à partir de photographies des années 70 de Las Vegas pour donner une touche originale au récit. Les couleurs de Caroline Souclier terminent cette ambiance coloré et acidulé de l'époque des seventies. 
      Le jeune public devrait être ravis avec cette nouvelle série.
      • 0 réponse
    • 48hr de la BD la 1 et 2 Avril
      IL y a du lourd cette année 🙂

       

      Moi je serais interessé par Dolores, Marshal Bass, Jim Hawkins, Ninn et Goblin slayer 🙂
        • Like
      • 7 réponses
    • Hurlevent tome 1 - La nuit des chasseurs
      Note :
      Ce premier tome de la trilogie Hurlevent pose le décor d'heroic fantasy qui se déroule sur Hélios, un continent désertique où l'eau est une denrée rare, coupé du reste du monde. Fred Duval nous propose de suivre la destinée d'Alceste Hurlevent un noble de la grande dynastie. Il fut jugé coupable autrefois de meurtre et doit purger sa peine avec les autres prisonniers, c'est ainsi qu'il est devenu médecin pour venir en aide aux plus démunis, aux esclaves et autres espèces comme les orques ou les géants. 

      Le design de cette série est imaginé par Armel Gaulme et Fred Blanchard pour un rendu très esthétique et une vision réaliste des différentes espèces vivantes. J'ai eu plusieurs fois l'impression de lire un récit de science-fiction futuriste avec des races extraterrestres et de ne plus lire de l'héroic-fantasy. Les dessins de Stéphane Créty sont parfaits pour mettre en image ce récit.  Un cahier graphique termine la première édition avec des textes de Fred Duval, des crayonnés de Créty et Gaulme.
      Ce premier tome de Hurlvent réussit à trouver de l'originalité dans un genre déjà bien fourni en titre. Hurlevent est une bonne découverte de ce début d’année. 
      • 3 réponses
    • U4 - Korwiden
      Note :
      Bon alors je n'arrive pas à dire si c'est l'effet de la lecture enchainée des 3 premiers albums (Stephane, Yannis et Korwiden) mais j'ai trouvé ce tome ci encore meilleur que les précédents. 

      Alors déjà pour vous aiguiller un peu, je serais moins absolu que les éditions Dupuis en disant que lire ces albums dans tous les sens est sans importance. Apres la lecture de 3 tomes il va de soi qu'il y a deux fois deux tomes : Stephane-Yannis et Korwiden-Jules. Si les 4 sont associés par les Warriors of Time (WOT), les histoires de Stéphane et Yannis se croisent tout comme l'histoire de Korwiden croise celle de Jules. Donc si vous aimez la continuité, je conseille de les lire par deux. Si vous souhaitez vous immerger dans l'univers et ne pas avoir trop rapidement de scènes en doublons, essayer de croiser les deux. Et ne commencer pas par Korwiden tient.

      Pour en revenir à ce Korwiden, je l'ai vraiment trouvé excellent. Il apporte un coté mystique qui manquait cruellement à Stéphane et Yannis, trop proche d'une série post apo américaine. Mais un coté mystique travaillé "à la française" avec des mythes issue de la bretagne qui se croisent avec des croyances religieuses plus contemporaines. Mais il est surtout excellent car plus humain. L'apport de Max est notable et nous livre une Korwiden bien moins dans la réflexion que les autres et plus dans l'affectifs. Cela rend ce personnage plus attachant je trouve.

      Cerise sur le gâteau, ce Korwiden nous offre un début de réponse sur la fin à venir (ce pourquoi il vaut mieux ne pas commencer par celui-ci.) dans son dernier chapitre.

      Bref le meilleur des trois lus jusqu'à présent mais peut être celui qu'il aurait fallu lire en dernier
      • 0 réponse

    • La divine comédie
      Note :
      Le manga est l’adaptation de l’œuvre de Dante qui se compose de 3 parties de 33 poèmes plus 1 poème d’introduction : l’enfer, le purgatoire et le paradis tels qu’ils étaient vus au Moyen-âge. Si l’œuvre originale proposait un équilibre entre les 3, le manga fait la part belle à l’enfer, peut-être parce que c’est plus parlant avec des descriptions concrètes des péchés et des punitions. En comparaison, le purgatoire et le paradis, tel que Dante les présente, sont plus axés sur la théologie avec un aspect plus spirituel.

      Concernant l’histoire, on ne va pas faire un débat sur le contenu, il faut bien comprendre que c’est une vision ancienne à l’époque où le catholicisme est dominant et en pleine Inquisition. Sur l’adaptation, le manga est une version simplifiée de l’œuvre qui a le mérite d’en montrer les grandes lignes : on retrouve bien les différentes parties, des exemples concrets de pécheurs et les idées importantes. Rappelons que la Divine comédie se voulait être une sorte de guide pour remettre les hommes dans le droit chemin, c’est-à-dire celui qui mène à Dieu.

      Le manga permet de se faire une idée assez juste et assez compréhensible de l’original, il manque peut-être quelques explications sur la symbolique de telle créature ou personnage qui permettrait de mieux comprendre les allégories. La partie graphique est correcte, comme tous les autres livres de la collection classique, ce n’est pas le point fort car ce n’est pas non plus l’objectif : le but étant de faire connaître les classiques de la littérature en les rendant plus accessibles.

      Pour information, il existe une autre adaptation manga de la divine comédie réalisée par Gô NAGAI (Goldorak) en 3 volumes, plus complète et plus graphique mais qui se concentre également sur la partie des enfers (2 tomes sur 3).
      • 0 réponse
    • Come to hand
      Note :
      Miharu est un professeur de musique trentenaire, Arashi un gérant d’un tattoo shop. Un jour Arashi trouve Miharu évanoui devant sa porte, il l’aide. Chacun des deux semblent intrigués par l’autre, au fur et à mesure de leurs rencontres, ils vont apprendre à se connaître et leurs sentiments vont se développer.

      Come to hand est un manga tout en douceur, chaque personnage cherche à connaître l’autre sans pour autant délaisser leur propre vie et en faisant attention de ne pas trop empiéter sur la vie de l’autre. Le graphisme est agréable sans pour autant être très poussé, on regrettera l’aspect trop jeune du professeur qui fait (à mon goût) trop enfantin. C’est un manga mignon qui se laisse lire.
      • 0 réponse
    • Les sept secrets tome 1
      Note :
      Ce tome introductif nous présente tous les personnages et le contexte de l'histoire avec les sept secrets gardés dans des valises. Ces valises sont confiées des équipes de deux protecteurs, composées d'un porteur et d'un gardien. Les sept équipes se planquent dans le monde et appartiennent à l’organisation nommée l'ordre. Le scénariste Tom Taylor raconte l'histoire de l'enfant d'une équipe ainsi que son entrainement afin de comprendre tout le concept de la série. Les six premiers chapitres sont proposés dans ce tome avec beaucoup d'actions et d'informations. On n’a pas le temps de s’ennuyer un seul moment. 
      La partie graphique de Daniele Di Nicuolo est un mélange de genres entre les comics et les mangas surtout pour les visages des personnages dans les scènes d'action. Son trait est très dynamique et fonctionne bien sur les genres thriller et action autour des théories du complot sur les vérités que l'ordre cache au reste du monde.
      Les agents sont très entrainés et pourrait passer pour des super-héros durant les nombreux combats. Ce premier tome des sept secrets commence bien une nouvelle trilogie.
       
      • 0 réponse
    • Skeleton knight in another world T3&4
      Note :
      Les premiers tomes avaient été les exemples de ce qu'est la machine à cash du manga avec une histoire basique sans originalité qui se repose sur le succès d'un genre. 

      Et bien je dois avouer que ces deux tomes commencent à donner une certaine personnalité à ce manga. ET étrangement cette personnalité vient... du contexte. Et oui notre héros reste assez lisse pour l'instant mais le contexte est lui plus complexe que l'on pouvait imaginer. Autour de ce trafic d'être non humains, on découvre un jeu de pouvoir vraiment intéressant.

      Les méandres du pouvoir et les atrocités des puissants ajoute une vraie chappe de plomb sur l'histoire et rende les "aventures" de Ark plus lourdes de sens et tendent à énerver notre héros et donc lui faire prendre du "poids".

      Une vraie avancée qui donne de l'intérêt a la série. 

      Espérons que les prochains tomes gardent la même dynamique. 
      • 0 réponse
    • Out of the Blue
      Note :
      Seconde BD d'aviation pendant la seconde guerre mondiale scénarisée par Garth Ennis lue en peu de temps et une constante : c'est du bon. Garth Ennis maitrise vraiment le genre et nous propose une nouvelle fois une histoire sur fond de guerre mais qui ne nous parle pas que de ça puisqu'il nous livre une histoire d'hommes d'abord mais aussi une histoire d'amour plus que réussie !

      Le dessin de Keith Burns, sublimement mis en couleur par Jason Wordie est au diapason de l'histoire et place out of the blue dans ce qui se fait de mieux dans le genre mais plus simplement en comics indé ! Les scénes d'aviation sont sublimes mais les scénes au sol ne sont pas en reste, le tout transpirant des caractères bien affirmés et une âme certaine.

       

      un bien beau one shot !
      • 9 réponses
    • Quand sonne la tempête tome 3
      Note :
      Sakai et le docteur Kadono sont sur le point de trouver « le lieutenant » mais ce dernier est rusé et leur file entre les doigts non sans avoir compris la situation et essayé de pousser Sakai à éliminer le docteur. Ce dernier semble bien décidé à ne plus se laisser manipuler et décide d’aller fouiller un peu pour comprendre la situation.

      Le manga est toujours aussi bon, non seulement, il ne manque pas d’action ni de rebondissements mais il est impossible de prédire quelle sera l’issue et comment les choses vont tourner. Le scenario est cohérent, sans temps mort, on est vraiment pris dans cette tempête à chaque fois du début à la fin du livre et on a vraiment hâte de lire la suite. Un très bon thriller.
      • 1 réponse
    • Justice society of america tome 1 - Le nouvel âge
      Note :
      Mais qu'est ce que ce recueil fait du bien. Peut importe qu'il soit déjà paru chez Panini ou que l'histoire se passe juste apres infinite crisis et donc loin du Rebirth actuel.

      Car ce qui est excellent dans ce Justice society, c'est qu'il n'a justement besoin d'aucune connaissance pour être lu. Mieux que cela il nous livre une histoire avec de nouveaux héros accopagnés de leurs passés (donc pas besoin de passifs pour ceux ci) mais surtout une aventure à taille humaine à une époque actuelle ou la ligue de justice nous a plus habitué à des sauvetages de l'ordre du galactique et du multiverselle !

      La on a le plaisir de retrouver des héros jeunes et insouciants, des vieux briscards qui les forment mais surtout des aventures "proches du terrrain" qui montent en puissance en même temps que l'on apprivoise l'histoire de cette Justice society of America. 

      La première histoire de Geof Johns est excellente pour cela. La deuxième ne l'est pas moins mais prend la marque de Alex Ross, qui, au scénario pour une fois, nous livre un vibrant hommage à son Kingdom Come. Hommage intelligemment fait car inclus dans un récit qui fait que la connaissance de Kingdom Come est un plus alors que son absence n'est pas foncièrement gênante. 

      Un super recueil de super héros comme on en faisait dans les années 90-00. Moins torturé, moins profond peut etre mais qui visait un objectif plus simple : nous offrir une grande et intéressante aventure dont le but majeur est de nous divertir.
      • 7 réponses
    • Nomen Omen T3/3
      Note :
      Troisième et dernier tome de Nomen Omen et donc de notre série de magie ésotérique sur base de mythologies celtes.

      Et on peut déjà dire que... ce n'est pas vraiment une fin. Et oui.... Si l'histoire se clôture globalement et ce surtout grâce à une post face très intéressante de Marco Bucci, cette série ouvre la porte à une prochaine série nommée Arcadia qui devrait bientôt sortir en Italie et dont j'espère que Panini France nous fera le plaisir d'une sortie. 

      Ça serait l'occasion de retrouver les dessins et la sublime coloration de  Jacopo Camagni. Car c'est immanquablement ce qui marque encore une fois sur ce tome 3 : un dessin sublime et une coloration qui s'avère être encore plus efficace. La coloration prend encore plus son sens dans ce tome trois avec l'apparition d'Arcadia. On comprend que les couleurs vues par Becky étaient uniquement les couleurs issues du monde magique et que le monde "terne" est le monde des humains. Cela explique toute la vision de Becky depuis le début et nous invite à relire les 3 tomes depuis le début avec cette connaissance de l'histoire.

      On voit aussi que Becky n'est pas une héroïne standard mais bien un personnage complexe plein de contradiction.

      Cette trilogie est donc une superbe trilogie introductive à Arcadia, ce pourquoi j'espère que Panini FR nous livrera une traduction !

      Amis fans de fantastique et fan de légendes magiques, je vous enjoins à lire cette trilogie et à pousser avec moi pour avoir la suite de cette fresque dantesque !
      • 0 réponse
    • Jörmungand tome 11 (fin)
      Note :
      Koko a enfin expliqué ce qu’était le Jörmungand, un dispositif de contrôle des voies de transports via un réseau de satellites. Son premier objectif est d’éliminer tout trafic du ciel, retour en 1910, 700 000 personnes seront alors sacrifiées. Le seul à réagir à cette annonce est Jonah, il menace Koko, quelle décision va-t-il prendre ?

      Voici la conclusion de la série, une fin en demi-teinte comme le reste du manga d’ailleurs. Le sujet principal « une marchande d’armes qui cherche à apporter la paix dans le monde » est original mais le traitement est parfois décousu, dans chacun des tomes, on suit la vie d’un des membres de l’équipe et on n’a que des bribes de l’intrigue principale. C’est bien, car l’auteur a créé un univers et une personnalité pour chacun des personnages mais en même temps, cela laisse une impression de survol de l’histoire, les scènes s’enchainent comme elles peuvent, on passe de l’un à l’autre mais on ne s’implique pas vraiment, c’est à peine si je me rappelle des noms des membres de l’équipe…

      Il manque indéniablement quelque chose dans le déroulé, ou dans la façon de raconter ; le manga propose des combats bien menés, une réflexion sur la guerre et le trafic d’armes, et il a le mérite d’apporter une solution, discutable cela-dit. Peut-être que son adaptation en anime est plus percutante…  C’est un manga correct mais pas prenant.
      • 0 réponse
    • Wonderland - intégrale
      Note :
      Cette intégrale de plus de 500 pages regroupe les trois premiers tomes de la série déjà sortie en version cartonnée au préalable. Raven Gregory s'inspire du célèbre roman de Carroll Lewis pour en donner une version très sombre, intitulé Wonderland. Dès l'introduction, on comprend que la jeune Alice a bien vieillie en devenant dépressive et suicidaire. Sa fille Calie est une adolescente va découvrir wonderland en essayant de retrouver le lapin blanc de sa mère. D'ailleurs le lapin blanc fait un flipper dans cette version, ainsi que tous les autres personnages connus. Pour exemple, le chapelier fou est un vieux pervers et le chat ressemble plus à un monstre sanguinaire. Au milieu de ce décor d'horreur, on retrouve la fille d'Alice en tenue sexy. Vous avez maintenant une bonne idée de ce qui vous attend à la lecture de ce titre réservé pour un public averti. 
      Plusieurs dessinateurs participent à la réalisation de cette intégrale dans des styles très proche. On retrouve un peu le genre des comics des années 90, avec des personnages féminins à grosse poitrine face à des monstres.
      Wonderland offre une version dark du pays des merveilles avec beaucoup de sang et de scènes trash. Les amateurs de récit d'horreur et fantastique trouveront leur compte avec cette intégrale. 
       
      • 1 réponse
  • Les forums BD ! On y parle Bande Dessinée !

  • Les forums non BD (Cinéma, Séries, Culture, Jeux Vidéo...)

  • Qui est en ligne   0 membre, 0 anonyme, 12 invités (Afficher la liste complète)

    Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne

×
×
  • Créer...