Aller au contenu
  • S’inscrire
  •  

    image.png

     

     

    Voici un compte rendu de @Nickad quia obtenu un pass pour le Paris Manga Sci Fi Show. Et vous allez voir que ce n'était pas gagné d'avance, de rentrer au Paris Manga show 😉 Sci-Fi

     

    Samedi 6 Novembre

    8H10, nous arrivons sur site, une file d’une vingtaine de mètres seulement, le hall est quasiment vide, rien ne laisse présager la cohue qu’il y aura 2 heures plus tard…

    image.png

    8H30 La file des VIP commence à rentrer, quelques chants de génériques de dessins animés se font entendre, l’impatience commence à se faire sentir

     

    9H15 ouverture de la convention pour les billets prévente, il est temps d’aller voir de plus près comment ça se passe. On arrive directement sur le stand ki-oon, puis on parcourt les allées pour voir ce qui est proposé : sabres, costumes de cosplay, yukata, kimono, peluches, goodies, figurines, nourriture asiatique, quelques éditeurs, une grande librairie de mangas, beaucoup d’artistes indépendants qui proposent des revisitent des personnages, une galerie d’artiste en train de dessiner… ce n’est que le début !

    image.png

     

    10H30 la foule commence à s’épaissir, dehors, la place est bondée, on prend nos précautions (toilettes et sandwichs) et on repart voir le côté sci-fi/comics. Là aussi des artistes en pleine action, des stands de comics à prix réduits (je ne suis pas très calée dans ce domaine mais je prends quand même des Batman ! après tout, je me promène avec un pull Batman et je l’assume !!). Dans les allées les cosplayeurs posent. Le temps de regarder quelques boutiques, de prendre quelques photos, on commence à ne plus pouvoir circuler.

    image.png

    12H30 on s’extrait tant bien que mal de la foule pour rejoindre la scène manga où on restera pendant plus de 3heures ! On enchaîne les danses k-pop et le concours de cosplay. Moi qui croyait que le concours cosplay c’était juste des personnes déguisées qui posaient et bien je découvre que c’est plus que cela : il faut fabriquer son costume soi-même et mettre en scène le personnage dans l’univers du jeu/manga/anime pendant 3-4 minutes.

     

    14H Le Paris-manga, victime de son succès ferme ses portes ! Trop de monde, question de sécurité. Dommage pour ceux qui avaient des billets et qui ont attendu 4H, s’ils le peuvent, qu’ils reviennent demain ! Un problème d’organisation ?? Difficile à dire, ce qui est sûr c’est que cette affluence n’était pas prévue, entre la crise, le pass sanitaire et l’absence de salon pendant 2 ans, personne ne pouvait prévoir le nombre de visiteurs qu’il y aurait, en plus le parc des expositions n’a pas donné le plus grand hall… Si tout le monde était rentré, il y aurait eu 70 000 visiteurs le samedi, ingérable !

    image.png

     

    15H15 c’est l’heure du quizz manga, tout le monde se connecte, le réseau passe mal et on perd des questions ! Bon de toute façon, c’était trop compliqué pour moi ! J’ai mis la moitié au hasard… Je finis 126eme sur 517 ! Des exemples de questions : ranger les murs de l’attaque des titans du plus central au plus éloigné, donner les techniques de combats de saint-seiya, le nombre d’élèves dans la classe de MHA… Des questions sur les grands titres du moment, beaucoup de shonen et beaucoup que je n’ai pas lu ou juste commencé…

    16H Certains visiteurs sont partis, on peut se déplacer, le stand de l’épicerie asiatique a été dévalisé, on fait la chasse aux bonne affaires.

    17H Je me rends à l’espace presse pour l’interview de Cédric Biscay, le créateur et scénariste de Blitz (interview et critiques disponibles)

    18H C’est beaucoup plus calme, on va pouvoir échanger un peu avec les éditeurs présents, merci à Ototo, Meian, Nazca et Mahô pour nous avoir accordé un peu de temps. Eux aussi peuvent un peu souffler mais ils sont contents et c’est le principal.

    image.png

     

    19H le salon ferme il est temps de partir, on reviendra demain.

     

     

     

    Dimanche 7 Novembre

     

    8H30 arrivée sur site, vu la cohue de la veille on voulait arriver plus tôt mais la SNCF a supprimé notre train … ça nous permet de faire la connaissance d’un cosplayeur avec qui on fera le trajet ! La file d’attente est mieux organisée, on doit d’abord passer par un hall vide, cela n’empêche que la queue est déjà conséquente et augment vite.

    image.png

     

     

    9H15 ils font rentrer les gens un peu en avance. Aujourd’hui, on va aller voir le côté sci-fi mais avant, on va faire les jeux sur le stand ki-oon. Le premier défi consiste à déplacer une « sonde » électrique le long d’une silhouette d’un personnage de My Hero Academia sans faire sonner (zéro faute : 1 figurine, moins de 5 fautes : 1 badge yeah ! et sinon, un badge oups) On a eu les deux ! Deuxième jeu, il s’agit d’aller toucher des cibles au moment où elles s’allument, rien à gagner…

    image.pngimage.png

     

    10H Comme il y a moins de monde, on fait un tour rapide des stands, Oh ! Surprise, on en découvre de nouveaux dont celui de l’équipe de Noob. Ensuite on va voir les voitures de cinéma (possibilité de se faire prendre en photo dedans !!) : Harry Potter, K2000, la DeLorean de Retour vers le Futur et un espace BumbleBee (il y en a un qui bouge !). Vous pouvez aussi faire la queue pour obtenir des dédicaces des invités (comédiens, artistes, youtubeurs, doubleurs…). Et pendant tout le week-end, la scène centrale est dédiée à Just Dance, les meilleurs peuvent même monter sur scène.

    image.pngimage.png

    11H30 c’est parti pour « l’expérience Hollywood », le public entre dans un espace fermé et va participer à la création d’un court film ! C’est super bien fait : on découvre des méthodes de prises de vues, de son et de montage. Si vous avez l’occasion, ne ratez pas ce moment !

    12H30 On va s’installer devant la scène sci-fi pour manger et voir les animations : on assiste à un spectacle d’Epic Pixel Battle, le principe : faire s’affronter deux personnages fictifs dans un duel de rap enflammé ! Si l’intérêt m’échappe un peu, j’admire la prestation, le flow est assez impressionnant. Vient alors l’heure du quizz sci-fi, par manque de temps soi-disant, tout est fait à l’arrache, le jeu n’est pas équitable, ils lancent des lots au hasard dans le public… je repartirai avec un dvd…

    image.png

    14H On rejoint la scène manga pour le concours de cosplay du jour. Oh ! mais qui voilà ??? Bien fait non, comparez avec la figurine géante ! Puis le quizz manga, bien organisé celui-là, cette fois je ferai mieux, je finis 63e sur 517 !

    image.png

    16H C’est l’heure des achats, difficile de revenir les mains vides, mais il faut vraiment faire la chasse aux bonnes affaires car il y a des arnaques. Prévoyez de l’espèce.

    17H On retourne voir Ototo et Mahô pour voir comment c’est passé leur week-end et les saluer avant notre départ.

    18H Fermeture de Paris-Manga. La prochaine fois, on essaye Japan expo, il paraît que c’est trois fois plus grand !!

     

     

  • Dernières Critiques

    • Preview Hollywoodland de Maltaite et Zidrou
      Les éditions Fluide Glacial et 1001bd vous présente une preview de la nouveauté Fluide Glacial du 05 Octobre : Hollywoodland, le nouveau Zidrou !
      • 1 réponse
    • Harley Quinn the animated series tome 1 - The eat. bang ! kill. tour
      Note :
      Si je regarde pas mal d'animé, j'avoue que l coté loufoque des séries animés DC m'a toujours laissé de marbre. Étant plus lecteur, j'ai voulu essayer la version papier… et je n'aurai pas dû. Je n'aurais pas dû parce que, premièrement, c'est la suite directe de la série. Donc, je n'ai pas compris le début. 

      En plus la version papier est surement très fidèle au dessin animé ce qui fait que j'ai retrouvé ce qu'i ne me plaisait pas : les blagues potache pour enfants, Gordon en méchant débile, les méchants pas vraiment méchants..... 

      Bref ce comics n'était pas pour moi.

      Mais je pense qu'il ravira les fans de la série animé. Je les laisserai donc juger à ma place 😛
      • 0 réponse
    • Jim Thorpe - La légende amérindienne du football américain
      Note :
      La collection coup de tête s'agrandit avec cet album sur Jim Thorpse la légende du football américain. Kevin Lecathelinais relate une partie de sa carrière et une partie durant sa jeunesse en tant qu'amérindien obligé à s'adapter à la culture blanche américaine. Le jeune Thrope n'est pas assidu à l'éducation forcée ou à travailler dans les fermes des familles d'accueil. Très vite un coach surnommé Pop va voir le potentiel en tant athlétique de ce jeune motivé seulement par le football sans pouvoir en faire. L'album revient sur son entrainement superficiel et son obtention de médailles aux jeux olympiques de 1912. La narration est plaisante à suivre sur ce parcours hors norme pour un jeune prodige du sport motivé par la compétition entre sportif. Emmanuek Michalak réalise les crayonnés et George Chapelle gère les dessins dans un style réaliste.
      Je ne connaissais que vaguement le nom de ce sportif sans vraiment connaitre ses exploits. Cette collection est une bonne occasion de rendre hommage à la carrière de sportifs de haut niveau avec des biographies intéressantes.
      • 0 réponse

    • Kengan Ashura T26-27 (fin)
      Note :
      Snif snif.... je ne pensais pas être triste de voir cette série finir lorsque j'ai commencé la lecture. Je trouvais ça inutilement violent et  pas forcément innovant.

      Mais à force de suivre les combats de Ohma et les aventure de Monsieur Yamashita, je me suis attaché aux personnages. J'attendais cette fin avec envie et un peu d'appréhension tellement les resultats des combats et l'avancée de ce tournoi aura été surprenant.

      Et bien autant vous dire que je ne m'étais pas trompé sur les surprises. Ces deux derniers tomes qui marquent la fin des demi-finales et la finale sont encore une fois super surprenants. Tant par les résultats que par la fin dont je ne dirais rien si ce n'est qu'elle est très belle au milieu d'un manga plein de testostérone. 

      Nos auteurs ont aussi pris l partis de nous livrer un long épilogue, reprenant tous les protagonistes des 15 derniers tomes pour nous montrer leur évolution post tournoi Kengan.

      Un très agréable moyen de terminer… la première partie de l'histoire.  En effet la toute fin du manga laisse une porte ouverte a une suite avec ds vrais méchants. 

      Porte emprunté depuis 2019 avec le manga Kengan Omega qui compte 13 volumes. À voir si Meian va nous proposer cette suite... je l'espère. 
      • 0 réponse
    • Keiji tome 8
      Note :
      Ofû est au cœur d’un conflit politique, certains seigneurs essayent de faire pression sur Keiji pour la récupérer. Pendant ce temps le clan Fûma en plus de s’en prendre au clan Nagiri, complote dans l’ombre, involontairement Keiji se retrouve au milieu de tout ça et risque d’être pris pour cible.
      Si le comportement de Keiji est toujours inattendu voir assez amusant, notamment quand Mitsunori essaye de lui parler, j’avoue avoir été un peu perdue au milieu de tous ces complots politiques et ces personnages. Reste que le personnage principal est toujours intéressant et que l’on ne sait jamais à quoi s’attendre. Le seul fait de suivre ses aventures est suffisant pour aimer ce manga et de temps en temps, on a le droit à des personnages secondaires aussi hauts en couleur qui ravivent la flamme de l’histoire.
       
      • 0 réponse
×
×
  • Créer...