Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Salut,

    Vous trouverez ici les dernières critiques/infos et sujets qui ont été réalisés sur 1001bd.

    SI vous cherchez d'autres informations ou si vous avez des questions venez en discuter avec nous sur le forum !

Dernières Critiques

Meilleur contenu de la communauté, rassemblé manuellement par l’équipe.

The elusive samourai T4&5
Scenariste: Yusei Matsui Dessinateur: Yusei Matsui Editeur: Kana
Le de notre Kingdom pour enfant continue son petit bonhomme de chemin en progressant dans son futur rôle de leader de l'insurrection.

Cette fois-ci, il nous montre ses talents d'orateur dans une joute verbale intéressante avec Sandamune. Il nous montre aussi sa progression en tant que spécialiste de la fuite en servant de messager lors de la dernière escarmouche avant la grande rébellion.

Cette série alterne agréablement les scènes de batailles et d stratégie militaire comme son grand frère qu'est Kingdom. Pour rester ouvert à un public enfantin, ces stratégies ne sont pas non plus trop détaillées ou compliquées. 

Si ces escarmouches sont intéressantes et permettent de découvrir de nouveaux alliés, on a quand même hâte de voir la révolte commencer pour sortir du : qu'est-ce qu'il fuit bien ce garçon, je vais le supporter plus tard.
Note :
  • 0 réponse

The midnight order
Scenariste: Mathieu Bablet , Isabelle Bauthian , Claire Barbe Dessinateur: Bablet, Collignon , Fauvel , Rouzière , Sumi , Allanva , Rigaud ,Beaulin, Rours Editeur: Rue de sevres - Label 619
Quelle bonne idée a eu Mathieu Bablet de s'entourer de nombreuses dessinatrices pour illustrer les aventures des sorcières de Midnight Tales ! Claire Fauvet et sa précision , Daphnée Collignon et ses élégantes rondeurs de traits , composent entre autres  ,les fers de lance de l'équipe d'illustratrices et illustrateurs réalisant ces histoires courtes . En chef d'orchestre , Bablet réalise des planches transitoires et compose le scénario de ce qui pourrait s'apparenter à une conclusion des histoires déjà parues de Midnight tales . Ceci dit , il n'est absolument pas nécessaire de les avoir lues au préalable . On va donc suivre le parcours de Johnson et Sheridan à travers ces nouvelles imprimées par la patte de chacun des dessinateurs . C'est ici que réside le petit défaut de cette oeuvre (selon moi) : en effet la grande diversité d'artistes avec chacun leur style m'a perdu parfois . J'avais du mal à reconnaître les personnages , et à me repérer dans la chronologie . Car il s'agit d'un scénario à tiroirs , bien distillé et entrecoupé de textes relatant l'histoire des sorcières à travers les âges . On y apprend que ces chasses aux sorcières n'étaient ni plus ni moins qu'une façon détournée d'empêcher l'émancipation de la femme . Elle devait rester dans l'ombre du mari , du mâle dominant . Il est intéressant de faire le parallèle avec nos sorcières qui n'auront de cesse de combattre , le " mal " 😉 .

Mes points positifs : un scénario maîtrisé , une indépendance vis à vis des Midnight tales déjà parues , une qualité éditoriale (couverture superbe reliée et dorée ) , une pagination importante , un enrichissement culturel car les textes portent sur des faits réels , la découverte de Daphnée Collignon et son dessin très élégant .

Mon point négatif : Trop de styles artistiques différents qui m'ont fait perdre parfois le fil de l'histoire

 
Note :
    • Like
  • 3 réponses

The boxer tome 1
Scenariste: JIHUN JUNG Dessinateur: JIHUN JUNG Editeur: KOYOHAN
Pour être honnête la boxe et moi c’est comme le sport et moi en général… ce n’est pas mon truc ! Mais dans les séries récentes, je me suis quand même fait attrapée ! De cette lecture je n’en attendais rien de précis, une curiosité seulement vu que le titre semblait être apprécié et là, je n’irai pas jusqu’à dire que je me suis pris une claque mais pas loin. Il y a eu une montée en tension qui m’empêchait d’aller voir ailleurs, je n’avais qu’une attente arriver au moment où tout aller basculer !

The Boxer n’est pas qu’une histoire de boxe, c’est une histoire de vie : des jeunes qui se débattent, qui sont bourreaux ou victimes, et qui vont tous avoir un lien avec ce sport à un moment ou un autre. C’est aussi une réflexion sur ce sport : quel est l’intérêt de taper sur les autres ? Il y a un discours derrière, discutable mais pas inutile. Un manga qui devient plus intense au fur et à mesure des pages et un premier tome qui nous laisse en questionnement : que cherche-t-on à nous montrer, à nous faire comprendre ? On attendra la suite avec impatience…
Note :
  • 0 réponse

Paris-Manga et Sci-Fi show - 32e édition
32e édition du festival qui aura lieu au parc des expositions de Villepinte (au même endroit que la Japan expo) contrairement aux éditions précédentes où c'était à la port des expositions de Versailles dans Paris intra-muros

Au programme  des animations, du cosplay, des stands, des conférences...

Voici la liste des invités :

 

 
  • 0 réponse

Tsar par accident - Mythes et mensonges de Vladimir Poutine
Scenariste: Andrew S. Weiss Dessinateur: Brian "Box" Brown Editeur: Rue de sevres
Difficile de parler de cet ouvrage objectivement au vu de l'actualité notamment de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. 

Cet ouvrage s'inscrit en plein dans cette actualité pourtant, tentant de nous montrer et de nous expliquer comment Poutine a pu en arriver là. Pour tout passionné de géopolitique il est donc très intéressant, d'autant plus qu'il est écrit par un spécialiste américain de la Russie plutôt reconnu et sérieux. 

J'ai simplement deux bémols qui m'ont gênés pendant cette lecture pourtant ô combien instructive. Tout d'abord, dans le lien permanent fait à l'amérique et à sa politique intérieure et extérieure, je trouve l'auteur très très mesuré sur les faits reprochables aux américains. Je trouve que sa pertinence s'arrête là où commencent l'auto-critique nécessaire sur les actions de la diplomatie américaine. C'est particulièrement frappant sur les affaires wikileaks, Snowden et Assange. Simplement il vous faudra être bien armés en connaissances factuelles sur ses évènements pour mieux comprendre les limites de cette lecture. Toute enquête sur une personnalité politique finit nécessairement par être teintée du parti pris de l'auteur et cela ne me gêne en rien, mais ici cela manque parfois de nuance, et cela interroge malheureusement sur la crédibilité du reste des informations, tant la légèreté sur ces dossiers contraste avec le propos soutenu sur d'autres dossiers. 

Mon second grief concerne la chronologie peu claire. C'est dommage car si certains sauts dans le temps sont nécessaires pour comprendre ou interpréter une réaction, d'autres le sont moins et noient un peu le propos et la logique du dénouement.

 

Ce Tsar par accident reste en tous cas une lecture majeure et passionnante de 259 pages ayant en plus le mérite de citer sa bibliographie et ses sources clairement en fin d'ouvrage. En cette période complexe, il faudra néanmoins je crois le lire avec un oeil critique mais nul doute que vous y apprendrez beaucoup de choses passionnantes sur la société russe et sur Vladimir Poutine.
Note :
  • 0 réponse

Yasei no last boss t3
Scenariste: Tsubasa Hazuki Dessinateur: Tsubasa Hazuki Editeur: Doki-Doki
Encore un très bon tome pour une série qui continue de nous accrocher au bout de trois tomes.

Plutôt que de tomber dans la facilité et nous refaire le coup du combat contre le héros ou contre la constellation, Tsubasa Hazuki nous propose une manière différente de résoudre la problématique que rencontre Luphas dans ce tome 3. Plus orienté politique et négociation, ce tome nous montre l'étendue de la maitrise du héros sur ce monde.

Pour ne pas rester en manque de combats, notre auteur clôture ce tome par une "demi" surprise et un gros combat d'ampleur contre… un vrai joueur !

Un très bon tome pour une série qui se lit avec plaisir.
Note :
  • 0 réponse

Penss et les plis du monde
Scenariste: Jérémie Moreau Dessinateur: Jérémie Moreau Editeur: Delcourt
Je remonte le temps avec les albums de Jérémie Moreau ! Les pizzlys , puis La saga de Grimr et enfin Penss et les plis du monde . Un ordre chronologique inversé , car je dois bien avouer ne pas avoir été séduit par son trait à ses débuts , j'ai donc mis un certain temps à "plier" en sa faveur . Les pizzlys m'a suffit à découvrir tout le reste qu est d'excellente facture . De prime abord , on a une impression de dessin brouillon , aux traits larges ; puis en y regardant de plus près , on découvre autre chose ! Il est bien là son talent majeur , à travers ses couleurs enivrantes , des paysages vont prendre vie sous nos yeux .Un léger parfum de Cezanne , c'est dire ! Au début du livre on suit un cours d'eau , c'est tellement bien réalisé qu'on entendrait presque le ruissellement en compagnie de Penss , accroupi en bord de rive à rêvasser . Les éléments prennent vie littéralement , dans Grimr c'était le grondement des volcans , ici , les rivières , le vent dans les feuilles des arbres et le sifflement qu'il peut provoquer dans les montagnes . A la manière du héro , on reste assez contemplatif devant tant de beauté . Face aux principales préoccupations alimentaires des tribus , on découvre ce rêveur ébahi par la beauté du monde . Un drame personnel va le motiver à améliorer sa (leur) condition humaine préhistorique . Le chasseur-cueilleur va progressivement évoluer vers l'agriculteur en herbe , cherchant à dompter la nature et non la subir au grès des saisons . Planter , récolter , irriguer etc ... Ainsi , un rêveur va faire évoluer l'homme ! En prenant le temps d'observer les abeilles butiner , la floraison s'effectuer , la courbe des branches cherchant la lumière du soleil , il va découvrir les secrets du monde , ces fameux "plis" ou "déplis" .

Au delà du message écologique , l'auteur nous invite à prendre le temps d'observer la nature . Nous vivons sur ses terres , à nous de l'écouter et la préserver . Un roman graphique saisissant de Jérémie Moreau , décidément bien trop talentueux 🙂
Note :
  • 3 réponses

The return of the demon master tome 1
Scenariste: WOLBAEK Dessinateur: MAYORANG / AZI Editeur: Kamondo Books
He bien, voilà un début plus qu’intéressant avec un concept inédit : dans le monde du Murim (*), le démon rouge est le plus fort. Mais ses idées ne sont pas comprises par les autres puissants qui se lient contre lui pour l’envoyer ad patres. Vaincu, le démon meurt et se réincarne à notre époque dans le corps d’un lycéen Kang Jinho. Mais Jinho n’est pas n’importe quel adolescent, c’est l’être qu’il était dans sa vie antérieure avant de se suicider et de devenir le démon rouge !

Monsieur commence donc sa 3eme vie, il a gardé ses souvenirs et ses compétences du Murim et ses souvenirs de Jinho sont confus et lui reviennent par bribes, c’est sûr que faire des contrôles sur des notions que l’on a vu 50 ans avant ce n’est pas facile ! Jinho décide donc de mener une existence aussi banale que possible mais c’est sans compter son sens de la justice. Il intervient pour aider un camarade d’école victime de brimades et découvre que la société est pourrie.

(*) Le Murim est le monde des arts martiaux coréens où les maitres possèdent des pouvoirs qui défient l’imagination, ils manipulent les énergies et le résultat semble souvent fantastique

Donc voilà, notre personnage n’a pas fait une réincarnation mais 2 et en plus il revient dans une vie qu’il a déjà vécue ! Ça c’est le côté original de l’histoire. Pour le reste, on se doute qu’il va se mettre des méchants à dos, qu’il va les combattre pour protéger des innocents et sa famille tout en essayant de profiter de sa vie et de la réussir car les deux précédentes n’ont pas été très joyeuses. On rentre vite dans l’histoire, le graphisme est agréable, la traduction bonne et l’adaptation réussie sans être surchargée. Il y a de l’action, de la réflexion et certainement des arts martiaux à venir. Un très bon début.
Note :
  • 0 réponse

Les tendances du WEBTOON
Avez-vous entendu parler de Webtoon ? Un phénomène qui monte en puissance et très prisé des adolescents ? Pour vous y retrouver un peu, je vous propose de vous éclairer sur le sujet.

Origine :

Devant la modernisation des téléphones, l’apparition des tablettes, les auteurs ont alors réfléchi à développer une application plus facile à lire surtout dans les transports. C’est ainsi qu’est apparu le webtoon : un webcomic développé pour être lu facilement sur mobile avec une lecture verticale : une case en largeur et un défilement facile avec le pouce, pas besoin de 2 mains ! On peut se tenir à la barre du métro et lire tranquillement !
    • Like
  • 5 réponses

Hypericon
Scenariste: Manuele Fior Dessinateur: Manuele Fior Editeur: Dargaud
ll n'est jamais évident de réussir un parallèle entre deux histoires, encore plus quand il s'agit d'un parallèle entre la vie d'une jeune fille et la découverte du tombeau de Toutankhamon.

C'est pourtant ce que réussit avec brio  Manuele Fior dans ce Hypericon. Elle nous montre une jeune fille dont la vie n'a été qu'un long fleuve tranquille qui se trouve à l'entrée de son propre mystère, et qui en ouvre les portes les unes après les autres, comme les explorateurs ont ouvert les salles.

Comme eux, elle découvre des trésors, mais apprend aussi à prendre des risques et à protéger ce qui lui est précieux.

Un apprentissage de la vie très parlant et sublimement mis en image.

Un des romans graphiques de l'année à n'en pas douter !
Note :
  • 4 réponses

Yawara t10
Scenariste: Naoki Urasawa Dessinateur: Naoki Urasawa Editeur: Kana
Fin du combat en équipe et nouveau dilemme pour Yawara : et si ses copines, à qui elle tient beaucoup, pouvaient, par leur ferveur et leur enthousiasme, se retrouver être un frein à la recherche de normalité de Yawara ?

C'est ce qu'explore Naoki Urasawa  dans ce tome 10 : le conflit permanent entre ce que l'on veut vraiment et ce que les gens espèrent que l'on fasse ? 
Ce nouveau point de blocage permet à la série de continuer dans cette dichotomie Championne de Judo/Recherche de normalité et permet de remettre en avant la volonté de Yawara plus que le Judo.

Encore un bon tome ou l'on se met de plus en plus à souhaiter… un arrêt de Judo pour notre héroïne.
Note :
  • 0 réponse

Lost Lad London tome 1
Scenariste: SHIMA Shinya Dessinateur: SHIMA Shinya Editeur: Ki-oon
Le maire de Londres est assassiné dans le métro ; Al étudiant se retrouve sans trop savoir pourquoi impliqué dans cette histoire. Il rencontre Ellis, un inspecteur blessé, rongé par des remords qui décide de lui apporter son aide. Peu à peu, ils dénouent quelques fils et se rendent compte que l’histoire a l’air plus complexe que prévue.

Etrange début, d’abord graphiquement, on est loin du style manga peut-être plus proche de la BD ou du comics, moins étonnant quand on sait que l’autrice a fait une partie de ses études en Angleterre. Assez déroutant ensuite par le contenu, un personnage principal un peu nonchalant qui ne semble attaché à rien et qui ne provoque pas forcément l’empathie, quelqu’un de très terre à terre qui semble à peine touché par ce qui se passe. Donc il faut un peu de temps pour rentrer dans le récit mais une fois qu’on est habitué, on a envie de voir de quoi il retourne et la narration est plutôt agréable.

trailer
Note :
  • 2 réponses

Batman Shadow war
Scenariste: Joshua Williamson Dessinateur: Colectif Editeur: Urban Comics
C'est sympa. Voilà un peu le bilan.... Sympa dans le sens one hot correct avec une aventure assez typique impliquant des personnages historique de l'univers et qui ne sont pas le Joker ou les autres méchants de Gotham. 

Mais jute "sympa" parce qu'un peu trop long et un poil brouillon par moment. Déjà ne pas pouvoir s'empêcher de mettre Harley Quinn, ça m'énerve. Ensuite cet album sert à remettre au premier plan la bat family et pour globalement couper la branche et relancer Batman & Robin sans tous les boulets. Si l'idée est bonne (j'ai toujours trouvé la bat family trop ambitieuse en termes de gestion des personnages), elle est faite de façon un peu lourde. On aurait très bien pu rester sur le trio : Batman/Robin, les Al Ghul et les Deathstroke. Ca aurait été plus rapide et plus efficace.

À noter que ce tome sert d'introduction à un autre cross over Dark Crisis à venir....
Note :
  • 0 réponse

The alexis empire chronicle tome 6
Scenariste: Yu Satô Dessinateur: Yu Satô Editeur: Doki-Doki
Voici la tant attendue suite de The alexis empire chronicle et un tome qui tient toutes ses promesses et récompense nos attentes.

Mais un tome aussi  étonnant de densité et d'intensité... mais aussi de lecture. J'ai rarement vu un manga aussi gros et aussi dense mais qui nous raconte aussi peu de choses...sans nous ennuyer.

La bataille en cours est tellement intense que l'on est obligé d'aller partout. Le talent de  Yu Satô  est de réussir à faire ces allez-retours et explications sans nous perdre et sans perdre le rythme.

Une histoire très dense et bien détaillée avec une bataille dont le tome 7 nous donnera la conclusion. Il faut juste espérer que des batailles de cette ampleur ne se succèdent pas trop, car sinon on est partie pour énormément de tome et l'intérêt pour les détails de ces batailles risques de descendre au fur et à mesure des répétitions.
Note :
  • 0 réponse

Pakka tome 2
Scenariste: IMAI Daisuke Dessinateur: IMAI Daisuke Editeur: Mangetsu
Kai prend conscience que de demander à sortit avec quelqu’un sous condition est un peu étrange, du coup, il se pose des questions sur ses sentiments mais comme pour le moment, sa transformation en kappa est un sujet plus important il se rend chez Shizuku pour avoir des informations.

Il y a deux histoires dans ce manga, la 1ère est plutôt classique et parle d’amours adolescentes, la seconde concerne les kappas : les idées que l’on s’en fait, les changements que Kai découvre peu à peu et les relations avec les humains. Le mélange de genre est intéressant et surtout très innovant, ça se lit bien, c’est frais et distrayant.
Note :
  • 0 réponse

Indians !
Scenariste: Tiburce Oger Dessinateur: Collectif Editeur: Grand Angle
Après le très bon Go West Young Man, Tiburce Oger remet le couvert avec cette fois le point de vue des Indiens dans le développement des États-Unis d'Amériques.

Pour ce faire, il fait encore appel à une quantité impressionnant des meilleurs dessinateurs de BD actuelles : Mathieu Lauffray, Derib, Hugues Labiano, Christian Rossi....

Tout comme dans Go West Young Man ou Tiburce Oger nous avait fait suivre l'histoire d'une montre, il nous fait ici suivre le regard du grand aigle sur l'évolution du peuple qu'il protège. Au fil du temps, on découvre les exploitations, les luttes et les trahisons de ces peuples qui n'avaient pas demandé la présence des blancs sur leurs territoires.

Encore un beau western où l'on voit que les dessinateurs ont pris du plaisir.
Note :
  • 4 réponses

Hellblazer - le mystère de la prof sans coeur
Scenariste: Ryan North Dessinateur: Derek Charm Editeur: Urban Comics
Après une longue pause, voici venu un nouveau tome de la gamme "Kids" d'Urban et un tome bienvenue avant Noel pour les petits jeunes fans de comics.

Ce tome nous présente le personnage de John Constantine, quand il était plus jeune bien sur.  Un personnage qui permet de présenter aux plus jeunes l'univers magique de DC. En effet, outre John Constantine, on découvre le monde des démons, avec en Guest Star Etrigan mais aussi une certaine magicienne  bien connue des grands qui aura un vrai impact dans la vie de John.

Si, en tant que fan d'Hellblazer, on peut regretter le fait que l'action se pass aux USA, on comprend que cela permet de ne pas s'encombrer d'historique.

Une belle découverte qui fera un beau on shot cadeau pour tous les jeunes amateurs de comics.
Note :
  • 2 réponses

Lore Olympus t3
Scenariste: Rachel Smythe Dessinateur: Rachel Smythe Editeur: Hugo bd
Nouvelle évolution dans l'histoire d'amour de Perséphone et d'Hades avec une Perséphone qui se confit enfin sur le viol qu'elle a subi.

Un troisième tome tout en motion avec un Hades qui cherche à revenir sur le droit chemin en officialisant sa liaison avec Menthé pour essayer de ne pas succomber à ses sentiments. Toujours facile et agréable à lire, ce Lore Olympus tient toutes ses promesses et nous livre une romance pleine de rebondissement.
Note :
  • 0 réponse

Tesla Note T3
Scenariste: Tadayoshi Kubo / Masafumi Nishida / Kota Sannomiya Dessinateur: Tadayoshi Kubo / Masafumi Nishida / Kota Sannomiya Editeur: VEGA
Troisième tome de Tesla Note et une vraie montée en puissance avec l'intervention d'un troisième groupe dans la chasse aux cristaux de Tesla. Maintenant que nous connaissons bien les personnages japonais et aussi les deux membres de la CIA, nos auteurs introduisent "la petite maison". Troisième groupe complètement indépendant qui vient créer un trio d'agence d'espionnage assez inédit.

Et cela apporte un gros plus dans le thème des mangas d'espionnage. D'affrontement direct entre deux entités voulant les cristaux, on passe à une mêlée générale ou personne ne peut vraiment se faire confiance. C'est assez rafraîchissant. Si on voit bien qui sont les gentils et les méchants, les gens de la CIA jouent bien leurs rôles de trublions dont on ne sait s'il faut leur faire confiance ou pas.

Un bon manga d'espionnage innovant offrant de belles promesses

 
Note :
  • 0 réponse

Blitz tome 8
Scenariste: BISCAY Cédric Dessinateur: NISHIHARA Daitaro Editeur: IWA Editions
J’étais un peu inquiète sur la suite du manga ayant peur de la redondance et de m’y ennuyer, heureusement ce 8eme tome me donne tort.

Après sa défaite en finale du tournoi national, Tom est un peu déboussolé, c’est là qu’il affronte une nouvelle fois Karl en ligne et perd tous ses moyens, n’arrivant pas à se concentrer. Ses deux échecs de suite lui font perdre confiance en lui et c’est au cours d’une rencontre inopinée qu’il va se décider à agir.

Ce 8eme tome est l’occasion d’apprendre à connaître d’autres personnages importants dans le monde des échecs du manga qui vont avoir un impact sur Tom et ses camarades de club. Au passage, il y a une réflexion intéressante sur la connaissance qui va sûrement aider Tom à exploiter toutes ses capacités. Le manga essaye toujours d’être accessible à tout le monde et cela se ressent aussi dans le panel des joueurs d’échecs présentés : tout âge et toute classe sociale ! Le message est clair, Cédric Biscay nous invite à nous pencher sur cette discipline, vous laisserez-vous tenter ?

 

 
Note :
  • 1 réponse

Les vacances de Donald
Scenariste: Brrémaud Dessinateur: Federico Bertolucci Editeur: Glenat
Une véritable madeleine de Proust cet album . Il me rappelle les soirées "La dernière séance" , présentées par Eddy Mitchel avec un dessin animé en préambule du film . Les Tex Avery entre autres , et donc , Donald, dans ces courts métrages muets , mais assez explicites et vivants pour véhiculer le flot d'émotions . Le canard , en chef de file des moutons noirs à qui il arrive les pires péripéties . Les bruitages accompagnant une enclume lui tombant sur la tête , suivie d'une bosse soulevant sa casquette . Vous visualisez ces moments ? Ils sont pléthores dans cette excellente édition Glénat , qui fait de l'infidélité passagère à Mickey . On y suit ses mésaventures lorsqu'il quitte la ville pour la campagne . Le dessin parfait de Bertolucci dépeint avec une infinie précision les scènes de vie quotidiennes ,avec l'exemple du ramassage des ordures occasionnant des nuisances sonores matinales ou encore  le chien aboyant après un chat dans la rue . Les tourbillons naissant dans les yeux de Donald le poussent à foncer au prétendu calme de la montagne et ses prairies , mais surtout , ses habitants ! On va ainsi découvrir une cohabitation assez explosive . Les gags s'enchainent grâce à un découpage intuitif et on se marre , même à plus de 40 ans 🙂  . Un mot sur les couleurs donnant vie aux cours d'eau  , ou à la végétation pleine de vie , c'est pétillant ! Un sans faute de plus pour Glénat et sa collaboration avec Disney . Un album pour les jeunes ,  les très jeunes ( aucune bulle à lire) , mais aussi les adultes , tellement c'est bien réalisé .
Note :
  • 2 réponses

La septième fonction du langage : mais qui a tué Roland Barthes ?
Scenariste: Xavier Betaucourt Dessinateur: Olivier Perret Editeur: Steinkis
La septième fonction du langage est l'adaptation en bande dessinée par Xavier Betaucourt du roman de Laurent Binet. En effet, l'auteur s’inspire d'un fait réel pour construire sa fiction à partir de la mort du philosophe Roland Barthes, renversé accidentellement par une camionette dans Paris. La fiction prend la suite avec un complot visant à tuer ce philosophe de renommé. L'auteur va ainsi construire une histoire plausible en insérant de nombreuses figures historiques, philosophes, politiciens pour servir son intrigue ainsi que les auteurs eux-mêmes qui commentent l'histoire en cours de création. Le commissaire Jacques Bayard en compagnie Simon Herzog un jeune sémiologue vont tout mettre en œuvre pour comprendre cette tentative de meurtre qui est certainement liée à la découverte de la septième fonction du langage. La couverture est très représentative des dessins intérieurs.
Ce roman graphique tient sur 150 pages de bande dessinée pour résoudre l’affaire autour de Roland Barthes. Si vous ne connaissez pas le roman, cette adaptation pourrait vous convaincre de découvrir une affaire policière sérieuse partant d’un concept farfelu avec beaucoup d’humour quand même.   
 
Note :
  • 0 réponse

The division - extremis malis
Scenariste: Christopher Emgard Dessinateur: Fernando Nicolas Baldo Editeur: Autres Editeurs/Auto editions
Les éditions Black river proposent une grande collection de titres provenant des jeux vidéo pour permettre aux lecteurs et joueurs de poursuivre l'aventure avec l'univers étendu par le biais de comics. Après les one shot sur Assassin's creed Valhalla ou Far cry, on retrouve la licence de The division de Tom Clancy. Cet album est une préquel du deuxième volet du jeu the division. On retrouve le héros connus des joueurs, Caleb Dunne qui dirige plusieurs troupes d'élites pour les interventions sur le terrain. The division est une référence dans les jeux en ligne en monde ouvert de tir tactique et d'action-RPG. Les dessins sont bien travaillés avec des décors pour retrouver l'ambiance des jeux. Les trois chapitres proposés dans cet album se centralise sur de l'action comme les joueurs connaissent bien.
Les lecteurs jouant à ce jeu seront les premiers intéressés par cette histoire mais il n'est pas nécessaire de connaitre le jeu pour profiter de cet album pour les autres lecteurs.
 
Note :
  • 0 réponse

We live tome 2 - L'ère des Palladions
Scenariste: Roy Miranda & Inaki Miranda Dessinateur: Miranda Inaki Editeur: 404 comics
Après un excellent premier tome, cette suite était très attendue par de nombreux lecteurs et par chance les éditions 404 comics nous proposent le titre seulement un mois après la sortie ne version originale. L'aventure reprend six ans après les événements du premier épisode, où l'on a assisté à la naissance des super-héros, les palladions. Les enfants élus se sont transformés en adolescent avec des armures pour combattre toutes les créatures, les cénotes mères qui voulaient anéantir le restant de l'humanité. Une fois de plus Roy Miranda et Inaki Miranda surprennent les lecteurs avec une histoire proches de célèbres méchas et Kaijus pour des combats intenses. Les nouveaux héros doivent défendre la métropole en parallèle la relation entre Hototo et Tala a évolué comme les frères et sœurs ont vieilli. Les dessins de Miranda Inaki sont absolument fantastiques pour dépeindre cet univers et les décors dévastés. Les scènes d’action sont dynamiques et très impressionnantes. Les couleurs sont intenses et apportent la touche originale de l’histoire. L'album se termine avec une galerie d'illustrations réalisées par d'autres dessinateurs de comics.
En deux tomes, We live s'impose comme une nouvelle référence dans le genre SF dans un monde postapocalyptique, avec des enfants en héros pour sauver ce qui reste de la planète.
Note :
  • 1 réponse

1629 , ou l'effrayante histoire des naufragés du Jakarta . Tome 1 L'apothicaire du diable
Scenariste: Xavier Dorison Dessinateur: Thimothée Montaigne Editeur: Glenat
Il est des lectures capables de vous transporter littéralement au sein même du récit . 1629 en fait assurément partie . Ne lisez pas ce résumé ou pitch et plongez directement ! La préface de Dorison expliquant ses motivations à utiliser cette histoire , est déjà une plongée vers ces eaux troubles , les eaux noires de l'âme humaine . Ce point de non retour que tout le monde peut franchir à un moment dans sa vie . Je suis entièrement d'accord avec lui à ce sujet , d'ailleurs une très grande partie des horreurs commises par l'humanité ont été commises par des personnalités communes in fine . 1629 , où comment l'Homme enjambe la ligne rouge !

Cette préface situant le contexte , nous embarquons à bord du Jakarta et ses 340 âmes , "dans le port d'Amsterdam" . La crasse et la misère côtoient les profits et rentabilités rois et reines de la grande société commerciale hollandaise . Un long voyage sans retour pour un grand nombre des membres d'équipage ,recrutés dans la rue , en prison , peu importe , du moment que ce n'est pas cher et sacrifiable . La puanteur régnant à bord nous est décrite avec précision .  Les auteurs ne nous épargnent rien , le trait fin de Montaigne dépeint la vie maritime dans ses moindres recoins . Son découpage est nerveux , il épargne certaines scènes insupportables de punitions mais parvient à cristalliser notre attention avec des cases de transition centrées sur un seul et même personnage éprouvant , subissant cette capacité qu'à l'Homme à s'autodétruire .

On tourne les pages avec frénésie et c'est presque un soulagement de les voir arriver à la première escale en Sierra Leone et d'admirer les couleurs turquoises des eaux africaines . Une étincelle dans les ténèbres , qui ne va pas durer . Très vite , rentabilité oblige , on embarque vers le Pacifique et ses courants mortels . A bord , la tension est à son comble , point de retour en arrière . Tout va s'enchaîner dans un maelström de violence et de trahisons en tout genre .C'est avec le souffle coupé que l'on referme l'ouvrage , se demandant jusqu'où, les auteurs ,  peuvent-ils aller dans le second tome !

Un énorme coup de coeur électrique , stupéfiant , vous remuant les tripes ! Un mot sur l'édition en grand format de Glénat , juste sublime , avec des reflets mordorés , un très bel objet pour une histoire vraie incroyable .
Note :
    • Like
  • 2 réponses

×
×
  • Créer...