Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Salut,

    Vous trouverez ici les dernières critiques/infos et sujets qui ont été réalisés sur 1001bd.

    SI vous cherchez d'autres informations ou si vous avez des questions venez en discuter avec nous sur le forum !

Dernières Critiques

Meilleur contenu de la communauté, rassemblé manuellement par l’équipe.

Scenariste: ENOKI Surume Dessinateur: FUJIYA Izuco Editeur: Komikku
La véritable originalité de l'histoire est la vengeance de Noeïn, pas le fait qu'il veuille se venger d'un père qui l'a non seulement délaissé mais aussi emprisonné dans une maison coupée de tout mais surtout la façon dont il compte accomplir sa vengeance. Pas question ici de guerroyer, de monter un projet d'assassinat ou même de faire chuter son père financièrement ou socialement parlant; non, son projet est de devenir un meilleur seigneur que lui, aimé de tous, qui vit heureux et sans souci !!!

Notre héros, envoyé dans un coin reculé du royaume sur un sol peu prometteur va donc s'entourer de personnes laissées pour compte comme lui ou ayant une dent contre son paternel. Mais heureusement, il a eu des années à développer sa magie ce qui va grandement l'aider. 

Si le manga propose donc une idée originale, il va falloir regarder le développement par la suite, le premier tome souffre d'un léger manque de rythme et peut-être d'une petite étincelle mais ce n'est que l'introduction et certains aspects sont prometteurs alors attendons la suite pour s'en faire une meilleure opinion.
Note :
  • 0 réponse

Love is an illusion tome 1
Scenariste: FARGO Dessinateur: FARGO Editeur: Delcourt - KBooks
Maintenant que je me suis un peu plus investie dans l'omegaverse, je peux dire que c'est un genre qui ne me déplait pas, pour autant, il faut quand même qu'il y ait un scenario un peu original ou des personnages attractifs et/ou charismatiques.

Je reste un peu en retenue sur ce titre et cela pour plusieurs raisons. D'abord, il y a le personnage de HyeSung, l'omega qui se croyait être un alpha. Certes, il découvre son vrai genre mais il ne se remet jamais en question, tout est de la faute des autres alors même qu'il se jette de lui-même dans la gueule du loup ! On soupçonne que sa situation familiale est compliquée mais c'est quand même un profiteur de première très égocentrique ! Le personnage est assez énervant, il faut le dire.

Ensuite il y a Dojin, l'alpha dominant qui évite les omegas (bon c'est raté). Un fils de bonne famille qui va à l'encontre des ambitions de sa famille pour être chanteur et qui a un regain de créativité après s'être abandonné à ses instincts primaires. Un personnage qui aurait mérité d'avoir un peu plus d'attention, notamment en ce qui concerne l'influence des phéromones sur son talent artistique. Hélas, cet aspect est plutôt survolé.

Enfin , en ce qui concerne les relations entre les deux personnages, il y a peu d'évolution dans ce 1er tome et il est assez dérangeant de voir qu'à chaque fois ou presque, ce sont des rapports non consentis. 

Ajouté à cela, un webtoon quasiment entièrement en noir et blanc (33 pages couleurs sur 392)  et un Hyesung qui ressemble à un gamin, ce premier tome peine à convaincre. Reste à savoir si la suite développera d'autres aspects ou si on continuera sur le même format.
Note :
  • 0 réponse

My gently raised beast tome 1
Scenariste: TEAVA Dessinateur: Yeoseulki Editeur: Pika - Wavetoon
Une fois que Blondina arrive au palais, elle ne trouve pas vraiment sa place et elle est isolée. Son père semble l'avoir recueilli par dépit sans lui accorder vraiment de l'attention. Ses demi- frère et sœur la regardent avec mépris ne souhaitant pas se rapprocher d'une fille de roturière. Elle va rencontrer une panthère légendaire, capable de prendre une apparence humaine, elle aussi laissée pour compte dans son clan suite à ses origines.

Blondina et Amon vont donc grandir ensemble, n'ayant pas d'autres amis, ils vont être proches et forcément développer un lien spécial. La suite de l'histoire proposera des développements habituels : lutte de pouvoir pour le trône, complots, jalousies... Mais nos deux héros arriveront à surmonter tout ça pour nous proposer probablement une fin heureuse.

Le graphisme est agréable, très rond, très shojo avec suffisamment de détails même si parfois il y a des manques au niveau des arrière-plans. La relation entre les personnages principaux est toute mignonne et l'existence du clan des panthères légendaires apporte l'originalité à cette romantasy. Cependant, le narration traine un peu en longueur et manque parfois de dynamisme. My gently raised beast est une histoire gentillette avec un brin de fantasy mais sans grande surprise.
Note :
  • 0 réponse

La légende du bakeneko
Scenariste: HAYANE Dentô Dessinateur: HAYANE Dentô Editeur: Hana
Epuisé par son travail, Sôta pousse un soir la porte d'un spectacle de Kôdan (un art théâtral japonais). Il est vite captivé par le récit et la façon de jouer du conteur mais il ne s'attendait pas à voir ce dernier sous les traits d'un chat. Le voilà embarqué dans un monde qu'il ne soupçonnait pas et qui va le changer de son quotidien morose.

L'histoire n'est pas déplaisante mais manque peut-être de développements, on aurait en savoir un peu plus sur le monde folklorique du bakeneko, sur leurs coutumes, leurs vies dans la société humaine. On aurait aussi aimé voir un peu plus de la situation de Sôta dans son travail et les changements que cela produire. Il y a une idée intéressante et originale mais qui aurait pu être mieux mise en valeur.
Note :
  • 0 réponse

Disparus - L'affaire Godard
Scenariste: Pascal Bresson , Béatrice Merdrignac Dessinateur: Samuel Figuière Editeur: Petit à petit
Après La traque et avant Le corbeau (affaire Grégory) , la jeune maison d'édition petitàpetit qui continue son ascension , sort une BD-doc sur l'affaire Godard . Ce fait divers avait fait trembler la France au début des années 2000, avec la disparition mystérieuse d'une famille entière . Le fil narratif commence avec la présentation de la famille et surtout du père , le médecin Yves Godard . En alternant pages BD et pages documentaires , on apprend le passé du docteur, ses aspirations et son mode de vie . Le récit s'attarde sur lui car il représente le chainon essentiel de cette histoire macabre . Aux scènes familiales , vient en parallèle l'enquête policière avec le travail de terrain , les questions posées aux éventuels témoins , les hypothèses émises par les forces de l'ordre , en somme l'enquête essayant de remonter ce fil d'Ariane jusqu'au tout début pour tenter de comprendre . Une fois de plus, le lecteur est accaparé par la lecture de cette enquête , les témoignages , les policiers désabusés par tant de mystères , les regrets de certains sur des actions entreprises ou non , on pense à ce garde-côte qui n'a pas poussé plus loin sa curiosité et qui s'en veut énormément ; le talent de Pascal Bresson transpire dans ces pages immersives . Le trait réaliste de Samuel Figuière convient parfaitement au propos et donne une réelle plus-value au récit . Je ne connaissais pas cette histoire , mais je dois bien avouer qu'elle est autant empreinte de mystères que celle de La traque avec Dupont de Ligonnès . Malgré les preuves retrouvées bien après la disparition , il demeure de nombreuses interrogations, avec en plus la présence d'un "corbeau" . Le mystère reste entier !

En octobre , paraîtra Le corbeau , centré sur l'affaire Grégory 😉 
Note :
  • 0 réponse

Ombres & lumières tome 1
Scenariste: RYUHYANG Dessinateur: HEEWON Editeur: Kamondo Books
Si l'histoire du mariage entre la fille d'un noble et un nouveau duc à la mauvaise réputation n'est pas originale, le remplacement de la fille par une servante va apporter toute la nouveauté. Surtout qu'il ne s'agit pas de n'importe quelle servante : Edna a plus d'aplomb et de connaissances qu'elle ne devrait en avoir ! Elle a beaucoup de secrets et semble vouloir faire profil bas pour ne pas se faire remarquer. Seulement voilà, elle ne peut pas rester sans agir quand elle voit des gens dans le besoin. Quant au duc Elay, il n'est pas dupe très longtemps et découvre très vite la supercherie.

On a donc deux personnages forts et intéressants qui chacun à leur façon se battent contre les préjugés et leur destinée. Cette alliance peu probable au départ va leur donner une certaine force. Cependant, Edna a encore des secrets et on ne sait pas à ce stade, comment le duc réagira en découvrant toute la vérité.

L'histoire prend place dans un univers moyenâgeux où la position de la femme est en retrait et où les guerres sont courantes. Si graphiquement les personnages sont bien fait avec de bonnes expressions faciales, on regrettera le manque de détails dans les décors et paysages. Ce 1er tome est prometteur et on suivra l'évolution d'Edna et d'Elay avec plaisir.
Note :
  • 0 réponse

Ils viendront
Scenariste: Erik L'Homme Dessinateur: Marcello de Martino Editeur: Jungle
L'auteur de romans fantastiques Erik L'Homme se lance dans la BD avec une nouvelle série jeunesse teintée de mystères . La collection "Frissons" , déjà riche de La brigade des cauchemars , s'enrichit donc d'une aventure aux faux airs du film de JJ Abrams , Super 8 . Les deux héros de cette aventure , Lukas et Selma ne sont pas au bout de leurs surprises en voyant leur quotidien bouleversé par ces disparitions inquiétantes d'adolescents du même âge . En parallèle , un policier opiniâtre ne lâche pas l'affaire et va découvrir le lien unissant ces enlèvements , mais sera t'il trop tard pour sauver nos deux jeunes gens ?? De l'aventure, du mystère et une enquête bien menée ,  voici les composantes de ce premier tome , assez intrigant . Ajoutez à cela un dessin au trait rond et doux de Marcello de Martino , dans la lignée de son compatriote italien Alessandro Barbucci . Des couleurs un peu trop numériques , et un léger manque de détail au regard du travail de Barbucci , mais il ivre néanmoins un ensemble graphique cohérent et accrocheur pour la population ado ciblée . Un bon premier tome , avec de bonnes pistes de scénario, de l'ambition , un cap à maintenir dans les tomes suivants !
Note :
  • 0 réponse

Here U are tome 1
Scenariste: DJUN Dessinateur: DJUN Editeur: Taifu
Here U are est un webtoon chinois de 150 épisodes (soit 8 tomes) qui sait fait remarqué sur l'application Webtoon. Plus  qu'être un simple boys love, il aborde des sujets de société comme le deuil, l'homophobie, le coming out et la communication.

Yu Yang est un personnage fort qui a déjà fait son coming out et qui s'assume. cela ne l'empêche pas d'être la cible de remarques déplacées mais il a appris à y faire face et le fait en gardant son humour et sa bonne humeur. A côté, il y a Li Huan, un garçon qui ne passe pas inaperçu physiquement parlant mais qui est associable et qui ne semble pas vouloir développer des relations. A force de se croiser, ils vont apprendre à se connaître et leur vision de départ va évoluer.

Here U are nous propose une histoire touchante racontée avec une certaine simplicité et beaucoup de tendresse. L'auteur ne cherche pas à faire de l'esbrouffe ni de la revendication, c'est une tranche de vie qui prend son temps pour montrer la réalité des situations et leurs conséquences. Bien que je regrette un peu le manque d'arrière-plan et un graphisme parfois minimaliste, l'histoire est agréable et joliment contée.

 
Note :
  • 0 réponse

Bone Hors-Série - Big Johnson Bone & autres contes oubliés
Scenariste: Jeff Smith Dessinateur: Jeff Smith Editeur: Delcourt
Cette nouvelle édition de Bone intitulé Big Johnson Bone est en couleur pour l'occasion avec de nombreux récits courts inédits pour certains. Jeff Smith a créé une série héroic-fantasy devenue un classique du genre avec souvent de l'humour dans les situations. Ce tome propose plusieurs histoires présentées par Smiley aux Bone-scouts autour d'un feu de camp lors d'une randonnée. Par cette méthode, Jeff Smith nous raconte quelques anecdotes sur les personnages principaux de la série mais la plus longue est celle avec Big Johnson Bone en compagnie de son âne et de son singe sont attaqués par des rats-garous qui terrorisent les habitants de la forêt. On retrouve également Johanna Bone avant d’accoucher de bébé Johnson Bone avec sa grand-mère. Au niveau dessin, on retrouve de trait de Jeff Smith avec les différents Bone, ces personnages blancs et étranges. La version en couleur apporte un plus.
Les lecteurs aimant la série Bone trouveront leur bonheur avec cette album hors-série colorisé. Les autres pourront se faire une idée de la série en général. 
Note :
  • 1 réponse

Killer Peter tome 1
Scenariste: LIM Lina Dessinateur: KIM Jung-Hyun Editeur: Michel Lafon
Peter, ancien assassin légendaire faisait partie des 12 apôtres de l'organisation Gloire. Il a maintenant 60 ans et un cancer qui le ronge, il ne lui reste plus que trois mois à vivre. Malgré ça, Gloire, souhaite le supprimer. Pourquoi ? Parce que Peter a beaucoup d'informations sur l'organisation mais surtout car le nouveau dirigeant veut asseoir son autorité et sa suprématie en prouvant que les nouveaux apôtres sont plus forts que les anciens. Echappant à une embuscade, Peter, blessé se réfugie dans un parc où il s'évanouit. En se réveillant, il a retrouvé sa jeunesse et compte bien détruire Gloire. Et que de mieux pour le faire, de se faire embaucher comme nouveau membre ! Le voilà, reparti sur les bancs de l'école avec une nouvelle apparence qui lui permettra de berner ses ennemis.

Concernant le scénario, ne vous attendez pas à une révolution : Peter, va affronter les uns après les autres tous ceux qui se mettront sur sa route. Il n'était pas le meilleur assassin pour rien : efficace et intelligent ! Les scènes d'action et de combat sont admirablement bien orchestrées, le dessin est puissant, dynamique et regorge de détails ! Bref, un webtoon d'action très bien fait où l'on ne s'ennuie pas une seconde.

Les personnages secondaires sont tout aussi importants, que ce soit le duo de frères qui a apporte de la légèreté et de l'humour, les anciens partenaires de Peter dont une femme aveugle qui ne fait vraiment pas son âge et que l'on n'a pas envie de déranger ou encore la petite jeune qui a essayé de le tuer au début qui devient sa camarade de classe et potentiellement sa disciple.

A lire, vous ne vous ennuierez pas !
Note :
  • 0 réponse

Cherry blossoms after winter tome 1
Scenariste: BAMWOO Dessinateur: BAMWOO Editeur: Delcourt - KBooks
Haebom a perdu ses parents quand il était petit, il a été recueilli par une amie de sa mère dont le fils avait l'habitude de jouer avec lui. Mais le jour de son arrivée, il entend que le fils Taesung ne veut pas de lui comme frère. Se sentant coupable d'être là et de profiter d'un foyer qui n'est pas le sien, Haebom a grandit en essayant d'être le plus discret possible pour ne pas déranger. C'est la raison pour laquelle, il n'a jamais dit qu'il était harcelé à l'école. La situation va commencer à changer car pour la première fois Haebom et Taesung se retrouve dans la même classe.

Le titre du webtoon est vraiment bien choisi, après des années de solitude à se faire le plus discret possible, Haebom va enfin pouvoir s'épanouir et vivre une vie de lycéen ordinaire (enfin dans la suite de l'histoire car on n'en ai qu'au tome 1 !). En plus la comparaison avec les fleurs est renforcé par la gamme de couleur du récit, tout est dans les tons un peu pastel avec des dessins fins sans fioriture et quelques flous qui mettent vraiment l'accent sur les personnages et leurs expressions.

Concernant le scénario, on comprend assez vite que Taesung s'est mal exprimé quand il était enfant et qu'il éprouvait sans doute déjà une certaine affection envers Haebom. Mais avec son caractère renfermé et son air taciturne, Haebom a toujours pensé qu'il le détestait. Même si le développement ne semble pas très original, l'ambiance qui règne dans ce webtoon est plus qu'agréable et avec des personnages séduisants, on n'a qu'une envie : aller lire la suite.

 

 
Note :
  • 0 réponse

Talyn - Le cœur des ténèbres Tome 1
Scenariste: Caspian Darke & Geoffrey Rickett Dessinateur: Banished Shadow Editeur: Black River
Les deux amis scénaristes de longue date travaillent ensemble sur Talyn pour nous proposer une histoire originale s'inspirant de plusieurs genres différents. La couverture et le titre annoncent le côté fantastique et horrifique de la série. On découvre la mégalopole de Remnant où les derniers humains les plus pauvres vivent aux cotés de créatures maléfiques. La violence est au cœur de cette ville, où nous suivons une jeune humaine qui participe à des combats à mains nus contre des Lycans. Les vampires et autres montres sont de la partie mais l'on suit également "Un œil gris", un personnage avec des capacités supérieures chassant les vampires.
Par-dessus l'histoire intéressante, les dessins apportent beaucoup au récit avec une ambiance incroyable et sombre. Banished Shadow réalise ses planches numériquement comme l'on s'en aperçoit avec les couleurs. Les cadrages sont parfaits et les scènes d'action rythmées. On pourra regretter le manque de luminosité sur certaines planches mais cela contribue à l'atmosphère générale. L’album se termine sur de nombreuse pages d’illustrations, de recherches graphiques, d’interview des auteurs, de processus de création d’une planche.
Ce premier est un peu court mais propose suffisamment de bonus pour pallier la pagination et nous permet de découvrir tout le potentiel de Talyn. 
Note :
  • 0 réponse

Mission in the apocalypse tome 1
Scenariste: Haruo Iwamune Dessinateur: Haruo Iwamune Editeur: Delcourt - Tonkam
L'histoire prend place dans un monde post-apocalyptique où l'histoire commence avec une héroïne, seule au milieu du chaos. Une ambiance qui nous fait tout de suite penser à Alma ou Girls last tour. Entre recherche de survivants et affrontements avec des entités non humaines, Saya Uchimitsu poursuit sa mission de sauvetage et de décontamination. On ne sait pas très bien ce qu'elle est, en partie humaine, androïde ou génétiquement modifiée mais on sait qu'elle fait partie des rares êtres à ne pas être infectés par le virus qui a provoqué la disparition des humains. On ne sait pas non plus qui lui a donné cette mission ni d'où elle vient, on assiste juste à son quotidien avec son lot de rencontres et d'histoires dramatiques.

Malgré ce contexte, Mission in the apocalypse relève plus d'une exploration de l'âme humaine que d'une aventure fantastique. Les dessins sont très intéressants, les paysages en ruine et les corps contaminés nous plongent directement dans l'apocalypse mais ce sont surtout les petites histoires de ces personnes décédées et la position qu'ils ont quand Saya les retrouve qui sont mises en avant : l'attitude de l'homme face à une fin imminente.

Aventure, ballade et réflexion, voilà les ingrédients de ce nouveau manga ! Une lecture intéressante qui donne envie de poursuivre l'exploration plus loin.

Extrait
Note :
  • 0 réponse

New grappler Baki tome 1 & 2
Scenariste: Keisuke Itagaki Dessinateur: Keisuke Itagaki Editeur: Meian
Le retour de Baki. Auréolé de sa victoire au tournoi précédent, Baki reprend sa vie mais sa renommée a dépassé les limite de l'asie et des tarés de tout bord se dirige vers le japon dans le but de le défier.

Bon ok on est exactement dans la même histoire. Le tournoi n'est pas officiel, les combattants sont encore plus dangereux et encore plus fou mais le principe est le même : ca castagne à fond. C'est violent (très violent) et la mort est au coin de la rue pour toute personne qui se mettrait entre Baki et ses poursuivants.

Cette suite ravira donc les fans de notre super star du combat mais ne changera absolument rien pour ceux qui n'ont pas aimé la première série....

Niveau édition, Meian repart sur les mêmes bases avec des tomes qualitatifs à la pagination importante pour un prix réduit de 12.95
Note :
  • 0 réponse

Gifted tome 1
Scenariste: Seimaru Amagi Dessinateur: Seimaru Amagi Editeur: Vega-Dupuis
Nouveau manga d'enquête en duo dans le catalogue de Vega avec un tome assez rafraichissant.

Le couple Policier / Lycéen est super sympa. Notre "héros" ne souhaitant se servir de ses pouvoirs se retrouve embarqué dans des enquêtes "contre son gré" par un policier suffisant malin pour le piéger.

Mais ce même policier se trouve être aussi gentil et plutôt un très bon enquêteur. Car notre héros ne peut QUE voir les meurtriers, mais n'a aucune idée de comment ils ont réussi leurs coups ! C'est à notre sherlock holmes de découvrir comment et à casser les alibis de chacun.

C''est sympa, les enquêtes sont déjà un poil compliqué et le couple fonctionnent bien.

De bon augure pour la suite !
Note :
  • 1 réponse

Bertille & Lassiter
Scenariste: Éric Stalner Dessinateur: Éric Stalner Editeur: Grand Angle
Et bien dite donc je ne dois pas être bien malin, car je n'avais pas compris que "Bertille et Bertille" et "13 heures 17 dans la vie de Jonathan Lassiter" faisaient partie du même univers. Mais pas du tout. Et pourtant... Stalner nous livre un tome qui mêle les deux histoires. Un tome réussit à garder le décalage des tomes précédents avec cette douce langueur et décontraction des années 60 tout en ajoutant les gangsters à la poursuite de Lassister et l'énigmatique boule rouge de bertille et Bertille.

Une aventure qui se lit comme on déguste un bonbon à sucer. Tout doucement et ou le véritable gout ne se révèle que vers la moitié, une fois que la bouche est bien aromatisée. C'est pareil ici. On est un peu dubitatif au début, mais c'est juste le temps de se remettre dans l'ambiance… et une fois qu'on y est on est porté par le charme désuet de nos Bertille et par cette étrange boule qui semble douée de sentiment.

Une belle conclusion à un triptyque que je n'avais pas du tout vu venir.



 
Note :
    • Like
  • 0 réponse

Fluff fairyland ! t1
Scenariste: Skottie Young Dessinateur: Brett Bean Editeur: Urban Comics
Elle est de retour !!! la plus délirante et plus tarée de toutes les héroïnes de comics est de retour à Fairyland et.... ce n'est pas pour faire des Cup cake !

Je me demandais bien comment Scottie Young allait relancer la série de dingo qui l'a fait connaitre en france. Et bien il ne cherche même pas trouver une histoire vraiment cohérente : Notre chère Gertrude, après avoir passé 30 ans sans vieillir à Fairyland, est une inadaptée sociale et n'enchaine rien de moins que des èches cuisant dans 100% de ce qu'elle fait ! Alors quelqu'un la téléporte dans Fairyland avec une mission débile qu'elle s'empresse d'accepter !

Bref le prétexte est trouvé et nous revoici lance dans l'aventure débile de Scottie Young.... qui n'est plus aux dessins d'ailleurs. Si graphiquement, c'est quasiment identique, l'histoire peine un peu à trouver de la fraicheur après nous avoir sortie l'intégralité des crasses dans la première série.

On s'amuse quand même à retrouver notre héroïne mais on espère juste que sa vraie arrivée à Fairyland soit quand même différente de la première série



 
Note :
  • 0 réponse

Kyuki no Adabana tome 1
Scenariste: Tsugaru Toba Dessinateur: Tsugaru Toba Editeur: Meian
Nouveau shonen chez Meian et un shonen qui n'est pas vraiment un Isekai. Bon notre héros est effectivement projeté dans le monde des esprits, mais il avait déjà la possibilité de les voir et de leur parler.

Ce premier tome est un bon tome d'introduction. On découvre un héros délicat et très humain mais aussi un univers ou les Kamis sont légion et prennent n'importe quelles formes. Si on ne connait pas encore le véritable but de l'histoire, on se laisse porter par un couple intriguant, un manga bien dessiné et des perspectives intéressantes.

Un bon premier tome qui coche toutes les cases qui donnent envies d'en savoir plus sur l'univers.
Note :
  • 0 réponse

Une critique par une ado : Freya tome 9 & 10
Scenariste: Keiko Ishihara Dessinateur: Keiko Ishihara Editeur: Doki-Doki
Une critique de @TheOtaku : Nous voilà au sein même de la guerre entre le royaume d'Asha et Sigurd. Freya reverra, par hasard le roi de Sigurd, se fera enlevé et comme à son habitude, se battra.

Des batailles, des questions, des révélations, de la joie, de la tristesse, de l'amour, voila le planning de ces deux tomes, mais aussi de cette série en général.

2 très bon tomes, rapides, regorgeant d’informations et de suspense. Le scénario toujours aussi bien fait et malgré la rapidité d’évolution de l'histoire, l'auteur arrive toujours à nous étonner, nous surprendre. Les doutes qu'il arrive à faire peser sur nous sont aussi dérangeants que plaisant : avec qui finira Freya ? son secret sera-t-il révélé ? avec l'apparition de son roi, Sigurd gagnera ? Rien n'est sûr et contrairement à d'autres, en plus de se démarquer par son histoire, Freya L'ombre du prince se démarque aussi par son suspense présent sur tous les sujets, même sur certains qui sont souvent évidents chez d'autres.

Vous l'aurez surement compris, j'aime beaucoup les doutes présents dans ce manga, mais la beauté des graphismes et le scénario développé ne sont pas en rien dans ma passion pour ce manga. 
Note :
  • 0 réponse

Hitomi
Scenariste: H.S Tak Dessinateur: Isabella Mazzanti Editeur: Urban Comics
Urban comics continue sa mue avec un nouvel album dans la collection "bd". pas de début de série ce coup-ci mais un très beau one shot sur le samourail noir de Nobunaga.

Tiré d'une histoire vraie, cette histoire cherche à combler la fin de l'histoire de l'homme noir qui suivi Nobunaga mais qui disparu de l'histoire du japon en même temps que la mort de son maitre. Elle nous raconte donc, au travers d'une vendetta d'une jeune fille, l'errance d'un rônin de couleur dans le Japon féodale. Un Samourail noir qui est autant une bête de foire de part sa couleur qu'un samourail respecté par ses combats passés.

Entre description du Japon féodal, combat de samourail et réflexion sur la perte de racines des personnes issues de l'esclavage et leur quasi impossible l'intégration, ce Hitomi nous parle autant qu'il nous charme les rétines par le talent graphique de Isabella Mazzanti.

À conseiller à tous les fans de l'époque féodale japonaise. 



 
Note :
  • 0 réponse

Joker - Les derniers jours d'un clown
Scenariste: J.H. Williams III | Chuck Dixon | Jerry Ordway Dessinateur: Walter McDaniel | Scott Beatty | Ron Randall Editeur: Urban Comics
En voici un album super surprenant. En effet au vu de la couverture, du dessin et de la période chronologique, j'étais sur que cet album était une réédition.

Et bien après des recherches sur le net, il ne semblerait pas ! Et pourtant le dessin fait très années 80-90 et l'histoire se passe avec Tim Drake en tant que Robin. On est donc loin de la continuité actuelle. Cela mis à part l'histoire n'est pas trop mal. Le principe de voir ce que le Joker ferait si on lui déclarait qu'il allait mourir est plutôt sympa et le dessin old shool se marie plutôt bien avec les délires loufoques du Joker.

Après l'histoire est un peu trop "consensuelle" et la fin cherche trop rapidement à retomber sur ses pattes pour que ce récit soit vraiment marquant. 

Un récit de vacances pour nostalgique.
Note :
  • 5 réponses

36000 seconds in a day tome 1
Scenariste: Ryoko Fukuyama Dessinateur: Ryoko Fukuyama Editeur: Kana
Nouveau shojo chez Vega avec un shojo mignon comme tout et qui se démarque des autres par son casting. En effet on ne parle pas ici d'un seul "couple" en devenir, mais bien d'un groupe de garçons dans une école de fille. Un groupe de garçons atypiques qui ne réussissent pas, jusqu'à présent, à charmer les multiples filles de leur lycée.

On ne suit donc non pas un seul couple, mais bien plusieurs qui se forment les un après les autres.

C'est mignon, les relations avancent vite et l'ensemble se lit plutôt bien.

A noter qu'une adaptation live est sortie au japon !

 
Note :
  • 0 réponse

Un dernier tour de terrain
Scenariste: Iñaki San Román | Álvaro Velasco Dessinateur: Pedro Rodríguez Editeur: Bamboo
Amis amateurs de foot à l'ancienne, cette BD est pour vous ! Non pas qu'elle ne soit pas destinée aux jeunes fans, mais elle met en avant la façon de gérer sa carrière de foot à l'ancienne. Une façon qui m'était en avant le flaire de quelques initiés, les comportements humains et les relations à l'amiable plus que les datas, l'argent et l'absence de scrupule.

Le découpage en 3 époques permet de bien soulever cette évolution du monde du foot, mais aussi de bien mettre en avant un personnage central qui a dédié sa vie à sa passion, avec des résultats comme des échecs. 

Graphiquement c'est très joli avec un dessin tout en rondeur et des visages tres expressifs.

Un très bon one shot et une excellente critique du foot actuelle ! 

À lire pour éviter de 's'endormir en regardant la coupe d'europe !
Note :
  • 0 réponse

Twig tome 1 - Dans l'ombre du héros
Scenariste: Skottie Young Dessinateur: Kyle Strahm Editeur: Urban Comics
Quand Scottie Young est aux manettes d'une série, on s'attend toujours à énormément de surprises et de couleurs ! La couverture va dans ce sens. L'interrogation venait plus de l'aspect très enfantin de cette dernière.

Non pas que les récits enfantins ne soient pas sympas. Juste qu'on a déjà vu Scottie Young nous a livré des albums faussement enfantins et radicalement violent et vulgaire. Tout ce qu'on aime 🙂

Ici pas de tricherie. On est dans une aventure aussi mignonne que bien dessinée ! Une aventure dans un univers encore une fois super imaginatif, très onirique et non sans rappeler (au plus ancien) l'histoire sans fin. On se laisse porter avec plaisir par les aventures de notre jeune héros et par l'aspect très sensible du scenario.

Les fans e comics au long cours risquent d'être déçus par ce one shot un peu court, mais les enfants rêveurs et leurs parents seront eux conquis !

A noter que ce comics est vendu en couverture souple !



 
Note :
  • 0 réponse

Caravage, l'ombre du peintre
Scenariste: Ernesto Anderle , collectif Dessinateur: Ernesto Anderle Editeur: Petit à petit
Pas simple de passer après le diptyque incroyable de Manara sur le Caravage ! A la différence du dessinateur maître italien , Ernesto Anderle et un collectif de conservateurs de musées , ne livrent pas une biographie chronologique de l'artiste . Ils le décrivent à plusieurs moments de sa vie dans des situations marquantes et inspirantes pour ses oeuvres . On le sait , sa vie a été jalonnée de drames et de rixes , il avait l'art de trouver les ennuis . Mais de ces crises existentielles mêlées aux histoires rocambolesques dans lesquelles il se retrouvait , a pu germer un art inimité et source d'inspiration pour bon nombre d'artistes peintres . L'omniprésence du clergé et les demandes de tableaux effectuées lui ont permis de mélanger son histoire personnelle et les actes fondateurs du christianisme pour les incorporer dans des toiles d'une incroyable puissance . L'esprit Docu-BD se retrouve au grès des double-pages qui enrichissent l'histoire avec documentaires et photos de tableaux . Mais le plus indéniable étant les explications liées à une oeuvre choisie par les conservateurs de musée . La page de gauche exposant l'oeuvre et celle de droite expliquant les nombreux symboles représentés ainsi que la genèse du tableau . Une véritable mine d'informations qui vous fera découvrir l'art pictural sous un autre angle . Vous aurez presque l'impression d'être au musée avec la visite guidée 😉 ; la technique du clair-obscur n'aura plus aucun secret pour vous .
Note :
  • 0 réponse

×
×
  • Créer...