Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Salut,

    Vous trouverez ici les dernières critiques/infos et sujets qui ont été réalisés sur 1001bd.

    SI vous cherchez d'autres informations ou si vous avez des questions venez en discuter avec nous sur le forum !

Dernières Critiques

Meilleur contenu de la communauté, rassemblé manuellement par l’équipe.

Donjon Parade Tome 6 - Garderie pour petiots
Scenariste: Lewis Trondheim / Joann Sfar Dessinateur: Alexis Nesme Editeur: Delcourt
Comme d'habitude c'est avec un plaisir non dissimulé que j'ai attaqué la lecture de ce tome 6 de Donjon Parade. Les auteurs nous ramènent entre le T1 et le T2 de l'époque Zénith pour une trentaine de planches tout en humour et en déconne.

La chose qui frappe l'esprit en ouvrant l'album ce sont les dessins. Alexis Nesme, qui prend la suite de Manu Larcenet, nous livre ici, dans un style très différent, des tomes précédents, des planches superbes, hautes en couleur et bourrées de détails. C'est vraiment de la folie furieuse. Et quand parfois il n'y a qu"une case sur toute la planche... Ça en jette ! Et je ne parle pas uniquement du sang qui dégouline ou qui gicle. C'est beau...

Et ensuite on déroule la 1ère planche et on attaque avec une vanne. Les habitués du Donjon reconnaîtront instantanément la méthode de communication employée (et qui m'a fait bien marrer): Le poulet lancé. Donjon Parade oblige, toute l'histoire est très axée humour potache, et ce tome n'échappe pas à la règle même si l'histoire ne manquera pas de rebondissements dans sa 2è partie. Ca va beaucoup chahuter avec les petits enfants que les parents auront laissé à Herbert en garderie pendant qu'ils sont partis piller le Donjon. Une journée comme un autre au Donjon.

Bref un Très bon Donjon Parade. L'humour est bien trouvé, les gags bien présents. La mise en place est superbe. L'action et les retournements de situations nombreux. Les auteurs font même très fort car ils arrivent à caser beaucoup des personnages habituels : Herbert bien sur, Marvin, mais aussi Grogro, Jean Jean, Horus, Alciade.... Et je ne vais pas tous les cités, mais je trouve que les placer dans l'histoire sur 30 pages, c'est fortiche. Et sympa pour le lecteur qui prendra plaisir à les retrouver. Ca fait presque hommage. Espérons que ce ne soit pas le dernier Parade.

 
Note :
  • 2 réponses

La sorcière invincible tome 1
Scenariste: MORITA Kisetsu Dessinateur: SHIBA Yusuke / Benio Editeur: Soleil
Etant donné qu’Azusa s’est littéralement tuée à la tâche dans notre monde, une fois réincarnée, elle demande l’immortalité pour pouvoir vivre tranquillement et prendre son temps. Pendant 300 ans, elle vit entre sa maison, son jardin, quelques potions de soin aux habitants du coin et tue quelques slimes par jour pour gagner un peu d’argent. Un quotidien bien rodé !

Malgré elle, au bout de tout ce temps elle a acquis de l’expérience, elle se retrouve au niveau 99 et cela va se savoir, son quotidien va en être bouleversé !

Héroïne malgré elle, Azusa va devoir gérer les inopportuns, ne sachant pas elle-même de quoi elle est capable, elle va créer des situations inattendues.

Adapté d’un light novel, c’est un manga tout en rondeur, sans violence et avec de l’humour, idéal pour faire découvrir le style isekai aux plus jeunes (mais lisible par toute la famille !!)
Note :
  • 0 réponse

Alienated
Scenariste: Simon Spurrier Dessinateur: Chris Wildgoose Editeur: Hi-Comics
Quand le scénariste du récent et remarqué Coda Omnibus est associé au dessinateur de Porcelaine sur un sujet de SF en comics indépendant au format one shot, cela peut intriguer. Moi le premier. Le résultat est une histoire de Sf pas trop difficile d'accès au départ mais qui se complexifie rapidement pour finalement nous parler avant tout de l'adolescence d'aujourd'hui à travers un évènement qui bouleverse tout. 

On n'est clairement pas dans le genre Horreur, contrairement à ce que le résumé de l'éditeur laisse présager, et ici les réflexions sont plutôt bien amenées. le dessin est très propre, dans la lignée des bonnes productions mainstream du comics americain indépendant. Les scènes où une forme de confusion règne sont plutôt bien pensées, et ne nous perde pas plus que nécessaire en chemin. 

Reste que j'ai eu du mal à m'identifier ou à développer de l'empathie pour les problématiques de ces ados là, du coup Alienated est resté pour moi un bon comics de Sf mais sans le petit plus qui m'aurait fait accrocher plus que ça. 

Ceci étant dit, on ne peut que louer une fois de plus le travail éditorial de Hi Comics d'aller nous chercher régulièrement des One shots originaux du comics indépendant. 
Note :
  • 0 réponse

Akkad
Scenariste: Clarke Dessinateur: Clarke Editeur: Le Lombard
Que voilà un one shot de SF aussi ambitieux qu'intelligent. Servi par un scénario impeccable, le propos est intelligent, pertinent et n'oublie pas pour autant de nous questionner sur notre humanité comme toute bonne histoire de SF. Certes graphiquement le résultat est un peu austère mais cela n'en sert que mieux un scénario froid et efficace. Et forcément lorsque l'on commence à parler de capacités hors normes et de distorsions du temps ou des dimensions, mieux vaut avoir un scénario béton. On connaissait l'auteur, Clarke, d'abord pour sa série à succès Mélusine, mais aussi parce qu'il nous a plus récemment gratifié des étranges contes graphiques Réalités obliques ou du One shot Nocturnes dans la collection Signé. Il réussit ici à soigner son oeuvre pour en faire un one shot complet, clair et propre sur un thème habituellement assez casse gueule. Bravo à lui.
Note :
  • 0 réponse

Duke
Scenariste: Yves H. Dessinateur: Hermann Editeur: Le Lombard
Bon après avoir pas mal critiqué le travail réalisé par Messieurs Hermann senior et Hermann fils sur cette série Duke, il est temps pour moi de dire tout le bien que je pense de ce tome 5. Tout d'abord graphiquement, je trouve qu'il y a eu un vrai progrès depuis le tome 4. Je retrouve l'espace de cet album ce que j'ai tant apprécié sur le début de la série Comanche, un graphisme percutant, des visages taillés à la serpe, de l'humain poisseux, et un Ouest toujours plus sauvage. Je ne saurais vous expliquer en détail la raison de cette renaissance, mais j'ai finalement pris beaucoup de plaisir à lire ce tome 5, après 4 premiers tomes que j'avais trouvé inégaux et globalement décevants. Les planches sont globalement belles pour peu que vous aimiez le travail de M. Hermann Senior, et l'histoire prend vraiment de l'ampleur, le dénouement approche, il sera évidemment brutal et sans pitié, et je ne crois pas qu'il faudra y attendre le moindre espoir. Ce Duke devient enfin le Western qu'il aurait du être depuis le début et me fait un peu passer la pilule d'avoir pris la place des rednecks du 666. 

Bravo donc aux auteurs d'avoir su relever le niveau et de ne pas s'être endormis sur leurs lauriers, je ne suis pas sûr que cet album convaincra tout le monde de se laisser tenter, mais pour ceux qui n'ont pas lâché la série nul doute que ce sera une excellente raison d'attendre un tome 6 final qui s'annonce dantesque.
Note :
  • 0 réponse

Nottingham - Tome 1 - La rançon du Roi
Scenariste: Vincent Brugeas et Emmanuel Herzet Dessinateur: Benoit Dellac Editeur: Le Lombard
En voilà une belle et bonne idée. Et si Robin des Bois et le Shériff de Nottingham ne faisaient qu'un ? Quand en plus il s'agit de la collaboration de deux scénaristes remarquables (Vincent Brugeas : Le Roy des Ribauds & Emmanuel Herzet : Centaures, Alpha, Narcos) et d'un dessinateur soigneux (Benoit Dellas, Sonora, Serpent Dieu) avouez qu'il y a de quoi aiguillonner notre curiosité. 

Et bien n'hésitez pas. C'est globalement très bon, même si cela reste à mon goût un tome d'introduction, ce qui fait souffrir un peu la narration parfois un brin erratique. Le dessin et l'ambiance médiévale ne sont pas sans me rappeler la série du troisième Testament, et c'est plutôt une très belle chose. Les personnages sont bien en place, la complexité s'installe, et on sent que cela va prendre de l'ampleur. La construction des planches est superbe, la couverture très réussie. En tout cas, une fois refermées les dernières pages, on sent que la dramaturgie est en place. Tant mieux, on va se régaler, place à la belle BD d'aventure médiévale dramatique qui devrait se dérouler sur 3 tomes prévus en 2 ans. chouette ! A vos Arcs !
Note :
    • Thanks
  • 5 réponses

2020 : Un tome de Naruto vendu toutes les 30 secondes !
Communiqué de presse de Kana

 

2020 : Un tome de Naruto vendu toutes les 30 secondes !
 


© 2002 MASASHI KISHIMOTO / 2007 SHIPPUDEN

L’année 2020 aura été originale & intense pour tous et ce n’est pas le plus célèbre des ninjas qui va nous contredire (mais dans le bon sens !).
Série terminée en 72 tomes en novembre 2016, Naruto a réussi l’exploit de dépasser la barre du million avec 1,2 millions d’exemplaires vendus en 2020. 
On revient au record historique des belles années avec un manga Naruto vendu toutes les 30 secondes ! 
Les ventes en librairies ont été décuplées en décembre à la sortie du second confinement, permettant de hisser le T1 de Naruto numéro 1 des ventes de mangas en 2020 !
Naruto, une licence 360° présente sur tous les fronts !
Outre la présence en librairies, la nouvelle édition DVD Ninja chez Kana Home Video, il faut souligner la présence de l’anime sur ADN, Netflix, Prime Vidéo et MyTF1, qui a permis de toucher et convertir toute une nouvelle génération de ninjas !
Presque 4 millions de personnes ont vu le 1er épisode gratuit de Naruto disponible sur la chaine Naruto sur Youtube (dont les 52 premiers épisodes sont disponibles gratuitement).
Une déferlante Naruto, confirmant l’exception française, qui n’est pas prête de s’arrêter avec l’annonce de la reprise de Boruto – Naruto Next Generations par l’auteur de Naruto – Masashi Kishimoto. 
  • 3 réponses

« Poésie partout »
Interbibly, association de coopération régionale du livre en Grand Est, organise le 11 février prochain « Poésie partout », un événement en ligne inédit sur sa chaîne Twitch "Interbibly".



Gratuit et ouvert à tous, ce direct de plus de 4h sera animé par des professionnels de la littérature jeunesse en région Grand Est.



 



Vous trouverez en attache de ce mail un communiqué de presse accompagné du programme de l'événement.



 



Nous vous saurions gré de bien vouloir diffuser cette information à travers votre média et sur vos canaux de communication habituels avec le tag #poesiepartout.



 



Restant à votre disposition pour toute information complémentaire,




Bien cordialement, 

Amélie Rigollet
  • 0 réponse

Kingdom 57-58
Scenariste: Yasuhisa Hara Dessinateur: Yasuhisa Hara Editeur: Meian
C'est la fin !! Non pas la fin de la série. La fin de la bataille de Gyou ! Mais aussi la fin de personnages importants et pas de moindre. On avait peur, avec le retour d'Houken, que le combat s'enlise et ne soit qu'une énième répétition des combats précédents. Et bien il n'en est rien.

On a le droit de de superbes batailles, des morts glorieuses mais surtout à une avancée très rapide de la fin de cette bataille. Les stratégies au long cours des uns et des autres réussissent ou échoues selon le camp et surtout nous amène à une conclusion que l'on attendait plus : la fin de cette énorme bataille.

Et quelle fin ! Cela nous lance vers la suite (et fin) de la conquête de Zhao ! Par contre cela laisse clairement imaginer une bonne cinquantaine de tome avant la fin de notre histoire et l'unification de toute la chine.
Note :
  • 0 réponse

Kurusan, le samuraï noir tome 1 - Yasuke
Scenariste: Thierry Gloris Dessinateur: Emiliano Zarcone Editeur: Delcourt
Kurusan, le samuraï noir tout est dit dans le titre qui résume très bien l'histoire de cette nouvelle série. Thierry Gloris est devenu un peu le spécialiste des récits historiques aussi bien moyenâgeux avec plusieurs titres dans la collection des reines de sang ou d'autres époques. Avec Kurusan, Gloris s'inspire d’une histoire vraie pour nous plonger dans le Japon du 16 ème siècle. L'auteur nous donne un petit aperçu des tensions entre différents chefs de guerre près à en découdre pour la conquête. Oda Nobunaga est un puissant chef à la tête d'une grande armée. Ce dernier croise un esclave africain qui accompagne un jésuite dans ses voyages. Il l'achète avant de se lier d'amitié avec cet homme à la peau sombre. Je trouve que la couverture ne rend pas hommage au magnifique travaille d'Emiliano Zarcone sur les planches intérieures de Kurusan. Le dessinateur gère à merveille les décors et l'ambiance du Japon. Les scènes d'action sont parfaites comme les scènes de guerres.
Ce premier tome démarre très bien une nouvelle série originale basée sur la réalité. Il se passe beaucoup de chose dans cette introduction entre Kuru l'esclave qui doit tout apprendre de la culture japonaise et les guerres à menées.
Note :
  • 6 réponses

l'oiseau rare t2 - la grande sarah
Scenariste: Cedric Simon Dessinateur: Eric Stalner Editeur: Grand Angle
Fin du diptyque de Cedric Simon et Eric Stalner sur le Paris du début du vingtième siècle. Et une très belle fin qui me fait honnêtement regretter de ne pas avoir gardé le premier tome. Car ce tome ci est excellent. Excellent de maitrise graphique avec un Eric Stalner au sommet de sa forme.

Mais surtout excellent au niveau de l'histoire. Tous les petits cailloux semés par Cedric Simon prennent leurs places. Même ceux qui pouvaient sembler négligeable dans le premier tome, comme l'histoire des animaux, se retrouve ici à une place bien precise dans une belle mise en scène d'Eugenie et de sa "famille". La grande Sarah Bernard en prends pour son grade mais on ne peut s'empecher de se dire que ce n'est que justice.

La mise en scène de la petitef amille est vraiment surprenante et on se laisse agréablement suprendre par cette petite troupe. Les informations sont suffisament bien distillées pour que l'on ne rendent compte de rien jusqu'à quelques pages de la fin.

Un super diptyque ! 
Note :
  • 4 réponses

Gamaran, le tournoi ultime t7
Scenariste: Yosuke Nakamaru Dessinateur: Yosuke Nakamaru Editeur: Kana
Ca y est ca commence ! Enfin non. Il faudrait dire : ca y est on est prêt ! Et ce tome aura été entièrement consacré à cette préparation.

Si cela permet à l'auteur de presenter le shogun et son frère ainsi que le véritable but de ce tournoi, il ne se passe pas grand chose. Ca reste intéressant mais on se demande comment vont etre gérer ces combats entre des personnages tous presenter comme super fort. Enfin on se demande surtout comment vont survivre notre héroine et son cousin. Car même s'ils ont réussit à se qualifier, on nous les presente clairement comme les moutons au milieu d'une meute de loup.

Il est à noter que l'auteur choisit agréablement de ne pas faire des combats en arène qui auraient donc completement hypothéqué les chances de notre héroïne. Ca titille un peu. Mais un peu.

Un tome qui annonce donc des tomes suivant bien musclés mais qui est en lui-meme uniquement un tome de transition.

Next !
Note :
  • 0 réponse

Nosferatu tome 2
Scenariste: SHINJIRO Dessinateur: SHINJIRO Editeur: Soleil
Laura se retrouve maintenant accompagné d’un jeune humain et d’Elisa, jeune fille devenue Nosferatu à la suite des événements du 1er tome. Ensembles, ils décident d’aller à la rencontre de leurs pairs pour obtenir des réponses.

Ce second tome m’a beaucoup moins emballé que le premier. Même si notre héroïne en apprend un peu plus sur elle-même et sur les Nosferatu, l’histoire semble surtout axée sur les scènes de combats et de massacres, dont certaines sont assez gores.

Le style graphique complique parfois la compréhension et il ne faut pas compter sur l’auteur pour nous éclairer. On a un peu l’impression de survoler l’histoire, d’avoir juste le minimum syndical. Cela reste un manga d’action correct où l’intrigue mériterait d’être plus développée.
Note :
  • 0 réponse

Le chateau des millions d'années - Tome 1 - L'héritage des ancêtres
Scenariste: Richard D. Nolane Dessinateur: Zeljko Vladetic Editeur: Soleil
Les auteurs de la guerre des mondes poursuivent leur collaboration au commande de cette nouvelle série d'uchronie fantastique sur la seconde guerre mondiale. S'inspirant du succès de Wunderwaffen du même scénariste, les éditions Soleil nous replongent une nouvelle fois à dans les arcanes du troisième Reich et de sa fascination pour le paranormal et le fantastique...  

C'est peu dire que ce résumé ne me donnait guère envie, en effet la suite de Wunderwaffen ne m'avait guère enthousiasmé. Pourtant j'ai été agréablement surpris. D'abord le travail de Zeljko Vladetic est de qualité, avec un style bien prononcé et une belle mise en couleur. Si la Couverture dessinée par Yvan Villeneuve m'a beaucoup plu, les planches intérieures sont aussi réussies avec de belles mises en couleur. Côté histoire, je m'y suis bien retrouvé, entre le mystère qui se dessine, les enjeux, et les personnages principaux, je me suis retrouvé replongé dans la période avant seconde guerre mondiale de montée en puissance du régime Nazie et des préparatifs de guerre.

Alors non ce n'est pas l'une des lecture de l'année, mais cela reste une bonne BD d'uchronie teintée de fantastique dont je suivrais l'évolution à venir avec plaisir.
Note :
  • 2 réponses

Ion Mud
Scenariste: Amaury Bundgen Dessinateur: Amaury Bundgen Editeur: Casterman
Ion mud est la première bande dessinée d'Amaury Bundgen, un auteur issu du monde du jeux vidéo. Pour commencer, Amaury Bundgen a choisi un one shot assez imposant, avec pas loin de 300 pages pour écrire son histoire de science-fiction. Les lecteurs de manga pourront reconnaitre l'inspiration de Blame avec des décors futuristes souvent désert mais surtout immense dans leur architecture. Dans Ion Mud, Lupo un humain parcourt ce vaisseau immense depuis une quarantaine d'année à la recherche de portes noires qui se déplacent sans cesse. Il croise quelques survivants humains mais aussi des extraterrestres en pleine mutation ou des drones lourdement armés. Les premières planches sont souvent sans dialogues ou voix-off pour nous situer dans cet étrange monde qu'on découvre progressivement.

La couverture est très représentative des planches intérieures qui sont en noir et blanc. Les décors sont vertigineux et on reste contemplatifs devant le travail sur les dessins. Car la partie graphique est magistrale et nous permet de rentrer dans cette histoire et de vouloir en découvrir plus.

Ce premier titre d’Amaury Bundgen est une réussite et je vais surveiller de très près ses prochaines bandes dessinées.
Note :
  • 1 réponse

l'école buissonière
Scenariste: Patrice Ordas Dessinateur: Alain Mounier Editeur: Grand Angle
En voilà un sympathique one shot. Un one shot qui parle d'une frange de la population qui ne fait as les devant de l'histoire : les lycéens.

Ces lycéens qui se sont vu devoir faire comme si de rien n'était durant l'occupation allemande. Lycéens qui sont plus que de grands enfants et commencent par penser par eux même, quitte à aller contre l'autorité parentale pour se rebeller contre l'occupant. 

L'analyse de l'esprit lycéen est vraiment bien retranscrite dans cet album. On ressent bien autant l'aspect bravache que la difficulté de s'affronter à la réalité. Du début à la fin on suit l'évolution des personnages avec intérêt. Entre ceux qui trouve de réelles convictions et ceux qui se retrouvent embarqués contraint et forcé, nos héros dépeignent bien tout l'éventail du changement d'enfant à adulte.

Le graphisme et la coloration à l’aquarelle est bien trouvé, donnant un ton vieillis qui colle bien avec cette histoire historique.

On pourra aussi soulever une fin très juste, sans trop en dire.
Note :
  • 2 réponses

Coma héroïque dans un autre monde tome 1
Scenariste: HOTONDO Shindeiru Dessinateur: HOTONDO Shindeiru Editeur: Soleil
Avec un tel titre et une telle couverture, je m’attendais à une histoire de fantasy plutôt classique et bien j’ai été vraiment surprise ! Le personnage principal évolue dans notre monde, à notre époque, mais avec les souvenirs et l’expérience d’un autre monde. C’est un point de vue totalement inédit qui nous est présenté : ce qui se passe après l’aventure, l’après Isekai en quelque sorte !

Après 17 ans de coma, il doit se réhabituer à vivre dans le monde actuel qui a beaucoup évolué. Le manga oscille entre les souvenirs dans l’Isekai et les tranches de vie actuelles avec sa cohabitation avec son neveu et sa recherche de « travail ».

Seulement le tonton est un ancien geek, il a toujours été en marge de la société et à côté de la plaque, quel que soit le monde dans lequel il se trouve, les situations ne sont jamais celles que l’on attend et en plus, il a gardé de son voyage ses capacité et artefacts magiques ! C’est une histoire surprenante avec beaucoup d’humour, un scénario imprévisible aussi décalé que son personnage !
Note :
  • 1 réponse

Mobius tome 1 - Les fils du vent
Scenariste: Jean-Pierre Pecau Dessinateur: Igor Kordey Editeur: Delcourt
Avec Mobius, Jean-Pierre Pecau nous livre un scénario de science-fiction avec la présentation d'un multivers où des agents pourchassent un tueur en série de femmes. Pecau prend le temps d'introduire le concept du voyage avec la bague pour bien comprendre le contexte de l'histoire lors du briefing du héros amnésique. Avec cette méthode narrative, on peut rentrer dans le vif du sujet avec des voyages dans des mondes parallèles pas forcément peuplés par des humains. 

Depuis Nous, les morts, Igor Kordey enchaine les titres aux éditions Delcourt avec Marshal Bass, Colt & Pepper ou encore des tomes pour la saga Jour J. Le dessinateur est vraiment très productif et son travail reste qualitatif sur ces titres que j'ai eu l'occasion de lire. On reconnait facilement son trait proche de celui de Richard Corben une référence dans le monde des comics. Avec Mobius, l'auteur nous livre des versions différentes de la terre avec tous les mondes parallèles ou certain voyageur peuvent circuler. Igor Kordey supervise les couleurs avec Anubis, un coloriste avec lequel il a déjà travaillé sur Colt & Pepper.

Cette introduction est très prenante avec des scènes d’action musclées et des voyages sur différents mondes pour le plus grand plaisir des lecteurs. 
 
Note :
  • 7 réponses

Une histoire de France tome 3 - État pathologique
Scenariste: Thomas Kotlarek Dessinateur: Jef Editeur: Le Lombard
Déjà le 3ème tome de cette série qui a pour ambition de nous repasser l'histoire de France de ces 3 dernières générations à travers le drame d'une famille. Oui mais voilà, le seul hic, c'est que je n'ai pas adhéré. Les personnages me sont tous profondément antipathiques, pas aidé il est vrai par le dessin que je n'ai jamais réussi à trouver à mon goût. Les ficelles narratives sont assez grossières et déjà vues malheureusement et finalement on finit par lire ce livre en ne s'intéressant aucunement à la trame principale mais plutôt en parcourant l'histoire politique des scandales et autres grands moments de la république française. Ce tome 3 ne fait qu'enfoncer ce constat là. Sans compter que l'éclairage donné sur l'Histoire de France reste très partial et incomplet. 

Bref vous l'avez compris cette série n'est pas pour moi et si mon avis semble dur, je ne remets pour autant absolument pas en cause le travail des auteurs qui est plutôt sérieux et conséquent, simplement cela ne m'a pas happé, probablement car je n'ai pas réussi à apprécier le trait particulier de Jef sur cette série. Dommage. 
Note :
  • 0 réponse

West Legends - Tome 4 - Buffalo Bill Yellowstone
Scenariste: Fred Duval Dessinateur: Andrea Fattori Editeur: Soleil
J'aime beaucoup le parti pris par soleil sur cette série de portraits des Légendes de l'Ouest car plutôt que de nous les faire découvrir dans une biographie pas vraiment adaptée au format one shot de la bd, ils ont choisi de nous les présenter à travers un moment de leur vie. Ici dans ce tome 4 on va découvrir le légendaire Buffalo Bill dans une chasse au Yellowstone où il va se retrouver entrainé malgré lui dans une histoire de plus. Quand mythes et réalité se mélangent il devient parfois dur de savoir démêler le vrai du faux. 

Graphiquement le travail des auteurs est plutôt réussi avec de belles planches. On reste loin des cadors du genre, mais c'est efficace et bien colorisé je trouve. Un seul problème je trouve dans les scènes d'actions qui me semblent assez mal ficelées en terme de transitions. On passe trop rapidement des héros sous le feu ennemis au héros qui se replient peinards en trottant en groupe à cheval sur une route pour que cela n'entrave pas un peu la crédibilité. Dernière chose, le "bruit" des armes à feu m'a manqué sur certaines cases pour mieux comprendre ce qu'il se passait. Ce sont des détails mais qui m'ont empêché de plus m'immerger dans cette histoire. Pourtant la narration est plutôt bonne, centrée autour de ce héros qu'on a du mal à aimer pourtant. Buffalo Bill va flirter avec cette ligne tout le long de l'album et finalement c'est ce qui m'a rendu la lecture intéressante.

A noter que Fred Duval est également le scénariste de Jeremiah Johnson aux éditions Soleil sur le même registre

Ce tome 4 est donc un bon album parmi la série des West Legend.
Note :
  • 0 réponse

Fire Force t17
Scenariste: Atsushi Ohkubo Dessinateur: Atsushi Ohkubo Editeur: Kana
Les piliers pleuvent ! Et c'est synonyme d'avancée de l'histoire. Et ça c'est bien ! Surtout que tous les protagonistes se confrontent pour la première fois et on nous montre bien qu'il y a non pas 2 mais 3 camps avec chacun ses intérêts et ses ambitions.

Et cette avancée est rythmée par des combats dantesques ou les lignes de démarcation bougent et ou des alliances de circonstances se créées. Alliances de circonstances qui nous font nous questionner  sur ce qu'il va vraiment se passer lors de la confrontation finale à venir.

Un des tomes les plus sympas depuis un moment avec une fin sur fond de manipulations coté Hajima...
Note :
  • 0 réponse

La pierre du chaos t2
Scenariste: Gabriel Katz Dessinateur: Stephane Crety Editeur: Drakoo
J'avais mis en avant, sur le premier tome, que l'on voyait vraiment sur cette série l'apport d'un romancier. Et cela ne change pas sur ce tome  2. Voir même c'est encore plus présent sur ce tome 2. Car dieu que ce tome est dense ! Il se passe encore énormément de chose. De l'invasion, en passant par le rôle de la sorcière, l'arrivée de la femme de l'un des personnages principaux et la montée en puissance de notre appelé aux pouvoirs magiques, il y a tellement de contenu que ce tome ... ressemble quasiment à une mise en bouche pour le livre qui en est tiré.

C'est le seul défaut de ce tome 2 : il donne envie d'en savoir plus ! On se passionne pour cette guerre et l'évolution de tous nos personnages mais on a l'impression de n'avoir que l'essentiel de l'histoire et que l'on pourrait creuser bien plus les relations entre les personnages ou avoir plus informations sur le déroulée de la guerre.

Par ce que tour le reste c'est tout bon. On a un super graphisme avec un très gros travail  de Stéphane Créty sur le bestiaire pour nous livrer une qualité globale impressionnante et bien nous faire ressentir le poids de l'histoire. 

Une vraie bonne histoire d'héroic fantasy qui fera une bonne trilogie à n'en pas douter.... mais pour laquelle on aurait presque aimé 6 tomes.
Note :
  • 5 réponses

Les déracinés
Scenariste: Catherine Bardon Dessinateur: Winoc Editeur: Philéas
Les déracinés est une adaptation des trois premiers romans de Catherine Bardon en bande dessinée aux éditions Philéas. Catherine Bardon se charge de cette adaptation pour conserver essentiellement les moments forts et intenses des romans pour tenir dans une bande dessinée d'une centaine de page. L'histoire commence à Vienne durant l'entre-deux guerres avec la montée du parti nazi en Allemagne et leur politique antisémite. On suit la destinée d'Almah et Wilhelm un jeune couple qui va subir les persécutions nazies avant de fuir leur pays dans un voyage interminable jusqu'en République dominicaine. Ce drame est inspiré de faits réels pour retranscrire au plus proche le calvaire du peuple juif à cette époque troublée en Europe. La bande dessinée est divisée en quatre chapitres qui coïncide avec les moments importants de la vie du couple de héros et le lieu où ils vivent.

Le dessinateur Winoc réalise la partie graphique avec beaucoup de maitrise dans un style réaliste. La mise en scène est classique mais convient au récit historique avec des planches plus originale qui dynamisent l'ensemble pour marquer les moments forts. 

Les éditions Philéas se sont spécialises dans les adaptations de Romans à succès avec Gravé dans le sable de Michel Bussi ou le syndrome [e] de Franck Thilliez et maintenant les déracinés. Ces adaptations sont très réussies et restent fidèles aux romans comme on peut encore le voir avec les déracinés.
Alx23
Note :
  • 2 réponses

La gameuse et son chat tome 1
Scenariste: NADATANI Wataru Dessinateur: NADATANI Wataru Editeur: Doki-Doki
Riko Kozakura décide sur un coup de tête d’adopter un chaton. Elle qui passe tout son temps libre sur les jeux vidéo au point de ne jamais faire aucune minute de travail supplémentaire et de fêter la fin d’un jeu en faisant un festin, elle va devoir gérer un animal dont elle ignore tout !

Bon, que ceux qui n’aiment pas les livres qui parlent de jeux vidéo ou de chats passent leur chemin car il n’y a que ça dans le livre : à la fois des pages avec un petit chat tout mignon et aussi des tranches de vie de Riko à la façon geek (pour elle, les vendeurs dans les magasins sont de pnj !). Et c’est bien là le charme du manga, pas les pages de chaton car on en a déjà vu (et ça reste très mignon) mais la façon dont Riko va gérer la situation : complétement novice en matière de chat, elle relève le défi comme si c’était un nouveau jeu sauf que le chat n’est facile à diriger !

On obtient donc un manga agréable, qui se lit facilement. Une bonne distraction.
Note :
  • 1 réponse

Conan le cimmérien - Le dieu dans le sarcophage
Scenariste: Doug Headline Dessinateur: Emmanuel Civiello Editeur: Glenat
La série des adaptations des aventures de Conan le cimmérien se pousuivent avec Le dieu dans le sarcophage. Doug Headline se charge de l'adaptation en scénario avec beaucoup d'originalité dans la méthode de narration. A tour de rôle, l'auteur nous donne le point de vue de chaque protagoniste présent pour résoudre le meurte commis. Par ce biais, on découvre les pensées de Conan mais aussi des gardes alors que les tensions montent. L'histoire se déroule comme dans une enquête d'Agatha Christie. Plusieurs personnes peuvent être coupable du meurtre et le chef de garde doit résoudre le mystère, avec une partie fantastique en plus. 

Emmanuel Civiello nous livre sa vision du cimmérien avec beaucoup de maitrise pour mettre en image cet univers. Il est amusant de voir comment différens auteurs dessine Conan au fil des albums déjà disponibles. Civiello offre en plus des illustrations en fin d'album en plus de celles d'autres auteurs de bande dessinée comme pour les tomes précédents.

Le dieu dans le sarcophage est une très bonne surprise avec cette histoire plus abutie et dessins de qualité.
Note :
    • Like
  • 7 réponses

×
×
  • Créer...