Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Critiques

    Base de données regroupant les critiques.
    Nickad

    Zone fantôme tome 1

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: ITO Junji Dessinateur: ITO Junji Editeur: Mangetsu Note: 4.5
    Résumé:

    Recueil de quatre nouvelles : - Le coteau aux pleureuses. - Maudite madone. - La rivière spectrale de Aokigahara. - Léthargie. À la suite d'un voyage improvisé, une jeune femme est prise de sanglots incontrôlables, un internat catholique au fonctionnement obscur semble vénérer la Sainte Vierge comme une divinité à part entière, la forêt tristement célèbre pour ses suicides qui s'étend au pied du mont Fuji devient le théâtre d'un déferlement d'âmes errantes et un étudiant en droit se demande s'il ne serait pas le tueur en série qui défraie la chronique depuis plusieurs jours...

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Zone fantôme est le dernier manga en date de Junji Itô, d’abord publié sous forme de nouvelles sur l’application Line Manga, il est ensuite sorti en version reliée en mars 2021 au Japon. Le 1er aspect à noter c’est le format de ces 4 histoires, en changeant de mode de publication (en partie dû au coronavirus), Junji Itô a pu prendre plus de temps sur les planches de zone fantôme, il n’a pas eu de contraintes quant aux nombres de pages à respecter, ce qui selon ses dires lui a permis de finir ses nouvelles sans avoir besoin de les remanier pour respecter un format imposé. Il a pu ainsi aller au bout de ses envies. L’autres aspect et qui ne se ressent absolument pas, c’est qu’il a travaillé uniquement en numérique.
    Zone fantôme regroupe 4 nouvelles autour de phénomènes plus ou moins psychiques/paranormaux. Les deux premières le coteau aux pleureuses et maudite madone sont particulièrement réussies : contenant des aspects fantastiques et inexplicables, ces histoires arrivent à nous captiver, on est à la fois dérouté et fasciné. La 3eme est plus mystique avec une recherche transcendantale de l’être. En ce qui me concerne, la dernière est un peu à part car elle relève moins du fantomatique que de la manipulation psychologique, l’histoire est très bien mais un peu moins dans le thème. En conclusion, ce recueil est un ouvrage très bien fait et intéressant qui nous prouve encore une fois que le maître peut toujours nous surprendre et nous amener sur des chemins inédits et énigmatiques.




    alx23

    Mundus Tome 1

    Par alx23, dans Critiques

    Scenariste: Laurent Queyssi Dessinateur: Oriol Roig Coloriste: Oriol Roig Editeur: Autres Editeurs/Auto editions Note: 4.0
    Résumé:

    Le 19 juin 1991, Anaïs, Ben, Matt fêtent la fin de l'année scolaire mais une panne de courant dans la ville permet l'ouverture d'un portail dimensionnelle dans lequel l'équipe s'engouffre. Après avoir découvert une planète de sables à la ressemblance troublante avec celle d'un livre de science-fiction qu'Anaïs a lu quelques mois plus tôt, leur aventure va les amener à rencontrer un petit groupe de cyber terroristes perdu dans notre monde... Que se passe-t-il dans cette ville ? La Mundus corp et leurs installations à la périphérie de la ville y sont-elles pour quelque chose ? Ou bien est-ce quelque chose de plus personnel impliquant Anaïs et son père ? Enfin, comment nous, simple lecteur pourrions avoir une part de responsabilité dans cette étrange aventure ?

    Autres informations: Editions 404 Comics
    Type: Comic L'acheter sur BD fugue Genre: Science Fiction
    Le scénariste Laurent Queyssi est un romancier et traducteur, il est spécialisé dans les œuvres de Philip K. Dick dont il a écrit la biographie pour la bande dessinée. Avec Mundus, Queyssi nous propose une aventure de science-fiction très prenante qui se déroule sur plusieurs univers parallèles. Cette thématique est très tendance actuellement au cinéma avec les super-héros mais aussi en bande dessinée. La particularité de Mundus est de nous faire voyager dans des univers d'œuvres fictionnelles à partir de l'univers principale des trois jeunes héros. Ces derniers vont traverser un portail par accident suite à une panne électrique criminelle causée par une bombe. L'histoire nous entraine dans plusieurs monde de fiction avec des problématiques à résoudre même quand les héros retournent dans leur monde. Alors Laurent Queyssi pousse la réflexion de son intrigue jusqu'à penser que les héros eux-mêmes pourraient vivre dans un monde fictif comme ceux dans lesquels ils ont déjà voyagé. Pour la partie graphique, Oriol Roig réalise des planches de grande qualité avec un trait très dynamique. L'album se termine sur un cahier graphique et toutes les étapes de la  construction d’une planche depuis le texte jusqu'à la mise en couleur.
    Une fois de plus l'édition de l'album est très soignée, les éditions 404 Comics peaufinent leur album pour notre plus grand plaisir. Les amateurs de SF seront séduit par cette nouvelle série.
     

    Nickad
    Scenariste: NAGATSUKI Tappei Dessinateur: NOZAKI Tsubata Editeur: Ototo Note: 3.5
    Résumé:

    Bien avant que Subaru Natsuki n’apparaisse dans ce monde, le royaume draconique de Lugnica était en proie à une guerre opposant les humains et les semi-humains, surnommée « la Guerre des hommes-bêtes ». Le jeune Wilhelm, réputé pour trancher ses ennemis tel un démon depuis sa première bataille, se voit rapidement affublé du surnom de Lame démoniaque. Le jeune homme devient très vite membre de l’escouade d’élite du capitaine Zellgef et finit par rencontrer Theresia, une jeune fille qui aime contempler les fleurs près d’un champ à l’écart de la ville. Cette rencontre apportera-t-elle un nouvel avenir au jeune homme qui ne recherche que la force sur un champ de bataille où les combats redoublent d’intensité ?

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Aventure
    Ce manga se passe dans l’univers de re :zero mais bien avant la série principale et il n’y a pas vraiment de lien entre les deux. En fait, cette série peut être lue indépendamment et sans avoir aucune connaissance de re :zero : c’est une aventure dans un monde de fantasy qui raconte l’histoire d’un épéiste au milieu d’une guerre entre humains et semi-humains.
    Donc à part les rencontres de notre héros Wilhelm avec une jeune fille mystérieuse qui aime les fleurs, tout le reste est l’histoire du conflit où se mêlent combats classiques (épée, flèches, boucliers…) et magie. On suit Wilhelm et ses compagnons, on y rencontre ses alliés et ses ennemis mais surtout c’est l’évolution de notre héros qui est importante : lui qui ne souhaitait être qu’une épée dépourvue de sentiment va commencer à changer suite à la rencontre de la jeune fille.
    Si le scénariste est le même que pour les autres arc de re :zero vu que les mangas sont issus de light novels, on a affaire à un nouveau dessinateur dont le graphisme reste cohérent avec les autres arcs et surtout avec ce genre de récit. Ce spin-off n’est pas construit de la même façon (avec des boucles temporelles) et suit une histoire de façon chronologique, ce qui évitera peut-être certaines longueurs présentes dans la série principale. C’est une aventure plutôt agréable à lire qui a aussi sa part de mystère.

    Nickad

    Darling in the franxx tomes 2 et 3

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: YABUKI Kentaro Dessinateur: YABUKI Kentaro Editeur: Delcourt Note: 3.0
    Résumé:

    Dans un futur lointain, l'humanité s'est retranchée dans des villes fortifiées mobiles, les Plantations. Elles sont régulièrement menacées par les Kyôryû. De jeunes pilotes affrontent ces ennemis à bord des Franxx, des robots géants. Hiro ne s'accorde pas avec sa partenaire et échoue à devenir pilote, jusqu'à l'arrivée de Zero Two, une étrange jeune fille avec laquelle il est capable de piloter.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Science Fiction
    Hiro a réussi à piloter avec Zero Two, il essaye avec Ichigo mais s’il arrive à faire bouger le franxx il reste vite immobilisé. Devant cette incapacité, il ne peut obtenir son statut d’étamine, il est donc obligé de rester sur la touche quand une mission d’extermination d’hurleurs arrive. Pour sauver ses amis, il part quand même se battre avec Zero Two et fait mouche, seulement la malédiction liée à Zero Two semble réelle, la santé d’Hiro se détériore, ne lui reste-t-il qu’un vol à accomplir avant de mourir ?
    Les deux tomes sont centrés sur les premières missions de combats de l’équipe 13 : leur travail d’équipe et surtout la synchronisation entre les deux pilotes indispensables au bon fonctionnement du franxx. Si Hiro est un pilote hors pair, il ne semble pouvoir travailler qu’avec Zero Two et celle-ci semble cacher bien des mystères ! Un gros combat est annoncé pour le tome 4 et l’on découvrira peut-être plus d’informations sur la malédiction.

    Nickad

    Baltzar tome 12

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: NAKAJIMA Michitsune Dessinateur: NAKAJIMA Michitsune Editeur: Meian Note: 4.5
    Résumé:

    Rentré au pays sur convocation de l'armée de WeiBen, Baltzar est soumis à une commission d'enquête. Il est désemparé : en contrepartie d'une promotion, il est relégué dans une forteresse près de la frontière. Mais la situation se dégrade très vite à WeiBen et la guerre secrète entre le clan du Roi et celui du chef d'État-Major s'intensifie. Le malheur va s'abattre sur le Roi qui avait finalement pris Baltzar sous son aile... La vie de Baltzar va-t-elle en être bouleversée !?

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Guerre
    Partis en train pour protéger le roi de WeiBen devant les manigances de l’Etat-major, la petite équipe de Baltzar se fait rattraper par des terroristes en automobiles, hélas la situation tourne à la catastrophe et il faut agir vite pour empêcher un coup d’état.
    Une première partie de livre très dynamique avec des combats dans le train suivie d’une course contre la montre pour tenter de stabiliser la situation politique avant qu’il ne soit trop tard. Baltzar va finir par comprendre qu’impliqué comme il est, il ne peut plus prétendre à une petite vie tranquille et qu’il a un rôle à jouer. Le graphisme est toujours superbe et détaillé et appuie vraiment le récit, le rythme de l’action est soutenu et les événements vont en s’accélérant tenant le lecteur en haleine. Le manga ne s’essouffle pas et trouve même de nouveaux rebondissements, on ne s’en lasse vraiment pas !

    Nickad
    Scenariste: HIGASHIMOTO Toshiya Dessinateur: HIGASHIMOTO Toshiya Editeur: Mangetsu Note: 4.5
    Résumé:

    Maco Suzukake est un jeune pédiatre, qui adore son métier, bien qu'il ne soit pas des plus évidents. Dans un pays où la baisse de la natalité se fait de plus en plus ressentir, il doit faire face à des parents surprotecteurs qui exigent un service immédiat. Cependant, il en faut plus pour décourager Maco, qui décide de se dévouer corps et âme pour aider ses petits patients.Après Le Bateau de Thésée, Toshiya Higashimoto revient avec une nouvelle oeuvre pleine d'humanité, portée par un héros sincère au grand coeur.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Tranche de vie
    Des mangas sur le monde hospitalier, il y en a déjà eu plusieurs, certains étaient centrés sur les services d’urgence, sur les équipes d’intervention sur les lieux des accidents, sur des chirurgiens, sur des infirmières… Celui-ci se penche sur le domaine de la pédiatrie : on y suit le quotidien d’un jeune pédiatre, un peu étrange, ses relations avec ses patients, sa conception de son métier mais aussi une partie sur sa vie privée et les relations compliquées avec sa famille.
    Ce qui frappe d’abord, et c’est un aspect que j’avais déjà noté dans d’autres livres : c’est l’aspect financier des hôpitaux. Au Japon, il est possible de fermer un service parce que celui-ci n’est pas rentable même si ce service existe pour sauver des vies ! Le service administratif est également très regardant sur tout ce qui peut lui apporter des problèmes : par exemple, on ne va s’occuper d’un patient si le risque que la famille porte plainte est trop important. Il y a un passage très marquant dans le livre où des médecins parlent entre eux « Quand on est dans un avion et qu’on demande s’il y a un médecin à bord, est-ce qu’on lève la main ? Ben non ! Parce que le faire, ça revient à prendre ses responsabilités. »
    L’autre thème important est bien sûr autour de l’enfant : sa façon d’exprimer sa douleur ou plutôt de ne pas l’exprimer, ce qui apporte de la difficulté pour établir des diagnostics. Le rôle du pédiatre est également mis à l’honneur, son comportement vis-à-vis de l’enfant pour le rassurer et aussi par rapport aux parents pour arriver à s’imposer et à faire comprendre la maladie. Et en plus de tout ça, il y a aussi les relations parents-enfants qui sont abordées et comment celles-ci peuvent mettre l’enfant en danger.
    Avec son drôle de médecin, les enfants d’Hippocrate aborde pleins d’aspects autour de l’enfance et de la santé mais parle aussi de relations familiales. C’est un récit qui se lit bien et qui interpelle quand il le faut, il y a une leçon à tirer dans chaque histoire. Un très bon début.

    Nickad
    Scenariste: SHIENBISHOP Dessinateur: SHINKAWA Gonbe Editeur: Delcourt Note: 3.0
    Résumé:

    En plongeant dans un « trou noir » découvert dans un donjon, Lecan, dit « le loup borgne », est téléporté dans un monde parallèle. Son expérience d'aventurier lui permet, en arrivant dans ce nouvel environnement, d'évoluer sans montrer la moindre hésitation. Lecan se met en quête d'un nouveau donjon où il espère découvrir et affronter des créatures toujours plus puissantes.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Aventure
    Les éditions Delcourt / Tonkam nous propose une intégrale en 3 tomes du manga Wolf Won’t Sleep issu d’un roman de Shienbishop dans un coffret très simple (juste un cartonnage léger). L’histoire nous permet de suivre les aventures de Lican, un aventurier d’un monde de fantasy, explorateur de donjons et plutôt doué dans son domaine qui va se retrouver projeté dans un autre monde de fantasy à la recherche de nouvelles aventures et surtout de monstres de plus en plus forts pour satisfaire sa soif de combat.
    Si le graphisme est absolument remarquable, avec une finesse du trait et des dessins très détaillés, l’histoire nous laisse sur notre faim. D’abord parce que le personnage principal Lican ne semble rien chercher de plus que des explorations de donjons dans le but d’être encore plus fort ; il ne s’inquiète même pas de ce qu’il a pu advenir de son compagnon ! Et ensuite car au bout du 3eme tome, qui est censé être la fin de l’histoire, il n’y a pas de vraies conclusion et on a même l’impression que c’est la début d’une nouvelle quête ! Ne connaissant pas le roman d’origine, je ne sais pas s’il existe une suite ou si c’est juste l’adaptation manga qui est succincte.
    Du coup, on obtient un manga très intéressant graphiquement dont l’histoire n’est pas exaltante, qui n’a pas de conclusion et dont le potentiel relecture est limité.
    Extrait




    Nickad

    From the red fog tome 1

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: NOHARA Mosae Dessinateur: NOHARA Mosae Editeur: Panini Note: 4.0
    Résumé:

     Il nous transporte dans l'Angleterre du XIXe siècle au travers du jeune Ruwanda. Le mangaka met en scène une relation toxique entre une mère et son fils. Tiraillé entre l'amour et la haine, ce garçon se transforme peu à peu en une figure inquiétante, et même terrifiante. Ignorant tout du monde qui l'entoure, cet enfant, n'ayant connu que l'enfermement, commet des actes atroces quand il arrive dans le monde des vivants. Sans doute parce qu'il ne connaît que la mort, la noirceur et la solitude.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Drame
    L’Angleterre de 19e siècle a souvent donné lieu à des histoires horrifiques (Jack l’éventreur) ou des univers où la bonne société cache souvent des dessous plus sombres, voire glauques où les bas-fonds abritent toutes sortes de dérives. Si dans les mangas, on en a un aperçu dans Moriarty, From the red Fog en présente un autre : un enfant devenu un monstre sanguinaire après avoir été élevé dans une cave et forcé de dépecer des cadavres, victimes de sa mère.
    Quand ce garçon, Ruwanda, se retrouve seul au monde après avoir été éduqué de cette manière, il n’a aucune notion du bien et du mal, de ce qui est normal ou non et il va devenir un tueur que certains vont essayer d’utiliser. Très brut et sanglant dans les scènes d’action, l’auteur a bien su rendre la violence des situations et la folie meurtrière de Ruwanda, on retrouve également l’ambiance de cette Angleterre où les classes sociales étaient très marquées.




    Nickad

    Tower of god tome 6

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: SIU Dessinateur: SIU Editeur: Ototo Note: 4.0
    Résumé:

    Les élus arrivent à la fin du test des positions, qui se conclut par un examen final collectif. Répartis en deux équipes équitables, ils doivent jouer contre une personne choisie par les examinateurs, et rien ne va ! Bam, Khun et Rak ne sont pas ensemble, l’examen a lieu dans le noir, leur adversaire est outrageusement plus fort qu’eux… Comment vont-ils s’en sortir, cette fois-ci ?

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    La prochaine épreuve commence, les candidats sont répartis en 2 équipe et doivent jouer à cache-cache avec un ranker, il faudra user de subtilité pour arriver à s’en sortir.
    J’avoue être assez inquiète sur le devenir de la série, à l’heure actuelle le webtoon est arrêté au chapitre 550 (ou saison 3 chapitre 133), l’auteur SIU est en pause pour raison de santé et quand on voit où en est l’ascension de Bam, on se demande si l’auteur pourra finir son histoire un jour (pour information la série a commencé en juillet 2010).
    Quoi qu’il en soit, si la série souffre parfois de certaines longueurs, elle reste très intéressante, le plus compliqué étant de suivre tous les personnages car plus ça va, plus il y en a et SIU essaye de tous les développer… Il déploie également beaucoup d’inventivité dans son univers, les techniques de combats, les capacités des personnages, une imagination sans fin qui nous permet de découvrir sans cesse de nouveaux aspects. Alors même si le graphisme n’est pas le point fort de la série (il y a quand même de belles illustrations dans les combats à venir) on s’attache aux personnages et on a envie de suivre leurs aventures.

    Nickad

    Dai Dark tome 2

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: HAYASHIDA Q Dessinateur: HAYASHIDA Q Editeur: Soleil Note: 4.5
    Résumé:

    Sanko Zaha, un ado qui adore les spaghettis, voyage dans les ténèbres de l'espace infini. On raconte que ses os exauceraient n'importe quel souhait. C'est pourquoi les pires malfrats de l'univers veulent lui faire la peau ! Heureusement, toujours accompagné d'Avakian, son fidèle compère, il n'hésitera pas à désosser gaiement tous ses assaillants.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Science Fiction
    Avec son graphisme très particulier loin des rondeurs souvent habituelles dans les mangas et ses cases parfois très chargées, le manga interpelle forcément et nous entraine sur d’autres sentiers. Si en plus on prend en compte une histoire qui n’a pas de début et qui ne semble mener nulle part, on peut comprendre que certains lecteurs le note très mal (j’ai vu des 1/20…). C’est le genre d’œuvre que l’on aime ou que l’on déteste mais qui ne laisse pas indifférent.
    Ce genre de science-fiction n’est déjà pas grand public mais là, les personnages mènent leur vie au jour le jour (quelques retours en arrière qui n’éclairent en rien le scenario du livre) avec des parties assez glauques, déjantées ou complètement irrationnelles ce qui risque de perturber encore plus le lecteur. Car sous son côté sci-fi évident, le manga est un peu inclassable. Je ne sais pas pour les autres mais j’ai été surprise d’aimer ça, et encore plus surprise d’apprendre que l’auteure est une femme ! Il y a quelque chose dans cet ensemble qui fonctionne, sans se poser trop de questions, sans y chercher un sens quelconque les aventures de Sanko et son Sakado sont assez déroutantes et originales pour donner envie de continuer la lecture ! Le seul bémol, le prix du livre qui n’est pas forcément justifié par l’édition.



    Nickad
    Scenariste: ANDÔ Yuki Dessinateur: ANDÔ Yuki Editeur: Akata Note: 4.0
    Résumé:

    Au premier coup d'œil, Hajime Machida est un adolescent tout à fait quelconque. Avec son air sérieux et impassible, il s'avère en réalité plutôt maladroit, ne brille dans aucune matière et reste réfractaire aux nouvelles technologies. En somme, il considère n'avoir aucun talent... Et pourtant, tous ceux qui le connaissent l'A-DORENT ! Pourquoi ? Parce que Machida est en réalité doté d'un don rare et précieux : celui de prendre naturellement soin des autres. Profondément attentionné, le jeune homme fait du bien autour de lui sans même s'en rendre compte. À travers de petits gestes tout simples, il éclaire le quotidien de sa mère, de ses frères et sœurs, de ses camarades... Et c'est bien ça, le plus important !

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Tranche de vie
    Au premier abord Machida semble plutôt quelconque, comme il est l’ainé d’une grande fratrie, il aide sa mère à la maison, en dehors de ça, il n’a pas vraiment de bonnes notes, il n’est pas très doué en sport et ne semble avoir aucun talent particulier. Il ne se rend pas compte de son plus grand don : il aime les gens et il est très attentif à ce qui se passe autour de lui et il est toujours prêt à rendre service.
    Avec son apparence de tranche de vie d’un lycéen et son personnage principal un peu fade, le manga s’impose peu à peu au fur et à mesure de sa lecture. Machida a un caractère positif, il aime les gens et voit toujours le bon côté de la situation, il n’y a rien d’exceptionnel dans son quotidien mais tout un tas de petites actions qui apportent sérénité et bonheur à son entourage et aussi aux lecteurs. Une histoire positive pleine de tendresse qui a su trouver un public puisque le manga a remporté le prix culturel Osamu Tezuka 2016 et le meilleur manga 2015 au Japan Media Art Festival.
    Extrait

    Nickad

    86 : [eighty six] tome 2

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: ASATO Asato Dessinateur: YOSHIHARA Motoki Editeur: Delcourt Note: 4.5
    Résumé:

    Alors que Léna, l’opératrice de l’armée de la République, dirige désormais ses troupes de l’autre côté des murs fortifiés, Shin, le méprisé Eighty-six, monte au front contre les drones. Léna se bat pour sauver l’escadron Spearhad. Shin se bat pour honorer un vœu de longue date. Leurs destins vont être tous deux bouleversés, par la mort qui hante ce terrible champ de bataille...

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Guerre
    La commandante Léna se synchronise tous les jours avec les 86, après la mort d’un membre de l’équipe, elle prend conscience que son comportement qu’elle croyait amical était en réalité hypocrite et qu’elle n’avait pas pris la peine de les connaitre vraiment. Elle décide alors de faire des efforts pour mieux comprendre la situation des 86.
    Tout d’abord, il faut savoir que le manga ne comptera que 3 tomes, l’auteur étant actuellement malade, un accord a été passé pour l’arrêter, il en est de même avec le spin off 86 – run through the battlefront, seul le spin-off 86-fragmental neotenysera achevé en 3 tomes. L’anime, qui compte 2 saisons, ne couvre pas non plus tous les light novel, donc si vous aimé la série, investissez plutôt dans le roman qui a 11 tomes pour le moment et qui est bien plus riche que le manga (le tome 1 est disponible aux éditions Mahô, le tome 2 sort le 26 août).
    Pour en revenir au manga, c’est une très bonne histoire, il y a à la fois un affrontement contre un ennemi essentiellement composé de robots mais surtout un thème très important sur la discrimination et l’éradication de tout un peuple. Il est difficile de ne pas penser à certains génocides quand on lit certains propos et c’est assez bien fait pour que ce soit choquant et marquant, si cela pouvait réveiller certaines consciences, ce serait déjà ça ! 86 n’a pas fini de faire parler de lui alors n’hésitez pas à découvrir l’œuvre, quel que soit le format.

    Nickad
    Scenariste: TACHIBANA Yuka Dessinateur: FUJIAZUKI Editeur: Delcourt Note: 4.0
    Résumé:

    Sei, une employée de bureau accro au travail se retrouve par erreur dans un autre monde. Cachant son statut, elle travaille dans un laboratoire et crée des potions extraordinaires.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Sei passe la journée en ville avec le capitaine Hawke, n’ayant jamais fréquenté de garçon, elle ne se rend pas compte qu’il s’agit d’un rendez-vous galant. Elle décide ensuite d’apprendre à enchanter des pierres en leur octroyant différentes magies.
    Voici une héroïne qui espère bien mener une petite vie tranquille tout en ayant conscience que cela ne durera pas. Elle profite ainsi des jours dans une ambiance paisible et studieuse mais de temps en temps, certains signes nous indiquent que ce serait elle la véritable Sainte invoquée. Avec son graphisme relativement shojo et certains aspects romanesques, le manga plaira sans doute plus aux filles par la relation qui existe entre Sei et Hawke. Le côté aventure et magie est présent mais reste au second plan, l’histoire est vraiment centrée sur Sei. Les personnages sont attachants (sauf le prince Kyle) et la lecture agréable, c’est un bon divertissement un peu plus fleur bleue qu’aventure.



    Nickad
    Scenariste: SHINOU Ryo Dessinateur: SHINOU Ryo Editeur: Hana Note: 4.0
    Résumé:

    Il y a six ans, Utsumi se fait trahir et violer par Akamine dans une ruelle. L'amour qui avait commencé à germer en lui s'est immédiatement transformé en haine. La seule chose qui le maintient en vie est l'envie d'infliger la même douleur à celui qui l'a brisé. Le temps passe et les deux hommes, maintenant collègues, se retrouvent dans le même service. Rongeant son frein, Utsumi s'approche de plus en plus de l'homme qu'il espère anéantir...

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Drame
    Utsumine vient de se faire muter dans le service d’Akamine et ce n’est pas par hasard, il cherche à se venger d’événements qui ont eu lieu 6 ans auparavant. Mais les choses vont aller encore plus loin puisque tout se déroule dans un contexte particulier où des informations sur leur entreprise ont été vendues à la concurrence.
    Les manipulations et les trahisons vont bon train dans cette histoire, que ce soit d’un point de vue personnel ou professionnel, on ne sait pas à qui se fier et les apparences sont trompeuses. Les personnages se débattent dans tout ça et surtout dans leurs sentiments, car il n’est pas facile d’assumer ses fautes ou de prendre conscience qu’on est seul dans la vie.
    Au passage, on a un bel exemple que l’abus d’alcool est dangereux et entraine des comportements plus que déplacés (attention, manga à réserver aux adultes !!). Une histoire plus complexe qu’il n’y paraît, intéressante et bien dessinée.

    Nickad

    Sôten no Ken tome 4

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: HARA Tetsuo Dessinateur: HARA Tetsuo Editeur: Mangetsu Note: 3.5
    Résumé:

     Pan Guangling revient à la tête du Syndicat de Jade, bien décidé à reprendre en main la ville de Shanghai. Kenshirô, quant à lui, a vaincu Lingwang, le roi des spectres, où ce dernier lui a révélé que sa chère et tendre Yuling est toujours vivante, mais amnésique ! Le Roi des enfers part alors, avec Pan, combattre Zhang Taiyan, numéro deux de l'Union et disciple du Hokuto Sôkaken... 

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Action
    L’union du pavot est bien décidée à prendre le contrôle de la ville, quitte à déclarer une guerre totale avec les concessions et la police. Kenshirô est bien décidé à arrêter la horde de brigands qui a été envoyée.
    L’arrivée de Zhang Taiwan, le numéro 2 de l’Union permet une avancée dans la vie de certains personnages, notamment pour de Guise et sa sœur qui vont avoir des retrouvailles déchirantes. Cela va aussi nous permettre de voir un affrontement entre deux hokuto et de comprendre que Kenshirô n’est pas tout puissant.
    Si les tensions entre gangs ainsi que le contexte historique est décrit de façon assez réaliste, je regrette l’exagération physiques de certains personnages qui en plus d’être invraisemblable coupe le lecteur dans sa lecture tant c’est peu crédible. La fin du tome promet un moment plus personnel pour notre héros et un choix difficile à faire.

    Nickad
    Scenariste: KAZUKI Miya Dessinateur: SUZUKA Editeur: Ototo Note: 4.0
    Résumé:

    Maïn s’habitue petit à petit à la vie au temple. Alors qu’elle pensait bien faire en leur apportant à manger, elle découvre avec horreur que les orphelins sont affamés. Bouleversée, elle prit la décision de devenir directrice de l’orphelinat afin d’améliorer leurs conditions de vie. Ainsi, la branche orphelinat de l’atelier Maïn vit le jour.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Maïn a été nommée directrice de l’orphelinat, la voilà qui doit gérer la paperasse, l’organisation, les enfants et les robes grises… beaucoup de boulot en perspective en plus de son entrainement pour devenir une robe bleue digne de ce nom.
    Un peu moins de créations dans ce tome qui se consacre essentiellement à la nouvelle tâche de Maïn : la gestion de l’orphelinat. Le manga est toujours aussi agréable à lire et on voit que petit à petit, avec ses connaissances, elle arrive à changer certaines situations. L’histoire prend bien en compte l’âge et la santé du personnage principal et ne cherche pas à sauter des étapes. C’est un vrai plaisir de retrouver l’univers de la petite faiseuse de livres, on ne s’en lasse pas.

    Nickad
    Scenariste: SHINOZAKI Kaoru Dessinateur: UYOSHI Shô Editeur: Meian Note: 4.0
    Résumé:

    Je nous sauverai tous les deux de Sibit Gartland.Sa véritable nature démasquée, Seras Ashrain se retrouve pourchassée par le redoutable Ordre des Dragons Noirs et décide de fuir sans Tôka pour ne pas le mêler à ses histoires. Ce dernier part néanmoins à sa poursuite et parvient in extremis à la sauver. Mais Sibit Gartland, le plus fort de tous les humains, renverse la situation... Face à cet adversaire à la puissance écrasante, Tôka sourit. Voilà qu'il met en œuvre une tactique pour tenter de duper le plus fort de tous les humains !Selon ce que je choisirai, tout pourrait bien s'arrêter ici.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantasy
    Tandis que les anciens camarades de classe de Tôka suivent un entrainement pour devenir les héros à la solde de l’infâme déesse Vicius, Tôka part explorer un labyrinthe avec la jeune femme chevalier qu’il a rencontré plus tôt. Au cours de ce périple, il découvre sa véritable identité et décide de l’aider contre les puissants chevaliers de l’ordre des dragons noirs qui la pourchassent.
    Ce qui est intéressant dans le personnage de Tôka c’est sa dualité, d’un côté il est prêt à venir en aide à certaines personnes quitte à se mettre en danger, de l’autre, il est sans pitié avec les humains qui sont sur sa route et les extermine de façon assez cruelle. Bien que l’histoire suive certains codes de la fantasy, on ne s’y ennuie pas du tout, cela vient peut-être des compétences de Tôka et sa façon un peu moins habituelle de combattre. Peu à peu, notre personnage principal se laisse aller à sa vengeance et n’hésite pas à emprunter de vils chemins pour y parvenir, cela va être intéressant de suivre son évolution et de voir jusqu’où il va pouvoir aller.

    Nickad
    Scenariste: HAGINO Makoto Dessinateur: HAGINO Makoto Editeur: Taifu Note: 4.0
    Résumé:

    Suite à la mutation de son père à l’étranger, Konatsu a quitté sa Tokyo natale pour rejoindre sa famille dans une petite ville portuaire. Déstabilisé par tous ces changements, elle peine à trouver sa place dans son nouvel établissement, le lycée Nanahama. C’est alors qu’elle fait la rencontre de Koyuki, seule membre du club d’aquariophilie. Admirée par ses pairs, Koyuki paraît être l’élève parfaite en tout point. Mais sous ses airs placides, la jeune fille souffre de cette image lisse, qui semble l’isoler des autres… Konatsu et Koyuki sauront-elles combler leurs solitudes respectives ?

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Tranche de vie
    Konatsu va vivre en province dans une petite ville au bord de mer, dès son arrivée elle découvre l’aquarium du lycée et sa seule membre Koyuki. Cette dernière bien que populaire, est assez renfermée sur elle-même. Cette rencontre est le début d’une amitié où chacune va pouvoir s’épanouir et trouver sa place.
    On a une ambiance douce de bord de mer, où la vie semble s’écouler lentement, des élèves un peu timides qui se font des amies petit à petit et qui semblent profiter de chaque instant, profiter de ces petits rien qui font sourire et apportent du baume au cœur. Le dessin est agréable, tout en rondeur ce qui renforce le côté paisible et mignon du manga. Une histoire toute en tendresse pour tout public.

    Nickad

    BABEL tome 1

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: SHIGEMATSU Narumi Dessinateur: SHIGEMATSU Narumi Editeur: Akata Note: 4.0
    Résumé:

    Entre amour du livre, réflexions sur la culture et enquête familiale, Narumi Shigematsu offre une oeuvre de science-fiction qui flirte avec l'ésotérisme et dont les pages reflètent en filigrane une grande érudition. Europaris, dans le futur... Alors que les livres reliés sont devenus des antiquités, les connaissances de l'humanité sont désormais numérisées et conservées au sein de Bibliotheca, un réseau virtuel qui a pour objectif de réunir et faciliter la diffusion des informations. Cependant, d'étranges phénomènes semblent compromettre la sauvegarde des données... Aussi, en secret, une équipe de " restaurateurs " a été créée. Olsen, jeune homme à l'enfance trouble, est justement sur le point d'intégrer les rangs de cette élite. Mais au cours de son enquête sur les origines de ces " bugs " informatiques, il pourrait bien découvrir des indices sur la disparition de son propre père...

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Science Fiction
    Voilà un manga assez étrange où l’on ne sait pas trop à quoi s’en tenir. Il y a un côté hyper moderne avec une société où toute forme de culture est numérisée (l’histoire se déroule en 2050) et un côté très ancien, mystique où d’anciens écrits perdus auraient des pouvoirs. Au milieu Olsen, un jeune homme qui cherche à découvrir ce qui est arrivé à son père…
    Et finalement en dehors de Bibliotheca, l’endroit où sont stockés tous les ouvrages, on ne sait pas grand-chose de ce monde moderne. C’est à peine si on effleure le caractère d’Olsen, il y a ces images de bug informatique qui sont comme des hallucinations au milieu du récit, ces personnages de l’Eglise un peu fantomatiques et un graphisme qui flirte entre précision et indécision.
    Bien que l’on ait l’impression d’être comme Olsen, perdu entre différentes réalités, le manga laisse son empreinte et interpelle, nous laissant à la fois perplexe et curieux d’en savoir plus.


    Nickad

    Blue heaven tome 1

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: TAKAHASHI Tsutomu Dessinateur: TAKAHASHI Tsutomu Editeur: Panini Note: 4.5
    Résumé:

    Le Blue Heaven, le plus luxueux paquebot de croisière du monde, entame son voyage sur l'océan Pacifique. Tous les passagers profitent des festivités à bord, ils ignorent que ce moment d'allégresse va virer au cauchemar. L'équipage découvre sur le trajet un bateau à la dérive. Devant choisir entre passer leur chemin ou venir en aide aux possibles rescapés, le deuxième choix l'emporte. L'altruisme du capitaine va cependant mener au chaos, car il semblerait que l'un des deux survivants soit loin d'être un simple marin malchanceux.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Thriller
    Panini poursuit la réédition des titres de Tsutomu TAKAHASHI après Sidooh et Soul Keeper, Blue Heaven fête ses 20 ans cette année. Série finie en 3 tomes.
    Un bateau de croisière de luxe le Blue Heaven croise la route d’un bateau de pêcheurs en difficulté, l’équipe de sauvetage y trouve deux rescapés, des signes de combat et du sang qui laisse penser que ces deux hommes sont peut-être dangereux. Le premier est épuisé mais n’a aucune blessure, quant au second, il est hystérique et dit qu’ils ont sauvé le démon en leur indiquant de fuir. Mais à bord, il y a d’autres personnages étranges, d’autres « monstres » peut-être et la croisière s’annonce moins idyllique que prévue.
    Graphiquement, on voit que le manga a quelques années, c’est un style réaliste, surtout dans le rendu des visages et des expressions, un crayonné à la main entrecoupé d’images du Blue Heaven semblant être réalisée à l’aquarelle. Dès le départ, certains personnages sont très sombres et on sent une certaine tension s’installer, encore une fois Tsutomu TAKAHASHi choisit un personnage principal atypique en marge de la société avec un charisme certain, un très bon début !



    Nickad

    Entre Soies tome 1

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: HARA Yuriko Dessinateur: HARA Yuriko Editeur: Taifu Note: 3.0
    Résumé:

    Depuis de multiples générations, la vénérable académie Hoshimiya accueille en son sein des cohortes de jeunes femmes de belle éducation. Dans ce contexte idyllique, les étudiantes se rapprochent et forment des sororités. La tradition raconte que les somptueux uniformes couleur d'ébène qui accompagnent les étudiantes dans leur scolarité sont en fait tissés avec des cheveux de leurs prédécesseuses. Et quand un étrange incident survient autour de l’insaisissable Hoshimiya, la petite-fille de la personne à la tête de l’académie, les passions et les désirs cachés sous cette mystérieuse soie se réveillent brutalement.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Romance
    A la lecture de ce manga, j’ai comme eu l’impression que l’histoire n’était qu’un prétexte au dessin. Le graphisme est superbe, l’histoire de cette école où les cheveux des terminales servent à tisser les uniformes des nouvelles collégiennes est original et permet de dessiner plein de jeunes filles et surtout plein de cheveux longs. Quel que soit le chapitre, ce sont les cheveux les stars de l’histoire, ils sont parfaitement mis en valeur, graphiquement parlant avec des formes, apparences et coiffures variées mais aussi par le texte, ils sont admirés, enviés et attirent tous les regards.
    En ce qui concerne le reste, il y a trois personnages récurrents, la chronologie des chapitres n’est pas bien clair et les relations entre elles se dessinent peu à peu sans jamais vraiment capter l’attention.  Pour le moment, l’intrigue est peu intéressante, les personnages peu attachants et le côté yuri à peine émergent. Un manga qui doit faire ses preuves !


    Nickad

    Saturn return tome 3

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: TORIKAI Akane Dessinateur: TORIKAI Akane Editeur: Akata Note: 4.5
    Résumé:

    Si l'excursion nocturne avec son mari n'a pas permis à Ritsuko de sauver son mariage, la jeune femme a au moins appris une chose cruciale à cette occasion. Et la révélation que lui a faite Saho, la petite amie officielle de Nakajima, ne la laisse pas indifférente. Aussi, sans attendre, elle part à la rencontre de cette dernière. Pour la rejoindre, Koide doit prétexter un voyage en compagnie d'Akiba, une autre autrice dont il a la charge. Comment se passera la rencontre entre les deux romancières ?

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Tranche de vie
    En ce qui me concerne je trouve que Saturn Return est l’œuvre la plus aboutie d’Akane TORIKAI, c’est aussi sa plus récente. Les personnages sont complexes, originaux et la recherche de la vérité est intelligemment menée. Tout en posant des interrogations de société telle que « Combien de temps faut-il rester aux côtés d’une personne suicidaire… pour que ses pulsions de mort disparaissent ? », l’auteure fait avancer l’intrigue et la connaissance de ses personnages.
    Il n’y a pas forcément d’actions originales, de comportements anormaux ; rien de fantastique ou de rare. Ce sont juste des gens comme vous et moi qui se débattent dans leur quotidien et qui cherchent des réponses, peut-être pour se donner bonne conscience, peut-être pour savoir s’ils auraient pu faire quelque chose…
    Si la lecture se fait d’une traite, le propos est plus destiné à un lectorat mature, il n’y a pas de violence mais cette tranche de vie risque d’ennuyer les plus jeunes, les thèmes et émotions parlant à des personnes ayant un peu de vécu.

    Nickad
    Scenariste: KONAYAMA Kata Dessinateur: KONAYAMA Kata Editeur: Ototo Note: 4.0
    Résumé:

    Mogumo est un·e lycéen·ne solitaire et effacé·e. Soucieux de le sortir de son isolement, un de ses camarades de classe lui propose de venir travailler avec lui dans un Maid Café un peu particulier : il n'emploie que des otokonoko, des hommes habillés en femmes. Alors que Mogumo était très enthousiaste à l'idée de travailler dans cet endroit, elle déchante lorsqu'on lui explique que les employés doivent se présenter en tant qu'hommes travestis. Mogumo refusant d'être désigné comme un homme, lui est-il possible de trouver sa place dans cet endroit ?

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Tranche de vie
    C’est en rencontrant l’amie de Mogumo et en essuyant ses remarques pas toujours aimables que Tetsu se met à se poser des questions : est-ce qu’il a toujours agi dans son propre intérêt, est-ce qu’il a traité les employés du café légèrement et sans les comprendre, est-ce qu’il leur a fait du mal sans le vouloir ?
    Ce tome aborde un aspect difficile : celui de l’ami d’une personne différente. Difficile de savoir si l’on se comporte bien si on ne comprend pas vraiment qui est vraiment la personne et c’est d’autant plus difficile de l’aider si cette dernière est dans le doute et ne se connaît pas vraiment. On se rend compte une nouvelle fois que c’est en communiquant que les personnages vont pouvoir avancer petit à petit. Un sujet abordé avec beaucoup de délicatesse et sans jugement pour essayer de mieux comprendre ces différences. Le manga est bien fait et la postface très intelligente explique un certain nombre d’éléments et donne des conseils. Ne passez pas à côté !

    Nickad
    Scenariste: KOTOBUKI Keisuke Dessinateur: KOTOBUKI Keisuke Editeur: Ki-oon Note: 3.0
    Résumé:

    Sur l'île de la jeune Coco, tous les habitants possèdent des pouvoirs magiques. Ils s'en servent comme source d'énergie pour faire fonctionner les machines, gonfler les voiles des bateaux, éclairer les rues... Les enfants apprennent à maîtriser cette force à l'école, mais Coco a un problème : dès qu'elle essaie d'utiliser ses capacités, elle provoque des catastrophes ! Pourtant, sous ses airs détachés, elle cache le rêve de devenir une magicienne digne de ce nom... Le professeur, un inventeur de génie, sent son potentiel et la fait participer à ses expériences... qui finissent toujours en explosions ! Cependant, l'énergie dégagée par l'enfant ne passe pas inaperçue : un étrange personnage encapuchonné est à sa recherche... Quel est donc son but ?

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Terio, le « chat » extraterrestre poursuit son exploration de l’ile pour comprendre la magie utilisée par les humains, c’est grâce à Mimi, une autre petite fille, qu’il peut avancer dans ses recherches. De son côté, l’entrainement de Coco commence à porter ses fruits et elle manipule mieux sa magie, il y a encore du chemin pour qu’elle puisse s’en servir correctement.
    Le côté graphique de Keisuke KOTOBUKI est très particulier, pas forcément très détaillé, il préfère utiliser la peinture et/ou aquarelle, cela peut laisser une impression de vide parfois. Concernant l’histoire, elle avance lentement voire trop lentement, on a plus l’impression de se la couler douce plutôt que d’avancer dans la trame principale. Même si ce manga est plus destiné à un jeune public, il manque d’action pour être captivant et les personnages ne sont pas très charismatiques.

    Nickad

    My elder sister tome 5

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: IIDA Pochi Dessinateur: IIDA Pochi Editeur: Meian Note: 3.5
    Résumé:

    Car, après tout, tu ne t'en étais jamais soucié.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Ce 5eme tome revient sur le passé de l’oncle de Yuu, Ryo. On y voit son adolescence et son amour inavoué pour Yoko, la mère de Yuu, qui a fini par épouser le frère de Ryo. L’obsession de ce dernier pour Yoko était telle, qu’il s’est lancé dans la magie noire pour invoquer un démon assez puissant pour faire la faire revivre. Sorti de l’hôpital où il était, on découvre les sentiments qu’il éprouve envers son neveu et on comprend mieux la solitude dans laquelle était plongé Yuu.
    Si dans ce tome on obtient certaines réponses aux questions qui trainaient depuis le 1er tome, on découvre aussi le caractère complexe de Ryo qui risque de perturber le quotidien tout en douceur de Yuu et Chiyo. Cela dit, il y a toujours ces quelques pages sans mot ou très peu où tout est dit dans l’illustration qui sont toujours empreintes de douceur et mélancolie et apporte de la poésie au manga et dont on ne se lasse pas.

    Nickad

    Mardock Scramble tome 1

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: UBUKATA Tow Dessinateur: OIMA Yoshitoki Editeur: Noeve Grafx Note: 4.0
    Résumé:

    Au coeur d’une ville futuriste et vérolée, la jeune Rune Balot, prostituée à la vie de misère, est laissée pour morte. Elle se voit alors offrir un choix : vivre ou mourir ? Elle se réveille dans une pièce inconnue, dotée de facultés surhumaines mais ayant perdu l’usage de la parole. Et n’a alors qu’une idée en tête : retrouver celui qui l’a assassinée, pour rendre sa justice. A moins qu’il ne s’agisse de vengeance ?

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Science Fiction
    Mardock Scramble est un manga qui date déjà de 2010, il a déjà une certaine réputation, notamment grâce à son anime. Depuis ses auteurs ont fait du chemin, on retrouve Tow Ubukata sur Psycho-pass et Yoshitoki Oima dans A silent voice et To your eternity. Noeve Grafx nous propose donc de découvrir cette œuvre de science-fiction, cataloguée cyberpunk dans sa collection XS à petit prix, la série est finie en 7 tomes.
    Rune Balut est une jeune fille qui n’a pas de chance, alors qu’elle vivait dans la rue, elle est secourue par Shell, alors qu’elle pense avoir trouvé une place, ce dernier décide de l’assassiner. Sauvée de justesse par le Docteur et Œuf-Coque, deux investigateurs payés par la ville de Mardock City pour résoudre les crimes, elle va devoir faire un choix : les aider ou non à arrêter Shell. Mais Rune a été grièvement blessée et son nouveau corps semble cacher certaines capacités.
    Beaucoup d’énigmes dans ce premier tome, qui est vraiment Rune Balut pour être devenue la proie d’un tueur en série, qui est Shell, et beaucoup de découvertes sur ce monde futuriste : l’étrange ville de Mardock, les capacités de Rune, celles d’Œuf-Coque… L’histoire est particulièrement bien amenée, on arrive tout de suite au cœur de l’action avec toutes ses questions et il y a beaucoup d’originalité, on est vraiment dans un nouvel univers. Un premier tome très prometteur qui donne envie d’en savoir plus.





    Nickad
    Scenariste: ISSHIKI Ichika Dessinateur: TAKINO Daisuke Editeur: Mahô Note: 4.0
    Résumé:

    Ayant découvert le véritable pouvoir de sa compétence Gloutonnerie, Fate Graphite a fait ses premiers pas pour devenir un guerrier. Le jour, il travaille comme serviteur dans la maison de Roxy Hart... et la nuit, il chasse des monstres pour satisfaire son appétit insatiable. Mais les cadavres laissés dans son sillage ont fait naître de folles rumeurs sur une liche en liberté. Très vite, Fate va devoir faire un choix : traquer ou être traqué...

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantasy
    Plus Fate extermine de monstres et plus sa faim « sa gloutonnerie » est satisfaire, le problème c’est que sa compétence ne peut plus sa satisfaire de menu fretin : il lui faut toujours une proie plus puissante pour être rassasier. Si pour le moment, il arrive à s’en sortir avec les monstres qui rôdent dans les environs, il arrivera forcément un moment où cela ne sera plus possible. En même temps, les cadavres qu’il laisse sur son passage attirent l’attention et il risque de devenir lui-même une proie.
    L’intérêt principal du manga est la compétence de gloutonnerie car si d’un côté elle apporte de la puissance à Fate, c’est une malédiction qu’il doit nourrir et si cette dernière n’est pas satisfaite, elle risque de dévorer son porteur. Fate est donc un personnage assez complexe pris au piège de sa vie de par son statut d’origine et sa compétence.
    Côté graphisme, cela reste un peu léger avec des personnages principaux un peu passe-partout. Côté histoire, on aurait aimé qu’il y ait plus d’événements dans un tome, on a vraiment hâte de connaître la suite pour voir s’il va arriver à vivre normalement et si surtout il ne va pas succomber à sa propre compétence.

    Nickad

    Long night sweet p...

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: NOBANA Saori Dessinateur: NOBANA Saori Editeur: Hana Note: 4.0
    Résumé:

    La vie amoureuse d'Asami n'a pas été de tout repos jusque-là. Alors quand Shitara, un coiffeur coureur de jupons, avoue si facilement l'aimer et commence à lui courir après... Il est dur de lui faire confiance.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Romance
    Asami travaille dans une petite boutique d’un centre commercial, il aime son environnement et son métier mais son quotidien va être perturbé par l’arrivée d’un coiffeur qui vient le voir pendant ses pauses et cherche à se rapprocher de lui. Seulement Shitara a tout pour déplaire à Asami, mais les apparences sont parfois trompeuses.
    Le personnage d’Asami est d’une honnêteté déconcertante, il ne cache pas ses émotions, ne mâche pas ses mots et sait être franc concernant ses opinions et notamment sur sa conception de l’amour. Si petit à petit il découvre des failles chez Shitara, ce dernier va aussi évoluer pour dépasser ses mauvaises expériences. La relation entre ces deux-là est toute en douceur, ils prennent le temps et l’ambiance du manga s’en ressent fortement. C’est attendrissant et sans préjugé, on aurait aimé en avoir un peu plus.
    PS : contrairement au titre, la partie relations intimes n’apparaît qu’à la fin et elle est quand même réservé à un public averti.

    Nickad

    Rooster fighter tome 2

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: SAKURATANI Shu Dessinateur: SAKURATANI Shu Editeur: Mangetsu Note: 3.5
    Résumé:

    Pour la justice, il se battra bec et griffes ! Cocori-K.-O. ! Accompagné d'un petit poussin, Keiji poursuit sa quête de vengeance pour retrouver le kijû ayant dévoré sa sœur. Cependant, un nouveau type de monstre fait son apparition et se montre bien plus dangereux que ceux qui ont croisé la route de notre valeureux coq ! Des mutants plus intelligents et qui semblent même pourvus d'émotions humaines. C'est alors qu'une mystérieuse poule apparaît et réussit à en maîtriser un... Écrit et dessiné par Shu Sakuratani, Rooster Fighter est un manga qui a su conquérir le cœur des lecteurs de nombreux pays. Action, parodie et humour sont au centre de ce récit survitaminé.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Keiji, notre super coq poursuit les kijû dans l’espoir de venger sa sœur, en chemin il rencontre un petit poussin bien décidé à le suivre partout voire plus si affinités. C’est alors qu’apparaît une poule noire surarmée, cherchant vengeance car Keiji lui a brisé le cœur et prête également à éliminer les monstres. Plus intelligente que la moyenne (elle a fabriqué une arme et peut communiquer avec les humains via un téléphone portable) elle va apporter des indices à Keiji. Les voilà à former une petite équipe pour partir à la recherche du kijû mutant blanc.
    Si l’on transpose l’aventure de coq à humain, on est dans la catégorie de super héros qui combattent des monstres certains pour la justice, d’autres pour raisons plus personnelles. Finalement le terme kijû et assez proche de kaiju et côté histoire on est assez proche. Qu’est-ce qui fait la différence ? Et bien le fait que les personnages principaux soient des animaux, cela amène une part d’originalité avec un côté plus bestial où Keiji se laisse parfois emporter par ses envies naturelles (le rut par exemple) et l’histoire se déroule d’un point de vue complétement différent. Après, cela reste une chasse aux monstres avec des rencontres, des combats et une progression assez lente dans l’histoire. C’est bien fait mais est-ce suffisant pour durer ? La série est en cours et compte 3 tomes actuellement.

    Nickad
    Scenariste: AMAGAKURE Gido Dessinateur: AMAGAKURE Gido Editeur: Noeve Grafx Note: 3.5
    Résumé:

    Suite au décès de son épouse, Kôhei Inuzaka s’occupe seul de sa fille Tsumugi. Nul en cuisine et n’ayant lui-même que peu d’appétit, il la nourrit principalement de plats préparés industriels tandis qu’il court entre son travail et les tâches ménagères. Jusqu’au jour où la fillette évoque la cuisine de sa mère... Ni une ni deux, Kôhei l’emmène au restaurant… et par un concours de circonstances qui les amènera à rencontrer la jeune Kotori, père et fille trouveront bien des raisons de privilégier petits plats faits maison et repas conviviaux.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Tranche de vie
    Nouvelle série de la collection XS, la série est finie en 12 tomes.
    Un professeur de mathématique veuf s’occupe seul de sa petite fille, une lycéenne est souvent obligée de manger seule car sa mère travaille beaucoup. Tout ce petit monde va se retrouver pour apprendre à cuisiner et partager des moments de convivialité.
    Coup de cœur de mon libraire à qui le manga lui a donné envie de manger, j’ai été moins emballée, normal car lui n’a pas lu food wars, là pour le coup, chaque plat me faisait saliver !! L’histoire est sympathique et certaines recettes de base sont bien expliquées. Des mangas de cuisine, il y en a d’autres et pour que cela fonctionne il faut aussi qu’il y ait une histoire derrière et qu’il y ait un équilibre entre les deux bien dosé pour que l’on ne s’ennuie pas.
    Si les personnages sont plutôt sympathiques, il y a peut-être trop de cuisine et pas assez de tranche de vie pour donner envie d’en apprendre plus et le graphisme ne met pas forcément bien en valeur tous ces petits plats. Je reste sur ma faim.




    poseidon2

    Road rage

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Médéric Combettes Dessinateur: Médéric Combettes Editeur: Autres Editeurs/Auto editions Note: 3.0
    Résumé:

    Suivez un chasseur de prime dans une traversée du désert plutôt Rock n'Roll. De la fantaisie urbaine monstrueusement humaine !

    Autres informations: l'oreille qui voit
    Type: BD Europeene L'acheter sur BD fugue Genre: Action
    Petit coup de pouce à une toute petite maison d'édition nommée "L'oreille qui voit". Elle publie en auto-édition un Road  movie complètement déjanté nommé Road Rage.
    Si on sent le côté "premier album" dans le tracé avec des alternances de cases très réussies et de cases trop vite faites, l'histoire est elle très sympa et aurait mérité plus de page. L'univers à la Mad Max, le héros qui ressemble à celui de Scumbag ou les aliens bikers, il y a de quoi faire un vrai univers avec plus de pages.
    Si cette auto édition reste chère au vu du nombre de pages et comparé aux standard du secteur, votre investissement permettra de soutenir de tout petit auteurs.

    poseidon2

    Entre deux T2

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Peko Watanabe Dessinateur: Peko Watanabe Editeur: Kana Note: 4.0
    Résumé:

    Atsuko et Kôhei sont en couple depuis 10 ans. Tout semble parfait entre eux, même si le classique schéma mariage + enfant ne les attire pas. Mais une seule erreur commise va définitivement trouver l'équilibre entre eux : une autre femme est tombée enceinte de Kôhei.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Tranche de vie
    Ca se complique encore pour notre "couple" et le titre entre deux prend encore plus son sens. Ce deuxième tome fait la part belle à la troisième personne de notre histoire : la chef de Kohei et femme qu'il a mise enceinte.
    La ou ce manga est toujours aussi bon. Plutôt que de chercher à faire dans le "trop" sentimentale, il nous livre des vraies réflexions sur la femme japonaise, sa place dans la société, mais aussi les adultes et leurs illusions.
    Entre le changement de point vu de la chef de Kohei sur le fait d'élever un bébé toute seul et Kohei qui ne sait plus du tout comment il doit réagir, pris entre son obligation de futur père et son amour pour Atsuko, ce manga parait vraiment super réaliste.
    Et la fin en ajoute une couche et nous promet un tome trois du plus compliqué pour Kohei !

    poseidon2
    Scenariste: Joshua Williamson Dessinateur: Collectif Coloriste: Collectif Editeur: Urban Comics Note: 3.0
    Résumé:

     Issus des différentes Terres parallèles, les membres de la Justice Incarnée, emmenés par le Président Superman Calvin Ellis de Terre-23 et Thomas Wayne, le Batman la chronologie Flahspoint, enquêtent à travers le Multivers afin de circonscrire la menace que fait planer Darkseid sur l'ensemble des réalités. Contenu vo : Justice League Incarnate #1-5.

    Type: Comic L'acheter sur BD fugue Genre: Super héros
    Bon alors soyons honnête, ce Infinite Frontier est un comic pour expert. Mais vraiment les experts de l'univers DC. 
    En sortant un album Infinit Frontier tous les 6 mois, les auteurs de DC s'obligent à concentrer l'histoire et nous faire un album ou quasiment chaque bulle est important. Chaque bulle, mais aussi une confiance absolue dans les scénaristes de DC. Car en lisant ce court Justice incarnée, on est obligé de s'adapter rapidement aux héros de chaque monde que l'on traverse. Et au vu du nombre de mondes et de la diversité des héros, il faut vraiment une souplesse d'esprit et une confiance aveugle. 
    Une fois cela prit en compte, cette histoire est super importante, car elle est l'introduction au futur mal à venir sur l'ensemble de l'univers. Par contre, les auteurs DC manquent un peu d'imagination. Ils creusent encore plus dans le sens d'un super méchant sombre qui contrôleraient encore plus les autres super méchants. Si l'idée reste encore intéressante, cela semble un peu facile comme évolution de l'univers et on a un peu l'impression que DC à du mal à faire le deuil des histoires galactiques et des crises qui vont avec. 

    poseidon2
    Scenariste: Jaki Dessinateur: Yamorichan Editeur: Meian Note: 4.0
    Résumé:

    Découvrez le 3e volet des aventures du jeune Talker qui manipule les plus forts des aventuriers ! Maintenant que la trahison de ses ex-camarades est derrière lui, Noel reprend son activité deSeeker, accompagné d'Alma. Leur première mission : éliminer un groupe de brigands ! Grâce aux compétences de Talker de Noel et à la puissance écrasante d'Alma, le requête du chef du village de Mints est rapidement expédiée... Mais à peine retournent-ils voir leur commanditaire que ce dernier leur tend un piège aussi terrible que fourbe... Par la suite, Noel rencontre Kôga, un vagabond, alors qu'il se rend dans le quartier pauvre de la capitale pour récolter des informations sur sa prochaine recrue...

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Action
    Le retour du plus haïssable des héros. Et héros qui ne change pas vraiment dans ce tome trois. Même si l'on s'y fait, le côté sans cœur reste compliqué et est pourtant le centre du début de l'histoire avec un nouveau coup de chantage qui ne met pas notre héros en valeur.
    Mais cela fait aussi partie de l'intérêt de la série et nous montre comment il va réussir à monter une équipe au top. Équipe qui continue de se développer avec l'arrivée d'un nouveau membre dans ce tome 3.
     Un nouveau membre au passé sombre comme les autres personnages de l'équipe. Une série toujours en construction qui est intéressante, mais pour laquelle il va falloir un but et des aventures de plus grande importance pour que l'on ne se lasse pas rapidement.

    poseidon2
    Scenariste: Carbone Dessinateur: Marko Coloriste: Maëla Cosson Editeur: Dupuis Note: 4.0
    Résumé:

    Théo, l'un des jeunes enquêteurs de la Brigade des souvenirs, vide en compagnie de sa maman le garage de Papilou, son grand-père mécanicien devenu un peu sénile. Y découvrant une superbe Mercedes de collection, il se voit déjà à son volant ! Encore faut-il prouver que Papilou en est bien le propriétaire. Théo appelle aussitôt à la rescousse Tania et Alban, ses deux complices. Ensemble ils vont explorer le passé, à la recherche de témoins et de vieilles archives. Et vont exhumer l'incroyable histoire d'une féministe des années 70 et le mystère entourant sa disparition... Les auteurs explorent dans cette histoire ces temps où être féministe était encore plus courageux et complexe que de nos jours.

    Type: BD Europeene L'acheter sur BD fugue Genre: Aventure
    Troisième tome de la série d'enquêtes d'un nouveau genre de chez Dupuis. Un Cold Case pour jeunes sans violences ni meurtre. Juste une enquête pleine de bon sentiment. Mais, encore un fois, une enquête menée comme celle de la télé. 
    Entre la découverte de la voiture et la résolution de l'énigme, on passe par des recherches d plaques, des recherches de reconnaissance facial et des appels à des experts... Bon Ok j'en rajoute un pu, mais cette enquête est particulièrement bien écrite. L'enquête est difficile, elle piétine par moment, elle est pleine de fausses pistes, mais rien qui n'entrave le dynamisme de notre équipe d'enquêteurs.
    On se retrouve donc vraiment avec une belle enquête, portée par un superbe dessin et amélioré par un cahier de recherche qui apprend (même s'il ne devrait pas) plein de chose sur le droit de femmes.

    alx23

    The goddamned tome 2

    Par alx23, dans Critiques

    Scenariste: Jason Aaron Dessinateur: R.M. Guéra Coloriste: Giulia Brusco Editeur: Urban Comics Note: 5.0
    Résumé:

    Avant le Déluge, au matin du monde, la terre des hommes était pleine de bruit et de fureur. Mais dissimulé au sommet d'une montagne, un sanctuaire semble encore exempt de toute violence, de toute dépravation, un lieu sans hommes. Dirigé par des soeurs saintes, ce couvent élève ces filles orphelines afin d'en faire les futures épouses des Fils de Dieu. Mais lorsque Sharri et Jael, deux jeunes filles sur le point d'être initiées, découvrent ce que cette union implique, elles réalisent rapidement que leur seule échappatoire est de fuir...

    Type: Comic L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Il aura fallu attendre quelques années avant d'avoir la suite de The goddamned mais quand on voit la qualité de cette série, ce n'est pas un problème de patienter. Les deux auteurs ensemble avaient déjà réalisé Scalped, une série culte de l'ancienne collection Vertigo, chez DC comics. Jason Aaron nous propose pas moins qu’une réécriture de la Genèse avant le déluge. Le premier tome donnait une première claque et cette suite est dans la continuité. La religion en prend quand même un sacré coup sous la plume de Aaron avec cette version très sombre et violente. Dans ce deuxième tome, on suit le parcours de deux jeunes filles élevées par des sœurs autoritaires et sadiques pour être offerte à dieu pour donner naissance aux nephilims. Elles vont fuir cet avenir peu réjouissant. Pour les dessins, R.M. Guéra nous donne une claque visuelle avec des planches magnifiques. Guéra réalise des dessins très détaillés avec beaucoup d’encrage. On retrouve quelques croquis et couvertures des comics vo en fin d’album.
    J’ai adoré cette suite que je recommande pour les adultes, les deux auteurs se lâchent et vont encore produire une série surprenante et trash.
     

    Nickad

    Sweet home tome 2

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: KIM Carnby Dessinateur: HWANG Youngchan Editeur: Ki-oon Note: 4.0
    Résumé:

    Sans famille, sans amis, sans espoir... un reclus peut-il survivre à l'apocalypse ? Depuis son écran, Hyeon-Su assiste à l'effondrement de la civilisation et à l'avènement des monstres jusqu'aux plus hautes sphères de l'État ! Mais pour lui, au fond, ça ne change rien... Le monde est tout aussi effrayant qu'avant et le mieux est encore de rester cloîtré. Seulement voilà, la nourriture commence à manquer. L'adolescent se risque alors à mettre le nez hors de son appartement... et se retrouve face à une créature cauchemardesque dont la tête est à moitié coupée ! À présent qu'elle a pénétré chez lui, le jeune homme parviendra-t-il à lui échapper ?

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Horreur
    Hyeon-Su est coincé dans sa chambre, vu sa situation familiale il comptait ce suicidait le 25 du mois mais là, il ne sait même pas comment survivre jusque-là. C’est en voyant deux enfants en danger et en rencontrant un voisin un peu malin, qu’il va se décider à bouger. Mais le danger est partout et surtout il n’est pas à l’abri de se transformer lui-même en monstre.
    Là où le tome commence fort c’est dans les bribes d’informations que Hyeon-Su trouve sur internet et sur les symptômes qui annoncent une transformation, bien qu’il n’y croit pas pour le lecteur cela ajoute du suspens car on ne sait pas jusqu’à quand le personnage va rester humain. L’histoire est d’autant plus intrigante qu’on ne voit pas de solutions à la situation des personnages, on est embarqué dans ce huis-clos sans pouvoir faire autre chose que d’avancer au rythme de Hyeon-Su et comme il est prudent, on a l’impression qu’il n’y a pas grand-chose dans un volume ! Mais bon on sait que l’auteur est bon pour faire monter l’angoisse alors j’espère que la suite sera à la hauteur !!

    Nickad
    Scenariste: SOGANO Shachi Dessinateur: HYOUJU Issei Editeur: Meian Note: 3.5
    Résumé:

    Michio obtient la classe "Sorcier" après avoir utilisé un sort durant un conflit avec des voleurs. Il continue sur sa lancée et commence à utiliser des sorts dans le labyrinthe tandis qu'à l'auberge, sa vie rêvée avec Roxanne se poursuit.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantasy
    Michio vit à présent avec Roxanne, il profite de son statut de maître pour passer certaines étapes intimes en prenant le temps toutefois de faire attention à son esclave et de ne pas trop la brusquer (tout en ne lui laissant pas le choix…). L’essentiel de ces deux tomes est partagé entre deux parties : l’intimité des personnages quand ils sont dans leur chambre avec de longs moments sur la toilette où la poitrine de la donzelle est mise en avant. Et l’exploration du labyrinthe, l’auteur prend le temps d’expliquer les compétences, de laisser son personnage faire des expérimentations sur ses capacités, de tester les compétences de Roxanne…
    Cette partie d’explications est parfois longue mais on suppose que l’auteur a voulu faire les choses bien pour les néophytes en la matière comme lorsqu’on commence un nouveau jeu, il faut bien apprendre et comprendre les règles. La fin du 4eme tome est un peu plus intéressante car ils vont chercher un nouveau logement.
    J’espère que l’introduction est finie car en terme d’aventures c’est assez creux et redondant, reste la superbe plastique de Roxanne pour passer le temps. Vivement que l’on passe à l’étape suivante car ce n’est pas avec une seule jeune fille que Michio réalisera son rêve de Harem.

    poseidon2

    The eminence in shadow t5

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Daisuke Aizawa Dessinateur: Anri Sakano / Tozai Editeur: Doki-Doki Note: 4.5
    Résumé:

     Il est prêt à tout pour devenir une Éminence de l'ombre... mais ses plus gros mensonges vont le rattraper ! Après avoir été propulsé dans un monde parallèle à la suite d'un accident, Cid prend un malin plaisir à interpréter son rôle d'Éminence de l'Ombre, un personnage mystérieux qui influence le cours des événements depuis les coulisses et qui possède d'incroyables pouvoirs. Les Épreuves des Déesses ont lieu une fois par an à Lindblum. Cid/Shadow a été inscrit de force et se retrouve face à Aurora, la sorcière de l'apocalypse, après l'avoir invoquée fortuitement. Il parvient à la vaincre, et ouvre la porte menant au sanctuaire. C'est là qu'il revoit Aurora, enchaînée dans un cachot de la prison des souvenirs... Cet étrange dédale de couloirs ne serait-il qu'un piège tendu par l'Ordre de Diabolos ? Les malentendus et les méprises s'enchaînent de plus belle dans ce cinquième volume de The Eminence in Shadow !

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Aventure
    Cinquième tome d'une série qui n'en finit pas d'évoluer dans le bon sens. Surtout ce tome 5. 
    Car si ce tome 5 ne se concentre pas trop sur l'aspect "Shadow" et manigance de notre héros pour avoir l'air d'un looser, surtout au début, c'est pour mieux nous livrer un demi manga d'explication sur la vérité derrière Diabolos et sur les 12 qui utilise le sang du démon. Sincèrement la première moitié du manga est excellente. Entre révélations, Shadow qui nous montre sa puissance, ce début de tome se lit avec un intérêt qui nous a quitté sur beaucoup d'autre Isekai du genre. 
    C qui fait que l'on lit même avec plaisir la dernière partie qui calme le jeu, se recentre sur Shadow et son envie de passer pour le superbe looser. Cette partie tire agréablement sur le shonen avec un tournoi ou le notre héros cache sa force.
    Un excellent cinquième tome pour une série qui continue de nous passionner. 
    Vivement la suite.

    poseidon2
    Scenariste: Tom King Dessinateur: Bilquis Evely Coloriste: Bilquis Evely Editeur: Urban Comics Note: 4.0
    Résumé:

    Kara Zor-El a vécu bien des aventures épiques mais elle cherche aujourd'hui un sens à son existence. Témoin de la destruction de sa planète, elle fut envoyée sur Terre avec pour mission de protéger un petit cousin qui finira par ne plus avoir besoin d'elle. A quoi tout cela a-t-il servi ? Où qu'elle aille, l'ombre de Superman semble la suivre jusqu'à la faire douter de sa propre légitimité. Perdue dans ses questionnements existentiels, Kara taquine la bouteille le soir de son 21e anniversaire lorsque sa trajectoire percute celle de Ruthye, jeune extraterrestre en quête de vengeance... Contenu vo : #1-8.

    Type: Comic L'acheter sur BD fugue Genre: Super héros
    Tom King continue sa mainmise sur les one shot de l'univers DC en s'emparant de Supergirl. Et encore une fois, il transforme le personnage pour nous en présenter une version que l'on a jamais vue. Mais cette fois, il laisse de côté sa narration typique Tom King pour nous livrer... un vrai roman graphique. On pourrait même aller jusqu'au roman illustré en fait.
    En effet, ce "Supergirl : Woman of Tomorrow" nous est raconté du point de vue de Ruthye, jeune extraterrestre, et cela, au travers... d'une lecture de ses mémoires. On se retrouve donc avec, à peu près, 90% du texte qui est de la voie off décrivant les illustrations, comme si on lisait un livre illustré. Bien sûr, Tom King jouant avec les codes, il s'amuse à nous faire étudier les différences entre la narration et les images, images montrant réellement ce qu'il s'est passé là ou la narration ne décrit est le compte rendu biaisé de l'aventure écrit dans les mémoires de Ruthye.
    Cet ensemble forme une très belle histoire, très émouvante, nous montrant une Supergirl plus fragile et plus "humaine" que la superhéroïne que l'on connait.

    Nickad
    Scenariste: SEGUCHI Shinobu Dessinateur: SEGUCHI Shinobu Editeur: Akata Note: 3.5
    Résumé:

    D'un côté, des quartiers réservés aux riches, de l'autre, un terrible bidonville, véritable zone sinistrée et de non-droit. C'est là que vit le jeune Rénoma, boss du gang du Double Dragon Cross. Inculpé pour meurtres, il est envoyé sur l'île du Paradis, prison de haute sécurité où il devra purger une peine de vingt-huit ans. Pour survivre dans cet enfer, son objectif est clair : il lui faudra devenir le boss de la 27e menuiserie...

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Action
    Boss Rénoma est un spin off de la série prisonnier Riku, une série qui se passe dans un univers carcéral dans un monde légèrement post-apocalyptique. Si la série n’a pas fait beaucoup parler d’elle au début, elle a su trouver son public et un certain succès, ce spin-off s’intéresse à la jeunesse de Rénoma, le boss du gang du Double Dragon Cross, envoyé sur l’ile du Paradis (la prison) pour y purger une peine de 28 ans.

    Arrivé sur place, il comprend très vite que pour survivre et se faire respecter, il lui faut être le nouveau boss du secteur où il a été mis, bien sûr, il y en a déjà un en place et il va falloir qu’il trouve des subordonnés pour l’aider et surtout avoir un plan pour faire pencher la balance en sa faveur.

    Le style graphique est assez dur, l’ambiance de la prison est bien rendue, quelques fantaisies cependant dans le 2eme tome comme l’on trouve aussi dans l’œuvre principale. Un complément pour les lecteurs de prisonnier Riku où l’on retrouve un personnage important. L’on regrettera peut-être que son passé soit assez rapide (cet opus est fini en 2 tomes). Pour les autres, le livre reste intéressant sur la survie en prison et ses fonctionnements.


    Nickad
    Scenariste: NAGASE Sarasa Dessinateur: ANKO Yuzu Editeur: Meian Note: 3.5
    Résumé:

    Je me suis réincarnée dans un jeu de drague pour fille ! Et dans le rôle de l'héroïne qui est détruite à la fin, en plus !! Je n'ai plus qu'à viser une fin heureuse !! Aileen, jeune demoiselle d'une famille de duc, retrouve ses souvenirs de sa vie antérieure suite au choc de la rupture de ses fiançailles avec le prince héritier. Elle prend conscience qu'elle est dans un jeu de drague pour filles auquel elle était accro dans son ancienne vie. Malgré qu'elle sache qu'elle va être menée à sa perte si elle ne fait rien, ses souvenirs sont incomplets et elle ne sait pas comment éviter sa propre destruction ! La méthode que choisi Aileen pour éviter une mauvaise fin est... Conquérir le boss final ?! Levée de rideau sur une comédie romantique rafraîchissante où l'originale Aileen fait tourner en bourrique le Roi-démon Claude et son entourage !

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Alors cette fois, j’avais imaginé quelque chose de plus coquin à partir du titre en prenant « mater » dans le sens voyeurisme… eh bien non ! C’était dans le sens de manipuler, ou avoir le main mise dessus bref se mettre le boss dans la poche pour obtenir ses faveurs !!

    Donc, isekai à nouveau où une jeune femme se retrouve réincarnée dans la peau de la vilaine, très semblable à otome game et c’est d’ailleurs difficile de ne pas y penser, l’histoire prend une autre tournure ensuite. D’abord parce que l’héroïne ne récupère ses connaissances qu’une fois le moment fatidique sur le point d’arriver, elle n’a donc pas le temps de changer les choses au fur et à mesure et deuxièmement parce qu’au lieu d’essayer de coller à son destin d’origine elle va aller chercher l’ennemi de son ex-fiancé qui, au passage, n’est pas du tout méchant. Une fin heureuse et une romance vont certainement arriver, bien qu’une vraie vilaine se tapisse dans l’ombre et va pimenter l’histoire… en attendant, le livre est agréable et plutôt bien fait. Série finie en 3 tomes.


    Nickad

    Deadpool Samurai tome 1

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: KASAMA Sanshiro Dessinateur: UESUGI Hikaru Editeur: Panini Note: 4.0
    Résumé:

    Deadpool, le plus irrévérencieux des super-héros débarque à Tokyo ! Il répond à une invitation d'Iron Man afin de rejoindre la nouvelle escouade de samouraïs des Avengers. Attiré par l'argent et une escapade à l'étranger tous frais payés, le mercenaire prend ses aises et compte bien profiter de son séjour. Mais entre l'arrivée de « collègues » super-héros, de nouveaux héros et de duels titanesques, Deadpool va avoir peu de temps pour se reposer ! La collaboration entre Marvel et le Shonen Jump est un succès ! Le mercenaire disert est aussi à l'aise dans l'univers des manga que dans celui familier des comics. Les codes se mélangent et donnent vie à une aventure déjantée ! Prépubliée dans le Shonen Jump +, le magazine web de la Shueisha, cette série a d'abord été un one-shot avant de devenir une série courte en deux tomes.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Action
    Deadpool s’est invité dans le shonen jump, bien sûr pour répondre aux spécifications du magazine et comme il aime le rappeler d’ailleurs dans le livre, il se doit d’être du côté des héros et d’avoir une aventure lisible par des lecteurs plus jeunes. Bien que l’esprit fanfaron, humoristique et je-m’en-foutiste du personnage soit bien présent, l’histoire est plus soft que dans ses films.

    D’ailleurs l’histoire est juste accessoire, ce n’est pas ce que l’on attend du livre, on suit ses aventures et ses remarques cinglantes et déplacées qui font son charme. En passant, on recycle d’autres avengers ou méchants, plus ou moins en les égratignant mais après tout c’est Deadpool le héros du manga et tout le monde sait qu’il ne fait pas dans la dentelle…

    Un manga purement pour le plaisir de revoir Deadpool et son humour ravageur, c’est drôle et sans prétention, un pur divertissement !


    Nickad

    Chastity reverse world tome 3

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: AMAHARA Dessinateur: MANTARO Editeur: Meian Note: 4.0
    Résumé:

    Nous, les femmes, nous ne pourrons jamais échapper à la malédiction de la perversité. Momona Ichikawa a atterri dans un monde où hommes et femmes voient leurs sensibilités inversées et se retrouve complètement désemparée face à ces différences. Urisugi, un de ses camarades, a également subi l'échange et provoque de grands changements. Kawashima et Kanzaki sortiront-elles indemnes de leur première expérience ?! Elle commence à se faire à ce monde où le rapport de chasteté est inversé.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Erotique
    Urisugi, un garçon de chez nous, enfin un adolescent en pleine puberté avec des hormones qui s’agitent arrive au pays des filles perverses… que va-t-il se passer à votre avis ? et bien il va sacrément en profiter et tant qu’à faire se faire de l’argent de poche… Les deux copines d’Ichikawa sautent sur l’occasion et vont jusqu’à se trouver des petits boulots pour financer leurs ébats.

    Je pensais vraiment qu’en mettant les plus obsédés des filles et des garçons des deux mondes, on aurait des situations bien plus originales que ça mais comme on n’est pas dans un hentai, finalement c’est normal. L’auteur n’a peut-être pas encore dévoiler toutes ses cartes ! Je l’espère d’ailleurs car ce tome est essentiellement centré sur les relations intimes. En tout cas, l’arrivée d’un nouveau personnage va permettre d’aborder d’autres aspects. Un manga toujours aussi original où l’on ne s’ennuie pas.


    alx23

    The cloven

    Par alx23, dans Critiques

    Scenariste: Garth Stein Dessinateur: Matthew Southworth Coloriste: Matthew Southworth Editeur: Autres Editeurs/Auto editions Note: 4.0
    Résumé:

    James Tucker, connu de ses amis sous le nom de «Tuck», rêve d´une vie normale comme celle d´étudiant à l´université. Le souci est qu´il vit prisonnier au fin fond d´un laboratoire secret, financé par des fonds privés. Là-bas, il y est un cobaye de choix, un organisme humain modifié génétiquement, probablement le plus abouti jamais créé. Tucker est le croisement entre un humain et une chèvre : un Cloven. Sa vie va prendre une nouvelle tournure lorsqu´une jeune femme découvre son existence...

    Type: Comic L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Garth Stein gère très bien son histoire avec suffisamment de mystère autour du héros pour nous amener à suivre son aventure durant son évasion d'un laboratoire. En effet, James Tucker est un enfant créé génétiquement et modifié avec l'ADN d'un bouc, pour améliorer ses compétences physiques. Il possède les sabots du bouc avec fourrure sur les jambes et le corps d'un enfant, c'est un fourchu (the cloven). Pour ne rien arranger à la situation, il a quelques pertes de mémoires et se souvient difficilement de son enfance. A la lecture du résumé, on est obligé de penser à Sweet Tooth de Jeff Lemire. L'histoire de ce premier tome est très proche avec une construction narrative basée les mystères durant l'enfance, les expériences de mutations entre enfants et animaux.
    Les dessins de Matthew Southworth conviennent à merveille sur ce roman graphique avec beaucoup d'encrage pour un résultat très sombre. L'ambiance est excellente avec un découpage très bien maitrisé.
    J’apprécie beaucoup ce genre de récits fantastiques qui possèdent des histoires très prenantes où l’on ressent beaucoup d’émotions à la lecture, pour les mutants perdus dans notre société. Le scénario n'est pas très original mais possède une atmosphère forte, la suite nous permettra de me mieux juger du potentiel de l'histoire.
     

    Nickad
    Scenariste: TONOGAYA Miyuki Dessinateur: TONOGAYA Miyuki Editeur: Mangetsu Note: 4.0
    Résumé:

    Himuro est le descendant d'une yuki-onna, une femme des neiges. Par cette filiation, il plonge inconsciemment son entourage dans un environnement proche de l'Arctique lorsqu'il se concentre.Pire encore, il passe pour un homme qu'il n'est pas : perçu comme insensible et au tempérament glacial, il est en réalité chaleureux, aime les chats et les fleurs.Son état finit par attirer l'attention de sa collègue Fuyutsuki, dont il est secrètement amoureux. Himuro se montre alors déterminé à capturer le coeur de sa belle collègue.The Ice Guy & The Cool Girl est un manga publié originellement sur le compte Twitter de Miyuki Tonogaya. Grâce à son dessin magnifique et à ses personnages charismatiques, la mangaka nous offre une romance aussi chaleureuse que mignonne.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Romance
    Venez partager le quotidien de collègues de bureau dont un jeune homme descendant de la femme des neiges dont les émotions peuvent provoquer du froid, des chutes de neige ou du gel et une jeune femme plutôt cool qui semble ne s’étonner de rien et peu à peu, une romance va se construire entre eux.

    Le manga est constitué de petites scénettes, ce qui arrive fréquemment quand une histoire doit faire ses preuves avant d’être signée chez un éditeur, ce qui occasionne quelques redondances en début de chapitre. Les personnages sont attachants, l’histoire se lit toute seule, il y a beaucoup de positivité et de fraicheur tout en évitant le côté niais et cliché que l’on trouve parfois. Une romance toute mignonne à savourer sans modération.





    Nickad

    Mirror Game tome 1

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: SUNNY Dessinateur: BAOLONG Editeur: KOYOHAN Note: 4.5
    Résumé:

    Une hypnose Fatale "Dans 15 jours, vous vous suiciderez'. K attire l'attention du monde en utilisant Youtube pour hypnotiser avec succès les gens à deux reprises. Plus tard, son émission est diffusée en direct dans 120 pays alors qu'il tente d'hypnotiser les téléspectateurs. Dans cette émission, K lance un sort hypnotique selon lequel tous ceux qui regardent cette émission se suicideront 15 jours plus tard, mettant le monde entier en panique. K dit au revoir à son public et disparaît. Pour espérer retrouver K, Cha Jihyeon, membre de la brigade criminelle de Séoul, dispose d'une seule piste, Seo Jinwoo, un jeune homme amnésique.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Thriller
    2eme titre du nouvel éditeur de Webtoon Koyohan, il s’agit ici d’un thriller, la série est finie en 6 tomes et elle est également disponible sur la plateforme verytoon, c’est d’ailleurs là que je l’avais découverte.

    Un hypnotiseur de génie fait ses numéros à travers des shows internet et cela marche, de plus en plus de gens suivent ses émissions jusqu’au moment où 2 milliards de personne se font hypnotiser en même temps pour découvrir qu’il ne leur reste que 19 jours à vivre. Seuls deux personnes qui ont étrangement perdus une partie de leur mémoire vont pouvoir les sauver, commence alors une course contre la montre.

    Concernant la qualité de l’édition, elle est sur un format type A5, papier glacé, couverture avec rabats. L’adaptation webtoon >> manga est réussie, pas de case minuscule et le textes sont lisibles. Concernant le graphisme on est dans un style assez épuré avec des arrière-plans assez minimaliste mais vu le sujet, on ne s’y attache pas trop et ce n’est pas gênant. En conclusion, Mirror game a un sujet original, un suspense à n’en plus finir, c’est un thriller hors du commun haletant et passionnant.



    poseidon2

    The one t1&2

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Nicky Lee Dessinateur: Nicky Lee Editeur: Meian Note: 4.0
    Résumé:

    La somptueuse métamorphose d'une mannequin !Même si Teng Lele est la fille d'une mannequin célèbre, elle n'a pas vocation _à entrer dans le milieu de la mode, jusqu'au jour où elle voit, dans un magazine, le mannequin numéro un dans le monde : Angus Lanson. _Dès lors, elle comprend que le mannequinat est une forme d'art, _ce qui fait naître en elle la vocation d'en devenir un, elle aussi ! _Mais lors de sa première audition, elle subit une grande désillusion...À la conquête du monde de la mode... Et du coeur d'Angus !

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Comédie
    Alors déjà, je peux vous le dire, les dessins sont tels que sur les couvertures. C'est un style un peu vieillot, qui pourrait vraiment ne pas plaire à beaucoup de personnes. Mais... (comme dans les mangas, il y a toujours un mais) l'histoire elle n'est pas vieille et ennuyeuse, je dis pas que les vieux mangas sont ennuyeux, mais plutôt que, au vu de la couverture,... on peut avoir des doutes.
    L'histoire est plutôt rafraîchissante, douce et même des fois drôles. Bah oui, il faut dire qu'une jeune fille qui n'y connait rien au mannequinat et qui du jour au lendemain décide d'essayer d'être mannequin, ça ne peut qu'être marrant. Et puis le duo des deux frères jumeaux tout les deux aussi bizarre l'un que l'autre ... hilarant !  Sinon l'histoire est innovante, pas trop de romance mais un peu quand même, marrante mais pas trop, triste ... trois pages, et puis des personnes qui font des gaffes puis n'importent quoi puis des gaffes ... , normal quoi ! Mais le scénario change un peu du shojo de base donne vraiment un côté rafraichissant à The One, et c'est ce qui m'a essentiellement plus.    Après, les dessins vous me direz, les dessins ! Bah oui les dessins sont ... bah ça donne un peu de style on va dire ... (soupire) nan c'est vraie ils laissent pas mal à désirer. Mais bon à côté des gros yeux et des têtes toutes pareilles de beaucoup de shojo de en ce moment ce ne sont pas des dessins ,avec un style un peu vieillot mais travaillé, qui vont ... vous TUER non !?    En conclusion l'histoire est très bien et rafraîchissante, il ne faut donc pas associer ou même rejeter The One pour les dessins. Il y a beaucoup plus derrière !   Une critique de @TheOtaku

    poseidon2
    Scenariste: Jérôme Félix Dessinateur: Alain Janolle Coloriste: Delf Editeur: Grand Angle Note: 3.5
    Résumé:

    La dernière confrontation de deux légendes. En Normandie, un vieil alchimiste aurait percé le secret de la transformation du plomb en or. Il n'en faut pas plus pour attirer la convoitise d'Arsène Lupin. Mais ce que le gentleman-cambrioleur ignore, c'est que Sherlock Holmes est sur ses traces. Les bords de Seine vont bientôt devenir le témoin de l'ultime confrontation entre Holmes et Lupin. Et cette fois, ce sera une lutte à mort.

    Type: BD Europeene L'acheter sur BD fugue Genre: Action
    Arsène Lupin à le vent en poupe. Après la série Netflix qui a fait le tour du monde, le manga de Kurokawa qui ressort, voici venu une BD pour jeune publique qui fait se confronter Arsène Lupin à Sherlock Holmes.
    Mais ici, il est question de la fin des aventures ds deux hommes. SI l'histoire est intéressante avec une intrigue digne d'Arsène Lupin et une quête plein de finesse, le lien avec Sherlock Holmes est un pu brutale au début puis disparait par la suite.
    C'est un poil perturbant, car les premières pages et le titre de l'album nous laissaient penser que Sherlock serait un des personnages principal. Ce n'est pas vrai pour l'instant.
    À voir dans l tome 2, mais ce tome un nous met juste l'eau à la bouche finalement.

    poseidon2

    Darwin's incident t1

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Shun Umezawa Dessinateur: Shun Umezawa Editeur: Kana Note: 4.0
    Résumé:

     Charlie est né en laboratoire à la suite d'expérimentations génétiques, d'un père humain et d'une mère chimpanzé ; il est un « humanzee ». Spécimen unique, Charlie est recueilli et élevé en famille par un couple formé par un scientifique spécialiste des primates et par une avocate. 15 ans plus tard, Charlie le humanzee intègre le lycée et il fait la rencontre d'une jeune fille du nom de Lucy. Pourtant, l'arrivée de Charlie dans la communauté humaine va créer une onde de choc. Bien vite, les implications de son existence secouent la société américaine et, au-delà, suscite des questions au niveau mondial... Entre des activistes vegan radicaux qui veulent en faire leur emblème et les bien-pensants qui estiment qu'il est la preuve vivante des dérives de la science, Charlie, qui incarne l'évolution malgré lui, va se retrouver au centre de bien des enjeux ! Lui qui aspire juste à avoir la vie la plus normale possible... On a hâte de savoir quelles réponses l'intelligence particulière de Charlie va trouver face aux terribles difficultés qui se présentent à lui !

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Aventure
    Voici venu le manga star de cet été chez Kana. Il suffit de voir la belle place qu'il lui ait donné sur le stand de Kana à la Japan Expo pour voir tout les espoirs que Kana fonde sur la licence.
    Et je dois dire que c'est plutôt une belle réussit. Ca change. Oui oui vous avez bien entendu. Ça change. Le point de vue, ce personnage mi singe mi humain est super rafraichissant. Ses réflexions sur le monde, sur la différence de traitement entre les humains et animaux est vraiment intéressante. Pas trop moralisateur, il nous montre surtout les incohérences des discours de certain juste en changeant de point de vue.
    Ajoutons à cela une intrigue simple, mais bien menée avec un personnage plein de ressource dû au cumul des facultés humain et simiesque, et vous aurez un bon premier tome intriguant sur une histoire innovante.
    Pas le premier tome du siècle, mais de belles promesses.

    Nickad
    Scenariste: YAMAZAKI Shô Dessinateur: YAMAZAKI Shô Editeur: Soleil Note: 2.5
    Résumé:

    Deux clans de yakuzas se partagent la ville depuis des générations : le Kokuyo-kai et ses hommes en noir et les Shinju, généralement vêtus de blanc. Au niveau de la frontière qui délimite chaque territoire se trouve un petit cabinet dentaire tenu par une jolie dentiste. Un yakuza est sur le point de tomber sous le charme de la jeune femme. Mais les apparences sont trompeuses...

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Humour
    Que dire de cette suite… qu’elle est dans la même veine que le 1er tome, ça enchaine des jeux de mots assez lourds, les personnages ne sont pas attachants… ah si ! l’histoire évolue un peu puisqu’une 2eme dentiste arrive, amie d’enfance de Takuma et amoureuse de lui, elle a aussi fait ses études avec l’autre dentiste, un triangle amoureux se dessine…

    Bref l’humour est particulier et ne fais pas spécialement rire, la romance est sans intérêt, les personnages secondaires sont tout aussi lourds… bref, pas de quoi me faire changer d’avis. Un peu moins d’insultes peut-être que dans le 1er tome, mais vu que la mode est aux cafés où l’on se fait insulter, le manga trouvera peut-être son public. En ce qui me concerne je vais arrêter là.


    poseidon2

    Arsene Lupin T3

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Takashi Morita / Maurice Leblanc Dessinateur: Takashi Morita Editeur: Kurokawa Note: 4.0
    Résumé:

    Découvrez les aventures du célèbre cambrioleur, qui ont déjà fait frissonner les lecteurs du monde entier ! Au programme : intrigues, enquêtes et mystères !! Le jeune cambrioleur Arsène Lupin fait déjà parler de lui dans la France entière. Il s'amuse de la police, au premier rang de laquelle se trouve l'inspecteur Ganimard, et les plus odieux criminels s'inclinent devant lui. Mais lorsqu'un jour, Arsène Lupin annonce viser la fortune d'un homme riche, celui-ci décide sans tarder de solliciter le plus célèbre des détectives anglais pour venir s'occuper de son cas !! Ce troisième tome d'Arsène Lupin l'Aventurier met en avant trois nouveaux chapitres, dont deux sont tirés du premier recueil de nouvelles d'Arsène Lupin, gentleman cambrioleur : La perle noire et Herlock Sholmès arrive trop tard, signant la première apparition du détective dans les aventures de Lupin. Le troisième chapitre est lui tiré d'un second recueil de nouvelles, Les confidences d'Arsène Lupin : L'écharpe de soie rouge.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Aventure
    N'en déplaise à la couverture, ce tome ci ne parle pas trop de Herlock Sholmes. En effet il est concentré sur la fin du "duel" (facilement remporté par Lupin) en Arsene Lupin et Ganimard. Les deux premières histoires n'impliquent pas du tout le célèbre détective anglais, mais montre encore bien l'intelligence et des facettes manipulatrices de Lupin que l'on ne connaissait pas encore.
    Ces deux super enquêtes (car il s'agit bien d'enquête) nous montre encore une fois l'intelligence, mais aussi l'arrogance de notre jeune voleur. 
    Il faut attendre la troisième et dernière histoire pour voir apparaitre Herlcok Sholmes. Une apparition qui n'est en fait qu'une introduction au duel à venir dans les deux prochains tomes.
    Encore un excellent troisième tome qui montre que le talent de Maurice Leblanc est intemporel.

    poseidon2
    Scenariste: Sandrovich Yabako / Yabako Sandrovich Dessinateur: Maam Editeur: Meian Note: 2.0
    Résumé:

    Dis Hibiki... T'as pas un peu grossi ? Hibiki Sakura, une lycéenne qui adore manger, décide de se mettre au régime après la remarque indélicate de son amie !! Détestant s'entraîner seule, elle s'inscrit à la salle de sport !Dans cette salle, elle rencontre sa camarade de classe Akemi Soryuin... !!Sa formation pour obtenir le corps de ses rêves commence !Régime, tour de taille, course à pied, fort au bras de fer, motivation... Vous trouverez toutes les solutions dans ce manga !

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Humour
    Messieurs les Japonais, la, on touche la limite de ce qui est rigolo. J'aime bien les mangas un peu WTF ou détente mais la....  c'est naze. Oui oui. Entre les filles volontairement dénudées sans aucun rapport avec l'histoire, les stéréotypes sur les gens qui vont en salle de sports, et l'absolu absence de scenario, on n'est vraiment pas bien haut dans ce que le manga peu produire.
    Alors certes au début on rigole un peu.... mais quand les mêmes choses se répètent sur 2 tomes encore et encore avec juste comme variation la présentation d'une nouvelle machine de muscu ou de nouveaux exercices de muscu...et bien on s'ennuie ferme. Memes les petites blaguounettes d'auto-dérision sur le "pourquoi" des filles dénudées ne nous fait plus sourire.
    Je sais que ce genre de manga est à la mode au Japon.... pas sur que ca prenne en France. Au pire ca me fera moins de série à suivre. 

    poseidon2

    La colère de Black Adam

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Peter J. Tomasi Dessinateur: Collectif Coloriste: Collectif Editeur: Urban Comics Note: 4.0
    Résumé:

    Ancien champion du Sorcier Shazam et détenteur du pouvoir de l'éclair vivant, Teth-Adam a passé de nombreux siècles dans un sommeil magique, rêvant de son Égypte antique. Réveillé aux temps modernes, il décide de faire régner la justice par tous les moyens possibles. Ses méthodes expéditives attirent l'attention de tous les super-héros du monde, et sous peu, Black Adam se retrouve seul contre le monde entier. Mais derrière cet inflexible justicier en lutte perpétuel contre le mal se cache un être blessé et fragile, hanté par un amour perdu. Contenu vo : Black Adam The Dark Age #1-6 + World War III.

    Type: Comic L'acheter sur BD fugue Genre: Super héros
    Pffff c'est quand même dommage ce premier chapitre. Si on l'enlevait, le reste de l'histoire formerait un ensemble vraiment consistant.
    En effet, la partie Dark Age est très sympa avec un Black Adam qui nous apparait dans toute sa dualité : aussi cruel qu'amoureux de sa femme. Avec son propre sens de la justice, mais un sens de la justice quand même, dut-il passer par la mort d'innocent.
    Le parcours de Black Adam dans la recherche de ses pouvoirs est intéressant. Entre sa volonté d pouvoir et la volonté de sauver sa femme, il est tiraillé comme le serait tout homme. La fin avec Faust est particulièrement savoureuse. 
    Alors pourquoi nous avoir mis un premier chapitre qui ne sert pas à grand-chose ? C'est finalement un vague résumé de la 3ieme guerre mondial. Mais un résumé ultra rapide et sans même l'introduction e pourquoi Black Adam par en guerre contre le monde. 
    Il aurait été préférable de partir ud principe que Black Adam avait perdu ses pouvoirs sans commencer par cet épisode qui ne sert à rien..... 

    poseidon2
    Scenariste: Maybe Dessinateur: Maybe Editeur: Kana Note: 4.0
    Résumé:

    Lorsque Sato est enfin prêt à déclarer sa flamme à son amie d’enfance – Hime – celle-ci lui annonce qu’elle déménage. Or Sato, voulant tout lui avouer, va atterrir dans un monde médiéval où Hime est sur le point de se marier pour sauver le royaume de forces maléfiques. N’écoutant que son courage, Sato tente de lutter contre un monstre surgi de nulle part. Hime lui passe la bague au doigt pour que l’anneau lui confère une force magique. Or, pour sauver le royaume, il faut devenir plus puissant et obtenir 4 autres anneaux… et donc 4 autres femmes. Arrivera-t-il à sauver le royaume et à rester avec Hime ?

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Aventure
    Ca y est, le mariage entre Hime et Sato est enfin consommé... et on peut même dire qu'on ne les arrête plus. Blague à part, cela a permis à Maybe de relancer son intrigue à 100 à l'heure.
    La bataille décisive contre le roi des démons approche de plus en plus vite et notre héros et son harem se décident à entrer défier le roi des démons chez lui.
    la question que l'on se pose est : Est-ce que notre roi des anneaux va devoir passer à l'acte avec toutes ses femmes pour pouvoirs vaincre le roi des démons ou est-ce que son amour véritable pour Hime sera suffisant ?
    Notre manga d'aventure coquinou continu de nous divertir et de nous émoustiller.
    C'est quand le prochain ?

    poseidon2
    Scenariste: Sakae Saito Dessinateur: Sakae Saito Editeur: Doki-Doki Note: 4.0
    Résumé:

    Le monde est anéanti... Partons le visiter à moto ! Yôko et Airi visitent les endroits les plus célèbres du Japon avec leur moto tout terrain. Admirer le mont Fuji depuis Hakone, pêcher sur le pont de la baie de Yokohama, sans oublier d'aller au Tokyo Big Sight. Voilà le voyage qui attend nos deux jeunes filles à moto. Hélas, le monde s'est effondré...

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Aventure
    C'est marrant, j'ai toujours rêver de vivre ça. Pas forcément l'apocalypse, mais se balader dans des rues déserte, le nez en l'air en se demandant ce que les gens faisaient la avant... 
    C'est que ce que nous propose Sakae Saito avec les promeneuses de l'apocalypse : une ballade dans un monde détruit, mais aussi très vivant. Un monde ou la nature reprend ses droits et où deux jeunes filles se sont auto-proclamée observatrices de ce changement.
    Ce qui est vraiment dans ce tome 1, c'est que Sakae Saito n'oublie qu'une bonne série de manga nécessite un fil rouge et donc, tout en conservant le côté innocent et candide de notre héroïne, qu'elle dissémine des éléments de réponses sur la question que tout le monde se pose : "Mais que font elles là ?"
    Un tome de détente avec des belles promesses pour plus tard. Reste à tenir ses promesses, mais c'est une autre histoire.

    poseidon2

    La cité du bonheur

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Igor Polouchine / Rodolphe Gilbart Dessinateur: Fabrice Weiss Coloriste: Fabrice Weiss Editeur: Drakoo Note: 2.5
    Résumé:

    La rédemption d'un petit escroc de cité, dans un monde barbare entre magie et technologie. Sur la planète Héos, les Humains ont débarqué voilà plus de 200 ans, pillant et mettant en esclavage tous ses habitants. Après la Révolution Héossienne, l'humain a perdu de son pouvoir, mais le poison de sa civilisation a eu le temps de se répandre... Quatre adolescents, Ned un petit escroc nostalgique du pouvoir humain, Miel de Lune, une invocatrice de fantômes, Bolos un petit bricoleur, féru de technologie et Karkän, un puissant élémentaliste du feu, survivent comme il le peuvent, dans une cité perdue au milieu de la jungle. Mais une menace venue d'un lointain passé va plonger tout ce petit monde au bord du chaos. Chacun va réagir comme il le peut selon les armes dont il dispose...

    Type: BD Europeene L'acheter sur BD fugue Genre: Aventure
    Je ne suis pas amateur de jeu de rôle et je ne connais donc pas Shaan, jeu de rôle Igor Polouchine dont est tiré la BD. Et c'est bien dommage tellement cet album à tout ce qu'il faut pour être un goodies pour fan. Fan dont je ne fais pas partie.
    En tant que béotien, l'impression que donne cette BD est que l'on a, sans jouer au jeu de rôle, à peine effleuré le dessus de l'univers avec cette BD. C'est au mieux une introduction. 
    La BD est trop courte et annoncée sans suite. On a de ce fait tout juste le temps de comprendre l'historique et de connaitre le nom des personnages que l'histoire est "finie". Et puis finie, c'est un grand mot. On a plus l'impression qu'on nous a annoncé de grandes choses et qu'on n'en voit qu'une minuscule partie. Un peu comme si le débarquement était annoncé et qu'on se trouvait en Dordogne. 
    Une histoire vraiment frustrante quand on ne connait pas le jeu de rôle. J'aimerais avoir l'avis d'un fan sur ce coup la

    Nickad

    Game of familia tome 3

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: YAMAGUCHI Mikoto Dessinateur: D.P Editeur: Meian Note: 4.0
    Résumé:

    Dans ce royaume de Daba où la violence fait loi, comment Sasae compte-t-il agir, maintenant qu'il est privé de sa magie ?!Avec pour objectif de retourner un jour dans leur monde, Sasae et sa famille ont décidé d'assassiner le tyrannique roi de Daba, Ganbail. Mais sur la route, ils se font attaquer par des guerriers. Alors qu'ils ripostent, les pouvoirs magiques de Sasae se retrouvent brusquement scellés au moment de passer la frontière, et Manako se fait enlever sous ses yeux... ! Fou de rage, il réfléchit à un moyen de se venger dans ce pays où la magie ne fonctionne pas, tandis que Manako, prisonnière, va devoir subir les sévices du roi... Dirige cette nation tyrannique depuis les ombres !Un vortex de violence, d'humiliation et de trahison !

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Sur le chemin pour se rendre à Daba, Sasae et sa sœur se font attaquer. Comme la magie ne semble pas fonctionner dans ce pays, Manako est faite prisonnière avec sa servante, l’escorte est tuée et Sasae est laissé derrière avec un bras en moins. Il faut qu’il trouve un plan pour sauver sa sœur et tuer le roi de Daba, son côté machiavélique va alors prendre le relais.

    Game of familia est un manga qui se veut percutant avec des images fortes et violentes, ici on est dans un monde où c’est tuer ou se faire tuer, pas le temps et pas la peine de tergiverser. Pour Sasae qui a un côté obscur important, c’est un endroit idéal pour laisser parler sa vraie nature mais il n’oublie pas non plus sa famille qui reste la plus importante pour lui.

    Ce héros qui fait passer sa famille avant tout et qui n’hésite pas à manipuler les autres au passage quitte à les sacrifier nous change de l’isekai classique et c’est un plaisir d’assister à la mise en œuvre de son génie. A réserver à un public averti.


    poseidon2

    Sea of stars

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Dennis Hopeless / Jason Aaron Dessinateur: Rico Renzi Coloriste: Rico Renzi Editeur: Urban Comics Note: 4.5
    Résumé:

    Les yeux perdus dans l'immensité galactique, le jeune Kadyn se morfond devant le hublot du vaisseau convoyeur piloté par son père Gil. Et quoi de mieux pour tromper l'ennui que d'inspecter, sans y être autorisé, la précieuse cargaison provenant d'un musée alien... ? Séparés lors de l'explosion du vaisseau, Gil et Kadyn dériveront dans l'espace, l'un, désespéré, à la recherche de son fils, l'autre, émerveillé par les rencontres exotiques qui rythmeront son odyssée.

    Type: Comic L'acheter sur BD fugue Genre: Action
    Bon alors et Southern Bastards alors ??? j'avoue que c'était ma première impression quand j'ai vu que Aaron sortait un nouveau comics de pagination importante. Parce que bon, on attend la fin de notre histoire avec impatience !
    Mais en fait, une fois plongé dans cette histoire étonnante aussi bien graphiquement que scénaristiquement, on oublie et on se laisse guider par nos baleines de l'espace. Car oui, il est bien question ici d'un space opera mêlant des Aztèques de l'espace, des baleines de l'espace, des singes de l'espace et..... deux humains ! Et un space opéra super efficace, coloré et diablement efficace. Notre héros est aussi touchant qu'innocent. Son parcours spatial est vraiment  impressionnant. La mythologie créée par Dennis Hopeless est fabuleuse et le mix entre inspiration, mythologie aztèques, science-fiction et animale marche étonnamment bien et forme un ensemble qui nous tient en haleine du début à la fin.
    un bon one shot qui sort des sentiers battus.

    poseidon2

    Mister Mammoth t2

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Matt Kindt Dessinateur: Jean-Denis Pendanx Coloriste: Jean-Denis Pendanx Editeur: Futuropolis Note: 4.0
    Résumé:

    Mr Mammoth est un détective hors du commun : géant à l'apparence monstrueuse, il refuse la violence. Brillant, il continue de vivre modestement, dans un bureau insalubre, et refuse même d'avoir une assistante. Quand un richissime client vient le voir pour enquêter sur un mystérieux maitre chanteur qui le menace, alors qu'il prétend n'avoir rien à se reprocher, le détective décide de relever le défi. Et si derrière cette enquête se cachait des secrets bien enfouis ? Si cette enquête semble simple, elle va devenir obsessionnelle pour Mr Mammoth car elle va réveiller des souvenirs douloureux de son enfance qui vont remonter à la surface.Une première création transatlantique inédite : Matt Kindt a relevé le défi d'écrire pour la première fois un récit "franco-belge" spécialement pour Jean-Denis Pendanx.

    Type: BD Europeene L'acheter sur BD fugue Genre: Polar
    Le premier tome de Mister mammoth n'avais pas eu de note. En effet ce premier tome était tellement introductif qu'il était impossible de le noter. On n'apprenait rien du tout. Juste la présentation des personnages. Tout reposait donc sur ce tome 2. 
    Et ce tome deux répond globalement à nos attentes et nous montre, une fois encore, le talent de Matt Kindt dans la conduite du récit. car si l'on ne savait pas grande chose, j'avoue ne pas m'attendre du tout à cette tournure d'histoire. Sans trop rien dire, l'enquête de Mammoth prend une direction super intéressante, mêlant son passé et son enquête de façon très maligne.
    On pourra juste regretter la longueur de ce tome 2 qui, si on a les explications nécessaires, est obligé de passer très rapidement sur certains points, laissant au seul talent de Jean-Denis Pendanx la charge de nous faire comprendre ce qu'il se passe (ou s'est passé) en peu de cases. Challenge de celui réussit avec brio... mais qui nous laisse quand même un peu sur notre faim
    Bref, un diptyque intéressant ou Matt Kindt a tenté l'expérience "format BD européenne", qui montre la différence de gestion de scenario entre Franco-Belge et comics, avec une obligation de condenser son histoire par chez, pour lequel Matt Kindt à encore besoin de s'améliorer. Superbes illustrations de Jean-Denis Pendanx.... comme d'habitude je dirais.

    Nickad
    Scenariste: KAWAHARA Reki Dessinateur: PUYOCHA Editeur: Ototo Note: 3.5
    Résumé:

    Alors que Kirito et sa camarade Asuna viennent de finir un combat au coté de Kimzel, ces derniers continuent leur route pour monter les niveaux! Ils ont pu compter sur l'aide de Kimzel et du vicomte Yofilis pour abattre le boss du quatrième niveau, Wythege l'hippocampe.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Aventure
    Revoilà la suite de progressive, pour ceux qui seraient perdus allez voir l’article sur Sword Art Online ICI, pour les fans, ce tome est la suite directe de l’arc 2, on retrouve Kirito et Asuna dans l’ascension d’Aincrad.

    Des aventures toujours agréables pour ceux qui aiment la série et qui ont peu d’intérêt pour ceux qui ne sont pas familiers avec l’histoire. Ici Asuna n’est qu’au début de son apprentissage, elle manque encore de confiance en elle et se rend compte qu’il faut qu’elle évolue car elle ne doit pas toujours compter sur Kirito. On voit également que leur relation évolue mais pas encore au point de passer du statut de camarade à celui d’ami, ce qui ennuie un peu Asuna.

    Changement de dessinateur pour ce nouvel arc et c’est un peu dommage car les dessins sont moins perfectionnés et légèrement enfantins, surtout dans la représentation des personnages et les expressions du visage. Un manga destiné aux fans de la série avant tout.


    Nickad
    Scenariste: FUE Dessinateur: FUE Editeur: NihoNiba Note: 3.5
    Résumé:

    Keiko Mitarai l’exemplaire présidente du conseil des élèves de son lycée, que tous connaissent pour sa beauté et son austérité, cache derrière ses atours de perfection, une véritable passion plutôt inhabituelle : la fellation ! Le seul à être au courant n’est nul autre que Noboru, son frère. Et qui de mieux que son frère pour lui servir de cobaye ? Plus la curiosité de Keiko se développe, moins la raison a de prise sur leur relation… Et l’absence de leurs parents n’arrangera rien !

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Erotique
    Si vous avez l’esprit mal placé, vous comprendrez tout de suite qu’il s’agit d’inceste ; innocemment je pensais juste que c’était la passion de la demoiselle et que son comportement avait des conséquences sur la vie de son frère… Et bien non, la demoiselle très curieuse depuis son jeune âge a profité d’avoir un petit frère pour faire des expériences. Ce dernier était passif mais quand sa libido se réveille, il ne peut plus se contenter d’être inactif et se met à participer activement.

    Ne cherchez pas d’interactions avec d’autres personnages, 95% du manga ne montre que les ébats entre ces deux-là. Le côté frère-sœur n’est pas très présent peut-être parce qu’ils ne se posent pas trop la question de la moralité ou tout simplement parce qu’ils sont trop occupés pour se la poser. Côté histoire, les amateurs du genre auront leur compte (attention présence de nombreux fluides), un chapitre intéressant sur le trou de la gloire, je connaissais le principe mais voir une « démonstration » est innovant ! Globalement un manga réussi pour les amateurs de ce genre mais un poil redondant et dégoulinant en ce qui me concerne.


    poseidon2

    Yawara t9

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Naoki Urasawa Dessinateur: Naoki Urasawa Editeur: Kana Note: 4.0
    Résumé:

    Depuis toute petite, Yawara Inokuma a été entraînée par son grand-père Jigorô Inokuma, un champion de judo, qui voit en elle une future star de la discipline. Mais contrairement aux attentes de son aïeul, la jeune fille ne rêve que de mode, d’amour, d’idol... Bref, elle n’aspire qu’à une vie d’adolescente ordinaire, loin des entraînements et des compétitions. Mais c’est sans compter son talent inné pour le judo, que son entourage ne lui permettra pas d’oublier.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Sport
    Et bien pour une fille qui ne voulait plus faire de judo....  Voila le bilan de ce tome 9. la ou certains tomes s'éloignaient du sport de la famille Inokuma, ce tome 9 est lui entièrement consacré au judo. Et même pas tant que cela à Yawara. En fait, l'héroïne de ce tome 9 n'est pas Yawara mais bien sa copine Fujiko. Fujiko dont le niveau en judo a progressé en flèche depuis qu'elle suit un entrainement. Une Fujiko qui permet à Yawara de retrouver un intérêt au sport via le dépassement dont son équipe fait preuve.
    Un tome sans grande surprise, mais plein de bonnes ondes et d'esprit d'équipe. Un tome qui marque aussi une fin de cycle et qui nous pose la question sur ce qu'il va bien pouvoir advenir de notre championne.
     

    poseidon2

    Lore Olympus t2

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Rachel Smythe Dessinateur: Rachel Smythe Coloriste: Rachel Smythe Editeur: Ankama Note: 5.0
    Résumé:

    La suite de la réécriture contemporaine à succès de l'histoire la plus connue de la mythologie grecque : l'enlèvement de Perséphone par Hadès ! Perséphone et Hadès se plaisent mais les obstacles s'accumulent : un journal people révèle qu'ils se connaissent, Menthé n'accepte pas que son histoire avec Hadès puisse se terminer et essaye de nuire à Perséphone et surtout Apollon rôde, prêt à tourmenter Perséphone dès que l'occasion se présente... La solution viendra-t-elle d'Héra et du contrat de stage qu'elle crée pour que Perséphone travaille aux enfers auprès d'Hadès ? Une chose est su^re, Perséphone n'est pas au bout de ses peines... Le tome 2 tant attendu de la saga à succès Lore Olympus revient en juillet pour le plus grand bonheur des fans ! Après un premier opus très bien accueilli (seuil initial des précommandes dépassé, très bonnes critiques, ventes au rendez-vous), le tome 2 vient perpétuer ce succès éditorial et tenir les promesses du premier volume.

    Type: Comic L'acheter sur BD fugue Genre: Romance
    Rhhhaaa je n'aime pas donner raison à @TheOtaku mais là je dois bien le reconnaitre que Lore Olympus.... est une lecture addictive. Sur le premier tome, j'avais eu du mal avec les dessins. Sur celui-ci les dessins s'améliorent un peu, mais on a surtout pris l'habitude et cela ne nous choque plus. on peut donc se concentrer sur l'histoire d'amour entre Hadès et Perséphone. 
    Et  qu'est ce qu'elle est bien réalisée cette histoire d'amour. Entre les pièges tendus par les autres, l'innocence de Perséphone qui vacille, les barrières sociétales que se met Hadès et les jeux de pouvoirs des dieux,  Rachel Smythe nous livre un drama super bien thématisé. L'aspect dieux grecs parait un décors, mais si on creuse un peu on se rend compte que chaque dieu use de son pouvoir pour faire évoluer l'histoire. De plus, Rachel Smythe  commence à introduire des questions propres aux dieux comme : Les dieux arrêtant de vieillir à partir d'un moment, comme comparer un Hadès qui a 2000 ans à une Perséphone qui en a… 17 ? 
    Un tome deux que l'on dévore avidement pour une série qui monte considérablement en puissance. 

    poseidon2

    Moriarty t13

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Ryôsuke Takeuchi Dessinateur: Hikaru Miyoshi Editeur: Kana Note: 4.0
    Résumé:

    Deux frères orphelins sont accueillis dans la famille Moriarty, grâce aux ambitions cachées du fils aîné Moriarty, Albert. Ce dernier abhorre l'aristocratie à laquelle il appartient et le système social qui régit la société britannique. Albert a vu en l'aîné l'intelligence et le charisme dont il avait besoin pour accomplir son rêve de nettoyer la société de ces "êtres inutiles et sales". Albert propose de leur offrir sa richesse et son influence à condition que les garçons mettent leur intelligence au service de son rêve. 13 ans plus tard, à côté de leurs activités officielles, les frères Moriarty sont devenus des "conseillers privés". Avec William à leur tête, ils aident les gens du peuple, victimes d'injustices, à se venger des riches qui les ont fait souffrir.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Aventure
    Je ne cachais pas l'ennuie que commençait à me procurer Moriarty. Après des premiers tomes flamboyants, la routine et l'impunité des crimes était devenue un poil longuettes tout comme le côté "sauveur" du peuple trop mis en avant.
    Je dois bien reconnaitre que ce tome 13 est lui particulièrement bon. On retrouve un Sherlock Holmes au centre de l'histoire (c'est finalement LE personnage qui apporte de la diversité !) et des Moriarty qui se voient pressés de finir leur plan. Fin qui nécessite l'intervention de Sherlock. Ce que nos auteurs font bien, c'est de bien montrer que Sherlock commence à comprendre les tenants et aboutissants et qu'il n'a pas l'intention de se laisser manipuler plus longtemps.
    Un bon tome d'introduction qui devrait nous lancer dans le face à face que l'on attend depuis le début de série et nous mener.. Aux chutes du Reichenbach !

    poseidon2

    A-Lan t1

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Béka Dessinateur: Thomas Labourot Coloriste: Thomas Labourot Editeur: Dupuis Note: 4.0
    Résumé:

    Emoji est stressé : alors qu'il a toujours suivi ses études depuis sa chambrette d'étudiant, son université l'envoie en stage dans la vraie vie ! Et impossible de pirater le site pour annuler cette convocation. Bref, c'est ça ou retourner vivre à la maison avec ses trois mamans... Arrivé en pleine campagne, Emoji se rend compte que le domicile qui l'accueille est invisible... à moins d'enlever ses lunettes de réalité augmentée ! Huguette, l'intelligence artificielle qui gère la maison, lui explique que c'est elle qui a inventé cette histoire de stage. Le but : lui faire rencontrer Nao, une jeune fille qui n'a jamais eu de contacts avec les humains et le monde extérieur. Mais Nao est aussi une redoutable hackeuse en lutte contre les desseins machiavéliques du Grand Troll, le roi du Dark Web. Pour les aider dans leur tâche, Nao et Emoji vont commander dans une usine lunaire un robot sur-mesure : A-Lan.

    Type: BD Europeene L'acheter sur BD fugue Genre: Action
    En voilà une belle histoire d'anticipation pour jeune. Dans la veine de Game au vert, Béka nous parle ici de la "sur-connexion" à venir de notre civilisation et de l'impact que cela aura sur la vie de tous les jours. 
    L'idée de ce A-Lan n'est pas tant que nous dire que vivre dans la nature, c'est mieux. L'idée est de montrer, sous couvert d'une aventure tiptop câblée pour un public e 10 à 15 ans, que la perte de connaissances passées, même en termes de codage et de programmation qui est au centre de l'histoire, peut amener à des défaillances et perturbations de la société.
    Pour que l'histoire marche, il faut, en plus d'un fond intelligent, des personnages principaux attachants et c'est le cas sur ce A-Lan. Emoji est typique du garçon réservé qui vis par procuration dans le web. Nao est elle l'inverse, pleine d'envie masi pleine de peurs du monde extérieur. À eux deux, ils forment des héros intéressants qui portent une histoire qui se lit avec grand plaisir.
    Reste à voir, dans le prochain tome , la crédibilité du méchant, souvent un peu trop caricatural dans les BDs pour ados.

    poseidon2
    Scenariste: Brrémaud Dessinateur: Bauer. Coloriste: Bauer. Editeur: Urban Comics Note: 4.0
    Résumé:

    Responsable de la mort de centaines de Juifs et de résistants, dont Jean Moulin, le SS Klaus Barbie échappe à la justice et à une double condamnation à mort à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Quittant finalement son Allemagne natale pour l'Amérique du Sud, il y applique les mêmes méthodes et va jusqu'à organiser le coup d'État du dictateur Hugo Banzer. Véritable mercenaire, celui que l'on surnommait le Boucher de Lyon est finalement reconnu, puis traqué, jusqu'en 1987, date fatidique de son jugement et de sa condamnation, sans précédent en France : prison à perpétuité pour crime contre l'humanité. Fruit du travail conjugué de Frédéric BRÉMAUD et de Jean-Claude BAUER – qui a couvert le procès de 1987 pour Antenne 2 –, KLAUS BARBIE, LA ROUTE DU RAT retrace la vie de l'un des plus grands criminels de guerre du XXe siècle. S'appuyant sur des sources historiques et la participation de Jean-Olivier VIOUT, substitut général durant ce procès historique, ou encore de Serge KLARSFELD, grand défenseur de la cause des déportés juifs – qui signe la préface de cet ouvrage –, ils aboutissent à un récit nécessaire, témoignant de l'un des procès les plus retentissants de l'Histoire.

    Type: Comic L'acheter sur BD fugue Genre: Documentaire
    Étonnante que cette BD reportage. Elle ne nous présente pas uniquement le personnage de Klaus Barbie, mais aussi et surtout sa traque et le combat que ca été pour le retrouver et le faire expatrier. Ce qui est marquant dans ce reportage, c'est que l'on se rend compte que Klaus Barbie n'a pas disparu bien longtemps, mais surtout qu'il avait suffisamment d'appui pour que l'on ne veuille pas l'extrader.
    Finalement, les massacres de Barbie n'ont été qu'une petite partie de la vie d'un homme qui a réussi, jusqu'à très tard, à toujours anguillé pour ne pas se faire attraper. Entre ses contacts à la CIA, ses amis en Amériques du sud et son charisme, il aurait vécu un grand nombre de vies différentes tout en narguant les gens à sa recherche. Cet album est aussi un album sur ces personnes qui n'ont jamais rien lâché jusqu'à obtenir ce que nombre de français attendaient : le procès et la condamnation de Klaus Barbie, le boucher de Lyon.

    poseidon2

    Freya t6

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Keiko Ishihara Dessinateur: Keiko Ishihara Editeur: Doki-Doki Note: 4.5
    Résumé:

    Quand une jeune femme voit sa vie happée par le destin d'un royaume... Afin de résister à la toute-puissance de Sigurd, le faux prince de Tyr et ses compagnons partent pour le royaume voisin de Nacht dans l'espoir de raviver une ancienne alliance qui liait les deux pays. Mais à peine arrivés au château royal de Nacht que Freya et Julius sont enlevés par des inconnus et jetés au cachot. L'allié d'autrefois a-t-il trahi ses engagements passés ? Pourquoi le nouveau roi a-t-il épousé une princesse de Sigurd ?

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Aventure
    En voilà un tome qui se fait attendre pour une série qui n'en finie plus de prendre son temps. Un an entre chaque tome dans le manga, c'est une éternité !
    Mais à chaque fois le résultat est à la hauteur des espérances avec encore une fois un tome très dense qui voit Freya devoir se sortir des griffes de son ravisseur, mais surtout ses relations avec ses chevaliers servants évoluer dans un sens qu'elle ne suspectait pas (même si elle était bien la seule).
    Un tome court, mais dense comme les précédents pour une série qui continue d'être intéressante…

    Nickad
    Scenariste: NARCISSUS Dessinateur: TOGAI Jun Editeur: Taifu Note: 4.5
    Résumé:

    Après une soirée torride, le détective David Krause quitte à regret les bras de son amant pour retrouver un informateur. Toutefois, le rendez-vous tourne court quand David se fait droguer et enlever… Katsuya prend alors les choses en main et tente par tous les moyens, même les plus risqués, de sauver l’homme qu’il aime. À ce moment-là, le récit se divise en deux : d’un côté, David impuissant, qui subit les châtiments barbares d’un geôlier sadique, et de l’autre, Katsuya qui met tout en œuvre pour le retrouver ! De révélations bouleversantes en rencontres inattendues, le passé tragique de Katsuya se dévoile...

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Thriller
    Avant les événements racontés dans In these words, David et Katsuya avaient déjà vécu des aventures, pas toujours joyeuses mais quand on travaille dans la police, devenir une cible est un risque. Le détective David Krause est enlevé un soir, il se retrouve à être victime d’un site malaisant sur le darkweb, l’information est donnée, il tiendra peut-être une semaine, le temps est compté pour résoudre cette affaire.

    Guilt Pleasure sait nous emmener dans des sphères un peu particulières, dans des affaires sordides qui ne mettent pas l’humain à l’honneur. Plus concret que in these words qui joue beaucoup sur la psychologie et les troubles, Bad company nous plonge dans les travers de notre société et dans une enquête qui part pour être très intéressante. Le graphisme est toujours superbe, surtout les représentations du corps humain. Les autrices confirment leur talent et montrent encore une fois qu’elles ont une place à part dans l’univers du yaoi où chacun de leur livre est attendu avec ferveur.

    Série finie en 4 tomes. Pour public averti





    Nickad
    Scenariste: ANDO Keishu Dessinateur: ANDO Keishu Editeur: Akata Note: 4.0
    Résumé:

    Kyôsuke est membre du club d’arts martiaux de son lycée. Élève particulièrement apprécié, il est animé par un aigu sens de la justice. Mais il a un secret qui ne doit surtout pas s’ébruiter : lorsqu’il enfile un slip sur sa tête, le sang vertueux de son père (un inspecteur de police décédé dans l’exercice de ses fonctions) mêlé à celui de sa mère perverse (adepte de pratiques SM) s'enflamme dans ses veines et il se transforme alors en Hentai Kamen ! Dès lors, en tant que super-héros (étrange) aux pouvoirs surhumains, vêtu de la culotte d’Aiko Himeno, sa camarade de classe préférée, il utilise ses meilleurs flex pour protéger la veuve et l’orphelin.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Humour
    Voici un passage du mot de l’auteur, Keishu Ando : « Et depuis ce jour, les lecteurs naïfs de l’époque, qui n’arrivent toujours pas à oublier le trauma qu’ils ont subi en découvrant ce manga, continuent à en parler … faisant de cette œuvre une légende ! »

    Que dire de plus ? Akata nous fait découvrir le plus What’s The Fuck des WTF ! Et on ne peut le nier : Hentai Kamen ne peut pas être raconté, il faut le vivre pour comprendre ce qu’il est véritablement.

    Les dessins sont un peu vieillots, ce qui paraît normal puisqu’il a été publié en 1992. Le point négatif est que ce n’est pas une grande histoire mais un ensemble de moments de vie, et le personnage n’évolue donc pas : il n’y a pas de psychologie des personnages, Enfin bref, l’histoire n’est pas développée et il y a beaucoup de redites. De plus, les moments où Kyôsuke n’est pas transformé ne sont pas très intéressants. Mais ce n’est pas ça le plus important dans ce manga, c’est …. (Impossible de l’expliquer avec des mot).

    En bref, on est plus attiré par l’aspect déjanté que par l’histoire qui ne sert pas à grand-chose. Mais malgré cela, à la fin de la lecture, on en redemande !. Hentai Kamen, c’est une aventure loufoque et traumatisante incontournable, et cet univers consternant restera à tout jamais dans nos esprits, pour le meilleur…. Et pour le pire !

    Plongez-vous dans cette expérience inédite complètement décalée, vous n’en sortirez pas indemnes ! A découvrir absolument !!!

    Série terminée en 5 tomes, extrait ici

    Une critique de Y.Kanzaki



    Nickad
    Scenariste: ONONATA Manimani Dessinateur: SAKAMOTO Akira Editeur: Delcourt Note: 5.0
    Résumé:

    Raul, considéré comme le plus puissant guerrier du monde depuis sa victoire contre le roi démon, aurait dû devenir le sauveur de l'humanité. Mais Raul voit ses amis et les membres de sa famille être assassinés par des nobles puis est exécuté à la suite d'une fausse accusation. Juste avant de perdre la vie, il promet allégeance aux ténèbres pour revenir d'entre les morts et se venger.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Annoncé il y a quelques jours, voici l'arrivée de The brave wish revenging, inscrit dans cette  nouvelle vague de gentil qui revient se venger, le manga est plus que percutant.
    Car notre héros, ayant vu ses proches massacrés et ayant lui-même été condamné injustement pour ne pas avoir voulu devenir le toutou de la princesse, revient et change radicalement de caractère. Fi de celle qui passe à autre chose, fi de celui qui agit pour la paix ou qui espère trouver le bonheur dans sa nouvelle vie ! Ici c'est la vengeance pure et dure : œil pour œil et dent pour dent et il ne va pas achever ses victimes car il faut leur laisser le temps de se soigner pour pouvoir à nouveau les torturer !
    On pourrait penser que c'est extrême mais pas du tout car il faut voir la fameuse princesse source de tous les malheurs, j'ai rarement vu une méchante aussi ignoble, imbue d'elle-même et tête à claques en chef ! On a qu'une envie, de la massacrer à notre tour !
    Les personnages sont violents, gratuitement en plus et ne manquent pas d'imaginations mais pour une fois que les agissements ne se cachent pas derrière des justifications, il faut en profiter car ici c'est cash et ça montre des réactions beaucoup plus réalistes. Cela peut paraître totalement immoral mais on en redemande !
    Pour public averti, extrait ici, 7 tomes en cours



    poseidon2

    Le bestiaire du crépuscule

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Daria Schmitt Dessinateur: Daria Schmitt Coloriste: Daria Schmitt Editeur: Dupuis Note: 4.0
    Résumé:

    Pour les enfants du quartier, le parc est un inoffensif jardin public. Mais pour son gardien, c'est un nid de sombres créatures qu'il est le seul à voir : asocial et atteint d'un solide trouble de la rêverie compulsive, Providence s'est donné pour mission de protéger les promeneurs malgré eux. Sa tâche se complique lorsqu'un livre étrange sorti des eaux troubles du lac libère un bestiaire terrifiant et attire l'attention des très louches services psycho-sanitaires... Talonné par une nouvelle directrice bien plus versée dans le jargon du management que dans l'occulte et déterminée à gérer le parc comme une véritable start-up, le gardien lutte contre l'appel d'un autre monde : noyé dans les brumes du lac, le reflet d'une étrange maison où il serait enfin en paix l'attire irrésistiblement... Une sublime variation sur l'univers et le personnage de Lovecraft, rendant hommage à l'imaginaire sous toutes ses formes. Après Acqua Alta, L'Arbre aux pies et Ornithomaniacs, Daria Schmitt propose le plus abouti de ses albums, porté par un dessin splendidement fouillé au service d'une intrigue aux multiples rebondissements et références.

    Type: BD Europeene L'acheter sur BD fugue Genre: Action
    Je dois vous l'avouer, malgré l'évidente qualité de l'album et du travail effectuée par Daria Schmidt, j'ai eu beaucoup de mal à lire cet album.
    Déjà, on l'a impression d'être directement dans une histoire en cours et c'est super perturbant. Ensuite la récit proposé par Daria Schmidt est très onirique. Il se passe a moitié dans les rêves de notre gardien et à moitié dans le vrai monde. Vrai monde ou ses rêves se superposent à la réalité ou lui seul les voit. A cela s'ajoute l'hommage aux œuvres de HP Lovecraft (une en particulier) dont je ne suis pas très fan et cela donne une lecture qui n'était pas vraiment faite pour moi.
    Mais il faut quand même rendre à Daria Schimdt le fait d'avoir réussi à réellement m'intéresser sur toute la deuxième moitié de l'album. À partir du moment où j'avais réussi à me mettre dedans, j'ai eu du mal à m'en sortir.
    Ce fut donc une lecture étrange pour moi. Une lecture que je vous conseille d'essayer…

    The_PoP
    Scenariste: Nicolas Juncker Dessinateur: Simon Spruyt Coloriste: Frederik Van Den Stock Editeur: Le Lombard Note: 4.0
    Résumé:

    Vif d'esprit, habile bretteur et cavalier émérite, le dragon Pierre-Marie Dragon a tout pour devenir un héros des guerres de la Révolution française. Toutefois, si vous ne trouvez aucune mention de son nom dans les manuels scolaires, c'est parce que les seules aventures au-devant desquelles le dragon Dragon court activement sont d'ordre purement sexuelles. Les honneurs d'une grande bataille ne l'intéressent pas et, aux médailles, il préfère les espèces sonnantes et trébuchantes. Malheureusement pour lui, la Grande Histoire est souvent écrite par de petites gens...

    Autres informations: Humour certes mais Histoire aussi. A éviter aux plus jeunes !
    Type: BD Europeene L'acheter sur BD fugue Genre: Humour
    Dur de classer cet ovni de la bd. Humour ou Histoire ? C'est indéniablement réussi des deux côtés. On sourit souvent, et le travail de documentation et d'histoire sur cette période pas franchement connue de l'histoire est remarquable. Après Un général, des généraux, Nicolas Juncker nous montre une nouvelle fois son talent dans cet art délicat de faire rire en faisant réfléchir. Aussi irrévérencieux, voir plus scandaleux que la bd que je viens de citer, son Dragon Dragon reste une lecture que l'on savoure avec panache. 
    Seul bémol pour ma part, je ne suis toujours pas un amateur du travail graphique de Simon Spruyt, et si ici son trait fonctionne plutôt bien, je vous avoue que ce n'est clairement pas pour moi le point fort de la bd. 
     
    Attention d'ailleurs, cette bd est à réserver aux adultes, et à ceux que l'homosexualité ne dérange pas, le Dragon Dragon étant généreux par nature. Pour les amateurs de la petite comme de la grande Histoire, qui veulent rire en réfléchissant, et apprendre en s'amusant, je ne peux que vous recommander ce tome 1 dont j'attends la suite avec impatience.

    The_PoP
    Scenariste: Kevin Eastman & Tom Waltz & Bobby Curnow Dessinateur: Dave Wachter & Michael Dialynas Coloriste: Ronda Pattison Editeur: Hi-Comics Note: 3.0
    Résumé:

    Suite et fin pour les aventures cosmiques des Tortues désormais alliées avec... les Utroms, pour le meilleur comme pour le pire ? Plus déterminés que jamais à traquer et éradiquer toute présence extraterrestre sur la planète, l'agent Bishop et la F.T.P. mènent une attaque surprise sur l'île de Burnow. Les tensions explosent tandis que les Tortues Ninja rejoignent Burnow pour épauler Tricératons et Utroms dans une guerre sans merci qui ne laissera personne indemne...

    Autres informations: Tortues Ninja
    Type: Comic L'acheter sur BD fugue Genre: Super héros
    Ce tome conclut les intrigues des Tortues autour des ultroms et des tricératons avec une "fin" aux cycle des problématiques aliens sur terre. On est assez loin des meilleurs tomes de la série, cet arc ne m'ayant finalement que peu convaincu, mais cela reste une lecture qui sera agréable à tous les fans des tortues. A noter que seuls 3 chapitres sont consacrés à la fin de cet arc, le 4ème et dernier chapitre, dessiné par Michael Dialynas pour le coup étant une nouvelle dans l'univers des tortues centrée sur Maitre Splinter. 
    J'espère que la suite nous recadrera un peu sur des aventures des tortues plus classiques dans leurs enjeux. A voir.

    Nickad

    Lovely loveless romance tome 1

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: UMEZAWA Marina Dessinateur: UMEZAWA Marina Editeur: Soleil Note: 3.5
    Résumé:

    Malgré ses apparences de lycéenne rebelle, Ren croit au grand amour. Suite à un accident, elle change de corps avec une collégienne qui s'avère être la petite sœur de Yusei, un garçon de sa classe. Mais alors qu'il est insupportable à l'école, il se révèle être extrêmement attentionné en tant que grand frère. Pourquoi Ren a-t-elle le cœur qui s'emballe devant ce Yusei au nouveau visage ?

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Romance
    Ren, une lycéenne assez libre qui compte bien profiter de la vie en faisant ce qui lui plait se prend souvent la tête avec Yusei un membre du comité des élèves. Les deux adolescents sont comme chien et chat, un jour Ren aide la petite sœur de Yusei, Manami, au cœur d’un accident où elle la protège les deux jeunes filles vont échanger leur corps. Ren dans la peau de la petite sœur va en apprendre plus sur Yusei, et Manami a l’air de trouver cette situation à son goût.

    Des personnages qui échangent leur corps, c’est du déjà vu, une fille et un garçon opposés au début qui vont finir ensemble ça aussi c’est du déjà vu ! L’originalité vient de la petite sœur Manami, une jeune collégienne qui a la santé fragile et s’évanouit facilement, qui n’a pas beaucoup d’amis et qui va vouloir rester dans cette situation pour une raison très particulière que je ne vous dirai pas. Les marqueurs shojo sont bien là et c’est la suite qui pourra nous dire si l’histoire va se démarquer ou non. En attendant, l’histoire est agréable et bien faite.

    Série finie en 8 tomes


    Nickad

    Police in a Pod tome 1

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: YASU Miko Dessinateur: YASU Miko Editeur: Noeve Grafx Note: 3.5
    Résumé:

    Mais que fait la police (de ses journées) ?!

    Mai Kawai est policière et affectée à un petit commissariat de quartier. Elle n'a pas choisi ce métier par vocation et n'a pas de réelle conviction dans ce qu'elle fait, au contraire.
    Lassée de ce monde essentiellement masculin, entre réflexions sexistes et hiérarchie pesante, elle songe à démissionner ...
    jusqu'à ce qu'elle soit placée sous les ordres de Seiko Fuji, ancienne pointure de I a brigade criminel I e transférée dans son petit commissariat.
    Une femme aussi compétente que directe, dont la droiture et I a détermination convaincront Mai de poursuivre sa carrière encore quelque temps.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Tranche de vie
    Police in a pod c’est le quotidien d’un commissariat de quartier, de l’agente Mai et de sa collègue le lieutenant Fuji. Traité sur un ton humoristique, le manga veut montrer différents aspects du travail de la police au Japon : cela va des petites actions du quartier comme la prévention auprès des jeunes, la circulation, les prises de dépositions jusqu’à ce qu’ils appellent l’autopsie (différent du sens médical chez nous). Les situations peuvent être parfois incongrues pour le lecteur français car la police n’a pas exactement les mêmes missions dans les deux pays.

    Découpés en petites chapitres racontant chacun une anecdote ou affaire, la lecture n’est pas toujours passionnante et il manque un fils conducteur comme l’évolution de la vie des différents personnages, cela viendra peut-être par la suite vu qu’il y a actuellement 21 tomes en cours. En conclusion, c’est un manga plutôt agréable mais pas transcendant, l’intérêt principal est de faire découvrir la police de proximité japonaise qui est très présente auprès des citoyens. Pour information l’auteure été elle-même policière avant d’être mangaka et certaines histoires sont donc authentiques.






    poseidon2

    Livre d'activités Naruto

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Collectif Dessinateur: Collctif Editeur: Autres Editeurs/Auto editions Note: 3.5
    Résumé:

    Pour célébrer les 20 ans de la sortie du manga en France, voici LE livre d'activités Naruto pour tester tes connaissances et prolonger ta passion.

    Tu pourras découvrir qui de Naruto, de Sasuke ou de Sakura te ressemble le plus, vérifier si tu es bel et bien incollable sur la série, t'initier à la calligraphie et à la cuisine japonaise, passer ninja pro grâce à l'entraînement de Kakashi, fabriquer ton serre-livres pour ranger ta collection de mangas, organiser ton anniversaire sur la thème de Naruto...Avec ce livre, fais...

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Action
    Les vacances sont parties et avec elles les inévitables cahiers de vacances.
    Si jamais vos enfants ont bien réussi leur année, si jamais ils ont été sages ou si vous êtes gaga de vos enfants fans du ninja le plus célèbre du monde, voici un livre d'activité d quoi occuper leurs soirées ou.... les voyages en voiture dans les bouchons de l'A7 !
    Ce livret s'adresse plus à un public de jeunes de 10 ans et plus, car il nécessite de bien savoir et nous offre des ateliers qui nécessités un peu de doigté. Mais comment ne pas vouloir savoir préparer des ramen façon Naruto ou encore réussir un pliage Kurama.
    Attention tout de même. Ceci n'est PAS un cahier avec des jeux. Il s'agit vraiment de propositions d'activités à faire à l'aide du cahier.
    Si vous pensez vous débarrasser de vos enfants, c'est raté. Si vous souhaitez partager leur passion pour Naruto c'est parfait !

    The_PoP
    Scenariste: Kid Toussaint Dessinateur: Joël Jurion Coloriste: Joël Jurion Editeur: Le Lombard Note: 3.5
    Résumé:

    Al, Siera et Hector n'avaient rien en commun jusqu'à ce que des masques fassent irruption dans leurs vies. Des masques antiques qui leur confèrent des pouvoirs défiant l'imagination. Comment gérer un tel don quand on a quinze ans et d'autres problèmes en tête ? Pourquoi ont-ils été choisis ? Pas le temps de se poser trop de questions, un masque puissant est tombé dans de mauvaises mains. Il va falloir s'allier et le récupérer avant qu'il ne soit trop tard….

    Autres informations: Bd fantastique jeunesse
    Type: BD Europeene L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Quand le scénariste de Elles s'associent au dessinateur de Klaw on ne peut que s'attendre à une nouvelle série jeunesse de qualité. 
    Et disons le tout de suite, Masques assume sans fausse note. Le dessin de Joël Jurion est au niveau de ce qu'il a fait sur Klaw avec peut être une colorisation plus subtile qui n'est pas pour me déplaire même si j'ai toujours un peu de mal avec ses visages parfois un peu trop appuyés. Mais c'est une question de style, et sincèrement difficile d'imaginer un jeune ado ne pas aimer ce dessin. Le scénario de Kid Toussaint est lui très efficace, finalement assez sobre, ne nous perdant pas dans des mystères trop opaques ou des explications trop fouillies, le dosage est indéniablement bon, et signe de grande maitrise. 
    Alors pourquoi je ne suis pas plus emballé que cela ? Simplement car l'histoire a pour le moment un peu trop air de déjà lu. Je n'ai pas ressenti l'excitation que j'ai pu avoir en lisant la forêt du temps par exemple, sur le même type de bd jeunesse fantastique. Reste que la base de ce tome 1 de Masques peut permettre au tout de prendre un peu plus d'ampleur et de nous réserver des surprises. Ce Masques est indéniablement une des séries jeunesse avec lesquelles il faudra compter.

    The_PoP

    The Cape - 1969

    Par The_PoP, dans Critiques

    Scenariste: Jason Ciaramella Dessinateur: Nelson Daniel Coloriste: Nelson Daniel Editeur: Hi-Comics Note: 3.5
    Résumé:

    Découvrez les événements fondateurs de The Cape, le comics nominé aux Eisner Awards et encensé par la critique ! 1969. La guerre du Vietnam fait rage. L'hélicoptère du capitaine Chase, pilote d'Evasan pour l'armée américaine, est abattu en territoire ennemi. Ses hommes et lui sont obligés de fuir, poursuivis par les soldats viêt-Cong... et ils découvriront vite que le mugissement des armes automatiques n'est pas le seul danger dans la jungle. Un comics viscéral aux allures de graphic novel, qui retrace le destin poignant et fantastique du père des enfants découverts dans The Cape. Tiré d'une nouvelle de Joe Hill, The Cape pulvérise le mythe du héros - et du super-héros.

    Autres informations: D'après une nouvelle de Joe Hill
    Type: Comic L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Après la nouvelle édition de The Cape, l'adaptation en comics de la nouvelle fantastique de Joe Hill s'attaquant au mythe du super héros, voici la parution de la réédition du préquel de The Cape sur les origines de la nouvelle principale. On plongera avec ce récit dans l'horreur de la guerre du Vietnam et le combat du père du héros de The Cape. Récit fantastique aux relents d'Apocalypse Now et de Voyage au bout de l'enfer, The Cape est un comics qui comme son grand frère se lit d'une traite à un rythme vraiment soutenu. Reste que le côté remarquable du scénario de l'original est ici du coup un peu éventé ce qui nous retire un peu du plaisir de la découverte et de la fraicheur.
    Graphiquement le dessin de Nelson Daniel qui s'occupait seulement des couleurs sur The Cape est un peu moins prenant et expressif au niveau des personnages que celui de son homologue Zach Howard mais il reste dans l'ambiance et la lignée directe de The Cape donc pas d'inquiétude de ce côté là.
     
    Au final pour ceux qui ont lu et aimé The Cape je ne peux que vous conseiller cette lecture, qui si elle n'est pas un indispensable, permet de renouer sérieusement avec le plaisir du comics original. Pour ceux qui n'ont pas aimé The Cape, inutile de réessayer avec ce one shot préquel, les ingrédients sont sensiblement identiques.

    Nickad

    No revenge for Mary tome 1

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: AKAKO Dessinateur: IWAAKI Haru Editeur: Komikku Note: 3.5
    Résumé:

    Injustement condamnée à mort, elle se réincarne parmi ceux qui l'ont piégée. Entre amour et intrigues politiques, la vie au palais promet d'être mouvementée pour Mary ! Rosemary, l'ancienne fiancée du roi, a été injustement condamnée et pendue. C'est sous les traits de Mary, la fille d'un baron de campagne, qu'elle se réincarne et retourne au palais, après avoir été invitée à devenir l'une des servantes de la famille royale. Ses retrouvailles avec ceux qui l'ont aimée et ceux qui l'ont piégée promettent d'être tumultueuses. Entre amour et intrigues politiques, la vie au palais risque d'être mouvementée !

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Bon ça y est, le nouveau genre à la mode est arrivé, après la vague isekai qui sévit encore d’ailleurs, voici la vague « j’ai été exécuté injustement et je reviens ».
    Rosemary, fiancée au futur roi a été victime de manigances et pendue pour trahison. Elle revient quelques années plus tard sous les traits de Mary, une jeune noble de campagne qui trouve sa vie bien comme elle est et qui surtout ne veut plus être entrainée dans les intrigues politiques. Hélas, elle est sélectionnée comme prétendante au mariage du prince (le fils de son ancien fiancé), n’ayant aucun esprit revanchard, elle va se retrouver entrainée par la vengeance que son ancien petit frère et son ancien ami d’enfance ont élaborée.
    Adapté d’un roman, le manga se laisse facilement lire, le côté original de l’histoire c’est que Mary revient en tant que personne complètement différente et qu’elle est passée à autre chose. Après je trouve qu’il manque quelque chose à l’histoire, peut-être un peu de motivation de la part des personnages, peut-être un peu de peps. Il faudra attendre la suite pour se prononcer.
    A noter aussi un petit défaut dans le livre : l'utilisation du thème maryr ou lieu de marier (à plusieurs reprises), j'ai eu beau chercher, pour moi ce mot n'existe pas et cela m'a dérangé.

    Nickad

    Arena tome 1

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: Le Chef Otaku Dessinateur: CLARITY Coloriste: WAHYU Editeur: VEGA Note: 4.0
    Résumé:

    Sous ses dehors de garçon timide et réservé, Gabriel est en fait un psychopathe, dénué de toute émotion et de toute compassion. Une attitude qui sied mal à notre réalité, alors qu'il tente de refouler sa nature pour mieux s'intégrer aux groupes qui l'entourent. Mais c'est à l'occasion d'un voyage scolaire que sa destinée va basculer : le bus qui le transporte ainsi que ses camarades de classe se voit pris dans une étrange tempête qui les emmène au cœur d'une immense arène, sur une autre planète. Là, ils vont devoir se livrer à des combats sanglants pour survivre et gagner le droit de retrouver leur vie d'avant. Désormais, Gabriel peut laisser libre cours à ses pulsions meurtrières, trouver ainsi son équilibre et une forme de normalité pour lui, qui pourrait le mener à sa perte.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Tout beau tout neuf voici le webtoon français ! Publié d’abord sur la plateforme webtoon factory, Arena sort en version livre chez VEGA.

    Si certaines influences se font nettement sentir dans le caractère de certains personnages ou dans le contexte au début de l’histoire, Le Chef Otaku a su lui donner un caractère propre et lui offrir un vrai univers.

    Un peu de fantastique, de l’isekai, du survival, des combats et des monstres, voici ce que vous trouverez dans Arena, mais si le récit fonctionne c’est aussi grâce à la présence des personnages qui vont chacun développer un caractère bien déterminé et surtout Gabriel, l’anti-héros par excellence à l’esprit pragmatique, prêt à manipuler ses camarades pour survivre. Car c’est bien là le cœur du problème, avant d’espérer retourner chez eux (sur Terre donc), il leur faudra combattre dans l’arène et gagner de quoi vivre.

    Côté graphisme, le manga est plus que correct, c’est même d’ailleurs une bonne surprise, cela manque sans doute d’arrière-plan et peut-être de technique par moment mais étant la première œuvre de la dessinatrice Clarity, cela ne pourra que s’améliorer et il y a une jolie colorisation de Wahyu . En tout cas Arena a été une agréable surprise qui sort des sentiers battus et qui donne envie d’aller plus loin dans sa lecture.




    poseidon2
    Scenariste: Takashi Morita adapté de Maurice Leblanc Dessinateur: Takashi Morita Editeur: Kurokawa Note: 5.0
    Résumé:

    Découvrez les aventures du célèbre cambrioleur, qui ont déjà fait frissonner les lecteurs du monde entier ! Au programme : intrigues, enquêtes et mystères !! Il y a vingt ans de cela était dérobé le " collier de la reine Marie-Antoinette " dans la demeure de la comtesse de Dreux-Soubise. Qui est donc à l'origine de cette intrigue non-résolue ? Le coupable vous étonnera... Cette deuxième partie d'Arsène Lupin l'aventurier présente trois nouvelles aventures du gentleman-cambrioleur : une mystérieuse affaire de vol d'un bijou historique et les péripéties d'une mère et de son fils vivant dans la misère dans Le Collier de la Reine, le récit inédit du biographe d'Arsène Lupin dans Le sept de coeur qui nous conte sa rencontre avec le cambrioleur, et enfin un pan du passé de Lupin, plus précisément la période de ses dix-neuf ans, quand il vivait encore dans la pauvreté avec Le coffre-fort de madame Imbert.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Aventure
    Quelles aventures quand même ! 
    Alors beaucoup me diront que la note de 5 étoiles revient à Maurice Leblanc. Ils n'auront pas entièrement tort, mais elle revient aussi à Takashi Morita qui nous donne une adaptation très fidèle tout en modifiant un peu pour donner des explications de contextes nécessaires pour nos amis japonais et intéressants pour les Français qui ne se souviendraient plus de leur cours d'histoire.
    Mais les 5 étoiles viennent beaucoup du combi d'histoire qu'on nous livre ici. L'affaire du collier de la reine et celle du sept de cours sont tout bonnement passionnante. Takashi Moritaréussi le tour de force de nous tenir en haleine autant, si ce n'est plus, que les nouvelles originelles. Il est quasiment impossible de ne pas finir une des deux histoires suscitée sans décrocher du manga.
    Une vraie réussite ! Vivement la lecture du tome 3 !

    poseidon2

    Dark Ages

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Tom Taylor Dessinateur: Coello Coloriste: Coello Editeur: Panini Note: 2.0
    Résumé:

    Que se passe-t-il quand les super-héros perdent ? Le Gardien apparaît tout à coup, annonçant aux héros de la Terre que la planète vit ses derniers instants. Leurs efforts ne servent à rien, tout ce qui fonctionne à l'électricité tombe en panne et le monde tel que nous le connaissons est plongé dans l'obscurité. Sept ans plus tard, les héros existent toujours mais les vilains se sont organisés, sous la houlette d'Apocalypse ! Cette année, Marvel multiplie les évènements qui pourraient constituer à eux seuls un crossover, mais qui sont contenus dans des mini-séries dédiées. L'intégralité de cette saga, qui rassemble les plus grands héros Marvel face à une menace inédite, est donc recueillie ici.

    Type: Comic L'acheter sur BD fugue Genre: Super héros
    Tom Taylor au scenario et un crossover qui part du principe que les héros Marvel perdent, tout ce qui m'a fait ouvrir un œil sur cette minisérie Panini, et ce sans écouter les experts (toujours grincheux ces experts, on n'est pas d'accord ?)
    Et bien, figurez-vous que j'aurai dû ravaler ma fierté et écouter les dire des connaisseurs. Certes, c'est très beau, vraiment, et l'idée de base n'est pas plus sortie de nulle part qu'une autre de marvel, mais le reste… pppfff en fait c'est ni plus ni moins qu'un résumé d'une histoire qui aurait mérité... d'être aussi longue que le Run d'Hickman sur les avengers. 
    À on a entre les mains "l'essentiel de Dark Ages par Peter Parker". C'est de la voie off quasiment du début à la fin, des raccourcis démentiel et des combats rabougris a pas plus d'une case. En gros, ca ne sert à rien. Le rythme n'est même pas effréné car prendre Peter Parker en tant que narrateur détends trop l'atmosphère avec ses blagues habituelles.
    C'est pas ce genre de titre qui me fera revenir chez marvel, loin de la.....

    Nickad

    Butterfly beast II tome 4

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: NAGATE Yuka Dessinateur: NAGATE Yuka Editeur: Mangetsu Note: 4.5
    Résumé:

    Ochô découvre que le ralliement de son partenaire Raizô auprès de Kazuma et de Kintsuba n'était, en réalité, qu'une infiltration organisée par le patron de Yoshiwara, Jin'emon ! Après un affrontement intense entre les deux chasseurs de shinobis, son ancien amant et le prêtre, ces deux derniers réussissent à s'enfuir, accompagnée de la courtisane Kuzuha. Alors que les menaces s'intensifient envers le Shogunat, Ochô reçoit l'ordre de s'infiltrer au château d'Edo. Suivez la passionnante Kochô dans cette double vie sulfureuse, au fil des planches et du scénario magnifiques de Yuka Nagate.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Historique
    Après maintes péripéties, Ochô se retrouve mêlée aux actions de la communauté chrétienne guidée par le Père Thomas, et se voit confier une mission des plus dangereuses : infiltrer le château d’Edo pour y débusquer les fidèles du Christ. Cette fois, elle devra agir seule et cela n’est pas de tout repos.

    Tout d’abord, ce tome est entièrement consacré à la minorité chrétienne du Japon. On y découvre les violences dont ils sont victimes et la manière dont le Padre agi pour protéger sa communauté. Mais on nous dévoile aussi les réactions des gens par rapport à cette minorité. Mais ce tome est pour moi divisé en trois intrigues : il y a bien sûr l’histoire principale de l’infiltration d’Ochô et la chrétienté, mais aussi un passage sur l’art et l’artiste, et enfin sur la vie d’Ochô à l’Ôoku en tant que servante et les actions qui vont en découler (je vous laisse le découvrir !). Ces trois parties permettent d’avoir différents points de vue sur la religion et sur le quotidien des habitants de la capitale de différentes classes.

    Ce quatrième volume de Butterfly Beast II est une véritable réussite ! Par rapport aux tomes précédents, il ne comporte pas beaucoup de combat mais plus de la réflexion tout en légèreté : certains passages sont particulièrement amusants. Ici, ce n’est pas l’intrigue principale qui est importante, mais les imprévus auxquels notre héroïne va être confrontée. Je trouve que ce tome est le meilleur de la série, vivement la suite !!!

    Une critique de Y_Kanzaki (ma fille)

    poseidon2
    Scenariste: Guillaume Tauran Dessinateur: Guillaume Tauran Coloriste: Guillaume Tauran Editeur: Paquet Note: 3.0
    Résumé:

    L'Hermione est la reconsitution à l'identique de la frégate à bord de laquelle le Marquis de La Fayette est allé porter assistance aux insurgés américains en 1876, lors de la guerre d'indépendance qui allait donner naissance aux États-Unis d'Amérique. La frégate sillonne les mers depuis sa mise à l'eau en 2014. En entamant la lecture de cet ouvrage, vous embarquez au côté de l'équipe Tribord pour un retour de navigation jusqu'à Rochefort, port d'attache de l'Hermione. En posant le pied à bord, vous embarquez aux côtés d'un équipage unique, car tous volontaires ! Le rythme des quarts, la rigueur et l'engagement, la motivation aussi à faire partie de cette aventure humaine et maritime unique, mais aussi la difficulté des manoeuvres et l'esprit d'équipe, raconté par Guillaume Tauran, lui-même gabier à bord. La lecture est complétée par un dossier de présentation de l'Hermione, richement illustré.

    Type: BD Europeene L'acheter sur BD fugue Genre: Documentaire
    Tout le monde a entendu parler de l'Hermione. Ce projet un peu fou de faire revivre une frégate d'autrefois et de parcourir le monde à l'aide de voile et à quel point c'était difficile. 
    Guillaume Tauran a passé plusieurs mois à bord de l'Hermione en tant que membre d'équipage et nous fait part de son expérience de marin de frégate. Si l'expérience semble vraiment intéressante, le côté hyper spécifique des descriptions de la vie à bord et des actions faites par chaque marin est un peu compliqué et donc un poil lassant pour des béotiens comme moi. On se rattache aux très beaux dessins de bateau et de mer qui jalonne l'album. 
    Pour tout vous dire, je pense avoir globalement plus apprécier le recueil explicatif de 'aventure de l'Hermione, de sa construction à nos jours, que la dernière partie de la BD ou j'étais un peu lassé.
    Un récit pour les fans de navigation essentiellement. 

    poseidon2

    Bertille & Bertille

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Éric Stalner Dessinateur: Éric Stalner Coloriste: Éric Stalner Editeur: Grand Angle Note: 4.5
    Résumé:

     La rencontre improbable d’un flic bougon, d’une jeune aristocrate… et d’une grosse boule rouge ! Bertille et Bertille. Prénom pour l’une, nom de famille pour l’autre. C’est bien tout ce qui rapproche cette jeune fille de bonne famille et ce commissaire ! Ils ont pourtant un autre point commun pour le moins incongru. Ils ont tous deux assisté à l’atterrissage mouvementé d’un objet insolite. Un objet qui grossit, grossit, grossit au sens propre du terme devenant un véritable casse-tête pour le gouvernement. Tandis que nos deux personnages s’affrontent dans de réjouissantes joutes verbales, cette mystérieuse boule rouge devient une menace pour la France des Années folles. Écrasée près de Paris, et ne cessant de grandir, elle se rapproche de la capitale…

    Type: BD Europeene L'acheter sur BD fugue Genre: Action
    Après des tomes assez moyens, ou il n'était qu'au dessin, Eric Stalner reprend l'entièreté de la gestion de "Bertille et Bertille" pour nous livrer une très belle histoire. Une histoire qui ressemble à un bonbon dur à l'ancienne.
    Vous savez les bonbons qui, une fois mis en bouche, n'ont pas encore trop de gout et qui, plus on les garde, nous apporte du réconfort et du bon gout avec le temps. Et bien ici, c'est pareil.
    Sans jamais chercher à produire une BD d'enquête ou même de fantastique, sans jamais chercher à nous expliquer quoi que ce soit, Stalner nous livre un album où l'on est, comme Bertille, au rang des curieux qui regarde tout ce petit monde se poser trop de questions. Des curieux qui regarde aussi nos Bertille jouer au chat et à la souris, tout en retenu très émouvante et très touchante.
    Une bien belle lecture reposante et humaine, comme on n'en lit plus assez.

    alx23

    Les sept secrets tome 2

    Par alx23, dans Critiques

    Scenariste: Tom Taylor Dessinateur: Daniele Di Nicuolo Coloriste: Walter Baiamonte Editeur: Delcourt Note: 3.5
    Résumé:

    LE MONDE A CHANGÉ POUR TOUJOURS. L'un des sept secrets a été dévoilé au monde ! D'après les nouveaux meneurs de L'Ordre, l'heure n'est plus à se cacher. Casper, réfugié au pays des fées avec les survivants, va découvrir l'incroyable secret de ses propres origines.

    Type: Comic L'acheter sur BD fugue Genre: Action
    L'histoire trouve son origine dans tous les complots et vérités cachées au nombre de sept qui seraient gardés par l'Ordre composé par des équipes de deux combattants, un porteur et un gardien. Le premier secret vient d'être dévoilé au monde entier alors les autres membres de l'Ordre ont dû fuir la planète pour se cacher avant de revenir combattre les quêteurs. Cette suite nous plonge au bord d'un autre monde, dans un univers féérique et magique avant un retour sur terre. Tom Taylor poursuit son intrigue qui mélange les genres entre super-héros, thriller complotiste et fantastique. On n'a pas le temps de s'ennuyer avec cette série booster sur de l'action pure et dure avec des combats intenses. La partie graphique apporte énormément au titre, en effet Daniele Di Nicuolo dessine à merveilles des planches dynamiques avec une construction très nerveuse et rythmée.
    Il reste un troisième et dernier tome à sortir pour terminer cette série sur les plus grands secrets du monde caché au public pour garder une harmonie mondiale. Si vous aimez les récits d’action efficace sur fond de complot, vous pouvez foncer sur la lecture des sept secrets.

    poseidon2

    Grand blue t9-10

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Kenji Inoue Dessinateur: Kimitake Yoshioka Editeur: Meian Note: 4.0
    Résumé:

    Ce maquillage et ces remarques obscènes... C'est une traînée, en fait ?! À la grande surprise de Iori, une de ses collègues de travail s'avère être la fille sur laquelle il a vidé sa bière lors de sa visite à l'université Oumi. Un incident qu'elle n'a certainement pas oublié !

    C'est notre moment privilégié ! Aina a enfin pris son courage à deux mains et a invité Iori au cinéma. Malheureusement, ce dernier est une nouvelle fois à côté de la plaque et ne comprend pas ses intentions...

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Humour
    Mon moment de fraicheur manga ! La tant attendue sortie de la suite de Grand Blue. Et bien figurez-vous que ces deux tomes n'étaient pas aussi détonnant qu'attendus... mais cela ne m'a pas gêné.
    En effet, on commence à bien connaître notre petit groupe de joyeux lurons et ces tomes plus sages nous permettent d'approfondir avec plaisir les relations qui évoluent entre nos différents personnages. 
    On se retrouve donc avec deux tomes presque émouvants. Tout particulièrement celui centré sur "pot de peinture".
    Une belle lecture plus qu'une lecture délirante pour un manga qui n'oublie pas de changer pour garder son lectorat.
    Vivement la suite !

    poseidon2
    Scenariste: Julien Voloj Dessinateur: Erez Zadok Coloriste: Erez Zadok Editeur: Urban Comics Note: 4.5
    Résumé:

    En 2006, Marc Tyler Nobleman débutait sa quête pour en savoir plus sur le co-créateur rarement cité de Batman. L'homme qui a créé la quasi-totalité de la mythologie entourant l'un des super-héros les plus emblématiques de l'histoire est mort dans la pauvreté en 1974. "Bill Finger, dans l'ombre du mythe" est un roman graphique sur la quête de Nobleman, c'est une histoire sur le traumatisme et la justice racontée à différents niveaux narratifs. Il y a la recherche de Nobleman, qui retrace la véritable histoire derrière le Chevalier Noir. Il y a ensuite l'histoire de Bill, sa rencontre avec Bob Kane, son travail et ses difficultés dans l'industrie de la bande dessinée, sa dépression alors que Kane, considéré comme l'unique créateur de Batman, est sous les feux de la rampe. Ensuite, il y a l'histoire du fils de Bill qui tente en vain de rétablir l'héritage de son père tout en luttant contre sa propre sexualité et, plus tard, contre le VIH. Enfin, il y a l'histoire d'Athena, la petite-fille de Bill, dont personne ne croit que son grand-père est le co-créateur de Batman. Fidèle aux récits de Batman, l'histoire prend des allures de roman policier révélant la tragique et véritable histoire derrière la création de Batman. Le livre bénéficie d'une préface de la petite-fille de Finger, Athena Finger, et de l'historien Marc Tyler Nobleman, qui a joué un rôle déterminant dans l'établissement du crédit de co-créateur de Finger à titre posthume en 2015.

    Type: Comic L'acheter sur BD fugue Genre: Documentaire
    Je ne savais pas. J'en suis le premier désolé ais oui je pensais que Batman était une création de Bob Cane.... et uniquement de lui.
    Alors j'ai été surpris par le début de la lecture et j'ai ensuite dévoré l'histoire de ce scénariste malheureux, ais surtout l'histoire d'une époque ou l'univers du comics, sous couvert d'age d'or extérieurement, était une jungle ou les auteurs qui faisaient le devant de l'affiche pouvaient cacher une foule de personnes travaillant dans l'ombre.
    Porté par un dessin superbe tout en rondeur 'tendance Munuera", Julien Voloj nous livre une enquête biographique aussi intense que bien menée. On oscille entre les passages dans le présent avec des interviews de contemporains de Bill Finger et des passages représentant la vie à l'époque du boum des comics aux USA.
    Une belle histoire qui rend hommage à titre posthume aux idées derrières les dessins !
     

    poseidon2

    Evolution Z t1

    Par poseidon2, dans Critiques

    Scenariste: Cee Cee Mia Dessinateur: Tomm Bulyne Coloriste: Tomm Bulyne Editeur: Dupuis Note: 2.5
    Résumé:

    Ady, fille d'un basketteur célèbre, est une ado gâtée et capricieuse. Autant dire que sa vie change brutalement lorsqu'elle perd ses parents dans de mystérieuses circonstances. Heureusement, Ady est envoyée sur L'ÎLE, orphelinat paradisiaque loin de tout, créé par René Zayer, patron de groupe pharmaceutique et philanthrope. Malgré la présence d'une centaine de « frères et sœurs » super bizarres, comme Dimon, une brute vicieuse, Ady va vite apprécier le luxe de l'île, ses équipement et son absence de scolarité ! Jusqu'au jour où elle va découvrir qu'il y a deux types d'ados sur L'ÎLE : ceux qui ont subi « l'Évolution Z » - de dangereux zombies étudiés par Zayer afin de commercialiser un sérum d'immortalité -, et ceux dont la seule finalité est de les nourrir... Mais de quel groupe Ady fera-t-elle partie ? Pour le découvrir, elle ne pourra compter que sur son courage et celui de Kareem, son mystérieux compagnon d'infortune...

    Type: BD Europeene L'acheter sur BD fugue Genre: Thriller
    Vous êtes fan des dessins typés comics du milieu des années 90 ? Vous n'avez jamais lu d'histoire de zombies ou vous les avez toutes oubliées ? Et bien cette BD est pour vous ! Si non.... vous pouvez passer votre chemin.
    S'il est vrai que le genre Zombie n'a pas trop envahi le monde de la BD franco belges, on aura eu du mal à l'éviter dans le comics, le cinéma, les séries etc.... Sortir une BD en 2022 en mode "Jeune fille cherche à survivre dans un univers de Zombies", c'est osé. Et pas forcément super bien réussi ici.
    Il faut tout d'abord que je vous avoue que le graphisme "retro" avec des visages assez caricaturaux, des traits épais et des couleurs un peu criardes, n'ait pas le graphisme que je préfère. Ensuite, le scénario est un peu cousu de fil blanc. Pas de grosse surprise, des méchants très méchants et des gentils très gentils. Notre héroïne semble tirée d'une histoire de Barbie. La méchante de l'histoire qui sur un coup du sort en fait devient gentille et la meilleure copine de Barbie parce qu'en fait elle n'était pas "comme ça dans le fond".
    En résumé, une somme de choses qui font de cette BD un album qui aura du mal à trouver son public, ou alors que les jeunes garçons de 10-12 ans n'ayant pas encore le droit de lire Waliking dead et en recherche de frissons 

    Nickad

    The abandoned empress tome 1

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: YUNA Dessinateur: INA Editeur: Delcourt Note: 4.5
    Résumé:

    Depuis sa naissance, Aristia a été élevée dans un seul but : devenir la future compagne de l’empereur, l’aimer sincèrement et l’assister dans son travail. Mais tout s’effondre lorsqu’une mystérieuse jeune fille venue d’un autre monde apparaît, et lui ravit sa place. Humiliée et délaissée, Aristia devient le souffre-douleur de l’empereur… jusqu’à être condamnée à mort. Alors que la sentence est exécutée, la jeune impératrice déchue se réveille non pas au paradis… Mais sept ans dans le passé ! Et si le destin lui avait donné une seconde chance ?

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Romance
    Suite à un oracle, Aristia a été élevée pour devenir la prochaine impératrice, seulement quand la prophétie se trompe et qu’elle est reléguée au second plan, toute sa vie bascule, elle se sent impuissante et l’aventure se termine mal. Heureusement un dieu qui passait par là, la fait revenir dans le passé, arrivera-t-elle à échapper à ce funeste destin ?
    Chacun à un moment de sa vie se pose la question : si je pouvais revenir en arrière, est-ce que je ferai les mêmes choix ? Et si j’en faisais d’autres est-ce que ma vie changerait ? En livre, c’est possible et c’est justement le propos de ce shojo. En plus d’être très bien dessiné, les tenues et châteaux nous plongent en plein conte de fée (sauf pour Aristia !); l’histoire est intéressante, ne tombe pas dans la mièvrerie et propose même des à-côtés comme des tensions politiques, l’entrainement à l’escrime…
    La lecture a été fort agréable, l’histoire a tout ce qu’il faut pour être un excellent shojo d’aventure avec un prince loin d’être charmant !
    Série finie en 6 tomes
     
    Extrait



    Nickad

    L'eden des sorcières tome 3

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: YUMEJI Dessinateur: YUMEJI Editeur: Ki-oon Note: 3.5
    Résumé:

    En suivant la voix des amurds, Pilly et Oak ont découvert un repaire de sorcières caché dans les montagnes. Hélas, les quelques femmes qui y vivent ne sont pas en mesure de les renseigner sur l'Éden. Alors qu'ils s'apprêtent à reprendre la route, la petite Hina veut les suivre pour retrouver son papa... mais quand elle apprend la terrible vérité, son pouvoir se déchaîne ! C'est là qu'Oak entend des bruits de pas au loin... Des soldats se dirigent droit sur le refuge ! Pilly a heureusement un plan : elle compte servir d'appât, le temps que tout le monde s'échappe... Parviendra-t-elle à s'en sortir saine et sauve ?

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Pilly a réussi à rejoindre un village caché de sorcières et obtenu des indices sur l’Eden, hélas, des soldats débarquent et Pilly se fait capturer. Elle rencontre alors Fruditilla, une énigmatique sorcière qui travaillerait avec les soldats mais ces agissements sont étranges et elle souhaite aider Pilly à sa façon même si cela va à l’encontre des volontés de cette dernière.

    Le graphisme du manga est toujours très intéressant, notamment la représentation de la végétation et des bêtes fantastiques mais l’histoire avance assez lentement, on aimerait qu’il y ait un plus d’événements dans un volume. On comprend que l’autrice veuille prendre son temps mais du coup on a un peu de mal à s’attacher aux personnages. Cela reste une historie intéressante qui doit encore faire ses preuves.


    Nickad

    Back from hell tome 1

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: KARAKU Yuki Dessinateur: KUNIMOTO Shotarou Editeur: Soleil Note: 3.0
    Résumé:

    Après avoir été trahi par son roi, le sage Dwight Harvelt, accompagné de la guerrière Claire Baton, est exécuté publiquement. Refusant d'accepter son sort, Dwight se réincarne en Liche, un squelette doté d'immenses pouvoirs. Il se jure alors d'exaucer le souhait de Claire : ramener la paix dans le monde. Mais pour cela, il va lever une armée de squelettes et devenir le nouveau roi des démons.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Le groupe Delcourt/Soleil nous propose 2 mangas un peu sur le même thème (le 2eme est the brave wish revenging dont la critique arrivera la semaine prochaine). Back from hell étant le plus récent, on ne peut qu’être étonné de voir la ressemblance au début de l’histoire : le ou les héros qui ont vaincus le roi des démons sont à leur tour exécutés pour ne pas nuire au pouvoir politique en place, et ils décident de revenir d’entre les morts pour se venger. C’est la façon dont va avoir lieu cette vengeance qui va ensuite diverger : ici, le grand sage devenu un squelette mort-vivant surpuissant décide de devenir le nouveau roi des démons afin de préserver la paix.

    Étrange ? non, la logique se tient : tant que les humains ont un ennemi commun à affronter ils ne se font pas la guerre entre eux et les habitants peuvent vivre relativement en paix. Le sage va donc jouer ce rôle. Et c’est bien cet aspect qui me dérange un peu, car ce sujet a déjà été exploitée dans le titre vampire chronicles, un manga qui n’a pas eu le succès qu’il mérite… Bref, je me demande donc où se trouve l’originalité du livre car pour le moment je n’y vois que des bribes d’histoires empruntées à d’autres titres… même le héros squelette grand mage a déjà été vu et en plus le personnage n’est pas attachant !

    Si je mets tous ces éléments de côté, est-ce que le livre est bien ? Déjà il ne se passe pas grand-chose dans ce tome, passé l’exécution des héros, le sage acquiert des pouvoirs à la vitesse grand V, s’empare du 1er fort et de la capitale encore plus vite… et après, ben il n’y a pas grand-chose, une dernière image cependant qui va introduire un nouveau personnage. Donc ce 1er volume ne m’a pas convaincue, le graphisme est bien mais le scenario doit faire ses preuves.


    Nickad
    Scenariste: ITO Junji Dessinateur: ITO Junji Editeur: Mangetsu Note: 4.5
    Résumé:

    Neuf histoires exceptionnelles de Junji Ito, publiées au sein du magazine Asahi Shinbun, sélectionnées parmi le meilleur du mangaka. Cette œuvre en deux volumes, inédite en France et contenant de nombreux bonus, s'intègre dans une collection grand format, à la fabrication soignée, spécialement dédiée au maître de l'horreur. Cette édition bénéficie d'une préface d'Alt236 (Berserk : À l'encre des ténèbres, Astra Mortem) et d'une analyse en fin d'ouvrage par Morolian, spécialiste francophone de l'auteur.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Horreur
    Les rééditions des livres de Junji Itô ont permis à un public plus jeune de découvrir le maitre de l'horreur, ma fille de 19 ans en fait partie et depuis elle se jette sur chaque nouveau volume qui sort, elle a tenu à écrire cette critique.
     
    Les chefs-d’œuvre (2 tomes) sont un rassemblement d’une vingtaine de nouvelles dessinées par le maître de l’horreur. On y retrouve un extrait de Tomie, mais aussi quelques histoires figurants aussi à la fin de Frankenstein, et c’est avec plaisir que nous y rencontrons des protagonistes récurrents dans l’œuvre de Junji Ito (Tomie, Soichi, la femme mannequin…)

    D’habitude, je n’aime pas les recueils d’histoires courtes, je préfère grandement les intrigues plus développées et composées de plusieurs chapitres. Mais ici, cela ne m’a pas posé plus de problèmes que cela puisque nous pouvons retrouver dans ces deux tomes des personnages apparaissant dans plusieurs chapitres. De plus, malgré les différentes situations, Junji Ito réussit à créer une continuité grâce à l’ambiance et l’horreur qui monte en crescendo, mais cela se ressent encore plus si vous lisez le livre d’une traite. L’horreur apparaît sous différentes formes : horreur physique, psychologique, des situations dérangeantes moralement, des personnages effrayants par leurs comportements. Ce qui est particulièrement intéressant, c’est de voir l’horreur qui diffère en fonction des personnages, de leur âge et de leur situation sociale. Grâce à un dessin très sombre, horripilant et repoussant, Junji Ito réussit à merveille à nous dévoiler les tréfonds de l’âme humaine et à nous montrer la folie en chacun de nous.

    Ces deux tomes permettent de s’aventurer encore plus dans le monde effrayant de l’auteur en nous faisant découvrir des situations très différentes et variées. Bien sûr, toutes les nouvelles ne sont pas au même niveau, mais certaines valent vraiment le détour et méritent d’être plus connues. Le premier tome contient des histoires et des images physiquement marquantes, mais le second volume est plus dans l’horreur psychologique avec des situations déroutantes.

    Bonne lecture et bonnes frayeurs. Et pour ceux qui en voudraient encore, certaines de ces histoires sont disponibles en anime.




    Nickad

    Pilote sacrifié tome 2

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: KOKAMI Soji Dessinateur: AZUMA Naoki Editeur: Delcourt Note: 4.0
    Résumé:

    Sasaki Tomoji est aviateur à l'école des pilotes de l'armée de terre de Hokota. Ses capacités sont très vite remarquées et il devient pilote d'attaque spéciale dans 4e Corps aérien. La mission qu'il se voit confier consiste à se jeter avec son appareil sur l'ennemi. Il devient un Tokkôhei, plus connu en occident sous le nom de Kamikaze. Découvrez comment Tomoji a pu rentrer vivant à neuf reprises.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Guerre
    Toute l’escadrille est en route pour les Philippines, les pilotes savent désormais que la bombe est solidaire de leur appareil et qu’on leur demande d’aller s’écraser sur leurs ennemis. Le moral au plus bas et la peur au ventre, le sergent-chef Uzawa fait exprès de se cracher pour éviter d’aller au front. Pendant ce temps, les autres cherchent une solution pour trouver un système de largage qui leur permettrait de revenir. Mais la proximité des américains ne rend pas les choses faciles et des raids aériens viennent perturber leur préparation.

    Toujours très bien dessiné, on continue de suivre le déroulement des opérations de cette 1ère brigade de Kamikaze. On voit leur condition de vie, comme à celles des mécaniciens chargés des avions mais ce que l’on découvre surtout c’est l’absurdité de certaines commandes, la soif de gloire de certains dirigeants et l’aspect inhumain de considérer ces soldats comme de la chair à canon. Le récit est bien mené, sans temps mort et donne envie d’aller plus loin.


    Nickad

    Wandance tome 1

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: COFFEE Dessinateur: COFFEE Editeur: Noeve Grafx Note: 4.5
    Résumé:

    Kotani Kaboku veut être normal. Le plus possible, se fondre dans I a masse et surtout ne pas se faire remarquer. Son bégaiement le pousse à peu parler et à se contenter de suivre I es autres. Se retrouver au centre de l'attention, cible cible potentielle des moqueries, le terrifie. Mais son regard est irrésistiblement attiré par Wanda Hikari, une élève de sa classe. Wanda danse, seule, en plein jour, sans se soucier du regard des autres. Et chacun de ses mouvements semble hurler "Liberté". Un sentiment que Kotani va Iui aussi rechercher, 1orsqu' il se décide à apprendre à danser. Après tout, dans la danse, nul besoin de mots pour s' exprimer.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Sport
    Kaboku est un lycéen qui craint toujours d’attirer l’attention de peur qu’on se moque de lui, il n’est pas très à l’aise à l’oral et il lui arrive de bégayer. Un jour, il rencontre Wanda, une jeune fille qui ne semble vivre que pour la danse. En la regardant, il a envie de danser avec elle et pense pouvoir trouver un moyen d’expression sans la parole et une certaine liberté dans cette discipline. Il rejoint donc le club de danse.

    Le point étonnant de l’histoire c’est que depuis 2012, la danse est une discipline obligatoirement enseignée dans les collèges, il y a donc des clubs dans les lycées, bien sûr ils sont mixtes mais la proportion est de 95 filles pour 5 garçons ! C’est donc déjà une première thématique du manga mais le sujet n’est pas vraiment là, tout comme le développement de notre héros qui va arriver à surmonter ses faiblesses et s’épanouir dans la danse, tout comme une éventuelle histoire d’amour entre lui et Wanda, le propos principal est bel et bien la danse.

    L’autrice Coffee a su mettre en valeur la danse hip-hop, elle s’est inspirée de son expérience et on voit qu’elle s’est aussi renseignée auprès de professionnels pour rendre son manga le plus réaliste possible et ce n’est pas évident de retranscrire les mouvements de danse en dessin !! En plus d’un graphisme travaillé et pointilleux, elle propose également des explications sur ces mouvements que vous pourrez mettre en pratique. Wandance est un manga réussi qui nous attire dans l’univers de la danse que l’on soit initié ou non.






    Nickad

    Wolf Pack

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: BALIBALLY BILLY Dessinateur: BALIBALLY BILLY Editeur: Hana Note: 4.0
    Résumé:

    Loin au cœur de la montagne vivent les descendants de Fenrir, mi-loups mi-humains. Afin de renforcer leurs liens, la meute de la vallée, dirigée par l'alpha Garmr, et la meute du lac, dirigée par les jumeaux Hati et Sköll, doivent se lier lors d'une cérémonie de mariage qui unira Garmr et Sköll. Mais lorsque la promise, Sköll, décède de façon abrupte quelques jours avant la cérémonie, c'est son frère jumeau Hati qui décide de sceller le pacte à sa place. Or, tout change lorsque Garmr et Hati décident de se rendre à l'endroit où Sköll a eu son accident...

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Bien que Wolf pack soit catégorisé yaoi, il n’en est pas vraiment un ; deux tribus d’hommes loups doivent nouer une alliance pour la survie de leur race, hélas la mariée est morte dans un accident et pour honorer la promesse, son frère jumeau prend sa place. Les deux partenaires étant les chefs de leurs tribus, on pouvait envisager qu’il y aurait une lutte de pouvoir. Au contraire, l’histoire parle de la vie ces êtres, la chasse, le grand froid, l’entente et le respect. Mais quand les hommes s’en mêlent, leur vie tranquille est menacée.

    Wolf pack raconte une belle histoire, entre échappées sauvages et mythologie nordique, on se laisse emportée dans l’ambiance qui rappelle un peu le conte. Les membres de la tribu sont très proches les uns des autres comme le sont les animaux entre eux et les scènes de câlin ne montrent rien de déplacé. Le dessin est soigné et le rendu des loups sublime. Une belle découverte à savourer.





    Nickad
    Scenariste: NAGATSUKI Tappei , AIKAWA Yu Dessinateur: ATORI Haruno Editeur: Ototo Note: 3.5
    Résumé:

    Le jeune homme se plonge à nouveau dans un cycle de morts… Après avoir affronté son propre passé et surmonté l’épreuve, Subaru Natsuki, un lycéen subitement invoqué dans un autre monde, se décide à rentrer au manoir de Roswaal. Mais une fois là-bas, notre héros découvre la demeure plongée dans une atmosphère anormale… Prenant son courage à deux mains, il s’enfonce à l’intérieur.

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Fantastique
    Subaru et Amelia ont affronté la 1ère épreuve mais seul Subaru l’a réussi, ne pouvant en parler sans précaution, il décide de questionner Roswaal au sujet du sanctuaire. Ce dernier se montre encore une fois très évasif, Subaru décide de raccompagner les villageois mais en arrivant au manoir, une mauvaise surprise l’attend.

    Suite du 4eme arc, Subaru devait déjà trouver un moyen d’aider Amelia à passer les épreuves, il doit maintenant régler les événements qui se déroulent au manoir pendant que Roswaal est au sanctuaire. On garde le même esprit que les arcs précédents, avancer petit à petit à la fois dans le déroulement du problème de l’arc et en même temps dans l’histoire principale autour d’Amelia. Ce 3eme tome a un peu moins d’action et plus de réflexions. Si re:zero a un concept intéressant qui fonctionne, on aimerait parfois qu’il y ait moins de boucles dans un arc, pour le moment, celui n’a que 4 livres, on verra ce qu’il en sera plus tard. Cela reste un manga d’aventures agréable et bien fait.


    Nickad

    Dandara

    Par Nickad, dans Critiques

    Scenariste: KIRA Dessinateur: KIRA Editeur: Akata Note: 3.5
    Résumé:

    "Mes rêves s'interrompent toujours au meilleur moment...". Servi par le dessin épuré de Kira, Dandara s'impose comme un récit ambitieux et complexe qui brouille volontairement les pistes narratives entre réalité et fiction, tout en rendant hommage au cinéma de sabres. Quelque part, au Japon... un acteur spécialisé dans des rôles de samurai de seconde zone se réveille. Mais tandis qu'il pense avoir fini son tout dernier tournage, il réalise qu'il a du mal à tenir debout. C'est alors qu'une jeune femme apparaît devant lui et l'appelle " Okita Sôji ". Il se rappelle ainsi avoir effectivement incarné ce guerrier bien connu de l'histoire du Japon... Pourtant, quelque chose ne va pas : personne ne semble comprendre de quoi il parle et surtout, son katana paraît bel et bien réel... Est-il en train de vivre un rêve éveillé ? Ou est-il plutôt un samurai du passé qui sombre dans la folie ?

    Type: Manga L'acheter sur BD fugue Genre: Historique
    Un jeune acteur, spécialisé dans les seconds rôles a l’opportunité de jouer Soji Okita (célèbre samouraï du shinsen-gumi). A la fin de son tournage il se retrouve en plein shogunat et tout le monde semble le prendre pour le vrai Okita.

    Volontairement flou et énigmatique, on ne saura jamais ce qui arrive vraiment au personnage principal ; est-ce qu’il rêve ? est-ce qu’il s’est réincarné en Okita ? ou peut-être tout simplement devient-il fou ? Confronté à une réalité qui n’est pas la sienne, et à une femme qui ressemble à son ex, il se laisse parfois aller au jeu mais quand il verse le sang pour la 1ère fois, sa raison semble vaciller.

    C’est une étrange lecture que Dandara car on ne sait jamais dans quelle réalité se trouve le personnage principal, c’est d’autant plus perturbant que l’autrice ne lui a pas donné de nom, augmentant ainsi le doute et les hypothèses. Finalement on sort du livre un peu perdu ne sachant pas où KIRA voulait nous emmener et ne sachant pas non plus ce que le manga peut apporter.

    Présenté comme le one shot shojo de l'année, la complexité du manga le destine plus aux plus grands.

    poseidon2
    Scenariste: Appollo Dessinateur: Brüno Coloriste: Brüno Editeur: Dargaud Note: 5.0
    Résumé:

     Au fond de la forêt équatoriale, dans le palais de T'Zée, la rumeur enfle. Le vieux dictateur aurait été tué. Alors que le pays s'enfonce dans le chaos d'une guerre civile, les membres du clan présidentiel vivent les derniers moments d'un régime corrompu qui disparaît. Le destin d'Hippolyte, fils de T'Zee, croise une ultime fois celui de Bobbi, la jeune épouse du dictateur porté disparu : se révèle alors un amour impossible et monstrueux. Dans la touffeur de la nuit africaine, voici le crépuscule d'un pays imaginaire, magistralement raconté par Appollo et Brüno.

    Type: BD Europeene L'acheter sur BD fugue Genre: Aventure
    Une histoire de libérateur , prononcez "dictateur" africain , ne pouvait être racontée que par le duo Brüno - Apollo . Ils relèvent le défi de façon magistrale . La version NB que je recommande est époustouflante . Il est peut-être dommage de ne pas profiter des couleurs chatoyantes de la France-Afr , euh , Centre-Afrique , pardonnez le lapsus ; mais les effets du NB sur ce récit amènent un réalisme et une justesse incroyable . Si vous avez aimé Le dernier roi d'Ecosse , ou Blood diamond pour le cinéma , Katanga et Sangoma pour le 9ème art ,  cette BD est pour vous . En effet , les auteurs nous immergent dans ce pays en plein chaos , à travers plusieurs timelines et le destin croisé des protagonistes . Trahisons , morts , tortures , rien n'est épargné . On imagine sans peine le règne de Mobutu avec ses hauts et ses bas . Les auteurs ont réalisé un énorme travail de recherche , qui est décrit en fin d'album . Je reconnais  ceci dit , qu'il faut aimer le trait de Brüno, mais si c'est le cas , cette BD est un must-have .Je suis ces deux auteurs depuis la trilogie Biotope , et je dois bien avouer qu'ils ne m'ont pas souvent déçu .
    Une histoire (une de plus) sur l'Afrique noire et ses déboires qui n'en finiront jamais , et c'est un immense gâchis tellement les ressources sont nombreuses dans ces régions . Les auteurs ont eu l'intelligence , ou la volonté , de ne pas trop pointer du doigt les responsables . Ils sont si nombreux , et d'autres les remplacent aujourd'hui . Le passage à la faculté d'Hippolyte (le héro ?) ,  troublé par ses questionnements , est tellement révélateur d'un mal profond et ancré .
    Si l'histoire (le drame) de l'Afrique vous intéresse , voici quelques recommandations :
    BD : T'zee , bien évidemment ainsi que Katanga et Sangoma
    Cinema : Blood diamond , Le dernier roi d'Ecosse , Johnny mad dog
    Romans : Lontano et Congo requiem (JC Grangé)  , Zulu (C Férey) et tant d'autres j'imagine
    une critique par Kevin Nivek

  • Qui est en ligne   0 membre, 0 anonyme, 51 invités (Afficher la liste complète)

    • Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne
  • Inscription

    Inscrivez vous gratuitement

  • Les previews !

  • Dernières Critiques

    • Mundus Tome 1
      Note :
      Le scénariste Laurent Queyssi est un romancier et traducteur, il est spécialisé dans les œuvres de Philip K. Dick dont il a écrit la biographie pour la bande dessinée. Avec Mundus, Queyssi nous propose une aventure de science-fiction très prenante qui se déroule sur plusieurs univers parallèles. Cette thématique est très tendance actuellement au cinéma avec les super-héros mais aussi en bande dessinée. La particularité de Mundus est de nous faire voyager dans des univers d'œuvres fictionnelles à partir de l'univers principale des trois jeunes héros. Ces derniers vont traverser un portail par accident suite à une panne électrique criminelle causée par une bombe. L'histoire nous entraine dans plusieurs monde de fiction avec des problématiques à résoudre même quand les héros retournent dans leur monde. Alors Laurent Queyssi pousse la réflexion de son intrigue jusqu'à penser que les héros eux-mêmes pourraient vivre dans un monde fictif comme ceux dans lesquels ils ont déjà voyagé. Pour la partie graphique, Oriol Roig réalise des planches de grande qualité avec un trait très dynamique. L'album se termine sur un cahier graphique et toutes les étapes de la  construction d’une planche depuis le texte jusqu'à la mise en couleur.
      Une fois de plus l'édition de l'album est très soignée, les éditions 404 Comics peaufinent leur album pour notre plus grand plaisir. Les amateurs de SF seront séduit par cette nouvelle série.

       
      • 0 réponse
    • Lord Gravestone - Tome 1 - Le baiser rouge
      Note :
      Vous avez aimé Horcaio d'Alba ? Foncez sur ce Lord Gravestone

      Vous ne connaissez pas Horacio d'Alba ? Bonne nouvelle, vous avez donc 4 excellents tomes à acheter et lire devant vous : les 3 Horacio d'alba et ce tome de Lord Gravestone.

      Bon je caricature un peu mais chez 1001bd, il est peu dire qu'on est nombreux à avoir beaucoup beaucoup apprécié la masterclass délivrée par Jérôme Le Gris et Nicolas Sinner sur Horacio d'Alba. Alors les voir se remettre ensemble pour nous livre un nouveau triptyque cela ne pouvait que nous exciter.

      Personnellement ce que je trouve le moins réussi sur ce Lord Gravestone c'est la couverture et pourtant vous serez nombreux à l'aimer je n'en doute pas. Cela en dit long sur la qualité de l'ouvrage. Tout y est réussi : de la densité de la narration, qui transforme un tome d'introduction en aventure partant tambour battant en passant par les personnages, les enjeux, l'intensité dramatique déjà présente et surtout le dessin tout en finesse, en expressivité et en vivacité de Nicolas Sinner c'est une nouvelle fois un coup de maître. J'y ai retrouvé les mêmes ingrédients que sur Horacio d'Alba, et le format de la série prévu en 3 tomes n'y est probablement pas pour rien. 

      Messieurs prenez votre temps, on vous fait confiance, on sera là pour les deux prochains tomes.

      Pour l'anecdote, Enrico Marini avait un peu râlé sur Facebook en découvrant l'allure du personnage principal et en mettant en avant la ressemblance avec son Scorpion. Je l'invite à ouvrir cette BD pour y découvrir toutes les subtiles différences qui transforment un personnage légèrement ressemblant au départ en un individu tout à fait distinct et dont le personnage n'a finalement rien à envier à son inspiration. 
        • Like
      • 13 réponses

    • Zone fantôme tome 1
      Note :
      Zone fantôme est le dernier manga en date de Junji Itô, d’abord publié sous forme de nouvelles sur l’application Line Manga, il est ensuite sorti en version reliée en mars 2021 au Japon. Le 1er aspect à noter c’est le format de ces 4 histoires, en changeant de mode de publication (en partie dû au coronavirus), Junji Itô a pu prendre plus de temps sur les planches de zone fantôme, il n’a pas eu de contraintes quant aux nombres de pages à respecter, ce qui selon ses dires lui a permis de finir ses nouvelles sans avoir besoin de les remanier pour respecter un format imposé. Il a pu ainsi aller au bout de ses envies. L’autres aspect et qui ne se ressent absolument pas, c’est qu’il a travaillé uniquement en numérique.

      Zone fantôme regroupe 4 nouvelles autour de phénomènes plus ou moins psychiques/paranormaux. Les deux premières le coteau aux pleureuses et maudite madone sont particulièrement réussies : contenant des aspects fantastiques et inexplicables, ces histoires arrivent à nous captiver, on est à la fois dérouté et fasciné. La 3eme est plus mystique avec une recherche transcendantale de l’être. En ce qui me concerne, la dernière est un peu à part car elle relève moins du fantomatique que de la manipulation psychologique, l’histoire est très bien mais un peu moins dans le thème. En conclusion, ce recueil est un ouvrage très bien fait et intéressant qui nous prouve encore une fois que le maître peut toujours nous surprendre et nous amener sur des chemins inédits et énigmatiques.
      • 0 réponse
    • Re:zero chronicles : la ballade amoureuse de la lame démoniaque tome 2
      Note :
      Ce manga se passe dans l’univers de re :zero mais bien avant la série principale et il n’y a pas vraiment de lien entre les deux. En fait, cette série peut être lue indépendamment et sans avoir aucune connaissance de re :zero : c’est une aventure dans un monde de fantasy qui raconte l’histoire d’un épéiste au milieu d’une guerre entre humains et semi-humains.

      Donc à part les rencontres de notre héros Wilhelm avec une jeune fille mystérieuse qui aime les fleurs, tout le reste est l’histoire du conflit où se mêlent combats classiques (épée, flèches, boucliers…) et magie. On suit Wilhelm et ses compagnons, on y rencontre ses alliés et ses ennemis mais surtout c’est l’évolution de notre héros qui est importante : lui qui ne souhaitait être qu’une épée dépourvue de sentiment va commencer à changer suite à la rencontre de la jeune fille.

      Si le scénariste est le même que pour les autres arc de re :zero vu que les mangas sont issus de light novels, on a affaire à un nouveau dessinateur dont le graphisme reste cohérent avec les autres arcs et surtout avec ce genre de récit. Ce spin-off n’est pas construit de la même façon (avec des boucles temporelles) et suit une histoire de façon chronologique, ce qui évitera peut-être certaines longueurs présentes dans la série principale. C’est une aventure plutôt agréable à lire qui a aussi sa part de mystère.
      • 0 réponse
    • Darling in the franxx tomes 2 et 3
      Note :
      Hiro a réussi à piloter avec Zero Two, il essaye avec Ichigo mais s’il arrive à faire bouger le franxx il reste vite immobilisé. Devant cette incapacité, il ne peut obtenir son statut d’étamine, il est donc obligé de rester sur la touche quand une mission d’extermination d’hurleurs arrive. Pour sauver ses amis, il part quand même se battre avec Zero Two et fait mouche, seulement la malédiction liée à Zero Two semble réelle, la santé d’Hiro se détériore, ne lui reste-t-il qu’un vol à accomplir avant de mourir ?

      Les deux tomes sont centrés sur les premières missions de combats de l’équipe 13 : leur travail d’équipe et surtout la synchronisation entre les deux pilotes indispensables au bon fonctionnement du franxx. Si Hiro est un pilote hors pair, il ne semble pouvoir travailler qu’avec Zero Two et celle-ci semble cacher bien des mystères ! Un gros combat est annoncé pour le tome 4 et l’on découvrira peut-être plus d’informations sur la malédiction.
      • 0 réponse
×
×
  • Créer...