Aller au contenu
  • S’inscrire

The_PoP

Les gardiens du post
  • Compteur de contenus

    3 894
  • Inscription

  • Jours gagnés

    69

The_PoP a gagné pour la dernière fois le 22 novembre

The_PoP a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

243 Excellent

À propos de The_PoP

  • Date de naissance 26/02/1987
  1. Pour les mamans grosse hésitation avec Malgré tout. pour les enfants pour moi c’est le château dans le ciel sans hésitation. pour les papas : Goldorak what else ?
  2. The_PoP

    Un monde sans fin

    Juste pour les Papas ??? Ça me tente cette affaire bien que j’ai déjà vu pas mal d’interventions de janko…
  3. The_PoP

    Axolot - Tome 5

    Titre de l'album : Axolot - Tome 5 Scenariste de l'album : Collectif Dessinateur de l'album : Collectif Coloriste : Collectif Editeur de l'album : Delcourt Note : Résumé de l'album : L'étrangeté du réel dépasse souvent la fiction, transformant notre monde en un véritable cabinet de curiosités... Laissez-vous surprendre par ce nouveau recueil d'histoires étonnantes et inédites ! Saviez-vous qu'un homme a vécu 31 ans avec une balle dans la tête ? Qu'en 1726 une jeune femme donna naissance à des lapins ? Ou encore qu'on peut voir une chaise maudite dans un musée anglais ? Axolot, la bible du bizarre, revient pour un cinquième opus épatant : des histoires insolites et fascinantes réunies dans un beau livre, porté par Patrick Baud et son équipe d'auteurs de talent. Critique : Que voilà une lecture intrigante. Pour tout vous dire, je ne connaissais pas la série, et je n'avais pas particulièrement ciblé ce tome. C'est donc un peu inquiet que je l'ai ouvert, et cet assemblage de nouvelles du fait divers bizarre, de l'absurde, du fantastique et de l'extraordinaire m'a captivé. Certes le passage d'un univers graphique d'un auteur à l'autre est parfois troublant voir dé stabilisant, mais pour un amateur de faits divers et d'anecdotes plus ou moins étonnantes et historiques mais sourcées, le tout est finalement intéressant quoique un brin éclectique. A noter la liste d'auteurs sur ce tome : Erwan Surcouf, Boulet, Weldohnson, Leslie plée, Elizabeth Holleville, Lucie Albrecht, Héloise Chocois, Marie Dumoulin, Yannick Grossetête, Geoffroy Monde, Holy R, le tout "dirigés" par Patrick Baud. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/axolot-tome-5?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. The_PoP

    Axolot - Tome 5

    Que voilà une lecture intrigante. Pour tout vous dire, je ne connaissais pas la série, et je n'avais pas particulièrement ciblé ce tome. C'est donc un peu inquiet que je l'ai ouvert, et cet assemblage de nouvelles du fait divers bizarre, de l'absurde, du fantastique et de l'extraordinaire m'a captivé. Certes le passage d'un univers graphique d'un auteur à l'autre est parfois troublant voir dé stabilisant, mais pour un amateur de faits divers et d'anecdotes plus ou moins étonnantes et historiques mais sourcées, le tout est finalement intéressant quoique un brin éclectique. A noter la liste d'auteurs sur ce tome : Erwan Surcouf, Boulet, Weldohnson, Leslie plée, Elizabeth Holleville, Lucie Albrecht, Héloise Chocois, Marie Dumoulin, Yannick Grossetête, Geoffroy Monde, Holy R, le tout "dirigés" par Patrick Baud.
  5. ça fait envie, super compote rendu @Nickad !
  6. The_PoP

    Sous les galets la plage

    Alors l'intérieur va beaucoup te plaire...
  7. Titre de l'album : Sous les galets la plage Scenariste de l'album : Pascal Rabaté Dessinateur de l'album : Pascal Rabaté Coloriste : Pascal Rabaté Editeur de l'album : Rue de sevres Note : Résumé de l'album : Loctudy, septembre 1963, la station balnéaire se vide de ses derniers résidents estivaux. Seuls Albert, Francis et Edouard, futurs étudiants prolongent leurs vacances en attendant de commencer chacun de brillantes études supérieures devant les mener vers de prestigieuses destinées toutes tracées. Détachés de l'autorité familiale, ces fils de bonne famille comptent bien profiter de cette liberté pour vider quelques bouteilles et vivre de nouvelles expériences. Un soir sur la plage, ils font la connaissance de Odette, jolie jeune fille sans attache familiale qui saura s'y prendre pour les contraindre à participer aux cambriolages des résidences secondaires voisines. Bien que manipulé, Albert le futur gradé militaire, en tombera amoureux et prouvera à la jeune détrousseuse professionnelle que ses sentiments sont sincères et qu'il est prêt à changer de vie pour elle. Mais dans ces familles bourgeoises et patriarcales, on ne fréquente pas n'importe qui, on ne déshonore pas sa famille et on rentre dans le rang quelles que soient les méthodes employées. Les plus inhumains ne sont pas toujours ceux que l'on croit. Critique : Roman graphique ou BD ? Un jour il faudra prendre le temps de m'expliquer la différence entre les deux... On est clairement ici dans les deux catégories, aussi je vous laisserai juger par vous même. Quoiqu'il en soit, ce one shot mérite le détour. Graphiquement c'est travaillé et inspiré, même si ce n'est pas la principale qualité de cette histoire écrite et dessinée par Pascal Rabaté. On connait l'auteur/dessinateur/réalisateur pour ses oeuvres engagées et celle-ci ne fera pas exception, critiquant sans masque une bourgeoisie hautaine et prise au piège de ses propres entraves sociales... L'histoire est chouette, prenante même et les personnages, leurs histoires et leurs relations sont bien pensées. Je ne peux que vous conseiller de lire Sous les galets la plage pour un parfum de chronique sociale et romantique. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/sous-les-galets-la-plage?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  8. The_PoP

    Sous les galets la plage

    Roman graphique ou BD ? Un jour il faudra prendre le temps de m'expliquer la différence entre les deux... On est clairement ici dans les deux catégories, aussi je vous laisserai juger par vous même. Quoiqu'il en soit, ce one shot mérite le détour. Graphiquement c'est travaillé et inspiré, même si ce n'est pas la principale qualité de cette histoire écrite et dessinée par Pascal Rabaté. On connait l'auteur/dessinateur/réalisateur pour ses oeuvres engagées et celle-ci ne fera pas exception, critiquant sans masque une bourgeoisie hautaine et prise au piège de ses propres entraves sociales... L'histoire est chouette, prenante même et les personnages, leurs histoires et leurs relations sont bien pensées. Je ne peux que vous conseiller de lire Sous les galets la plage pour un parfum de chronique sociale et romantique.
  9. The_PoP

    Johnny Red - The Hurricane

    comment ça je ne le garde pas ?
  10. Titre de l'album : Johnny Red - The Hurricane Scenariste de l'album : Garth Ennis Dessinateur de l'album : Heith Burns Coloriste : Jason Wordie Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note : Résumé de l'album : En 2015, sur un petit aérodrome du Suffolk, Tony Iverson découvre la carcasse d'un avion de modèle Hawker Hurricane MKII, en piteux état et en provenance d'Allemagne. Seulement, il apprend très vite que le spécimen n'est pas d'origine et a subi quelques modifications... Curieux, Tony part en quête de réponses et son parcours le conduit en Russie. Là-bas, un vieil homme lui évoque la bataille de Stalingrad. Ce dernier était membre d'une unité de pilotes basée dans la région et obéissait aux ordres d'un britannique nommé... Critique : Et Boum ! Amateurs de BD d'aviation ou de seconde guerre mondiale, nostalgiques des dessins des séries des années 70, connaisseurs de Johnny Red, ou simplement curieux lecteurs de bons comics Indépendants, je ne peux que vous conseiller cet excellent Johhny Red. Oui c'est avant tout un hommage à peine déguisé. Oui probablement que les très fins connaisseurs de Johnny Red y trouveront une partie de réédite d' histoires connues. Mais fichtre, pour eux comme pour les autres, quelle claque cela risque d'être. Comme le Goldorak sorti il y a peu, ce récit s'adresse finalement aussi bien aux initiés qu'aux autres. Et c'est tant mieux. Notons qu'en plus l'édition est parfaite avec ces compléments d'Histoire sur cette partie pas forcément la plus connue de la seconde guerre mondiale par nous Français, sa couverture reliée avec une tranche tissu et ses nombreux compléments. Le dessin de Heith Burns est au diapason de l'histoire âpre, réaliste mais héroïque que nous sert Garth Ennis. Combats aériens à couper le souffle, personnages, tout est bon. Le tout nous est d'ailleurs servi par Komics Initiative Allez hop, ça file sous le sapin direct un cadeau comme celui-ci ! Autres infos : Un classique incontournable Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/johnny-red-the-hurricane?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  11. The_PoP

    Johnny Red - The Hurricane

    Et Boum ! Amateurs de BD d'aviation ou de seconde guerre mondiale, nostalgiques des dessins des séries des années 70, connaisseurs de Johnny Red, ou simplement curieux lecteurs de bons comics Indépendants, je ne peux que vous conseiller cet excellent Johhny Red. Oui c'est avant tout un hommage à peine déguisé. Oui probablement que les très fins connaisseurs de Johnny Red y trouveront une partie de réédite d' histoires connues. Mais fichtre, pour eux comme pour les autres, quelle claque cela risque d'être. Comme le Goldorak sorti il y a peu, ce récit s'adresse finalement aussi bien aux initiés qu'aux autres. Et c'est tant mieux. Notons qu'en plus l'édition est parfaite avec ces compléments d'Histoire sur cette partie pas forcément la plus connue de la seconde guerre mondiale par nous Français, sa couverture reliée avec une tranche tissu et ses nombreux compléments. Le dessin de Heith Burns est au diapason de l'histoire âpre, réaliste mais héroïque que nous sert Garth Ennis. Combats aériens à couper le souffle, personnages, tout est bon. Le tout nous est d'ailleurs servi par Komics Initiative Allez hop, ça file sous le sapin direct un cadeau comme celui-ci !
  12. Titre de l'album : La guerre invisible - Tome 2 - Le comité Scenariste de l'album : Franck Giroud & Laurent Galandon Dessinateur de l'album : Olivier Martin Coloriste : Gaétan Georges Editeur de l'album : Rue de sevres Note : Résumé de l'album : 1951, ALABAMA, USA. À la sortie de la Seconde Guerre mondiale, les Russes mettent la main sur Manfred Fürbringer, qui a fui en Égypte. Néanmoins, l'expertise de l'ingénieur ne suffit pas, et les Américains conservent une avance technologique trop importante. Le MGB orchestre alors un projet fou : relâcher Fürbringer afin qu'il se fasse « recruter » par la CIA, et s'en servir comme taupe au sein de l'impénétrable Redstone Arsenal où sont développés les premiers missiles balistiques américains. Une guerre de dupes où la tension et la paranoïa atteignent leur paroxysme, et où le danger vient de partout, y compris de l'intérieur. Critique : Le premier tome de Guerre invisible nous avait lancé directement dans le grand bain de cet après guerre et de cette lutte déjà prégnante entre bloc soviétique et bloc américain. Le dessin d'Olivier Giroud, très classique et sobre sert plutôt bien cette intrigue d'espionnage, même si je trouve que l'on peut ressentir un certain manque d'attachement au destin des personnages. Sur ce tome 2 quelques personnages se ressemblant un petit peu trop également si bien que certaines cases ne sont pas toujours aussi claires qu'elles l'auraient pu. Reste que l'histoire est prenante, intéressante, et pleine de complexité, et que le monde ainsi décrit fait froid dans le dos. Quoi de plus normal pour un épisode de la guerre froide me direz-vous ? Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/la-guerre-invisible-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  13. Le premier tome de Guerre invisible nous avait lancé directement dans le grand bain de cet après guerre et de cette lutte déjà prégnante entre bloc soviétique et bloc américain. Le dessin d'Olivier Giroud, très classique et sobre sert plutôt bien cette intrigue d'espionnage, même si je trouve que l'on peut ressentir un certain manque d'attachement au destin des personnages. Sur ce tome 2 quelques personnages se ressemblant un petit peu trop également si bien que certaines cases ne sont pas toujours aussi claires qu'elles l'auraient pu. Reste que l'histoire est prenante, intéressante, et pleine de complexité, et que le monde ainsi décrit fait froid dans le dos. Quoi de plus normal pour un épisode de la guerre froide me direz-vous ?
  14. The_PoP

    Derniers Achats

    @Kevin Nivek: c'est tellement classique que je vois pas comment tu pourrais regretter.
×
×
  • Créer...