Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'mutafukaz'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


4 résultats trouvés

  1. The_PoP

    Metamuta

    Bon bon bon, je n'ai pas du tout été enthousiasmé par ce one shot dans l'univers de Mutafukaz développé par Jérémie Labsolu. Il a bien été intronisé par Run, l'auteur du Comics d'origine mais je n'y ai pas retrouvé les ingrédients qui m'ont plus dans Mutafukaz. On est ici donc sur une réédition de one shot qui se lit en parallèle et en complément de la série mère, pas de colorisation et simplement le dessin brut de Jérémie Labsolu dans ce petit format presque manga mais tout de même bien épais. Vous l'aurez compris je n'y ai pas trouvé mon compte, et je vous recommande de l'ouvrir en librairie pour vous faire votre propre idée, notamment sur la partie graphique de ce titre un peu hors norme.
  2. The_PoP

    Metamuta

    Titre de l'album : Metamuta Scenariste de l'album : Jérémie Labsolu Dessinateur de l'album : Jérémie Labsolu Coloriste : Editeur de l'album : Rue de sevres - Label 619 Note : Résumé de l'album : Après s'être pris une balle en pleine tête, Lino vit une expérience de mort imminente. En proie à de multiples hallucinations violentes et inquiétantes, il revisitera inconsciemment les mystères de son enfance. RUN, l'auteur de Mutafukaz, donne carte blanche à l'artiste Jérémie Labsolu pour revisiter l'univers de sa série à succès. Les mésaventures des héros Mutafukaz sont ici revues et corrigées par un récit introspectif où se mêlent rêve et réalité. Critique : Bon bon bon, je n'ai pas du tout été enthousiasmé par ce one shot dans l'univers de Mutafukaz développé par Jérémie Labsolu. Il a bien été intronisé par Run, l'auteur du Comics d'origine mais je n'y ai pas retrouvé les ingrédients qui m'ont plus dans Mutafukaz. On est ici donc sur une réédition de one shot qui se lit en parallèle et en complément de la série mère, pas de colorisation et simplement le dessin brut de Jérémie Labsolu dans ce petit format presque manga mais tout de même bien épais. Vous l'aurez compris je n'y ai pas trouvé mon compte, et je vous recommande de l'ouvrir en librairie pour vous faire votre propre idée, notamment sur la partie graphique de ce titre un peu hors norme. Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/metamuta-mutafukaz-243578?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. Titre de l'album : Mutafukaz 2 - Tome 1 - Scenariste de l'album : RUN Dessinateur de l'album : RUN Coloriste : RUN Editeur de l'album : Rue de sevres Note : Résumé de l'album : Sept ans après les évènements de Dark Meat City, Vinz et Angelino mènent enfin une vie paisible. Angelino est toujours livreur de sushi, et commence à apprécier Dark Meat City en pleine gentrification. Mais voilà que sur les réseaux sociaux, un internaute anonyme, un certain « ? », prétend vouloir réinformer le peuple, et crée des dissensions fortes au sein des communautés de la ville. Après un incident de type « Pizza Gate » dans le sushi bar où il travaille, conséquence d'une désinformation anti-japonaise sur les réseaux sociaux, Angelino est contraint de quitter la ville. Accompagné de Vinz, ils sillonnent la Californie dans un camping-car, à la recherche de Willy, dont ils sont sans nouvelle depuis sept ans. MFK 2 commence là où le film Mutafukaz s'arrête, et est accessible sans avoir lu la première série en BD. Critique : Je ne suis pas certain qu'il faille vous présenter Mutafukaz, l'ovni comics réalisé par RUN mêlant action, humour corrosif, dialogues percutants, et univers complètement barré. Mutafukaz a depuis été adapté en animé et visible sur Netflix. Ce comics aura probablement marqué une génération de lecteurs et il revient donc pour un second tour plus de quinze ans après la sortie du premier tome de la Mutafukaz 1. Autant vous dire que comme première sortie du très attendu label 619, passé dans le giron de l'éditeur Rue de Sèvres, ça frappe fort. Pour ceux qui connaissent la première version, ben ce second tome repart après les évènements du premier cycle, avec les mêmes recettes, et c'est probablement au moins aussi bon. Ca repasse l'Amérique à la moulinette comme rarement cela a été fait. Pour ceux qui ne connaissaient pas le premier cycle, vous pouvez vous jeter dessus, c'est un classique, et ne pas avoir lu le premier cycle ne vous empêchera pas vraiment d'apprécier ce tome. Accrochez-vous au 10 premières pages qui vont un peu vous bousculer, et après laissez vous profiter de la suite Tout au plus cela vous fera filer voir votre libraire pour rattraper ce retard. Mutafukaz est de retour, c'est toujours aussi jouissif, déjanté, mais fun et cohérent que l'était le premier opus. Inutile de vous dire que RUN en auteur complet nous a bien réservé là une très belle surprise. Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/mutafukaz-2-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. The_PoP

    Mutafukaz 2 - Tome 1 -

    Je ne suis pas certain qu'il faille vous présenter Mutafukaz, l'ovni comics réalisé par RUN mêlant action, humour corrosif, dialogues percutants, et univers complètement barré. Mutafukaz a depuis été adapté en animé et visible sur Netflix. Ce comics aura probablement marqué une génération de lecteurs et il revient donc pour un second tour plus de quinze ans après la sortie du premier tome de la Mutafukaz 1. Autant vous dire que comme première sortie du très attendu label 619, passé dans le giron de l'éditeur Rue de Sèvres, ça frappe fort. Pour ceux qui connaissent la première version, ben ce second tome repart après les évènements du premier cycle, avec les mêmes recettes, et c'est probablement au moins aussi bon. Ca repasse l'Amérique à la moulinette comme rarement cela a été fait. Pour ceux qui ne connaissaient pas le premier cycle, vous pouvez vous jeter dessus, c'est un classique, et ne pas avoir lu le premier cycle ne vous empêchera pas vraiment d'apprécier ce tome. Accrochez-vous au 10 premières pages qui vont un peu vous bousculer, et après laissez vous profiter de la suite Tout au plus cela vous fera filer voir votre libraire pour rattraper ce retard. Mutafukaz est de retour, c'est toujours aussi jouissif, déjanté, mais fun et cohérent que l'était le premier opus. Inutile de vous dire que RUN en auteur complet nous a bien réservé là une très belle surprise.
×
×
  • Créer...