Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'super-héros'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


4 résultats trouvés

  1. alx23

    Copra tome 2

    Dès la lecture du premier tome, on ne peut que faire la relation entre Copra et Suicide squad avec cette équipe de super-héros loser. Ils sont utilisés par une organisation gouvernementale pour des missions suicidaires. Il existe d'autres références aux autres super-héros classiques de chez DC et Marvel, que vous pourrez découvrir à la lecture. Par contre, Michel Fiffe écrit une intrigue très complexe avec des personnages très charismatiques avec beaucoup d'informations sur leur personnalité et leur psychologie. D'ailleurs par chance, l'auteur débute ce deuxième tome avec chapitre qui décrit les membres qui composent Copra. Ensuite l’aventure se poursuit l’aventure avec l’équipe séparée en deux, entre les agents sur Terre pour comprendre le complot qui s’est mis en place dans le premier épisode et le reste de l’équipe partie dans une autre dimension. Il est nécessaire de bien être concentrer sur la lecture pour ne rien perdre de l’histoire. Les dessins de Fiffe sont surprenants à première vue mais aussi très impressionnants surtout avec la représentation des pouvoirs et l’exploration de l'autre dimension. Les dessins sont nerveux avec une construction des planches très bien pensé. Les scènes d'action sont riches avec souvent des doubles pages fourmillant de détails. Avec ce second tome de Copra, l'auteur confirme son talent pour raconter une histoire intense et magnifiquement dessinée. Copra est devenu la référence en comics indés sur les super-héros. Je recommande fortement cette série aux lecteurs aimant les super-héros pour découvrir une autre vision du genre. Copra est mon coup de cœur de l'année. Chronique du premier tome de Copra
  2. alx23

    Copra tome 2

    Titre de l'album : Copra tome 2 Scenariste de l'album : Michel Fiffe Dessinateur de l'album : Michel Fiffe Coloriste : Michel Fiffe Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note : Résumé de l'album : COPRA : une équipe de sales types aux valeurs morales plus qu'ambiguës, chargée de faire le boulot dont les agences gouvernementales ne veulent pas. A l'ordre du jour : régler le compte de tous ceux qui les ont trahis. Tenaces et brutaux, ils sont prêts à tout pour remonter les fils qui leur permettront de les retrouver. COPRA est un pur classique en devenir, graphiquement sublime, bourré de références populaires tirées de BD, de films de SF ou d'action. Resté inédit en Français jusqu'à ce jour, les lecteurs francophones ont enfin le plaisir de découvrir cette merveille, signée d'un des auteurs les plus surprenants et talentueux de la scène indépendante US ! Critique : Dès la lecture du premier tome, on ne peut que faire la relation entre Copra et Suicide squad avec cette équipe de super-héros loser. Ils sont utilisés par une organisation gouvernementale pour des missions suicidaires. Il existe d'autres références aux autres super-héros classiques de chez DC et Marvel, que vous pourrez découvrir à la lecture. Par contre, Michel Fiffe écrit une intrigue très complexe avec des personnages très charismatiques avec beaucoup d'informations sur leur personnalité et leur psychologie. D'ailleurs par chance, l'auteur débute ce deuxième tome avec chapitre qui décrit les membres qui composent Copra. Ensuite l’aventure se poursuit l’aventure avec l’équipe séparée en deux, entre les agents sur Terre pour comprendre le complot qui s’est mis en place dans le premier épisode et le reste de l’équipe partie dans une autre dimension. Il est nécessaire de bien être concentrer sur la lecture pour ne rien perdre de l’histoire. Les dessins de Fiffe sont surprenants à première vue mais aussi très impressionnants surtout avec la représentation des pouvoirs et l’exploration de l'autre dimension. Les dessins sont nerveux avec une construction des planches très bien pensé. Les scènes d'action sont riches avec souvent des doubles pages fourmillant de détails. Avec ce second tome de Copra, l'auteur confirme son talent pour raconter une histoire intense et magnifiquement dessinée. Copra est devenu la référence en comics indés sur les super-héros. Je recommande fortement cette série aux lecteurs aimant les super-héros pour découvrir une autre vision du genre. Copra est mon coup de cœur de l'année. Chronique du premier tome de Copra Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/copra-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. alx23

    UltraMega

    J'avais découvert le travail de dessinateur de James Harren sur plusieurs épisodes du B.P.R.D., dans l'univers de de Hellboy, ou les aventures de Conan. Harren a ensuite enchainé avec Rumble sur un scénario de John Arcudi. Aujourd'hui, les éditions Delcourt nous permettent de lire sa première production en solo avec Ultramega, d'ailleurs une édition spéciale Pulp'S Comics est disponible pour l'occasion. UltraMega est un condensé d'action souvent violente dans le monde des Kaijus, des montres géants. Pour combattre les Kaijus, il y a les ultraMegas des héros qui ont la possibilité de se transformer et de changer de tailles pour affronter ces monstres sanguinaires. Les combats se déroulent dans des grandes cités avec des dégâts collatérales très importants pour la population. Des immeubles et des quartiers entiers s'effondrent lors de ces batailles épiques et dévastatrices. Très vite d'autres thématiques viennent se greffer à l'histoire pour plus de profondeur. La partie graphique apporte beaucoup sur ce genre de récit, Harren est à l'aise pour dépeindre toutes les créatures étranges et monstrueuses qui attaquent les villes. Les couleurs de Dave Stewart finalisent en beauté le rendu pour des combats dynamiques. L'album est composé des quatre premiers chapitres de UltraMega avec un interlude, tout en sachant qu'un chapitre tient sur une soixante pages. L'album se termine sur des couvertures alternatives. James Harren réussi à rendre original une histoire de Kaijus.
  4. alx23

    UltraMega

    Titre de l'album : UltraMega Scenariste de l'album : James Harren Dessinateur de l'album : James Harren Coloriste : Dave Stewart Editeur de l'album : Delcourt Note : Résumé de l'album : Un fléau cosmique s'est propagé, transformant les gens ordinaires en kaiju hyper-violents et monstrueux. Seuls les UltraMegas, trois individus dotés de pouvoirs incroyables, peuvent faire front face à cette déferlante de destruction. Leurs batailles détruisent des villes et sèment une horreur indicible dans leur sillage. Mais est-ce une guerre qu'ils peuvent gagner? Critique : J'avais découvert le travail de dessinateur de James Harren sur plusieurs épisodes du B.P.R.D., dans l'univers de de Hellboy, ou les aventures de Conan. Harren a ensuite enchainé avec Rumble sur un scénario de John Arcudi. Aujourd'hui, les éditions Delcourt nous permettent de lire sa première production en solo avec Ultramega, d'ailleurs une édition spéciale Pulp'S Comics est disponible pour l'occasion. UltraMega est un condensé d'action souvent violente dans le monde des Kaijus, des montres géants. Pour combattre les Kaijus, il y a les ultraMegas des héros qui ont la possibilité de se transformer et de changer de tailles pour affronter ces monstres sanguinaires. Les combats se déroulent dans des grandes cités avec des dégâts collatérales très importants pour la population. Des immeubles et des quartiers entiers s'effondrent lors de ces batailles épiques et dévastatrices. Très vite d'autres thématiques viennent se greffer à l'histoire pour plus de profondeur. La partie graphique apporte beaucoup sur ce genre de récit, Harren est à l'aise pour dépeindre toutes les créatures étranges et monstrueuses qui attaquent les villes. Les couleurs de Dave Stewart finalisent en beauté le rendu pour des combats dynamiques. L'album est composé des quatre premiers chapitres de UltraMega avec un interlude, tout en sachant qu'un chapitre tient sur une soixante pages. L'album se termine sur des couvertures alternatives. James Harren réussi à rendre original une histoire de Kaijus. Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/ultramega-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
×
×
  • Créer...