Aller au contenu
  • S’inscrire

alx23

Les gardiens du post
  • Compteur de contenus

    10 520
  • Inscription

  • Jours gagnés

    4

alx23 a gagné pour la dernière fois le 26 septembre

alx23 a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

18 Good

À propos de alx23

  • Rang
    Gardien du Donjon
  • Date de naissance 21/12/1976
  1. J'ai vu ça et je le veux cet tome en noir et blanc !!
  2. alx23

    Doggybags tome 16

    La saison 2 de Doggybags se poursuit avec un nouvel épisode dont le thème sera les américains et les armes à feu. La première histoire sera la seule de cet album avec un côté fantastique horreur qui est un peu délaissé depuis le dernier tome. En effet, les auteurs trouvent leur inspiration dans les faits réels pour les retranscrire en bande dessinée comme les deux dernières histoires du numéro 15 et 16 de Doggybags. Sur Rotten Heart, El Puerto a déjà participé à l'écriture de plusieurs récits de Doggybags et maitrise les thèmes de la série. Tomeus réalise sa première bande dessinée avec un style proche des comics indépendants. Sur Tool, Mud est accompagné de deux scénaristes confirmés pour l'histoire et les dialogues. Les auteurs relatent un fait réel pour ensuite imaginer ce qui aurait pu se passer. Les armes sont personnalisées et dotées de réflexions dans ce récit afin de leur donner encore plus d'importance. La partie graphique de Tristan Evin est intéressante avec des couleurs très sombres mais rouge électrique pour les armes à feu. La dernière histoire Real Sociopath! se base sur un fait réel aux Etats-Unis adapté par Run, la tournure est bien pensé. Les planches de Ké Clero sont excellentes pour dépeindre ce thriller. Une fois de plus, Doggybags permet à de nouveaux auteurs de signer des histoires courtes intéressantes avec des styles graphiques originaux très prononcés. Il serait dommage de se priver de cette lecture surtout avec le petit prix par rapport à la pagination.
  3. alx23

    Doggybags tome 16

    Titre de l'album : Doggybags tome 16 Scenariste de l'album : El Puerto, Mud & Run Dessinateur de l'album : Tomeus, Tristan Evin & Ké Clero Coloriste : Tomeus, Tristan Evin & Ké Clero Editeur de l'album : Ankama Note : Résumé de l'album : Rotten Heart : El Puerto (scénario) / Tomeus (dessin) Seinfeld, Cavalera et McManus, mercenaires chez Black Tower, une société militaire privée, savent mieux que quiconque que chaque conflit recèle autant d'emmerdements que d'opportunités. Alors quand se présente l'occasion de braquer le trésor d'un seigneur de guerre, les trois hommes ne se posent pas de questions. Mais comme ils le savent aussi, en Afrique comme ailleurs, les apparences sont souvent trompeuses. Tool : Tristan Evin (dessin) / Mud (scénario) / RUN (dialogues) /Florent Maudoux (dialogues) Une semaine après le 11 septembre 2001, les jumeaux Joel et Michael Stovall, vingt-quatre ans, se lancent dans une course poursuite avec les autorités à travers le Colorado, qui va durer près de vingt-quatre heures. Leurs meilleures complices dans cette fuite en avant meurtrière : les armes à feu qu'ils chérissent depuis leurs années lycée. Inspiré d'une histoire vraie. Real Sociopath! : RUN (scénario) / Ké Clero (dessin) La vie de Mark Winger bascule le jour où il surprend un intrus dans sa maison en train de tuer sa femme à coups de marteau. Cette histoire, inspirée d'un fait réel, démontre avec horreur la sauvagerie froide dont peut faire preuve un authentique sociopathe, véritable prédateur dans nos sociétés. Critique : La saison 2 de Doggybags se poursuit avec un nouvel épisode dont le thème sera les américains et les armes à feu. La première histoire sera la seule de cet album avec un côté fantastique horreur qui est un peu délaissé depuis le dernier tome. En effet, les auteurs trouvent leur inspiration dans les faits réels pour les retranscrire en bande dessinée comme les deux dernières histoires du numéro 15 et 16 de Doggybags. Sur Rotten Heart, El Puerto a déjà participé à l'écriture de plusieurs récits de Doggybags et maitrise les thèmes de la série. Tomeus réalise sa première bande dessinée avec un style proche des comics indépendants. Sur Tool, Mud est accompagné de deux scénaristes confirmés pour l'histoire et les dialogues. Les auteurs relatent un fait réel pour ensuite imaginer ce qui aurait pu se passer. Les armes sont personnalisées et dotées de réflexions dans ce récit afin de leur donner encore plus d'importance. La partie graphique de Tristan Evin est intéressante avec des couleurs très sombres mais rouge électrique pour les armes à feu. La dernière histoire Real Sociopath! se base sur un fait réel aux Etats-Unis adapté par Run, la tournure est bien pensé. Les planches de Ké Clero sont excellentes pour dépeindre ce thriller. Une fois de plus, Doggybags permet à de nouveaux auteurs de signer des histoires courtes intéressantes avec des styles graphiques originaux très prononcés. Il serait dommage de se priver de cette lecture surtout avec le petit prix par rapport à la pagination. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/doggybags-tome-16?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. alx23

    Doggybags tome 16

    La saison 2 de Doggybags se poursuit avec un nouvel épisode dont le thème sera les américains et les armes à feu. La première histoire sera la seule de cet album avec un côté fantastique horreur qui est un peu délaissé depuis le dernier tome. En effet, les auteurs trouvent leur inspiration dans les faits réels pour les retranscrire en bande dessinée comme les deux dernières histoires du numéro 15 et 16 de Doggybags. Sur Rotten Heart, El Puerto a déjà participé à l'écriture de plusieurs récits de Doggybags et maitrise les thèmes de la série. Tomeus réalise sa première bande dessinée avec un style proche des comics indépendants. Sur Tool, Mud est accompagné de deux scénaristes confirmés pour l'histoire et les dialogues. Les auteurs relatent un fait réel pour ensuite imaginer ce qui aurait pu se passer. Les armes sont personnalisées et dotées de réflexions dans ce récit afin de leur donner encore plus d'importance. La partie graphique de Tristan Evin est intéressante avec des couleurs très sombres mais rouge électrique pour les armes à feu. La dernière histoire Real Sociopath! se base sur un fait réel aux Etats-Unis adapté par Run, la tournure est bien pensé. Les planches de Ké Clero sont excellentes pour dépeindre ce thriller. Une fois de plus, Doggybags permet à de nouveaux auteurs de signer des histoires courtes intéressantes avec des styles graphiques originaux très prononcés. Il serait dommage de se priver de cette lecture surtout avec le petit prix par rapport à la pagination.
  5. alx23

    Stern tome 4 - Tout n'est qu'illusion

    Les frères Maffre poursuivent leur série sur le croque-mort Elijah Stern qui va se dérouler dans un nouveau décor, à la Nouvelle-Orléans. Il est amusant de noter le comportement très attentionné du héros par rapport à son métier au contraire d'un autre croque-mort héros dans la série Undertaker. Le héros possède également une grande connaissance littéraire comme on peut encore le découvrir dans cet épisode, d'ailleurs le personnage féminin est surpris et lui fera une réflexion. L'histoire va mener notre héros en dehors du cimetière où il se retrouve enquêteur dans le milieu vaudou ou les charlatans sont nombreux. Je me suis intéressé à cette série grâce aux dessins de Julien Maffre comme j'avais beaucoup apprécié son travail sur la cour des miracles. On constate que Julien Maffre gère à merveilles le genre western avec un personnage charismatique. Après quatre tomes sur Stern on peut conclure que la série à trouver son public. La série Stern redonne une nouvelle vision du western en s'éloignant des codes du genre.
  6. Titre de l'album : Stern tome 4 - Tout n'est qu'illusion Scenariste de l'album : Frédéric Maffre Dessinateur de l'album : Julien Maffre Coloriste : Julien Maffre Editeur de l'album : Dargaud Note : Résumé de l'album : Changement de décor pour Elijah Stern : après le climat âpre de la petite ville de Morrison, le voici qui débarque en plein bayou, à La Nouvelle-Orléans, où il se fait embaucher comme croque-mort : on n'échappe pas à son destin ! Même dans le haut-lieu du vaudou, les morts ont besoin d'être enterrés. Au cours d'un enterrement, il fait la connaissance de Valentine Robitaille, héritière d'une riche famille locale, fascinée par les arts occultes. Le père de cette dernière, inquiet des relations qu'entretient sa fille avec Victor Salem, un étrange prestidigitateur, demande à Stern d'enquêter. Critique : Les frères Maffre poursuivent leur série sur le croque-mort Elijah Stern qui va se dérouler dans un nouveau décor, à la Nouvelle-Orléans. Il est amusant de noter le comportement très attentionné du héros par rapport à son métier au contraire d'un autre croque-mort héros dans la série Undertaker. Le héros possède également une grande connaissance littéraire comme on peut encore le découvrir dans cet épisode, d'ailleurs le personnage féminin est surpris et lui fera une réflexion. L'histoire va mener notre héros en dehors du cimetière où il se retrouve enquêteur dans le milieu vaudou ou les charlatans sont nombreux. Je me suis intéressé à cette série grâce aux dessins de Julien Maffre comme j'avais beaucoup apprécié son travail sur la cour des miracles. On constate que Julien Maffre gère à merveilles le genre western avec un personnage charismatique. Après quatre tomes sur Stern on peut conclure que la série à trouver son public. La série Stern redonne une nouvelle vision du western en s'éloignant des codes du genre. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/stern-tome-4-tout-n-est-qu-illusion?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  7. On donne les mêmes tomes pour les quatre premiers même si l'ordre est différents, nos avis se rejoignent
  8. j'ai bien aimé quand j'ai lu les mangeurs d'hommes et c'est encore frais dans ma tête, les dessins y sont pour beaucoup
  9. En fait il n'y a que 10 albums pour l'instant Mon ordre de préférence des albums de Conan : Au-delà de la rivière noire Chimères de fer dans la clarté lunaire Le Colosse noir La fille du géant du gel Les mangeurs d'hommes de Zamboula Les clous rouges La maison au trois bandits La reine de la Côte Noire La citadelle écarlate Le peuple du cercle noir Après pour être plus précis il faudrait que je les relise tous, car je me souviens plus trop des premiers tomes
  10. Parfait on va pouvoir comparer.
  11. Xbox ou ps5 ce sera celle à 500€, pour avoir les jeux en blu-ray et aussi la plus performante au final. Mais bon il va falloir aussi que je m'achète une tv 4k, donc ça commence à faire beaucoup cet investissement console Si vous avez des tv déjà en 4k, vous avez mis le prix ou dans les premiers prix ?
  12. C'est pas mal mais pas dans les meilleurs Conan de cette collection mais ça reste sympa à lire. Pour le prochain, je ne connais que Civiello qui est un dessinateur assez talentueux en général donc à voir ce que ça donnera mais je prévois déjà de prendre la version noir et blanc. Dans ce tome, j'ai bien aimé le clin d'œil à Red Sonja dans l'auberge. Je vais faire mon classement des onze tomes dans la journée
  13. Je ne connaissais pas l'équipe artistique en charge de ce nouvel épisode de Conan le cimmérien intitulé la maison aux trois bandits. Patrice Louinet adapte l'histoire au format bande dessinée avec pour une fois Conan en prise avec deux autres personnages machiavéliques et bandits sans scrupules. Ces deux personnages vont utiliser Conan à tour de rôle comme sa situation est déplorable après le vol et le meurtre d'un prêtre il est recherché dans toute la ville. Le final apportera la partie fantastique avec le personnage de Thak. Pour la partie graphique, le dessinateur Paolo Martinello assure des planches de qualité dans un genre réaliste avec des cases détaillées et bien fournies. Les planches alternent entre construction classique et plus originale sur les doubles pages. Une version deluxe est disponible en noir et blanc et au format plus grand comme pour les tomes précédents. Cette collection reste de qualité après une petite dizaine d'album déjà parus. Le prochain tome le dieu dans le sarcophage sera réalisé par Civiello et Doug Headline, en novembre.
  14. Titre de l'album : Conan le cimmerien : La maison aux trois bandits Scenariste de l'album : Patrice Louinet Dessinateur de l'album : Paolo Martinello Coloriste : Paolo Martinello Editeur de l'album : Glenat Note : Résumé de l'album : Pour les autres, l'enfer, c'est Conan. Une cité-état quelconque, quelque part entre Zamora et Corinthia. En prison, Conan, que la réputation de mercenaire précède, est approché par Murilo, un aristocrate influent qui souhaite louer les services du cimmérien pour se débarrasser de son adversaire politique : le prêtre rouge Nabonidus. Parvenant à s'évader, Conan s'infiltre alors dans la demeure piégée de sa cible. Mais sur place, il découvre que, derrière la lutte de pouvoir entre Nabonidus et Murilo, c'est peut-être quelqu'un d'autre qui tire les ficelles... Critique : Je ne connaissais pas l'équipe artistique en charge de ce nouvel épisode de Conan le cimmérien intitulé la maison aux trois bandits. Patrice Louinet adapte l'histoire au format bande dessinée avec pour une fois Conan en prise avec deux autres personnages machiavéliques et bandits sans scrupules. Ces deux personnages vont utiliser Conan à tour de rôle comme sa situation est déplorable après le vol et le meurtre d'un prêtre il est recherché dans toute la ville. Le final apportera la partie fantastique avec le personnage de Thak. Pour la partie graphique, le dessinateur Paolo Martinello assure des planches de qualité dans un genre réaliste avec des cases détaillées et bien fournies. Les planches alternent entre construction classique et plus originale sur les doubles pages. Une version deluxe est disponible en noir et blanc et au format plus grand comme pour les tomes précédents. Cette collection reste de qualité après une petite dizaine d'album déjà parus. Le prochain tome le dieu dans le sarcophage sera réalisé par Civiello et Doug Headline, en novembre. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/conan-le-cimmerien-la-maison-aux-trois-bandits?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  15. L'offre micromania se termine le 28 septembre de mémoire, j'y avas pensé aussi comme ils reprennent bien les consoles.
×
×
  • Créer...