Aller au contenu
  • S’inscrire

BD Cool

Members
  • Compteur de contenus

    865
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de BD Cool

  • Rang
    Eusèbe
  1. BD Cool

    Astérix

    Un petit commentaire car je viens de terminer le dernier Astérix. Plutôt déçu, même si Uderzo avait prévenu les lecteurs, en soulignant l'originalité de cet enième tome, j'ai réellement eu l'impression que le héros au casque ailé venait à jamais de disparaître dans les abîmes. C'est regrettable de voir combien un grand auteur comme Uderzo a perdu le goût de la BD, il le dit si bien lui-même, ce n'est pas tant l'album qui l'intéresse, mais les chiffres de vente, d'un côté c'est légitime, d'un autre, pour le lecteur, c'est décevant de voir le héros de son enfance tourné au ridicule. Cet espèce de "Goldorack" ou ce petit personnage violet qui aurait pu trouver une place de choix dans le dernier album du "Scrameustach", l'auteur nous convie à visiter le ridicule. Et Goscinny lui ? Qu'aurait-il pensé d'un tel album ? Espérons que ce soit le dernier...
  2. BD Cool

    L'enfant de l'orage

    Voilà le genre de série que j'adore et qui trône dans ma bibliothèque. Un scénario qui vous prend aux tripes, un dessin puissant et une ambiance magique. Je pense vraiment que les albums vont nous emmener vers des horizons détonnants et passionnants à souhait. Bref, une série que je conseille absolument par sa qualité!
  3. J'ai été voir le film la semaine dernière, en VO, et c'est une nouvelle fois un grand Clint Eastwood qui s'affiche. Morgan Freeman et Hilary Swank viennent seconder l'acteur/réalisateur avec brio, émotion et surtout, avec un jeu d'acteur qui apporte une dimension particulière au film, le rendant proche du public, ne tombant pas dans le clivage de vulgaires clichés. Un film intelligent qui ne doit pas passer aperçu, tant il apporte un sens morale à nos vies.
  4. Une voix chaleureuse, une ambiance confinée, des mélodies subtils où la douceur des notes s'annoncent comme le premier jour du printemps, c'est Myrtille! Un album superbe aux influences musicales nombreuses. Un plaisir pour les oreilles, loin de la vulgarisation de la viariété et de ses pseudo-artistes, Myrtille s'inscrit véritablement dans un genre qui laisse place au symbolisme. A conseiller pour les amoureux de bonnes musiques.
  5. BD Cool

    Le Donjon de Naheulbeuk

    Je viens de le terminer et j'ai trouvé que c'était assez bien. On ne retrouve évidemment pas l'ambiance de l'aventure MP3, mais on se laisser guider dans cet univers grâce au superbe dessin de Marion Poinsot. Finalement ce n'est pas une si mauvaise idée d'imaginer cela en BD, ceux qui aiment moins le mp3 pourraient trouver dans ce premier album de quoi se mettre sous la dent :wink:
  6. BD Cool

    Les Arcanes du Midi-Minuit

    Le premier tome c'est surtout une mise en place, les autres albums offrent moins de contraintes et se base plus sur l'enquête et sur le mystère qui entoure les protagonistes.
  7. BD Cool

    RIP Villeret

    Un grand Monsieur inoubliable, et une perte qu'il sera difficle de combler.
  8. BD Cool

    John Sorrow

    Série: John Sorrow Numéro du tome: 1 Auteur: Serge Fino & Georges Ramaïoli Edition: Clair de Lune Collection: Neogenesis En couleur Prix: 11,88 euros RESUME: 21ème siècle sur la planète minière Holvec, une série de crimes défraie la chronique. Une enquête en deux parties, menée par l'inspecteur John Sorrow sur les traces d'un "étrangleur de Boston" du futur, dont les méthodes d'assassinat sont des petits bijoux d'inventivité et de cruauté, mais aussi autant d'indices laissés en pâture aux forces de police. Tour à tour les protagonistes se révéleront étrangement coupables. Un jeu pervers qui s'installe rapidement entre horreur et courses contre la mort. MON AVIS: Je dois bien avouer que j'ai été particulièrement déçu par ce premier album. Je m'attendais à une histoire au rythme effrénée, et au lieu de cela je me retrouve au cœur d'une enquête où les protagonistes se cherchent, s'inculpent, tournent en rond. Non pas que l'histoire soit désagréable, il y a de l'idée et c'est très " hollywoodien ", mais l'ambiance est trop froide, et donne l'impression d'être un éternel recommencement. On s'ennuie très vite et on accroche par sur les personnages. Si les dessins de Serge Fino sont d'une maîtrise saisissante, on peut toutefois lui reprocher un découpage trop " figé " jouant - trop souvent - sur le même cadrage. Georges Ramaïoli ne fait pas mieux en nous propulsant dans un 21ème siècle qu'il nous a déjà été donné de voir. Son enquête révèle quelques failles et s'attarde trop souvent sur un seul et même indice. Bref, ce premier tome de " John Sorrow " n'est pas aussi bien que la couverture pourrait laisser penser. Mais bon, peut-être en serez plus friand que moi ?
  9. BD Cool

    "les 4400"

    Ah oui, là ça à l'air intéressant. Si elle passe sur M6 j'imagine que Plug ou RTL devrait à son tour la proposer.
  10. BD Cool

    Insiders

    Je la trouve assez abordable cette histoire. Trop simple justement. Le suspens est bien, l'action très présente, peut-être au détriment d'un scénario qui se trouve parfois assez blessé. Sinon, dans l'ensemble c'est assez bien, mais pas spécialement percutant. C'est le genre d'album qui tombe vite dans l'oubliette de votre bibliothèque. Ce n'est qu'en dépoussiérant qu'on se souvient l'avoir en sa possession.
  11. BD Cool

    [Ciné] La Chute

    CITATION(poseidon2)Et personne ne l'a vue ici? Ca fait une semaine qu'il est sortis en france pourtant ? Il ne sort que la semaine prochaine en Belgique. Mais j'ai pu voir quelques extraits en plus de la Bande Annonce.
  12. La chute, production allemande de Olivier Hirschbiegel met en scène Hitler dans les derniers jours de sa vie, avant de se donner la mort avec Goebbels et sa compagne Eva Braun. Le film n'est pas encore sortis dans beaucoup de pays, mais il suscite déjà une polémique. En effet, Le führer est montré avec un certain humanisme. Le monstre était-il humain ? Ce film retrace l'atrocité que l'Allemagne a vécue dans les 12 derniers jours de sa guerre immonde. Peut-on oublier le génocide Juif ? Peut-on oublier les horreurs dont l'instigateur fût Hitler ? Et si l'histoire avait mystifié le personnage ? Bien entendus, il ne fallait pas être entièrement humain pour agir de la sorte, mais c'est une image, car les gens aussi cruels sont-ils, peuvent avoir peur, peuvent se repentir. C'est ce que le film veut nous faire voir, non pas pour pardonner, mais pour tenter de rendre encore plus authentique la véritable personnalité du personnage. Pour vous faire une idée, la B-A est disponible sur le site de cineart. (http://www.cineart.be/scripts/fr/Films.Fic...iche.cfm?id=777) Votre avis ? Doit-on vraiment polémiquer là-dessus ? Faut-il que le cinéma ne prenne pas une certaine position ?
  13. BD Cool

    Mayapan

    Autant vous le dire d’emblée, le récit de Mayapan est plutôt difficile au départ. Les deux auteurs, Vig et Troisi, se mêlent plumes et pinceaux en faisant intervenir des scènes qui n’ont, par rapport à celles qui les précédent, aucune logique. On se perd en conjecture et on se demande souvent où l’on se retrouve. Pourtant, l’idée de départ n’est pas mauvaise, c’est peut-être d’ailleurs là que le bas blesse. On sent un foisonnement d’idées que les auteurs ne maîtrisent pas. Imaginez le monde Maya dans un avenir lointain, qu’est-ce qui change réellement dans leur civilisation ? Autant la croyance reste forte, autant le polythéisme est fortement encré dans les esprits, mais pourtant, les mayas évoluent dans un univers technologique sans précédent. Oui, l’idée n’est pas mauvaise, mais un peu plus de rigueur dans sa construction n’aurait pas été du luxe. Car il est peu facile pour le lecteur, même le plus avertis, de bien saisir les protagonistes. Cependant, au fil des pages l’histoire devient plus limpide. C’est dommage qu’il faille toutefois attendre assez bien de temps, mais on sent que les auteurs se résonnent, ils apportent une construction plus fiable et il n’est pas faux d’imaginer que le tome 2 soit plus aboutis. Au dessin, Joseph Vig est proche des univers de Mézières (qui signe la préface) ou encore de Moebius. Le même dessin, puissant, avec une férocité dans le trait. Le dessinateur nous offre en plus des couleurs très lumineuses, très étranges parfois, mais qui donne au récit une certaine force. Au scénario, Flavio Troisi, même s’il s’égare un peu au début – aléas d’un premier album – nous convie à entrer dans une civilisation riche, aux légendes éloquentes. Il donne naissance à un futur étonnant où la violence côtoie les prophéties les plus diverses. Bref, ce premier album est assez intéressant, à vous de voir s’il entre dans vos critères.
  14. Et bien il y a le troisème tome de Mémoires du XXème siècle qui doit paraître prochainement. Pour le reste, rien de nouveau n'est annoncé.
  15. Magnifique évidemment Pierre Bordage. Grand écrivain du fantastique, il y avait une interview de l'auteur dans le dernier numéro de Khimaira.
×
×
  • Créer...