Aller au contenu
  • S’inscrire

poseidon2

Administrators
  • Compteur de contenus

    25 006
  • Inscription

  • Jours gagnés

    220

poseidon2 a gagné pour la dernière fois le 4 juillet

poseidon2 a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

678 Excellent

À propos de poseidon2

  • Date de naissance 26/03/1982

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Titre de l'album : Bill Finger, dans l'ombre du mythe Scenariste de l'album : Julien Voloj Dessinateur de l'album : Erez Zadok Coloriste : Erez Zadok Editeur de l'album : Urban Comics Note : Résumé de l'album : En 2006, Marc Tyler Nobleman débutait sa quête pour en savoir plus sur le co-créateur rarement cité de Batman. L'homme qui a créé la quasi-totalité de la mythologie entourant l'un des super-héros les plus emblématiques de l'histoire est mort dans la pauvreté en 1974. "Bill Finger, dans l'ombre du mythe" est un roman graphique sur la quête de Nobleman, c'est une histoire sur le traumatisme et la justice racontée à différents niveaux narratifs. Il y a la recherche de Nobleman, qui retrace la véritable histoire derrière le Chevalier Noir. Il y a ensuite l'histoire de Bill, sa rencontre avec Bob Kane, son travail et ses difficultés dans l'industrie de la bande dessinée, sa dépression alors que Kane, considéré comme l'unique créateur de Batman, est sous les feux de la rampe. Ensuite, il y a l'histoire du fils de Bill qui tente en vain de rétablir l'héritage de son père tout en luttant contre sa propre sexualité et, plus tard, contre le VIH. Enfin, il y a l'histoire d'Athena, la petite-fille de Bill, dont personne ne croit que son grand-père est le co-créateur de Batman. Fidèle aux récits de Batman, l'histoire prend des allures de roman policier révélant la tragique et véritable histoire derrière la création de Batman. Le livre bénéficie d'une préface de la petite-fille de Finger, Athena Finger, et de l'historien Marc Tyler Nobleman, qui a joué un rôle déterminant dans l'établissement du crédit de co-créateur de Finger à titre posthume en 2015. Critique : Je ne savais pas. J'en suis le premier désolé ais oui je pensais que Batman était une création de Bob Cane.... et uniquement de lui. Alors j'ai été surpris par le début de la lecture et j'ai ensuite dévoré l'histoire de ce scénariste malheureux, ais surtout l'histoire d'une époque ou l'univers du comics, sous couvert d'age d'or extérieurement, était une jungle ou les auteurs qui faisaient le devant de l'affiche pouvaient cacher une foule de personnes travaillant dans l'ombre. Porté par un dessin superbe tout en rondeur 'tendance Munuera", Julien Voloj nous livre une enquête biographique aussi intense que bien menée. On oscille entre les passages dans le présent avec des interviews de contemporains de Bill Finger et des passages représentant la vie à l'époque du boum des comics aux USA. Une belle histoire qui rend hommage à titre posthume aux idées derrières les dessins ! Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/bill-finger-dans-l-ombre-du-mythe?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  2. Je ne savais pas. J'en suis le premier désolé ais oui je pensais que Batman était une création de Bob Cane.... et uniquement de lui. Alors j'ai été surpris par le début de la lecture et j'ai ensuite dévoré l'histoire de ce scénariste malheureux, ais surtout l'histoire d'une époque ou l'univers du comics, sous couvert d'age d'or extérieurement, était une jungle ou les auteurs qui faisaient le devant de l'affiche pouvaient cacher une foule de personnes travaillant dans l'ombre. Porté par un dessin superbe tout en rondeur 'tendance Munuera", Julien Voloj nous livre une enquête biographique aussi intense que bien menée. On oscille entre les passages dans le présent avec des interviews de contemporains de Bill Finger et des passages représentant la vie à l'époque du boum des comics aux USA. Une belle histoire qui rend hommage à titre posthume aux idées derrières les dessins !
  3. poseidon2

    Evolution Z t1

    Titre de l'album : Evolution Z t1 Scenariste de l'album : Cee Cee Mia Dessinateur de l'album : Tomm Bulyne Coloriste : Tomm Bulyne Editeur de l'album : Dupuis Note : Résumé de l'album : Ady, fille d'un basketteur célèbre, est une ado gâtée et capricieuse. Autant dire que sa vie change brutalement lorsqu'elle perd ses parents dans de mystérieuses circonstances. Heureusement, Ady est envoyée sur L'ÎLE, orphelinat paradisiaque loin de tout, créé par René Zayer, patron de groupe pharmaceutique et philanthrope. Malgré la présence d'une centaine de « frères et sœurs » super bizarres, comme Dimon, une brute vicieuse, Ady va vite apprécier le luxe de l'île, ses équipement et son absence de scolarité ! Jusqu'au jour où elle va découvrir qu'il y a deux types d'ados sur L'ÎLE : ceux qui ont subi « l'Évolution Z » - de dangereux zombies étudiés par Zayer afin de commercialiser un sérum d'immortalité -, et ceux dont la seule finalité est de les nourrir... Mais de quel groupe Ady fera-t-elle partie ? Pour le découvrir, elle ne pourra compter que sur son courage et celui de Kareem, son mystérieux compagnon d'infortune... Critique : Vous êtes fan des dessins typés comics du milieu des années 90 ? Vous n'avez jamais lu d'histoire de zombies ou vous les avez toutes oubliées ? Et bien cette BD est pour vous ! Si non.... vous pouvez passer votre chemin. S'il est vrai que le genre Zombie n'a pas trop envahi le monde de la BD franco belges, on aura eu du mal à l'éviter dans le comics, le cinéma, les séries etc.... Sortir une BD en 2022 en mode "Jeune fille cherche à survivre dans un univers de Zombies", c'est osé. Et pas forcément super bien réussi ici. Il faut tout d'abord que je vous avoue que le graphisme "retro" avec des visages assez caricaturaux, des traits épais et des couleurs un peu criardes, n'ait pas le graphisme que je préfère. Ensuite, le scénario est un peu cousu de fil blanc. Pas de grosse surprise, des méchants très méchants et des gentils très gentils. Notre héroïne semble tirée d'une histoire de Barbie. La méchante de l'histoire qui sur un coup du sort en fait devient gentille et la meilleure copine de Barbie parce qu'en fait elle n'était pas "comme ça dans le fond". En résumé, une somme de choses qui font de cette BD un album qui aura du mal à trouver son public, ou alors que les jeunes garçons de 10-12 ans n'ayant pas encore le droit de lire Waliking dead et en recherche de frissons Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/evolution-z-tome-1-l-ile?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. poseidon2

    Evolution Z t1

    Vous êtes fan des dessins typés comics du milieu des années 90 ? Vous n'avez jamais lu d'histoire de zombies ou vous les avez toutes oubliées ? Et bien cette BD est pour vous ! Si non.... vous pouvez passer votre chemin. S'il est vrai que le genre Zombie n'a pas trop envahi le monde de la BD franco belges, on aura eu du mal à l'éviter dans le comics, le cinéma, les séries etc.... Sortir une BD en 2022 en mode "Jeune fille cherche à survivre dans un univers de Zombies", c'est osé. Et pas forcément super bien réussi ici. Il faut tout d'abord que je vous avoue que le graphisme "retro" avec des visages assez caricaturaux, des traits épais et des couleurs un peu criardes, n'ait pas le graphisme que je préfère. Ensuite, le scénario est un peu cousu de fil blanc. Pas de grosse surprise, des méchants très méchants et des gentils très gentils. Notre héroïne semble tirée d'une histoire de Barbie. La méchante de l'histoire qui sur un coup du sort en fait devient gentille et la meilleure copine de Barbie parce qu'en fait elle n'était pas "comme ça dans le fond". En résumé, une somme de choses qui font de cette BD un album qui aura du mal à trouver son public, ou alors que les jeunes garçons de 10-12 ans n'ayant pas encore le droit de lire Waliking dead et en recherche de frissons
  5. poseidon2

    Back from hell tome 1

    Belle couvetrure en tout cas !
  6. poseidon2

    Bons Plans

    Hey c'est l'été et apres Kaze l'année dernier... c'est kana qui s'y colle :
  7. Un rapport avec la mythologie donc entre T'Zée et Hippolyte non?
  8. Titre de l'album : T'Zée édition spéciale Noir et Blanc Scenariste de l'album : Appollo Dessinateur de l'album : Brüno Coloriste : Brüno Editeur de l'album : Dargaud Note : Résumé de l'album : Au fond de la forêt équatoriale, dans le palais de T'Zée, la rumeur enfle. Le vieux dictateur aurait été tué. Alors que le pays s'enfonce dans le chaos d'une guerre civile, les membres du clan présidentiel vivent les derniers moments d'un régime corrompu qui disparaît. Le destin d'Hippolyte, fils de T'Zee, croise une ultime fois celui de Bobbi, la jeune épouse du dictateur porté disparu : se révèle alors un amour impossible et monstrueux. Dans la touffeur de la nuit africaine, voici le crépuscule d'un pays imaginaire, magistralement raconté par Appollo et Brüno. Critique : Une histoire de libérateur , prononcez "dictateur" africain , ne pouvait être racontée que par le duo Brüno - Apollo . Ils relèvent le défi de façon magistrale . La version NB que je recommande est époustouflante . Il est peut-être dommage de ne pas profiter des couleurs chatoyantes de la France-Afr , euh , Centre-Afrique , pardonnez le lapsus ; mais les effets du NB sur ce récit amènent un réalisme et une justesse incroyable . Si vous avez aimé Le dernier roi d'Ecosse , ou Blood diamond pour le cinéma , Katanga et Sangoma pour le 9ème art , cette BD est pour vous . En effet , les auteurs nous immergent dans ce pays en plein chaos , à travers plusieurs timelines et le destin croisé des protagonistes . Trahisons , morts , tortures , rien n'est épargné . On imagine sans peine le règne de Mobutu avec ses hauts et ses bas . Les auteurs ont réalisé un énorme travail de recherche , qui est décrit en fin d'album . Je reconnais ceci dit , qu'il faut aimer le trait de Brüno, mais si c'est le cas , cette BD est un must-have .Je suis ces deux auteurs depuis la trilogie Biotope , et je dois bien avouer qu'ils ne m'ont pas souvent déçu . Une histoire (une de plus) sur l'Afrique noire et ses déboires qui n'en finiront jamais , et c'est un immense gâchis tellement les ressources sont nombreuses dans ces régions . Les auteurs ont eu l'intelligence , ou la volonté , de ne pas trop pointer du doigt les responsables . Ils sont si nombreux , et d'autres les remplacent aujourd'hui . Le passage à la faculté d'Hippolyte (le héro ?) , troublé par ses questionnements , est tellement révélateur d'un mal profond et ancré . Si l'histoire (le drame) de l'Afrique vous intéresse , voici quelques recommandations : BD : T'zee , bien évidemment ainsi que Katanga et Sangoma Cinema : Blood diamond , Le dernier roi d'Ecosse , Johnny mad dog Romans : Lontano et Congo requiem (JC Grangé) , Zulu (C Férey) et tant d'autres j'imagine une critique par Kevin Nivek Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/t-zee-edition-speciale-noir-blanc?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  9. Une histoire de libérateur , prononcez "dictateur" africain , ne pouvait être racontée que par le duo Brüno - Apollo . Ils relèvent le défi de façon magistrale . La version NB que je recommande est époustouflante . Il est peut-être dommage de ne pas profiter des couleurs chatoyantes de la France-Afr , euh , Centre-Afrique , pardonnez le lapsus ; mais les effets du NB sur ce récit amènent un réalisme et une justesse incroyable . Si vous avez aimé Le dernier roi d'Ecosse , ou Blood diamond pour le cinéma , Katanga et Sangoma pour le 9ème art , cette BD est pour vous . En effet , les auteurs nous immergent dans ce pays en plein chaos , à travers plusieurs timelines et le destin croisé des protagonistes . Trahisons , morts , tortures , rien n'est épargné . On imagine sans peine le règne de Mobutu avec ses hauts et ses bas . Les auteurs ont réalisé un énorme travail de recherche , qui est décrit en fin d'album . Je reconnais ceci dit , qu'il faut aimer le trait de Brüno, mais si c'est le cas , cette BD est un must-have .Je suis ces deux auteurs depuis la trilogie Biotope , et je dois bien avouer qu'ils ne m'ont pas souvent déçu . Une histoire (une de plus) sur l'Afrique noire et ses déboires qui n'en finiront jamais , et c'est un immense gâchis tellement les ressources sont nombreuses dans ces régions . Les auteurs ont eu l'intelligence , ou la volonté , de ne pas trop pointer du doigt les responsables . Ils sont si nombreux , et d'autres les remplacent aujourd'hui . Le passage à la faculté d'Hippolyte (le héro ?) , troublé par ses questionnements , est tellement révélateur d'un mal profond et ancré . Si l'histoire (le drame) de l'Afrique vous intéresse , voici quelques recommandations : BD : T'zee , bien évidemment ainsi que Katanga et Sangoma Cinema : Blood diamond , Le dernier roi d'Ecosse , Johnny mad dog Romans : Lontano et Congo requiem (JC Grangé) , Zulu (C Férey) et tant d'autres j'imagine une critique par Kevin Nivek
  10. poseidon2

    Deadly class t10

    Le 12 devrait sortir d'ici la fin de l'année !
  11. Titre de l'album : Kengan Ashura t23-24 Scenariste de l'album : Yabako Sandrovich Dessinateur de l'album : Daromeon Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : LES RÊVES SONT ÉPHÉMÈRES, MAIS L'AMOUR EST ÉTERNEL ! [Groupe Golden Pleasure]. On estime que ce groupe existe depuis la fin de la 30e année de l'ère Shôwa (1955), mais la date précise de sa création est inconnue. KURAYOSHI Rino est à l'origine de son entrée dans l'association Kengan et de sa rapide croissance, qui en a fait le premier groupe de divertissement nocturne du Japon. Son nom est la traduction de celui d'un bordel très réputé situé à Yoshiwara, l'ancien quartier des plaisirs, à l'époque Edo (XVIIe - XIXe).Palmarès KENGAN : 36 victoires et 7 défaites. DONNE-MOI UN FILS !! IL SERA INVINCIBLE !![ Le Clan Kure]. Famille d'assassins dont l'histoire japonaise remonte à environ 13 siècles. Génération après génération, la sélection génétique leur a permis d'acquérir des aptitudes physiques hors du commun et des corps taillés pour le combat. Selon une hypothèse relativement bien étayée, cette famille pourrait trouver ses origines chez les Torajin, ces immigrés venus du continent voisin entre les IIIe et IVe siècles de notre ère. Critique : Après la récréation de la tentative de putch de Tokyo Eletric, on est de retour aux affaires dans ces deux tomes avec la fin des quarts de final et encore des combats épiques et d'autres... surprenant. Si Ohma est considérablement monté en puissance, le Croc continue lui aussi 'impressionner et je ne saurais trop dire qui sera en face d'Ohma lors de la finale. Comme à chaque fois, un petit twist est ajouté dans ces deux tomes remettant au centre de l'attention le patron d'Ohma qui ne serait peut-être pas là complètement pas hasard finalement. Entre révélations et combat finaux, les trois derniers tomes promettent de nous en mettre plein la vue ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/kengan-ashura-tome-23?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  12. poseidon2

    Kengan Ashura t23-24

    Après la récréation de la tentative de putch de Tokyo Eletric, on est de retour aux affaires dans ces deux tomes avec la fin des quarts de final et encore des combats épiques et d'autres... surprenant. Si Ohma est considérablement monté en puissance, le Croc continue lui aussi 'impressionner et je ne saurais trop dire qui sera en face d'Ohma lors de la finale. Comme à chaque fois, un petit twist est ajouté dans ces deux tomes remettant au centre de l'attention le patron d'Ohma qui ne serait peut-être pas là complètement pas hasard finalement. Entre révélations et combat finaux, les trois derniers tomes promettent de nous en mettre plein la vue !
  13. poseidon2

    Dino Park t2

    Titre de l'album : Dino Park t2 Scenariste de l'album : Arnaud Plumeri Dessinateur de l'album : Bloz Coloriste : Bloz Editeur de l'album : Bamboo Note : Résumé de l'album : Partez à la découverte des dinosaures dans une BD à grand spectacle ! Bienvenue au Dino Park, un parc d'attractions hors du commun où tous vos dinosaures préférés sont revenus à la vie ! Vous voulez du lourd ? Le gigantesque Argentinosaure et ses 80 tonnes vont vous ravir ! Vous avez besoin de sensations fortes ? Admirez la charge du Carnotaurus, le dinosaure "taureau carnivore" ! Vous préférez contempler un beau sourire ? Le T. rex se fera un plaisir de vous dévoiler le sien... Et pour vous rafraîchir les idées, ne manquez pas la toute nouvelle zone aquatique du parc, consacrée aux reptiles marins du mésozoïque. Mais attention : la pêche y est interdite, sinon vous risqueriez de devenir un bel appât ! Inclus : des fiches signalétiques des dinosaures et un dossier paléontologique. Critique : Le retour d'une des BDs préférée de .... ma fille de 7 ans. Que voulez vous elle aime bien les dinosaures et a encore du mal à se concentrer plus que 10 minutes sur de la lecture. Alors le format bamboo lui va bien. L'enchainement de blagounettes avec des descriptifs informatifs sur ce que l'on sait sur les différents types de dinosaures. Si un adulte aura du mal à lire plus de 3 pages d'un coup, un enfant y trouvera lui de la détente et des vraies infos sur ses dinosaures préférés. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/dino-park-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  14. poseidon2

    Dino Park t2

    Le retour d'une des BDs préférée de .... ma fille de 7 ans. Que voulez vous elle aime bien les dinosaures et a encore du mal à se concentrer plus que 10 minutes sur de la lecture. Alors le format bamboo lui va bien. L'enchainement de blagounettes avec des descriptifs informatifs sur ce que l'on sait sur les différents types de dinosaures. Si un adulte aura du mal à lire plus de 3 pages d'un coup, un enfant y trouvera lui de la détente et des vraies infos sur ses dinosaures préférés.
×
×
  • Créer...