Aller au contenu
  • S’inscrire

poseidon2

Administrators
  • Compteur de contenus

    29 429
  • Inscription

  • Jours gagnés

    377

poseidon2 a gagné pour la dernière fois le 27 mai

poseidon2 a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

1 347 Excellent

À propos de poseidon2

  • Date de naissance 26/03/1982

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. poseidon2

    Horizons obliques

    Ah non ! Graphiquement c'est different. Et autant Capricorne que Rork c'est quand meme reflechis et il y a une fin. C'est compliqué mais c'est reflechi
  2. poseidon2

    Recherche d’un titre

    alors la on a de moins en moins d'info 😄 : D:D Quelle période ? années 80/90 ?
  3. poseidon2

    Recherche d’un titre

    En tapant plus large en post apo des année 80/90 on a : - Neige - Jeremiah ?
  4. poseidon2

    N°6 tome 5

    Rhaaaa décidément j'ai du mal avec cette histoire !! j'ai du mal parce qu'à chaque fois l'histoire principale avance, mais est noyé dans un pseudo boys love pas assumé.... et la ce tome change enfin avec une vraie avancée et très peu de BL ! Ca fait du bien mais ca parait un peu tard et un peu précipité. Ca avance tellement vite qu'on regrette presque le temps perdu dans les premiers tomes ! Bref ce tome ci est bien et j'attends de voir si ca continuera comme ca
  5. poseidon2

    N°6 tome 5

    Titre de l'album : N°6 tome 5 Scenariste de l'album : Atsuko Asano Dessinateur de l'album : Hinoki Kino Coloriste : Editeur de l'album : Vega-Dupuis Note : Résumé de l'album : Shion et Nezumi s'infiltrent dans N° 6 afin d'enquêter sur les machinations de la cité et retrouver Safu. Mais plus nos protagonistes avancent, plus ils découvrent les horribles pratiques des dirigeants de la ville. C'est une réalité qui est encore dure à accepter pour Shion, mais pour survivre et protéger les personnes qui lui sont chères, ce dernier va devoir se salir les mains. Nos héros arriveront-ils à retrouver Safu et à mettre hors d'état de nuire les responsables de toutes ces horreurs ? Critique : Rhaaaa décidément j'ai du mal avec cette histoire !! j'ai du mal parce qu'à chaque fois l'histoire principale avance, mais est noyé dans un pseudo boys love pas assumé.... et la ce tome change enfin avec une vraie avancée et très peu de BL ! Ca fait du bien mais ca parait un peu tard et un peu précipité. Ca avance tellement vite qu'on regrette presque le temps perdu dans les premiers tomes ! Bref ce tome ci est bien et j'attends de voir si ca continuera comme ca Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/n-6-tome-5?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  6. Titre de l'album : (Dé)rangée tome 2 Scenariste de l'album : Manon Dessinateur de l'album : Greg Blondin Coloriste : Greg Blondin Editeur de l'album : Bamboo Note : Résumé de l'album : Et si la petite voix que vous avez dans la tête apparaissait devant vous ? Line, la petite voix de Fleur, a réussi sa mission : Fleur a repris sa vie en main et elle est de plus en plus en accord avec elle-même. Pourtant, Line est toujours là et elle se demande bien pourquoi. Normalement, elle aurait déjà dû disparaître. Fleur a-t-elle encore un problème ? Et si Fleur n'avait pas besoin d'aide mais que c'était quelqu'un de son entourage qui n'allait pas bien. Car peut-on vraiment être heureux quand un proche ne l'est pas ? Critique : Suite du diptyque sur la petite voix que l'on a dans la tête et que l'on n'écoute jamais. Celle que l'on ferait mieux d'écouter justement. Deuxième tome donc et peut-être tome en trop. J'avais été charmé par le premier tome qui nous montrait l'intérêt de prendre du recul et de faire, de temps en temps, le point sur sa vie. Celui-ci remet le couvert en mode "tient il manque quelque chose" et nous propose cette fois de réfléchir sur la vie "idéale" que nous présente la société : un travail intéressant, une vie de couple, des enfants… vie "de base" qui n'est, effectivement, pas fait pour tout le monde. Mais sur ce coup-là, le côté "petite fée" est un peu plus tirée par les cheveux. Notre héroïne réussi à faire toute seule son auto-évaluation et auto-critique et si l'histoire de la gestion de l'égoïsme, quand tout va bien, est intéressante, elle ne méritait pas forcément un album. Après un premier tome réussi, on est toujours content de retrouver les personnages qui nous ont charmé. c'est le cas ici et la lecture est un bon moment de détente qui plaira aux amateurs du premier. De la à savoir si ce moment de détente est mieux qu'un autre... Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/de-rangee-tome-2/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  7. poseidon2

    (Dé)rangée tome 2

    Suite du diptyque sur la petite voix que l'on a dans la tête et que l'on n'écoute jamais. Celle que l'on ferait mieux d'écouter justement. Deuxième tome donc et peut-être tome en trop. J'avais été charmé par le premier tome qui nous montrait l'intérêt de prendre du recul et de faire, de temps en temps, le point sur sa vie. Celui-ci remet le couvert en mode "tient il manque quelque chose" et nous propose cette fois de réfléchir sur la vie "idéale" que nous présente la société : un travail intéressant, une vie de couple, des enfants… vie "de base" qui n'est, effectivement, pas fait pour tout le monde. Mais sur ce coup-là, le côté "petite fée" est un peu plus tirée par les cheveux. Notre héroïne réussi à faire toute seule son auto-évaluation et auto-critique et si l'histoire de la gestion de l'égoïsme, quand tout va bien, est intéressante, elle ne méritait pas forcément un album. Après un premier tome réussi, on est toujours content de retrouver les personnages qui nous ont charmé. c'est le cas ici et la lecture est un bon moment de détente qui plaira aux amateurs du premier. De la à savoir si ce moment de détente est mieux qu'un autre...
  8. Titre de l'album : Il ne devra plus y avoir d'orphelins sur la terre Scenariste de l'album : Aurélien Ducoudray Dessinateur de l'album : Thomas Azuélos Coloriste : Thomas Azuélos Editeur de l'album : Futuropolis Note : Résumé de l'album : En 1943, la guerre est perdue pour l'Italie. Les libérateurs américains débarquent en Sicile et en Calabre, et les voleurs, les «pires ennemis de l'Italie», sillonnent la péninsule. Un soldat italien, Calusia, charge une énorme caisse sur le dos de son âne. Que contient cette caisse ? Mystère. De quoi manger, en ces temps de misère ? Il prétend que non. Ce que l'on sait, c'est qu'il doit livrer la caisse au palais Pignatelli, à Naples, puis rentrer chez lui, à Bergame, plus loin dans le Nord. Un long périple, au cours duquel Calusia fera de nombreuses rencontres, dangereuses ou cocasses, intrigantes ou émouvantes. À commencer par celle de Concetta, une jeune fille délurée, qui s'est échappée de l'orphelinat... Délibérément tourné vers le grotesque et le merveilleux, évitant tout effet de réalisme brut, les deux auteurs retrouvent la liberté de ton des films italiens capables d'aborder dans un même élan l'enfance et la mort, l'innocence et la cruauté, le grotesque et la beauté, la vulgarité et la spiritualité... Critique : Alors je dois bien comprendre que malgré une lecture attentive je ne comprends pas vraiment le titre... en effet cet album nous présente la difficile retour à la réalité d'un soldat italien en pleine déroute et fuyant les alliés. Une partie de l'histoire d'Italie que l'on ne connait pas et n'en pas sans rappeler la débâcle française avec des gens sur les routes fuyant l'envahisseur. SI les rencontres et l'état d'ébahissement de notre soldat, tout comme l'état de cette Italie en pleine défaite, sont intéressants, je n'ai pas trouvé de rapport au titre 😞 Étrange car cela me fait dire que j'ai raté un truc. Sentiment qui s'est confirmé par mon sentiment d'une lecture trop rapide et trop évidente. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/il-ne-devra-plus-y-avoir-d-orphelins-sur-la-terre?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  9. Alors je dois bien comprendre que malgré une lecture attentive je ne comprends pas vraiment le titre... en effet cet album nous présente la difficile retour à la réalité d'un soldat italien en pleine déroute et fuyant les alliés. Une partie de l'histoire d'Italie que l'on ne connait pas et n'en pas sans rappeler la débâcle française avec des gens sur les routes fuyant l'envahisseur. SI les rencontres et l'état d'ébahissement de notre soldat, tout comme l'état de cette Italie en pleine défaite, sont intéressants, je n'ai pas trouvé de rapport au titre 😞 Étrange car cela me fait dire que j'ai raté un truc. Sentiment qui s'est confirmé par mon sentiment d'une lecture trop rapide et trop évidente.
  10. Dans la bande dessinée moderne, il ne faut jamais dire qu'une BD n'est pas terrible avant de l'avoir finie.... la preuve en est avec ce John Rimbaud. Cet album ne paye pas de mine avec une couverture de supermarché et des blagues faciles à venir... ET bien c'est trop restrictif pour un album au final très sympa. John Rimbaud doit garder une ado accro a son portable et lui enseigner la survie. Et on se demande qui apprend à qui. Que ce soit le caractère de la petite fille ou la relation entre les deux, tout est très drôle. On s'amuse et on s'attache à nos deux amis, suffisamment pour que lise la fin de cette BD avec envie et intérêt
  11. Titre de l'album : John Rimbaud tome 1 - Un saison en enfer Scenariste de l'album : Dab's Dessinateur de l'album : Dab's Coloriste : Dab's Editeur de l'album : Bamboo Note : Résumé de l'album : La mission la plus difficile de sa carrière militaire ! John Rimbaud mène une petite (sur)vie pépère dans la jungle avec Victor, son éléphant de compagnie. Jusqu'au jour où son mentor, le colonel Troup, débarque en hélicoptère et lui propose une dernière mission qui va bouleverser son quotidien. John doit reprendre du service et... s'occuper de l'éducation de la fille du colonel. Critique : Dans la bande dessinée moderne, il ne faut jamais dire qu'une BD n'est pas terrible avant de l'avoir finie.... la preuve en est avec ce John Rimbaud. Cet album ne paye pas de mine avec une couverture de supermarché et des blagues faciles à venir... ET bien c'est trop restrictif pour un album au final très sympa. John Rimbaud doit garder une ado accro a son portable et lui enseigner la survie. Et on se demande qui apprend à qui. Que ce soit le caractère de la petite fille ou la relation entre les deux, tout est très drôle. On s'amuse et on s'attache à nos deux amis, suffisamment pour que lise la fin de cette BD avec envie et intérêt Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/john-rimbaud-tome-1-un-saison-en-enfer/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  12. poseidon2

    Bons Plans

    La fnac est devenu accro aux mangas !! Apres Ki-oon c'est au tour de pika Pika x Fnac - La tournée : venez faire le plein de goodies pour l’été dans 5 FNAC partout en France ! Entre le 1er et le 15 juin, venez participer à de nombreuses animations et faire le plein de goodies exclusifs pour l’été dans 5 magasins @fnac_officiel à travers la France. Après notre tournée anniversaire L’Attaque des Titans en 2023, les séries phares du catalogue de Pika Édition sont de retour pour une tournée exceptionnelle en partenariat avec la FNAC dans 5 villes de France ! Au programme : • une animation de simulation de tir ou SimGoal qui permettra aux participants de défier le fameux Blue Lock Man ! A la clé : de nombreux goodies "Blue Lock" ! • une machine à pince avec laquelle vous êtes sûrs de repartir avec un cadeau (nombreux tote bags, magnets, pin’s, posters "Blue Lock", "L’Attaque des Titans", "Ton Visage au Clair de Lune", "L’Atelier des Sorciers" ou "Gachiakuta", etc…). • une borne photos avec plusieurs fonds disponibles : "Blue Lock", "Dreamland", "L’Attaque des Titans", "Ton Visage au Clair de Lune" et "L’Atelier des Sorciers". • des silhouettes issues du manga "Gachiakuta" ! • des quiz qui vous permettront de remporter de superbes lots dont de nombreux tote bags, magnets, pin’s, posters à l’image de plusieurs séries de notre catalogue mais aussi des standees "Gachiakuta" et "Blue Lock" ! Voici la liste des magasins FNAC avec les dates de la tournée : • 1er juin : Paris Commercial Beaugrenelle (sans l’animation SimGoal) • 5 juin : Montpellier • 8 juin : Besançon • 12 juin : La-Roche-Sur-Yon • 15 juin : Colmar Les animations auront lieu de 14h à 17h à chaque date sauf pour le 1er juin à la FNAC Beaugrenelle pour laquelle les animations auront lieu de 10h à 17h.
  13. poseidon2

    Recherche d’un titre

    Est ce que ca serait une série B de chez Delcourt. Genre Golden City ? Ou alors Nash Ce style de couverture te parle ?
  14. Dans le cadre du Ki-oon Fnac Tour, nous avons eu le plaisir d'assister à un spectacle de Rakugo de Cyril Coppini (https://cyco-o.com/fr). Un super spectacle à l'issue duquel Cyril a gentiment accepté de répondre à quelques questions impromptues. Questions qui se sont révélées dépasser le simple cadre du Rakugo. C'est cadeau ! 1001BD Bonjour. Moi c'est Florian du site web 1001bd. Est-ce que vous pouvez vous présenter ? Cyril Coppini (CC) Oui, alors je m'appelle Cyril Copini. Donc vous, vous êtes dans le manga, c'est ça ? 1001BD Voilà, nous on fait des critiques de manga, BD, d'autres genres. CC Alors il y en a certainement que j'ai traduit et que vous avez critiqué ou que vous allez critiquer peut-être ? 1001BD On a critiqué Akane Banashi. CC Alors c'est le seul justement sur lequel je ne traduis pas. Moi, je suis superviseur Rakugo, en fait, pour tout ce qui est termes. Il y a des termes un peu techniques, un peu spécialisés. Donc il fallait quelqu'un qui maîtrise l'art du Rakugo et le français et le japonais. Donc Ki-oon a fait appel à moi pour ce poste. Mais c'est traduit merveilleusement bien par Géraldine Oudin qui fait un très, très beau travail. Donc en fait, moi, je n'ai pas grand-chose à superviser. Et j'en profite pour remercier Géraldine justement au passage. Non, moi, j’ai traduit d'autres mangas sur le Rakugo. Il y a un Rakugo maintenant qui s'appelle le Rakugo à la vie et à la mort, que vous connaissez peut-être, qui est aux éditions du Lézard Noir. Bon, ça, c'est pour le Rakugo. Et puis, après, mon titre le plus célèbre, c'est Détective Conan. 1001BD Détective Conan ! Ah oui, c'est pas n'importe quoi. CC Apprenti criminel, tout ça, je ne sais pas si ça vous parle. 1001BD Si, forcément. Qui ne connait pas Détective Conan ? CC Voilà. Arès, je travaille beaucoup avec Kana. Chez eux, en ce moment, j'ai Aonomi Bulo, Blue Wolves. J'ai Princess Puncheuse aussi… 1001BD Ah oui Très bien ca princesse puncheuse. Gros coup de cœurs chez nous. CC Ouais, c'est drôle. 1001BD C'est drôle, mais pas que, c'est ça qui intéressant. CC Au début, quand ils m'ont proposé le titre, j'ai acheté le manga et j'ai regardé un peu de quoi ça parlait. Je me suis dit : ça va être un truc à l'eau de rose de base. Et en fait, quand elle met son gant clouté et qu'elle expose tout le monde..... elle est géniale, Scarlett 😊 1001BD Moi, ça me fait beaucoup rire. Il y a aussi une vraie histoire autour de l'univers, l'Empire, les différentes factions. Ça dépasse le simple aspect humoristique. CC Absolument. 1001BD Ça a un vrai coup de cœur chez nous. CC Et bien, tant mieux, tant mieux. Donc moi, je suis dessus. Alors, j'ai vu des petites critiques au départ, parce que c'est vrai que le titre en japonais est quand même à mille lieux du titre français. Je ne sais pas si vous parlez japonais. 1001BD Non, pas du tout. CC En fait, le titre en japonais, c'est "Saigo ni Hitotsu Dake Onegaishite mo Yoroshii Deshou ka". Donc, c'est très long. Et littéralement, ça veut dire "Auriez-vous l'obligeance de m'accorder une dernière faveur." Et en fait, c'est ce qu'elle dit, de temps en temps, quand elle est vraiment vénère et qu'elle commence à mettre son gant. En fait, l'obligeance, c'est laissez-moi vous péter la gueule 😊 D'ailleurs, au dos de la version française, il y a « permettez-moi de vous péter la gueule », enfin, un truc comme ça. Donc, c'est inspiré du titre japonais original. Après, je travaille au Omakebook aussi. Qu'est-ce que j'ai d'autre ? Enfin, vous devez tous les connaître, je pense. 1001BD Le Rakugo, c'est une passion ou un métier ? CC C'est les deux. En fait, je vis depuis 28 ans au Japon. Et pendant plus de 20 ans, j'ai travaillé à l'Institut français du Japon. Donc, c'est le bras culturel de l'ambassade de France. Et j'étais à la programmation culturelle, et spécialement la musique. Donc, je faisais venir des groupes français, des DJ, des musiciens de jazz, tout ça, pour présenter la culture française au Japon. Et il y a quelques années, je me suis dit « mais depuis le temps que tu vis ici, pourquoi tu ne ferais pas le contraire ? » Présenter la culture japonaise en France. Et ça a commencé quand on m'a proposé de faire la traduction de Conan, qui était mon premier manga. Moi, je n'étais pas du tout en ce milieu. Et puis, je me suis dit : « le Rakugo, c'est sympa, c'est rigolo.» Et puis, ce n'est pas du tout connu en France… Même dix ans après, et même si Ki-oon met le paquet sur la promo, on est toujours loin du compte. Le Rakugo, ça flotte encore, quoi. On connaît plus ou moins le Kabuki, ou le Nô peut-être, en matière d'art théâtral. Mais le Rakugo, c'est encore très très loin. Donc, je me suis dit « pourquoi pas se lancer là-dedans ? » Et pour l'instant, ça se passe plutôt bien. 1001BD Et vous faites aussi des représentations au Japon ? CC Oui, la semaine dernière, j'étais à Tokyo. J'ai fait quatre jours de représentations. Et puis, là, je commence une tournée en France. Je ne sais pas quand est-ce que vous que vous allez publier(Ndlr : interview réalisé le 25/05 donc c’est pour bientôt !), mais tous les ans, je fais une tournée en France au mois de juin. Je commence plutôt fin mai, début juin, pour terminer fin juin, parce que je suis invité au Japan Tour Festival, à Tours donc 😉. Ils me font venir tous les ans. Et comme faire venir quelqu'un du Japon, le gros souci, c'est souvent le billet d'avion et que là, j'ai la chance d'être sponsorisé pour ça… Ça me permet plus facilement de démarcher d'autres lieux et de caler d'autres dates en France ou en Europe, d'ailleurs. Parce que les gens, quand on leur dit que finalement « je suis en France » c'est plus facile. Même si maintenant, le Japon est quand même assez accessible en matière de billets d'avion. 100BD Super. Merci beaucoup pour cette interview impromptue. C'était une super découverte. Et on a adoré le manga avec les enfants. CC Il y a tous les ingrédients du shonen. Ça ne peut pas rater. 1001BD Merci encore et merci de nous avoir accordé du temps. Bonne courage pour la tournée. CC Merci beaucoup. Au revoir. Pour ceux qui souhaiteraient découvrir le Rakugo, ne manquez pas sa tournée. Toutes les informations sur le site de Cyril Coppini : https://cyco-o.com/fr/rakugo-tour-2024-fr/
  15. Titre de l'album : 7th time loop tome 4 Scenariste de l'album : Touko Amekawa Dessinateur de l'album : Hinoki Kino Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Rishe a réussi à régler le conflit de longue date entre le prince héritier Arnold et le second prince Théodore. Afin de profiter pleinement de la tranquillité qui lui est offerte, elle supplie Arnold de l'affronter au corps-à-corps et se déguise même en homme pour se fondre parmi les chevaliers durant leur entraînement... et est finalement toujours aussi occupée qu'à son habitude ! Lorsqu'on l'interroge sur la couleur des bijoux qu'elle voudrait se voir offrir, durant sa sortie avec Arnold, celle-ci répond... " Avez-vous une pierre de la même couleur que ses yeux ? " Alors que leur relation montre évolue, Kyle, le prince de Coyol, déjà rencontré dans ses vies passées, fait irruption dans sa vie dans un but bien précis... Voici le quatrième tome de la fantasy de boucles temporelles où l'héroïne met à profit les connaissances qu'elle a acquises dans ses différents métiers, visant la vie de paresse dont elle a toujours rêvé ! Critique : Ah enfin on y revient ! on utilise enfin les anciennes vies de notre héroine pour faire avancer l'intrigue et c'est tant mieux. Maintenant que les deux frères sont réconciliés, de nouveaux personnages apparaissent et notre princesse doit faire appelle à ses connaissances passées pour éviter que la situation dégénère et pour essayer de se sauver encore plus elle-même dans 5 ans. Rien de bien nouveau, mais le fait de faire appel à son passé d'herboriste et de ramener les personnages qu'elle a vus dans son ancienne vie redonne un coup de pieds à une série qui commençait déjà à tomber dans le standard. Cela lui donne une fraicheur qui permet de continuer cette série avec plaisir. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/7th-time-loop-tome-4?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
×
×
  • Créer...