Aller au contenu
  • S’inscrire

poseidon2

Administrators
  • Compteur de contenus

    24 718
  • Inscription

  • Jours gagnés

    202

poseidon2 a gagné pour la dernière fois le 13 mai

poseidon2 a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

638 Excellent

À propos de poseidon2

  • Date de naissance 26/03/1982

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Ben moi je suis bien à fond dans les Dawn of X a tel point que... ben j'ai du mal à décrocher et à lire autre chose. Maintenant que je connais tous les personnages et que 10 tomes ont passés... ils ont pris plus d'ampleurs et l'ensemble devient très intéressant. Et je (au tome 12) veux savoir ce qui est arrivé à Kitty !!!! Non di iou !
  2. poseidon2

    Entre-deux t1

    pas du toutttttttttttttttttttt
  3. Fiou ca me ramène loin... mais a une époque ou je lisais ca en biblio... donc je n'ai pas chez moi .....
  4. poseidon2

    Vos dernières lectures

    Tu pourrais nous montrer ce sont lesquels ? Sinon Panini va encore sortir des vieilleries à un nouveau format : Une collection EPIC est à venir avec des albums à 35 euros, mais avec le contenu des absolute....
  5. poseidon2

    Adabana tome 1

    Mmmhhh ca ca va me plaire.
  6. poseidon2

    Ascender t4 (fin)

    Ça y est, cette fois, c'est la fin. Pas de surprise sortie du chapeau, Jeff Lemire et Dustin Nguyen ferme l'aventure de Tim-21 avec ce tome 4 d'Ascender. Et c'est bien ce qui est marquant dans ce quatrième et dernier tome : le fait que ce dernier opus soit la conclusion non pas d'Ascender mais bien des deux séries. Et c'est ce qui est excellent, car on a enfin toutes les informations nécessaires à joindre les deux bouts, mais aussi ce qui va, si vous voulez l'apprécier à sa juste valeur, vous demander de tout relire Ou faire travailler votre mémoire. Reste que ce tome 4 est une vraie et belle conclusion. Jeff Lemire réussit à se sortir de son délire magico-technologique de belle façon, c'est-à-dire sans trop entrer dans des explications fumeuses, tout en conservant un niveau d'explication satisfaisant. Dustin Ngueyn est, quant à lui, toujours aussi bon dans son registre et nous propose des planches sublime avec le combat final en apothéose. Une fin d'aventure comme on les aimes pour un space opéra sur 10 tomes qui restera hors norme.
  7. Titre de l'album : Ascender t4 (fin) Scenariste de l'album : Jeff Lemire Dessinateur de l'album : Dustin Nguyen Coloriste : Dustin Nguyen Editeur de l'album : Urban Comics Note : Résumé de l'album : Mère s'est fait déposséder de son trône par sa soeur et lui sert désormais de porte-parole dans tout l'Univers. La priorité numéro un de tous ses sbires est de trouver les rebelles du CGU, accompagnés par Mila, Effie, Andy et Bandit. Dans leur fuite, ils croisent le professeur Quon qui réussit à réparer totalement Bandit. À nouveau fonctionnel, Chien peut activer un portail vers Dirishu-6, lune d'origine d'Andy où les attend une surprise de taille : Tim-21 est en vie et les attendait... pour sauver l'Univers ! Critique : Ça y est, cette fois, c'est la fin. Pas de surprise sortie du chapeau, Jeff Lemire et Dustin Nguyen ferme l'aventure de Tim-21 avec ce tome 4 d'Ascender. Et c'est bien ce qui est marquant dans ce quatrième et dernier tome : le fait que ce dernier opus soit la conclusion non pas d'Ascender mais bien des deux séries. Et c'est ce qui est excellent, car on a enfin toutes les informations nécessaires à joindre les deux bouts, mais aussi ce qui va, si vous voulez l'apprécier à sa juste valeur, vous demander de tout relire Ou faire travailler votre mémoire. Reste que ce tome 4 est une vraie et belle conclusion. Jeff Lemire réussit à se sortir de son délire magico-technologique de belle façon, c'est-à-dire sans trop entrer dans des explications fumeuses, tout en conservant un niveau d'explication satisfaisant. Dustin Ngueyn est, quant à lui, toujours aussi bon dans son registre et nous propose des planches sublime avec le combat final en apothéose. Une fin d'aventure comme on les aimes pour un space opéra sur 10 tomes qui restera hors norme. Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/ascender-tome-4?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  8. Oui c'est sur ! Mais pas sur qu'une BD sur sa vie m'intéresse des masses...
  9. poseidon2

    Tant que nous sommes vivants

    Bon alors comme d'habitude, je ne connais pas le roman de Anne-Laure Bondoux. Je ne pourrais donc juger ce qui est du domaine de l'adaptation ou du domaine du roman. Je jugerai ainsi l'ensemble. Et un ensemble bien sympathique. Graphiquement déjà avec un album comme on en voit de moins en moins, tout au crayon. Ce style donne un aspect désuet qui convient très bien au conte que l'on est en train de lire. Niveau scenario, cette histoire fait partie de ces trames ou l'auteur préfère laisser une part de la réflexion au lecteur, pour que chacun se fasse une idée. En effet, si notre auteur se consacre essentiellement sur les personnages principaux, sans nous éclairer sur le contexte, comme si celui-ci n'avait pas d'importance. Un choix délibéré et assumé de la part de l'autrice du roman, comme on le découvre en fin d'album. Un choix qui peut par contre être déconcertant quand on aime bien avoir toutes les cartes en mains.
  10. Titre de l'album : Tant que nous sommes vivants Scenariste de l'album : Frédéric Bihel adapté de Anne-Laure Bondoux Dessinateur de l'album : Frédéric Bihel Coloriste : Frédéric Bihel Editeur de l'album : Futuropolis Note : Résumé de l'album : Fuyant la guerre, un homme et une femme se sont réfugiés dans une forêt inconnue. L'homme, Bo, est un colosse. La femme, Hama, a perdu ses deux mains. Elle donne naissance à une fille, Tsell. Tous trois sont bientôt recueillis par un petit peuple vivant sous terre dans un immense refuge, un véritable dédale de galeries : le Bas. D'où viennent Bo et Hama ? Quels malheurs ont-ils subis, qui les ont forcés à quitter leur foyer ? Quelle est leur histoire ? Un récit graphique dense, puissant et hypnotique, adapté du roman d'Anne-Laure Bondoux. Critique : Bon alors comme d'habitude, je ne connais pas le roman de Anne-Laure Bondoux. Je ne pourrais donc juger ce qui est du domaine de l'adaptation ou du domaine du roman. Je jugerai ainsi l'ensemble. Et un ensemble bien sympathique. Graphiquement déjà avec un album comme on en voit de moins en moins, tout au crayon. Ce style donne un aspect désuet qui convient très bien au conte que l'on est en train de lire. Niveau scenario, cette histoire fait partie de ces trames ou l'auteur préfère laisser une part de la réflexion au lecteur, pour que chacun se fasse une idée. En effet, si notre auteur se consacre essentiellement sur les personnages principaux, sans nous éclairer sur le contexte, comme si celui-ci n'avait pas d'importance. Un choix délibéré et assumé de la part de l'autrice du roman, comme on le découvre en fin d'album. Un choix qui peut par contre être déconcertant quand on aime bien avoir toutes les cartes en mains. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/tant-que-nous-sommes-vivants?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  11. J'espère sincerement qu'ils vont s'y tenir !
  12. poseidon2

    Movie Ghosts t1

    En voilà une BD envoutante. Où est-ce la période ? Le bon amalgame des deux je pense, porté par un dessin qui est tout aussi envoutant. C'est aussi bien l'intérêt que le petit problème de cette BD. En effet, l'atmosphère est tellement prenante qu'elle prend un peu le pas sur l'histoire. Enfin sur les histoires. On a l'impression que nos auteurs, en voulant renforcer leur atmosphère du Hollywood des années 60, ont sacrifié un peu cohésion. On a des petites histoires qui se mélangent, toutes sympathiques, mais qui manquent toutes d'un petit plus. On suit notre enquêteur, lui aussi très mystérieux, mais pas très dynamique. On se croirait vraiment dans un film de gangsters des années 60 finalement. C'est surement le but recherché, mais la BD dégage aussi cet aspect suranné et issue d'une autre époque. Pas forcément le genre que j'avais envie de lire. À voir si le tome deux a plus de liant et un scénario se reposant un peu moins sur l'ambiance pour exister.
  13. poseidon2

    Movie Ghosts t1

    Titre de l'album : Movie Ghosts t1 Scenariste de l'album : Stephen Desberg Dessinateur de l'album : Attila Futaki Coloriste : Attila Futaki Editeur de l'album : Grand Angle Note : Résumé de l'album : Les morts ont besoin qu'on fouille les cauchemars de leur disparition. Jerry Fifth connaît tous les péchés de la Cité des Anges, des prostituées de Sunset Boulevard aux divas de Hollywood, des producteurs sur le retour aux jeunes acteurs sur le chemin de la gloire. On le paie pour trouver des amants, des enfants illégitimes, des assassins, des assassinés. Pourtant, Jerry a un problème. Il entend les voix des fantômes d'étoiles éteintes. Pourquoi a-t-il accès à ces voix, à ces visages en quête de vérités perdues ? Au coeur d'un siècle de cinéma, des salles à deux sous aux machines à rêve des grands studios, Jerry va découvrir les ruines d'une ville dans la ville, des secrets à l'intérieur d'autres secrets. Critique : En voilà une BD envoutante. Où est-ce la période ? Le bon amalgame des deux je pense, porté par un dessin qui est tout aussi envoutant. C'est aussi bien l'intérêt que le petit problème de cette BD. En effet, l'atmosphère est tellement prenante qu'elle prend un peu le pas sur l'histoire. Enfin sur les histoires. On a l'impression que nos auteurs, en voulant renforcer leur atmosphère du Hollywood des années 60, ont sacrifié un peu cohésion. On a des petites histoires qui se mélangent, toutes sympathiques, mais qui manquent toutes d'un petit plus. On suit notre enquêteur, lui aussi très mystérieux, mais pas très dynamique. On se croirait vraiment dans un film de gangsters des années 60 finalement. C'est surement le but recherché, mais la BD dégage aussi cet aspect suranné et issue d'une autre époque. Pas forcément le genre que j'avais envie de lire. À voir si le tome deux a plus de liant et un scénario se reposant un peu moins sur l'ambiance pour exister. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/movie-ghosts-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  14. poseidon2

    Entre-deux t1

    Voilà ce que j'appelle, avec tout le respect que je peux avoir, un manga pour ces dames. Je dit cela pour réussir à différencier ce manga du Shojo bien connu des amateurs de mangas. En effet, cette histoire n'est PAS une love story entre collégiens. Il cible un public bien plus mature avec une histoire dans un couple établie. Un couple qui est suffisamment ensemble depuis longtemps pour se poser des questions qui ne viendraient pas à des collégiennes ou lycéennes. Des questions fondamentales pour les adultes comme le fait de vieillir, le fait d'avoir des enfants ou le fait... d'assumer ses conneries comme peut le faire notre "héros". Ce manga est une réflexion sur ce que l'on se permet d'accepter ou non en fonction de son âge et de son vécu. Une lecture intéressante pour un bon premier tome pour adulte.
×
×
  • Créer...