Aller au contenu
  • S’inscrire

The_PoP

Les gardiens du post
  • Compteur de contenus

    3 227
  • Inscription

  • Jours gagnés

    35

Tout ce qui a été posté par The_PoP

  1. The_PoP

    Derniers Achats

    c'est le bon point il faut le reconnaitre, je dois vendre mes bd facilement 2-3 € de plus que chez Gibert. Western c'est un Western de Rosinski en bd Le grand pouvoir du chninkel c'est de la fantasy par Rosinski aussi
  2. Tout d'abord je tiens à tirer mon chapeau à Sophie Campbell pour son dessin sur le chapitre 1, très fin, très stylisé et très personnel tout en respectant les standards des Tortues Ninja, je trouve que cela apporte une vraie fraicheur au début de ce tome 13. Pour le reste je suis content car l'on revient enfin aux fondamentaux des Tortues. On s'éloigne des problèmes du clan foot, on reprend sur la cause des animaux mutants, avec moins de personnages secondaires, une actio bien maitrisée, et une intrigue propre et directe. C'est simple c'est sûr mais c'est bien. Et quelque part ça nous livre juste une bonne aventure de super héros de notre enfance, certes bon enfant mais qui reste intéressante. Tant mieux non ?
  3. Titre de l'album : Les Tortues Ninja - TMNT tome 13 - Les grands remèdes Scenariste de l'album : Kevin Eastman & Tom Waltz & Bobby Curnow Dessinateur de l'album : Sophie Campbell & Mateus Santolouco Coloriste : Ronda Pattison Editeur de l'album : Hi-Comics Note : Résumé de l'album : Aux grands maux, les grands remèdes... Raphael et Nobody partent à la recherche d'Alopex, seule et toujours affectée par l'emprise mentale de Kitsune, mais parviendront-ils à lui faire retrouver le chemin de la raison ? Pendant ce temps, le gouvernement se lance dans une féroce chasse aux mutants, et les méthodes peu conventionnelles qu'il déploie pour parvenir à ses fins verront Splinter et ses fils traqués comme jamais. Aucun mutant n'est à l'abri ! Critique : Tout d'abord je tiens à tirer mon chapeau à Sophie Campbell pour son dessin sur le chapitre 1, très fin, très stylisé et très personnel tout en respectant les standards des Tortues Ninja, je trouve que cela apporte une vraie fraicheur au début de ce tome 13. Pour le reste je suis content car l'on revient enfin aux fondamentaux des Tortues. On s'éloigne des problèmes du clan foot, on reprend sur la cause des animaux mutants, avec moins de personnages secondaires, une actio bien maitrisée, et une intrigue propre et directe. C'est simple c'est sûr mais c'est bien. Et quelque part ça nous livre juste une bonne aventure de super héros de notre enfance, certes bon enfant mais qui reste intéressante. Tant mieux non ? Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/les-tortues-ninja-tmnt-tome-13-les-grands-remedes?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. The_PoP

    Derniers Achats

    je me suis pris les 4 rapaces, western, et le chninkel sur Vinted. Kevin tu m'as ruiné !
  5. ben c'est plutôt sympa, sans atteindre non plus les sommets du genre. Mais sur une époque un peu sous exploitée.
  6. Un jour d’égarement j’avais acheté le tome 1. Revendu sans scrupules depuis.
  7. The_PoP

    Spider - Tome 2 - Wonderland

    Ce second tome de Spider reprend le fil de l'infiltration menée par Charlie, qui se trouvait en particulièrement mauvaise posture à la fin du premier tome. On reprend les mêmes recettes du thriller horrifique avec une touche de fantastique et toujours Stefano Raffaele, un dessinateur habitué aux productions Soleil au dessin. Son trait et la colorisation très sombre colle très bien au thème et à l'ambiance. Côté scénario, c'est suffisamment osé pour qu'on ne sache toujours pas vers où l'on se dirige. Reste que certaines ellipses/raccourcis narratifs de fin de tome sont étranges au vu du temps pris pour développer certaines parties de l'intrigue avant.
  8. Titre de l'album : Spider - Tome 2 - Wonderland Scenariste de l'album : Giles Daoust & Christophe Bec Dessinateur de l'album : Stéfano Raffaele Coloriste : Marcelo Maiolo Editeur de l'album : Soleil Note : Résumé de l'album : La plongée aux enfers se poursuit pour Charlie, la femme flic qui doit lutter contre ses propres addictions et tenter de percer le mystère de l'origine de la ravageuse drogue nommée Spider. Dans les méandres de Détroit, devenue un no man's land mortel, l'enquête de Charlie prend bientôt une dimension cauchemardesque. Critique : Ce second tome de Spider reprend le fil de l'infiltration menée par Charlie, qui se trouvait en particulièrement mauvaise posture à la fin du premier tome. On reprend les mêmes recettes du thriller horrifique avec une touche de fantastique et toujours Stefano Raffaele, un dessinateur habitué aux productions Soleil au dessin. Son trait et la colorisation très sombre colle très bien au thème et à l'ambiance. Côté scénario, c'est suffisamment osé pour qu'on ne sache toujours pas vers où l'on se dirige. Reste que certaines ellipses/raccourcis narratifs de fin de tome sont étranges au vu du temps pris pour développer certaines parties de l'intrigue avant. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/spider-tome-2-wonderland?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  9. Déjà le tome 5 pour cette série à destination des jeunes et moins jeunes grâce à ses différents niveaux de lecture. Il y a du Spirou et Fantasio dans ces enquêtes prenant place à la belle époque. On est toujours ici dans la tradition de la BD Franco Belge du genre. Graphiquement c'est très très propre comme depuis 5 tomes. L'histoire cette fois-ci nous emmène sur les traces de "dangereux" anarchistes, et la belle bande de bras cassés des Spectaculaires tente de résoudre une enquête difficile face à un adversaire insaisissable. Les plus âgés des lecteurs penseront indéniablement à un Joker de la belle époque en version gentillette. Les autres se laisseront porter tranquillement par cette aventure enquête.
  10. Titre de l'album : Les spectaculaires contre les brigades du Pitre Scenariste de l'album : Régis Hautière Dessinateur de l'album : Arnaud Poitevin Coloriste : Bouchard Editeur de l'album : Rue de sevres Note : Résumé de l'album : Des clowns d'un nouveau genre font leur cirque dans les rues de Paris. Pillage, saccage, chantage, outrage, cambriolage, tapage, ces anarchistes rigolards ne reculent devant aucune forfaiture pour terroriser le Tout-Paris et ridiculiser les autorités. Mais voici que face à eux se dressent les as du cafouillage, les princes du dérapage, les rois du naufrage : les Spectaculaires ! Prenez place sans plus tarder, le spectacle va commencer... Critique : Déjà le tome 5 pour cette série à destination des jeunes et moins jeunes grâce à ses différents niveaux de lecture. Il y a du Spirou et Fantasio dans ces enquêtes prenant place à la belle époque. On est toujours ici dans la tradition de la BD Franco Belge du genre. Graphiquement c'est très très propre comme depuis 5 tomes. L'histoire cette fois-ci nous emmène sur les traces de "dangereux" anarchistes, et la belle bande de bras cassés des Spectaculaires tente de résoudre une enquête difficile face à un adversaire insaisissable. Les plus âgés des lecteurs penseront indéniablement à un Joker de la belle époque en version gentillette. Les autres se laisseront porter tranquillement par cette aventure enquête. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/aventure-des-spectaculaires-tome-5-et-la-brigade-du-pitre?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  11. j'ai meme pas reussi à lire something is killing the children malgré les avis positif et un pote qui me l'a prêté. Je n'aime pas ce genre du tout en fait.
  12. Quoi ? Le premier cycle se suffit à lui même et est superbe. C’est un indispensable je pense
  13. effectivement tu peux te passer facilement du spin off.
  14. Pas fan non plus du dessin. On va voir. Ça fera peut être comme le présumé du troisième testament, une mise en place un peu longue mais une belle montée en puissance.
  15. @Kevin Nivek: perso je suis très très loin d’être emballé par UW2
  16. UW 1 pour moi c’est peut être mon top 1...
  17. simple pourtant, ne mets pas star wars
  18. Bah en comics y en a une tripotée. Le problème si tu sépares trop c’est qu’après dans les 10 tu finis par faire du remplissage avec des séries bien mais sans plus. sinon en SF on a oublié shangri la et Carbone & silicium
  19. Cette chronique a été réalisée à partir du pdf de lecture. Des différences de ressentis et de perception peuvent donc se révéler avec l'édition papier. Voici donc déjà le tome 30 de cette série fleuve. Inutile de faire trainer le suspens : si vous êtes déjà fan, vous pouvez vous précipiter. C'est toujours aussi bon, et si ce tome à travers son héroïne est parfois iconoclaste, il ne l'est pas par son traitement. De l'action, de la politique, et le destin et la vie d'un personnage central de l'ordre balayé devant nous en une grande fresque. Les grincheux feront remarqué que c'est un peu court niveau dialogue, niveau immersion ou empathie. Mais l'oeuvre réalisée sur la Geste n'est pas là. Pour les fans, ce tome 30 va recouper et recroiser quantité d'éléments déjà perçus/vus/lus/suggérés dans les tomes précédents. Si même un profane tel que moi à pu se dire que ça recoupait bien avec d'autres tomes, inutile de vous dire que les fans y trouveront plus que leur compte. Côté cohérence, le dessin fait fort puisque l'on retrouve Vax, qui avait déjà oeuvré notamment sur les tomes 17 et 18 traitant de la guerre des sardes. Guerre des sardes justement "évoquées" lors de ce tome Dur de faire mieux, d'autant plus que son style convient ma foi très très bien à l'univers graphique global de la Geste. C'est beau, c'est propre, les scènes d'actions sont fluides et les personnages secondaires aisément identifiables. Ceci étant dit, ce tome 30, en dépit de ses atouts remarquables et de ses belles qualités ne devrait pas faire changer d'avis ceux qui ne portent guère d'intérêt à cette série fleuve. Les autres profiteront encore un peu plus d'un univers et d'histoires formidablement pensées et enchevêtrées, où les petites histoires font les grandes. Et ceci devient quelque part un petit peu la vraie marque de fabrique de la maison d'édition Soleil sur ces dernières années. Il faudra peut être revoir notre jugement souvent dédaigneux à ce sujet car ce qu'ils réalisent sur cette série ou sur les terres d'arran est tout sauf facile, même si parfois on a l'impression d'y avoir perdu en créativité et en fraicheur.
  20. Titre de l'album : La geste des chevaliers dragons - Tome 30 - L'ancienne Scenariste de l'album : Ange Dessinateur de l'album : Vax Coloriste : Stéphane Paitreau Editeur de l'album : Soleil Note : Résumé de l'album : Hélias, huit ans, insolente et rebelle, est battue par son père. Envoyée à l'Ordre des Chevaliers Dragons, elle devient une guerrière sauvage et renommée mais claustrophobe. Sa carrière est fulgurante. Mais la guerre menace, et entre les règles et les murailles de la grande forteresse d'où elle dirige un empire, Hélias se sent de nouveau étouffée, enfermée. Critique : Cette chronique a été réalisée à partir du pdf de lecture. Des différences de ressentis et de perception peuvent donc se révéler avec l'édition papier. Voici donc déjà le tome 30 de cette série fleuve. Inutile de faire trainer le suspens : si vous êtes déjà fan, vous pouvez vous précipiter. C'est toujours aussi bon, et si ce tome à travers son héroïne est parfois iconoclaste, il ne l'est pas par son traitement. De l'action, de la politique, et le destin et la vie d'un personnage central de l'ordre balayé devant nous en une grande fresque. Les grincheux feront remarqué que c'est un peu court niveau dialogue, niveau immersion ou empathie. Mais l'oeuvre réalisée sur la Geste n'est pas là. Pour les fans, ce tome 30 va recouper et recroiser quantité d'éléments déjà perçus/vus/lus/suggérés dans les tomes précédents. Si même un profane tel que moi à pu se dire que ça recoupait bien avec d'autres tomes, inutile de vous dire que les fans y trouveront plus que leur compte. Côté cohérence, le dessin fait fort puisque l'on retrouve Vax, qui avait déjà oeuvré notamment sur les tomes 17 et 18 traitant de la guerre des sardes. Guerre des sardes justement "évoquées" lors de ce tome Dur de faire mieux, d'autant plus que son style convient ma foi très très bien à l'univers graphique global de la Geste. C'est beau, c'est propre, les scènes d'actions sont fluides et les personnages secondaires aisément identifiables. Ceci étant dit, ce tome 30, en dépit de ses atouts remarquables et de ses belles qualités ne devrait pas faire changer d'avis ceux qui ne portent guère d'intérêt à cette série fleuve. Les autres profiteront encore un peu plus d'un univers et d'histoires formidablement pensées et enchevêtrées, où les petites histoires font les grandes. Et ceci devient quelque part un petit peu la vraie marque de fabrique de la maison d'édition Soleil sur ces dernières années. Il faudra peut être revoir notre jugement souvent dédaigneux à ce sujet car ce qu'ils réalisent sur cette série ou sur les terres d'arran est tout sauf facile, même si parfois on a l'impression d'y avoir perdu en créativité et en fraicheur. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/la-geste-des-chevaliers-dragons-tome-30?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  21. Pour la SF : c’est simple je rajoute les mots clefs : science et futur a-t-on le droit aux comics dans ce top ?? le post apo est il de la sf ? alors en vrac : universal war One evidemment aquablue carmen Travis La caste des metabarons la geste des princes demons la guerre eternelle le fléau des dieux Lanfeust des étoiles (comment ça non ?) Thorgal alors ? Non plus ??? Mais vous les avez pas lus en fait valerian
  22. @poseidon2 : on pourrait créer une sous partie du forum exprès non ? genre : nos classiques avec le top 10 de la rédaction dans chaques catégories ? ou top 5. Et on invite les gens à voter pour leur top 10 ? mais je m'enflamme un peu je pense
  23. merde lance pas Vlad sur un top 10 sf... Mais j'aime bien l'idée.
  24. Allez moi je me lance et voici mon top 10 : 1 - La quête de l'oiseau du temps 2 - Servitude 3- Lanfeust 4- Thorgal 5 - Chroniques de la lune noire 6 - Gorn 7 - Siegfried 8 - Conan 9 - Okko 10 - Gagner la guerre Mais en vrai à partir du 6 ça devient plus compliqué. Après il y en a de chouettes à priori que je n'ai pas encore lues... Par contre après mûre réflexion quand on me dit Heroic Fantasy : Thorgal , Okko, Gagner la guerre, et Siegfried n'en font clairement pas partie pour moi.
  25. The_PoP

    Peer Gynt - Tome 1

    C’est corrigé. Un oubli
×
×
  • Créer...