Aller au contenu
  • S’inscrire

Kevin Nivek

Les gardiens du post
  • Compteur de contenus

    6 083
  • Inscription

  • Jours gagnés

    85

Kevin Nivek a gagné pour la dernière fois le 24 mai

Kevin Nivek a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

745 Excellent

1 abonné

À propos de Kevin Nivek

  • Date de naissance 04/04/1979

Visiteurs récents du profil

18 286 visualisations du profil
  1. La collection "Métamorphose" dirigée par Barbara Canepa et Clotilde Vu s'agrandit avec cette nouvelle série jeunesse prévue en 6 tomes . Chacun sera dessiné par un artiste différent et le talent sera au rendez-vous , Kerascoët , Nesme , Rigano , entre autres , composent cette équipe de choc pour un graphisme des plus séduisant ! Pour cette ouverture féérique , Florent Sacré ayant travaillé sur des parutions BD "Ubisoft" telles que Lapins crétins et Rayman , réalise des planches sublimes ! Jamais une forêt telle que celle-ci n'aura été si enchanteresse , vous croirez entendre le son des ruisseaux et le vent dans les feuilles des arbres séculaires . Les couleurs amplifient ce sentiment de réel , avec un magnifique jeu de nuances de verts , la couleur prédominant cet univers végétal . Le petit peuple de la forêt n'est pas en reste question qualité graphique , les lapins , renards et araignées (entre autres) sont des plus réussis et d'un réalisme saisissant . Les décors victoriens des cabanes et huttes s'intègrent à merveille au cadre champêtre . Une réussite totale de l'aspect graphique ! L'histoire se veut simple mais réservant son lot de surprises . L'histoire contée par la sorcière en début de récit sous-entend un possible antagoniste à ce monde paisible et harmonieux , mais le fil narratif des aventuriers en herbe résulte d'un mystérieux concours auquel ils participent . Vous en saurez plus en parcourant ces pages bucoliques jalonnées de passages pédagogiques sur les insectes et animaux peuplant la forêt , mais aussi les plantes et arbres l'occupant . Apprendre tout en s'amusant , c'est le pari réussi de cette collection partie sur d'excellents rails . Le second tome paraîtra à l'automne prochain 😉
  2. Titre de l'album : Au chant des grenouilles tome 1 - Urania, la sorcière Scenariste de l'album : Barbara Canepa , Anaïs Halard Dessinateur de l'album : Florent Sacré Coloriste : Florent Sacré Editeur de l'album : Oxymore Note : Résumé de l'album : Au chant des grenouilles invite petits et grands, en quête de repères, au coeur d'un univers anthropomorphique, afin de leur faire découvrir la lecture enchanteresse des signes et des secrets qu'offre la nature. Sous la forme d'histoires en BD mettant en scène les aventures de plusieurs familles d'animaux, celles-ci entrecoupées par des pages pédagogiques illustrées par Giovanni Rigano, Au chant des grenouilles s'annonce comme une série résolument ludique, écologique et didactique. Critique : La collection "Métamorphose" dirigée par Barbara Canepa et Clotilde Vu s'agrandit avec cette nouvelle série jeunesse prévue en 6 tomes . Chacun sera dessiné par un artiste différent et le talent sera au rendez-vous , Kerascoët , Nesme , Rigano , entre autres , composent cette équipe de choc pour un graphisme des plus séduisant ! Pour cette ouverture féérique , Florent Sacré ayant travaillé sur des parutions BD "Ubisoft" telles que Lapins crétins et Rayman , réalise des planches sublimes ! Jamais une forêt telle que celle-ci n'aura été si enchanteresse , vous croirez entendre le son des ruisseaux et le vent dans les feuilles des arbres séculaires . Les couleurs amplifient ce sentiment de réel , avec un magnifique jeu de nuances de verts , la couleur prédominant cet univers végétal . Le petit peuple de la forêt n'est pas en reste question qualité graphique , les lapins , renards et araignées (entre autres) sont des plus réussis et d'un réalisme saisissant . Les décors victoriens des cabanes et huttes s'intègrent à merveille au cadre champêtre . Une réussite totale de l'aspect graphique ! L'histoire se veut simple mais réservant son lot de surprises . L'histoire contée par la sorcière en début de récit sous-entend un possible antagoniste à ce monde paisible et harmonieux , mais le fil narratif des aventuriers en herbe résulte d'un mystérieux concours auquel ils participent . Vous en saurez plus en parcourant ces pages bucoliques jalonnées de passages pédagogiques sur les insectes et animaux peuplant la forêt , mais aussi les plantes et arbres l'occupant . Apprendre tout en s'amusant , c'est le pari réussi de cette collection partie sur d'excellents rails . Le second tome paraîtra à l'automne prochain 😉 Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/au-chant-des-grenouilles-tome-1-urania-la-sorciere/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. Oui ça semble être un dérivé de jargon maritime . Je n’ai pas lu Odissey , je me contente que du premier cycle qui se suffit largement à lui même 😅
  4. Kevin Nivek

    Recherche d’un titre

    Ça me parle pas du tout ! 😞désolé
  5. Kevin Nivek

    Recherche d’un titre

    T'as pas d'autres détails qui te reviennent ? Je t'avoue qu'un voilier nucléaire , ça fait pas très franco-belge 😉 Mais on a pas tout lu !
  6. Kevin Nivek

    Recherche d’un titre

    Golden city , sûr que non , Nash ,j'ai pas lu .
  7. Kevin Nivek

    Recherche d’un titre

    Tank girl? Fluorescent black ? Comics ou BD franco-belge ?
  8. Si bien que ça ? 20 balles pour 176 pages
  9. Titre de l'album : Un dernier été au cimetière Scenariste de l'album : SantaMatita Dessinateur de l'album : SantaMatita Coloriste : SantaMatita Editeur de l'album : Ankama Note : Résumé de l'album : La réponse des personnages de cet ouvrage est vraiment particulière, puisqu'ils choisissent de passer leurs congés au cimetière. Une occupation qui pourrait sembler macabre, mais qui est finalement un moyen d'apprécier pleinement la vie. Chaque été, tel un camping improbable, le cimetière se peuple d'une foule variée et hétéroclite. Chacun passe ses vacances dans les cryptes et les tombeaux familiaux, créant ainsi une communauté insolite et partageant joies et chagrins. Mais cette année, une annonce vient bouleverser les vacanciers : le cimetière doit fermer ses portes... Critique : Pour son premier roman graphique , l'autrice italienne SantaMatita ne s'économise pas sur l'originalité ! On y suit en effet toute une galerie de personnages sur la route des grandes vacances d'été vers une destination pour le moins incongrue : le cimetière . On arrive , on déballe , les enfants courent se retrouver , on s'installe , mais la crypte ou le tombeau remplace la tente ! Les protagonistes se présentent au fil des pages , une famille venant du désert du Nevada pour la première fois , une autre habituée depuis des années , puis certains y vivant à l'année , faisant même pousser des tomates au pied du caveau . On découvre tout ce microcosme lié par la proximité du camping et un deuil proche ou lointain , comme dénominateur commun . Les secrets vont tomber , d'autant plus qu'un événement va venir bouleverser ce biotope : pour des raisons de sécurité et de risque d'éboulements , le cimetière doit fermer ses portes ! SantaMatita s'épargne les cases détaillées , elle use d'un graphisme type aquarelle et reste dans une certaine simplicité . Peu d'arrière-plans , elle se concentre sur les personnages et leurs motivations . Des visages sans traits , mais facilement reconnaissables à travers les cheveux ou la tenue vestimentaire . Il en va de même pour les caveaux et autres cryptes , toutes plus originales que les autres , avec chacune leur personnalité propre . Comment un univers silencieux et austère comme un cimetière peut déborder de vie sous le trait amusé de l'illustratrice italienne ! De l'humour , un peu de suspens , de la peine , des surprises , et une petite dose de fantômes (rêvés ou pas 😉 ) , voilà le cocktail estival de SantaMatita ! Autres infos : Type de l'album : Roman graphique Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/un-dernier-ete-au-cimetiere/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  10. Pour son premier roman graphique , l'autrice italienne SantaMatita ne s'économise pas sur l'originalité ! On y suit en effet toute une galerie de personnages sur la route des grandes vacances d'été vers une destination pour le moins incongrue : le cimetière . On arrive , on déballe , les enfants courent se retrouver , on s'installe , mais la crypte ou le tombeau remplace la tente ! Les protagonistes se présentent au fil des pages , une famille venant du désert du Nevada pour la première fois , une autre habituée depuis des années , puis certains y vivant à l'année , faisant même pousser des tomates au pied du caveau . On découvre tout ce microcosme lié par la proximité du camping et un deuil proche ou lointain , comme dénominateur commun . Les secrets vont tomber , d'autant plus qu'un événement va venir bouleverser ce biotope : pour des raisons de sécurité et de risque d'éboulements , le cimetière doit fermer ses portes ! SantaMatita s'épargne les cases détaillées , elle use d'un graphisme type aquarelle et reste dans une certaine simplicité . Peu d'arrière-plans , elle se concentre sur les personnages et leurs motivations . Des visages sans traits , mais facilement reconnaissables à travers les cheveux ou la tenue vestimentaire . Il en va de même pour les caveaux et autres cryptes , toutes plus originales que les autres , avec chacune leur personnalité propre . Comment un univers silencieux et austère comme un cimetière peut déborder de vie sous le trait amusé de l'illustratrice italienne ! De l'humour , un peu de suspens , de la peine , des surprises , et une petite dose de fantômes (rêvés ou pas 😉 ) , voilà le cocktail estival de SantaMatita !
  11. Alors ça c'est une bonne nouvelle et un achat sans réflexion , automatique , genre , prenez mon oseille ^^ https://www.comicsblog.fr/48149-Batman__The_Last_Halloween__Jeph_Loeb_enfin_de_retour_chez_DC_Comics_pour_la_suite_de_Long_Halloween
  12. Kevin Nivek

    Prochaines sorties...

    Siii , Druuna , bien entendu , un patient me les avait prêtés ^^ Pas fou le scénar mais le dessin !!!!!
  13. Titre de l'album : Oradour sur Glane, 10 juin 1944 Scenariste de l'album : Philippe Tomblaine Dessinateur de l'album : Collectif Coloriste : Mathilde d'Alençon Editeur de l'album : Petit à petit Note : Résumé de l'album : Oradour-sur-Glane, 10 juin 1944. Ce petit village de la Haute Vienne, situé à 20 kilomètres de Limoges, a connu l'une des journées les plus noires de l'Histoire de la Seconde Guerre Mondiale lorsqu'elle a vu arriver les blindés de la Division Das Reich. Les nazis sont entrés dans le village et ont exécutés sans distinction toutes les personnes qu'ils y ont trouvés. Retrouvez dans ce récit l'un de plus emblématiques crimes de guerre du 20e siècle, à travers ses différents protagonistes, enrichi de passionnantes pages documentaires qui vous permettront d'en apprendre plus sur cet événement dont la mémoire se doit d'être entretenue. Critique : A l'occasion des 80 ans le 10 juin prochain du massacre d'Oradour-sur-Glane , nombreux sont les éditeurs à publier des livres et des BD . Les éditions petitàpetit et leur collection Docu-BD ne pouvaient rester inactifs à ce sujet . C'est chose faite avec ce remarquable livre relatant l'histoire de cette atrocité avec un grand soucis du détail . 643 victimes (hommes , femmes , enfants) , et le bilan matériel est le suivant : 123 maisons , 98 granges et hangars , 22 magasins , 4 écoles et pour finir, l'église . Il représente à ce jour le seul village encore visible et dans l'état que les allemands l'ont laissé . Un musée a été créé à l'entrée du village , un remarquable édifice architectural , mais les ruines sont restées intactes , un lieu marquant , digne symbole d'un conflit qu'il est nécessaire de ne pas oublier . Le général De Gaulle fut le premier haut dirigeant à visiter les lieux en 1945 , de nombreux ont suivi , mais on retient une phrase qu'il aurait prononcée : "Les enfants et le pain . Les ferments d'une nation" tout en visitant les restes de la boulangerie du village , lieu très largement fréquenté par les enfants . Le principe des Docu-BD reste fidèle à ses habitudes , des histoires dessinées , pour nous présenter les différents personnages , les lieux , les rares survivants et leurs combats post-guerre lors des procès ; entrecoupées par des double-pages avec images d'archives , textes explicatifs etc ... Une recette qui a fait ses preuves et qui fonctionne à merveille , on apprend , on s'enrichit sans que ce soit rébarbatif , bien au contraire ! Après cette lecture , vous saurez tout sur ce petit village du Limousin et pourquoi il a été choisi pour cible des allemands , et vous n'oublierez pas ! Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/oradour-sur-glane-10-juin-1944/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  14. A l'occasion des 80 ans le 10 juin prochain du massacre d'Oradour-sur-Glane , nombreux sont les éditeurs à publier des livres et des BD . Les éditions petitàpetit et leur collection Docu-BD ne pouvaient rester inactifs à ce sujet . C'est chose faite avec ce remarquable livre relatant l'histoire de cette atrocité avec un grand soucis du détail . 643 victimes (hommes , femmes , enfants) , et le bilan matériel est le suivant : 123 maisons , 98 granges et hangars , 22 magasins , 4 écoles et pour finir, l'église . Il représente à ce jour le seul village encore visible et dans l'état que les allemands l'ont laissé . Un musée a été créé à l'entrée du village , un remarquable édifice architectural , mais les ruines sont restées intactes , un lieu marquant , digne symbole d'un conflit qu'il est nécessaire de ne pas oublier . Le général De Gaulle fut le premier haut dirigeant à visiter les lieux en 1945 , de nombreux ont suivi , mais on retient une phrase qu'il aurait prononcée : "Les enfants et le pain . Les ferments d'une nation" tout en visitant les restes de la boulangerie du village , lieu très largement fréquenté par les enfants . Le principe des Docu-BD reste fidèle à ses habitudes , des histoires dessinées , pour nous présenter les différents personnages , les lieux , les rares survivants et leurs combats post-guerre lors des procès ; entrecoupées par des double-pages avec images d'archives , textes explicatifs etc ... Une recette qui a fait ses preuves et qui fonctionne à merveille , on apprend , on s'enrichit sans que ce soit rébarbatif , bien au contraire ! Après cette lecture , vous saurez tout sur ce petit village du Limousin et pourquoi il a été choisi pour cible des allemands , et vous n'oublierez pas !
  15. Kevin Nivek

    Prochaines sorties...

    Donc tu recommandes à moitié ces intégrales , qui risquent de manquer de "liant" du fait que l'on ne suit pas une galerie de personnages tout du long .
×
×
  • Créer...