Aller au contenu
  • S’inscrire

Kevin Nivek

Les gardiens du post
  • Compteur de contenus

    4 706
  • Inscription

  • Jours gagnés

    57

Kevin Nivek a gagné pour la dernière fois le 13 mai

Kevin Nivek a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

522 Excellent

1 abonné

À propos de Kevin Nivek

  • Date de naissance 04/04/1979

Visiteurs récents du profil

14 003 visualisations du profil
  1. Kevin Nivek

    Les ombres de Thulé

    Moui , je l'ai pas lu d'une traite , je sais pas , bien mais , il y a un mais que je n'arrive pas à saisir !
  2. Titre de l'album : Les ombres de Thulé Scenariste de l'album : Patrick Mallet Dessinateur de l'album : Lionel Marty Coloriste : Axel Gonzalbo Editeur de l'album : Les humanoides associés Note : Résumé de l'album : Ecosse, IIe siècle après J.C. Au-delà du mur d'Antonin, la guerre entre l'envahisseur romain et les peuples Gaëls et Pictes piétine. Manipulé par une sorcière, le général romain Horatius libère un fléau ancestral sur la terre de ses ennemis : les Ombres de Thulé. Pour faire face à cette menace, le roi des Pictes devra unir des peuples autrefois ennemis et faire appel à des pouvoirs oubliés. Critique : Une bonne recette de "dark fantasy" : prenez l'empire romain au sommet de sa gloire , un peuple écossais hargneux et opiniâtre , un soupçon de magie des temps anciens mâtiné de monstres "Lovecraftiens" ; et vous aurez Les ombres de Thulé 🙂 Utiliser cette période historique et les fameux murs romains en frontière du nord de l'Angleterre , pour y insérer un brin de fantasy , c'est l'ambition des deux auteurs , dont Patrick Mallet le scénariste et auteur entre autres de Achab et Cornélius Shiel . Le mur d'Hadrien , puis le mur d'Antonin un peu plus au nord , protègent Rome des barbares pictes , encore à ce jour insoumis à l'empire romain . Nous sommes au deuxième siècle après JC et les romains tentent toujours de conquérir ces terres reculées . Ils font face à des clans durs au mal , mais sont aidés d'une mystérieuse sorcière au passé trouble . Nous découvrons aussi les croyances divines pictes et l'utilité des monolithes et autres menhir disposés sur les highlands . Cette folie guerrière va éveiller un monde parallèle jusque là emprisonné par des thulésiens , sorte de druides ; et ainsi ouvrir un portail permettant la venue de ces monstres tentaculaires assoiffés de sang . Face à cette apocalypse , l'union sera t'elle la clé ? Lionel Marty délivre des planches assez impressionnantes de scènes de bataille , avec de nombreux détails et une grande précision du trait . On peut lui reprocher des visages légèrement épais voire patibulaires (mais presque) , mais les décors et autres bestaires sont du plus bel effet . Il se dégage un bruit de fureur et d'épique , le mouvement est omniprésent dans un découpage dynamique aux reflets crépusculaires . Parvenir à allier grande histoire avec le folklore divin dans un fracas d'épées et de trahisons , c'est le pari relevé par ces deux auteurs ! Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/les-ombres-de-thule/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. Kevin Nivek

    Les ombres de Thulé

    Une bonne recette de "dark fantasy" : prenez l'empire romain au sommet de sa gloire , un peuple écossais hargneux et opiniâtre , un soupçon de magie des temps anciens mâtiné de monstres "Lovecraftiens" ; et vous aurez Les ombres de Thulé 🙂 Utiliser cette période historique et les fameux murs romains en frontière du nord de l'Angleterre , pour y insérer un brin de fantasy , c'est l'ambition des deux auteurs , dont Patrick Mallet le scénariste et auteur entre autres de Achab et Cornélius Shiel . Le mur d'Hadrien , puis le mur d'Antonin un peu plus au nord , protègent Rome des barbares pictes , encore à ce jour insoumis à l'empire romain . Nous sommes au deuxième siècle après JC et les romains tentent toujours de conquérir ces terres reculées . Ils font face à des clans durs au mal , mais sont aidés d'une mystérieuse sorcière au passé trouble . Nous découvrons aussi les croyances divines pictes et l'utilité des monolithes et autres menhir disposés sur les highlands . Cette folie guerrière va éveiller un monde parallèle jusque là emprisonné par des thulésiens , sorte de druides ; et ainsi ouvrir un portail permettant la venue de ces monstres tentaculaires assoiffés de sang . Face à cette apocalypse , l'union sera t'elle la clé ? Lionel Marty délivre des planches assez impressionnantes de scènes de bataille , avec de nombreux détails et une grande précision du trait . On peut lui reprocher des visages légèrement épais voire patibulaires (mais presque) , mais les décors et autres bestaires sont du plus bel effet . Il se dégage un bruit de fureur et d'épique , le mouvement est omniprésent dans un découpage dynamique aux reflets crépusculaires . Parvenir à allier grande histoire avec le folklore divin dans un fracas d'épées et de trahisons , c'est le pari relevé par ces deux auteurs !
  4. Kevin Nivek

    Divers JV

    Je crois que @The_PoP va s’y mettre aussi 😉. Moi je joue pas assez pour m’y pencher .
  5. Meilleur que ceux que tu cites oui, mais sinon le dessin , mouais ...
  6. Titre de l'album : L'équilibre dans la force tome 6 - Cible Vador Scenariste de l'album : Robbie Thompson Dessinateur de l'album : Marc Laming , Stefano Landini Coloriste : Collectif Editeur de l'album : Panini Note : Résumé de l'album : Un syndicat cosmique du crime refuse de se plier à l'Empire, Dark Vador ne peut le tolérer. Mais les rôles s'inversent lorsque le syndicat engage les plus dangereux chasseurs de primes de la galaxie pour traquer Vador et l'éliminer une fois pour toutes. L'affrontement va être épique et une chose est sûre, il fera pas mal de victimes ! Deuxième nouvelle collection à petit prix dans la galaxie Star Wars ce mois-ci ! Après la collection anthologique centrée sur un protagoniste de la galaxie lointaine, nous vous proposons avec cette gamme, des récits dans le canon de l'histoire. Depuis 2015, Marvel publie des comics qui se déroulent dans le même univers que les films et les séries télévisées. Parce qu'on ne s'en lasse pas, voici un deuxième volume dédié au Seigneur Noir des Sith mais, à la différence de la série Dark Vador, cette histoire est un one-shot et il accorde une belle place aux chasseurs de primes ! On y suit notamment le fascinant Beilert Valance, (anti-)héros de la série Bounty Hunters. Critique : Dernier tome de la collection Star wars de Panini , centré une nouvelle fois sur Vador . De nouveaux ennemis pour le seigneur noir , mais pas ceux auxquels vous pouvez vous attendre , estampillés "rébellion" . Cette fois , vous découvrez (si ce n'est déjà fait dans d'autres séries comme Bounty hunters) Beilert Valance , un chasseur de primes , anti-héros comme on les aime et bien balafré . Ce dernier semble avoir un grief contre Vador et mettra en oeuvre tout ce qui est imaginable pour l'éliminer , y compris des alliances surprenantes ! Le scénario est le point fort de ce one-shot avec de multiples rebondissements ainsi que des trahisons en tout genre . Il est regrettable que le dessin soit scindé en deux , par un duo de dessinateurs assez opposés . L'un ayant un trait nettement plus précis et détaillé , pendant que l'autre fait dans la simplicité et s'épargne allègrement des cases chargées . Les visages restent reconnaissables mais cela dénature la qualité de l'histoire , car on attend de revenir au trait de Marc Laming avec impatience . C'est donc une dernière histoire de qualité ,néanmoins pénalisée par une partie graphique inégale , mais qui ravira les fans de Valance et Vador . Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/cible-vador-l-equilibre-dans-la-force-tome-6/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  7. Dernier tome de la collection Star wars de Panini , centré une nouvelle fois sur Vador . De nouveaux ennemis pour le seigneur noir , mais pas ceux auxquels vous pouvez vous attendre , estampillés "rébellion" . Cette fois , vous découvrez (si ce n'est déjà fait dans d'autres séries comme Bounty hunters) Beilert Valance , un chasseur de primes , anti-héros comme on les aime et bien balafré . Ce dernier semble avoir un grief contre Vador et mettra en oeuvre tout ce qui est imaginable pour l'éliminer , y compris des alliances surprenantes ! Le scénario est le point fort de ce one-shot avec de multiples rebondissements ainsi que des trahisons en tout genre . Il est regrettable que le dessin soit scindé en deux , par un duo de dessinateurs assez opposés . L'un ayant un trait nettement plus précis et détaillé , pendant que l'autre fait dans la simplicité et s'épargne allègrement des cases chargées . Les visages restent reconnaissables mais cela dénature la qualité de l'histoire , car on attend de revenir au trait de Marc Laming avec impatience . C'est donc une dernière histoire de qualité ,néanmoins pénalisée par une partie graphique inégale , mais qui ravira les fans de Valance et Vador .
  8. Ces séries , comme Golden city , entre autres , devraient savoir quand s'arrêter ....
  9. Titre de l'album : Naïs - La prophétie des 2 lunes Scenariste de l'album : Nicolas Antona Dessinateur de l'album : Clémentine Pochon Coloriste : Clémentine Pochon Editeur de l'album : Jungle Note : Résumé de l'album : Un récit initiatique fantastique qui ravira le public jeunesse/ado Naïs, jeune fille impétueuse, va passer son initiation pour devenir la Petaä, l'élue du peuple Kosh. Mais rien ne se passe comme prévu et lors du rite, elle libère un pouvoir inconnu qui la fait s'évanouir. À son réveil, sous le regard d'une alouette rouge, tout son peuple est pétrifié... Naïs, terrifiée et croyant être la cause de ce malheur, va fuir et se réfugier dans la forêt de l'Entre deux-îles. Une longue quête personnelle débute alors pour elle et ses nouveaux compagnons à travers les îles suspendues du monde de Corä. Critique : Dans un monde où règne la magie , la jeune Naïs doit passer l'ultime étape de sa formation pour devenir la Petaä , élue du peuple pourvue de pouvoirs magiques . Mais tout ne se déroule pas comme prévu , c'est même un drame se jouant à son réveil , car les membres du village se sont transformés en statues de pierre . Après une fuite marquée par l'incompréhension d'une telle injustice et la culpabilité , notre jeune héroïne va rencontrer de nouveaux compagnons sur sa route et entreprendre une quête de rédemption afin d'anéantir (si possible) cette malédiction . Le scénariste donne pas mal de complexité au récit avec une galerie de personnages assez importante , ainsi qu'un vocabulaire propre à cet univers et de nouvelles coutumes à digérer au fil des pages . Adressé à un lectorat plutôt jeune , cette aventure risque de perdre les "trop jeunes" pour la difficulté de compréhension du récit ; et rebuter les ados avec un dessin plutôt infantile . Des visages ronds , insérés dans des cases vides ou peu chargées . Les décors sont dépourvus de détails et se veulent marqués du sceau de la simplicité . Les couleurs et les effets lumineux relèvent le niveau d'un trait vraiment orienté enfance . C'est peut-être la raison de mes difficultés à entrer réellement dans l'histoire . Le genre d'ouvrage où l'histoire peut sembler tronquée par un dessin manquant d'audace . Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/nais-et-la-prophetie-des-deux-lunes/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  10. Dans un monde où règne la magie , la jeune Naïs doit passer l'ultime étape de sa formation pour devenir la Petaä , élue du peuple pourvue de pouvoirs magiques . Mais tout ne se déroule pas comme prévu , c'est même un drame se jouant à son réveil , car les membres du village se sont transformés en statues de pierre . Après une fuite marquée par l'incompréhension d'une telle injustice et la culpabilité , notre jeune héroïne va rencontrer de nouveaux compagnons sur sa route et entreprendre une quête de rédemption afin d'anéantir (si possible) cette malédiction . Le scénariste donne pas mal de complexité au récit avec une galerie de personnages assez importante , ainsi qu'un vocabulaire propre à cet univers et de nouvelles coutumes à digérer au fil des pages . Adressé à un lectorat plutôt jeune , cette aventure risque de perdre les "trop jeunes" pour la difficulté de compréhension du récit ; et rebuter les ados avec un dessin plutôt infantile . Des visages ronds , insérés dans des cases vides ou peu chargées . Les décors sont dépourvus de détails et se veulent marqués du sceau de la simplicité . Les couleurs et les effets lumineux relèvent le niveau d'un trait vraiment orienté enfance . C'est peut-être la raison de mes difficultés à entrer réellement dans l'histoire . Le genre d'ouvrage où l'histoire peut sembler tronquée par un dessin manquant d'audace .
  11. Kevin Nivek

    Parlottes BD

    https://www.vinted.fr/divertissement/livres/litterature-et-fiction/bandes-dessinees/3067551529-collection-14-absolute-panini-comics-vf @VladNirky , vas y fonce 😉
  12. Dans le traitement de sa façon de penser et de s'exprimer pour que le lecteur comprenne hein 😉 Mais c'est très moyen voire passable on est d'accord . Il me reste le dernier à lire sur Vador , on verra ....
  13. Kevin Nivek

    Prochaines sorties...

    Je crois que j’ai confondu Léviathan et léviathan deep water 😅
  14. Aaah tu peux prendre l’omnibus de Captain réalisé par Brubaker , il est sorti le mois dernier , excellent , du vrai Tom Clancy !
×
×
  • Créer...