Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'justice league'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


4 résultats trouvés

  1. Bon alors soyons honnête, ce Infinite Frontier est un comic pour expert. Mais vraiment les experts de l'univers DC. En sortant un album Infinit Frontier tous les 6 mois, les auteurs de DC s'obligent à concentrer l'histoire et nous faire un album ou quasiment chaque bulle est important. Chaque bulle, mais aussi une confiance absolue dans les scénaristes de DC. Car en lisant ce court Justice incarnée, on est obligé de s'adapter rapidement aux héros de chaque monde que l'on traverse. Et au vu du nombre de mondes et de la diversité des héros, il faut vraiment une souplesse d'esprit et une confiance aveugle. Une fois cela prit en compte, cette histoire est super importante, car elle est l'introduction au futur mal à venir sur l'ensemble de l'univers. Par contre, les auteurs DC manquent un peu d'imagination. Ils creusent encore plus dans le sens d'un super méchant sombre qui contrôleraient encore plus les autres super méchants. Si l'idée reste encore intéressante, cela semble un peu facile comme évolution de l'univers et on a un peu l'impression que DC à du mal à faire le deuil des histoires galactiques et des crises qui vont avec.
  2. Titre de l'album : DC Infinite Frontier : Justice incarnée Scenariste de l'album : Joshua Williamson Dessinateur de l'album : Collectif Coloriste : Collectif Editeur de l'album : Urban Comics Note : Résumé de l'album : Issus des différentes Terres parallèles, les membres de la Justice Incarnée, emmenés par le Président Superman Calvin Ellis de Terre-23 et Thomas Wayne, le Batman la chronologie Flahspoint, enquêtent à travers le Multivers afin de circonscrire la menace que fait planer Darkseid sur l'ensemble des réalités. Contenu vo : Justice League Incarnate #1-5. Critique : Bon alors soyons honnête, ce Infinite Frontier est un comic pour expert. Mais vraiment les experts de l'univers DC. En sortant un album Infinit Frontier tous les 6 mois, les auteurs de DC s'obligent à concentrer l'histoire et nous faire un album ou quasiment chaque bulle est important. Chaque bulle, mais aussi une confiance absolue dans les scénaristes de DC. Car en lisant ce court Justice incarnée, on est obligé de s'adapter rapidement aux héros de chaque monde que l'on traverse. Et au vu du nombre de mondes et de la diversité des héros, il faut vraiment une souplesse d'esprit et une confiance aveugle. Une fois cela prit en compte, cette histoire est super importante, car elle est l'introduction au futur mal à venir sur l'ensemble de l'univers. Par contre, les auteurs DC manquent un peu d'imagination. Ils creusent encore plus dans le sens d'un super méchant sombre qui contrôleraient encore plus les autres super méchants. Si l'idée reste encore intéressante, cela semble un peu facile comme évolution de l'univers et on a un peu l'impression que DC à du mal à faire le deuil des histoires galactiques et des crises qui vont avec. Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/dc-infinite-frontier-justice-incarnee?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. poseidon2

    Justice League : Future State

    Rhoooo c'est moche ça. Une fois n'est pas coutume Urban Comics nous livre une couverture vraiment mensongère. Une couverture qui fait envie. Une couverture qui est surement un peu un spoiler du deuxième tome, mais une couverture qui n'a rien à voir avec la choucroute comme on dit chez moi. Car rien de ce que vous ne voyez sur la couverture ne sera présent dans le comic. 0. Et c'est dommage parce qu'au final ce Justice League est vraiment agréable à lire. On voit tous nos protagonistes favoris.... en fait non. ON voit ce qu'il est advenu des successeurs de nos protagonistes favoris. Et donc ça donne une vraie impression de futur avec des personnages différents, des passés différents et de nouvelle tête à découvrir. Si on pourra regretter une cohérence temporelle (car au final il faut se dire que Merlin qui règne sur le monde ET les 4 péchés capitaux qui débarquent, ce sont deux futurs différents et non pas une continuité), les histoires elle-même sont sympas et supers variées. Cela implique une gymnastique de l'esprit car on prend nos héros tous au milieu de quelque chose mais les scenarios sont bien fait et nous expliques petits à petits ce qui leurs arrivent. Mais c'est rafraichissant et nos auteurs sont obligés d'aller vite pour conclure une histoire sympathique en 2 tomes.
  4. Titre de l'album : Justice League : Future State Scenariste de l'album : Collectif Dessinateur de l'album : Collectif Coloriste : Collectif Editeur de l'album : Urban Comics Note : Résumé de l'album : Bien des années dans le futur, de nouveaux drames ont jalonné la vie des héros DC, et tout ne s'est manifestement pas passé comme prévu pour la plupart d'entre eux. Les Teen Titans se sont séparés et ont perdu toute confiance les uns envers les autres ; Jackson Hyde est le nouveau Aquaman ; Billy Batson n'a plus été vu depuis bien des années ; et Barry Allen doit affronter la pire menace qu'il ait jamais connue : Wally West, l'ancien Kid Flash ! Critique : Rhoooo c'est moche ça. Une fois n'est pas coutume Urban Comics nous livre une couverture vraiment mensongère. Une couverture qui fait envie. Une couverture qui est surement un peu un spoiler du deuxième tome, mais une couverture qui n'a rien à voir avec la choucroute comme on dit chez moi. Car rien de ce que vous ne voyez sur la couverture ne sera présent dans le comic. 0. Et c'est dommage parce qu'au final ce Justice League est vraiment agréable à lire. On voit tous nos protagonistes favoris.... en fait non. ON voit ce qu'il est advenu des successeurs de nos protagonistes favoris. Et donc ça donne une vraie impression de futur avec des personnages différents, des passés différents et de nouvelle tête à découvrir. Si on pourra regretter une cohérence temporelle (car au final il faut se dire que Merlin qui règne sur le monde ET les 4 péchés capitaux qui débarquent, ce sont deux futurs différents et non pas une continuité), les histoires elle-même sont sympas et supers variées. Cela implique une gymnastique de l'esprit car on prend nos héros tous au milieu de quelque chose mais les scenarios sont bien fait et nous expliques petits à petits ce qui leurs arrivent. Mais c'est rafraichissant et nos auteurs sont obligés d'aller vite pour conclure une histoire sympathique en 2 tomes. Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/future-state-justice-league-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
×
×
  • Créer...