Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'shojo'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


  1. Nickad

    Le petit monde de Machida tome 3

    Les petites histoires du quotidien autour de Machida continuent, autour car il n’est pas toujours le personnage principal du chapitre. Après une première histoire où l’on parle du regard que l’on pose sur le monde, on découvre deux personnages assez ancrés dans leurs idées et qui vont apprendre à voir les choses autrement. Machida est une personne profondément gentille, il n’a rien d’exceptionnel mais il fait attention à son entourage. Ce manga nous montre qu’il suffit de pas grand-chose parfois pour changer notre façon d’appréhender le monde et de nous ouvrir aux autres. Une histoire bienveillante et positive qui apporte un peu de sérénité dans cette société qui va toujours trop vite.
  2. Titre de l'album : Le petit monde de Machida tome 3 Scenariste de l'album : ANDO Yuki Dessinateur de l'album : ANDO Yuki Coloriste : Editeur de l'album : Akata Note : Résumé de l'album : Machida porte un regard sur le monde empli de bienveillance. Mais quand un matin, il se retrouve avec un souci à l'œil, pourra-t-il compter sur les autres pour le guider et lui venir en aide ? Quoi qu'il en soit, en continuant à être lui-même, il pourrait bien surprendre et toucher des personnes bien au-delà de son propre entourage… Oubliez tous vos soucis et laissez la gentillesse de Machida opérer ! Grâce à son héros pas si ordinaire, ce manga pourrait bien devenir le meilleur remède à la morosité. Critique : Les petites histoires du quotidien autour de Machida continuent, autour car il n’est pas toujours le personnage principal du chapitre. Après une première histoire où l’on parle du regard que l’on pose sur le monde, on découvre deux personnages assez ancrés dans leurs idées et qui vont apprendre à voir les choses autrement. Machida est une personne profondément gentille, il n’a rien d’exceptionnel mais il fait attention à son entourage. Ce manga nous montre qu’il suffit de pas grand-chose parfois pour changer notre façon d’appréhender le monde et de nous ouvrir aux autres. Une histoire bienveillante et positive qui apporte un peu de sérénité dans cette société qui va toujours trop vite. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/le-petit-monde-de-machida-tome-3/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. Nickad

    Ce printemps rémanent tome 2

    Entamant sa 3eme « timeline » ou 3eme vie, Haruta essaye à la fois de faire connaitre l’œuvre de Yukishima mais aussi de lui prolonger son espérance de vie. Ces anticipations des événements ne passent pas inaperçues et elle finit par tout avouer à Arashi (son futur éditeur), ensembles, ils décident d’affronter le destin. C’est fou ce que cette lecture passe vite ! On est pris dans l’histoire et on aimerait bien tout lire en une seule fois ! Les personnages sont attachants, le dessin très agréable et il y a tout un tas de petits éléments dont on voudrait bien avoir la signification… Et puis, il y a cette fin de tome qui pourrait bien changer beaucoup de choses ! Vivement la suite !
  4. Titre de l'album : Ce printemps rémanent tome 2 Scenariste de l'album : KAWABATA Shiki Dessinateur de l'album : KAWABATA Shiki Coloriste : Editeur de l'album : Akata Note : Résumé de l'album : Peut-on réellement changer le passe´ pour modifier le présent ? C'est la question que se pose Haruta depuis que ses efforts pour sauver Yukishima se sont soldés par un échec. Profitant de la nouvelle chance qui lui est offerte, elle trouve un allie´ en la personne d'Arashi, son futur éditeur. Mais ce dernier la croira-t-il ? Critique : Entamant sa 3eme « timeline » ou 3eme vie, Haruta essaye à la fois de faire connaitre l’œuvre de Yukishima mais aussi de lui prolonger son espérance de vie. Ces anticipations des événements ne passent pas inaperçues et elle finit par tout avouer à Arashi (son futur éditeur), ensembles, ils décident d’affronter le destin. C’est fou ce que cette lecture passe vite ! On est pris dans l’histoire et on aimerait bien tout lire en une seule fois ! Les personnages sont attachants, le dessin très agréable et il y a tout un tas de petits éléments dont on voudrait bien avoir la signification… Et puis, il y a cette fin de tome qui pourrait bien changer beaucoup de choses ! Vivement la suite ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/ce-printemps-remanent-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  5. poseidon2

    The one T3-4

    Une critique de @TheOtaku : Après 2 premiers tomes, pour moi, vraiment très cool, drôles et dont l'histoire était innovante, ces tomes 3 et 4 sont vraiment vraiment très intéressants et bien. L'histoire est toujours aussi passionnante et cool. On suit notre nouvelle mannequin drôle, passionnée et surtout toujours aussi hilarante en compagnie de notre directeur classe, drôle et peut être un peu intéressé par notre chère Lele ! Avec une Lele sous l'emprise de l'alcool, un petit chat, une nouvelle rival en amour, un accident de sa grand mère, un frère identique au directeur et des doutes sur qui est le directeur notre Lele va nous en montrer de tous les côtés ! Tristesses, rires, peurs, et doutes seront belle et bien à la carte ! Oh ! Surtout les dessins ! Pour ceux qui n'accrochent pas vis-à-vis des dessins je vous assure que si vous êtes des fondus de romance au bout d'un moment vous n'y penserais même plus . Bon vous aurez compris... Je conseille vraiment pour des fanas de romance mais aussi pour une petite romance toutes mignonne de tant à autre !
  6. poseidon2

    The one T3-4

    Titre de l'album : The one T3-4 Scenariste de l'album : Nicky Lee Dessinateur de l'album : Nicky Lee Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : La flamme de l'amour est-elle sur le point de naître... ?!Lele, sous l'effet de l'alcool, _finit par énerver Eros. Celui-ci _la ramène donc de force à l'hôtel _en la portant sur son épaule ! _Quelle coïncidence qu'Eros loge justement dans la chambre juste en face de la sienne ! Mais soudain, il devient tout pâle et s'écroule inconscient au sol... ?! Critique : Une critique de @TheOtaku : Après 2 premiers tomes, pour moi, vraiment très cool, drôles et dont l'histoire était innovante, ces tomes 3 et 4 sont vraiment vraiment très intéressants et bien. L'histoire est toujours aussi passionnante et cool. On suit notre nouvelle mannequin drôle, passionnée et surtout toujours aussi hilarante en compagnie de notre directeur classe, drôle et peut être un peu intéressé par notre chère Lele ! Avec une Lele sous l'emprise de l'alcool, un petit chat, une nouvelle rival en amour, un accident de sa grand mère, un frère identique au directeur et des doutes sur qui est le directeur notre Lele va nous en montrer de tous les côtés ! Tristesses, rires, peurs, et doutes seront belle et bien à la carte ! Oh ! Surtout les dessins ! Pour ceux qui n'accrochent pas vis-à-vis des dessins je vous assure que si vous êtes des fondus de romance au bout d'un moment vous n'y penserais même plus . Bon vous aurez compris... Je conseille vraiment pour des fanas de romance mais aussi pour une petite romance toutes mignonne de tant à autre ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/the-one-tome-3?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  7. Marie est une sorcière solitaire qui se voit un jour confier la garde de Théo, un adolescent qui possède « le sang de la juste indignation », un pouvoir très puissant qui attire les esprits. Elle va lui apprendre la magie afin qu’il puisse contrôler son pouvoir et sache se défendre contre d’éventuels ennemis. L’histoire se déroule à l’époque actuelle, les sorcières vivent parmi nous et mènent des missions confiées par l’Eglise mais quand un grand pouvoir apparaît, son porteur n’est pas toujours accepté. Honnêtement je n’étais pas plus emballée que ça pour me lancer dans un nouveau manga avec des sorcières mais étrangement, sans trop savoir pourquoi, le livre a su capter mon attention, peut-être est-ce le rythme de la narration, peut-être est-ce le juste dosage du fantastique ou le charisme des personnages… Quoi qu’il en soit, j’ai lu le livre d’une traite, j’ai envie de lire la suite et en même temps je ne l’attends pas avec impatience… étrange, non ? Peut-être qu’il y a un peu de magie qui opère, lentement sans que l’on s’en rende compte, la suite nous le dira… Extrait
  8. Titre de l'album : La sorcière du château aux chardons tome 1 Scenariste de l'album : TARACHINE John Dessinateur de l'album : TARACHINE John Coloriste : Editeur de l'album : Akata Note : Résumé de l'album : Laissez-vous envoûter par La Sorcière du château aux chardons, un manga de John Tarachine qui vous plongera dans le quotidien peu ordinaire d'une sorcière des temps modernes. Marie Blackwood, surnommée la sorcière noire d'Albion, vit à Edimbourg où elle tient une petite boutique de magie. Héritière d'une puissante famille orthodoxe, elle est aussi et surtout une femme solitaire. Mais quand l'église lui impose de devenir la tutrice du "sang de la juste indignation, jeune adolescent aux origines obscures, un nouveau quotidien s'ouvre à elle... Sera-t-elle capable de lui enseigner la magie, et surtout, de contenir toute sa puissance ? Critique : Marie est une sorcière solitaire qui se voit un jour confier la garde de Théo, un adolescent qui possède « le sang de la juste indignation », un pouvoir très puissant qui attire les esprits. Elle va lui apprendre la magie afin qu’il puisse contrôler son pouvoir et sache se défendre contre d’éventuels ennemis. L’histoire se déroule à l’époque actuelle, les sorcières vivent parmi nous et mènent des missions confiées par l’Eglise mais quand un grand pouvoir apparaît, son porteur n’est pas toujours accepté. Honnêtement je n’étais pas plus emballée que ça pour me lancer dans un nouveau manga avec des sorcières mais étrangement, sans trop savoir pourquoi, le livre a su capter mon attention, peut-être est-ce le rythme de la narration, peut-être est-ce le juste dosage du fantastique ou le charisme des personnages… Quoi qu’il en soit, j’ai lu le livre d’une traite, j’ai envie de lire la suite et en même temps je ne l’attends pas avec impatience… étrange, non ? Peut-être qu’il y a un peu de magie qui opère, lentement sans que l’on s’en rende compte, la suite nous le dira… Extrait Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/la-sorciere-chateau-aux-chardons-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  9. Nickad

    The abandoned empress tome 2

    Depuis son retour, Aristia a pris certaines résolutions pour éviter son funeste destin, d’abord essayer de se rapprocher de son père et ensuite apprendre à se défendre, donc manier l’épée. Elle s’est fait aussi un ami de son âge Allendis et se rapproche des employés de la maison. Mais de temps en temps, à cause de son statut, elle est obligée de croiser le prince et leurs relations sont tendues. Un second tome consacré à l’enfance d’Aristia avec ses rencontres et les nouveaux liens qu’elle tisse. On y découvre des informations sur l’empire et son fonctionnement et surtout les deux garçons qui vont la côtoyer pendant un moment. (Eh oui, lequel sera l’heureux élu de son cœur à la fin ??). Un peu moins palpitant que le 1er volume, ce tome est un passage obligé pour découvrir les différents personnages et comprendre le contexte du récit. Le dessin est toujours très beau, il faut avouer que les plus beaux graphismes de webtoon se trouvent souvent dans les shojos ! The abandoned empress a quelques surprises en réserve et des rebondissements forts intéressants qui en font une très bonne série.
  10. Titre de l'album : The abandoned empress tome 2 Scenariste de l'album : YUNA Dessinateur de l'album : INA Coloriste : Editeur de l'album : Delcourt - KBooks Note : Résumé de l'album : Depuis sa naissance, Aristia a été élevée dans un seul but : devenir la compagne de l'empereur, l'aimer et l'assister. Mais tout s'effondre lorsqu'une jeune fille venue d'un autre monde apparaît et lui vole sa place. Aristia devient le souffre-douleur de l'empereur... jusqu'à être condamnée à mort. Elle se retrouve alors sept ans dans le passé ! Et si le destin lui avait donné une seconde chance ? Critique : Depuis son retour, Aristia a pris certaines résolutions pour éviter son funeste destin, d’abord essayer de se rapprocher de son père et ensuite apprendre à se défendre, donc manier l’épée. Elle s’est fait aussi un ami de son âge Allendis et se rapproche des employés de la maison. Mais de temps en temps, à cause de son statut, elle est obligée de croiser le prince et leurs relations sont tendues. Un second tome consacré à l’enfance d’Aristia avec ses rencontres et les nouveaux liens qu’elle tisse. On y découvre des informations sur l’empire et son fonctionnement et surtout les deux garçons qui vont la côtoyer pendant un moment. (Eh oui, lequel sera l’heureux élu de son cœur à la fin ??). Un peu moins palpitant que le 1er volume, ce tome est un passage obligé pour découvrir les différents personnages et comprendre le contexte du récit. Le dessin est toujours très beau, il faut avouer que les plus beaux graphismes de webtoon se trouvent souvent dans les shojos ! The abandoned empress a quelques surprises en réserve et des rebondissements forts intéressants qui en font une très bonne série. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/the-abandoned-empress-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  11. Nickad

    The ice guy & the cool girl tome 2

    Si les relations entre la cool Fuyutsuki et le classe Himuro vont bon train entre petites touches de fantastique glacé et moments trop choupis qui feraient rougir nos adolescents en épanouissement ; ce deuxième tome nous permet de découvrir un peu plus leurs collègues de travail, plus ou moins humains : Komori la fille renarde enjouée et sexy et Katori le phénix légèrement exubérant. Tout ce petit monde travaille dans une bonne ambiance et flirte allégrement sans aucune vulgarité. Un manga plein de bons sentiments et de pureté, à l’ambiance attendrissante. Une vraie bouffée d’air frais où le seul défaut est d’être trop court.
  12. Titre de l'album : The ice guy & the cool girl tome 2 Scenariste de l'album : TONOGAYA Miyuki Dessinateur de l'album : TONOGAYA Miyuki Coloriste : Editeur de l'album : Mangetsu Note : Résumé de l'album : « Comme quoi, on peut encore faire de belles découvertes, même à l'âge adulte ». D'un côté, nous avons Himuro, descendant des temps modernes de la célèbre femme des neiges. De l'autre, Fuyutsuki, sa collègue aussi gentille qu'unique... Mais aussi frais qu'ils puissent paraître, aucun des deux n'est doué en relations amoureuses. Nos héros passent de plus en plus de temps ensemble et Himuro dévoile un aspect inattendu de sa personnalité, tandis que Fuyutsuki parvient toujours plus à faire fondre le coeur du jeune homme par sa gentillesse. Le vent du changement va-t-il enfin souffler sur eux ? The Ice Guy & The Cool Girl est un manga publié originellement sur le compte Twitter de Miyuki Tonogaya. Grâce à son dessin magnifique et à ses personnages charismatiques, la mangaka nous offre une romance aussi chaleureuse que mignonne. Critique : Si les relations entre la cool Fuyutsuki et le classe Himuro vont bon train entre petites touches de fantastique glacé et moments trop choupis qui feraient rougir nos adolescents en épanouissement ; ce deuxième tome nous permet de découvrir un peu plus leurs collègues de travail, plus ou moins humains : Komori la fille renarde enjouée et sexy et Katori le phénix légèrement exubérant. Tout ce petit monde travaille dans une bonne ambiance et flirte allégrement sans aucune vulgarité. Un manga plein de bons sentiments et de pureté, à l’ambiance attendrissante. Une vraie bouffée d’air frais où le seul défaut est d’être trop court. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/the-ice-guy-the-cool-girl-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  13. Nickad

    Love mix-up tome 1

    Une histoire d’amour au lycée : Aoki aime sa voisine de classe Hashimoto, un jour il découvre qu’elle est amoureuse de Ida : son voisin de devant. Ce dernier se méprend sur la situation et croit qu’Aoki est amoureux de lui… Ceci est le début d’un triangle amoureux… Ah, ce n’est pas tous les jours que l’on trouve un manga qui nous fasse sourire, même rire d’ailleurs ! Celui-ci est parfait dans son genre : de la romance certes, mais surtout des quiproquos qui entrainent nos personnages dans des situations incongrues. Il y a vraiment beaucoup d’imagination dans les répliques afin de prolonger les incompréhensions entre les protagonistes. Et même si on pourrait croire que les « gags » s’enchainent, c’est toujours fait avec beaucoup de finesse et de subtilité, le mot gag est même péjoratif pour ce manga : l’humour est distillé avec parcimonie sans jamais être lourd ni vulgaire ! Un très bon manga qui vous détendra et vous mettre du baume au cœur ! Extrait
  14. Nickad

    Love mix-up tome 1

    Titre de l'album : Love mix-up tome 1 Scenariste de l'album : HINEKURE Wataru Dessinateur de l'album : ARUKO Coloriste : Editeur de l'album : Akata Note : Résumé de l'album : Aoki est amoureux de Hashimoto, sa voisine de classe. Mais un jour, en lui empruntant sa gomme, il découvre avec horreur que l'élue de son cœur en aime un autre : le beau Ida, qui est assis juste devant lui. L'adolescent est tellement déçu qu'il ne réalise pas qu'il a fait tomber la gomme de sa camarade et que son supposé rival en amour est en train de la ramasser... C'est le début d'un énorme malentendu qui pourrait bien aboutir à la plus belle des histoires d'amour ! Critique : Une histoire d’amour au lycée : Aoki aime sa voisine de classe Hashimoto, un jour il découvre qu’elle est amoureuse de Ida : son voisin de devant. Ce dernier se méprend sur la situation et croit qu’Aoki est amoureux de lui… Ceci est le début d’un triangle amoureux… Ah, ce n’est pas tous les jours que l’on trouve un manga qui nous fasse sourire, même rire d’ailleurs ! Celui-ci est parfait dans son genre : de la romance certes, mais surtout des quiproquos qui entrainent nos personnages dans des situations incongrues. Il y a vraiment beaucoup d’imagination dans les répliques afin de prolonger les incompréhensions entre les protagonistes. Et même si on pourrait croire que les « gags » s’enchainent, c’est toujours fait avec beaucoup de finesse et de subtilité, le mot gag est même péjoratif pour ce manga : l’humour est distillé avec parcimonie sans jamais être lourd ni vulgaire ! Un très bon manga qui vous détendra et vous mettre du baume au cœur ! Extrait Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/love-mix-up-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  15. Chose promise chose due ! J’annonçais un tome passionnant dans la critique du 2 et j’avais bien raison !! Nina a pris la décision de se marier au prince Sett du royaume de Galgada pour protéger ceux qu’elle aime. Mais Sett est un prince guerrier que l’on dit terrifiant et après avoir attient son palais, elle se rend bien compte que sa réputation n’est pas usurpée, l’ambiance est glaciale et les autres prétendantes sont effrayées. Mais Nina ne compte pas se laisser impressionnée, elle utilise toute sa résolution pour essayer de se rapprocher de Sett. Ce tome était tellement bon que je n’ai pas pu me résoudre à attendre le 4 et à la fin de la lecture, je suis allée chercher des informations sur la suite. Et quelle suite ! Une histoire qui ne manque pas de rebondissements, de personnages charismatiques, d’affrontements et de romance… Cela ne m’étonne pas qu’il est remporté le prix KODANSHA 2022 (catégorie shojo) !! Le scenario est extrêmement bien mené et sait nous tenir en haleine. Un manga qui se bonifie au fil du temps.
  16. Titre de l'album : Nina du royaume aux étoiles tome 3 Scenariste de l'album : RIKACHI Dessinateur de l'album : RIKACHI Coloriste : Editeur de l'album : Michel Lafon Note : Résumé de l'album : Éloignée du prince Azur, Nina découvre la cour du royaume de Galgada, à la culture et aux mœurs totalement différentes. Face aux coutumes martiales de ce peuple et au prince Sett, imprévisible, elle n'a d'autre choix que de s'endurcir pour survivre. Réussira-t-elle à trouver sa place dans ce nouveau palais, encore plus hostile ? Critique : Chose promise chose due ! J’annonçais un tome passionnant dans la critique du 2 et j’avais bien raison !! Nina a pris la décision de se marier au prince Sett du royaume de Galgada pour protéger ceux qu’elle aime. Mais Sett est un prince guerrier que l’on dit terrifiant et après avoir attient son palais, elle se rend bien compte que sa réputation n’est pas usurpée, l’ambiance est glaciale et les autres prétendantes sont effrayées. Mais Nina ne compte pas se laisser impressionnée, elle utilise toute sa résolution pour essayer de se rapprocher de Sett. Ce tome était tellement bon que je n’ai pas pu me résoudre à attendre le 4 et à la fin de la lecture, je suis allée chercher des informations sur la suite. Et quelle suite ! Une histoire qui ne manque pas de rebondissements, de personnages charismatiques, d’affrontements et de romance… Cela ne m’étonne pas qu’il est remporté le prix KODANSHA 2022 (catégorie shojo) !! Le scenario est extrêmement bien mené et sait nous tenir en haleine. Un manga qui se bonifie au fil du temps. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/nina-du-royaume-aux-etoiles-tome-3?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  17. Pour faire plaisir à sa petite sœur Minatobe demande à un élève qu’il croise en salle de musique de lui apprendre le piano. Ce dernier, Nari, bien qu’aimant jouer, a un blocage devant le public, il accepte néanmoins de donner des cours à Minatobe. Les deux garçons vont alors partager de nombreux moments et se rapprocher. En plus de la romance qu’on ne voit pas forcément au début, le manga parle de l’univers musical, des difficultés pour se démarquer et arriver à vivre de son instrument. L’auteure aborde aussi des aspects plus sentimentaux : Minatobe, n’ayant pas spécialement de don, éprouve de la peur, celle de se retrouver à la traine et celle de se faire abandonner. En même temps, il ne veut pas être une gêne à la carrière de son ami. Il est un peu dommage que la partie piano et concours prenne la majorité du second tome, la relation des deux garçons est alors mise au second plan et quand l’auteure revient dessus, la conclusion arrive rapidement et aurait mérité un peu plus de développement. Extrait
  18. Titre de l'album : Les étoiles au bout des doigts tomes 1 et 2 (fin) Scenariste de l'album : NAKAOKA Naka Dessinateur de l'album : NAKAOKA Naka Coloriste : Editeur de l'album : Akata Note : Résumé de l'album : Minatobe est lycéen et, en tant que grand frère attentionné, il souhaite faire plaisir à sa petite sœur pour son anniversaire, en l'accompagnant au piano quand elle chantera sa chanson préférée. Aussi, il demande à Nari, prodige de cet instrument, de le lui enseigner... D'abord surpris, ce dernier finit par accepter. De leçon en leçon, les deux adolescents se rapprochent et dévoilent leurs doutes les plus intimes. Minatobe réalise alors que son camarade, choqué par un évènement du passé, ne souhaite plus se produire sur scène. Pourra-t-il lui venir en aide ? Critique : Pour faire plaisir à sa petite sœur Minatobe demande à un élève qu’il croise en salle de musique de lui apprendre le piano. Ce dernier, Nari, bien qu’aimant jouer, a un blocage devant le public, il accepte néanmoins de donner des cours à Minatobe. Les deux garçons vont alors partager de nombreux moments et se rapprocher. En plus de la romance qu’on ne voit pas forcément au début, le manga parle de l’univers musical, des difficultés pour se démarquer et arriver à vivre de son instrument. L’auteure aborde aussi des aspects plus sentimentaux : Minatobe, n’ayant pas spécialement de don, éprouve de la peur, celle de se retrouver à la traine et celle de se faire abandonner. En même temps, il ne veut pas être une gêne à la carrière de son ami. Il est un peu dommage que la partie piano et concours prenne la majorité du second tome, la relation des deux garçons est alors mise au second plan et quand l’auteure revient dessus, la conclusion arrive rapidement et aurait mérité un peu plus de développement. Extrait Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/les-etoiles-au-bout-des-doigts-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  19. Titre de l'album : Make up with mud t1 Scenariste de l'album : Yosikazu Dessinateur de l'album : Yosikazu Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Qui décide de mon maquillage ? Le visage idéal , comment l'obtenir ?Si on s'intéressait au coeur plutôt qu'à l'apparence ?Je veux que tu restes telle que tu es.Voici ce que le petit ami de Miku lui a toujours dit, faisant d'elle une novice du maquillage, bien qu'elle ait déjà 25 ans. Néanmoins, comme ils ont des projets de mariage, elle compte arrêter de travailler dans un futur proche et pense donc que ce n'est pas quelque chose d'important... Seulement apparaît, un jour devant elle, un garçon adorant se maquiller. Miku est à la fois impressionnée et émue par le maquillage que ce dernier a réalisé sur son visage, mais la réaction d'Haru n'est pas du tout celle qu'elle attendait...L'histoire d'une jeune femme qui reprend sa vie en main grâce au maquillage ! Critique : Une critique de @TheOtaku, jeune fille de 14 ans : (Grand soupire) Ralala il y a tellement à dire sur ce magnifique, mais ultra bizarre de manga ! Oui magnifique, c'est ce que je me dis la plupart du temps, en pensant à ce manga, mais je me dis aussi :" raaaaaaaaa il est trop bizarre !" Mais d'abord, laissez-moi vous dire que j'ai adoré ce manga pour énormément de raison mais ... je connais une personne qui, après l'avoir lu, m'a dis " je trouve ce manga horrible, immonde " et ... je peux comprendre. Il est grandement possible que beaucoup de personnes qui le liront penseront la même chose. Pourquoi me diriez vous !? Et bien ce manga mélange deux sujets, l'un beau et l'autre immonde ! Le sujet des plus immondes est ... (sans spoil bien sur) la relation de couple que notre personnage principal subit. La moitié du manga parle de ça et c'est ce ÇA qui dégoutera beaucoup de monde, dont ma connaissance. Mais à contrario le sujet très beau et vraiment très beau, ouvert d'esprit, sans cruauté, tout mignon et plein de fraîcheur et c'est ...(toujours sans spoil bien sûr) la relation d'amitié entre notre héroïne et un jeune garçon non pas travestie mais qui s'habille et se maquille comme il le veut, un jeune garçon libre. L'autre moitié du manga parlera de ça, et bien sûr certains d'entre vous diront que même si cette partie du manga et magnifique, elle ne cachera jamais la partie immonde du manga. Et à mon avis ce n'est pas le but, ce manga n'a pas pour but de dire que bon de toute façon il y a toujours un beau côté dans la vie ... nan à mon avis ce manga veut plutôt dire le contraire que il y a des beaux cotés et des côtés immondes et que ce n'est pas normal ! Et c'est ça qui m'a beaucoup plus dans ce manga. J'attends avec impatience la suite en espérant une confrontation des ces deux côtés complètement opposées ! Je vous le conseille donc vraiment. Et même si vous le trouvez immonde dans le fond, essayez de le relire, même si ça ne vous plaît pas, et de comprendre le fin but de ce manga ! Vraiment, il est à lire !!! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/make-up-with-mud-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  20. poseidon2

    Make up with mud t1

    Une critique de @TheOtaku, jeune fille de 14 ans : (Grand soupire) Ralala il y a tellement à dire sur ce magnifique, mais ultra bizarre de manga ! Oui magnifique, c'est ce que je me dis la plupart du temps, en pensant à ce manga, mais je me dis aussi :" raaaaaaaaa il est trop bizarre !" Mais d'abord, laissez-moi vous dire que j'ai adoré ce manga pour énormément de raison mais ... je connais une personne qui, après l'avoir lu, m'a dis " je trouve ce manga horrible, immonde " et ... je peux comprendre. Il est grandement possible que beaucoup de personnes qui le liront penseront la même chose. Pourquoi me diriez vous !? Et bien ce manga mélange deux sujets, l'un beau et l'autre immonde ! Le sujet des plus immondes est ... (sans spoil bien sur) la relation de couple que notre personnage principal subit. La moitié du manga parle de ça et c'est ce ÇA qui dégoutera beaucoup de monde, dont ma connaissance. Mais à contrario le sujet très beau et vraiment très beau, ouvert d'esprit, sans cruauté, tout mignon et plein de fraîcheur et c'est ...(toujours sans spoil bien sûr) la relation d'amitié entre notre héroïne et un jeune garçon non pas travestie mais qui s'habille et se maquille comme il le veut, un jeune garçon libre. L'autre moitié du manga parlera de ça, et bien sûr certains d'entre vous diront que même si cette partie du manga et magnifique, elle ne cachera jamais la partie immonde du manga. Et à mon avis ce n'est pas le but, ce manga n'a pas pour but de dire que bon de toute façon il y a toujours un beau côté dans la vie ... nan à mon avis ce manga veut plutôt dire le contraire que il y a des beaux cotés et des côtés immondes et que ce n'est pas normal ! Et c'est ça qui m'a beaucoup plus dans ce manga. J'attends avec impatience la suite en espérant une confrontation des ces deux côtés complètement opposées ! Je vous le conseille donc vraiment. Et même si vous le trouvez immonde dans le fond, essayez de le relire, même si ça ne vous plaît pas, et de comprendre le fin but de ce manga ! Vraiment, il est à lire !!!
  21. Nickad

    Le destin de Claire tome 1

    Les fiançailles de Claire avec le prince viennent d’être rompues, en plus elle apprend qua sa petite sœur (en passant la nouvelle fiancée) n’a pas arrêté de raconter des mensonges sur son compte, la faisant passer pour une horrible personne. Elle décide alors de s’enfuir pour se rendre dans une abbaye lointaine, mais en chemin, elle rencontre un jeune homme Vick et décide de l’accompagner lui et ses compagnons dans leur voyage. Il y a un air de Shirayuki et d’Otome game dans ce manga, une jeune fille injustement accusée qui va faire de belles rencontres lors de sa fuite et dont le destin va être bouleversé. C’est agréable à lire, entre aventures et romance. Après pourquoi ajouter un côté isekai où pendant ses rêves, elle se voit autrement avec une amie qui est en train de jouer à un jeu video qui correspond à sa nouvelle vie ? Franchement, à part laisser trainer le doute sur quel univers est réel (réincarnation ou rêve ??) cela n’apporte rien à l’histoire. Bon si on laisse cet aspect de côté et le fait que le scenario n’est pas très original pour le moment, le manga est plutôt bien fait et donne envie d’aller plus loin.
  22. Titre de l'album : Le destin de Claire tome 1 Scenariste de l'album : ICHIBU Saki Dessinateur de l'album : SHIROTORI Ushio Coloriste : Editeur de l'album : Komikku Note : Résumé de l'album : Claire était autrefois la fiancée du prince héritier du royaume de Noston. Cependant, celle-ci a été déchue de sa position au profit de sa demi-sœur. Elle décide alors de tout abandonner et de prendre un nouveau départ. Toutefois, sa nouvelle vie s'annonce mouvementée... Critique : Les fiançailles de Claire avec le prince viennent d’être rompues, en plus elle apprend qua sa petite sœur (en passant la nouvelle fiancée) n’a pas arrêté de raconter des mensonges sur son compte, la faisant passer pour une horrible personne. Elle décide alors de s’enfuir pour se rendre dans une abbaye lointaine, mais en chemin, elle rencontre un jeune homme Vick et décide de l’accompagner lui et ses compagnons dans leur voyage. Il y a un air de Shirayuki et d’Otome game dans ce manga, une jeune fille injustement accusée qui va faire de belles rencontres lors de sa fuite et dont le destin va être bouleversé. C’est agréable à lire, entre aventures et romance. Après pourquoi ajouter un côté isekai où pendant ses rêves, elle se voit autrement avec une amie qui est en train de jouer à un jeu video qui correspond à sa nouvelle vie ? Franchement, à part laisser trainer le doute sur quel univers est réel (réincarnation ou rêve ??) cela n’apporte rien à l’histoire. Bon si on laisse cet aspect de côté et le fait que le scenario n’est pas très original pour le moment, le manga est plutôt bien fait et donne envie d’aller plus loin. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/le-destin-de-claire-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  23. Au premier abord Machida semble plutôt quelconque, comme il est l’ainé d’une grande fratrie, il aide sa mère à la maison, en dehors de ça, il n’a pas vraiment de bonnes notes, il n’est pas très doué en sport et ne semble avoir aucun talent particulier. Il ne se rend pas compte de son plus grand don : il aime les gens et il est très attentif à ce qui se passe autour de lui et il est toujours prêt à rendre service. Avec son apparence de tranche de vie d’un lycéen et son personnage principal un peu fade, le manga s’impose peu à peu au fur et à mesure de sa lecture. Machida a un caractère positif, il aime les gens et voit toujours le bon côté de la situation, il n’y a rien d’exceptionnel dans son quotidien mais tout un tas de petites actions qui apportent sérénité et bonheur à son entourage et aussi aux lecteurs. Une histoire positive pleine de tendresse qui a su trouver un public puisque le manga a remporté le prix culturel Osamu Tezuka 2016 et le meilleur manga 2015 au Japan Media Art Festival. Extrait
  24. Titre de l'album : Le petit monde de Machida tomes 1 et 2 Scenariste de l'album : ANDÔ Yuki Dessinateur de l'album : ANDÔ Yuki Coloriste : Editeur de l'album : Akata Note : Résumé de l'album : Au premier coup d'œil, Hajime Machida est un adolescent tout à fait quelconque. Avec son air sérieux et impassible, il s'avère en réalité plutôt maladroit, ne brille dans aucune matière et reste réfractaire aux nouvelles technologies. En somme, il considère n'avoir aucun talent... Et pourtant, tous ceux qui le connaissent l'A-DORENT ! Pourquoi ? Parce que Machida est en réalité doté d'un don rare et précieux : celui de prendre naturellement soin des autres. Profondément attentionné, le jeune homme fait du bien autour de lui sans même s'en rendre compte. À travers de petits gestes tout simples, il éclaire le quotidien de sa mère, de ses frères et sœurs, de ses camarades... Et c'est bien ça, le plus important ! Critique : Au premier abord Machida semble plutôt quelconque, comme il est l’ainé d’une grande fratrie, il aide sa mère à la maison, en dehors de ça, il n’a pas vraiment de bonnes notes, il n’est pas très doué en sport et ne semble avoir aucun talent particulier. Il ne se rend pas compte de son plus grand don : il aime les gens et il est très attentif à ce qui se passe autour de lui et il est toujours prêt à rendre service. Avec son apparence de tranche de vie d’un lycéen et son personnage principal un peu fade, le manga s’impose peu à peu au fur et à mesure de sa lecture. Machida a un caractère positif, il aime les gens et voit toujours le bon côté de la situation, il n’y a rien d’exceptionnel dans son quotidien mais tout un tas de petites actions qui apportent sérénité et bonheur à son entourage et aussi aux lecteurs. Une histoire positive pleine de tendresse qui a su trouver un public puisque le manga a remporté le prix culturel Osamu Tezuka 2016 et le meilleur manga 2015 au Japan Media Art Festival. Extrait Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/le-petit-monde-de-machida-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  25. Titre de l'album : Si je suis la vilaine, autant mater le boss final tome 1 Scenariste de l'album : NAGASE Sarasa Dessinateur de l'album : ANKO Yuzu Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Je me suis réincarnée dans un jeu de drague pour fille ! Et dans le rôle de l'héroïne qui est détruite à la fin, en plus !! Je n'ai plus qu'à viser une fin heureuse !! Aileen, jeune demoiselle d'une famille de duc, retrouve ses souvenirs de sa vie antérieure suite au choc de la rupture de ses fiançailles avec le prince héritier. Elle prend conscience qu'elle est dans un jeu de drague pour filles auquel elle était accro dans son ancienne vie. Malgré qu'elle sache qu'elle va être menée à sa perte si elle ne fait rien, ses souvenirs sont incomplets et elle ne sait pas comment éviter sa propre destruction ! La méthode que choisi Aileen pour éviter une mauvaise fin est... Conquérir le boss final ?! Levée de rideau sur une comédie romantique rafraîchissante où l'originale Aileen fait tourner en bourrique le Roi-démon Claude et son entourage ! Critique : Alors cette fois, j’avais imaginé quelque chose de plus coquin à partir du titre en prenant « mater » dans le sens voyeurisme… eh bien non ! C’était dans le sens de manipuler, ou avoir le main mise dessus bref se mettre le boss dans la poche pour obtenir ses faveurs !! Donc, isekai à nouveau où une jeune femme se retrouve réincarnée dans la peau de la vilaine, très semblable à otome game et c’est d’ailleurs difficile de ne pas y penser, l’histoire prend une autre tournure ensuite. D’abord parce que l’héroïne ne récupère ses connaissances qu’une fois le moment fatidique sur le point d’arriver, elle n’a donc pas le temps de changer les choses au fur et à mesure et deuxièmement parce qu’au lieu d’essayer de coller à son destin d’origine elle va aller chercher l’ennemi de son ex-fiancé qui, au passage, n’est pas du tout méchant. Une fin heureuse et une romance vont certainement arriver, bien qu’une vraie vilaine se tapisse dans l’ombre et va pimenter l’histoire… en attendant, le livre est agréable et plutôt bien fait. Série finie en 3 tomes. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/si-je-suis-la-vilaine-autant-mater-le-boss-final-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
×
×
  • Créer...