Aller au contenu
  • S’inscrire

Nickad

Members
  • Compteur de contenus

    4 258
  • Inscription

  • Jours gagnés

    91

Nickad a gagné pour la dernière fois le 11 mars

Nickad a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

677 Excellent

3 abonnés

À propos de Nickad

  • Date de naissance 14/04/1974

Visiteurs récents du profil

8 990 visualisations du profil
  1. Nickad

    Kabukichô bad trip tomes 1 et 2

    Tôru est un hôte qui a plutôt du succès et ce n’est pas uniquement dû à son physique, il peut en effet lire dans les pensées des gens et peut donc répondre au mieux à leurs attentes. Un jour, il croise le mannequin dont il est fan, Mizuki, et sans vraiment le vouloir, il découvre que ce dernier à des penchants originaux. Cela ne l’empêche pas de continuer à le côtoyer et devant l’amour qu’il ressent, il est prêt à assouvir quelques fantasmes de Mizuki. Avant toute chose, ce titre est réservé à un public averti, en plus des scènes osées, il y a des idées coquines à foison. Le récit joue sur deux tableaux, le premier est le pouvoir de Tôru qui peut lire les pensées des autres juste en les regardant, un pouvoir dont il ne se sert pas à mauvais escient et qui permet au lecteur de voir les différences qui existent entre les pensées et les mises en application de l’autre. L’auteur montre ainsi qu’il y a une différence entre les fantasmes et la réalité et qu’il ne faut pas forcément faire l’amalgame, il montre également qu’il ne faut pas « juger un livre à sa couverture ». Par ailleurs, cette narration permet d’entrer dans la psychologie des personnages ; le lecteur comprend ainsi les efforts qui sont fournis et les concessions qui sont faites de part et d’autre afin que leur histoire d’amour fonctionne. Le deuxième point abordé mais qui n’est pas vraiment approfondi dans ces deux premiers tomes, c’est l’admiration de Tôru envers un mannequin homme. S’il cache cette « passion » c’est à cause du regard de la société toujours prête à juger. Et bien sûr, il y a la romance qui évolue peu à peu, servie par un trait fin et élégant. Kabukichô Bad Trip fait donc un bon début avec une histoire qui sort de l’ordinaire, coquine et intéressante.
  2. Titre de l'album : Kabukichô bad trip tomes 1 et 2 Scenariste de l'album : NAGISA Eiji Dessinateur de l'album : NAGISA Eiji Coloriste : Editeur de l'album : Taifu Note : Résumé de l'album : Tôru Miyama est un jeune homme séduisant et très populaire au quartier Kabukichô, le quartier rouge de Shinjuku, où il travaille en tant qu'hôte dans un bar. Mais Tôru cache deux secrets : il sait lire dans les pensées et il est un grand fan du mannequin Mizuki Hikawa. Jusqu'au jour où il va le rencontrer par hasard et où tout va basculer... Aux anges, Tôru est pris d'une envie soudaine de jeter un œil dans ses pensées. C'est alors que celui-ci le voit l'attacher, le frapper et se jouer de lui ! Qu'est-ce que ça peut bien signifier ?! Critique : Tôru est un hôte qui a plutôt du succès et ce n’est pas uniquement dû à son physique, il peut en effet lire dans les pensées des gens et peut donc répondre au mieux à leurs attentes. Un jour, il croise le mannequin dont il est fan, Mizuki, et sans vraiment le vouloir, il découvre que ce dernier à des penchants originaux. Cela ne l’empêche pas de continuer à le côtoyer et devant l’amour qu’il ressent, il est prêt à assouvir quelques fantasmes de Mizuki. Avant toute chose, ce titre est réservé à un public averti, en plus des scènes osées, il y a des idées coquines à foison. Le récit joue sur deux tableaux, le premier est le pouvoir de Tôru qui peut lire les pensées des autres juste en les regardant, un pouvoir dont il ne se sert pas à mauvais escient et qui permet au lecteur de voir les différences qui existent entre les pensées et les mises en application de l’autre. L’auteur montre ainsi qu’il y a une différence entre les fantasmes et la réalité et qu’il ne faut pas forcément faire l’amalgame, il montre également qu’il ne faut pas « juger un livre à sa couverture ». Par ailleurs, cette narration permet d’entrer dans la psychologie des personnages ; le lecteur comprend ainsi les efforts qui sont fournis et les concessions qui sont faites de part et d’autre afin que leur histoire d’amour fonctionne. Le deuxième point abordé mais qui n’est pas vraiment approfondi dans ces deux premiers tomes, c’est l’admiration de Tôru envers un mannequin homme. S’il cache cette « passion » c’est à cause du regard de la société toujours prête à juger. Et bien sûr, il y a la romance qui évolue peu à peu, servie par un trait fin et élégant. Kabukichô Bad Trip fait donc un bon début avec une histoire qui sort de l’ordinaire, coquine et intéressante. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/kabukicho-bad-trip?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. Titre de l'album : 365 days to the wedding tome 1 Scenariste de l'album : WAKAKi Tamiki Dessinateur de l'album : WAKAKi Tamiki Coloriste : Editeur de l'album : Mana Books Note : Résumé de l'album : Rika et Takuya sont agents de voyages chez J.T.C. De nature peu sociable et discrète, ils mènent chacun de leur côté une petite vie solitaire mais épanouie à Tokyo. Cependant, une nouvelle inattendue risque de chambouler leur quotidien : l'agence pour laquelle ils travaillent recherche une personne non mariée pour gérer sa toute nouvelle succursale à Irkoutsk en Sibérie. Heureusement, Rika a un plan... Se marier alors qu'ils se connaissent à peine ? Critique : Une agence de voyage compte ouvrir une succursale en Sibérie et comme c’est une mutation lointaine qui prendra du temps, seules les personnes célibataires sont concernées. Hélas, personne ne semble vouloir y aller mais quand on est un célibataire endurci sans véritable vie sociale, refuser semble compliquer. C’est là que Rika, une jeune femme passionnée par les cartes mais qui n’aime pas vraiment voyager à une idée de génie, elle propose à son collègue Takuya, un jeune homme réservé dont la seule préoccupation est de s’occuper de son chat, de faire un faux mariage. Si l’agence accueille plutôt bien cette nouvelle, certains semblent soupçonner l’arnaque, arriveront-ils à donner le change pour éviter la mutation ? Le début du manga est un peu mou et pour cause, les personnages principaux sont les deux personnes les plus réservées et les moins communicatives de l’agence ! Celles qui ne se font pas remarquer et qui ont tendance à se cacher dans un trou de souris ! Ils vont vite se rendre compte que l’enthousiasme autour de leur mariage dépasse leurs prévisions et qu’il va falloir donner le change. Ce qu’ils n’avaient pas prévu en revanche, c’est un éventuel rapprochement. L’histoire gagne cependant en intérêt au fil de la lecture quand ils se retrouvent confrontés à leurs collègues qui commencent à leur poser plein de questions. C’est donc un début de série plutôt tranquille qui va s’étoffer peu à peu. La série est finie en 11 tomes. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/365-days-to-the-wedding-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. Nickad

    365 days to the wedding tome 1

    Une agence de voyage compte ouvrir une succursale en Sibérie et comme c’est une mutation lointaine qui prendra du temps, seules les personnes célibataires sont concernées. Hélas, personne ne semble vouloir y aller mais quand on est un célibataire endurci sans véritable vie sociale, refuser semble compliquer. C’est là que Rika, une jeune femme passionnée par les cartes mais qui n’aime pas vraiment voyager à une idée de génie, elle propose à son collègue Takuya, un jeune homme réservé dont la seule préoccupation est de s’occuper de son chat, de faire un faux mariage. Si l’agence accueille plutôt bien cette nouvelle, certains semblent soupçonner l’arnaque, arriveront-ils à donner le change pour éviter la mutation ? Le début du manga est un peu mou et pour cause, les personnages principaux sont les deux personnes les plus réservées et les moins communicatives de l’agence ! Celles qui ne se font pas remarquer et qui ont tendance à se cacher dans un trou de souris ! Ils vont vite se rendre compte que l’enthousiasme autour de leur mariage dépasse leurs prévisions et qu’il va falloir donner le change. Ce qu’ils n’avaient pas prévu en revanche, c’est un éventuel rapprochement. L’histoire gagne cependant en intérêt au fil de la lecture quand ils se retrouvent confrontés à leurs collègues qui commencent à leur poser plein de questions. C’est donc un début de série plutôt tranquille qui va s’étoffer peu à peu. La série est finie en 11 tomes.
  5. Ume est un lycéen qui excelle en littérature, il aime les lettres, les mots, et se sent tel un écrivain talentueux. Hélas, il est nul en science et risque de redoubler ! Afin de remonter sa moyenne, sa professeure principale lui fait intégrer le conseil des élèves. Il y fait la rencontre des autres membres qui ont tous un grain plus ou moins important. Ce manga humoristique est sous forme de yonkoma (4 cases verticales). En général, ce format raconte sur une colonne une petite histoire ; ici, même si l’on garde une chute à chaque fin de colonne, il y a un lien entre les saynètes et donc une progression dans les relations entre les personnages. Concernant le partie humoristique, les gags tournent souvent autour de quiproquos ou plutôt comme l’on dit par chez moi de ceux qui ont l’esprit « mal tourné » et qui pensent tout de suite à des choses coquines. On aura par exemple une méprise autour d’un bilboquet… Cependant, le manga ne va jamais trop loin, il n’est pas vulgaire et il est facile à lire. Je crains cependant une lassitude si les gags ne se renouvellent pas assez mais c’est le lot de tous les mangas humoristiques ! En attendant, c’est un manga assez distrayant pour un moment de pure détente.
  6. Titre de l'album : Les allumés du conseil tomes 1 et 2 Scenariste de l'album : MUCHIMARO Dessinateur de l'album : MUCHIMARO Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Découvrez la comédie mignonne et coquine du conseil étudiant !! Plus de 700 000 exemplaires vendus au Japon ! " Bienvenue parmi nous, Ume ! " Dans une école à l'extrémité de la ville, Mizunoe Ume, un passionné de littérature, se retrouve dans l'obligation d'intégrer le conseil des élèves pour éviter le redoublement. Cependant, tous les membres du conseil sont de drôles d'oiseaux. Une bande de sacrés crétins, tantôt pervers, tantôt terrifiants. Suivez la vie scolaire riche en émotions de ces personnages aux personnalités uniques ! Une histoire d'ados déjantés !! Découvrez les amitiés du conseil des élèves ! Vous allez craquer pour eux Critique : Ume est un lycéen qui excelle en littérature, il aime les lettres, les mots, et se sent tel un écrivain talentueux. Hélas, il est nul en science et risque de redoubler ! Afin de remonter sa moyenne, sa professeure principale lui fait intégrer le conseil des élèves. Il y fait la rencontre des autres membres qui ont tous un grain plus ou moins important. Ce manga humoristique est sous forme de yonkoma (4 cases verticales). En général, ce format raconte sur une colonne une petite histoire ; ici, même si l’on garde une chute à chaque fin de colonne, il y a un lien entre les saynètes et donc une progression dans les relations entre les personnages. Concernant le partie humoristique, les gags tournent souvent autour de quiproquos ou plutôt comme l’on dit par chez moi de ceux qui ont l’esprit « mal tourné » et qui pensent tout de suite à des choses coquines. On aura par exemple une méprise autour d’un bilboquet… Cependant, le manga ne va jamais trop loin, il n’est pas vulgaire et il est facile à lire. Je crains cependant une lassitude si les gags ne se renouvellent pas assez mais c’est le lot de tous les mangas humoristiques ! En attendant, c’est un manga assez distrayant pour un moment de pure détente. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/les-allumes-du-conseil-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  7. Titre de l'album : L'amour le plus lointain au monde tome 1 Scenariste de l'album : ASOU Mitsuaki Dessinateur de l'album : ASOU Mitsuaki Coloriste : Editeur de l'album : Hana Note : Résumé de l'album : C'est par hasard que se rencontrent Isuzu et Tôka, l'un atteint de surdité profonde et l'autre violoniste. Ensemble, ils vont petit à petit trouver chez l'autre ce qui leur fait défaut et se rapprocher. Tôka réalise alors qu'il a des sentiments pour Isuzu. Mais une fois sa flamme déclarée, il se rend compte qu'Isuzu est plus qu'hésitant... Critique : Voici une belle histoire, joliment racontée sans jamais tomber dans le cliché ni dans le larmoyant. C’est l’histoire d’une rencontre entre un jeune violoniste et un homme malentendant. Tokâ a 19 ans il est violoniste autodidacte, n’a jamais appris la technique et ne sait pas vraiment déchiffrer les partitions, cela le rend très talentueux d’un côté et très déroutant de l’autre car il ne vit sa musique qu’à travers ses émotions sans prendre en compte l’environnement qui l’entoure. Isuzu, 29 ans, travaille en free-lance et souvent de chez lui, il est né sourd mais cela ne l’empêche pas de ressentir les vibrations de la musique. Cette rencontre va être un déclic pour l’un comme pour l’autre, c’est un peu comme s’ils allaient se retrouver en face de leur opposé. Celui pour qui le son est toute sa vie se retrouve en face de celui pour qui le son n’existe pas et qui compense ce trouble de la communication par des expressions faciales plus marquées. Chaque moment du livre est beau car on sent les efforts que chacun met pour aller vers l’autre et essayer de comprendre son univers. Que ce soit le graphisme ou la narration, tout est fait avec élégance et finesse, même le handicap est abordé simplement, sans jugement, sans parti pris et avec beaucoup de justesse. Un très beau 1er tome, vivement la suite ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/l-amour-le-plus-lointain-du-monde-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  8. Voici une belle histoire, joliment racontée sans jamais tomber dans le cliché ni dans le larmoyant. C’est l’histoire d’une rencontre entre un jeune violoniste et un homme malentendant. Tokâ a 19 ans il est violoniste autodidacte, n’a jamais appris la technique et ne sait pas vraiment déchiffrer les partitions, cela le rend très talentueux d’un côté et très déroutant de l’autre car il ne vit sa musique qu’à travers ses émotions sans prendre en compte l’environnement qui l’entoure. Isuzu, 29 ans, travaille en free-lance et souvent de chez lui, il est né sourd mais cela ne l’empêche pas de ressentir les vibrations de la musique. Cette rencontre va être un déclic pour l’un comme pour l’autre, c’est un peu comme s’ils allaient se retrouver en face de leur opposé. Celui pour qui le son est toute sa vie se retrouve en face de celui pour qui le son n’existe pas et qui compense ce trouble de la communication par des expressions faciales plus marquées. Chaque moment du livre est beau car on sent les efforts que chacun met pour aller vers l’autre et essayer de comprendre son univers. Que ce soit le graphisme ou la narration, tout est fait avec élégance et finesse, même le handicap est abordé simplement, sans jugement, sans parti pris et avec beaucoup de justesse. Un très beau 1er tome, vivement la suite !
  9. Nickad

    Mardock Scramble tome 1

    alors, j'ai appris que les éditions Noeve grafx étaient en difficulté financière, même si le propriétaire est millionnaire au départ, il a un peu trop fait ce qui lui plaisait et il ne fait pas assez de rentrée d'argent, il semblerait qu'un groupe plus important cherche à mettre quelques sous dans l'affaire... du coup, le rythme de parution ne ressemble à rien et l'éditeur commence à être mal vu des lecteurs
  10. Nickad

    Bons Plans

    Bonjour, Cette année Ki-oon a 20 ans ! Un bel anniversaire qu’on souhaite partager avec vous tout au long de l’année : après une collection de six jolies médailles, on vous propose de découvrir certains titres emblématiques du catalogue à petit prix ! Dotés d'une fabrication de même qualité que l’édition standard et à tirage unique, 20 tomes vous seront ainsi proposés en librairie à 3 euros. Découvrez la liste des séries concernées ci-dessous : A Silent Voice tome 1 et tome 2 Beastars tome 1 et tome 2 Bride Stories tome 1 et tome 2 Darwin’s Game tome 1 et tome 2 Erased tome 1 et tome 2 Last Hero Inuyashiki tome 1 et tome 2 Les Carnets de l’apothicaire tome 1 et tome 2 Pandora Hearts tome 1 et tome 2 Übel Blatt tome 0 et tome 1 Vigilante– My Hero Academia Illegals tome 1 et tome 2 Rendez-vous en librairie dès le 13 juin prochain pour le début de l’opération ! Ne tardez pas, on vous rappelle qu’aucune réimpression ne sera faite.
  11. oups merci, c'est corrigé 😅 c'est un peu tard pour le 2023 mais je vais faire de la pub pour le 2024
  12. La 3e édition du Paris Fan Festival approche, elle aura lieu les 27 et 28 avril 2024. En attendant, je vous fais découvrir l’édition de 2023, un très bon festival que je classerai 2eme après la Japan expo dans les conventions que j’ai faites l’année dernière Qu’est-ce que le PARIS FAN FESTIVAL ? Le festival ne suit pas une thématique unique, il est conçu pour mettre en avant des univers emblématiques de la pop-culture en permettant aux fans de venir découvrir des artistes, des décors, des associations et des animations autour de leurs séries préférées. COTE SCIENCE-FICTION Les festivaliers ont tout d’abord été accueillis par Dark Vador accompagné d’une vingtaine de soldats de l’empire, ils ont pu aussi monter à bord d’une X-wing où un vol en réalité virtuelle était possible. Il fallait faire attention dans la file d’attente à ne pas se faire dérober son téléphone par un jawa trop intéressé ! Les fans de Star Wars ont été servi car en plus d’une belle exposition de costumes, Timothy Zahn était là en personne pour une conférence et une séance de dédicace ! Les deux grandes licences de super-héros étaient aussi au rendez-vous : DC comics et Marvel, les sosies officiels de Superman, Batman et Tony Stark ont parcouru le festival pendant toute sa durée ! Un Tony Stark assez époustouflant à vrai dire ! Superman fêtait ses 85 ans, une occasion d’assister à une conférence spéciale où Teri Hatcher (Loïs Lane dans Loïs et Clark) a eu la gentillesse de venir raconter quelques anecdotes. Un peu plus loin vous pouviez vous immerger dans Stargate, poser à côté d’une porte des étoiles et vous faire faire (gratuitement) un tatouage éphémère représentant un des symboles des dieux ; prendre une photo avec Groot, aller voir la Batmobile de plus près… COTE FANTASY Un fan festival n’en serait pas un si l’univers d’Harry Potter n’était pas présent ! En plus de décors pour faire des photos, vous pouviez participer à des ateliers avec la création de votre mandragore ou de votre baguette magique. D’autres univers de fantasy comme The Witcher qui a proposé un très joli concert, des joutes médiévales… COTE MANGA / WEBTOON Si vous êtes fan de mangas, ce n’est clairement pas le festival où il faut aller, la partie était relativement petite mais destinée à se développer dans le futur. Vous y trouviez ce que l’on voit habituellement : démonstration de K-pop, cosplay, karaoke géant, quizz, quelques boutiques et quelques artistes. L’équipe d’Eventoon était présente (Eventoon est un collectif d’auteurs de webtoons français) et il était possible d’aller échanger avec les artistes. JEUX VIDEO Côté jeux vidéo il y avait de nombreuses possibilités pour jouer, faire des démos ou des vieux jeux d’arcade. C’était certainement très bien mais je n’ai pas eu le temps de m’y plonger vu que ce n’est pas non plus ma spécialité. L’ARTIST ALLEY Voilà le clou du festival : l’artist alley !! De nombreux auteurs de comics étaient présents à commencer par le très talentueux Garth ENNIS qui a déplacé les foules !! (Voir notre annonce ICI pour en savoir plus) Je n’ai pas tout listé bien sûr car d’abord je n’ai pas tout fait, cela aurait été compliqué et que cela ne serait plus un compte-rendu sinon J. CONCLUSION Si vous êtes amateurs de comics et de films de super-héros, le Paris fan festival est fait pour vous ! En plus de pouvoir rencontrer de grands auteurs de comics, vous pouviez assister à de nombreuses conférences intéressantes (extrait du programme ci-dessous). Le paris Fan Festival n’est pas encore très connu et bien qu’il y ait eu 27 000 visiteurs sur les deux jours, il restait à échelle humaine quand il s’agissait de faire les activités, d’assister aux animations ou d’avoir une dédicace sauf quelques cas particuliers. L’ambiance y était agréable et il y avait une bonne organisation. Un festival que je recommande ! J’y serai d’ailleurs pour l’édition 2024, on sait déjà qu’il y aura quelques nouveautés comme un village viking ou un village coréen. On vous tient au courant très prochainement !
  13. Titre de l'album : Le marquis d'amnésie tome 1 Scenariste de l'album : HARUSHINO Dessinateur de l'album : COCOA Coloriste : Editeur de l'album : Soleil Note : Résumé de l'album : Liliane, une jeune comtesse séquestrée par sa famille, se voit mariée au marquis William, réputé pour sa haine des femmes. Commence alors pour elle une vie de couple atroce. Mais un jour, son époux perd la mémoire et devient un mari adorable ! Comment Liliane va-t-elle réagir à ce changement soudain ? William arrivera-t-il à réparer leur histoire d'amour ? Critique : Liliane et William se sont mariés à la suite d’un arrangement (titre de noblesse contre de l’argent), c’est un couple qui ne l’est que de nom où le mari délaisse complétement son épouse l’empêchant même d’avoir une vie sociale. Mais un jour, William devient amnésique à la suite d’un accident. Ses domestiques ne se gênent pas pour lui dire que son comportement était jusqu’alors inadmissible et comme lui-même cherche à créer un lien avec son épouse, il prend en compte ces remarques pour repartir sur de bonnes bases. Arrivera-t-elle à lui pardonner ? Le manga est l’adaptation d’une série de romans et c’est la première œuvre de COCOA. Le lecteur est plongé directement dans la situation actuelle, c’est par des flashback ou des remarques du personnel de maison que l’on apprend peu à peu la situation dans laquelle vivaient les époux avant l’accident. On est en pleine romance ! De beaux décors et costumes, quelques fantômes dans le placard et une jeune femme maltraitée et utilisée par sa famille qui va vraisemblablement trouver l’amour après quelques péripéties. Car on s’en doute, la relation qu’elle va forger avec son mari amnésique risque d’être mise à mal le jour où ce dernier retrouvera la mémoire ! La narration est fluide et le graphisme est adapté à ce genre d’histoire, c’est un bon premier tome. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/le-marquis-d-amnesie-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  14. Nickad

    Le marquis d'amnésie tome 1

    Liliane et William se sont mariés à la suite d’un arrangement (titre de noblesse contre de l’argent), c’est un couple qui ne l’est que de nom où le mari délaisse complétement son épouse l’empêchant même d’avoir une vie sociale. Mais un jour, William devient amnésique à la suite d’un accident. Ses domestiques ne se gênent pas pour lui dire que son comportement était jusqu’alors inadmissible et comme lui-même cherche à créer un lien avec son épouse, il prend en compte ces remarques pour repartir sur de bonnes bases. Arrivera-t-elle à lui pardonner ? Le manga est l’adaptation d’une série de romans et c’est la première œuvre de COCOA. Le lecteur est plongé directement dans la situation actuelle, c’est par des flashback ou des remarques du personnel de maison que l’on apprend peu à peu la situation dans laquelle vivaient les époux avant l’accident. On est en pleine romance ! De beaux décors et costumes, quelques fantômes dans le placard et une jeune femme maltraitée et utilisée par sa famille qui va vraisemblablement trouver l’amour après quelques péripéties. Car on s’en doute, la relation qu’elle va forger avec son mari amnésique risque d’être mise à mal le jour où ce dernier retrouvera la mémoire ! La narration est fluide et le graphisme est adapté à ce genre d’histoire, c’est un bon premier tome.
  15. Nickad

    Sou Bou Tei tome 1

    je savais que ça allait te parler !
×
×
  • Créer...