Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'mickey'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


4 résultats trouvés

  1. Titre de l'album : Les vacances de Donald Scenariste de l'album : Brrémaud Dessinateur de l'album : Federico Bertolucci Coloriste : Federico Bertolucci Editeur de l'album : Glenat Note : Résumé de l'album : Folie légère.Donald n'en peut plus de la ville. Entre les sirènes à toutes heures, les travaux et les éboueurs, le tintamarre général a fini de lui taper sur les nerfs. Donald doit absolument s'éloigner de cet incessant remue-ménage s'il veut se reposer. Un peu d'air frais, le parfum des fleurs, le calme d'une région dépeuplée, voilà les seuls ingrédients dont il a besoin pour se requinquer. À peine cette pensée s'est-elle manifestée que voilà déjà Donald en train de rouler à pleine balle en direction de la campagne. Là-bas, il aura la paix ! Mais le sort ne sera pas si clément avec ce gaffeur de canard car pendant ses vacances, Donald fera tout sauf se reposer...Belle et désopilante, cette nouvelle création Disney est une formidable lettre d'amour adressée à Donald. Son malheur fait notre bonheur et, dans cet opus muet, Donald n'arrête pas de râler. Critique : Une véritable madeleine de Proust cet album . Il me rappelle les soirées "La dernière séance" , présentées par Eddy Mitchel avec un dessin animé en préambule du film . Les Tex Avery entre autres , et donc , Donald, dans ces courts métrages muets , mais assez explicites et vivants pour véhiculer le flot d'émotions . Le canard , en chef de file des moutons noirs à qui il arrive les pires péripéties . Les bruitages accompagnant une enclume lui tombant sur la tête , suivie d'une bosse soulevant sa casquette . Vous visualisez ces moments ? Ils sont pléthores dans cette excellente édition Glénat , qui fait de l'infidélité passagère à Mickey . On y suit ses mésaventures lorsqu'il quitte la ville pour la campagne . Le dessin parfait de Bertolucci dépeint avec une infinie précision les scènes de vie quotidiennes ,avec l'exemple du ramassage des ordures occasionnant des nuisances sonores matinales ou encore le chien aboyant après un chat dans la rue . Les tourbillons naissant dans les yeux de Donald le poussent à foncer au prétendu calme de la montagne et ses prairies , mais surtout , ses habitants ! On va ainsi découvrir une cohabitation assez explosive . Les gags s'enchainent grâce à un découpage intuitif et on se marre , même à plus de 40 ans . Un mot sur les couleurs donnant vie aux cours d'eau , ou à la végétation pleine de vie , c'est pétillant ! Un sans faute de plus pour Glénat et sa collaboration avec Disney . Un album pour les jeunes , les très jeunes ( aucune bulle à lire) , mais aussi les adultes , tellement c'est bien réalisé . Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/les-vacances-de-donald/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  2. Kevin Nivek

    Les vacances de Donald

    Une véritable madeleine de Proust cet album . Il me rappelle les soirées "La dernière séance" , présentées par Eddy Mitchel avec un dessin animé en préambule du film . Les Tex Avery entre autres , et donc , Donald, dans ces courts métrages muets , mais assez explicites et vivants pour véhiculer le flot d'émotions . Le canard , en chef de file des moutons noirs à qui il arrive les pires péripéties . Les bruitages accompagnant une enclume lui tombant sur la tête , suivie d'une bosse soulevant sa casquette . Vous visualisez ces moments ? Ils sont pléthores dans cette excellente édition Glénat , qui fait de l'infidélité passagère à Mickey . On y suit ses mésaventures lorsqu'il quitte la ville pour la campagne . Le dessin parfait de Bertolucci dépeint avec une infinie précision les scènes de vie quotidiennes ,avec l'exemple du ramassage des ordures occasionnant des nuisances sonores matinales ou encore le chien aboyant après un chat dans la rue . Les tourbillons naissant dans les yeux de Donald le poussent à foncer au prétendu calme de la montagne et ses prairies , mais surtout , ses habitants ! On va ainsi découvrir une cohabitation assez explosive . Les gags s'enchainent grâce à un découpage intuitif et on se marre , même à plus de 40 ans . Un mot sur les couleurs donnant vie aux cours d'eau , ou à la végétation pleine de vie , c'est pétillant ! Un sans faute de plus pour Glénat et sa collaboration avec Disney . Un album pour les jeunes , les très jeunes ( aucune bulle à lire) , mais aussi les adultes , tellement c'est bien réalisé .
  3. Titre de l'album : Picsou , le dragon de Glasgow Scenariste de l'album : Joris Chamblain Dessinateur de l'album : Fabrizio Petrossi Coloriste : Bruno Tatti Editeur de l'album : Glenat Note : Résumé de l'album : Plongez dans l'enfance de Balthazar Piscou!Avant de devenir l'acariâtre oncle Balthazar aux poches bien remplies, Picsou a connu le grand amour et une enfance modeste dans les quartiers de Glasgow. Élevé à proximité des mines, il aime s'y faufiler et explorer les tunnels souterrains avec sa bande de copains. Mais le petit canard aime aussi la magie du théâtre, un loisir réservé aux familles aisées. Lorsque le hasard met sur son chemin la belle Erin, nièce de la directrice de l'établissement, Picsou va s'ouvrir à cet univers passionnant. Ensemble, ils s'amusent en sillonnant la ville jusqu'au jour où la mine commence à décliner. Si elle ferme, c'est la faillite assurée pour Glasgow et ses habitants. Que faire? Picsou a bien une idée, mais ça demande une sacrée dose d'imagination. En usant d'un subterfuge théâtral bien huilé, il va se lancer dans une entreprise périlleuse qui pourrait sauver la mine et faire naître un dragon insolite dans ses entrailles! La collection s'agrandit avec les aventures inédites d'un Picsou encore jeune qui finira par partir en Amérique pour y faire fortune. Un album touchant, avec les traits ronds et modernes de Petrossi sur un scénario original de Joris Chamblain. Critique : Pour les 75 ans de l'oncle Picsou , Glénat et sa collection sur Mickey a eu la riche idée de sortir une aventure sur le plus grand milliardaire pingre connu ! Mes souvenirs de lecture des "pavés" à couverture souple des trésors du grand Don Rosa remontent à la surface avec une certaine nostalgie ; car les auteurs ont vraiment voulu lui rendre un hommage avec ce dessin rond et "Rosa" typique de cet âge d'or . D'emblée on est plongé dans cette ambiance , avec un changement de taille : ici , l'oncle Picsou est tout jeune et même , pauvre !! Et oui , il n' a pas toujours été richissime le vieux canard ! Nous le découvrons en culotte courte dans les rues de Glasgow à la recherche d'une vie meilleure . Bien aidé par sa soeur et des amis , il va faire la connaissance de Erin , membre d'une troupe de théâtre ; ensemble ils perceront le mystère du fameux dragon de la mine . L'ensemble est très soigné , les dialogues sont réussis , mais je dois reconnaître qu'il a manqué le souffle épique de l'aventure . Ce petit rien qui faisait la réussite des anciennes histoires de la bande à Picsou avec , bien souvent un trésor à la clé . Le butin qu'il dénichera ici ne sera pas du même acabit mais sonnera comme , un début à tout . Sans en dévoiler d'avantage , je vous laisse découvrir cette aventure pas commune au fort goût de nostalgie , et prêtez bien attention à la dernière case et son fort pouvoir émotif . Un dessin fidèle aux rondeurs de Rosa , tout en douceur , un brin d'humour , de nostalgie et d'émotion ; si comme moi vous avez lu et et aimé les aventures de Picsou , ce dragon de Glasgow est tout à fait approprié . Glénat réalise vraiment un excellent travail sur ces personnages de Disney , tous les albums sont de qualité ! Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/picsou-le-dragon-de-glasgow/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. Kevin Nivek

    Picsou , le dragon de Glasgow

    Pour les 75 ans de l'oncle Picsou , Glénat et sa collection sur Mickey a eu la riche idée de sortir une aventure sur le plus grand milliardaire pingre connu ! Mes souvenirs de lecture des "pavés" à couverture souple des trésors du grand Don Rosa remontent à la surface avec une certaine nostalgie ; car les auteurs ont vraiment voulu lui rendre un hommage avec ce dessin rond et "Rosa" typique de cet âge d'or . D'emblée on est plongé dans cette ambiance , avec un changement de taille : ici , l'oncle Picsou est tout jeune et même , pauvre !! Et oui , il n' a pas toujours été richissime le vieux canard ! Nous le découvrons en culotte courte dans les rues de Glasgow à la recherche d'une vie meilleure . Bien aidé par sa soeur et des amis , il va faire la connaissance de Erin , membre d'une troupe de théâtre ; ensemble ils perceront le mystère du fameux dragon de la mine . L'ensemble est très soigné , les dialogues sont réussis , mais je dois reconnaître qu'il a manqué le souffle épique de l'aventure . Ce petit rien qui faisait la réussite des anciennes histoires de la bande à Picsou avec , bien souvent un trésor à la clé . Le butin qu'il dénichera ici ne sera pas du même acabit mais sonnera comme , un début à tout . Sans en dévoiler d'avantage , je vous laisse découvrir cette aventure pas commune au fort goût de nostalgie , et prêtez bien attention à la dernière case et son fort pouvoir émotif . Un dessin fidèle aux rondeurs de Rosa , tout en douceur , un brin d'humour , de nostalgie et d'émotion ; si comme moi vous avez lu et et aimé les aventures de Picsou , ce dragon de Glasgow est tout à fait approprié . Glénat réalise vraiment un excellent travail sur ces personnages de Disney , tous les albums sont de qualité !
×
×
  • Créer...