Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'schtroumpfs'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


4 résultats trouvés

  1. Titre de l'album : Les schtroumpfs & le village des filles - Tome 5 - Le bâton de Saule Scenariste de l'album : Luc Parthoens & Thierry Culliford Dessinateur de l'album : Laurent Cagniat Coloriste : Paolo Maddaleni Editeur de l'album : Le Lombard Note : Résumé de l'album : N'est pas Grande Schtroumpfette qui veut, et lorsqu'elle demande à Saule de lui enseigner ses secrets, Menthe se fait envoyer sur les roses. Mais il faut faire attention à ce que l'on souhaite : lorsque, quelques jours plus tard, Saule se fait piquer par une plante vénéneuse, Menthe va devoir entreprendre une périlleuse aventure pour lui sauver la vie, en compagnie de Tempête et Bouton d'Or. Et découvrir que la connaissance s'acquiert avec l'expérience, pas autrement ! Critique : J'avoue j'étais jusqu'à présent passé à côté de cette série dérivée sur les Schtroumpfs, version village des filles. Ce tome est une bonne entrée en matière puisqu'il s'agit du premier épisode d'un arc qui se terminera dans 2 tomes supplémentaires. L'avantage est que le scénario étant plus ambitieux peut se permettre de construire d'autres relations entre ses personnages et une intrigue un peu plus poussée. Ici l'aventure va battre son plein avec une quête forcément un peu initiatique qui nous sort agréablement des problématiques de villages schtroumpfs. Côté dessin, rien de neuf, c'est joli, c'est frais, il y a une certaine rondeur qui se prête très très bien à l'image que l'on se fait d'une bd jeunesse. Là où j'ai par contre un coup de gueule important à passer c'est sur la couverture. Je ne comprends pas que les véritables auteurs ne soient pas crédités, quitte à ce qu'on rajoute un "d'après l'oeuvre de Peyo". Le communiqué de presse présice bien que c'est une réalisation du studio Peyo mais je ne saurai m'y résoudre. Je crois qu'il est important que ce soit pour le lecteur comme pour les auteurs que leur travail ne soit pas anonymisé derrière des studios qui nécessairement risquent d'uniformiser leurs productions. M. PEYO est décédé en 1992, il mérite peut être une autre postérité que d'entraver la reconnaissance du travail des nouveaux auteurs non ? Autres infos : d'après l'oeuvre de Peyo. Une production des studios Peyo Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/les-schtroumpfs-et-le-village-des-filles-tome-5-le-baton-de-saule?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  2. J'avoue j'étais jusqu'à présent passé à côté de cette série dérivée sur les Schtroumpfs, version village des filles. Ce tome est une bonne entrée en matière puisqu'il s'agit du premier épisode d'un arc qui se terminera dans 2 tomes supplémentaires. L'avantage est que le scénario étant plus ambitieux peut se permettre de construire d'autres relations entre ses personnages et une intrigue un peu plus poussée. Ici l'aventure va battre son plein avec une quête forcément un peu initiatique qui nous sort agréablement des problématiques de villages schtroumpfs. Côté dessin, rien de neuf, c'est joli, c'est frais, il y a une certaine rondeur qui se prête très très bien à l'image que l'on se fait d'une bd jeunesse. Là où j'ai par contre un coup de gueule important à passer c'est sur la couverture. Je ne comprends pas que les véritables auteurs ne soient pas crédités, quitte à ce qu'on rajoute un "d'après l'oeuvre de Peyo". Le communiqué de presse présice bien que c'est une réalisation du studio Peyo mais je ne saurai m'y résoudre. Je crois qu'il est important que ce soit pour le lecteur comme pour les auteurs que leur travail ne soit pas anonymisé derrière des studios qui nécessairement risquent d'uniformiser leurs productions. M. PEYO est décédé en 1992, il mérite peut être une autre postérité que d'entraver la reconnaissance du travail des nouveaux auteurs non ?
  3. Titre de l'album : Les schtroumpfs et la tempête blanche - Tome 39 Scenariste de l'album : Alain Jost & Thierry Culliford Dessinateur de l'album : Alain Maury Coloriste : Nine Culliford Editeur de l'album : Le Lombard Note : Résumé de l'album : Comme chaque année, les premiers frimas sont attendus de pied ferme par les Schtroumpfs, qui se sont bien préparés. Mais personne ne s'attendait à un tel blizzard ! Partis tester une nouvelle luge, les Schtroumpfs Farceur, à Lunettes et Bricoleur se retrouvent coupés d'un village qui s'organise tant bien que mal. Ils trouvent refuge chez un sourcier acariâtre, qui a pourtant tout fait pour fuir la vie en communauté. Et si le salut des uns schtroumpfait par celui des autres ? Critique : Bon, quand tu reçois les schtroumpfs - tome 39, sur un mois d'octobre aussi chargé en sorties BD et que tu es adulte, c'est difficile d'être très enthousiaste. Le dernier épisode de schtroumpfs que j'ai lu remonte à Mathusalem donc bon, pourquoi pas. Et puis finalement on se retrouve à passer un super moment de lecture, façon madeleine de Proust évidemment un peu, mais surtout plein de douceur. Une BD pour enfants, sans violence, sans grossièretés, pour apprendre la vie en société sans leçons moralisatrices à outrance et tout en finesse. Une bd sur les épreuves de la vie et l'importance du groupe parfois avec toutes ses disparités. Scénarisée en partie par le fiston de Peyo, garant du respect des séries imaginées par son père, il faut reconnaitre que c'est très bien fait, j'ai eu l'impression de retrouver la série que je lisais plus jeune. Graphiquement,le résultat est identique à la série d'origine, aussi propre, aussi mignon, aussi soigné. Donc plutôt un régal. Alors oui ce nouvel épisode des schtroumpfs n'apportera rien de bien neuf dans le monde de la bd, mais une petite douceur bien faite ça ne se refuse pas vraiment non plus. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/les-schtroumpfs-tome-39-les-schtroumpfs-et-la-tempete-blanche?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. Bon, quand tu reçois les schtroumpfs - tome 39, sur un mois d'octobre aussi chargé en sorties BD et que tu es adulte, c'est difficile d'être très enthousiaste. Le dernier épisode de schtroumpfs que j'ai lu remonte à Mathusalem donc bon, pourquoi pas. Et puis finalement on se retrouve à passer un super moment de lecture, façon madeleine de Proust évidemment un peu, mais surtout plein de douceur. Une BD pour enfants, sans violence, sans grossièretés, pour apprendre la vie en société sans leçons moralisatrices à outrance et tout en finesse. Une bd sur les épreuves de la vie et l'importance du groupe parfois avec toutes ses disparités. Scénarisée en partie par le fiston de Peyo, garant du respect des séries imaginées par son père, il faut reconnaitre que c'est très bien fait, j'ai eu l'impression de retrouver la série que je lisais plus jeune. Graphiquement,le résultat est identique à la série d'origine, aussi propre, aussi mignon, aussi soigné. Donc plutôt un régal. Alors oui ce nouvel épisode des schtroumpfs n'apportera rien de bien neuf dans le monde de la bd, mais une petite douceur bien faite ça ne se refuse pas vraiment non plus.
×
×
  • Créer...