Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'shaolin'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


4 résultats trouvés

  1. Mais qu'est-il passé par la tête de l'éditeur de nous présenter un univers aussi riche et foisonnant et une intrigue aussi épique en seulement 3 tomes ? Parfois les séries ne rencontrant pas le succès doivent se conclure prématurément mais ici c'était déjà prévu depuis le départ. On se retrouve donc avec un gros tas de questions sans réponses, et plus embêtant encore, un rythme complètement bancal ne nous laissant pas apprécier la dramaturgie des évènements ou le développement des personnages. C'est d'autant plus dommage que la partie graphique gérée par Looky (La geste, Hercule, Nocturnes Rouges) est très réussie et que l'univers et les enjeux présentés sont très attrayants. Looky nous montre tout le chemin parcouru depuis sa série Nocturnes Rouges et ses dessins sont bien mis en valeur avec les couleurs de Luca Saponti. Mais ce premier cycle laisse une impression de bâclé, et j'en veux un peu à Jean François Di Giorgio car il nous avait déjà un peu fait le coup dans une moindre mesure avec son premier cycle Samouraï. Quand à l'éditeur, je ne sais pas quoi en penser, l'histoire ayant été annoncée dès le départ en 3 tomes, je ne pense pas que le flop commercial soit l'explication. Pour le moment j'en reste donc à mon dommage, en attendant de voir si un second cycle plus équilibré dans le rythme vient nous apporter les compléments permettant de réhabiliter et remettre en valeur et en perspective cette première trilogie.
  2. Titre de l'album : Shaolin - Tome 3 - Colère aveugle Scenariste de l'album : Jean-François Di Giorgio Dessinateur de l'album : Looky Coloriste : Luca Saponti Editeur de l'album : Soleil Note : Résumé de l'album : Monastère des Trois Royaumes. Fuyant les hordes des Morfs et des Âtugâns réunis, Nuage Blanc est précipité vers une issue terrible... et vers la compagnie d'une alliée inattendue. Formant avec elle une équipe de choc, ils vont tenter de combattre les forces inexorables du mal et de secourir un empire autrefois glorieux... Critique : Mais qu'est-il passé par la tête de l'éditeur de nous présenter un univers aussi riche et foisonnant et une intrigue aussi épique en seulement 3 tomes ? Parfois les séries ne rencontrant pas le succès doivent se conclure prématurément mais ici c'était déjà prévu depuis le départ. On se retrouve donc avec un gros tas de questions sans réponses, et plus embêtant encore, un rythme complètement bancal ne nous laissant pas apprécier la dramaturgie des évènements ou le développement des personnages. C'est d'autant plus dommage que la partie graphique gérée par Looky (La geste, Hercule, Nocturnes Rouges) est très réussie et que l'univers et les enjeux présentés sont très attrayants. Looky nous montre tout le chemin parcouru depuis sa série Nocturnes Rouges et ses dessins sont bien mis en valeur avec les couleurs de Luca Saponti. Mais ce premier cycle laisse une impression de bâclé, et j'en veux un peu à Jean François Di Giorgio car il nous avait déjà un peu fait le coup dans une moindre mesure avec son premier cycle Samouraï. Quand à l'éditeur, je ne sais pas quoi en penser, l'histoire ayant été annoncée dès le départ en 3 tomes, je ne pense pas que le flop commercial soit l'explication. Pour le moment j'en reste donc à mon dommage, en attendant de voir si un second cycle plus équilibré dans le rythme vient nous apporter les compléments permettant de réhabiliter et remettre en valeur et en perspective cette première trilogie. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/shaolin-tome-3-colere-aveugle?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. Titre de l'album : Shaolin - L'enfant du destin - Tome 1/3 Scenariste de l'album : Jean François Di Giorgio Dessinateur de l'album : Looky Coloriste : Olivier May Editeur de l'album : Soleil Note : Résumé de l'album : Nuage Blanc n'est pas un apprenti Shaolin comme les autres : il a le pouvoir de conjurer les malédictions. A l'aide de son don, il a le devoir de veiller sur bon nombre d'objets enfermés au Monastère. Parmi eux la Chambre d'Ambre, qui porte en elle une grande malédiction qui pourrait conduire le pays au désastre. Lorsque celle-ci est volée par des ninjas, une course contre la montre s'engage pour la retrouver. Critique : Attention, cette chronique a été faite à partir d'un pdf et non de l'original papier. Il peut donc y avoir des différences entre nos ressentis au niveau du graphisme notamment. Shaolin m'a intrigué, notamment parce que j'apprécie beaucoup le travail du dessinateur Looky, connu pour sa série de SF Hercule mais aussi pour ses collaborations sur des tomes de La Geste des Chevaliers Dragons ou sa reprise de Nocturnes rouges. A cela il faut noter que M. Di Giorgio, scénariste de Samuraï est également aux manettes et que la série s'annonce en 3 tomes seulement. Et tous ces éléments réunis me plaisent. Ce premier tome se révèle très riche, dans un univers très envoutant, et l'on sent bien la myriade de petits secrets qui vont se dévoiler petit à petit. J'espère simplement que notre scénariste saura répondre à la plupart des questions qu'il a soulevé car 3 tomes cela peut paraitre court, surtout quand le premier tome d'introduction amène simplement le héros au début de l'épreuve. Graphiquement c'est très vivant, joliment coloré me semble-t-il et les scènes d'actions sont bien découpées. Visages et protagonistes sont bien travaillés, j'ai beaucoup aimé. Je vous recommande donc ce Shaolin comme une lecture agréable et un premier tome intéressant d'une série à venir qui s'annonce assez courte mais intense. Ma note aurait pu être plus élevée, mais sur un premier tome je préfère rester prudent. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/shaolin-tome-1 Voir la totalité de enregistrement
  4. Attention, cette chronique a été faite à partir d'un pdf et non de l'original papier. Il peut donc y avoir des différences entre nos ressentis au niveau du graphisme notamment. Shaolin m'a intrigué, notamment parce que j'apprécie beaucoup le travail du dessinateur Looky, connu pour sa série de SF Hercule mais aussi pour ses collaborations sur des tomes de La Geste des Chevaliers Dragons ou sa reprise de Nocturnes rouges. A cela il faut noter que M. Di Giorgio, scénariste de Samuraï est également aux manettes et que la série s'annonce en 3 tomes seulement. Et tous ces éléments réunis me plaisent. Ce premier tome se révèle très riche, dans un univers très envoutant, et l'on sent bien la myriade de petits secrets qui vont se dévoiler petit à petit. J'espère simplement que notre scénariste saura répondre à la plupart des questions qu'il a soulevé car 3 tomes cela peut paraitre court, surtout quand le premier tome d'introduction amène simplement le héros au début de l'épreuve. Graphiquement c'est très vivant, joliment coloré me semble-t-il et les scènes d'actions sont bien découpées. Visages et protagonistes sont bien travaillés, j'ai beaucoup aimé. Je vous recommande donc ce Shaolin comme une lecture agréable et un premier tome intéressant d'une série à venir qui s'annonce assez courte mais intense. Ma note aurait pu être plus élevée, mais sur un premier tome je préfère rester prudent.
×
×
  • Créer...