Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'wtf'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


18 résultats trouvés

  1. poseidon2

    Fluff fairyland ! t1

    Elle est de retour !!! la plus délirante et plus tarée de toutes les héroïnes de comics est de retour à Fairyland et.... ce n'est pas pour faire des Cup cake ! Je me demandais bien comment Scottie Young allait relancer la série de dingo qui l'a fait connaitre en france. Et bien il ne cherche même pas trouver une histoire vraiment cohérente : Notre chère Gertrude, après avoir passé 30 ans sans vieillir à Fairyland, est une inadaptée sociale et n'enchaine rien de moins que des èches cuisant dans 100% de ce qu'elle fait ! Alors quelqu'un la téléporte dans Fairyland avec une mission débile qu'elle s'empresse d'accepter ! Bref le prétexte est trouvé et nous revoici lance dans l'aventure débile de Scottie Young.... qui n'est plus aux dessins d'ailleurs. Si graphiquement, c'est quasiment identique, l'histoire peine un peu à trouver de la fraicheur après nous avoir sortie l'intégralité des crasses dans la première série. On s'amuse quand même à retrouver notre héroïne mais on espère juste que sa vraie arrivée à Fairyland soit quand même différente de la première série
  2. Titre de l'album : Fluff fairyland ! t1 Scenariste de l'album : Skottie Young Dessinateur de l'album : Brett Bean Coloriste : Brett Bean Editeur de l'album : Urban Comics Note : Résumé de l'album : Gertrude a passé trente ans a Fairyland, et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle était plus que ravie de quitter ENFIN cet univers de cinglés pour retrouver notre monde triste et ennuyant ! Le souci, c'est que notre maniaque aux cheveux verts n'est pas bonne à grand-chose, si ce n'est massacrer ceux qui la contrarient un peu trop à coup d'attendrisseur à viande et de caisse enregistreuse... Alors, quand on vient lui demander son aide pour retrouver un gamin paumé à Fairyland, elle se dit que ses talents seront au moins employés à leur juste valeur ! Critique : Elle est de retour !!! la plus délirante et plus tarée de toutes les héroïnes de comics est de retour à Fairyland et.... ce n'est pas pour faire des Cup cake ! Je me demandais bien comment Scottie Young allait relancer la série de dingo qui l'a fait connaitre en france. Et bien il ne cherche même pas trouver une histoire vraiment cohérente : Notre chère Gertrude, après avoir passé 30 ans sans vieillir à Fairyland, est une inadaptée sociale et n'enchaine rien de moins que des èches cuisant dans 100% de ce qu'elle fait ! Alors quelqu'un la téléporte dans Fairyland avec une mission débile qu'elle s'empresse d'accepter ! Bref le prétexte est trouvé et nous revoici lance dans l'aventure débile de Scottie Young.... qui n'est plus aux dessins d'ailleurs. Si graphiquement, c'est quasiment identique, l'histoire peine un peu à trouver de la fraicheur après nous avoir sortie l'intégralité des crasses dans la première série. On s'amuse quand même à retrouver notre héroïne mais on espère juste que sa vraie arrivée à Fairyland soit quand même différente de la première série Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/fluff-fairyland-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. Vous pensiez que le premier tome était n’importe quoi ? Que nos auteurs avaient tout donné et que vous vous ennuieriez ? Et bien que nenni. Le WTF semble ne pas avoir de limite et ce Killer Shark in another world est en train de nous le prouver. Ce tome deux est pire que le premier. Pire en termes de scénario et de logique. C’est vraiment n’importe quoi, mais c’est suffisamment drôle pour que l’on aime ça ! Cette série laissera sûrement beaucoup de lecteurs froids, mais si vous avez aimé le premier, ou si vous avez vu Sharknadao, Avalanche Shark, l'attaque du requin à trois têtes (et plein d'autre), vous adorerez à coup sûr cet tome 2 !
  4. Titre de l'album : Killer shark in another world t2 Scenariste de l'album : Kuboken Dessinateur de l'album : Kuboken Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Same fonce tête baissée pour affronter le crocodile géant du lac !! Dans la capitale, il donne tout ce qu'il a face a un général démoniaque contrôlant le feu !!Chaque combat le rend un peu plus fort !!Après avoir réduit en bouillie le général démoniaque Apapanelle, Shiromi et Same reprennent leur voyage... Mais alors qu'elle se rend à la capitale, elle est arrêtée par des gardes qui la prennent pour une criminelle ! Miraculeusement sauvée par Same, elle se croit tirée d'affaire... Et pile à ce moment...Un autre général démoniaque déboule sur sa moto flambante neuve !! Critique : Vous pensiez que le premier tome était n’importe quoi ? Que nos auteurs avaient tout donné et que vous vous ennuieriez ? Et bien que nenni. Le WTF semble ne pas avoir de limite et ce Killer Shark in another world est en train de nous le prouver. Ce tome deux est pire que le premier. Pire en termes de scénario et de logique. C’est vraiment n’importe quoi, mais c’est suffisamment drôle pour que l’on aime ça ! Cette série laissera sûrement beaucoup de lecteurs froids, mais si vous avez aimé le premier, ou si vous avez vu Sharknadao, Avalanche Shark, l'attaque du requin à trois têtes (et plein d'autre), vous adorerez à coup sûr cet tome 2 ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/killer-shark-in-another-world-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  5. poseidon2

    Bucket list of the dead tome 7

    Notre fine équipe est repartie sur les routes pour notre plus grand plaisir. Après un épisode sérieux, on repart dans le vrai et pur WTF. Cette fois nos héros décident de courir un marathon de plus de 200km... oubliant qu'il y a des zombies partout. Marathon qui les amène se réfugier dans un étrange hôtel contrôlé... par des robots. Ce tome est vraiment un condensé de déconne. Une partie de l'album est réalisé en format album de photo de voyage dans des régions dévastées et au milieu des zombies. L'insouciance et le bonheur que prennent nos personnages est aussi rafraichissant que délirant et fait, encore une fois, de ce tome un petit ilot de détente à une époque où l'on en manque !
  6. Titre de l'album : Bucket list of the dead tome 7 Scenariste de l'album : Haro Asô Dessinateur de l'album : Haro Asô Coloriste : Editeur de l'album : Kana Note : Résumé de l'album : Depuis 3 ans Akira travaille pour une société dans des conditions abominables : centaines d’heures sup’ par mois, l’impossibilité de rentrer chez soi tous les jours, l’abus de pouvoir des supérieurs, le stress, l’épuisement physique et psychologique.... Le cocktail parfait pour un burn-out. Mais un jour, éclate une épidémie zombie. Empêché par les créatures d’aller au travail, Akira a la révélation : “Ça veut dire que je ne dois plus aller bosser !” C’est alors la délivrance pour Akira : un monde sans contrainte, sans chef tyrannique, sans préoccupations financières, sans jugement, s’ouvre à lui. Il est désormais libre de faire ce qu’il veut et n’a aucune intention de s’en priver. Les zombies n’y changeront rien. Carpe Diem, les Zombies débarquent ! Critique : Notre fine équipe est repartie sur les routes pour notre plus grand plaisir. Après un épisode sérieux, on repart dans le vrai et pur WTF. Cette fois nos héros décident de courir un marathon de plus de 200km... oubliant qu'il y a des zombies partout. Marathon qui les amène se réfugier dans un étrange hôtel contrôlé... par des robots. Ce tome est vraiment un condensé de déconne. Une partie de l'album est réalisé en format album de photo de voyage dans des régions dévastées et au milieu des zombies. L'insouciance et le bonheur que prennent nos personnages est aussi rafraichissant que délirant et fait, encore une fois, de ce tome un petit ilot de détente à une époque où l'on en manque ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/bucket-list-of-the-dead-tome-7?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  7. poseidon2

    By the horns

    Titre de l'album : By the horns Scenariste de l'album : Markisan Naso Dessinateur de l'album : Jason Muhr Coloriste : Jason Muhr Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note : Résumé de l'album : Elodie déteste les licornes. Depuis plus d'un an, elle consacre sa vie à les traquer et les tuer. Tout ça, car elles sont responsables de la mort de son bien-aimé. Accompagnée de Sajen, un loup, Elodie est en quête de vengeance mais pour faire disparaître les licornes, elle va devoir se jouer d'alliances et combattre des sorciers. Seulement, si les licornes sont la cible d'Elodie, elles sont aussi capables de lui offrir de surpuissants pouvoirs... Critique : En voilà une belle découverte. Belle graphiquement déjà pour tous ceux qui, comme moi, aiment les comics colorés et dynamique. Mais belle surtout par ce que ce "by the horns" est au final by plus qu'un comics "WTF". Au vu du descriptif et de la couverture, on aurait ou imaginer un comics qui surf sur un courant "contre mode" pour ado voulant "lutter contre l'hégémonie de la mode des licornes". Eh bien, il se trouve que ce comics est bien plus que cela. C'est une vraie belle aventure, pas aussi manichéenne ni simpliste qu'il n'y parait. On est assez loin d'un "I hate fairy Land" par exemple. Une belle lecture de détente, porté par des personnages intéressants et un univers rafraichissant. Je lirais bien une suite moi 🙂 Autres infos : Komics Initiative Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/by-the-horns?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  8. poseidon2

    By the horns

    En voilà une belle découverte. Belle graphiquement déjà pour tous ceux qui, comme moi, aiment les comics colorés et dynamique. Mais belle surtout par ce que ce "by the horns" est au final by plus qu'un comics "WTF". Au vu du descriptif et de la couverture, on aurait ou imaginer un comics qui surf sur un courant "contre mode" pour ado voulant "lutter contre l'hégémonie de la mode des licornes". Eh bien, il se trouve que ce comics est bien plus que cela. C'est une vraie belle aventure, pas aussi manichéenne ni simpliste qu'il n'y parait. On est assez loin d'un "I hate fairy Land" par exemple. Une belle lecture de détente, porté par des personnages intéressants et un univers rafraichissant. Je lirais bien une suite moi 🙂
  9. Titre de l'album : Bumbbell : combien tu peux soulever T1&2 Scenariste de l'album : Sandrovich Yabako / Yabako Sandrovich Dessinateur de l'album : Maam Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Dis Hibiki... T'as pas un peu grossi ? Hibiki Sakura, une lycéenne qui adore manger, décide de se mettre au régime après la remarque indélicate de son amie !! Détestant s'entraîner seule, elle s'inscrit à la salle de sport !Dans cette salle, elle rencontre sa camarade de classe Akemi Soryuin... !!Sa formation pour obtenir le corps de ses rêves commence !Régime, tour de taille, course à pied, fort au bras de fer, motivation... Vous trouverez toutes les solutions dans ce manga ! Critique : Messieurs les Japonais, la, on touche la limite de ce qui est rigolo. J'aime bien les mangas un peu WTF ou détente mais la.... c'est naze. Oui oui. Entre les filles volontairement dénudées sans aucun rapport avec l'histoire, les stéréotypes sur les gens qui vont en salle de sports, et l'absolu absence de scenario, on n'est vraiment pas bien haut dans ce que le manga peu produire. Alors certes au début on rigole un peu.... mais quand les mêmes choses se répètent sur 2 tomes encore et encore avec juste comme variation la présentation d'une nouvelle machine de muscu ou de nouveaux exercices de muscu...et bien on s'ennuie ferme. Memes les petites blaguounettes d'auto-dérision sur le "pourquoi" des filles dénudées ne nous fait plus sourire. Je sais que ce genre de manga est à la mode au Japon.... pas sur que ca prenne en France. Au pire ca me fera moins de série à suivre. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/dumbbell-combien-tu-peux-soulever-tome-1/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  10. Messieurs les Japonais, la, on touche la limite de ce qui est rigolo. J'aime bien les mangas un peu WTF ou détente mais la.... c'est naze. Oui oui. Entre les filles volontairement dénudées sans aucun rapport avec l'histoire, les stéréotypes sur les gens qui vont en salle de sports, et l'absolu absence de scenario, on n'est vraiment pas bien haut dans ce que le manga peu produire. Alors certes au début on rigole un peu.... mais quand les mêmes choses se répètent sur 2 tomes encore et encore avec juste comme variation la présentation d'une nouvelle machine de muscu ou de nouveaux exercices de muscu...et bien on s'ennuie ferme. Memes les petites blaguounettes d'auto-dérision sur le "pourquoi" des filles dénudées ne nous fait plus sourire. Je sais que ce genre de manga est à la mode au Japon.... pas sur que ca prenne en France. Au pire ca me fera moins de série à suivre.
  11. poseidon2

    Démonistes t2/2 Tillie

    Deuxième et dernier tome du délire d'Olivier Gay. Car c'est en effet, une fois conclut, un vrai délire de la part de notre auteur de fantasy. On l'avait déjà compris sur le premier tome mais c'est encore plus clair ici : Olivier gay a voulu pousser la parodie de son style au maximum. Et il a réussi. Pour tout connaisseur du genre, c'est assez succulent de chercher les références et autres clins d’œil qui sont parsemés sur l'album. Par contre cela se fait au détriment d'une lecture fluide. L'histoire de l'album est condensée en peu de pages pour laisser place à des planches de déconnes et de bonnes blagues. Si c'est rigolo cela enlève le côté "aventures légendaires" de la fantasy. Un peu comme un recueil de blague de Lanfeust sans la partie aventure au long court. En bref un bon moment de rigolade mais pas un mix adéquat comme on a pu le voir sur d'autres série d'Olivier. A noter la sortie en parallèle d'un coffret regroupant les deux tomes :
  12. Titre de l'album : Démonistes t2/2 Tillie Scenariste de l'album : Olivier Gay Dessinateur de l'album : Geyser Coloriste : Geyser Editeur de l'album : Drakoo Note : Résumé de l'album : Quand un amour de jeunesse menace de détruire le monde. Le portail démoniaque continue de s'agrandir dans la capitale. Vlad, le seul capable de le refermer, a été retrouvé dans un coma profond. Son amour d'adolescence, Tillie, l'escorte à la capitale en compagnie d'un majordome démon un peu trop zélé et du dernier garde survivant de l'expédition. Qu'est-ce qui pourrait mal se passer ? Probablement tout. Alors que les événements du passé continuent à influencer le présent, les démons n'ont jamais été aussi près d'envahir le monde. Critique : Deuxième et dernier tome du délire d'Olivier Gay. Car c'est en effet, une fois conclut, un vrai délire de la part de notre auteur de fantasy. On l'avait déjà compris sur le premier tome mais c'est encore plus clair ici : Olivier gay a voulu pousser la parodie de son style au maximum. Et il a réussi. Pour tout connaisseur du genre, c'est assez succulent de chercher les références et autres clins d’œil qui sont parsemés sur l'album. Par contre cela se fait au détriment d'une lecture fluide. L'histoire de l'album est condensée en peu de pages pour laisser place à des planches de déconnes et de bonnes blagues. Si c'est rigolo cela enlève le côté "aventures légendaires" de la fantasy. Un peu comme un recueil de blague de Lanfeust sans la partie aventure au long court. En bref un bon moment de rigolade mais pas un mix adéquat comme on a pu le voir sur d'autres série d'Olivier. A noter la sortie en parallèle d'un coffret regroupant les deux tomes : Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/demonistes-tome-2-tillie?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  13. poseidon2

    Undead Unluck t2

    En ce moment j'ai trop de travail donc j'aime bien les mangas (et autres) qui ne se prennent pas la tête. Et Undead Unluck est à fond dans ce trip là. J'avais un peu peur que cela ne devienne plus séreux avec ce tome deux et l'entrée de nos deux héros dans la confrérie mais en fait... pas du tout. Malgré leur nouveau statut, nos deux héros font vraiment n'importe quoi. Un petit peu moins que le tome précédant parce que ce tome est centré sur la présentation des autres membres et donc laisse moins de place aux bêtises d’Undead et surtout moins de place au pouvoir d’Unluck. C’est la seule déception de ce tome 2: le premier était excellent par toutes les catastrophes que provoquait Unluck. Là c'est sympa mais moins surréaliste que le précèdent. Ce tome 2 reste une bonne suite et nous promet du toujours plus grand n'importe quoi à venir. Allez maintenant j'a=enchaine avec Grand Blue et 100Bullets list of dead !
  14. Titre de l'album : Undead Unluck t2 Scenariste de l'album : Yoshifumi Tozuka Dessinateur de l'album : Yoshifumi Tozuka Coloriste : Editeur de l'album : Kana Note : Résumé de l'album : Ne voulant plus être pourchassés, Andy et Fûko décident d'intégrer l'équipe de leurs poursuivants. Pour ce faire, ils doivent supprimer leurs agresseurs afin de prendre leur place au sein d'une mystérieuse organisation dans laquelle les attend une bien cruelle réalité. Critique : En ce moment j'ai trop de travail donc j'aime bien les mangas (et autres) qui ne se prennent pas la tête. Et Undead Unluck est à fond dans ce trip là. J'avais un peu peur que cela ne devienne plus séreux avec ce tome deux et l'entrée de nos deux héros dans la confrérie mais en fait... pas du tout. Malgré leur nouveau statut, nos deux héros font vraiment n'importe quoi. Un petit peu moins que le tome précédant parce que ce tome est centré sur la présentation des autres membres et donc laisse moins de place aux bêtises d’Undead et surtout moins de place au pouvoir d’Unluck. C’est la seule déception de ce tome 2: le premier était excellent par toutes les catastrophes que provoquait Unluck. Là c'est sympa mais moins surréaliste que le précèdent. Ce tome 2 reste une bonne suite et nous promet du toujours plus grand n'importe quoi à venir. Allez maintenant j'a=enchaine avec Grand Blue et 100Bullets list of dead ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/undead-unluck-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  15. poseidon2

    Grand Blue t4

    Mon pourvoyeur de rayon de soleil et de sourir est de retour ! Il s'appelle... Grand Blue bien sur ! Retrouver notre bande de joyeux drilles est toujours un plaisir. Mais quand en plus ce plaisir de pâme de plongée importante, de poisson et de voyage... ca ne peux que nous faire reposer notre cerveaux en cette période ou tout va trop vite. Et qu'est ce que ca fait du bien. Des blagues de potaches, des garcons aussi bêtes qu'attachant et des scènes de plongées aussi bien dessinées que les scènes de déconne sont exagérées. Bref un manga "no brain" qui tient quand même son fil rouge avec des personnages qui prennent de l'épaisseur et une histoire qui devient entre plus interessante à suivre et ce peut importe la déconne. Un manga que la semaine de dingue que vient de passer rend super important !!! De la decompression en bar (double jeu de mot, je suis fatigué) Encore !
  16. poseidon2

    Grand Blue t4

    Titre de l'album : Grand Blue t4 Scenariste de l'album : Kenji Inoue Dessinateur de l'album : Kimitake Yoshioka Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Les Peek a Boo ont décidé d'organiser un camp d'entraînement à Okinawa pour préparer les nouveaux membres à passer leur licence de plongée. Mais pour pouvoir se payer le voyage, Iori et les autres vont devoir travailler... et ne pas dépenser tout leur argent en alcool, surtout ! Critique : Mon pourvoyeur de rayon de soleil et de sourir est de retour ! Il s'appelle... Grand Blue bien sur ! Retrouver notre bande de joyeux drilles est toujours un plaisir. Mais quand en plus ce plaisir de pâme de plongée importante, de poisson et de voyage... ca ne peux que nous faire reposer notre cerveaux en cette période ou tout va trop vite. Et qu'est ce que ca fait du bien. Des blagues de potaches, des garcons aussi bêtes qu'attachant et des scènes de plongées aussi bien dessinées que les scènes de déconne sont exagérées. Bref un manga "no brain" qui tient quand même son fil rouge avec des personnages qui prennent de l'épaisseur et une histoire qui devient entre plus interessante à suivre et ce peut importe la déconne. Un manga que la semaine de dingue que vient de passer rend super important !!! De la decompression en bar (double jeu de mot, je suis fatigué) Encore ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/grand-blue-tome-4?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  17. Titre de l'album : the 100 bucket list of the dead t2 Scenariste de l'album : Haro Aso Dessinateur de l'album : Kotaro Takata Coloriste : Editeur de l'album : Kana Note : Résumé de l'album : Depuis 3 ans Akira travaille pour une société dans des conditions abominables : centaines d’heures sup’ par mois, l’impossibilité de rentrer chez soi tous les jours, l’abus de pouvoir des supérieurs, le stress, l’épuisement physique et psychologique.... Le cocktail parfait pour un burn-out. Mais un jour, éclate une épidémie zombie. Empêché par les créatures d’aller au travail, Akira a la révélation : “Ça veut dire que je ne dois plus aller bosser !” C’est alors la délivrance pour Akira : un monde sans contrainte, sans chef tyrannique, sans préoccupations financières, sans jugement, s’ouvre à lui. Il est désormais libre de faire ce qu’il veut et n’a aucune intention de s’en priver. Les zombies n’y changeront rien. Carpe Diem, les Zombies débarquent ! Critique : Deuxième tome du manga défouloir de Kana: 100 Bucket liste of the dead. Et on continue dans la ligne droite du premier : c'est n'importe quoi, c'est assumé et c'est très rigolo. On atteint même un niveau supplémentaire car nos deux amis ont maintenant l'habitude des zombies et sont quasiment blasés même quand ils croisent un grand requin blanc zombifié par les plongeurs qu'il a mangé.... La liste commence à s'allonger avec 36 points donc un certain nombre de fait comme : passer une soirée avec des hôtesses de l'air. Ce chapitre-là atteint un summum de WTF que ça en est super drôle. On rigole bien, on ne réfléchit pas trop et ou oubli tout durant les 25 minutes de lectures que nous offre ce 100 Bucket list of the dead. Et le départ à la campagne de nos deux compères nous promet un troisième tome encore bien différents mais, je l'espère, tout aussi marrant. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/bucket-list-of-the-dead-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  18. Deuxième tome du manga défouloir de Kana: 100 Bucket liste of the dead. Et on continue dans la ligne droite du premier : c'est n'importe quoi, c'est assumé et c'est très rigolo. On atteint même un niveau supplémentaire car nos deux amis ont maintenant l'habitude des zombies et sont quasiment blasés même quand ils croisent un grand requin blanc zombifié par les plongeurs qu'il a mangé.... La liste commence à s'allonger avec 36 points donc un certain nombre de fait comme : passer une soirée avec des hôtesses de l'air. Ce chapitre-là atteint un summum de WTF que ça en est super drôle. On rigole bien, on ne réfléchit pas trop et ou oubli tout durant les 25 minutes de lectures que nous offre ce 100 Bucket list of the dead. Et le départ à la campagne de nos deux compères nous promet un troisième tome encore bien différents mais, je l'espère, tout aussi marrant.
×
×
  • Créer...