Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'yuri'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


  1. Franchement je n'y croyais pas. Le truc de la fille qui ne fait rien sauf être "in love" avec une fille qui ne l'aime pas jusqu'à la faire craquer… ça avait l'air niait au possible. Et bien pas du tout. Enfin pas vraiment. Alors oui le scenario n'est pas "fou fou" comme dirait ma fille. Mais c'est très mignon et au final se trouve être un vrai Isekai avec une fille très forte et pleine de connaissance. Les aventures rapprochent nos filles de façon "logique" ce qui casse l'aspect "niait" et "culcul" pour rendre cela juste mignon. Deux bons premiers tomes. J'attaque la suite !
  2. Titre de l'album : I’m in love with the villainess tome 1 & 2 Scenariste de l'album : Inori Dessinateur de l'album : Aonoshimo Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Rei Ohashi est une employée de bureau surmenée qui se voit réincarnée dans son jeu de drague préféré " Révolution ", sous le nom de l'héroïne Rae Taylor. Pourtant, ce ne sont pas les princes du jeu qui l'intéressent... mais la méchante noble Claire François ! Utilisant sa connaissance du jeu, Rae a réussi à devenir la servante de Claire. Pourtant, elle se retrouve à jouer les intermédiaires entre Thane et Claire...? Critique : Franchement je n'y croyais pas. Le truc de la fille qui ne fait rien sauf être "in love" avec une fille qui ne l'aime pas jusqu'à la faire craquer… ça avait l'air niait au possible. Et bien pas du tout. Enfin pas vraiment. Alors oui le scenario n'est pas "fou fou" comme dirait ma fille. Mais c'est très mignon et au final se trouve être un vrai Isekai avec une fille très forte et pleine de connaissance. Les aventures rapprochent nos filles de façon "logique" ce qui casse l'aspect "niait" et "culcul" pour rendre cela juste mignon. Deux bons premiers tomes. J'attaque la suite ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/im-in-love-with-the-villainess-tome-1-9782385034054?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. poseidon2

    Anémone flamboyante tome 1 & 2

    Nouvelle série "Yuri" chez Meian et une série.... pour laquelle Meian a bien joué de sortir deux tomes d'un coup. En effet, le premier tome est .... globalement très vide 😞 Ce tome un est une gigantesque introduction et je ne suis pas sur que j'aurai donné suite si le tome deux ne rehaussait pas l'ensemble avec une vraie avancée dans les sentiments de Nagisa, qui ne répétait que "je veux la détester" durant tout le premier tome. Un tome 2 qui introduit aussi plus d'information sur la "fragilité" de Mashiro et nous tient un peu plus éveillé que le premier. Une deuxième tome qui mérite de nous accrocher et nous donner envie de lire la suite, même si on est encore loin de la série mémorable.
  4. Titre de l'album : Anémone flamboyante tome 1 & 2 Scenariste de l'album : Ren Sakurag Dessinateur de l'album : Ren Sakurag Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Ayant échoué à l'examen d'entrée du lycée qu'elle visait, Nagisa rejoint un lycée public. Quelle n'est pas sa surprise de découvrir que Mashiro, la jeune fille responsable de cet échec, compte parmi ses camarades ! Déterminée à dépasser son traumatisme, Nagisa décide de tout faire pour " aimer " Mashiro... Un yuri sensuel dans lequel les sentiments maladroits s'entremêlent. Critique : Nouvelle série "Yuri" chez Meian et une série.... pour laquelle Meian a bien joué de sortir deux tomes d'un coup. En effet, le premier tome est .... globalement très vide 😞 Ce tome un est une gigantesque introduction et je ne suis pas sur que j'aurai donné suite si le tome deux ne rehaussait pas l'ensemble avec une vraie avancée dans les sentiments de Nagisa, qui ne répétait que "je veux la détester" durant tout le premier tome. Un tome 2 qui introduit aussi plus d'information sur la "fragilité" de Mashiro et nous tient un peu plus éveillé que le premier. Une deuxième tome qui mérite de nous accrocher et nous donner envie de lire la suite, même si on est encore loin de la série mémorable. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/anemone-flamboyante-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  5. Deuxième série de la nouvelle collection Yuri de Meian avec une série bien plus légère que la première. Un peu trop à mon gout. En effet, cette série est quand même "très étirée" en longueur. Si l'histoire est intéressante, elle apparaît pour l'instant assez simple et semble avoir besoin de beaucoup de page pour ne pas raconter grand-chose. C'est agréable et vite lu, mais on se doute de beaucoup de chose rapidement l'histoire n'avance pas au rythme ou on l'espèrerait. À voir ce que la suite nous livrera et j'aimerais me tromper et nous livrer plein de surprises.
  6. Titre de l'album : Notre été éphémère tome 1 & 2 Scenariste de l'album : Yuama Dessinateur de l'album : Yuama Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Un récit doux et tragique entre deux jeunes filles, le temps d'un été... Shizuku Hoshikawa, une jeune lycéenne asociale, termine enfin de rédiger dans le plus grand secret un roman tragique. S'apprêtant à se débarrasser de ses écrits sans avoir laissé quiconque les lire, elle croise Kaori Asaka, une de ses camarades de classe, qui s'empare de son oeuvre et file sans demander son reste. Shizuku s'attend à ne recevoir que du mépris de la part de Kaori, mais à sa grande surprise, celle-ci lui fait un retour des plus inattendus. La rencontre de deux jeunes filles profondément blessées... Critique : Deuxième série de la nouvelle collection Yuri de Meian avec une série bien plus légère que la première. Un peu trop à mon gout. En effet, cette série est quand même "très étirée" en longueur. Si l'histoire est intéressante, elle apparaît pour l'instant assez simple et semble avoir besoin de beaucoup de page pour ne pas raconter grand-chose. C'est agréable et vite lu, mais on se doute de beaucoup de chose rapidement l'histoire n'avance pas au rythme ou on l'espèrerait. À voir ce que la suite nous livrera et j'aimerais me tromper et nous livrer plein de surprises. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/notre-ete-ephemere-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  7. Premier Yuri que je lis de la nouvelle collection Yuri de chez Meian et Yuri... qui en est à ses balbutiements au bout de ces deux tomes. Enfin le côté Yuri. Car plus qu'une histoire d'amour, ces deux premiers tomes de The moon on a rainy night sont surtout l'occasion de parler du handicap (la surdité ici) et de son acceptation dans la société japonaise . Mais son acceptation par les autres mais aussi par la personne handicapée. Accepter d'aider mais accepter que l'on nous aide. Une très belle histoire qui voit l'amour progresser en tache de fond du retour progressif à une vie 'normal" de Kanon. C'est beau, c'est mignon et ce n'est que le début.
  8. Titre de l'album : The moon on a rainy night tome 1 & 2 Scenariste de l'album : Kuzushiro Dessinateur de l'album : Kuzushiro Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Un soir, juste avant sa rentrée au lycée et alors qu'elle se rendait à son cours de piano, Saki Kindaichi bouscule une fille et s'écorche la main en tombant par terre. L'inconnue la regarde fixement sans dire un mot, ramasse soigneusement ses partitions tombées et lui donne même un pansement. Il s'avère que celle-ci est l'une de ses nouvelles camarades de classe, Kanon Oikawa, devenue sourde. Alors que Kanon prend ses distances avec les autres élèves à cause de son handicap, Saki essaie tant bien que mal de la comprendre pour l'approcher. Petit à petit, Kanon s'ouvre un peu plus à elle... Critique : Premier Yuri que je lis de la nouvelle collection Yuri de chez Meian et Yuri... qui en est à ses balbutiements au bout de ces deux tomes. Enfin le côté Yuri. Car plus qu'une histoire d'amour, ces deux premiers tomes de The moon on a rainy night sont surtout l'occasion de parler du handicap (la surdité ici) et de son acceptation dans la société japonaise . Mais son acceptation par les autres mais aussi par la personne handicapée. Accepter d'aider mais accepter que l'on nous aide. Une très belle histoire qui voit l'amour progresser en tache de fond du retour progressif à une vie 'normal" de Kanon. C'est beau, c'est mignon et ce n'est que le début. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/the-moon-on-a-rainy-night-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  9. Nickad

    Aujourd'hui le futur tome 1

    On vous le dit, l’année 2024 est placée sous le signe du yuri ! Annoncé à la Y/con, plusieurs éditeurs vont étoffer leur catalogue de girl’s love. Miku a le sens pratique et pas de temps à perdre, alors quand elle annonce à Kyôko, son amie depuis toujours qu’elle aime, elle lui donne deux consignes : « tu peux faire de moi tout ce que tu veux » et « c’est toi qui décideras de tout ce qui me concerne » mais attention Kyôko n’a que jusqu’à la fin du lycée pour se décider ! Après Miku considère que si Kyôko n’a pas accepté leur relation c’est qu’il sera trop tard, elle ne souhaite pas s’éterniser sur des espoirs et compte bien aller de l’avant. Mais Miku est maligne et au bout du compte c’est elle qui tire les ficelles ! Si la thématique principale est une évolution des sentiments et le passage parfois difficile de l’amitié à l’amour, le manga propose aussi une vision réaliste et positive pour prendre sa vie en main et profiter du moment présent. Miku sait ce qu’elle veut et se donne les moyens d’y arriver, pas de façon violente, elle propose, explique, donne des exemples. Peu à peu elle pousse Kyôko à agir, à aller sur des chemins différents. Tous se passe en douceur et cela ressort particulièrement bien dans la narration et dans le graphisme, on a un peu l’impression d’être hors du temps, comme lorsqu’on se prélasse au soleil et que l’on prend le temps de vivre. L’histoire est parfois un peu mielleuse, mélancolique et parfois un peu coquine… et puis par moment, il y a une réflexion qui nous interpelle, une franchise qui nous surprend et qui nous donne envie d’accompagner Miku et Kyôko dans leurs moments de complicité et d’intimité. Un joli début de série.
  10. Titre de l'album : Aujourd'hui le futur tome 1 Scenariste de l'album : YOSHITOMI Akihito Dessinateur de l'album : YOSHITOMI Akihito Coloriste : Editeur de l'album : Noeve Grafx Note : Résumé de l'album : Kyôko et Miku sont amies d’enfance et fréquentent le même lycée. Un beau jour, Miku avoue ses sentiments à Kyôko : des sentiments qui dépassent la simple amitié. Elle n’exige pas de réponse immédiate : Kyôko a jusqu’à la fin du lycée pour décider de son avenir avec Miku. D’ici là, elle est libre d’agir comme elle le souhaite et d’essayer tout ce qu’elle veut avec Miku. C’est le début de nouvelles expériences sentimentales… Critique : On vous le dit, l’année 2024 est placée sous le signe du yuri ! Annoncé à la Y/con, plusieurs éditeurs vont étoffer leur catalogue de girl’s love. Miku a le sens pratique et pas de temps à perdre, alors quand elle annonce à Kyôko, son amie depuis toujours qu’elle aime, elle lui donne deux consignes : « tu peux faire de moi tout ce que tu veux » et « c’est toi qui décideras de tout ce qui me concerne » mais attention Kyôko n’a que jusqu’à la fin du lycée pour se décider ! Après Miku considère que si Kyôko n’a pas accepté leur relation c’est qu’il sera trop tard, elle ne souhaite pas s’éterniser sur des espoirs et compte bien aller de l’avant. Mais Miku est maligne et au bout du compte c’est elle qui tire les ficelles ! Si la thématique principale est une évolution des sentiments et le passage parfois difficile de l’amitié à l’amour, le manga propose aussi une vision réaliste et positive pour prendre sa vie en main et profiter du moment présent. Miku sait ce qu’elle veut et se donne les moyens d’y arriver, pas de façon violente, elle propose, explique, donne des exemples. Peu à peu elle pousse Kyôko à agir, à aller sur des chemins différents. Tous se passe en douceur et cela ressort particulièrement bien dans la narration et dans le graphisme, on a un peu l’impression d’être hors du temps, comme lorsqu’on se prélasse au soleil et que l’on prend le temps de vivre. L’histoire est parfois un peu mielleuse, mélancolique et parfois un peu coquine… et puis par moment, il y a une réflexion qui nous interpelle, une franchise qui nous surprend et qui nous donne envie d’accompagner Miku et Kyôko dans leurs moments de complicité et d’intimité. Un joli début de série. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/aujourd-hui-le-futur-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  11. poseidon2

    Yuri is my job ! tome 1 - 2

    Ma critique risque de vous étonner : Je n'ai pas réussi à finir le deuxième tome de "Yuri is my job". Cependant, je pense que ce manga ravira les fans de shojo. En effet, il faut savoir reconnaitre quand un manga n'est pas pour soit et c'st le cas. Je n'ai pas accroché à l'histoire. Mais ce n'est pas pour autant que je ne peux pas vous dire que c'est très bien dessiné et aussi bien pensé. Les personnages sont attachants et fort en caractère et l'idée de base est plus drôle qu'il n'y parait : Une fille contrainte et forcée de travailler dans un café à thème dont le thème est "l'école pour fille avec des filles aux relations "ambivalente"". Notre héroïne n'étant préparée à cela, et n'aiment pas non plus travailler, cela nous donne des situations aussi cocasses qu'émouvante. Si l'enchainement de ces situations m'a ennuyé à force, je pense que le public cible sera lui ravit.
  12. Titre de l'album : Yuri is my job ! tome 1 - 2 Scenariste de l'album : Miman Dessinateur de l'album : Miman Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Ton amour est-il sincère ? ou simulé ? Une romance yuri dans une ambiance de café scolaire Ce que veut Hime Shiraki, en classe de seconde au lycée, c'est être adulée de toutes et de tous. Un jour, elle blesse par inadvertance une patronne de café du nom de Maï en la bousculant dans la rue. Hime se retrouve ainsi à devoir la remplacer et devient une employée du Café de l'Institut Liebe pour jeunes filles . Cet endroit est en réalité un salon où les serveuses jouent le rôle d'élèves pures et gracieuses appartenant à une école catholique et entretenant des relations de Schwestern, autrement dit de soeurs. Or, voilà que Hime appelle par mégarde sa nouvelle collègue Mitsuki grande soeur... Critique : Ma critique risque de vous étonner : Je n'ai pas réussi à finir le deuxième tome de "Yuri is my job". Cependant, je pense que ce manga ravira les fans de shojo. En effet, il faut savoir reconnaitre quand un manga n'est pas pour soit et c'st le cas. Je n'ai pas accroché à l'histoire. Mais ce n'est pas pour autant que je ne peux pas vous dire que c'est très bien dessiné et aussi bien pensé. Les personnages sont attachants et fort en caractère et l'idée de base est plus drôle qu'il n'y parait : Une fille contrainte et forcée de travailler dans un café à thème dont le thème est "l'école pour fille avec des filles aux relations "ambivalente"". Notre héroïne n'étant préparée à cela, et n'aiment pas non plus travailler, cela nous donne des situations aussi cocasses qu'émouvante. Si l'enchainement de ces situations m'a ennuyé à force, je pense que le public cible sera lui ravit. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/yuri-is-my-job-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  13. Nickad

    Pink Ribbon

    On avait déjà découvert l'autrice taiwanaise Monday Recover avec 9 lives man et Contes merveilleux du printemps (cliquez sur les titres pour voir les articles), Pink Ribbon est sa première œuvre qui parle d'histoires d'amour de lycéennes et de tenues de lolita (robe à froufrou, rubans...). Lou Minou aime s'habiller différemment, elle vit sa féminité à fond et s'habille en lolita dès qu'elle le peut. Un jour elle croise Yuxuan, c'est une jeune fille petite, toute mince et avec les cheveux courts, on pourrait croire que c'est un garçon de dix ans ! Lou Minou va essayer de se rapprocher de Yuxuan pour arriver à lui faire porter des jolies tenues. Mais Yuxuan n'est intéressé que par le volley et son camarade Azhe pour qui elle éprouve de doux sentiments. On voit tout de suite que c'est la première œuvre de Monday Recover, il y a des maladresses dans le dessin surtout sur les proportions (de grosses têtes), et le physique des filles ne correspond pas vraiment à des lycéennes ce qui n'est pas cohérent avec celui des garçons (peut-être que c'est fait exprès mais cela ne m'avait pas marqué dans les autres livres). Au niveau de la romance, l'histoire est assez classique. Ce qui fait le charme de ce manhua, c'est la grande douceur qui existe entre les deux filles et le temps qui semble être suspendu quand elles sont dans leur moment d'échange. Et puis il y a les tenues de Lou Minou, particulièrement bien représentées, qui renforce le côté fleur bleue de l'histoire. Un manhua agréable à lire et tout mignon.
  14. Nickad

    Pink Ribbon

    Titre de l'album : Pink Ribbon Scenariste de l'album : RECOVER Monday Dessinateur de l'album : RECOVER Monday Coloriste : Editeur de l'album : Nazca Editions Note : Résumé de l'album : Lou Minou est une lycéenne qui adore porter des robes à froufrous et des nœuds. Un jour, elle croise une autre étudiante, la petite Yu-Hsuan, sur le campus, et devient convaincue qu'elle a la morphologie parfaite pour le même style. Mais Yu-Hsuan, une sportive timide et aux cheveux courts, résiste aux tentatives de sa nouvelle amie de la persuader et de la piéger dans un nouveau look. Elles vont faire découvrir à l'autre leur univers et se rapprocher l'une de l'autre. Critique : On avait déjà découvert l'autrice taiwanaise Monday Recover avec 9 lives man et Contes merveilleux du printemps (cliquez sur les titres pour voir les articles), Pink Ribbon est sa première œuvre qui parle d'histoires d'amour de lycéennes et de tenues de lolita (robe à froufrou, rubans...). Lou Minou aime s'habiller différemment, elle vit sa féminité à fond et s'habille en lolita dès qu'elle le peut. Un jour elle croise Yuxuan, c'est une jeune fille petite, toute mince et avec les cheveux courts, on pourrait croire que c'est un garçon de dix ans ! Lou Minou va essayer de se rapprocher de Yuxuan pour arriver à lui faire porter des jolies tenues. Mais Yuxuan n'est intéressé que par le volley et son camarade Azhe pour qui elle éprouve de doux sentiments. On voit tout de suite que c'est la première œuvre de Monday Recover, il y a des maladresses dans le dessin surtout sur les proportions (de grosses têtes), et le physique des filles ne correspond pas vraiment à des lycéennes ce qui n'est pas cohérent avec celui des garçons (peut-être que c'est fait exprès mais cela ne m'avait pas marqué dans les autres livres). Au niveau de la romance, l'histoire est assez classique. Ce qui fait le charme de ce manhua, c'est la grande douceur qui existe entre les deux filles et le temps qui semble être suspendu quand elles sont dans leur moment d'échange. Et puis il y a les tenues de Lou Minou, particulièrement bien représentées, qui renforce le côté fleur bleue de l'histoire. Un manhua agréable à lire et tout mignon. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/pink-ribbon?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  15. Titre de l'album : Critique par une ado : Nos différences enlacées tome 5 Scenariste de l'album : Mikanuji Dessinateur de l'album : Mikanuji Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Tu crois que nous aussi, on trouvera notre place, un jour ? Minami et Shizuku d'autrefois : Quand elles étaient en centre pour mineurs, elles partageaient la même chambre. C'est le lien qui les unit, plus fort que celui du sang, qui leur a permis de s'en sortir. Trouveront-elles leur place, une fois dehors ? C'était une époque bien compliquée pour elles, à la croisée de leurs attentes et de leurs inquiétudes, de l'espoir et du désespoir... Après leur rencontre, Minami et Shizuku ont passé le plus clair de leur temps ensemble. Mais que pourrait bien faire Shizuku pour aider son amie, hantée par ses traumatismes d'enfance ? De son côté, Lala, qui ne discutait avec Heke que par l'intermédiaire d'internet Se décide enfin à lui faire face pour de vrai ! Laissant pour une fois de côté leurs rôles de dessinatrice et de responsable éditoriale, leur rendez-vous sera-t-il source de regret ? Ou bien alors... Critique : Une critique de @TheOtaku : Que c'est mignoooon, que c'est triste ! 😭 On commence ce tome avec plusieurs passages du passé de chacun des perso, la rencontre de nos deux joueuses (éditrice-écrivaine), la première déception amoureuse de notre prof puis les problèmes qu'ont dû subir nos deux "délinquantes". De quoi passer des rires aux larmes ! Ensuite, on a le droit à... 3 CHAPITRES d'affilés sur nos éditrice-écrivaine ! Enfin un passage qui se suit ! Durant ce tome 5 on passe par toutes les émotions possibles, de quoi retourner dans tous les sens nos pauvres cœurs mais aussi de quoi nous faire apprécier ce tome ! Et puis le tome d'avant, l'auteur nous avait expliqué qu'avant il ne sortait des petits chapitres sans (vrai) rapports car il n'était pas édité en tome relié (ce qui explique les premiers tomes) mais que ça allait bientôt être le cas donc que les tomes commenceraient à avoir un fils conducteurs tout du long ! Que de bonnes nouvelles ! Si vous aimez les petites romances, celle si est pour vous ! PS : j'espère que le mot de l'auteur est vrai Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/nos-differences-enlacees-tome-5?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  16. Une critique de @TheOtaku : Que c'est mignoooon, que c'est triste ! 😭 On commence ce tome avec plusieurs passages du passé de chacun des perso, la rencontre de nos deux joueuses (éditrice-écrivaine), la première déception amoureuse de notre prof puis les problèmes qu'ont dû subir nos deux "délinquantes". De quoi passer des rires aux larmes ! Ensuite, on a le droit à... 3 CHAPITRES d'affilés sur nos éditrice-écrivaine ! Enfin un passage qui se suit ! Durant ce tome 5 on passe par toutes les émotions possibles, de quoi retourner dans tous les sens nos pauvres cœurs mais aussi de quoi nous faire apprécier ce tome ! Et puis le tome d'avant, l'auteur nous avait expliqué qu'avant il ne sortait des petits chapitres sans (vrai) rapports car il n'était pas édité en tome relié (ce qui explique les premiers tomes) mais que ça allait bientôt être le cas donc que les tomes commenceraient à avoir un fils conducteurs tout du long ! Que de bonnes nouvelles ! Si vous aimez les petites romances, celle si est pour vous ! PS : j'espère que le mot de l'auteur est vrai
  17. poseidon2

    Nos différences enlacées t4

    Tome 4 de "nos différences entrelacées" et tome marquant un tournant dans la série. En effet, Mikanuji a été contacté pour faire des versions plus longues de ces petites scènes d’amourettes entre filles. Et je dois vous avouer que je préfère. Cela nous permet de mieux discerner les personnages (mais il parait que ça vient de moi) mais surtout de plus comprendre les différences sentimentales entre les différents « couples ». Une plongée dans l’intimité qui permet, de mon point de vue, de plus s’approprier les personnages la ou l'enchainement de petites scènes avait tendance à me faire mélanger toutes les histoires. Un vrai plus pour moi qui me donne envie de lire la suite. Et pour vous ?
  18. Titre de l'album : Nos différences enlacées t4 Scenariste de l'album : Mikanuji Dessinateur de l'album : Mikanuji Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Tu cherches juste à oublier un chagrin d'amour, pas vrai ? Sugimoto Elle étudie dans le lycée où travaille Kujô. Du fait de sa grande beauté, elle est mise à l'écart par les autres élèves et lui arrive même d'être victime de brimades. D'un naturel cynique, elle ne s'intéresse pas plus aux autres qu'à son propre sort. Kujô Elle enseigne le sport dans un lycée pour filles et est hantée par sa première expérience amoureuse. Sugimoto la mène par le bout du nez depuis qu'elle lui a avoué qu'elle voulait absolument se trouver une petite copine. Poussée par Sugimoto, Kujò se met en quête d'une petite amie, malgré la vision pessimiste de l'amour que lui a laissée sa précédente expérience. Mais malgré les conseils de son élève, ses visites dans un bar lesbien et son inscription sur un site de rencontre Ne semblent pas porter leurs fruits.. Pendant ce temps, de nouvelles émotions naissent petit à petit dans le coeur de Sugimoto, à force de regarder Kujò se déhattre avec maladresse et obstination... Critique : Tome 4 de "nos différences entrelacées" et tome marquant un tournant dans la série. En effet, Mikanuji a été contacté pour faire des versions plus longues de ces petites scènes d’amourettes entre filles. Et je dois vous avouer que je préfère. Cela nous permet de mieux discerner les personnages (mais il parait que ça vient de moi) mais surtout de plus comprendre les différences sentimentales entre les différents « couples ». Une plongée dans l’intimité qui permet, de mon point de vue, de plus s’approprier les personnages la ou l'enchainement de petites scènes avait tendance à me faire mélanger toutes les histoires. Un vrai plus pour moi qui me donne envie de lire la suite. Et pour vous ? Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/nos-differences-enlacees-tome-4?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  19. Titre de l'album : Whispering you a love song tome 3 Scenariste de l'album : TAKESHIMA Eku Dessinateur de l'album : TAKESHIMA Eku Coloriste : Editeur de l'album : Taifu Note : Résumé de l'album : Himari et Yori sont deux jeunes filles qui ont eu un coup de foudre réciproque, mais alors que pour l’une il s’agit d’amour, pour l’autre c’est d’avantage une forme d’admiration. Bien que Himari ait repoussé à plus tard sa réponse à la confession de Yori, leur relation n’est pas revenue son point de départ : pour faire à nouveau tomber Himari sous son charme, Yori va se lancer à fond dans les activités avec le groupe de musique ! Voyant Yori triste, Aki révèle à Himari les sentiments qu’elle nourrit pour son amie... Critique : Himari comptait prendre son temps avant de répondre à Yori, histoire de savoir vraiment ce qu’elle ressentait et ne pas induire la jeune fille en erreur. Seulement voilà, une amie très proche de Yori, et accessoirement amoureuse de cette dernière, lui fait un peu la morale et la presse un peu. Devant ces remarques, Himari se sent perdue et demande son avis à sa meilleure amie. Le manga est à la fois très mignon, très innocent et très juste. On assiste aux prémices de l’amour, aux questionnements de l’adolescence et on apprécie que l’autrice laisse ses héroïnes réfléchir sérieusement à leurs sentiments et aussi aux sentiments de l’autre. Le graphisme est toujours aussi agréable avec beaucoup de rondeur et de douceur. Un manga qui se lit sans modération. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/whispering-you-a-love-song-tome-3?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  20. Nickad

    Whispering you a love song tome 3

    Himari comptait prendre son temps avant de répondre à Yori, histoire de savoir vraiment ce qu’elle ressentait et ne pas induire la jeune fille en erreur. Seulement voilà, une amie très proche de Yori, et accessoirement amoureuse de cette dernière, lui fait un peu la morale et la presse un peu. Devant ces remarques, Himari se sent perdue et demande son avis à sa meilleure amie. Le manga est à la fois très mignon, très innocent et très juste. On assiste aux prémices de l’amour, aux questionnements de l’adolescence et on apprécie que l’autrice laisse ses héroïnes réfléchir sérieusement à leurs sentiments et aussi aux sentiments de l’autre. Le graphisme est toujours aussi agréable avec beaucoup de rondeur et de douceur. Un manga qui se lit sans modération.
  21. Titre de l'album : A tropical fish yearns for snow tome 2 Scenariste de l'album : HAGINO Makoto Dessinateur de l'album : HAGINO Makoto Coloriste : Editeur de l'album : Taifu Note : Résumé de l'album : Koyuki, seule membre du club d'aquariophilie, est mise sur un piédestal par ses camarades de classe. Mais son quotidien solitaire s'apprête à changer avec l'arrivée de Konatsu, élève fraîchement débarquée de Tokyo. La spontanéité de la jeune fille est loin de la laisser indifférente... Peinant à trouver ses marques, Konatsu finit par rejoindre le club d'aquariophilie à son tour. À elles deux, elles s'efforcent de faire vivre l'aquarium et d'enchanter les curieux lors d'une journée portes ouvertes. Cette expérience resserrera-t-elle le lien qui les unit ? Critique : Si Koyuki a très vite compris les sentiments qu’elle éprouvait pour Konatsu, ce n’est pas le cas de cette dernière. Mais peu à peu, au fur et à mesure des événements de la vie scolaire, Konatsu se pose des questions et se rend compte de l’importance de son amie pour elle. Toujours tout en douceur bercée par la brise marine, nos demoiselles s’épanouissent et se rapprochent. Tout comme le graphisme, le rythme est en finesse et les sentiments prennent leur temps, l’histoire suit son petit bonhomme de chemin et nous apporte une dose de tendresse. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/a-tropical-fish-yearns-for-snow-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  22. Si Koyuki a très vite compris les sentiments qu’elle éprouvait pour Konatsu, ce n’est pas le cas de cette dernière. Mais peu à peu, au fur et à mesure des événements de la vie scolaire, Konatsu se pose des questions et se rend compte de l’importance de son amie pour elle. Toujours tout en douceur bercée par la brise marine, nos demoiselles s’épanouissent et se rapprochent. Tout comme le graphisme, le rythme est en finesse et les sentiments prennent leur temps, l’histoire suit son petit bonhomme de chemin et nous apporte une dose de tendresse.
  23. Titre de l'album : A tropical fish yearns for snow tome 1 Scenariste de l'album : HAGINO Makoto Dessinateur de l'album : HAGINO Makoto Coloriste : Editeur de l'album : Taifu Note : Résumé de l'album : Suite à la mutation de son père à l’étranger, Konatsu a quitté sa Tokyo natale pour rejoindre sa famille dans une petite ville portuaire. Déstabilisé par tous ces changements, elle peine à trouver sa place dans son nouvel établissement, le lycée Nanahama. C’est alors qu’elle fait la rencontre de Koyuki, seule membre du club d’aquariophilie. Admirée par ses pairs, Koyuki paraît être l’élève parfaite en tout point. Mais sous ses airs placides, la jeune fille souffre de cette image lisse, qui semble l’isoler des autres… Konatsu et Koyuki sauront-elles combler leurs solitudes respectives ? Critique : Konatsu va vivre en province dans une petite ville au bord de mer, dès son arrivée elle découvre l’aquarium du lycée et sa seule membre Koyuki. Cette dernière bien que populaire, est assez renfermée sur elle-même. Cette rencontre est le début d’une amitié où chacune va pouvoir s’épanouir et trouver sa place. On a une ambiance douce de bord de mer, où la vie semble s’écouler lentement, des élèves un peu timides qui se font des amies petit à petit et qui semblent profiter de chaque instant, profiter de ces petits rien qui font sourire et apportent du baume au cœur. Le dessin est agréable, tout en rondeur ce qui renforce le côté paisible et mignon du manga. Une histoire toute en tendresse pour tout public. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/a-tropical-fish-yearns-for-snow-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  24. Konatsu va vivre en province dans une petite ville au bord de mer, dès son arrivée elle découvre l’aquarium du lycée et sa seule membre Koyuki. Cette dernière bien que populaire, est assez renfermée sur elle-même. Cette rencontre est le début d’une amitié où chacune va pouvoir s’épanouir et trouver sa place. On a une ambiance douce de bord de mer, où la vie semble s’écouler lentement, des élèves un peu timides qui se font des amies petit à petit et qui semblent profiter de chaque instant, profiter de ces petits rien qui font sourire et apportent du baume au cœur. Le dessin est agréable, tout en rondeur ce qui renforce le côté paisible et mignon du manga. Une histoire toute en tendresse pour tout public.
  25. Nickad

    Entre Soies tome 1

    Titre de l'album : Entre Soies tome 1 Scenariste de l'album : HARA Yuriko Dessinateur de l'album : HARA Yuriko Coloriste : Editeur de l'album : Taifu Note : Résumé de l'album : Depuis de multiples générations, la vénérable académie Hoshimiya accueille en son sein des cohortes de jeunes femmes de belle éducation. Dans ce contexte idyllique, les étudiantes se rapprochent et forment des sororités. La tradition raconte que les somptueux uniformes couleur d'ébène qui accompagnent les étudiantes dans leur scolarité sont en fait tissés avec des cheveux de leurs prédécesseuses. Et quand un étrange incident survient autour de l’insaisissable Hoshimiya, la petite-fille de la personne à la tête de l’académie, les passions et les désirs cachés sous cette mystérieuse soie se réveillent brutalement. Critique : A la lecture de ce manga, j’ai comme eu l’impression que l’histoire n’était qu’un prétexte au dessin. Le graphisme est superbe, l’histoire de cette école où les cheveux des terminales servent à tisser les uniformes des nouvelles collégiennes est original et permet de dessiner plein de jeunes filles et surtout plein de cheveux longs. Quel que soit le chapitre, ce sont les cheveux les stars de l’histoire, ils sont parfaitement mis en valeur, graphiquement parlant avec des formes, apparences et coiffures variées mais aussi par le texte, ils sont admirés, enviés et attirent tous les regards. En ce qui concerne le reste, il y a trois personnages récurrents, la chronologie des chapitres n’est pas bien clair et les relations entre elles se dessinent peu à peu sans jamais vraiment capter l’attention. Pour le moment, l’intrigue est peu intéressante, les personnages peu attachants et le côté yuri à peine émergent. Un manga qui doit faire ses preuves ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/entre-soies-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
×
×
  • Créer...