Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'chevalerie'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


4 résultats trouvés

  1. Le premier tome avait été très sympa et m'avais juste refroidis avec une fin un peu trop "banale" par rapport à l'intensité du début. J'avais peur que le tome deux ne soit qu'un enchaînement de bataille contre des brigands de plus en plus puissants. Et bien fort heureusement.... pas du tout. Notre scénariste ne se sert de ces brigands que pour rapidement redorer le blason du héros du royaume d’Alexis et le fait rapidement. Ce qu'il fait que l'on passe rapidement à autre chose. Autre chose de plus intéressant. Ce tome 2 nous sort un peu de la rébellion des gens d'Alexis en nous montrant les rouages du royaume en entier et des luttes de pouvoirs qui y ont lieux. On retrouve donc ce qui m'avait plus dans le début du premier tome, avec un focus mis sur le royaume qui a soutenu celui d'Alexis durant la guerre et qui se retrouve attaqué à son tour. De belles batailles, des magouilles politico-économiques moyenâgeuses et une histoire qui avance vite cela fait une série très agréable à suivre! Vivement le prochain
  2. Titre de l'album : The Alexis - Empire chronicle - t2 Scenariste de l'album : Akamitsu Awamura Dessinateur de l'album : Yu Sato Coloriste : Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : Alors que le monde est plongé dans une période de troubles, Léonate perd sa patrie suite à une trahison. Couvert d'infamie et imputé du surnom de «prince vampire», il sombre dans la tristesse et la déchéance. Critique : Le premier tome avait été très sympa et m'avais juste refroidis avec une fin un peu trop "banale" par rapport à l'intensité du début. J'avais peur que le tome deux ne soit qu'un enchaînement de bataille contre des brigands de plus en plus puissants. Et bien fort heureusement.... pas du tout. Notre scénariste ne se sert de ces brigands que pour rapidement redorer le blason du héros du royaume d’Alexis et le fait rapidement. Ce qu'il fait que l'on passe rapidement à autre chose. Autre chose de plus intéressant. Ce tome 2 nous sort un peu de la rébellion des gens d'Alexis en nous montrant les rouages du royaume en entier et des luttes de pouvoirs qui y ont lieux. On retrouve donc ce qui m'avait plus dans le début du premier tome, avec un focus mis sur le royaume qui a soutenu celui d'Alexis durant la guerre et qui se retrouve attaqué à son tour. De belles batailles, des magouilles politico-économiques moyenâgeuses et une histoire qui avance vite cela fait une série très agréable à suivre! Vivement le prochain Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/the-alexis-empire-chronicle-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. poseidon2

    Freya t4

    Titre de l'album : Freya t4 Scenariste de l'album : Ishihara Keiko Dessinateur de l'album : Ishihara Keiko Coloriste : Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : Mue par une colère froide après avoir vu Alexis tomber sous les flèches ennemies, Freya se jette au cœur de la bataille. La situation est désespérée pour son camp, qui manque d’hommes valides et de ravitaillement. Freya parvient néanmoins à galvaniser la petite garnison du fort de Leren. Mais la fougue retrouvée de ses soldats semble ne pas pouvoir faire le poids face à la puissance de l’armée de Sigurd… Critique : En voilà un manga sympa. Sympa car ayant une fréquence de sortie raisonnable (pour un manga) mais ayant aussi une histoire bien poussée. En effet les tomes se font attendre mais ils sont denses en histoire. On ne s’arrête pas longtemps sur des points de détails mais on traite plutôt de la politique moyenâgeuse dans son ensemble. Le personnage principale de Freya est toujours bien pensé et bien réalisé avec un sourire et un détachement à faire craquer n'importe qui. Un personnage qui évolue bien et prend de l'épaisseur dans ses décisions. Le côté "amour" avec ses soupirants est tout juste présent pour rendre cela intriguant mais ne tombe pas dans le shojo. La nouvelle donne politique après la bataille contre Sigurd est très sympa avec des alliances à créer et des nouvelles têtes qui apparaissent. Point très positif que l’exécution de traitres qui est faite sans effusion de sang, mais surtout sans larmoiement. Ils ont joué, ils ont perdus.... c'est la guerre et ne mérite qu'une page pas plus. Une bonne série dont on espère qu'elle va continuer sur les mêmes rails. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/freya-tome-4?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. poseidon2

    Freya t4

    En voilà un manga sympa. Sympa car ayant une fréquence de sortie raisonnable (pour un manga) mais ayant aussi une histoire bien poussée. En effet les tomes se font attendre mais ils sont denses en histoire. On ne s’arrête pas longtemps sur des points de détails mais on traite plutôt de la politique moyenâgeuse dans son ensemble. Le personnage principale de Freya est toujours bien pensé et bien réalisé avec un sourire et un détachement à faire craquer n'importe qui. Un personnage qui évolue bien et prend de l'épaisseur dans ses décisions. Le côté "amour" avec ses soupirants est tout juste présent pour rendre cela intriguant mais ne tombe pas dans le shojo. La nouvelle donne politique après la bataille contre Sigurd est très sympa avec des alliances à créer et des nouvelles têtes qui apparaissent. Point très positif que l’exécution de traitres qui est faite sans effusion de sang, mais surtout sans larmoiement. Ils ont joué, ils ont perdus.... c'est la guerre et ne mérite qu'une page pas plus. Une bonne série dont on espère qu'elle va continuer sur les mêmes rails.
×
×
  • Créer...