Aller au contenu
  • S’inscrire
  • The bugle call tome 1


    Nickad
    • Scenariste: SORA Mozuku Dessinateur: TOUMORI Higoro Editeur: Ki-oon Note :
      Résumé:

      Transcender le fracas des armes, décider du sort de la bataille ! Luka, orphelin recueilli par le chef d'un groupe de mercenaires, n'est pas comme les autres : une branche pousse sur son crâne et il peut voir les sons, matérialisés par des traits de lumière... Le seul à lui parler sans crainte est son père adoptif, aussi fin stratège qu'impitoyable au combat. À 14 ans, Luka a déjà vu assez d'horreurs pour une vie. En tant que clairon, il est de tous les affrontements, transmettant les ordres via son instrument. En réalité, il n'a qu'une envie : échapper à ce quotidien fait de violence pour devenir musicien... Seulement, la bataille qui s'annonce pourrait être sa dernière : cette fois, il doit prendre les armes... et surtout, parmi ses opposants se trouvent d'autres "branchus' dotés de divers pouvoirs surnaturels ! Ils font un massacre dans les rangs de Luka, et ce dernier, blessé, se saisit d'un clairon pour sonner la retraite... C'est alors que son véritable pouvoir se dévoile et évite une déroute complète à ses alliés. Témoins de son exploit, les énigmatiques adversaires s'emparent de lui. Luka s'éveille dans une ville entourant une tour immense, vestige des temps anciens et source de magie... Ses nouveaux compagnons sont les protecteurs du lieu, régi par un mystérieux pape. Celui-ci passe un accord avec Luka : si le garçon met son pouvoir et son don tactique à son service, il l'aidera à devenir musicien. Sans le savoir, le jeune prodige se retrouve embarqué dans une guerre dont les enjeux le dépassent ! La lumière du son, seul espoir dans l'horreur des batailles... D'un trait vif et nerveux, une nouvelle génération d'auteurs invente un monde de dark fantasy sans concession. Mais ici, pas de héros surdoué au combat, juste un garçon rêvant de musique... Et pourtant, de ses talents dépend l'issue du conflit !

      Type: Manga L'acheter sur bdfugue Genre: Fantasy Prix: 7.95 Nb de pages: 192
     Share

    Au Moyen-âge, une troupe de mercenaires participent à la guerre. Parmi eux, il y a le jeune Luka, recueilli bébé par le capitaine Gerhard et ayant toujours vécu sur le champ de bataille. Luka qui est le clairon de la troupe et qui ne souhaite qu’une chose, apprendre la musique et en vivre, devenir ménestrel. Mais Luka est aussi un peu particulier, il a une corne qui pousse sur sa tête et il dit qu’il peut voir les sons. Personne ne le croyait vraiment jusqu’au jour où son clairon permet aux mercenaires de s’extirper d’une mauvaise passe en suivant les lignes dessinées par la musique. Commence alors une autre aventure pour Luka.

    Au tout début du livre, on a l’impression de partir dans une épopée moyenâgeuse un peu comme dans Hawkwood mais on bascule vite dans un univers de dark fantasy. La guerre est violente, sans pitié et le fantastique vient s’en mêler. Luka fait partie d’un peuple méconnu « les branchus », des humains avec des cornes qui possèdent chacun un pouvoir particulier. Un conflit à plus grande échelle sur lequel repose l’avenir du monde va alors prendre place.

    The bugle call commence très bien, servi par un graphisme fort et détaillé, l’histoire est dynamique dès le départ et elle nous plonge d’emblée dans une ambiance brutale et sans concession. Le lecteur n’a pas le temps de souffler que Luka part déjà vers d’autres aventures, d’autres combats. Il rencontre néanmoins d’autres branchus avec qui il tissera des liens.

    Et puis il y a la surprise de la fin de volume, celle qui interpelle et qui donne l’envie folle d’aller lire la suite. Le manga est prometteur et l’univers est riche. Un livre à découvrir.

    Extrait The Bugle call

    the bugle call 1 p2.JPG

    the bugle call 1 p1.JPG

     Share


    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Qui est en ligne   0 membre, 1 anonyme, 53 invités (Afficher la liste complète)

    • Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne
  • Inscription

    Inscrivez vous gratuitement

  • Les previews !

  • Dernières Critiques

    • Les origines du sacré
      Note :
      Attention, les origines du sacré a beau être édité par Dargaud, ce n'est PAS une bande dessinée mais bien un livre illustré.

      Ceci dit, ce livre est particulièrement intéressant. Il nous retrace, depuis les premiers humains et leurs peintures rupestres, l'influence qu'a pu avoir la nature sur les hommes, que ce soit d'un point de vue mystique ou physique.

      Si une partie du livre est de l'ordre de la culture générale, l'ensemble nous apprend quand même énormément sur le rôle donné par les hommes à la nature et par là même à ce qu'ils ne comprenaient pas.

      Les illustrations sont très belles et jalonnent le livre tout au long des paragraphes, aidant bien le lecteur à conceptualiser sa lecture. 
      • 0 réponse
    • American Parano tome 1 - Black House
      Note :
      Nouveau diptyque de Dupuis dans un genre qui tranche un peu avec les parutions régulières de l'éditeur. Pour tout dire, on dirait un Grand Angle. Par là j'entends que cet album est très "cinématographique" et très adulte. Loin des séries jeunesses de Dupuis ou des romans graphiques de Air Libre.

      On y suit une enquête policière en hommage au film noir des années 60 rondement menée et agréablement prenante. Que se soit le mystère sur l’enquête dans une ambiance délétère ou le passé du père de notre policière, le tout savamment recouvert de l'ambiance matcho corrompu des années 60, tout les voyants sont au vert pour faire une superbe histoire.

      Le trait de Lucas Varela  participe à la qualité de l'album. Faussement enfantin, il nous induit en erreur sur le sérieux et la dureté de l'enquête qui attend notre héroïne, et c'est tant mieux pour le lecteur qui se fait d'autant plus surprendre.

      Un bon premier tome pour un diptyque qui ne devrait pas l'être moins.

       
      • 0 réponse

    • One half of a married couple tomes 1 et 2
      Note :
      Dans ce manga, on découvre une jeune mariée confrontée à l’absence de plus en plus fréquente de son mari, y compris pour les moments importants et symboliques de leur vie de couple. Peu à peu Aya soupçonne que son époux a peut-être quelqu’un d’autre dans sa vie et elle va chercher à obtenir une preuve irréfutable de son adultère avant de prendre une décision.

      Contrairement à Corps Solitaires qui se concentre sur deux couples et qui joue plus sur la partie psychologique et mélancolie, ici on a une palette plus large de personnages avec différents points de vue notamment sur le comportement que doit adopter Aya. L’ambiance est également différente, même si le personnage principal subit la situation et le contrecoup d’un possible adultère, elle ne se renferme pas sur elle-même et cherche à aller de l’avant même si ce qu’elle apprendra risque de ne pas lui plaire. Ne vous méprenez pas, le manga parle aussi de psychologie et l’on suit tout le cheminement des pensées d’Aya et aussi de ses amies ; l’autrice va juste un peu plus vite dans la prise de décision des personnages. On est dans un style différent mais tout aussi intéressant. J’attends la suite avec impatience pour deux raisons : voir le moment du clash et voir comment son mari va se justifier !

      Série finie en 8 tomes
      • 0 réponse
    • Tsugai tome 3
      Note :
      Yuru et Aya peuvent enfin se parler, c’est le moment de revenir sur les événements passés, la fuite des parents, la présence d’une fausse Aya, les pouvoirs découlant de la naissance des jumeaux et c’est surtout le moment pour Yuru de prendre une décision : qui va-t-il suivre et que compte-t-il faire ?

      Un tome nécessaire qui permet de faire le point sur les informations des deux premiers tomes qui sont arrivées très vite et toutes en même temps. On comprend mieux à présent quels sont les enjeux autour des jumeaux et surtout comment sont organisés les différents camps. Un volume un peu moins dans l’action mais tout aussi important si ce n’est indispensable. Il y a encore beaucoup à découvrir dans ce manga surtout que nous sommes dans un nouvel univers où le lecteur manque de repères. C’est une aventure à plusieurs niveaux dans laquelle on ne peut rien prévoir et c’est très bien comme ça ! Un bon shonen à suivre.
      • 0 réponse
    • Breakdown tome 1
      Note :
      Breakdown est un manga "ancien" (1996) ressortit par Vega. Ce manga est terminé en 5 tomes et ne raconte rien de moins que la fin du monde ! Mais attention, pour une fois, elle n'est pas nucléaire et pas "vraiment" la faute des humains. 

      Si les dessins sont vraiment old school et pourront bloquer certains lecteurs, le scenario est, quant à lui, super intéressant. En effet, les réactions des gens à cette catastrophe sont, a contrario des mangas actuels, très réalistes avec énormément de réaction égoïste et des obligations de choix plus dure les uns que les autres pour sauver ce qu'il reste à sauver.

      C'est dure par moment, mais tellement réaliste que l'histoire en devient saisissante... si on réussit à passer outre les dessins bien sûr 😉
      • 0 réponse
×
×
  • Créer...