Aller au contenu
  • S’inscrire
edo

Dead company - T#1

Messages recommandés


Titre de l'album : Dead company - T#1
Scenariste de l'album : Yoshiki Tonogai
Dessinateur de l'album : Yoshiki Tonogai
Editeur de l'album : Ki-oon
Note :
Résumé de l'album :

Ryosuke est le seul survivant d’un terrible massacre. Il ne sait pas pourquoi il s’est retrouvé impliqué dans cette tragédie, ni qui se cachait sous le masque de lapin porté par le responsable… Ces événements traumatisants lui permettent trois ans plus tard de décrocher un emploi de rêve dans la célèbre firme Dead Company, spécialisée dans la production de jeux vidéo de survie. Elle recrute sur un critère étrange : avoir vécu une expérience hors norme… Le jeune homme est ravi de travailler dans un environnement décontracté, chaleureux et valorisant. Ses propositions pour rendre la tâche plus ardue aux joueurs qui s’entretuent à l’écran sont saluées par sa hiérarchie. Pour la Dead Company, son expérience vaut de l’or ! Mais les mignons personnages qui évoluent à l’écran dissimulent en réalité des humains de chair et de sang, contraints de participer à un véritable jeu de mort…

Critique :

L'auteur reviens avec un 4e volet de son univers d'horreur. Personnellement quand je l'ai reçu j'ai été contente de revoir cette couverture. Malgré avoir été déçu par la dernière saga, retrouver Yoshiki Tonogai m'a fait un petit quelque chose.. Son coup de crayon n'a pas changé on reconnaît très facilement sa patte. J'avoue que j'avais un peu peur de me retrouver dans les mêmes situations que ses derniers mangas, c'est-à-dire que l'univers commençait un peu à tourner en rond et que les scénarios donnaient un air de déjà-vu après la sortie de JUDGE. 

Mais finalement c'est assez différent. On retrouve nos habituelles têtes d’animaux mais cette fois vous avez l’envers du décors et le point de vue de ceux orchestrant ces tueries.. ! Bien qu'on suive l'histoire avec les yeux de Ryosuke, l'unique survivant d'un de ces jeux macabres dont le but ne semble pas en accord avec les idéaux de la compagnie, on se retrouve rapidement dans l'ambiance créée par l'univers de l'auteur. J'attends le second volet pour observer l'évolution du manga, qui devient intéressant dans le dernier chapitre. Un premier tome un peu longuet sur l'accroche et le lancement de l'histoire à mon goût surtout qu'il s’agit d'une série en trois tomes.

Néanmoins, si vous avez apprécié les précédentes œuvres, nuls doutes que vous aimerez Dead Company ! L'ambiance est là, l’intrigue se créer et personne ne semble avoir peur d'en venir au meurtre pour assouvir leurs besoins...!

Autres infos : Histoire en 3 tomes

Type de l'album : Manga
Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/dead-company-tome-1

Voir la totalité de enregistrement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi j'avue que je suis un peu en overdose de survival.... ca change tant que ca de voir par le yeux des organisateurs ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malheureusement non.. le code du manga reste un peu le même. Ryosuke reste une "victime" malgré sa nouvelle position et côté "jeu horreur" on retourne dans un survival assez classique à la JUDGE. La partie innovante est que cette fois notre héro travail pour les "méchants" bien qu'on se doute que sa morale sera bien différente que celle exercée par ses patrons. Ca et qu'il ne joue pas sa propre vie sur le terrain. Donc ça reste nouveau pour la licence et l'auteur mais rien d'inédit en terme de scénario survival.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...