Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'meian'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


  1. Rhhhhhaaaa mais dégagez moi ce Astaroth de là ! il n'a pas honte de foutre son grain de sel partout !! Voila le sentiment que j'ai eu en lisant de tome 7 de Demon Lord and a Room hero, mon histoire d'amour préférée du moment. J'ai eu cette impression parce que notre histoire d'amour était super belle. Les tomes d'avant sont montés crescendo vers ce mariage et voir l'autre tenter de tout foutre en l'air.... c'est aussi rageant que super. Car cela relance l'intrigue et l'histoire, mais avec un prisme nouveau sur les sentiments de notre héros qui ne se cache plus et retrouver une source de motivation qu'il avait perdu des années auparavant. Bref un tome 7 qui continue la progression d'une série qui n'en finie pas de s'améliorer.
  2. Titre de l'album : Demon lord & one room hero tome 7 Scenariste de l'album : Toufu Dessinateur de l'album : Toufu Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : La fête de la résurrection bat son plein, jusqu'à ce qu'Astaroth apparaisse devant Max et le Seigneur Démon... Décidé à en découdre, il rassemble toute sa puissance pour acculer Max... Tous deux jouent leur vie dans ce duel à l'issue plus qu'incertaine ! Critique : Rhhhhhaaaa mais dégagez moi ce Astaroth de là ! il n'a pas honte de foutre son grain de sel partout !! Voila le sentiment que j'ai eu en lisant de tome 7 de Demon Lord and a Room hero, mon histoire d'amour préférée du moment. J'ai eu cette impression parce que notre histoire d'amour était super belle. Les tomes d'avant sont montés crescendo vers ce mariage et voir l'autre tenter de tout foutre en l'air.... c'est aussi rageant que super. Car cela relance l'intrigue et l'histoire, mais avec un prisme nouveau sur les sentiments de notre héros qui ne se cache plus et retrouver une source de motivation qu'il avait perdu des années auparavant. Bref un tome 7 qui continue la progression d'une série qui n'en finie pas de s'améliorer. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/demon-lord-one-room-hero-tome-7?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. Premier Yuri que je lis de la nouvelle collection Yuri de chez Meian et Yuri... qui en est à ses balbutiements au bout de ces deux tomes. Enfin le côté Yuri. Car plus qu'une histoire d'amour, ces deux premiers tomes de The moon on a rainy night sont surtout l'occasion de parler du handicap (la surdité ici) et de son acceptation dans la société japonaise . Mais son acceptation par les autres mais aussi par la personne handicapée. Accepter d'aider mais accepter que l'on nous aide. Une très belle histoire qui voit l'amour progresser en tache de fond du retour progressif à une vie 'normal" de Kanon. C'est beau, c'est mignon et ce n'est que le début.
  4. Titre de l'album : The moon on a rainy night tome 1 & 2 Scenariste de l'album : Kuzushiro Dessinateur de l'album : Kuzushiro Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Un soir, juste avant sa rentrée au lycée et alors qu'elle se rendait à son cours de piano, Saki Kindaichi bouscule une fille et s'écorche la main en tombant par terre. L'inconnue la regarde fixement sans dire un mot, ramasse soigneusement ses partitions tombées et lui donne même un pansement. Il s'avère que celle-ci est l'une de ses nouvelles camarades de classe, Kanon Oikawa, devenue sourde. Alors que Kanon prend ses distances avec les autres élèves à cause de son handicap, Saki essaie tant bien que mal de la comprendre pour l'approcher. Petit à petit, Kanon s'ouvre un peu plus à elle... Critique : Premier Yuri que je lis de la nouvelle collection Yuri de chez Meian et Yuri... qui en est à ses balbutiements au bout de ces deux tomes. Enfin le côté Yuri. Car plus qu'une histoire d'amour, ces deux premiers tomes de The moon on a rainy night sont surtout l'occasion de parler du handicap (la surdité ici) et de son acceptation dans la société japonaise . Mais son acceptation par les autres mais aussi par la personne handicapée. Accepter d'aider mais accepter que l'on nous aide. Une très belle histoire qui voit l'amour progresser en tache de fond du retour progressif à une vie 'normal" de Kanon. C'est beau, c'est mignon et ce n'est que le début. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/the-moon-on-a-rainy-night-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  5. Ca y est c'est fini. Snif snif. Fini les aventures de Narumi, Masaru et Shirogane 😞 Mais une vraie belle fin. Une fin qui était encore indécise à la fin du tome 24 qui aurait très bien pu ne pas être aussi belle qu'elle ne l'est. Car Kazuhiro Fujita a réussi une très belle fin. Une fin qui traite bien tous les aspects qui ont été lancés durant l'histoire, que ce soit l'enfance de Masaru, le passé de Faceless ou l'amour entre Masaru et Shirogane. Et cela en gardant un rythme et une tension de tous les instants. En gardant de la dramaturgie, des retournements de situation et même de surprises. La fin d'une grande et belle aventure, innovante et émouvante, comme on aimerait en lire plus souvent. À lire pour tous amateurs de shonen, et peu importe leurs ages.
  6. Titre de l'album : Karakuri circus - perfect edition tome 25 et 26 (fin) Scenariste de l'album : Kazuhiro Fujita Dessinateur de l'album : Kazuhiro Fujita Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Le final grandiose d'une épopée enflammée, bourrée d'action et d'automates ! Poursuivis par les automates, le cirque Nakamachi n'a pas d'autre choix que de se battre contre eux ! Grâce à leur protection, nos héros se rapprochent petit à petit du train dans lequel se trouvent Éléonore et Narumi... Porté par l'amour de ses proches, Masaru se dirige quant à lui vers le lieu de l'affrontement final, bien décidé à mettre un terme aux agissements de Faceless ! La plus enflammée des épopées opposant humains et machines touche enfin à sa fin ! Critique : Ca y est c'est fini. Snif snif. Fini les aventures de Narumi, Masaru et Shirogane 😞 Mais une vraie belle fin. Une fin qui était encore indécise à la fin du tome 24 qui aurait très bien pu ne pas être aussi belle qu'elle ne l'est. Car Kazuhiro Fujita a réussi une très belle fin. Une fin qui traite bien tous les aspects qui ont été lancés durant l'histoire, que ce soit l'enfance de Masaru, le passé de Faceless ou l'amour entre Masaru et Shirogane. Et cela en gardant un rythme et une tension de tous les instants. En gardant de la dramaturgie, des retournements de situation et même de surprises. La fin d'une grande et belle aventure, innovante et émouvante, comme on aimerait en lire plus souvent. À lire pour tous amateurs de shonen, et peu importe leurs ages. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/karakuri-circus-tome-26-perfect-edition?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  7. poseidon2

    My wife has no emotion tome 3

    Troisième tome de my wife has no émotion et tome entièrement tourné autour de leur petit robot d'adoption. Adoption étant le bon terme, car ce tome trois est entièrement tourné autour de la problématique d'avoir un enfant dans une relation entre robot et humain. Mais ce tome trois ne se consacre qu'à cela et délaisse un peu la relation entre nos deux amoureux. Un tome étonnant mais au final un peu lassant...
  8. Titre de l'album : My wife has no emotion tome 3 Scenariste de l'album : Jiro Sugiura Dessinateur de l'album : Jiro Sugiura Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Ma femme robotique et moi avons un enfant ! Mina, le robot domestique, et Takuma, l'employé de bureau, forment un couple pour le moins insolite. Mais voilà que la famille s'agrandit avec l'arrivée de Mamoru. Critique : Troisième tome de my wife has no émotion et tome entièrement tourné autour de leur petit robot d'adoption. Adoption étant le bon terme, car ce tome trois est entièrement tourné autour de la problématique d'avoir un enfant dans une relation entre robot et humain. Mais ce tome trois ne se consacre qu'à cela et délaisse un peu la relation entre nos deux amoureux. Un tome étonnant mais au final un peu lassant... Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/my-wife-has-no-emotion-tome-3?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  9. poseidon2

    Kuma Kuma Kuma bear tome 7

    Septième tome de notre manga enfantin avec une conclusion des tomes précédents avec l'ouverture du restaurant qui permet à tous les amis de Yuna de trouver un lieu où travailler et un lieu d'accueil pour tous. Cette conclusion est donc aussi le début d'une nouvelle aventure bienvenue qui relance l'intérêt en sortant Yuna de son confort et en l'envoyant rencontrer des nouvelles personnes et de noueavux defis. Un tome tranquille mais dans la lignée des précédents : une histoire tranquille qui calmera aussi bien les grands que les petits. Une série à faire découvrir aux plus jeunes lecteurs !
  10. Titre de l'album : Kuma Kuma Kuma bear tome 7 Scenariste de l'album : Kumanano Dessinateur de l'album : Sergei Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Le Repos de l'Ours va ouvrir ! Et je vais gravir une montagne enneigée ! Yuna a été propulsée dans un autre monde vêtit d'un costume d'ours surpuissant et s'est établie à Crimonia, où elle a ouvert un commerce où des boulangères et des orphelins pourront travailler. C'est pourquoi elle décide de franchir une montagne pour se procurer de nouveaux ingrédients, et y sauver deux personnes sur son passage. Critique : Septième tome de notre manga enfantin avec une conclusion des tomes précédents avec l'ouverture du restaurant qui permet à tous les amis de Yuna de trouver un lieu où travailler et un lieu d'accueil pour tous. Cette conclusion est donc aussi le début d'une nouvelle aventure bienvenue qui relance l'intérêt en sortant Yuna de son confort et en l'envoyant rencontrer des nouvelles personnes et de noueavux defis. Un tome tranquille mais dans la lignée des précédents : une histoire tranquille qui calmera aussi bien les grands que les petits. Une série à faire découvrir aux plus jeunes lecteurs ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/kuma-kuma-kuma-bear-tome-7?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  11. poseidon2

    7th time loop tome 3

    Un troisième tome de 7th Time loop qui rentre un peu dans le rang après deux tomes très originaux. Il rentre dans le rang car il utilise beaucoup moins les 6 autres vies de notre héroïne et ne se concentre plus uniquement sur sa relation avec le roi. Alors loin de moi de dire que ce tome n'est pas bon, il est juste plus commun. On suit Rishe dans son assaut sur la compagnie Aria. On savoure la façon dont elle réussit à charmer son auditoire et dont elle réussit à arriver à ses fins sans ne jamais tomber dans la méchanceté. La deuxième partie du manga sur le frère du roi n'est pas bien différent : Une bonne lecture mais rien de bien surprenant. On espère un plus gros impact de ses vies passées dans les prochains tomes
  12. Titre de l'album : 7th time loop tome 3 Scenariste de l'album : Touko Amekawa Dessinateur de l'album : Hinoki Kino Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Rishe tente, dans cette vie aussi, de solliciter l'aide du président Tully de la compagnie Aria, son bienfaiteur dans sa vie de marchande, mais se la voit refuser sans cérémonie.Pour parvenir à s'allier à lui et à la compagnie, Rishe va mettre en oeuvre tous les moyens dont elle dispose en tant que princesse héritière pour le faire changer d'avis."Plutôt que de choisir les clients, que diriez-vous de les créer de nos propres mains ?"Et alors qu'elle relâche sa garde, croyant les choses revenues à la normale après le duel... Critique : Un troisième tome de 7th Time loop qui rentre un peu dans le rang après deux tomes très originaux. Il rentre dans le rang car il utilise beaucoup moins les 6 autres vies de notre héroïne et ne se concentre plus uniquement sur sa relation avec le roi. Alors loin de moi de dire que ce tome n'est pas bon, il est juste plus commun. On suit Rishe dans son assaut sur la compagnie Aria. On savoure la façon dont elle réussit à charmer son auditoire et dont elle réussit à arriver à ses fins sans ne jamais tomber dans la méchanceté. La deuxième partie du manga sur le frère du roi n'est pas bien différent : Une bonne lecture mais rien de bien surprenant. On espère un plus gros impact de ses vies passées dans les prochains tomes Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/7th-time-loop-tome-3?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  13. poseidon2

    Hinamatsuri tome 5 & 6

    Décidément ce manga détente est véritablement bon 🙂 Bon dans son genre bien sûr. Mais bon quand même. On s'amuse des déboires de Hina et de ses amies. Surtout que ce cercle d'amis augmente en même temps que le mystère autour d'hina se réduit. Car on a enfin quelques explications sur les origines d'Hina... mais juste un peu. Juste ce qu'il faut pour ajouter un nouveau personnage qui ajoute au comique de situation pour entretenir une lecture des plus plaisantes. Pas besoin d'en dire bien plus. Soit on aime, soit on n'aime pas, mais si on aime, on appréciera ces deux tomes ! Pour une fois, on n'a pas vraiment envie que ça s'arrête
  14. Titre de l'album : Hinamatsuri tome 5 & 6 Scenariste de l'album : Masao Ohtake Ohtake Dessinateur de l'album : Masao Ohtake Ohtake Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Anzu change de vie ! Anzu continue de mener sa vie auprès de ses amis sans-abri. Mais lorsque le parc qu'ils considèrent comme leur maison doit fermer, la courageuse psychokinésiste n'a pas d'autre choix que de changer de vie. Après tueuse à gages et sans-abri..._ quelle sera la prochaine étape ?! À travers son combat pour l'amour, la jeunesse, et l'autorité paternelle, Yoshifumi Nitta va vous montrer ce que signifie être un homme ! Critique : Décidément ce manga détente est véritablement bon 🙂 Bon dans son genre bien sûr. Mais bon quand même. On s'amuse des déboires de Hina et de ses amies. Surtout que ce cercle d'amis augmente en même temps que le mystère autour d'hina se réduit. Car on a enfin quelques explications sur les origines d'Hina... mais juste un peu. Juste ce qu'il faut pour ajouter un nouveau personnage qui ajoute au comique de situation pour entretenir une lecture des plus plaisantes. Pas besoin d'en dire bien plus. Soit on aime, soit on n'aime pas, mais si on aime, on appréciera ces deux tomes ! Pour une fois, on n'a pas vraiment envie que ça s'arrête Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : http://www.bdfugue.com/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  15. Je fais partie des gens qui ne comprennent pas pourquoi cette série a changé de nom. Mais comme dirait l'autre : On s'en fout 🙂 On s'en fout d'autant plus que ces deux tomes sont Excellents ! mais vraiment ! Super bien équilibré avec une dose d'humour très fine, une histoire d'envergure (avec la mise en avant des autres royaumes et religions), des personnages charismatiques et juste ce qu'il faut de combat et de rappel du passé de notre auteur de jeux. On dévore les deux tomes à une vitesse folle, porté par un dessin toujours au top. L'isekai quasi parfait sur ces deux tomes.Un isekai qui ne cherche pas trop à en faire mais en fait suffisamment 🙂 Et ceux qui me suivent savent que je dis rarement ca d'un Isekai... Vivement la suite !
  16. Titre de l'album : Demon Lord, retry R ! tome 1 & 2 Scenariste de l'album : Kurone Kanzaki Dessinateur de l'album : Amaru Minotake Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Le seigneur démon surpuissant revient ! Cette fois, il est accompagné d'une idole lycéenne ! Après avoir atteint le dernier palier du donjon et rencontré celui qu'il soupçonne être le créateur de cet autre monde, le Seigneur démon se dirige à présent vers le territoire démoniaque, terrain d'affrontement de puissants démons. Il est rejoint dans son voyage par une lycéenne à la joie de vivre débordante, venue pimenter encore davantage cette bande de personnages hauts en couleur. Ainsi débute la nouvelle saison de ce manga... Critique : Je fais partie des gens qui ne comprennent pas pourquoi cette série a changé de nom. Mais comme dirait l'autre : On s'en fout 🙂 On s'en fout d'autant plus que ces deux tomes sont Excellents ! mais vraiment ! Super bien équilibré avec une dose d'humour très fine, une histoire d'envergure (avec la mise en avant des autres royaumes et religions), des personnages charismatiques et juste ce qu'il faut de combat et de rappel du passé de notre auteur de jeux. On dévore les deux tomes à une vitesse folle, porté par un dessin toujours au top. L'isekai quasi parfait sur ces deux tomes.Un isekai qui ne cherche pas trop à en faire mais en fait suffisamment 🙂 Et ceux qui me suivent savent que je dis rarement ca d'un Isekai... Vivement la suite ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/demon-lord-retry-r-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  17. Plus que 2 tomes.... plus que deux tomes en sortie de ces deux-ci avant de conclure notre histoire. Deux tomes amenés magistralement par ces tomes 23 et 24 qui nous montre le combat prenant lieux au mont saint michel. COMbat opposant les Shirogane renégat O à l'équipe de Masaru. Une équipe qui se renforce intelligemment via le comportement des premiers automates fabriqués par Francine. Un comportement intelligent qui nous montre que Kazuhiro Fujita maitrise absolument toute son histoire en renvoyant les automates de Francine vers l'état qu'avait réussi à trouver leur maitresse lors de la naissance d'Eleonore. Ces deux tomes nous livrent les derniers des combats en "solitaire" de nos amis nous lançant vers l'explication finale dans les tomes 25 et 26. Explication finale entre Masaru et Faceless mais aussi entre Masaru, Eleonore et....Narumi. Je dois bien avouer que je ne sais quelles explications me font le plus peurs…
  18. Titre de l'album : Karakuri circus - perfect edition tome 23 & 24 Scenariste de l'album : Kazuhiro Fujita Dessinateur de l'album : Kazuhiro Fujita Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Georges, Ashihana... Que les combats commencent ! Les combats se multiplient autour du centre de recherche où se trouve Harry, le dernier espoir de l'humanité. De puissants ennemis se présentent face à Minxia, Georges et Ashihana... Blessés les uns après les autres, ils finissent par s'effondrer... Tandis que Narumi affronte Blom Blom Low, contre qui ses techniques semblent n'avoir aucun effet ! Critique : Plus que 2 tomes.... plus que deux tomes en sortie de ces deux-ci avant de conclure notre histoire. Deux tomes amenés magistralement par ces tomes 23 et 24 qui nous montre le combat prenant lieux au mont saint michel. COMbat opposant les Shirogane renégat O à l'équipe de Masaru. Une équipe qui se renforce intelligemment via le comportement des premiers automates fabriqués par Francine. Un comportement intelligent qui nous montre que Kazuhiro Fujita maitrise absolument toute son histoire en renvoyant les automates de Francine vers l'état qu'avait réussi à trouver leur maitresse lors de la naissance d'Eleonore. Ces deux tomes nous livrent les derniers des combats en "solitaire" de nos amis nous lançant vers l'explication finale dans les tomes 25 et 26. Explication finale entre Masaru et Faceless mais aussi entre Masaru, Eleonore et....Narumi. Je dois bien avouer que je ne sais quelles explications me font le plus peurs… Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/karakuri-circus-tome-24-perfect-edition?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  19. Critique par @TheOtaku : STOP ! Avant toutes choses, laissez-moi vous préciser que ce manga est assez galère à lire, oui oui oui bien sur vous savez comment lire un manga, mais laissez-moi douter pour celui-ci. Sachez que mon père a du abandonné tellement ça l'a perturbé et pourtant lui aussi lit beaucoup de manga, alors non vous ne savez pas lire celui-ci (sauf si vous êtes une exception). Car ce manga est fait de petites vignettes et que chaque vignette se lise dans le sens japonais soit de haut en bas puis de droite à gauche contrairement aux mangas dont on a l’habitude qui se lise de droite à gauche puis de haut en bas (j’espère que je ne vous ai pas perdu). Bocchi the rock! c'est l'histoire d'une petite qui se met à la guitare pour paraitre classe et avoir l'occasion de sociabiliser bien que cela ne soit pas une réussite. On suit les histoires courtes de la vie de Bocchi qui de fils en aiguilles va finir par intégrer un groupe de musique. Les dessins sont plutôt mignons et les histoires assez amusantes, mais personnellement, je n'ai pas beaucoup aimé. Je trouve que les blagues ne sont pas si drôles que ça mais surtout que ça devient looong au bout d'un moment. J'ai l'habitude de vous dire que ce genre de manga est bon pour le repos mais ici ce n'est même pas le cas à cause du sens de lecture ... Il est tout à fait possible (même grandement) que mon jugement soit affecté par la difficulté de lecture mais après tout je dois vous donner mon avis sur le manga et pas l'histoire . SI cela ne vous demotive pas ... allez y
  20. Titre de l'album : Critique par une ado : Bocchi the rock ! tome 1 Scenariste de l'album : Aki Hamazi Dessinateur de l'album : Aki Hamazi Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : T'as du mal à parler aux gens ? Alors fais du rock !!! Le plus hype des mangas de musique du moment, pour toutes les personnes solitaires !!! Hitori Gotô, alias Bocchi , est une jeune fille solitaire qui adore la guitare. Elle se contentait d'en jouer seule chez elle jusqu'à ce qu'une succession d'événements la fasse rencontrer Nijika Ijichi, qui l'invite dans son groupe de rock, Les Attaches . Mais Hitori pourra-t-elle vraiment se débrouiller dans un groupe, elle qui n'a jamais osé jouer devant les autres jusqu'à présent ?! Critique : Critique par @TheOtaku : STOP ! Avant toutes choses, laissez-moi vous préciser que ce manga est assez galère à lire, oui oui oui bien sur vous savez comment lire un manga, mais laissez-moi douter pour celui-ci. Sachez que mon père a du abandonné tellement ça l'a perturbé et pourtant lui aussi lit beaucoup de manga, alors non vous ne savez pas lire celui-ci (sauf si vous êtes une exception). Car ce manga est fait de petites vignettes et que chaque vignette se lise dans le sens japonais soit de haut en bas puis de droite à gauche contrairement aux mangas dont on a l’habitude qui se lise de droite à gauche puis de haut en bas (j’espère que je ne vous ai pas perdu). Bocchi the rock! c'est l'histoire d'une petite qui se met à la guitare pour paraitre classe et avoir l'occasion de sociabiliser bien que cela ne soit pas une réussite. On suit les histoires courtes de la vie de Bocchi qui de fils en aiguilles va finir par intégrer un groupe de musique. Les dessins sont plutôt mignons et les histoires assez amusantes, mais personnellement, je n'ai pas beaucoup aimé. Je trouve que les blagues ne sont pas si drôles que ça mais surtout que ça devient looong au bout d'un moment. J'ai l'habitude de vous dire que ce genre de manga est bon pour le repos mais ici ce n'est même pas le cas à cause du sens de lecture ... Il est tout à fait possible (même grandement) que mon jugement soit affecté par la difficulté de lecture mais après tout je dois vous donner mon avis sur le manga et pas l'histoire . SI cela ne vous demotive pas ... allez y Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/bocchi-the-rock-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  21. poseidon2

    Masamune-kun's revenge tome 10

    C'est fou quand meme. J'adore les surprises et les fins qui défient la normale mais je dois bien avouer que j'étais le plus heureux des lecteurs à voir cette série ce terminer de façon "normal". Alors non je ne vous dirais pas qui Masamune a choisi. Mais sachez que l'histoire ne se finit pas sur un rebondissement mais bien sur un choix entre les deux. Un choix qui nous parait normal mais qui est, comme le reste de la série, superbement bien pensée et mise en page. Reste maintenant à savoir... ce que contiennent les 2 tomes qui existent encore sur la série. c'est pour moi un vrai mystère, surtout quand on lit le mot Fin en fin de ce tome 10.... Un shojo "long" mais bien pensé pour une histoire "normale" dont la normalité fait le charme
  22. Titre de l'album : Masamune-kun's revenge tome 10 Scenariste de l'album : Hazuki Takeoka Dessinateur de l'album : Tiv Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Qui Masamune choisira ? Masamune et Aki débutent officiellement leur relation. Tout semble bien se passer, mais les sentiments d'Aki, de Yoshino et de Masamune ne semblent pas être là où ils devraient être. Yoshino remarque par exemple que Masamune commence à s'intéresser à elle. Voyant cela, Aki se résout à prendre une décision. Quel futur pour nos trois héros ? Découvrez-le dans ce tome 10, le dernier consacré à ce triangle amoureux !! Critique : C'est fou quand meme. J'adore les surprises et les fins qui défient la normale mais je dois bien avouer que j'étais le plus heureux des lecteurs à voir cette série ce terminer de façon "normal". Alors non je ne vous dirais pas qui Masamune a choisi. Mais sachez que l'histoire ne se finit pas sur un rebondissement mais bien sur un choix entre les deux. Un choix qui nous parait normal mais qui est, comme le reste de la série, superbement bien pensée et mise en page. Reste maintenant à savoir... ce que contiennent les 2 tomes qui existent encore sur la série. c'est pour moi un vrai mystère, surtout quand on lit le mot Fin en fin de ce tome 10.... Un shojo "long" mais bien pensé pour une histoire "normale" dont la normalité fait le charme Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/masamune-kun-s-revenge-tome-10?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  23. poseidon2

    Egregor tome 10

    Dixième tome et... début de regroupement des forces qui se sont éparpillée dans tout le continent. Encore une fois le découpage est compliqué avec des sauts entre tous les combats en cours et on est bien placé pour savoir qu'il y en a plein. Une fois cet effort fait, ce tome fait vraiment avancer notre intrigue sur tous les plans. Que ce soit sur le passé de mère de Foa, sur la connaissance des faucheuses ou sur le lien entre faucheur et humain, on gagne encore en connaissance et ce tome nous permet d'espérer un apaisement dans la bataille pour pouvoir… avoir un résumé de ce que l'on sait vraiment. Car trop d'info… tue l'info parfois.
  24. poseidon2

    Egregor tome 10

    Titre de l'album : Egregor tome 10 Scenariste de l'album : Jay Skwar Dessinateur de l'album : Jae Hwan Kim Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Après la Pluie Pendant que Foa et Kalina livrent un combat intense contre Erebos au plus profond de la Fosse, Gaeron est attiré par l'aura familière d'un prisonnier. Sur le fleuve, les Égides s'apprêtent à se transcender pour affronter Zephyr, mais une intervention va les préserver de ce sacrifice. Au Mont Darom, les pirates sont contraints de quitter précipitamment le volcan après que ce dernier est sorti de son sommeil... Critique : Dixième tome et... début de regroupement des forces qui se sont éparpillée dans tout le continent. Encore une fois le découpage est compliqué avec des sauts entre tous les combats en cours et on est bien placé pour savoir qu'il y en a plein. Une fois cet effort fait, ce tome fait vraiment avancer notre intrigue sur tous les plans. Que ce soit sur le passé de mère de Foa, sur la connaissance des faucheuses ou sur le lien entre faucheur et humain, on gagne encore en connaissance et ce tome nous permet d'espérer un apaisement dans la bataille pour pouvoir… avoir un résumé de ce que l'on sait vraiment. Car trop d'info… tue l'info parfois. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/egregor-le-souffle-de-la-foi-tome-10?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  25. Suite de notre mignon petit manga avec une bonne surprise et un manga pour enfant qui continue d'évoluer. La ou le public cible lui aurait permis d'enchainer les tomes sans vraies évolutions comme Kuma Kuma Bear, nos auteurs continuent de faire évoluer notre dresseuse avec la fin de sa visite dans le village et son envie de partir. Une évolution bienvenue qui continue à entretenir notre intérêt pour ce manga jeunesse.
×
×
  • Créer...