Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'album'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


4 résultats trouvés

  1. Nickad

    Chasseurs d'aurore

    Parmi les albums Nobi Nobi !, une grande partie est destinée à l’apprentissage des enfants ou comment leur expliquer les petites choses du quotidien. D’autres, sont plus orientés contes avec leur part de philosophie. Ils méritent qu’on s’y attarde car il y a vraiment de très beaux albums. Chasseurs d’aurore est le dernier en date. Dans la ville de Coupelune, la maladie de la mélancolie gagne du terrain, les gens en meurent. L’empereur atteint doit à tout prix être guéri, une rumeur dit que voir une aurore boréale pourrait être un remède ! Mune, petite fille atteinte de cette maladie part avec son chat pour en capturer une, en chemin, elle va faire équipe avec June, fils du plus grand explorateur du pays, qui veut montrer à son père qu’il est à la hauteur. Au travers de ce voyage initiatique, Mune va apprendre à affronter la vie, faire le deuil de sa mère, découvrir le monde et l’amitié… Samantha Bailly raconte cette histoire avec beaucoup de douceur et de bienveillance. Les illustrations de Munashichi apportent de la poésie et sont pleines de détails, on s’y émerveille. Une histoire qui plaira à toute la famille. A partir de 8 ans
  2. Nickad

    Chasseurs d'aurore

    Titre de l'album : Chasseurs d'aurore Scenariste de l'album : BAILLY Samantha Dessinateur de l'album : Munashichi Coloriste : Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note : Résumé de l'album : Au cœur de vallons verdoyants, rayonne la lumineuse cité de Coupelune. Mais perché dans un palais au dôme étincelant, le jeune empereur Fen, qui a pourtant tout pour être heureux, dépérit. On le dit atteint de la maladie qui se propage depuis des décennies : la mélancolie. Afin de le guérir, la jeune et courageuse Mune, accompagnée de son acolyte Janus et de son fidèle chat Hélios, va tout faire pour tenter de réussir l’impossible : braver le froid et les dangers du Norvif afin de ramener une aurore boréale, phénomène mystérieux aux pouvoirs merveilleux... Critique : Parmi les albums Nobi Nobi !, une grande partie est destinée à l’apprentissage des enfants ou comment leur expliquer les petites choses du quotidien. D’autres, sont plus orientés contes avec leur part de philosophie. Ils méritent qu’on s’y attarde car il y a vraiment de très beaux albums. Chasseurs d’aurore est le dernier en date. Dans la ville de Coupelune, la maladie de la mélancolie gagne du terrain, les gens en meurent. L’empereur atteint doit à tout prix être guéri, une rumeur dit que voir une aurore boréale pourrait être un remède ! Mune, petite fille atteinte de cette maladie part avec son chat pour en capturer une, en chemin, elle va faire équipe avec June, fils du plus grand explorateur du pays, qui veut montrer à son père qu’il est à la hauteur. Au travers de ce voyage initiatique, Mune va apprendre à affronter la vie, faire le deuil de sa mère, découvrir le monde et l’amitié… Samantha Bailly raconte cette histoire avec beaucoup de douceur et de bienveillance. Les illustrations de Munashichi apportent de la poésie et sont pleines de détails, on s’y émerveille. Une histoire qui plaira à toute la famille. A partir de 8 ans Autres infos : Editions Nobi Nobi! Type de l'album : Livre pour enfants Lien BDfugue : http://www.bdfugue.com/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. Titre de l'album : Le mot qui arrêta la guerre Scenariste de l'album : ALWETT Audrey Dessinateur de l'album : Ein LEE Coloriste : Ein LEE Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note : Résumé de l'album : Au petit matin, quand le soleil étend ses rayons, que les grues s'envolent vers le ciel et que les carpes se réveillent, le lac Yamagata est le plus bel endroit de la Terre. C'est là que Seï y trace ses plus jolies calligraphies, c'est là que son frère Shigeru y fait ses plus vivants origamis. Mais voilà que le daimyô déclare la guerre à son voisin. Tout homme âgé d'au moins seize ans sera contraint de se battre sous sa bannière. Shigeru devra partir et peut-être mourir. Le jeune Seï va alors tout tenter pour convaincre le daimyô de renoncer à cette guerre. En trois jours, il peindra trois calligraphies. Trois mots pour arrêter la guerre, trois mots pour sauver son frère. Critique : Seï et Shigeru sont deux frères qui vivent en paix dans le Japon médiéval, le premier est un artiste calligraphe et le 2eme crée des origamis tellement beaux qu’ils ont l’air vivants. Mais un jour, Shigeru doit partir à la guerre, tandis qu’il se rattache à l’espoir fou de voir son vœu réalisé en faisant 1000 grues en 3 jours, son petit frère va essayer d’arrêter cette guerre, mais que dire pour y arriver et comment le dire ? L’album sorti en 2015 a été écrit par Audrey Alwett qui est notamment co-scénariste avec Arleston sur Sinbad et scénariste de la BD Princesse Sara et il est magnifiquement illustré par Ein LEE. Qu’est-ce qui est assez important dans notre monde pour arrêter une guerre ? La question n’est pas si simple. L’histoire permet de porter un regard différent sur le monde qui nous entoure : qu’est-ce qui mérite d’être sauvé ? Quel argument choisir ? et en même temps, elle souligne l’importance des mots et de la liberté d’expression. C’est un album porteur de paix, qui est (hélas) toujours d’actualité quel que soit le lieu ou l’époque. Et vous ? Qu’auriez-vous dit ? Si je ne devais garder qu’un seul album jeunesse chez Nobi Nobi, ce serait celui-là sans hésiter Autres infos : Editions Nobi Nobi! à partir de 6 ans Type de l'album : Livre pour enfants Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/le-mot-qui-arreta-la-guerre?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. Nickad

    Le mot qui arrêta la guerre

    Seï et Shigeru sont deux frères qui vivent en paix dans le Japon médiéval, le premier est un artiste calligraphe et le 2eme crée des origamis tellement beaux qu’ils ont l’air vivants. Mais un jour, Shigeru doit partir à la guerre, tandis qu’il se rattache à l’espoir fou de voir son vœu réalisé en faisant 1000 grues en 3 jours, son petit frère va essayer d’arrêter cette guerre, mais que dire pour y arriver et comment le dire ? L’album sorti en 2015 a été écrit par Audrey Alwett qui est notamment co-scénariste avec Arleston sur Sinbad et scénariste de la BD Princesse Sara et il est magnifiquement illustré par Ein LEE. Qu’est-ce qui est assez important dans notre monde pour arrêter une guerre ? La question n’est pas si simple. L’histoire permet de porter un regard différent sur le monde qui nous entoure : qu’est-ce qui mérite d’être sauvé ? Quel argument choisir ? et en même temps, elle souligne l’importance des mots et de la liberté d’expression. C’est un album porteur de paix, qui est (hélas) toujours d’actualité quel que soit le lieu ou l’époque. Et vous ? Qu’auriez-vous dit ? Si je ne devais garder qu’un seul album jeunesse chez Nobi Nobi, ce serait celui-là sans hésiter
×
×
  • Créer...