Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'feel good'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


2 résultats trouvés

  1. Titre de l'album : Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une Scenariste de l'album : Lylian Dessinateur de l'album : Sophie Rufieux Coloriste : Editeur de l'album : Soleil Note : Résumé de l'album : Le succès littéraire de Raphaëlle Giordano enfin adapté en bande dessinée ! Un roman graphique qui fait un bien fou au moral ! Camille, femme active, mariée et mère de famille a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Pourtant, elle se sent coincée dans cette routine qu'est devenue sa vie... Ce qu'elle voudrait, c'est retrouver le chemin de la joie et de l'épanouissement. Un soir, suite à un accident de voiture, elle fait la connaissance de Claude, routinologue. Cette lumineuse rencontre va bouleverser sa vie et celle de sa famille. Critique : Quand j'ai commencé cette BD, je pensais que j'avais déjà lu le roman dont il est tiré, et pour être transparent, la patte graphique qui rappelle directement le style d'une Margaux Mottin ne me transportait pas d'enthousiasme. Ajouté à l'histoire estampillée "développement personnel" que je craignais trop gentillette, c'est rien de dire que j'étais frileux. Alors oui c'est parfois très naïf, très tendre, très gentil voir trop positif. Mais ça fait du bien. Cela fait du bien car c'est parsemé de perles de philosophie, et de vraies réflexions. Evidemment, cela ne parlera pas à tout le monde, et certains principes développés ici feront probablement ricaner des lecteurs. Pour ma part, une fois refermé le verdict est clair, c'est intelligent, souvent brillant, et si le propos aurait mérité une histoire peut être plus subtile ou moins linéaire, et un traitement graphique plus engagé et moins grand public, il faut reconnaitre que l'ensemble est cohérent, et qu'il se lit et se digère bien. Une fois que je me suis rendu compte que je confondais avec un autre roman, et que je ne l'avais pas lu, j'ai beaucoup apprécié de découvrir cette histoire et ces réflexions à travers la BD car les idées y sont alors plus facilement lisibles et on peut alors mieux les extraire et les réfléchir que lorsqu'elles sont noyées dans un livre. Pour le dessin, si j'assume facilement qu'il n'est pas dans un style que je recherche personnellement, il est aussi nécessaire pour moi de faire amende honorable. Il est ici adapté au propos et le rend lisible, et fin au niveau des émotions lorsqu'il le faut. Je ne peux que vous en recommander la lecture. Après à vous de voir si vous souhaitez le lire en BD ou en livre, mais c'est un beau roman/roman graphique de développement personnel très constructif. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/ta-deuxieme-vie-commence-quand-tu-comprends-que-tu-n-en-as-qu-une?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  2. Quand j'ai commencé cette BD, je pensais que j'avais déjà lu le roman dont il est tiré, et pour être transparent, la patte graphique qui rappelle directement le style d'une Margaux Mottin ne me transportait pas d'enthousiasme. Ajouté à l'histoire estampillée "développement personnel" que je craignais trop gentillette, c'est rien de dire que j'étais frileux. Alors oui c'est parfois très naïf, très tendre, très gentil voir trop positif. Mais ça fait du bien. Cela fait du bien car c'est parsemé de perles de philosophie, et de vraies réflexions. Evidemment, cela ne parlera pas à tout le monde, et certains principes développés ici feront probablement ricaner des lecteurs. Pour ma part, une fois refermé le verdict est clair, c'est intelligent, souvent brillant, et si le propos aurait mérité une histoire peut être plus subtile ou moins linéaire, et un traitement graphique plus engagé et moins grand public, il faut reconnaitre que l'ensemble est cohérent, et qu'il se lit et se digère bien. Une fois que je me suis rendu compte que je confondais avec un autre roman, et que je ne l'avais pas lu, j'ai beaucoup apprécié de découvrir cette histoire et ces réflexions à travers la BD car les idées y sont alors plus facilement lisibles et on peut alors mieux les extraire et les réfléchir que lorsqu'elles sont noyées dans un livre. Pour le dessin, si j'assume facilement qu'il n'est pas dans un style que je recherche personnellement, il est aussi nécessaire pour moi de faire amende honorable. Il est ici adapté au propos et le rend lisible, et fin au niveau des émotions lorsqu'il le faut. Je ne peux que vous en recommander la lecture. Après à vous de voir si vous souhaitez le lire en BD ou en livre, mais c'est un beau roman/roman graphique de développement personnel très constructif.
×
×
  • Créer...