Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'manga'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


101 résultats trouvés

  1. poseidon2

    Moriarty t8

    Suite de l'histoire de Jack l'eventreur et enfin retour sur le devant de la scène de Sherlock Holmes.... enfin sur le derrière de la scène. Et c'est un peu le soucis de cette série. Si elle se lit bien et que l'histoire reste plaisante même si globalement abracabrantesque, c'est beaucoup trop facile pour la famille Moriarty. Ils ne rencontrent jamais aucun écueil et leurs plans se déroulent trop sans acros. Si au début c'était sympa de voir le mal triompher, c'est devenu trop monotone. De plus le fait qu'ils soient vraiment supérieurs à Sherlock Holmes rend encore plus cette facilité irritante. De plus l'auteur tourne enormement en boucle sur ces justifications de crimes au point d'en devenir saoulant. Donc d'un manga intéressant et innovant on est passé à un manga juste plaisant. C'est bien dommage.
  2. poseidon2

    Moriarty t8

    Titre de l'album : Moriarty t8 Scenariste de l'album : Miyoshi Dessinateur de l'album : Vandame Coloriste : Editeur de l'album : Kana Note : Résumé de l'album : Dans un entrepôt désaffecté, les hommes à l’origine de Jack L’éventreur se sont réunis pour parler de la suite de leur plan. L’un d’eux annonce qu’il est temps de passer à la phase « égorgement et éviscération » dès qu’ils mettront la main sur une prostituée. Si tous sont d’accord, un des hommes craint qu’il soit compliqué de trouver une jeune femme volontaire. Néanmoins, on lui fait comprendre que, avec de l’argent, on peut toujours trouver une prostituée. La décision est donc validée à l’unanimité quand débarquent deux hommes : William et Louis Moriarty. William explique qu’il est le « Prince du crime » et qu’il est venu les punir pour la série de meurtres qu’ils ont commis... Critique : Suite de l'histoire de Jack l'eventreur et enfin retour sur le devant de la scène de Sherlock Holmes.... enfin sur le derrière de la scène. Et c'est un peu le soucis de cette série. Si elle se lit bien et que l'histoire reste plaisante même si globalement abracabrantesque, c'est beaucoup trop facile pour la famille Moriarty. Ils ne rencontrent jamais aucun écueil et leurs plans se déroulent trop sans acros. Si au début c'était sympa de voir le mal triompher, c'est devenu trop monotone. De plus le fait qu'ils soient vraiment supérieurs à Sherlock Holmes rend encore plus cette facilité irritante. De plus l'auteur tourne enormement en boucle sur ces justifications de crimes au point d'en devenir saoulant. Donc d'un manga intéressant et innovant on est passé à un manga juste plaisant. C'est bien dommage. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/moriarty-tome-8?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. poseidon2

    Kingdom t43-44

    Suite et fin de la bataille Kokuyou... et, une fois n'est pas coutume, fin du mini arc... qui ne servait qu'à combler l'histoire. Bon vu le niveau globale de la série, certains diront que je fais le difficile mais reste que cette bataille et ces tomes... ne servent à rien du tout. Mais vraiment. Un peu à voir le personnage de Kanki mais on le connaissait déjà. Cette bataille n'avance pas la conquête de la chine. On a l'impression qu'elle est là pour éviter de dire : 2 ans plus tard. On a certes une bonne bataille et un super Shin mais on a une impression de déjà-vu qui est juste coupé par la démonstration de cruauté de Kanki. Peut-être que cet antagoniste servira plus tard mais pour l'instant ce combat est juste un combat pour mettre un peu de batailles entre les magouille politiques. Heureusement les prochains sont d'un tout autre niveau
  4. poseidon2

    Kingdom t43-44

    Titre de l'album : Kingdom t43-44 Scenariste de l'album : Yasuhisa Hara Dessinateur de l'album : Yasuhisa Hara Coloriste : Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note : Résumé de l'album : Le réveil de l'unité Hi Shin !! La bataille de Kokuyou se déroule sans que l'un des deux camps ne prennent le pas sur l'autre. Les combats s'intensifient toutefois suite à une charge puissante, menée par l'unité de Hi Shin, tandis que Kanki demeure toujours sur le retrait. Du côté des forces de Zhao, le général Kisui, déterminé à défendre ses terres, fait montre d'une grande bravoure, tandis que le commandant en chef Keisha, étonnamment, décide d'agir d'une façon contraire à ses habitudes. C'est toute la région de Kokuyou qui bouillonne sous l'enthousiasme des soldats des deux armées, bien résolues à en finir...!! Critique : Suite et fin de la bataille Kokuyou... et, une fois n'est pas coutume, fin du mini arc... qui ne servait qu'à combler l'histoire. Bon vu le niveau globale de la série, certains diront que je fais le difficile mais reste que cette bataille et ces tomes... ne servent à rien du tout. Mais vraiment. Un peu à voir le personnage de Kanki mais on le connaissait déjà. Cette bataille n'avance pas la conquête de la chine. On a l'impression qu'elle est là pour éviter de dire : 2 ans plus tard. On a certes une bonne bataille et un super Shin mais on a une impression de déjà-vu qui est juste coupé par la démonstration de cruauté de Kanki. Peut-être que cet antagoniste servira plus tard mais pour l'instant ce combat est juste un combat pour mettre un peu de batailles entre les magouille politiques. Heureusement les prochains sont d'un tout autre niveau Autres infos : Meian Edition Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/kingdom-tome-43?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  5. poseidon2

    Why nobody remenber my world t4

    Decidement ce manga est vraiment surprenant par sa densité. Que d'histoire passée en 3 volumes et que de promesses à venir. Et ce tome 4 est excellent car il solidifie l'ensemble. En effet on avait eu peur, durant le tome 3, que la série soit courte avec juste un gros combat avec la reine des démons. Les 3 premiers tomes étaient tellement rapides qu'ils laissaient imaginer une série au scénario brouillon et uniquement la pour nous montrer des gros combats. Et bien se tome quatre nous montre que pas du tout. Il y a une vrai histoire. On le voit bien par le changement de région de nos héros et l'arrivée chez les "Anges". En effet le decors est completement differents. Les pouvoirs, la base de la rebellion mais surtout le bestiaires et l'environnement n'ont rien à voir, sont très thématiques et bien expliqués. On se rend compte que nos auteurs maitrisent à merveille leur univers. Et ca c'est un excellent signe pour la suite car si la série continue à ce niveau la de densité, cela nous promet de merveilleuses lectures à venir ! On en redemande !
  6. Titre de l'album : Why nobody remenber my world t4 Scenariste de l'album : Kei Sazane Dessinateur de l'album : Arikan Coloriste : Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : Pourquoi personne ne se souvient du monde d'avant ? La Grande Guerre pour la suprématie du monde qui opposa les cinq races se solda par la victoire de l'humanité menée par le héros Sid. Mais le monde a tout à coup été "réécrit" et, dans ce nouveau monde, les humains ont perdu la Grande Guerre des cinq races. Après avoir hérité de l'épée de Sid, le héros légendaire qui a conduit l'humanité à la victoire dans le vrai monde, le jeune Kai fait soudainement la rencontre de Rinne, une mystérieuse jeune fille attachée à des chaînes. C'est alors qu'apparaît une autre étrange créature féminine ressemblant à une marionnette atrocement mutilée... Un jeune homme dont l'existence a été effacée va tenter de remettre en place le vrai monde tel qu'il était avant ! Critique : Decidement ce manga est vraiment surprenant par sa densité. Que d'histoire passée en 3 volumes et que de promesses à venir. Et ce tome 4 est excellent car il solidifie l'ensemble. En effet on avait eu peur, durant le tome 3, que la série soit courte avec juste un gros combat avec la reine des démons. Les 3 premiers tomes étaient tellement rapides qu'ils laissaient imaginer une série au scénario brouillon et uniquement la pour nous montrer des gros combats. Et bien se tome quatre nous montre que pas du tout. Il y a une vrai histoire. On le voit bien par le changement de région de nos héros et l'arrivée chez les "Anges". En effet le decors est completement differents. Les pouvoirs, la base de la rebellion mais surtout le bestiaires et l'environnement n'ont rien à voir, sont très thématiques et bien expliqués. On se rend compte que nos auteurs maitrisent à merveille leur univers. Et ca c'est un excellent signe pour la suite car si la série continue à ce niveau la de densité, cela nous promet de merveilleuses lectures à venir ! On en redemande ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/why-nobody-remembers-my-world-tome-4?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  7. poseidon2

    The unwanted undead adventurer t1

    En voilà une approche du manga de fantaisie un peu innovante. Déjà le traitement global de la série est sympa : c'est très adulte. C'est de l'exploration de donjon en mode jeu vidéo comme beaucoup mais ici on n'a pas (encore ?) le droit à notre personnage débile et à nos blagues lourdingues. La fille n'est pas cucul au possible et notre héros réfléchit. Rien que ce traitement adulte change par rapport à la multitude des mangas de fantaisy. Ensuite l'histoire est aussi sympa. Ce héros loser qui meurt mais se retrouve ressuscité en squelette, ennemis des aventuriers donc, offre une approche sympathique avec le besoin de se cacher pour éviter d’être pris pour cible. Le pragmatisme de notre héros est aussi très bon avec tout de suite la solution d'évoluer en tant que monstre pour pouvoir se remettre à discuter et donc pouvoir réintégrer le monde des humains. En bref un premier tome intéressant là ou ses petits collègues du même genre sont au mieux divertissant. Ça change beaucoup !
  8. Titre de l'album : The unwanted undead adventurer t1 Scenariste de l'album : Yu Okano Dessinateur de l'album : Haiji Nakasone Coloriste : Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note : Résumé de l'album : Cela fait maintenant dix ans que Lendt veut devenir aventurier, mais celui-ci stagne au rang inférieur. Un jour, il se rend dans le Donjon de la Lune d'Eau afin de s'y entraîner et d'y trouver des ressources à revendre. Mais il tombe nez à nez avec un Dragon, créature démoniaque qui ne fréquente normalement jamais ce donjon classé " débutant ". Paralysé par sa puissance, il se fait dévorer et meurt. Pourtant, il se réveille sous la forme d'un démon Squelette. Désorienté, il réussit finalement à bénéficier de l'évolution substantielle, une capacité que seuls les monstres possèdent, et décide de tout faire pour redevenir humain. Commence alors une lutte sans merci contre les monstres du donjon ! Adaptée du light novel éponyme, cette série fantastique compte actuellement 5 tomes au Japon. Haiji Nakasone et Yu Okano proposent ici une histoire audacieuse et bien construite appuyée par une narration efficace et un coup de crayon précis et dynamique. Critique : En voilà une approche du manga de fantaisie un peu innovante. Déjà le traitement global de la série est sympa : c'est très adulte. C'est de l'exploration de donjon en mode jeu vidéo comme beaucoup mais ici on n'a pas (encore ?) le droit à notre personnage débile et à nos blagues lourdingues. La fille n'est pas cucul au possible et notre héros réfléchit. Rien que ce traitement adulte change par rapport à la multitude des mangas de fantaisy. Ensuite l'histoire est aussi sympa. Ce héros loser qui meurt mais se retrouve ressuscité en squelette, ennemis des aventuriers donc, offre une approche sympathique avec le besoin de se cacher pour éviter d’être pris pour cible. Le pragmatisme de notre héros est aussi très bon avec tout de suite la solution d'évoluer en tant que monstre pour pouvoir se remettre à discuter et donc pouvoir réintégrer le monde des humains. En bref un premier tome intéressant là ou ses petits collègues du même genre sont au mieux divertissant. Ça change beaucoup ! Autres infos : Edition Meian Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/the-unwanted-undead-adventurer-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  9. Voici de quoi ravir tous les fans du manga MY HERO ACADEMIA! Team UP mission offre un point de vue hors sujet de l'histoire principale tout en restant dans l'air du manga et du développement de nos jeunes héros. On retrouve nos élèves de UA en collaboration avec des héros pour des missions uniques le temps d'un chapitre. Horikoshi nous dévoile donc des interactions et des scènes d'action pour lesquels il n'a pas eu l'occasion de les inclure dans la série principale. Cela nous permet de pouvoir observer l'évolution de nos apprentis héros favoris mais également de les observer travailler en équipe! On retrouve Midoriya devant s'allier à Bakugou ou encore le retour de Melissa ! (clin d'œil au premier film de la série) Je trouve ça très chouette, ça permet de mieux cerner l'évolution de certaines relations, ça apporte des informations complémentaires et mets en avant des personnages qui sont en retrait dans le manga. De plus on peut voir en action des héros dont on sait encore peu de choses comme Hawks ou Miruko. Les missions prennent place aléatoirement dans l'histoire principale, d'où l'évolution de certaines tenues (hiver/été) d'un chapitre à un autre. Les dessins sont réalisés par Yoko Akiyama, offrant une réalisation très proche de l'auteur. Je recommande chaudement à tous les fans de la série, c'est un bonus qui fait très plaisir et qui promet de nous en mettre plein les yeux !
  10. Titre de l'album : My Hero Academya - Team UP mission - T#1 Scenariste de l'album : Kohei Horikoshi Dessinateur de l'album : Yoko Akiyama Coloriste : Editeur de l'album : Ki-oon Note : Résumé de l'album : Avec la retraite forcée d'All Might, il est urgent de préparer la relève. Un nouveau système, baptisé «Team Up Mission», est mis en place pour tous les apprentis héros : ils formeront des groupes chargés de patrouiller aux côtés des professionnels ! En plus de leur faire gagner une précieuse expérience du terrain, cette organisation leur apprendra à s'adapter à n'importe quel partenaire. Les élèves du lycée Yuei vont devoir faire de leur mieux avec les équipes qui leur auront été assignées... Certains cocktails promettent d'être explosifs ! Que se passe-t-il quand on mélange les détonations de Katsuki aux pouvoirs gravitationnels d'Ochaco ? Izuku sortira-t-il vivant de la compétition entre les inventrices de génie Mei et Mélissa ?! Sun Eater gagnera-t-il en confiance auprès de Tenya et de Momo ? Le spin-off officiel My Hero Academia Team Up Mission est l'occasion de découvrir des histoires 100 % inédites et de voir en action des équipes inattendues ! Un must pour tous les fans de My Hero Academia ! Critique : Voici de quoi ravir tous les fans du manga MY HERO ACADEMIA! Team UP mission offre un point de vue hors sujet de l'histoire principale tout en restant dans l'air du manga et du développement de nos jeunes héros. On retrouve nos élèves de UA en collaboration avec des héros pour des missions uniques le temps d'un chapitre. Horikoshi nous dévoile donc des interactions et des scènes d'action pour lesquels il n'a pas eu l'occasion de les inclure dans la série principale. Cela nous permet de pouvoir observer l'évolution de nos apprentis héros favoris mais également de les observer travailler en équipe! On retrouve Midoriya devant s'allier à Bakugou ou encore le retour de Melissa ! (clin d'œil au premier film de la série) Je trouve ça très chouette, ça permet de mieux cerner l'évolution de certaines relations, ça apporte des informations complémentaires et mets en avant des personnages qui sont en retrait dans le manga. De plus on peut voir en action des héros dont on sait encore peu de choses comme Hawks ou Miruko. Les missions prennent place aléatoirement dans l'histoire principale, d'où l'évolution de certaines tenues (hiver/été) d'un chapitre à un autre. Les dessins sont réalisés par Yoko Akiyama, offrant une réalisation très proche de l'auteur. Je recommande chaudement à tous les fans de la série, c'est un bonus qui fait très plaisir et qui promet de nous en mettre plein les yeux ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/my-hero-academia-team-up-mission-tome-1 Voir la totalité de enregistrement
  11. poseidon2

    Nyankees t2-3

    Franchement plus ça va et plus je me demande pourquoi j'aime cette série. Des combats de chats... sincèrement ? Mais il y a un je ne sais quoi qui me plait. Bon au final c'est plus des combats d'humains que de chat mais l'idée est la même. Je pense que ce qui me plait dans cette série c'est le fait que les humains aient des réactions de chat. Ils se couchent en boulent pour dormir, ils se réchauffent au soleil et ils ronronnent quand ils sont contents. Et ça suffit à faire mon bonheur. C'est con mais ça détends après une journée à la con au bureau ! Et c'est déjà vraiment bien de pouvoir se détendre :) Cerise sur le gâteau, le tome 3 nous apporte une variété de chat et de défi qui rendent le scénario très sympa a suivre ! Je n'en demandais pas tant
  12. poseidon2

    Nyankees t2-3

    Titre de l'album : Nyankees t2-3 Scenariste de l'album : Atsushi Okada Dessinateur de l'album : Atsushi Okada Coloriste : Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : 50% chats - 50% furyô - 100 teigneux ! Et si en plein combat, les chats étaient représentés comme des furyô, ces loubards japonais ? Après avoir mis le quartier de Nekonaki sens dessus dessous, Ryûsei, le chat balafré, va découvrir le boss du redoutable gang des Goblin Cat Tails ! Critique : Franchement plus ça va et plus je me demande pourquoi j'aime cette série. Des combats de chats... sincèrement ? Mais il y a un je ne sais quoi qui me plait. Bon au final c'est plus des combats d'humains que de chat mais l'idée est la même. Je pense que ce qui me plait dans cette série c'est le fait que les humains aient des réactions de chat. Ils se couchent en boulent pour dormir, ils se réchauffent au soleil et ils ronronnent quand ils sont contents. Et ça suffit à faire mon bonheur. C'est con mais ça détends après une journée à la con au bureau ! Et c'est déjà vraiment bien de pouvoir se détendre :) Cerise sur le gâteau, le tome 3 nous apporte une variété de chat et de défi qui rendent le scénario très sympa a suivre ! Je n'en demandais pas tant Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/nyankees-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  13. poseidon2

    Les aventures de Roxy t4

    Bon je ne vais pas argumenter sur le fait qu'on aime le personnage de Roxy. Tout le monde aime le personnage de Roxy ! Et ça à suffit à notre bonheur lors des trois premiers tomes. Mais là à la fin de ce tome 4..... Et bien j'aurais envie de dire : Pourquoi ne pas se concentrer sur la série mère plutôt ? Vous savez celle que tout le monde attends et qui sort à vitesse d'escargots (pour les mangas).... Car si ce tome 4 n'est pas mauvais, il dépasse tout juste le sympathique. On continue d'en apprendre plus sur Roxy et sur ce qu'elle fait en parallèle du périple de Rudeus mais quelque part cela impact peu la série mère et l'histoire fournis est de bien moindre envergure. Aucun lien avec les grandes puissances mystères du monde ni même avec Rudeus lui-même. Un spin off fait pour vendre des mangas et plaire aux fans. Pas désagréable mais on aurait préféré lire ca une fois la série principale finie...
  14. Titre de l'album : Les aventures de Roxy t4 Scenariste de l'album : Rifujin Na Magonote Dessinateur de l'album : Shoko Iwami Coloriste : Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : Toujours accompagnée du ménestrel, Roxy poursuit son voyage à travers le continent central. Sur le chemin, en voulant sauver une mère et son enfant d’une bande de voleurs, elle ôte malencontreusement la vie à l’un des bandits, une tragédie qui ne cesse de la hanter depuis. La jeune femme, désormais devenue une aventurière accomplie, réussira-t-elle à surmonter cet obstacle auquel le destin l’a forcée à se heurter ? En arrivant au royaume d’Asura, elle espère revoir l’une de ses plus vieilles connaissances… Mais que lui réservent les retrouvailles ? Critique : Bon je ne vais pas argumenter sur le fait qu'on aime le personnage de Roxy. Tout le monde aime le personnage de Roxy ! Et ça à suffit à notre bonheur lors des trois premiers tomes. Mais là à la fin de ce tome 4..... Et bien j'aurais envie de dire : Pourquoi ne pas se concentrer sur la série mère plutôt ? Vous savez celle que tout le monde attends et qui sort à vitesse d'escargots (pour les mangas).... Car si ce tome 4 n'est pas mauvais, il dépasse tout juste le sympathique. On continue d'en apprendre plus sur Roxy et sur ce qu'elle fait en parallèle du périple de Rudeus mais quelque part cela impact peu la série mère et l'histoire fournis est de bien moindre envergure. Aucun lien avec les grandes puissances mystères du monde ni même avec Rudeus lui-même. Un spin off fait pour vendre des mangas et plaire aux fans. Pas désagréable mais on aurait préféré lire ca une fois la série principale finie... Autres infos : Et la série mère alors ? Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/mushoku-tensei-les-aventures-de-roxy-tome-4?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  15. edo

    Dead company - T#1

    Titre de l'album : Dead company - T#1 Scenariste de l'album : Yoshiki Tonogai Dessinateur de l'album : Yoshiki Tonogai Editeur de l'album : Ki-oon Note : Résumé de l'album : Ryosuke est le seul survivant d’un terrible massacre. Il ne sait pas pourquoi il s’est retrouvé impliqué dans cette tragédie, ni qui se cachait sous le masque de lapin porté par le responsable… Ces événements traumatisants lui permettent trois ans plus tard de décrocher un emploi de rêve dans la célèbre firme Dead Company, spécialisée dans la production de jeux vidéo de survie. Elle recrute sur un critère étrange : avoir vécu une expérience hors norme… Le jeune homme est ravi de travailler dans un environnement décontracté, chaleureux et valorisant. Ses propositions pour rendre la tâche plus ardue aux joueurs qui s’entretuent à l’écran sont saluées par sa hiérarchie. Pour la Dead Company, son expérience vaut de l’or ! Mais les mignons personnages qui évoluent à l’écran dissimulent en réalité des humains de chair et de sang, contraints de participer à un véritable jeu de mort… Critique : L'auteur reviens avec un 4e volet de son univers d'horreur. Personnellement quand je l'ai reçu j'ai été contente de revoir cette couverture. Malgré avoir été déçu par la dernière saga, retrouver Yoshiki Tonogai m'a fait un petit quelque chose.. Son coup de crayon n'a pas changé on reconnaît très facilement sa patte. J'avoue que j'avais un peu peur de me retrouver dans les mêmes situations que ses derniers mangas, c'est-à-dire que l'univers commençait un peu à tourner en rond et que les scénarios donnaient un air de déjà-vu après la sortie de JUDGE. Mais finalement c'est assez différent. On retrouve nos habituelles têtes d’animaux mais cette fois vous avez l’envers du décors et le point de vue de ceux orchestrant ces tueries.. ! Bien qu'on suive l'histoire avec les yeux de Ryosuke, l'unique survivant d'un de ces jeux macabres dont le but ne semble pas en accord avec les idéaux de la compagnie, on se retrouve rapidement dans l'ambiance créée par l'univers de l'auteur. J'attends le second volet pour observer l'évolution du manga, qui devient intéressant dans le dernier chapitre. Un premier tome un peu longuet sur l'accroche et le lancement de l'histoire à mon goût surtout qu'il s’agit d'une série en trois tomes. Néanmoins, si vous avez apprécié les précédentes œuvres, nuls doutes que vous aimerez Dead Company ! L'ambiance est là, l’intrigue se créer et personne ne semble avoir peur d'en venir au meurtre pour assouvir leurs besoins...! Autres infos : Histoire en 3 tomes Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/dead-company-tome-1 Voir la totalité de enregistrement
  16. The_PoP

    Hasu

    Nouvelle série auto éditée par Leen qui se déroule toujours dans le Japon Féodal. Cette fois-ci cependant, on est clairement dans une BD à l'érotisme un brin voyeur assumé. Mais Leen sait s'y prendre pour dessiner les galipettes, alors ne boudons pas notre plaisir. Graphiquement c'est toujours aussi réussi et le passage en grand format de BD façon franco belge réussit très bien à Leen. Evidemment si vous êtes allergiques au style manga, passez simplement votre chemin. L'histoire est pour le moment assez classiques avec ce réseau d'espionnes / Geisha / Ninja mais c'est un premier tome de mise en place, et je gage que la suite sera un brin plus complexe avec un développement des personnages qui gagneront en profondeur. Ceci dit, déjà en l'état, pour les amateurs du genre, ne boudez pas votre plaisir, c'est frais et très sympathique.
  17. The_PoP

    Hasu

    Titre de l'album : Hasu Scenariste de l'album : Leen Dessinateur de l'album : Leen Coloriste : Leen Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note : Résumé de l'album : Mochizuki Chiyome est une femme issue de la région de Kôga, où vit un certain nombre de clans ninja. Femme et veuve d'un général à la solde de Takeda Shingen, un important Seigneur de guerre, elle a pour mission de créer un réseau de femmes ninja. Ainsi elle fait la rencontre d'une jeune femme au caractère bien trempé, qui vit malgré elle au sein d'une maison close et cherche tant bien que mal à s'en échapper. Chiyome lui offre une seconde vie en la prenant à son service et en lui apprenant l'art du combat mais surtout l'art de la manipulation, de la séduction, et du plaisir... Critique : Nouvelle série auto éditée par Leen qui se déroule toujours dans le Japon Féodal. Cette fois-ci cependant, on est clairement dans une BD à l'érotisme un brin voyeur assumé. Mais Leen sait s'y prendre pour dessiner les galipettes, alors ne boudons pas notre plaisir. Graphiquement c'est toujours aussi réussi et le passage en grand format de BD façon franco belge réussit très bien à Leen. Evidemment si vous êtes allergiques au style manga, passez simplement votre chemin. L'histoire est pour le moment assez classiques avec ce réseau d'espionnes / Geisha / Ninja mais c'est un premier tome de mise en place, et je gage que la suite sera un brin plus complexe avec un développement des personnages qui gagneront en profondeur. Ceci dit, déjà en l'état, pour les amateurs du genre, ne boudez pas votre plaisir, c'est frais et très sympathique. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : http://www.bdfugue.com/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  18. poseidon2

    Fire Force T15

    Au qu'il est bon ce tome 15. Les précédents étaient déjà sympa avec une vraie avancée dans l'histoire du pays et de la secte du feu mais celui la c'est carrement LE tome qu'on attendait depuis ... ben le début Exit (quasiment) la 8ieme brigade sur ce tome ci. On a le droit à une investigation du Joker sur les vérités derrière le religion du feu... et la boum tout explose et on nous dévoile le gros de l'histoire sur un seul tome. Sur la religion, sur Amaterastu, sur le passé, sur la grande guerre, sur la création de la religion, sur l'adora link, le grand prédicateur... Ce en fait donc un des tomes les plus prolifique en histoire de toute la série. Et Atsushi Okubo réussi à quand meme nous livrer des scènes de batailles plutot sympa. On attend maintenant la suite avec une envie qui m'avait quitté depuis un moment sur cette série. Et devinez quoi ? Elle arrive en Octobre
  19. poseidon2

    Fire Force T15

    Titre de l'album : Fire Force T15 Scenariste de l'album : Atsushi Okubo Dessinateur de l'album : Atsushi Okubo Coloriste : Editeur de l'album : Kana Note : Résumé de l'album : L'humanité est terrifiée par le phénomène de combustion humaine. Des brigades spéciales Fire Force ont donc été mises en place avec pour mission de trouver la cause de ce mystérieux phénomène. Le jeune Shinra, nouvelle recrue surnommée le Démon, rêve de devenir un héros. Mais le chemin sera long et il devra, avec ses camarades, apprendre à affronter quotidiennement des Torches humaines. Critique : Au qu'il est bon ce tome 15. Les précédents étaient déjà sympa avec une vraie avancée dans l'histoire du pays et de la secte du feu mais celui la c'est carrement LE tome qu'on attendait depuis ... ben le début Exit (quasiment) la 8ieme brigade sur ce tome ci. On a le droit à une investigation du Joker sur les vérités derrière le religion du feu... et la boum tout explose et on nous dévoile le gros de l'histoire sur un seul tome. Sur la religion, sur Amaterastu, sur le passé, sur la grande guerre, sur la création de la religion, sur l'adora link, le grand prédicateur... Ce en fait donc un des tomes les plus prolifique en histoire de toute la série. Et Atsushi Okubo réussi à quand meme nous livrer des scènes de batailles plutot sympa. On attend maintenant la suite avec une envie qui m'avait quitté depuis un moment sur cette série. Et devinez quoi ? Elle arrive en Octobre Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/fire-force-tome-15?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  20. poseidon2

    Kingdom T41-42

    Dur dur de repartir après avoir atteint un sommet tel que celui du tome 40. En effet après autant d'attente, l'arrivée officiel au pouvoir d'El Sei au dépends de Ryo Fui, est la conclusion des 39 tomes précédents. Rebondir était donc chose compliquée et Yasuhisa Hara a choisi la voie de la sagesse : des tomes introductifs nous lançant tranquillement vers la deuxième partie de l'histoire, la conquête de la chine. Je dis tranquillement parce que ce tome 41 pose les objectifs de chacun : faire partir des 6 nouveaux grands Généraux pour Shin et unifier la chine en commençant par obtenir le l'engagement du peuple pour El Sei. Il est donc plus question de politique et de période de paix qu'autre chose. Mais cela permet de lancer une série de combat ou Shin va chercher à briller pour atteindre ce statut si convoité. Et cela commence dans le tome 42, par la bataille de Kokuyou contre l'état de Zhao. Bataille assez standard mais mise en avant par le conflit de personnalité entre Shin et.... le fameux general Kanki. On remonte doucement en puissance pour cette série décidément hors normes.
  21. poseidon2

    Kingdom T41-42

    Titre de l'album : Kingdom T41-42 Scenariste de l'album : Yasuhisa Hara Dessinateur de l'album : Yasuhisa Hara Coloriste : Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note : Résumé de l'album : Un grand pas vers la conquête de la chine. Après être parvenu à pacifier la situation intérieure de l'État de Qin, Ei Sei et Shin sont plus que jamais déterminés à concrétiser leurs rêves mutuels. Au même moment surviennent des évènements suffisamment importants pour ébranler le grand État de Chu... Mais quelle est donc l'étonnante armée alliée à laquelle l'unité Hi Shin, qui a reçu l'ordre de progresser vers l'État de Zhao, va-t-elle servir de renforts... ?! Critique : Dur dur de repartir après avoir atteint un sommet tel que celui du tome 40. En effet après autant d'attente, l'arrivée officiel au pouvoir d'El Sei au dépends de Ryo Fui, est la conclusion des 39 tomes précédents. Rebondir était donc chose compliquée et Yasuhisa Hara a choisi la voie de la sagesse : des tomes introductifs nous lançant tranquillement vers la deuxième partie de l'histoire, la conquête de la chine. Je dis tranquillement parce que ce tome 41 pose les objectifs de chacun : faire partir des 6 nouveaux grands Généraux pour Shin et unifier la chine en commençant par obtenir le l'engagement du peuple pour El Sei. Il est donc plus question de politique et de période de paix qu'autre chose. Mais cela permet de lancer une série de combat ou Shin va chercher à briller pour atteindre ce statut si convoité. Et cela commence dans le tome 42, par la bataille de Kokuyou contre l'état de Zhao. Bataille assez standard mais mise en avant par le conflit de personnalité entre Shin et.... le fameux general Kanki. On remonte doucement en puissance pour cette série décidément hors normes. Autres infos : Meian Edition Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/kingdom-tome-41?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  22. poseidon2

    The cautious hero t1&2

    En voilà un manga étonnamment... sympa. En effet on dirait, à la couverture, que ce n'est qu'un autre manga de fantasiy comme on en a déjà lu 2000 et donc Doki-Doki devient un peu trop un des portes étendards. Et bien en fait pas vraiment. Tout cela grâce au héros et au côté "moquerie"/critique des mangas de ce genre. Rien que l'anti-héros qui st fait super balaise parce qu'il réfléchit a tous les cas possible c'est sympa. La tête des méchants quand ils se rendent compte que le héros a tous prévu...En ajoutant à cela une déesse cruche comme ses pieds qui se fait bâcher par le héros à tout bout de champ, on se retrouve avec un manga humoristique plutôt sympa . Un bon moment de détente là où je n'espérais rien.....C'est déjà vraiment pas mal.
  23. Titre de l'album : The cautious hero t1&2 Scenariste de l'album : Tuchihi Dessinateur de l'album : Koyuki Coloriste : Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : La déesse Ristarte a reçu l'ordre de sauver Geaburande, un monde dont la difficulté de sauvetage est particulièrement élevée. Par chance, elle tombe sur le dossier de Seiya Ryûgûin, un héros hyper qualifié qu'elle décide d'invoquer aussitôt ! Alors qu'elle s'attend à une aventure bien tranquille, elle découvre vite que Seiya fait systématiquement preuve d'une prudence maladive, à un point qu'elle n'imagine pas ! Les nerfs de Ristarte vont être mis à rude épreuve pour convaincre son héros trop prudent d'utiliser ses talents ! Critique : En voilà un manga étonnamment... sympa. En effet on dirait, à la couverture, que ce n'est qu'un autre manga de fantasiy comme on en a déjà lu 2000 et donc Doki-Doki devient un peu trop un des portes étendards. Et bien en fait pas vraiment. Tout cela grâce au héros et au côté "moquerie"/critique des mangas de ce genre. Rien que l'anti-héros qui st fait super balaise parce qu'il réfléchit a tous les cas possible c'est sympa. La tête des méchants quand ils se rendent compte que le héros a tous prévu...En ajoutant à cela une déesse cruche comme ses pieds qui se fait bâcher par le héros à tout bout de champ, on se retrouve avec un manga humoristique plutôt sympa . Un bon moment de détente là où je n'espérais rien.....C'est déjà vraiment pas mal. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/cautious-hero-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  24. poseidon2

    The rising of the shield hero t15

    Ahhh le retour d'un de mes chouchous..... Enfin l'un de mes chouchous du passé. Non je ne vais pas être trop méchant aujourd'hui : la série est toujours très sympa et ce tome 15 particulièrement. Ce tome ci accélère un grand coup l'histoire et nous offre plein d’éclaircissement sur l'univers du héros au bouclier. On en apprend surtout beaucoup sur Lark et ses amis venus d'un autre monde. Et l’ambiguïté ne fait qu'augmenter sur le véritable rôle de ces personnages. Mais on sait maintenant vraiment à quoi s'en tenir au niveau des univers/monde de cette série. Tout va bien me direz et l'on se dirige vers une fin de série à plus ou moins court terme. Et bien c'est sans compter... la fin de ce tome ci qui, si elle est TRES sympa niveau histoire, relance... ben quasiment tout en fait..... oui oui. Enfin on espère bien que ce soit transitoire. Mais potentiellement non. Et cette potentialité fait super peur ....
  25. Titre de l'album : The rising of the shield hero t15 Scenariste de l'album : Yusagi Aneko Dessinateur de l'album : Kyu Aiya Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : Trahison, monstres et rivalités : comment survivre dans un RPG avec juste un bouclier ? "Le pouvoir de Reiki est entre mes mains !". La compagnie de Naofumi a enfin atteint le noyau de la tortue spirituelle. Là, elle se retrouve face à face avec celui qui a tout manigancé : un dénommé Kyo, héros au grimoire et détenteur d'arme clanique venu d'un autre monde ! Devant ce nouvel adversaire qui détourne les pouvoirs de Reiki à son avantage, Naofumi et ses alliés sont rapidement en mauvaise posture... mais c'est alors qu'interviennent Lark, Tellis et Glass ! Critique : Ahhh le retour d'un de mes chouchous..... Enfin l'un de mes chouchous du passé. Non je ne vais pas être trop méchant aujourd'hui : la série est toujours très sympa et ce tome 15 particulièrement. Ce tome ci accélère un grand coup l'histoire et nous offre plein d’éclaircissement sur l'univers du héros au bouclier. On en apprend surtout beaucoup sur Lark et ses amis venus d'un autre monde. Et l’ambiguïté ne fait qu'augmenter sur le véritable rôle de ces personnages. Mais on sait maintenant vraiment à quoi s'en tenir au niveau des univers/monde de cette série. Tout va bien me direz et l'on se dirige vers une fin de série à plus ou moins court terme. Et bien c'est sans compter... la fin de ce tome ci qui, si elle est TRES sympa niveau histoire, relance... ben quasiment tout en fait..... oui oui. Enfin on espère bien que ce soit transitoire. Mais potentiellement non. Et cette potentialité fait super peur .... Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/the-rising-of-the-shield-hero-tome-15?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
×
×
  • Créer...