Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'manga'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Bons plans net sur la BD
    • Les archives de 1001 BD.com
  • Et si on parlait d'autre chose ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


36 résultats trouvés

  1. Titre de l'album : Asadora t2 Scenariste de l'album : Naoki Urasawa Dessinateur de l'album : Naoki Urasawa Editeur de l'album : Kana Note de l'album : 4.5 Résumé de l'album : La course à travers la vie, de l'après-guerre jusqu'à aujourd'hui, d'une femme nommée Asa Asada, avec en arrière-plan une terrible menace. Critique : Qu'est-ce qu'il est bon ce Naoki Urasawa. Vraiment. Il nous avait surpris avec ce premier tome assez étrange ou la partie "fantastique" était mise au second plan pour nous concentrer sur le personnage d’Asa. Et bien ce tome deux nous prends encore de cours, et d'excellente façon, nous fait faire un bond en avant dans ce tome ci. On retrouve une Asa bien plus grande mais une Asa qui reste le centre de notre histoire et qui continue de nous ravir de par son caractère de petite fille effrontée. Mais là ou Urasawa est bon, c'est qu'il continue à nous poser des petits cailloux sur l'histoire du monstre. Petits cailloux qui en rencontre d'autre et qui sont en train de former un véritable chemin pour quelque chose de bien plus gros. Le papa de Monster, de 20th Century boys et de Pluto est donc en passe de réussir encore une fois une superbe série. La suite vite !!! Autres infos : Un bon auteur ca se voit vite Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/asadora-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  2. Titre de l'album : Why nobody remenber my world t3 Scenariste de l'album : Sazane Dessinateur de l'album : Arikan Editeur de l'album : Doki-Doki Note de l'album : 4 Résumé de l'album : La Grande Guerre pour la suprématie du monde qui opposa les cinq races se solda par la victoire de l’humanité menée par le héros Sid. Mais le monde a tout à coup été “réécrit” et, dans ce nouveau monde, les humains ont perdu la Grande Guerre des cinq races. Après avoir hérité de l’épée de Sid, le héros légendaire qui a conduit l’humanité à la victoire dans le vrai monde, le jeune Kai fait soudainement la rencontre de Rinne, une mystérieuse jeune fille attachée à des chaînes. C’est alors qu’apparaît une autre étrange créature féminine ressemblant à une marionnette atrocement mutilée… Un jeune homme dont l’existence a été effacée va tenter de remettre en place le vrai monde tel qu’il était avant ! Critique : Et bien voilà un manga qui ne traîne pas ! Et c'est bien ! J’avais un peu peur que ce tome soit essentiellement consacré au combat contre le champion des démons et qu'on se retrouve avec juste une grosse baston. Et bien pas du tout. Enfin pas que surtout On a beaucoup de combat dans tous les sens avec des démons plus fort les uns que les autres mais on a aussi pas mal d'explications dont "the famous one" qu'on attendait depuis le début. Ce tome lance donc série directement vers sa phase "finale" de retour à la normale ce qui est plutôt impressionnant vu que l'on est au tome 3 seulement. Cela oriente le manga vers une série en moins de 10 (5 en cours au japon) tomes (enfin j'espère). Et si on pouvait s'y tenir ça ferait une super minisérie Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/why-nobody-remembers-my-world-tome-3?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. poseidon2

    Why nobody remenber my world t3

    Et bien voilà un manga qui ne traîne pas ! Et c'est bien ! J’avais un peu peur que ce tome soit essentiellement consacré au combat contre le champion des démons et qu'on se retrouve avec juste une grosse baston. Et bien pas du tout. Enfin pas que surtout On a beaucoup de combat dans tous les sens avec des démons plus fort les uns que les autres mais on a aussi pas mal d'explications dont "the famous one" qu'on attendait depuis le début. Ce tome lance donc série directement vers sa phase "finale" de retour à la normale ce qui est plutôt impressionnant vu que l'on est au tome 3 seulement. Cela oriente le manga vers une série en moins de 10 (5 en cours au japon) tomes (enfin j'espère). Et si on pouvait s'y tenir ça ferait une super minisérie
  4. poseidon2

    Asadora t2

    Qu'est-ce qu'il est bon ce Naoki Urasawa. Vraiment. Il nous avait surpris avec ce premier tome assez étrange ou la partie "fantastique" était mise au second plan pour nous concentrer sur le personnage d’Asa. Et bien ce tome deux nous prends encore de cours, et d'excellente façon, nous fait faire un bond en avant dans ce tome ci. On retrouve une Asa bien plus grande mais une Asa qui reste le centre de notre histoire et qui continue de nous ravir de par son caractère de petite fille effrontée. Mais là ou Urasawa est bon, c'est qu'il continue à nous poser des petits cailloux sur l'histoire du monstre. Petits cailloux qui en rencontre d'autre et qui sont en train de former un véritable chemin pour quelque chose de bien plus gros. Le papa de Monster, de 20th Century boys et de Pluto est donc en passe de réussir encore une fois une superbe série. La suite vite !!!
  5. The_PoP

    Shinobi Iri Tome 2

    Et voici le tome 2 de cette petite série de 3 tomes déjà parus et dont la suite est toujours en cours d'écriture. Sortie à l'origine en auto édition (Tengu Edition), vous pouvez désormais les trouver chez Dôshin Editions. On suit toujours avec plaisir les aventures de Tomoe, apprentie Ninja dans un Japon Médiéval peuplé d'animaux anthropomorphes. C'est toujours aussi frais, et même si cette lecture continue de s'adresser plutôt à des ados pour moi, le rythme reste soutenu, les enjeux assez clairs, et l'histoire intéressante. Graphiquement par contre on sent que l'auteure progresse et maitrise de plus en plus ses personnages. C'est beau, soigné et propre. Rien à redire. Si vous avez des jeunes ados, filles ou garçon, qui aiment l'esprit manga, je ne peux que vous conseiller cette petite trouvaille rafraichissante. Après si vous êtes un adulte sensible aux mangas et que vous cherchez un moment de détente dans un univers sympa, vous pouvez vous offrir une petite sucrerie avec ce Shinobi Iri
  6. Titre de l'album : Shinobi Iri Tome 2 Scenariste de l'album : Leen Dessinateur de l'album : Leen Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note de l'album : 3 Résumé de l'album : Shinobi Iri s'inspire de faits réels qui se sont déroulés au XVIe siècle, dans l'archipel nippon, précédant le soulèvement des habitants de la province d'Iga, berceau des shinobi experts en ninjutsu.La jeune et intrépide protagoniste, Tomoe, est une kunoichi (femme ninja) désirant faire ses preuves dans un monde d'hommes. Difficile pour elle de trouver sa place! Son père, le chef du village Ueno, est de plus très protecteur avec elle. C'est ainsi que, accompagnée de son frère Genzô, elle se lancera tête baissée dans une mission qui scellera l'avenir de son clan...Vous découvrirez ainsi l'histoire du clan Hattori, dont le destin bascula lorsque le seigneur de guerre Oda Nobunaga se lança à l'assaut de la vallée d'Iga pour éliminer les guerriers ninja, dernier obstacle qui l'empêchait de régner sans partage sur le Japon. Critique : Et voici le tome 2 de cette petite série de 3 tomes déjà parus et dont la suite est toujours en cours d'écriture. Sortie à l'origine en auto édition (Tengu Edition), vous pouvez désormais les trouver chez Dôshin Editions. On suit toujours avec plaisir les aventures de Tomoe, apprentie Ninja dans un Japon Médiéval peuplé d'animaux anthropomorphes. C'est toujours aussi frais, et même si cette lecture continue de s'adresser plutôt à des ados pour moi, le rythme reste soutenu, les enjeux assez clairs, et l'histoire intéressante. Graphiquement par contre on sent que l'auteure progresse et maitrise de plus en plus ses personnages. C'est beau, soigné et propre. Rien à redire. Si vous avez des jeunes ados, filles ou garçon, qui aiment l'esprit manga, je ne peux que vous conseiller cette petite trouvaille rafraichissante. Après si vous êtes un adulte sensible aux mangas et que vous cherchez un moment de détente dans un univers sympa, vous pouvez vous offrir une petite sucrerie avec ce Shinobi Iri Autres infos : Editeur indépendant Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.doshin-editions.com/store/p61/Shinobi_Iri_-_Tome_2.html?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  7. Titre de l'album : Versailles of the dead t3 Scenariste de l'album : Kumiko Suekane Dessinateur de l'album : Kumiko Suekane Editeur de l'album : Kana Note de l'album : 2 Résumé de l'album : Bien déterminé à récupérer les pierres précieuses dont il aura besoin pour ressusciter Jeanne d'Arc, le futur roi de France s'éclipse presque toutes les nuits pour commettre ses larcins. Le jeune Napoléon, désireux d'être témoin de ce miracle, se rend de son plein gré à Versailles avec les pierres qu'il a en sa possession. Mais Marie-Antoinette semble avoir ses propres desseins et est prête à tout pour les réaliser... Critique : Bon alors déjà avant ce tome 3 c'était déjà pas mal n'importe quoi avec des Zombies à l'époque de Louis XVI, une Marie-Antoinette remplacée par un homme lui-même replacé par un démon...Un Louis XVI neuneu qui cherche des diamants pour ressusciter Jeanne d'Arc.... Enfin pas mal n'importe quoi. Là on ajoute une couche. Ça devient vraiment un What The Fuck manga. Inclassable. Si on aime le bourrin, les décapitations de Zombies, les résurrections ou le gore. On pourra aimer. Si non on passe. Et si on aime qu’est-ce que donne ce t3 ? Ben ça avance. On a toujours du mal à bien savoir qui est qui mais on voit qu'il se passe des choses sans vraiment savoir ou ça va. Mais bon on ne lit pas trop ce genre de manga pour avoir une histoire non ? Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/versailles-of-the-dead-tome-3?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  8. poseidon2

    Versailles of the dead t3

    Bon alors déjà avant ce tome 3 c'était déjà pas mal n'importe quoi avec des Zombies à l'époque de Louis XVI, une Marie-Antoinette remplacée par un homme lui-même replacé par un démon...Un Louis XVI neuneu qui cherche des diamants pour ressusciter Jeanne d'Arc.... Enfin pas mal n'importe quoi. Là on ajoute une couche. Ça devient vraiment un What The Fuck manga. Inclassable. Si on aime le bourrin, les décapitations de Zombies, les résurrections ou le gore. On pourra aimer. Si non on passe. Et si on aime qu’est-ce que donne ce t3 ? Ben ça avance. On a toujours du mal à bien savoir qui est qui mais on voit qu'il se passe des choses sans vraiment savoir ou ça va. Mais bon on ne lit pas trop ce genre de manga pour avoir une histoire non ?
  9. Titre de l'album : Walking Cat t1 Scenariste de l'album : Tomo Kitaoka Dessinateur de l'album : Tomo Kitaoka Editeur de l'album : Kana Note de l'album : 4 Résumé de l'album : Quand les morts-vivants se mirent à errer, ce fut le début de la fin du monde ! Par un curieux concours de circonstances, Jin Yahiro sauve Yuki, un chat blanc. L’homme et le félin entament leur périple à la recherche de Satoko, l’épouse de Jin, dont il a perdu la trace… Au milieu du désespoir, ce chat pourrait apporter une lueur d’espoir… Critique : Oui oui vous avez bien compris. Dans la mode (débile ?) de mettre des chats partout, voici que Kana nous propose une minisérie... ou l'on suit un chat dans le monde de Walking Dead. Bon OK ils n'ont pas la licence on est donc dans un monde plein de Zombies..... Et bien tenez-vous bien... j'ai trouvé ça vachement bien Oui oui. Moi qui n'aime pas le genre zombiesque, cette histoire m'a passionné. En fait Tomo Kitaoka se sert du chat uniquement pour nous montrer l'aspect humain normal de cette catastrophe de zombies. Pas de héros au bras coupé ici. Pas Negan non plus. Juste un personne qui veut sauver sa vie...et celle de son chat devenu son seul et meilleur amis. C'est très humain, prenant et très beau par le réalisme de l'histoire. Une vraie belle surprise qui recoupe pourtant deux genres que je n’apprécie pas vraiment : les zombies et les chats. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/walking-cat-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  10. edo

    Act-age - T# 1 & 2

    ACT-AGE SERIE: Act-age SCENARIO : Tatsuya MATSUKI DESSIN : Shiro USAZAKI GENRE : Shonen EDITION : KI-OON Acheter sur BDfugue TOME 1 & TOME 2 Résumé : Des dizaines de milliers de candidats pour une poignée d'élus... L'agence Stars est connue pour la sévérité de sa sélection, mais aussi pour son aptitude à dénicher les étoiles du cinéma de demain. Derrière les paillettes et la lumière des projecteurs se joue une lutte féroce pour la survie... C'est dans ce climat ultra-compétitif que la jeune Kei tente sa chance, poussée par la nécessité de trouver un gagne-pain pour nourrir ses frères et soeurs. Quand Sumiji Kuroyama, réalisateur aussi génial que méconnu, découvre la lycéenne au cours d'un casting, c'est le coup de coeur : cette Kei Yonagi est une véritable pépite ! Elle ne joue pas, elle devient son personnage. Il le sait, cette technique à double tranchant peut mener à la gloire comme à la folie... Malgré tout, il prend l'adolescente sous son aile pour polir ce diamant brut et dévoiler son éclat. De plateaux en auditions, Kei débute à marche forcée l'apprentissage du dur métier d'actrice ! Ne la cherchez plus, la nouvelle star est là ! Par l'originalité de son thème et la force de ses personnages, Act-age renouvelle avec brio le genre du shonen. Intrigant et puissant, à l'image de sa fascinante héroïne, le dernier-né du Shonen Jump n'a pas fini de faire parler de lui ! Ce manga est vivant. C'est difficile à exprimer mais j'étais en haleine tout le long de la lecture et j'en veux encore ! J'ai été très surprise d'être autant accroché à ce manga qui, à la première allure, ressemblait à un shojo... alors que, non, pas du tout ! Ne vous fiez pas à ses couvertures et prenez le risque de vous y plonger, ça vaut clairement le détour. C'est prenant et captivant au point ou le temps semble s'arrêter autour de nous. L'héroïne est dérangeante ? Elle met mal à l'aise ? Oui, si on s'arrête au premier constat et au point de vue extérieur. Effectivement, l'interprétation des gens qui la côtoient que très peu de temps et qui ne prennent pas le temps de la comprendre souligne et dénonce en quelque sorte la bêtise humaine à ne pas s'intéresser aux gens qui l'entourent. Parce qu'une fois qu'on obtient le point de vue trop innocent de Kei on comprend comment elle fonctionne et pourquoi elle agit ainsi. Je ne sais pas si c'est parce que je suis familière à l'environnement et aux jargons utilisés dans le monde du cinéma et des techniques d'acting mais cette histoire me fascine. C'est très changeant, original et intéressant. Les émotions sont si réalistes qu'on arrive à les ressentir aux travers des pages. Le détail apportés aux dessins, principalement aux yeux des personnages donne un gros plus et je suis faaaan. Les deux premier tomes se dévorent et l'histoire avance rapidement, peut être un peu trop vite a un certain moment mais c'est pour introduire l'ensemble des personnages qui feront parti de l'aventure de notre Héroïne, donc tout pardonné. J'ai hâte d'avoir le prochain volume entre les mains! Bref foncez. Ce petit bijou est d'une qualité extraordinaire. Merci Ki-oon, merci Shonen-Jump pour cette petite merveille. Ma note :
  11. poseidon2

    Walking Cat t1

    Oui oui vous avez bien compris. Dans la mode (débile ?) de mettre des chats partout, voici que Kana nous propose une minisérie... ou l'on suit un chat dans le monde de Walking Dead. Bon OK ils n'ont pas la licence on est donc dans un monde plein de Zombies..... Et bien tenez-vous bien... j'ai trouvé ça vachement bien Oui oui. Moi qui n'aime pas le genre zombiesque, cette histoire m'a passionné. En fait Tomo Kitaoka se sert du chat uniquement pour nous montrer l'aspect humain normal de cette catastrophe de zombies. Pas de héros au bras coupé ici. Pas Negan non plus. Juste un personne qui veut sauver sa vie...et celle de son chat devenu son seul et meilleur amis. C'est très humain, prenant et très beau par le réalisme de l'histoire. Une vraie belle surprise qui recoupe pourtant deux genres que je n’apprécie pas vraiment : les zombies et les chats.
  12. Titre de l'album : Moriarty t7 Scenariste de l'album : Ryosuke Takeuchi Dessinateur de l'album : Hikaru Miyoshi Editeur de l'album : Kana Note de l'album : 2.5 Résumé de l'album : Deux frères orphelins sont accueillis dans la famille Moriarty, grâce aux ambitions cachées du fils aîné Moriarty, Albert. Ce dernier abhorre l'aristocratie à laquelle il appartient et le système social qui régit la société britannique. Albert a vu en l'aîné l'intelligence et le charisme dont il avait besoin pour accomplir son rêve de nettoyer la société de ces "êtres inutiles et sales". Albert propose de leur offrir sa richesse et son influence à condition que les garçons mettent leur intelligence au service de son rêve. 13 ans plus tard, à côté de leurs activités officielles, les frères Moriarty sont devenus des "conseillers privés". Avec William à leur tête, ils aident les gens du peuple, victimes d'injustices, à se venger des riches qui les ont fait souffrir. Leur sanction est impitoyable, car la punition qu'ils infligent n'est autre que...la mort ! Critique : Bon là ils m'ont perdu. Je pense que je suis trop vieux.....ou j'ai trop lu d'histoires à cette période. Car là je peux lâcher la bombe, vu qu'on est dans le tome 7 : à la fin du tome précédent, Irène Adler se transforme... en James Bond !! Oui oui. Comme ça pouf... C'est super irréaliste. Mais un truc de fou !!! Et la bim on en remet une couche : Jack l’éventreur entre en scène et la...ben bim on nous ressort une histoire abracadabrantesque pour rattacher Moriarty à Jack l’éventreur. Et ça devient tellement gros que l'on a du mal à se concentrer sur autre chose. Enfin moi. Ma fille qui ne connait pas grand-chose à l'époque ni à Sherlock Holmes elle a adorée ! Elle n'a suivi que l'action et l'aspect : cool on suit les méchants. Donc j'en viens à me dire que je suis peut-être trop vieux pour ce genre de manga.... Je vous encourage à venir en discuter avec moi ! Autres infos : Ca devient n'imp Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/moriarty-tome-7?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  13. poseidon2

    Moriarty t7

    Bon là ils m'ont perdu. Je pense que je suis trop vieux.....ou j'ai trop lu d'histoires à cette période. Car là je peux lâcher la bombe, vu qu'on est dans le tome 7 : à la fin du tome précédent, Irène Adler se transforme... en James Bond !! Oui oui. Comme ça pouf... C'est super irréaliste. Mais un truc de fou !!! Et la bim on en remet une couche : Jack l’éventreur entre en scène et la...ben bim on nous ressort une histoire abracadabrantesque pour rattacher Moriarty à Jack l’éventreur. Et ça devient tellement gros que l'on a du mal à se concentrer sur autre chose. Enfin moi. Ma fille qui ne connait pas grand-chose à l'époque ni à Sherlock Holmes elle a adorée ! Elle n'a suivi que l'action et l'aspect : cool on suit les méchants. Donc j'en viens à me dire que je suis peut-être trop vieux pour ce genre de manga.... Je vous encourage à venir en discuter avec moi !
  14. Titre de l'album : Tales of weddings ring t8 Scenariste de l'album : Maybe Dessinateur de l'album : Maybe Editeur de l'album : Kana Note de l'album : 3 Résumé de l'album : Satô et les cinq princesses sont enfermés dans la Grande Bibliothèque des elfes où ils goûtent à la vie de jeunes mariés. Mais une créature des Abîmes vient perturber leur quotidien… La petite troupe part ensuite continuer son apprentissage dans l’Empire… De nouvelles épreuves y attendent Satô et les princesses ! Critique : Encore un manga qui... prend son temps. Plus ça va plus on respecte notre héros qui résiste encore et toujours à... une horde de femmes qui ne pense qu'à une chose.... On se croirait quand même dans une parodie de manga des fois Mais c'est toujours aussi sympa.... pour un adulte. En effet, et particulièrement sur celui-ci, si on enlève le côté sexy de m'affaire... il ne se passe pas grand-chose. Ils progressent un peu tous et acquiert de nouveaux pouvoirs....mais ça laisse juste un espoir pour la suite. Mais pas la suite tout de suite..... Bref un manga dont on apprécie, étrangement, le fait de n'avoir qu'un tome par ans Tout à l'envers des parutions actuelles quoi.... Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/tales-of-wedding-rings-tome-8?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  15. poseidon2

    Tales of weddings ring t8

    Encore un manga qui... prend son temps. Plus ça va plus on respecte notre héros qui résiste encore et toujours à... une horde de femmes qui ne pense qu'à une chose.... On se croirait quand même dans une parodie de manga des fois Mais c'est toujours aussi sympa.... pour un adulte. En effet, et particulièrement sur celui-ci, si on enlève le côté sexy de m'affaire... il ne se passe pas grand-chose. Ils progressent un peu tous et acquiert de nouveaux pouvoirs....mais ça laisse juste un espoir pour la suite. Mais pas la suite tout de suite..... Bref un manga dont on apprécie, étrangement, le fait de n'avoir qu'un tome par ans Tout à l'envers des parutions actuelles quoi....
  16. poseidon2

    Bloom into you t5

    Allez on va être honnête, je ne m'en souviens plus trop.... alors que j'ai lu ce manga il y a 3 jours. Et ce n'est jamais très bon signe ça. Bon j'en rajoute un peu car ce tome se concentre sur la fin de l'écriture de la pièce et sur la première brouille entre Yu et Tôko.... mais bon on n’est pas au niveau des autres tomes. La série se remarquait par son juste traitement des sentiments des jeunes filles. Sentiments absent ici puisqu'on se concentre sur la "vraie" personnalité de Tôko. On se retrouve donc la avec un tome bateau d'histoire de copine... et un tome qui rame... tout ce tome juste pour le dernier chapitre de la pièce. Le point positif de ce tome 5 c'est que l'on sent qu'une fois la pièce finie et la vraie Tôko révélée (oui oui c'est cousue de fil blanc cette affaire), l'histoire se terminera. Et cela sera une bonne idée de faire que cette série se termine au prochain tome pour éviter de diluer encore plus une bonne sauce, au risque de la rendre très fade.
  17. Titre de l'album : Bloom into you t5 Scenariste de l'album : Nio Nakatani Dessinateur de l'album : Nio Nakatani Editeur de l'album : Kana Note de l'album : 3 Résumé de l'album : Le souhait le plus cher de Yû est : changer Tôko. Voilà pourquoi elle demande à Koyomi de revoir complètement la fin du texte de la pièce du conseil des élèves. Mais Yû et Tôko ne désirent peut-être pas la même chose… « Si essayer de devenir ma soeur est une erreur, qui devrais-je devenir, alors ?! » Je t’aime mais ça ne te regarde pas… Critique : Allez on va être honnête, je ne m'en souviens plus trop.... alors que j'ai lu ce manga il y a 3 jours. Et ce n'est jamais très bon signe ça. Bon j'en rajoute un peu car ce tome se concentre sur la fin de l'écriture de la pièce et sur la première brouille entre Yu et Tôko.... mais bon on n’est pas au niveau des autres tomes. La série se remarquait par son juste traitement des sentiments des jeunes filles. Sentiments absent ici puisqu'on se concentre sur la "vraie" personnalité de Tôko. On se retrouve donc la avec un tome bateau d'histoire de copine... et un tome qui rame... tout ce tome juste pour le dernier chapitre de la pièce. Le point positif de ce tome 5 c'est que l'on sent qu'une fois la pièce finie et la vraie Tôko révélée (oui oui c'est cousue de fil blanc cette affaire), l'histoire se terminera. Et cela sera une bonne idée de faire que cette série se termine au prochain tome pour éviter de diluer encore plus une bonne sauce, au risque de la rendre très fade. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/bloom-into-you-tome-5?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  18. poseidon2

    Smokin parade t7

    Pfff qu'est ce que ce tome 7 est bon. Le meilleur depuis un bon moment. Déjà il clôt l'arc dans les régions du Nord pour nos héros et ne pas trop s'attarder sur chaque arc c'est bien Mais plus que cela... il le fait superbement bien. Entre des combats pas trop brouillons( ce qui n'a pas toujours été le cas sur cette série), une surprise de taille XXL et des personnages qui évoluent vachement... On a tous les ingrédients pour faire une tome dense, intéressant et bien rythmé. Le genre de tome que l'on commence sans pouvoir s’arrêter. Le genre de fin de cycle qu'on aimerait voir dans toutes les séries de manga que l'on suis. Porté toujours par un graphisme somptueux. Le tome de manga du moment
  19. Titre de l'album : Smokin parade t7 Scenariste de l'album : Jinsei Kataoka Dessinateur de l'album : Kondou Kazuma Editeur de l'album : Kana Note de l'album : 4.5 Résumé de l'album : En route pour l’éradication de Noushi ! La nuit connaît nos faiblesses. Elle est glaciale et peut se révéler mortelle. À Boldbolt, la nuit appartient à Noushi. En l’absence de Kukuri, la directrice de la section Nord des Jackalope, et d’Udoh, son sous-chef, Yôkô et ses compagnons d’armes vont l’apprendre à leurs dépens… Critique : Pfff qu'est ce que ce tome 7 est bon. Le meilleur depuis un bon moment. Déjà il clôt l'arc dans les régions du Nord pour nos héros et ne pas trop s'attarder sur chaque arc c'est bien Mais plus que cela... il le fait superbement bien. Entre des combats pas trop brouillons( ce qui n'a pas toujours été le cas sur cette série), une surprise de taille XXL et des personnages qui évoluent vachement... On a tous les ingrédients pour faire une tome dense, intéressant et bien rythmé. Le genre de tome que l'on commence sans pouvoir s’arrêter. Le genre de fin de cycle qu'on aimerait voir dans toutes les séries de manga que l'on suis. Porté toujours par un graphisme somptueux. Le tome de manga du moment Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/smokin-parade-tome-7?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  20. poseidon2

    5 minutes forward t1&2

    Nouvelle série de Kana avec un lancement des deux premiers tomes en meme temps. Et... lecture intriguante. Sous couvert de shonen de base, notre histoire bascule vite... vers un Gantz. Oui oui vous avez bien lu. On est a mis chemin entre Promised neverland et Gantz. Donc vous vous douterez bien que j'aurai du mal à savoir à qui conseiller ce manga. et pourtant, étrangement, j'ai vraiment aimé Ce mélange des genre est rafraichissant. Les enfants, tirés d'un shonen, se retrouvent vite perdus face.... à une horde de Bouddahs qui massacrent tout ceux qu'ils croisent. Oui oui vous avez bien lu. Et ce n'est pas le seul point qui rappel Gantz. En effet il y aussi le fait que personne ne sache du tout qu'est ce que c'est que cette histoire de Statues vivantes mais aussi que les humains ne peuvent quasiment rien faire ! Le petit plus de cette série est le "5 minutes forward". En effet notre héros à la possibilité de revenir 5 minutes AVANT l'attaque des Bouddahs. Mais quand le faire ? quand utiliser cette chance ? C'est la tout le sel de ces deux premiers tomes. Une bonne suprise qui plaira à .. ben je ne sais pas trop. Aux amateurs de mélange des genres Esperons qu'elle continue à nous surprendre dans les prochains tomes !
  21. Titre de l'album : 5 minutes forward t1&2 Scenariste de l'album : Hiroshi Fukuda Dessinateur de l'album : Hiroshi Fukuda Editeur de l'album : Kana Note de l'album : 4 Résumé de l'album : Tokyo, Yamato Shiroaya est un lycéen ordinaire qui souffre d'un complexe d'infériorité par rapport à son jumeau, Yûto. Un jour, un mystérieux voyant confie à Yamato un étrange bracelet qui lui permettra d'aller dans le futur puis de revenir dans le présent. Mais il ne pourra être utilisé qu'une seule fois et sans savoir à quelle date on atterrira ! Incrédule, Yamato se retrouve pourtant projeté dans un avenir incroyable où des statues de bouddhas géantes sont en train de massacrer les humains et menacent la vie de son frère et de ses amis. Le monde a complètement changé ! Yamato s'apprête alors à retourner dans le présent, décidé à tout faire pour empêcher ce massacre. Sauf qu'il se rend compte, au dernier moment, que ce "futur" doit se produire seulement cinq minutes après le moment où il est parti ! Critique : Nouvelle série de Kana avec un lancement des deux premiers tomes en meme temps. Et... lecture intriguante. Sous couvert de shonen de base, notre histoire bascule vite... vers un Gantz. Oui oui vous avez bien lu. On est a mis chemin entre Promised neverland et Gantz. Donc vous vous douterez bien que j'aurai du mal à savoir à qui conseiller ce manga. et pourtant, étrangement, j'ai vraiment aimé Ce mélange des genre est rafraichissant. Les enfants, tirés d'un shonen, se retrouvent vite perdus face.... à une horde de Bouddahs qui massacrent tout ceux qu'ils croisent. Oui oui vous avez bien lu. Et ce n'est pas le seul point qui rappel Gantz. En effet il y aussi le fait que personne ne sache du tout qu'est ce que c'est que cette histoire de Statues vivantes mais aussi que les humains ne peuvent quasiment rien faire ! Le petit plus de cette série est le "5 minutes forward". En effet notre héros à la possibilité de revenir 5 minutes AVANT l'attaque des Bouddahs. Mais quand le faire ? quand utiliser cette chance ? C'est la tout le sel de ces deux premiers tomes. Une bonne suprise qui plaira à .. ben je ne sais pas trop. Aux amateurs de mélange des genres Esperons qu'elle continue à nous surprendre dans les prochains tomes ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/5-minutes-forward-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  22. poseidon2

    Fire Force T14

    Nouveau tome des aventures de nos pompiers favoris et.... un tome dont je ne sais si'l faut se réjouir ou non. En effet ce tome nous apprend beaucoup de choses sur le grand prédicateur. D'ou est ce qu'il viendrait, qui cela serait surement tout ca... mais ces réponses ouvrent le champ des possibles pour la série. Alors que l'on pensait que le combat était bien entamé entre les pompiers et leur ennemi, on se retrouve avec une certaine nombre de nouvelles perspectives intéressantes mais pouvant donner lieux à une cinquantaine de tome encore. Et on sait bien qu'une série de manga qui s'enlise à souvent du mal à finir.... En résumé on dira que c’est un bon tome plein d'informations mais qui met un peu le doute sur une fin de la série en moins de 25 tomes....
  23. Titre de l'album : Fire Force T14 Scenariste de l'album : Atsushi Ohkubo Dessinateur de l'album : Atsushi Ohkubo Editeur de l'album : Kana Note de l'album : 3.5 Résumé de l'album : Sept membres des brigades de la Fire Force, dont Shinra, ont été choisis pour l’opération de débarquement dans la péninsule chinoise. Alors qu’ils se rendent à la Fissure au nord-ouest de Xin Qingdao, ils font la rencontre de la taupe Scop et de ses camarades corbeaux qui ont été chassés de l’Oasis et qui leur proposent de les y conduire. C’est alors qu’ils découvrent, au milieu d’une forêt luxuriante, un objet de culte qui ressemble comme deux gouttes d’eau au générateur d’énergie Amaterasu qui trône au centre de l’empire de Tokyo… Quel est donc au juste cet objet de culte? Et quel lien y a-t-il entre le grand cataclysme survenu il y a 250 ans et l’Adora Burst ? Critique : Nouveau tome des aventures de nos pompiers favoris et.... un tome dont je ne sais si'l faut se réjouir ou non. En effet ce tome nous apprend beaucoup de choses sur le grand prédicateur. D'ou est ce qu'il viendrait, qui cela serait surement tout ca... mais ces réponses ouvrent le champ des possibles pour la série. Alors que l'on pensait que le combat était bien entamé entre les pompiers et leur ennemi, on se retrouve avec une certaine nombre de nouvelles perspectives intéressantes mais pouvant donner lieux à une cinquantaine de tome encore. Et on sait bien qu'une série de manga qui s'enlise à souvent du mal à finir.... En résumé on dira que c’est un bon tome plein d'informations mais qui met un peu le doute sur une fin de la série en moins de 25 tomes.... Autres infos : Ca risque d'etre long Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/fire-force-tome-14?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  24. Les manga en deux tomes sont à double tranchant : soit ils sont réussis car l'auteur ne cherche pas trop à en faire, soit il sont trop dense et difficilement digérable. A la lecture du premier tome, j'ai eu peur que l'on soit dans ce deuxième type. En effet je m’imaginais des sauts dans le passé, des scènes en boucles tout ça tout ça.... alors que non. En fait notre auteur nous livre "juste" deux tomes de plus à "Your lie in April". Alors non ce n'est pas le même auteur mais on a vraiment l'impression qu'il s'agit d'une suite à la célèbre histoire (edit : si vous n'avez pas lu Your Lie In April, vous n'avez jamais lu d'histoire dramatique) avec cette histoire de musicien, de maladie etc.... Et cela donne un ensemble très sympa et assez émouvant. Ce n'est pas un manga fantastique ou l'on réécrit tout le passé en revenant en arrière plusieurs fois. C'est juste un moment éphémère ou l'on se dit "et si j'avais fait ça autrement, est ce que cela aurait été mieux ?" Ce genre de moment qu'il nous est tous arrivé d'avoir est ici mis en image sur deux tomes très sages, très délicats et au final très bien écrit. Un superbe cadeau en coffret pour tout amateur d'histoire romantique.
  25. Titre de l'album : Second Summer, Never see you again T1&2 Scenariste de l'album : Kei Sazane Dessinateur de l'album : Arikan Editeur de l'album : Doki-Doki Note de l'album : 4 Résumé de l'album : La romance qui va bouleverser votre été ! «Je n'aurais jamais dû lui dire que je l'aimais». Rin Moriyama, arrivée au lycée en cours d'année, a été emportée des suites d'une maladie incurable. Sans le savoir, Satoshi Shinohara l'a aidée à réaliser son dernier souhait. Ensemble, ils ont créé un groupe de musique avec lequel ils montent sur scène lors de la fête du lycée. Leur concert est réussi, Rin est heureuse, mais alors qu'elle est en train de vivre ses dernières heures, Satoshi commet une faute a priori irrémédiable : il lui confie ses sentiments pour elle. Quelques mois plus tard, il se retrouve toutefois de nouveau face à elle. Il est mystérieusement renvoyé dans le passé afin de réparer son erreur : permettre à Rin de revivre tout ce qu'ils ont vécu, mais cette fois sans jamais rien lui dire de ce qu'il éprouve... Critique : Les manga en deux tomes sont à double tranchant : soit ils sont réussis car l'auteur ne cherche pas trop à en faire, soit il sont trop dense et difficilement digérable. A la lecture du premier tome, j'ai eu peur que l'on soit dans ce deuxième type. En effet je m’imaginais des sauts dans le passé, des scènes en boucles tout ça tout ça.... alors que non. En fait notre auteur nous livre "juste" deux tomes de plus à "Your lie in April". Alors non ce n'est pas le même auteur mais on a vraiment l'impression qu'il s'agit d'une suite à la célèbre histoire (edit : si vous n'avez pas lu Your Lie In April, vous n'avez jamais lu d'histoire dramatique) avec cette histoire de musicien, de maladie etc.... Et cela donne un ensemble très sympa et assez émouvant. Ce n'est pas un manga fantastique ou l'on réécrit tout le passé en revenant en arrière plusieurs fois. C'est juste un moment éphémère ou l'on se dit "et si j'avais fait ça autrement, est ce que cela aurait été mieux ?" Ce genre de moment qu'il nous est tous arrivé d'avoir est ici mis en image sur deux tomes très sages, très délicats et au final très bien écrit. Un superbe cadeau en coffret pour tout amateur d'histoire romantique. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/second-summer-never-see-you-again-ecrin-tomes-1-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
×
×
  • Créer...