Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Fable toscane et autres récits


    alx23
    • Scenariste: Sergio Toppi Dessinateur: Sergio Toppi Editeur: Mosquito Note :
      Résumé:

      Le manteau de Saint Martin :
      1258, des soudards massacrent de villages et dressent des bûchers pour combattre une hérésie naissante. Deux enfants s'enfuient dans la forêt, poursuivis par des spadassins. Ils pensent trouver le salut dans une chapelle isolée dédiée à Saint Martin. Ivres de sang, les soldats sont sur leurs talons...

      Fable Toscane :
      Dans un village toscan, au XIXème siècle, on est bien loin des changement politiques qui secouent l'Italie. Maître Domenico, le vieux menuisier du village fait la classe aux enfants. C'est un brave homme tranquille, qui paye ses taxes et accepte les œufs en paiement de son travail. Epuisé par une promenade, il s'endort sous un arbre. A son réveil, il trouve que bien des choses ont changé au village. Les gens ne le reconnaissent pas, le grand Duc de Florence a été renversé, la monnaie n'est plus la même... Tout cela va lui causer biens des ennuis.

      Type: BD Europeene L'acheter sur bdfugue Genre: Aventure
     Share

    Fable toscane et autres récits est le dernier album publié en français de Sergio Toppi aux éditions Mosquito. Ce recueil regroupe cinq histoire avec la principale et la plus longue intitulée Fable Toscane. Les quatre autres récits sont des histoires très courtes. Toppi a choisi son Italie natale pour décor de ses cinq histoires, sur des diverses périodes. Sur les quatre histoires courtes, on retrouve le trait de l'auteur qui dessine un bloc de dessins au milieu d'une planche pour raconter l'action. Le rendu est assez bluffant comme souvent avec Toppi. Pour Fable Toscane, Toppi reste plus classique si l'on peut dire avec lui, en présentant des planches avec des cases, typique d'une bande dessinée traditionnelle. Les dessins sont en noir et blanc magnifique. Les histoires oscillent entre fantastiques ou réalistes.
    Les éditions Mosquito font un travail fabuleux pour nous permettre de lire toutes les histoires de Toppi déjà parues ou inédites depuis maintenant plusieurs années. On perd un peu en exotisme avec Fable Toscane comme le décor est l'Italie. Pour finir, un autre album de Toppi est déjà en prévision pour le mois de juillet, La légende de Conair Mór, roi d’Irlande.

     Share


    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Qui est en ligne   0 membre, 0 anonyme, 50 invités (Afficher la liste complète)

    Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne

  • Inscription

    Inscrivez vous gratuitement

  • Dernières Critiques

    • Harmony t7 (fin)
      Note :
      Suite et fin de LA série pour ado de chez Dupuis. Je dis LA série car c'est vraiment le très haut du panier des séries pour ado. Pour tout dire il n'y a rien à redire sur cette série, d'un point de vue BD pour ado. Et ce tome 7 ne trahit pas ses prédécesseurs. 

      On avait pris un peu peur, lors du deuxième cycle, de l'aspect mystique que prenait la série avec les réincarnations des anciens, mais ce tome 7 cloture bien toutes les ramifications de la série et ce de très belle façon. 

      Bourré d'action et de combat, cet album n'en reste pas moins un tome réfléchit qui prend le temps de bien nous expliquer les étapes amenant à la fin de cette histoire tout en preservant important c'est à dire les relations entre les enfants.

      Graphiquement toujours aussi beau, Harmony est LA série qui est sur de plaire à tout lecteur de 10 à 16 ans !
        • Thanks
      • 0 réponse
    • Hercule Agent intergalactique - Tome 3 - Les rebelles
      Note :
      Hercule est la série qui parait chez le Lombard qui lorgne assez ouvertement sur l'objectif de créer une série reprenant les codes de Sillage mais adapté pour les plus jeunes. Forcément je ne suis pas vraiment le public cible et j'ai trouvé que ce tome 3 manquait un peu de relief et d'épaisseur.  

      L'univers graphique est assez sympa et bien pensé, les personnages et les décors sont très imaginatifs avec une planète juste assez originale pour ne pas trop dépaysé les plus jeunes. 

       

      Par contre j'ai trouvé le scénario un peu lourd dans les leçons qu'il donne, alors même que globalement je les partage. Un peu dommage puisqu'on perd quand même en fun dans ...
      • 3 réponses
    • Jour J tome 45 - L'affaire Ravaillac
      Note :
      Les deux scénaristes Fred Duval et Jean-Pierre Pécau poursuivent les uchronies sur l'histoire de monde avec ce tome 45 de la saga Jour J. Pour ce nouvel épisode, les auteurs ont imaginé si Ravaillac n'avait pas réussi à assassiner Henri IV le 14 mai 1610. A partir de ce constat, les deux auteurs se sont inspirés des tensions religieuses entre les catholiques et protestants de cette époque pour construire une intrigue crédible. Rapine et l'abbé sont deux personnages fictifs qui jouent un rôle dans l'échec de l'assassinat et seront au centre de l'histoire. Les dessins de Marco Bianchini sont de qualité pour mettre en image cet fiction et enquête d'époque.
      Les lecteurs de Jour J trouveront leur compte avec l'affaire Ravaillac et une fois de plus les autres lecteurs pourront lire ce one shot par intérêt cet évènement historique modifié pour cet album.
       
      • 1 réponse

    • Comme les autres tome 3
      Note :
      Au fur et à mesure des situations et de l’implication de Tsubaki dans la vie d’Ibuki, ce dernier arrive à avancer et communiquer avec ses proches, que ce soit avec son meilleur ami ou avec son frère. On voit que les personnages ont tous un passé où ils ont été maladroits, où les mots (ou attitude) ont été plus loin qu’ils ne le voulaient. La positive Tsubaki chamboule un peu tout ça et permet à ces garçons de dire enfin leurs attentes, leurs regrets… de communiquer tout simplement.

      Ce que je redoutais au tome 2 est en train d’arriver, l’histoire est gentille mais on arrive dans une trame plus classique, plus banale avec les incompréhensions des ados, leur peine de cœur, la jalousie due à une ex… Il est dommage que l’aspect handicap soit un peu en retrait. Le manga reste sympathique mais il y a des longueurs.
      • 0 réponse
    • 3 Jokers
      Note :
      Bon alors on va resumer la critique en quelques mots : Je vais de ce pas reserver la verion Urban Limited des 3 Jokers. 

      Voila. C'est bon non, ca suffit ?  Bon ok je developpe un peu. 

      Graphiquement parlant deja, Jason Fabok nous livre un album magnifique. Super bien travaillé, avec une Batgirl et un Red Hood dont les visages parlent suffisamment pour que leurs douleurs et leurs souvenirs soit retranscris immédiatement. Car c'est ca qui est au coeur de cette superbe histoire de Geoff Johns : La douleur des retrouvailles entre Batgirl, Timl Drake et leurs jokers "respectifs". 

      Geoff Johns nous livre trois héros dont la vie a été changée par "le" joker et met en parrallele trois  Jokers representant les trois facettes des Jokers de l'histoire de batman : Un joker cruel et sérieux, un joker comique et un joker sadique.  Trois jokers qui ramènent nos héros aux périodes les plus sombres de leurs histoires respectives. 

      Trois "face à face" superbement orchestrés pour un one shot qui réussit à être innovant tout en étant un pure produit de l'univers Batman.

      Chapeau bas Monsieur Johns !
        • Thanks
        • Like
      • 6 réponses
×
×
  • Créer...