Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Don't fake your smile tome 5


    Nickad
    • Scenariste: AOKI Kotomi Dessinateur: AOKI Kotomi Editeur: Akata Note :
      Résumé:

      Le temps n'est plus aux secrets et aux non-dits ! Niji connaît l'amour que Gaku lui porte, tandis que ce dernier sait désormais que Hiyori est gay et qu'il ressent pour lui autre chose que de l'amitié. Le jeune judoka comprend alors que le couple formé par ses deux amis était factice. Dès lors, il décide de prendre la situation en main et d'essayer de conquérir le coeur de celle qu'il aime. Mais cette dernière est-elle vraiment prête à entamer une relation ?

      Type: Manga L'acheter sur bdfugue Genre: Romance
     Share

    Le problème avec ce manga c’est qu’il est toujours trop court, on arrive toujours à la fin d’un tome en se disant « comment, c’est déjà fini ? » Il est tellement prenant qu’on ne voit pas le temps passer !

    Concernant l’histoire, au début c’est un triangle amoureux : il y a un garçon (Hiyori) qui aime un garçon (Gaku) qui aime une fille (Niji) qui ne veut surtout pas lui dire qu’elle l’aime aussi de peur de ne pas être aimé en retour !

    Sauf que ça se corse un peu car un jour la fille est victime d’une agression qui va laisser son lot de traumatismes, elle va devoir se reconstruire et les 2 garçons (ses meilleurs amis) bien que voulant l’aider ne savent pas trop comment s’y prendre. Et là-dessus il y a le professeur Kiryû qui semble vouloir interférer dans leurs histoires.

    Si les sentiments de Gaku et Niji sont plus habituels, ceux de Hiyori sont plus complexes, il navigue entre amitié et amour et quelle que soit la voie qu’il choisit, il en souffre. On sent qu’il y a un côté obscur dans ce manga (apporté par le professeur) mais on ne sait pas encore de quoi il retourne.

    Bien qu’au premier abord, il ressemble à un shojo classique, il a ce petit plus qui nous attire et nous donne envie de connaître la suite.

     Share


    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Qui est en ligne   0 membre, 2 anonymes, 58 invités (Afficher la liste complète)

    Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne

  • Inscription

    Inscrivez vous gratuitement

  • Dernières Critiques

    • Lanceurs d'alerte
      Note :
      Cette bande dessinée documentaire revient sur neuf histoires dévoilées par des lanceurs d'alertes sans que l'on connaisse ensuite les conséquences pour ces personnes. Avec ce titre, Flore Talamon revient sur les protections et droits juridiques pour protéger les lanceurs d'alertes ainsi que les différents dispositifs mis en place pour eux et pour qu'ils conservent leur anonymat. Ce recueil reprend des histoires réelles sur la pollution industrielle, sur les pesticides nocifs pour les travailleurs, les conditions de travail et celles des animaux dans les abattoirs et quelques autres encore que vous pourrez découvrir à la lecture de ce titre. Flore Talamon a réalisé les interviews avec les différents lanceurs d'alertes et comment ils ont vécu suite à la divulgation d'informations. En effet, tout leur vie personnelles ou professionnelle peut-être anéantie suite à la révélation de leur alerte. 
      Les dessins sont efficaces et l'auteur différencie le moment présent avec des couleurs naturelles et le passé en bichromie.
      Lanceurs d'alerte est une lecture choc avec des personnes qui risquent tout pour le bien de tous. Les témoignages sont poignants et touchants.
      • 0 réponse
    • Harmony t7 (fin)
      Note :
      Suite et fin de LA série pour ado de chez Dupuis. Je dis LA série car c'est vraiment le très haut du panier des séries pour ado. Pour tout dire il n'y a rien à redire sur cette série, d'un point de vue BD pour ado. Et ce tome 7 ne trahit pas ses prédécesseurs. 

      On avait pris un peu peur, lors du deuxième cycle, de l'aspect mystique que prenait la série avec les réincarnations des anciens, mais ce tome 7 cloture bien toutes les ramifications de la série et ce de très belle façon. 

      Bourré d'action et de combat, cet album n'en reste pas moins un tome réfléchit qui prend le temps de bien nous expliquer les étapes amenant à la fin de cette histoire tout en preservant important c'est à dire les relations entre les enfants.

      Graphiquement toujours aussi beau, Harmony est LA série qui est sur de plaire à tout lecteur de 10 à 16 ans !
        • Thanks
      • 0 réponse
    • Hercule Agent intergalactique - Tome 3 - Les rebelles
      Note :
      Hercule est la série qui parait chez le Lombard qui lorgne assez ouvertement sur l'objectif de créer une série reprenant les codes de Sillage mais adapté pour les plus jeunes. Forcément je ne suis pas vraiment le public cible et j'ai trouvé que ce tome 3 manquait un peu de relief et d'épaisseur.  

      L'univers graphique est assez sympa et bien pensé, les personnages et les décors sont très imaginatifs avec une planète juste assez originale pour ne pas trop dépaysé les plus jeunes. 

       

      Par contre j'ai trouvé le scénario un peu lourd dans les leçons qu'il donne, alors même que globalement je les partage. Un peu dommage puisqu'on perd quand même en fun dans ...
      • 3 réponses
    • Jour J tome 45 - L'affaire Ravaillac
      Note :
      Les deux scénaristes Fred Duval et Jean-Pierre Pécau poursuivent les uchronies sur l'histoire de monde avec ce tome 45 de la saga Jour J. Pour ce nouvel épisode, les auteurs ont imaginé si Ravaillac n'avait pas réussi à assassiner Henri IV le 14 mai 1610. A partir de ce constat, les deux auteurs se sont inspirés des tensions religieuses entre les catholiques et protestants de cette époque pour construire une intrigue crédible. Rapine et l'abbé sont deux personnages fictifs qui jouent un rôle dans l'échec de l'assassinat et seront au centre de l'histoire. Les dessins de Marco Bianchini sont de qualité pour mettre en image cet fiction et enquête d'époque.
      Les lecteurs de Jour J trouveront leur compte avec l'affaire Ravaillac et une fois de plus les autres lecteurs pourront lire ce one shot par intérêt cet évènement historique modifié pour cet album.
       
      • 1 réponse

    • Comme les autres tome 3
      Note :
      Au fur et à mesure des situations et de l’implication de Tsubaki dans la vie d’Ibuki, ce dernier arrive à avancer et communiquer avec ses proches, que ce soit avec son meilleur ami ou avec son frère. On voit que les personnages ont tous un passé où ils ont été maladroits, où les mots (ou attitude) ont été plus loin qu’ils ne le voulaient. La positive Tsubaki chamboule un peu tout ça et permet à ces garçons de dire enfin leurs attentes, leurs regrets… de communiquer tout simplement.

      Ce que je redoutais au tome 2 est en train d’arriver, l’histoire est gentille mais on arrive dans une trame plus classique, plus banale avec les incompréhensions des ados, leur peine de cœur, la jalousie due à une ex… Il est dommage que l’aspect handicap soit un peu en retrait. Le manga reste sympathique mais il y a des longueurs.
      • 0 réponse
×
×
  • Créer...