Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Hedge Fund - Tome 7 - Pour tout l'or du monde


    The_PoP
    • Scenariste: Tristan Roulot et Philippe Sabbah Dessinateur: Patrick Hénaff Coloriste: MIKL & Denis Béchu Editeur: Le Lombard Note :
      Résumé:

      La mission de Frank Carvale pour la CIA a été un véritable succès : il a porté un rude coup au marché chinois de l'or. Son devoir patriotique accompli, le naturel revient au galop et Frank compte bien tirer les marrons du feu qu'il a lui-même attisé. Mais le trader oublie un petit détail : aussi audacieux qu'il soit, son Hedge Fund ne fait que jouer selon les règles du marché. Alors qu'il a face à lui un État qui n'hésitera pas à les réécrire à son gré. Plus dure risque d'être la chute...

      Type: BD Europeene L'acheter sur bdfugue Genre: Action

    Voici le dernier tome de la série Hedge Fund qui clôture les 6 tomes précédents. 

    La fin risque d'ailleurs de vous surprendre, le parti pris étant assumé jusqu'au bout. 

    Cette série a toujours présenté un intérêt du fait des explications données sur l'envers des marchés financiers. Ceci étant ces explications restaient compréhensibles par le profane. Par contre j'avoue que j'ai toujours eu du mal avec le personnage principal que j'ai toujours trouvé trop impersonnel et froid. 

    Cette fin de série est donc à cette image, un peu trop froide pour moi, mais technique, terriblement réaliste et ancrée dans notre quotidien. 

    Graphiquement, le changement de coloriste en cours d'album ne se ressent pas. Reste que globalement on est sur une BD de thriller financier et que le traitement graphique est propre sans être remarquable, comme le veut le genre finalement.



    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Qui est en ligne   0 membre, 1 anonyme, 65 invités (Afficher la liste complète)

    Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne

  • Inscription

    Inscrivez vous gratuitement

  • Chatbox

    You don't have permission to chat.
    Load More
  • Dernières Critiques

    • 11 septembre, le jour ou le monde a basculé
      Note :
      Avant que certain ne réagissent à la note qui semblera peut être excessive à certaine adulte ayant lu cet album. Mais ma note est là pour souligner à quel point cet album est presque parfait pour une cible de collégiens / lycéens qui n'existaient pas lors des attentats du 11 septembre 2021.

      En effet les gens ayant vécu ce moment pourraient préférer des investigations plus poussées ou des photos moins déjà vu. 

      Mais pour des lecteurs n'ayant "qu'entendu parler" du 11 septembre cet album est parfait. Il est parfait car il permet aux jeunes de dépasser le simple effet wahou des images des tours qu'on a  pu leur montrer pour faire comprendre simplement l'impact qu'a eu (et a encore) le 11 septembre sur le monde.

      Et ce "devoir de mémoire" est important. Et la "vulgarisation" à destination des plus jeunes est la pierre angulaire de tout devoir de mémoire. En cela cet album devrait être disponible dans tous les CDI de France et de Belgique.
      • 0 réponse
    • Astra saga tome 1 - L'or des dieux
      Note :
      Avec Astra saga, Philippe Ogaki démarre une nouvelle série de science-fiction alimenté par les croyances vikings pour poser le décor et le contexte. D’ailleurs, il est très important de lire les textes sur les gardes de la couverture pour comprendre tous les thermes employés dans l’histoire. Tous le jargon est tiré de la mythologie viking. Le démarrage est très prenant puisque l'on commence avec une bataille dans l'espace avec un enjeu de la plus grande importance. On est projeté dans le vif du sujet avec de l'action lors de la présentation des héros et tout cela durant l'introduction musclée avant de revenir sur la jeunesse des héros ensuite. Cette méthode nous permet de découvrir les membres de la troupe d'élite de l'empire mais aussi les enjeux politiques et conflits.
      La partie graphique est certainement l'atout majeur de ce titre face à un scénario assez convenu dans le monde de la bande dessinée. Philippe Ogaki montre tout son talent et l'évolution de son style depuis sa dernière réalisation Terra Prime. Les troupes d’élites avec leurs épées laser sont assez impressionnantes lors des phases d’action.
      Les lecteurs de science-fiction qui apprécient le genre space opéra seront comblés par ce premier tome.
       
      • 3 réponses

    • Master Piece
      Note :
      Master piece est le premier manga que NihoNiba sort en grand format avec une édition de qualité afin de mettre en valeur le graphisme et la colorisation. L’auteur Nanao est connu pour ses illustrations érotiques est aussi auteur de light novel pour adulte sous le nom de plume de Mahaya.

      Et c’est d’ailleurs l’atout majeur ce livre, de très belles illustrations avec beaucoup de charme et un graphisme soigné ; une édition sur papier glacé et la majorité du livre en couleur ! On a un livre visuellement splendide. Côté style graphique, on peut regretter la ressemblance physique entre les différents personnages féminins (de belles femmes aux cheveux longs et une poitrine très généreuse !).

      Au niveau de l’histoire, il n’y a rien de très original, on part sur des fantasmes plutôt classiques : relation avec sa jeune mère adoptive, avec des jumelles au caractère différent, avec son amie d’enfance, une championne de natation, une idole… Le livre est composé d’une histoire principale qui met en scène un jeune homme coincé entre sa mère et ses sœurs jumelles adoptives, les 3 étant plus que pulpeuses ; suivie de courtes histoires allant assez rapidement à l’essentiel. Rien de très original non plus sur les mises en situation (contexte des rencontres et positions).

      Master piece est donc une très belle réussite graphique avec des histoires classiques mais bien faites.
      • 4 réponses
    • the 100 bucket list of the dead t2
      Note :
      Deuxième tome du manga défouloir de Kana: 100 Bucket liste of the dead. Et on continue dans la ligne droite du premier : c'est n'importe quoi, c'est assumé et c'est très rigolo.

      On atteint même un niveau supplémentaire car nos deux amis ont maintenant l'habitude des zombies et sont quasiment blasés même quand ils croisent un grand requin blanc zombifié par les plongeurs qu'il a mangé.... La liste commence à s'allonger avec 36 points donc un certain  nombre de fait comme : passer une soirée avec des hôtesses de l'air. Ce chapitre-là atteint un summum de WTF que ça en est super drôle.

      On rigole bien, on ne réfléchit pas trop et ou oubli tout durant les 25 minutes de lectures que nous offre ce 100 Bucket list of the dead. Et le départ à la campagne de nos deux compères nous promet un troisième tome encore bien différents mais, je l'espère, tout aussi marrant.
      • 1 réponse
    • Batman Fortnite
      Note :
      Bon allez j'ose lâcher ici l'info: je ne connais ni d’Eve ni d’Adam le jeu Fortnite. Jamais même vu une image. Je viens de découvrir le concept avec ce Batman. Mes enfants sont drogués au manga... 

      Je ne pourrais donc juger du rapport avec le jeu. Je pourrais juste dire que.... cet album parlera surement plus aux fans du dit jeu avec surement plein de caméos et de clin d'œil dans tous les sens.  

      Moi cela m'a juste donné l'impression d'être un scénario très simple et trop condensé de boucles infinies de 22 minutes. Sans être inintéressant, c'est quand même très léger niveau contenu.  C'est donc à réserver aux fans qui seront comblés car ils trouveront un code pour intégrer Batman and Co dans leur jeu.

      Pour les autres... il y a Future State qui arrive 🙂
      • 0 réponse
×
×
  • Créer...