Aller au contenu
  • Justice league : Doom War


    poseidon2
    • Scenariste: Scott Snyder Dessinateur: Collectif Editeur: Urban Comics Note :
      Résumé:

      Lex Luthor, influencé par l'entité Perpetua, mère des Monitors et conceptrice du Multivers, a depuis quelque temps fondé et dirigé une Légion Fatale dans le but de prouver à l'humanité qu'une seule voie était possible pour la sauver : celle du Mal absolu. Déclarant une « année du crime » et proposant à chaque super-vilain d'augmenter ses capacités afin de triompher de leurs ennemis, Lex Luthor utilise la technologie extraterrestre pour se métamorphoser en Apex Lex, un être à même de diriger le monde une fois celui-ci asservi. Contenu vo : Justice League #26-39 + DC's Year of the Villain #1 + Year of the Villain: Black Mask #1 + Year of the Villain: Sinestro #1 + Year of the Villain: Lex Luthor #1 + Year of the Villain: Riddler #1 + Year of the Villain: The Joker #1.

      Type: Comic L'acheter sur bdfugue

    Fin du deuxième arc de l'univers Metal de Snyder après la fin du premier via la sortie du Batman Qui Rit, les infectés

    Et si j'ai adoré le Batman qui Rit par son côté  sombre et très intimiste, j'ai eu plus de mal avec cette deuxième partie de récit. Ces aventures de la ligue de justice sont devenues vraiment compliquées. Alors ne vous y trompez pas. Ce n'est pas fouillis comme pouvaient l’être certains des crossovers de DC à une époque. Non la tout est bien organisé et réfléchis, surtout si on a lu les tomes précédent de New Justice League. 

    Mais qu'est-ce que c'est compliqué.... en plus de connaitre sur le bout des doigts tous les héros DC, et leurs Némésis, il faut avoir le cerveau bien accroché ! Ca y va à coup de Multivers, de création d’univers, de renaissance, d'extinction du multivers tout ça tout ça....

    Mais encore une fois c'est "cohérent". Mais qu'est-ce que c'est prise de tête......

    Là où ma note en prend un coup quand même c'est sur la cohérence avec l’autre branche. Alors oui la cohérence n'a jamais été le fort des comics. Mais la quand même temporellement les deux histoires sont difficilement crédibles. Les deux héros principaux Batman et Superman sont censés être à deux endroits en même temps et au vu de leurs emplois du temps c'est tout bonnement impossible. De plus on ne comprend pas bien comment les plans de l'un et de l'autre peuvent avoir aussi peu d'impact l'un sur l'autre....

    Bref un tome qui plaira à ceux qui suivent l'univers mais surement pas le bon tome pour se jeter dans le cerveau de Scott Snyder.

    M'est d'avis que la conclusion dans le prochain tome sera un sacré sac de nœud.... mélangeant les deux branches...

    EDIT : il est a noté que les interludes sur l'année du crime vu par certain vilain est bien pensé car aide le cerveau à se reposer 🙂

    Modifié par poseidon2



    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Inscription

    Inscrivez vous gratuitement

  • Dernières Critiques

    • Abe sapien tome 7 - Le brasier secret
      La série principale du BPRD est désormais terminée avec le dernier tome un mal bien connu. Cependant, le spin-off sur Abe Sapien se poursuit même si son histoire se situe en même moment que les aventures du BPRD. Mike Mignola et Scott Allie s'associent une nouvelle fois pour continuer de décrire l'errance de ce héros amphibien dans un monde dévasté. On remonte vers l'origine d'Abe Sapien au fur et à mesure des tomes. Ce personnage est proche physiquement des monstres qui dévastent la planète. Les derniers survivants ne l'accueillent pas forcément comme un sauveur.

      Max et Sebastian Fiumara dessinent alternativement les différents chapitres de ce tome. Les deux auteurs sont des habitués depuis longtemps des récits du BPRD. Leurs styles très réalistes sont très proches. Tyler Crook participe aussi à ce tome lors d'un flashback et les couleurs sont de Dave Stewart.

      Les auteurs prennent peut-être trop leur temps de développer l'intrigue dans ce spin-off. Même si les rebondissements sont intéressants, on a l’impression de stagner dans l’histoire lors de la lecture.
      Note :
      • 0 réponse
    • DCeased - Unkillables
      Une fois n'est pas coutume dans le monde du comics... voici un spin off mieux que l'original. En effet le premier était intéressant de par l'arrivée, enfin, du résultat de l'équation d'anti vie de Darkseid et de son impact sur le monde. Le fait que les héros ne soient pas épargnés était aussi très sympa. Mais on restait centré sur des personnages hyper connus.

      Là c'est la surprise total avec une idée fichtrement bonne : comment va réagir le virus sur les héros/méchant.... immortels ? Ceux qui se régénère ou n'ont pas suffisamment de cerveaux pour être piraté (bonjour Grundy). Et bien cette question est super bien traitée : Entre  un Vandal Savage sûr de lui, un Deathstroke qui se régénère ou encore un Creepy immortel... on a une grosse bande de méchants qui se retrouve à travailler ensemble pour tenter de survivre. 

      Ce qui est bien traité dans ce volume c'est la psychologie des méchants. Tom Taylor, a l'instar de l'autre Tom coté héros, nous montre  bien que les méchants sont des hommes avant tout et que dans ces périodes de fin du monde leur "bonté" peut facilement ressortir. 

      Un excellent tome qui montre l'ambivalence de beaucoup de méchant de l'univers DC et nous promet un prochain tome vraiment sympa pour une "franchise" DCeased bien meilleure que prévue. Plus facile à lire que le très complexe Rebirth, cette franchise ravira tous ceux qui cherchent des histoires de super héros simples et sans se traîner les mastodontes du circuit et leurs historiques.

      A lire !
      Note :
      • 2 réponses
    • Shaman king, Flowers t2
      Suite de la suite de shaman king et premières divergences avec cette fois notre asocial de service qui se lie d'amitié avec... son ennemi du premier tome.  Le gros changement est même que la dites branche déchue se positionne, pour le moment, du côté de Hana.

      Hana apprend aussi pas mal de chose sur sa famille et sur sa destinée.

      Bon autant vous le dire tout de suite, on est encore dans un tome d'introduction. On se demande même dans quel mesure Kana n'aurait pas mieux fait de sorti les deux tomes ensemble. En effet le prochain nous promet d’être plus sympa avec l'arrivée de personnes souhaitant truquer le Flowers tournament.

      Ce tome sera donc rehaussé ou inversement en fonction des suivants.
      Note :
      • 0 réponse
    • Les amies de papiers
      Les amies grandissent et en grandissant leurs amitiés ne fait que se renforcer. Mais en grandissant arrivent les histoires de garçons,  les peines de cœurs et les fois où le papier n'est pas suffisant.

      Ce qui est bien dans ce tome 4 c'est que nos auteurs nous montrent que malgré l'attachement des deux jeunes filles aux papiers, elles restent des gamines de 13 ans qui vivent dans un monde ou le téléphone est omni présent. On a donc dans ce tome 4 l'introduction de cet objet qui permet quand même aux filles de se contacter en cas d'urgence.

      Si cet ajout est la bienvenue, l'histoire du théâtre ne m'a pas vraiment plu. A ma fille non plus. Elle l'a lu rapidement et m'a dit : bof. Alors qu'elle adore les 3 premiers.

      En effet ce côté n'est pas assez développé pour être autre chose qu'un prétexte.
      Bref un tome qui reste sympa parce que l'on retrouve nos héroïnes... mais pas beaucoup plus que ça.
      Note :
      • 7 réponses
    • Mutations t2
      Bon et bien cette suite au Mermaid Project n'a pas du soulever les foules. En effet là où le premier cycle faisait 5 tomes celui-ci clos  la série en 2. Mais au moins les auteurs et Dargaud ont le bon gout de clore comme il faut.

      Car cette fin de diptyque est très honnête. Bon on sent bien qu'il y avait plus à dire mais cela nous fait un tome dense et intéressant. Un tome qui nous fait faire le tour du monde mais ou les auteurs prennent quand même le temps de terminer toutes les histoires commencer dans le premiers cycle. En effet on voit se conclure l’enquête  en  court mais aussi les histoires de la sirène, de la sœur de Romane et sa famille etc...

      Bref un bon tome de fin de série pour une série qui n'aurait pas souffert d'un tome de plus quand même.
      Note :
      • 1 réponse
  • Qui est en ligne (Afficher la liste complète)

    Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne

×
×
  • Créer...