Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Many reasons why tome 1


    Nickad
    • Scenariste: TOUTAROU Minami Dessinateur: TOUTAROU Minami Editeur: Omaké Note :
      Résumé:

      Himeyama Tsubaki est une jolie lycéenne sans histoire, une élève studieuse et la meilleure de sa classe. À la surprise générale, celle-ci se suicide pourtant dans l'enceinte même du lycée ! Au retour de ses obsèques, tous ses camarades de classe trouvent une lettre sur leur bureau. Elle a en effet rédigé des messages personnels à chacun d'eux. Afin de déterminer et de comprendre ce qui a pu pousser Himeyama à un tel geste, ils décident de lire chacun leur tour le contenu de leur lettre...

      Type: Manga L'acheter sur bdfugue Genre: Thriller

    Omaké présente son manga entre un mix entre le film 12 hommes en colère et la série 13 reasons why. Et le rapprochement est inévitable quand on voit le titre et le résumé : une jeune lycéenne pour qui en apparence tout allait bien, se suicide un jour au lycée. Chacun de ses camarades ainsi que leur professeur principal va recevoir une lettre d’adieux.

    Mais Tsubaki n’a pas laissé que des lettres derrière elle, elle a surtout laissé des indices de façon subtile, des sous-entendus, chaque lettre à son tour va être lue, analysée et le puzzle va s’assembler petit à petit.

    Au travers de ce suicide, l’auteur passe au crible la nature humaine, tous ces comportements qui peuvent paraître anodins mais qui ont leur importance et qui peuvent blesser. Tous ces non-dits qui peuvent engendrer des quiproquos et des incompréhensions.

    Tout au long du livre, on sent la tension monter, on essaye de comprendre, on participe au débat, la force que l’on sent dans 12 homme en colère est la même ici, on suit des pistes, on s’interroge et on attend impatiemment que la vérité éclate ! Une grande réussite !

    • Like 1


    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    il y a 7 tomes pour le moment, avec une trentaine de lettres à lire et à analyser, il y aura au moins 10 volumes...

    visiblement la série est souvent plébiscitée dans les sondages japonais

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 16 minutes, Kevin Nivek a dit :

    Oui c’est clairement le pitch de la série netflix !! 

    là où dans la série, les événements sont dits clairement dans les k7, ici les lettres ne dénoncent pas, c'est au cours des discussions entre les élèves que les événements sont dévoilés

    • Like 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 6 minutes, Nickad a dit :

    il y a 7 tomes pour le moment, avec une trentaine de lettres à lire et à analyser, il y aura au moins 10 volumes...

    Hmmmm 10 ca reste raisonnable. 

     

    Sinon... elle est bien la série Netflix ?

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    je n'ai vu que la saison 1 pour le moment et j'ai beaucoup aimé, mais ma fille a adoré, cette série marche très bien chez les ados (plutôt pour grand ados, elle s'est quand même suicidée et il y a des raisons pour ça qui sont montrées dans la série)

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Oui , on a vu les 3 ou 4 saisons , je sais plus combien, c'est pas mal du tout , mais attention aux ados , comme le dis @Nickad, c'est pour grands ados ! Il y a des scènes pas faciles , même dures . Je dirai , à partir de 15 ans .

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Qui est en ligne   0 membre, 3 anonymes, 47 invités (Afficher la liste complète)

    Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne

  • Inscription

    Inscrivez vous gratuitement

  • Chatbox

    You don't have permission to chat.
    Load More
  • Dernières Critiques

    • Hella et les hellboys t1
      Note :
      Nouvel album du prolixe Kid Toussaint, avec un nouveau thème dans le panel de Drakoo : l'aventure horrifique pour jeune publique.

      Et Kid Toussaint était surement la meilleure personne pour produire cela. C'est l'auteur jeunesse du moment et l'auteur qui manipule le mieux les scenarios jeunesses avec des séries à succès chez  Dupuis (Magic 7 et autres Kid Noize etc....).  En effet, le sujet parait très adulte avec une histoire de descente aux enfers qui ressemble vraiment à un scenario d'Hellblazer plus qu'à un Magic 7. Il faut donc un vrai talent pour adapter cette histoire à un public jeunesse, sans perdre le coté frisson et descente aux enfers.

      Et Kid toussaint réussit plutôt bien ce challenge. Notre héroïne est un personnage fort en gueule et rebelle qui rentre bien dans le thème. La maison hantée est bien pensée tout comme le mythe qui l'entoure. Reste donc la partie la plus compliquée : représenter un enfer infernal mais pas trop horrible.

      Et la... cela restera à l'interprétation de chacun. J'avoue, pour ma part je trouve cet enfer un peu gentillet. Alors ce premier tome nous montre uniquement le premier niveau des enfers et on peut penser que cela se corsera pour notre héroïne dans les prochains tomes. Mais graphiquement on est vraiment sur de la lecture jeunesse évitant tout choc visuel au lecteur et niveau scenario on évite absolument les idées qui choquent/dérangent.

      C'est bien pour nos jeunes qui voient trop, par ailleurs, d'images traumatisantes. Mais pour les parents ca pourra paraitre un peu léger pour des "enfers".
      • 1 réponse

    • Le conte des parias T1&2
      Note :
      Dans la veine de The Ancient Magus Bride, Doki doki nous sort un sympathique manga plein de bonnes ondes avec ce Conte des parias. Reprenant la période Victorienne (plus propices aux mythes) mais aussi la relation entre un personnage étrange et une jeune fille, Makoto Hoshino nous livre une vraie belle histoire.

      Une histoire d'acceptation qui, si elle n'innove pas vraiment car reprend le principe de la jeune fille qui attendrit le gros bourru, réussit bien son office en nous offrant une belle preuve d'humanité. Une preuve d'humanité provenant d'un diable qui amène une réflexion sur "qui est vraiment le diable" : celui qui exécute ou celui qui fait la demande ?

      Nos deux personnages sont vraiment attachants et la prise en compte de l'époque de la révolution industrielle, avec la fin de mythes et des croyances,  et donc l'envie des gens d'en finir avec les diables, amène un coté aventureux qui permet de bien rythmer le récit. 

      Deux bon premiers tomes qui lancent bien la série. On espèrera juste que la série, qui compte déjà 6 tomes au japon, ne  s'éternisera pas non plus car, à moins d'un retournement de situation démentiel, on arrive déjà à en voir le potentiel et les limites et ce après 2 tomes uniquement.
      • 0 réponse
    • Les aventures originales de Red Sonja T.1 - les années Marvel : 1975-1976
      Note :
      Les aventures originales de Red Sonja est le premier tome qui reprend tous les récits de la guerrière rousse de 1975 à 1976. Le second tome proposera les histoires de l’année 1977, le troisième de 1977 à 1978 et le dernier les autres aventures inédites en français. La préface est écrite par Roy Thomas le scénariste, pour retracer le cheminement de la création de ce personnage, qui est une version féminine de Conan le barbare. Ce premier recueil est composé des huit premières histoires mettant en scène Red Sonja. Roy Thomas scénarise les débuts puis Bruce Jones prend la suite. Dans sa première apparition, Sonja fait équipe avec Conan pour affronter un serpent géant. Les récits sont courts et se terminent à chaque chapitre sauf pour les deux derniers où Conan et sa femme Bêlit croisent Sonja durant leur quête. Les histoires sont souvent des explorations de lieux maudits, ou Red Sonja loue ses services de mercenaire et voleuse. Trois dessinateurs se succèdent sur ce premier tome mais Frank Thorne est l’auteur qui en dessina le plus. Son style ne fait pas trop vieux bien au contraire.
      Les amateurs de Red Sonja seront comblés de pouvoir lire les premiers fait d’armes de cette guerrière de l’heroic fantasy. Il est toujours intéressant de lire les récits d’origines de la création de personnage emblématique des comics.
      • 2 réponses
    • Sans expérience tome 1
      Note :
      Kiyoshi Sumioka travaille dans une agence immobilière, à cause de son physique un peu fort il est persuadé que l’amour n’est pas pour lui jusqu’au jour où il rencontre Sumi et en tombe amoureux. Sauf que n’ayant aucune expérience en matière de femme, il se laisse emporter, brûle les étapes et la demande en mariage la 2eme fois qu’il lui parle ! Contre toute attente, Sumi qui est encore lycéenne, accepte mais lui demande d’attendre qu’elle ait fini le lycée.

      Un an va s’écouler en tout bien tout honneur, le mariage a lieu et leur vie de couple va commencer sauf qu’aucun des 2 n’a jamais fréquenté auparavant.

      Loin de step up love story où l’on suivait aussi la vie d’un jeune couple après un mariage arrangé mais très orienté sur les relations intimes, ici, le sujet est abordé de façon simple, avec toute l’innocence des personnages, ils vont apprendre à se connaître, à découvrir les changements dans leurs vies quotidiennes. Il y a beaucoup de simplicité qui apporte un certain charme à l’histoire, beaucoup de naïveté qui va provoquer des situations amusantes sans être grossières, et puis il y a Kiyoshi , loin des standards physiques habituels, qui amène de l’espoir à ceux qui ne sont pas des top model.

      Une comédie romantique plutôt sympathique qui démarre gentiment mais qui a son charme.
      • 0 réponse
    • Density tome 3
      Note :
      La série Density semble avoir trouvé son public puisque les tomes s'enchainent en proposant toujours une approche humoristique de la science-fiction mélangée aux super-héros. Lewis Trondheim fait voyager son héroïne sur une autre planète dans cet épisode. En effet, Chloé sauve la planète terre d'une invasion extraterrestre avant d'être aspirée dans un trou noir. Le récit est vraiment loufoque avec beaucoup de scènes d'action souvent violente. J'admets mettre laisser prendre au jeu pendant la lecture de cet album par rapport aux deux premiers qui ne m'avaient pas convaincu.
      Les dessins de Stan & Vince se veulent proche des productions actuelles de comics.
      Le personnage principal peut changer sa densité pour combattre tous les ennemis et autres menaces extraterrestres. Density est un bon divertissement sans réflexion.
       
      • 3 réponses
×
×
  • Créer...