Aller au contenu
  • S’inscrire
poseidon2

Surcouf T2 : Le Tigre Des Mers

Messages recommandés

[center][url="http://www.bdfugue.com/surcouf-t02?ref=44"]<IMG SRC="http://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/250x320/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782356484062_1_75.jpg" HEIGHT=320 WIDTH=240/>[/url][/center]

[b]Série :[/b] Surcouf
[b]Scénario :[/b] Delalande, Surcouf
[b]Dessin :[/b] Michel
[b]Genre :[/b] Corsaire
[b]Edition :[/b] 12 Bis
[url="http://www.bdfugue.com/surcouf-t02?ref=44"][b]Acheter sur BDfugue[/b][/url]

[b]Résumé :[/b][i]
De l'Île de France aux Seychelles, de Cantaye, dans l'archipel de la Sonde, au large de Saint-Paul, Surcouf revient... Et continue de tisser sa légende ! Vainqueur du "Triton", le voilà de retour à Port-Louis, où il fait la connaissance de l'espion anglais chargé de le tuer, Jonas Wiggs... Entre souvenirs de poursuites insensées au milieu des récifs, batailles navales et procès à Paris, Surcouf passe au milieu des cyclones. Il épouse Manon à Saint-Malo avant de faire revenir front sur toutes les mers. À bord de la "Clarisse" et de la "Confiance" navigant avec son propre frère, il continue de rendre folle l'amirauté anglaise, qui enrage et jette contre lui tous ses feux. Mais voici que la main de l'espion tremble... Jonas Wiggs ira-t-il au bout de sa mission ? Tuera-t-il dans son sommeil le roi des corsaires ? Sans doute... À moins que le destin n'en décide autrement ! Hissez les voiles ! Et attention ! Le Tigre des Mers s'est réveillé... [/i]

Revoilà le corsaire préféré des Français !
Après un premier plus que convaincant, on continu les aventures de notre corsaire dans ce tome deux avec le dénouement de la premier partie c'est à dire l'affaire John J James.

Et côté histoire je dois dire qu'il n'y a rien à redire au récit de Delalande et Surcouf. L'histoire se teint bien, les batailles sont nombreuses et le génie de Surcouf est bien présenté. On a vraiment envie d’être sur le bateau avec eux !

Par contre je trouve que coté dessin, c'est vraiment pas ça. En effet dans le premier tome, les dessins manquaient de fluidité et de précision surtout sur les scènes de bataille. Ici c'est encore plus criant. Là où j’espérais une amélioration j'ai plutôt eu une impression désagréable de détérioration. Je sais que le mot est dur mais il y a des aberrations au niveau des proportions et des visages qui rende, surtout sur le début, la BD assez difficile à lire.
Certaine planche on a l'impression que Surcouf est gros, d'autre super carré et sur certaine autre que c'est un gringalet.
Parlant du personnage principal on s'attendrait à un plu grande rigueur.

C'est dommage car cela gâche la qualité de l'histoire qui est une vraie bonne histoire de "piraterie".

Pos², déçu....

[b]Ma Note : [/b][img]http://www.1001bd.com/tmp/pic/note/3.0.png[/img]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le genre "maritime" et plus particulièrement course et piraterie (attention à ne pas confondre les 2) a vraiment le vent en poupe ces derniers temps... que de titres... :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La ce qui est marrant c'est que c'est le descendant de Surcouf (qui s'appelle surcouf) qui scénarise ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
j'avais même pas fait attention à ce détail :) (je vais quand même jeter un coup d’œil sur les dessins qui semblent tant te poser problème)
En tout cas, vue ton avis et le grand nombre de bd et livres sur la course dans ma bibliothèque, je passe mon chemin sur cette bd

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le premier était vraiment bon et c'est tiré de fait réel. Donc avec des dessins plus constant (car certaines planches sont très belles), ca aurait fait une très bonne série.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je suis très inquiet, j'aimais beaucoup le premier tome qui m'a fait découvrir un personnage injustement méconnu !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[quote name='The_PoP' timestamp='1362149579' post='162416']
Je suis très inquiet, j'aimais beaucoup le premier tome qui m'a fait découvrir un personnage injustement méconnu !
[/quote]

méconnu ? je pense que c'est avec Jean Bart le corsaire le plus connus en France.... peut être veux-tu dire peu utilisé comme personnage ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ben même s'il est l'un de plus connu des corsaires français, au vu de ses exploits, on s'attendrait à voir ce personnage plus exploité oui...
Et je ne crois pas l'avoir jamais entendu mentionner en cours d'histoire à l'école.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ben en fait je pense même que la definition du Corsaire doit être floue pour beaucoup de monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[quote name='poseidon2' timestamp='1362393192' post='162460']
Ben en fait je pense même que la definition du Corsaire doit être floue pour beaucoup de monde.
[/quote]

c'est vrai qu'il y a souvent confusion entre ces 2 activités qui sont pourtant bien différentes. Pour résumé, même si vous connaissez déjà surement tout cela, la piraterie est une activité totalement illégale et punie par les différents Etats. La course est une activité légale qui s'applique en temps de guerre et régie par des lois biens précises. Le corsaire doit acheter une lettre de marque au roi qui l'autorise à faire des actions de guerre sur les ennemis désignés par la couronne (et pas sur n'importe qui). Le roi en contre-partie tire un double avantage en accordant le droit de course : des navires de guerre "gratuits" car affrétés par des armateurs privés ainsi qu'une partie des bénéfices de la capture d'un navire ennemie et de la vente de sa cargaison (10% sous Louis XIV). Les 2 grands ports corsaires ont été Saint-Malo et Dunkerque aux 17e et 18e siècles.

Les grands corsaires comme Jean Bart ou Surcouf sont des "corsaires du roi", c'est à dire qu'ils dirigent des navires ou escadres appartenant au roi et puissamment armés, avec pour objectif le combat naval et la destruction de l'ennemi. Mais la plupart des corsaires sont des corsaires "privés" qui, ne pouvant plus pratiquer leur activité (pêche, commerce...) en temps de guerre se retournent vers la course comme activité de substitution. Ces corsaires là sont les grands oubliés de l'histoire car ils ne pratiquent pas le combat héroïque mais jettent plutôt leur dévolu sur des "proies" faciles comme les navires de pêche dont ils rançonnent les équipages ou prennent en remorque le navire pour le vendre : pour eux, la course est avant tout une activité économique et non pas militaire.

Pour ce qui est de la remarque de The_Pop, il est vrai que l'histoire maritime n'est pas au programme d'histoire donc à moins d'habiter une région comme celle de Saint-Malo ou Dunkerque, peu de chance que des allusions soient faites à la course en classe....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Feuilleté ce weekend en librairie rapidement. Effectivement les dessins m'ont parus bizarres. Mais bon pour le coup j'ai vraiment feuilleté...

Quant à l'histoire maritime de la France bizarrement j'ai l'impression qu'on retient surtout les raclées prises et que c'était le point fort de nos "amis" les britons...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...