Aller au contenu
  • S’inscrire
poseidon2

Animabilis

Messages recommandés

spacer.png



Série : Animabilis
Scenario : Thierry Murat
Dessin : Thierry Murat
Genre : Plus poetique que jamais
Edition : Futuropolis
Acheter sur BDfugue

Résumé :Hiver 1872. Le journaliste Victor de Nelville débarque de Paris dans le nord du Yorkshire pour relater les faits extraordinaires qui se déroulent dans la lande de Fylingdales dont l'écho est venu jusqu'en France. Padfoot, le loup-garou, le chien noir aux yeux rouges, annonciateur de mort, serait revenu dans la région. Depuis, une maladie décime les troupeaux. L'engouement du lectorat mondain de la capitale, friand de ces péripéties ésotériques à la mode, saupoudrées de celtitude et d'exotisme anglo-saxon, a poussé son journal à l'envoyer là-bas relater ces « balivernes »... Au village où il s'installe, l'accueil est glacial. L'aubergiste le prévient : il ne trouvera aucune explication à ces phénomènes. Puis, le vieil Hodgkin, un berger qui avait la réputation d'être un magicien magnétiseur disparaît... avant d'être retrouvé pendu. Serait-ce la fin du padfoot ? Lors d'une promenade nocturne dans la lande, Victor croise Mëy, une femme aussi belle que mystérieuse, qui va le pousser délaisser son article pour écrire de la poésie...

Apres le sublime Etunwan, Thiuerry Murat nous revient avec un nouveau roman graphique qui n'a, graphiquement, rien à envier au précédent. Les dessins retransmettent à merveille l'ambiance froide et difficile du nord du Yorkshire des années 1900 (qui a dit que c'était toujours vrai ??? qui ?)

Si graphiquement c'est toujours au top, scenaristiquement Thierry Murat a franchi un nouveau cap avec une oeuvre entièrement poétique.ET ce cap.... est suffisamment difficile pour qu'il laisse certaines personnes sur le carreau. Moi par exemple.
On ne peut nier que la poésie à l'air belle et recherchée et on ne peut nier le travaille de l'auteur. Mais les métaphosphores me sont, pour la plupart, restées incomprises et la poésise, qui n'est pas mon fort, m'a semblée brouiller un recit deja très onirique.

Je me suis retrouvé à admirer les images sans vraiment reussir à bien saisir ce qu'il se passait. Et je n'ai donc pu m'empecher de refermer cet album avec un sentoiment de rater quelque chose de grand.

Un album qui ravira les amateurs de poésies mais qui risque par contre de laisser de coté les amateurs de BD.

Ma Note: 3.5.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon alors je découvre l’auteur avec ce titre car je l’ai pris avec ne Reste que l’aube et whaou whaou whaou. La construction des planches, parfois en double page. L’histoire... la construction, les dessins ... je découvre un nouveau monde ^^

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

content que tu ais aimé ! car c'est un peu a double tranchant Thierry Murat...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca passe ou ca casse, je comprends bien. On est à la limite de la BD je pense ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...