Aller au contenu
  • S’inscrire
Nickad

Moi, Sherlock tome 1

Messages recommandés


Titre de l'album : Moi, Sherlock tome 1
Scenariste de l'album : IO Naomichi
Dessinateur de l'album : TAKATA Kotaro
Coloriste :
Editeur de l'album : Soleil
Note :
Résumé de l'album :

Le détective le plus connu de tous les temps est de retour accompagné de son fidèle acolyte Watson ! Les deux comparses vont être confrontés à des affaires aux frontières du réel. Heureusement, la logique implacable de Sherlock sera là pour démêler le vrai du faux. Dans cette histoire, l'intelligence, le flegme et la froideur de Sherlock sont poussés à son paroxysme car il est un androïde !

Critique :

Forcément une nouvelle adaptation de Sherlock Holmes ça attire l’attention, donc je me lance dans la lecture entre bonheur parce que j’adore cet univers et appréhension, car beaucoup de choses ont déjà été explorées, alors que faire de nouveau ?

Quand la série Sherlock est sortie, j’ai trouvé que c’était bien fait, habilement transposé dans notre époque moderne tout en gardant le caractère des personnages, ici, l’auteur va encore plus loin (temporellement parlant), on est dans une époque futuriste avec réalité virtuelle, androïdes, moult réseaux sociaux…. Sherlock est un androïde, mais un modèle unique, non connecté à internet (car « le net regorge de données fausses »), il a bien sûr des capacités d’analyse hors du commun et des logiciels avancés mais il a surtout la capacité d’apprendre par lui-même. Et pour en savoir plus sur la nature humaine et tous ses petits défauts qui font que nous ne sommes pas toujours cohérents, il va cohabiter avec Watson qui est selon ses informations « le plus grand raté de tout Londres » et surtout totalement imprévisible.

La trame de l’histoire suit globalement l’œuvre originale et débute par « une étude en rouge », la différence (en dehors du contexte futuriste), vient du caractère des personnages Sherlock est une IA qui va évoluer progressivement et Watson, une sorte de voyou rebelle.

Je trouve que la résolution des enquêtes est un peu trop facile, Sherlock peut se connecter aux différents appareils sur les lieux (caméras, ordinateurs…) et a des logiciels d’analyse plus que performants. L’intérêt se situe ailleurs : d’abord, il faut souligner le travail des auteurs que ce soit pour le rendu graphique de tout ce qui relève du virtuel et aussi pour la modernisation des histoires (utilisation de nouvelles technologies et motivations des personnages). Ensuite, il y a la thématique sur l’évolution de l’Intelligence Artificielle et les relations qui en découle avec les humains.

Un premier tome plutôt réussi.                                                                                                            Série finie en 4 tomes.

Autres infos :

Type de l'album : Manga
Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/moi-sherlock-tome-1?ref=44

Voir la totalité de enregistrement

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...