Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'baston'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


10 résultats trouvés

  1. poseidon2

    Kengan Ashura t7-8

    On avait une discussion sur le forum sur les couvertures des Kengan Ashura et leur aspect parfois un peu repoussant. Et bien plus ça va plus je me dis que le choix de Meian c'est volontaire et justifié. En effet plus ça va plus la violence visuelle atteint un niveau rarement vu pour moi. Alors certes c'est toujours dans le cadre de combats et de combats vraiment intense. Mais dans ce tome ci on a le droit à une mise à mort, à des vu intérieurs des dégâts provoqués par les coups portés ou encore des résultats des fractures ouvertes diverses et variées. C'est violent. Très violent. Et si les combats sont contre balancés par l'ambiance et les manigances des chefs d'entreprises (avec une palme au chef Yamashita que tout le monde prends pour un expert des méandres du Kengan alors même qu'il n'y comprend rien), c'est un manga à mettre très loin de toute personne de moins de 18 ans. Une fois cela dit et la violence visuelle passée, ces deux tomes sont particulièrement sympa. Voir Yamashita nager au milieu des requins de la finance est absolument magique ! Les combats se suivent mais ne se ressemble pas du tout et si on accepte le côté "pouvoirs" des combattants, on passe un bon moment. A voir si la suite réussit à être autre chose qu'un enchainement de deux combats par tome.
  2. Titre de l'album : Kengan Ashura t7-8 Scenariste de l'album : Sandrovich Yabako Dessinateur de l'album : Daromeon Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : : Penasonic Né en 1877, ce groupe est aujourd'hui l'un des plus importants du secteur électronique au Japon. Contrôlé depuis toujours par la famille URITA, ses activités s'étendent également au bâtiment ou aux laboratoires d'idées. Palmarès KENGAN : 554 victoires et 402 défaites. Assasins, nous ne vivons que pour et par le combat. Critique : On avait une discussion sur le forum sur les couvertures des Kengan Ashura et leur aspect parfois un peu repoussant. Et bien plus ça va plus je me dis que le choix de Meian c'est volontaire et justifié. En effet plus ça va plus la violence visuelle atteint un niveau rarement vu pour moi. Alors certes c'est toujours dans le cadre de combats et de combats vraiment intense. Mais dans ce tome ci on a le droit à une mise à mort, à des vu intérieurs des dégâts provoqués par les coups portés ou encore des résultats des fractures ouvertes diverses et variées. C'est violent. Très violent. Et si les combats sont contre balancés par l'ambiance et les manigances des chefs d'entreprises (avec une palme au chef Yamashita que tout le monde prends pour un expert des méandres du Kengan alors même qu'il n'y comprend rien), c'est un manga à mettre très loin de toute personne de moins de 18 ans. Une fois cela dit et la violence visuelle passée, ces deux tomes sont particulièrement sympa. Voir Yamashita nager au milieu des requins de la finance est absolument magique ! Les combats se suivent mais ne se ressemble pas du tout et si on accepte le côté "pouvoirs" des combattants, on passe un bon moment. A voir si la suite réussit à être autre chose qu'un enchainement de deux combats par tome. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/kengan-ashura-tome-7?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. poseidon2

    Veritas : le coffret Intégrale

    Meian se démarque une nouvelle fois dans le panel des éditeurs de manga. Apres avoir inventé l'abonnement avec Kingdom, ils nous sortent cette fois directement un coffret intégrale. Alors certes Veritas est déjà parus dans nos contrées mais est épuisé et indisponible depuis belles lurettes. Et la bam dix albums en coffret d'un coup. Alors oui vu d'avion il faut avoir confiance. Mais le prix encourage déjà à la découverte : 49.90 pour 10 tomes c'est déjà un prix d'occasion dans l'univers du manga. Ensuite je peux voir certifié que l'équipe Meian à bien choisit son histoire. Dans la veine de The Breaker, Veritas est une histoire d'arts martiaux qui va à 100 à l'heure. Subliment illustrée elle se lit à vitesse grand V sans même s'en rendre compte. Dans un style ou Meian propose déjà deux séries très sympa (the Breaker et Kegan Ashura) on pourrait avoir peur d'avoir un doublon avec Veritas. Et bien pas temps que cela. Veritas est moins violent qu'un Kengan Ashura par exemple. Le fait que l'histoire se finisse vite en 10 est aussi une grosse différence tout comme le caractère de notre héros. Bref un vrai bon manhwa Coréen pour lequel on remercie Meian d'avoir racheté la licence et un manhwa qui n'a pas pris une seul ride en 15 ans. Je ne peux que vous encourager à sauter sur le coffret pour vous ou faire un très beau cadeau à n'importe quel lecteur de manga !
  4. Titre de l'album : Veritas : le coffret Intégrale Scenariste de l'album : Jun-Sik Yun Dessinateur de l'album : Dong-Hoon Kim Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Ma Ganglyong est le caïd de son collège. Se battant presque tous les jours, il rêve de devenir l'homme le plus fort du monde. Un rêve qui devient espoir le jour où il rencontre Yucheon, un homme mystérieux qui vient à bout de ses agresseurs de façon rapide et efficace. Après diverses épreuves et beaucoup de patience, Ma le convainc de devenir son maître. Ce dernier lui enseigne alors les bases d'un Art Martial secret et redoutable dont l'essence tient dans la manipulation du Ki. Cependant, la connaissance de cet Art Martial unique et convoité le condamne à pénétrer dans un monde bien mystérieux où les affrontements musclés se succèderont sans merci ! Mélange d'arts martiaux et de fantastique, Veritas mêle humour et baston musclé au service d'une intrigue particulièrement percutante. Cascades de techniques et avalanches de coups rythment ce manhwa nerveux qui multiplie les affrontements dantesques ! Le shonen coup de poing à la sauce coréenne ! Ce coffret collector (intégrale de la série) à tirage limité contient : - 10 tomes (vol.1 à 10 - 2042 pages env.) - Nouvelle traduction - Nouvelles pages en couleur - 4 Ex-libris exclusifs - 1 Poster inédit (illustration inédite de l'auteur) Critique : Meian se démarque une nouvelle fois dans le panel des éditeurs de manga. Apres avoir inventé l'abonnement avec Kingdom, ils nous sortent cette fois directement un coffret intégrale. Alors certes Veritas est déjà parus dans nos contrées mais est épuisé et indisponible depuis belles lurettes. Et la bam dix albums en coffret d'un coup. Alors oui vu d'avion il faut avoir confiance. Mais le prix encourage déjà à la découverte : 49.90 pour 10 tomes c'est déjà un prix d'occasion dans l'univers du manga. Ensuite je peux voir certifié que l'équipe Meian à bien choisit son histoire. Dans la veine de The Breaker, Veritas est une histoire d'arts martiaux qui va à 100 à l'heure. Subliment illustrée elle se lit à vitesse grand V sans même s'en rendre compte. Dans un style ou Meian propose déjà deux séries très sympa (the Breaker et Kegan Ashura) on pourrait avoir peur d'avoir un doublon avec Veritas. Et bien pas temps que cela. Veritas est moins violent qu'un Kengan Ashura par exemple. Le fait que l'histoire se finisse vite en 10 est aussi une grosse différence tout comme le caractère de notre héros. Bref un vrai bon manhwa Coréen pour lequel on remercie Meian d'avoir racheté la licence et un manhwa qui n'a pas pris une seul ride en 15 ans. Je ne peux que vous encourager à sauter sur le coffret pour vous ou faire un très beau cadeau à n'importe quel lecteur de manga ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/veritas-integrale-tome-1-a-tome-10/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  5. Titre de l'album : Kengan Sahura t3&4 Scenariste de l'album : Sandrovich Yabako Dessinateur de l'album : Daromeon Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Le Tournoi d'extermination Kengan. Si suffisamment de membres en font la demande et ont les moyens de payer les frais d'inscription, le président de l'association Kengan peut être contraint de remettre son titre en jeu. Les meilleurs combattants s'affrontent alors lors d'un tournoi sans merci pour faire de leur employeur le personnage le plus influent du Japon... Critique : Deuxième salve de Kengan Ashura et le moins que l'on puisse dire c'est que l'histoire continue d'avancer bon train. C'est étonnant car l'essentiel des volumes sont des combats mais les auteurs réussissent à distiller une vraie histoire derrière ces combats. Dans ces deux tome on se retrouve donc déjà en plein dans le tournoi d'extermination mais on en apprend surtout beaucoup sur les tenants et aboutissants de ce tournoi n se rend surtout compte que les combattant ne sont que des pions et que, même si cela ne leur plait pas, les vrais combattants sont presque plus les dirigeants de sociétés, qui font en sortent d'être dans les meilleures conditions pour empocher le titre suprême. Entre bons combats, rebondissements et voiles qui se lèvent sur bon nombre de personnages, ces deux tomes continuent de nous passionner et de nous en mettre plein les yeux. Reste à voir dans les prochains comment nos auteurs espèrent tenir 27 tomes au même rythme. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/kengan-ashura-tome-3?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  6. poseidon2

    Kengan Sahura t3&4

    Deuxième salve de Kengan Ashura et le moins que l'on puisse dire c'est que l'histoire continue d'avancer bon train. C'est étonnant car l'essentiel des volumes sont des combats mais les auteurs réussissent à distiller une vraie histoire derrière ces combats. Dans ces deux tome on se retrouve donc déjà en plein dans le tournoi d'extermination mais on en apprend surtout beaucoup sur les tenants et aboutissants de ce tournoi n se rend surtout compte que les combattant ne sont que des pions et que, même si cela ne leur plait pas, les vrais combattants sont presque plus les dirigeants de sociétés, qui font en sortent d'être dans les meilleures conditions pour empocher le titre suprême. Entre bons combats, rebondissements et voiles qui se lèvent sur bon nombre de personnages, ces deux tomes continuent de nous passionner et de nous en mettre plein les yeux. Reste à voir dans les prochains comment nos auteurs espèrent tenir 27 tomes au même rythme.
  7. poseidon2

    Nyankees t4

    Bam prend toi un coup de griffe. Et bim un coup de coussinet mal placé !! C'est fou comme avec un résumé aussi pauvre ont réussi à faire 4 tomes. 4 tomes ou l'on ne réfléchit pas c'est sûr c'est 4 tomes qui se lisent agréablement... Celui la autant que les autres. On a nos 3 "matous spéciaux" qui se retrouvent pris au piège autant que nos héros. Et ce par une éminence grise..... Bon ok c'est encore un prétexte à une grosse baston. Et ça défoule encore... mais pendant combien de temps ? Tel est la vraie question. Là c'est encore drôle mais on se dit, en reposant ce tome 4 : pourquoi ne pas juste relire le premier pour avoir des combats de chats ? Bref on a perdu de vue l'histoire du balafré pour enchaîner les bastons. Il serait grand temps de reprendre l'avancée du semblant d'histoire que l'on a depuis le début.....
  8. poseidon2

    Nyankees t4

    Titre de l'album : Nyankees t4 Scenariste de l'album : Okada Atsushi Dessinateur de l'album : Okada Atsushi Coloriste : Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : 50% chats - 50% furyô - 100 teigneux ! Quand des matous se retrouvent tous dans un mystérieux hangar, c'est qu'il y a de la baston dans l'air !Mais cette fois, c'est vraiment chaud pour ryûsei et ses potes ! La situation est-elle désespérée ? Critique : Bam prend toi un coup de griffe. Et bim un coup de coussinet mal placé !! C'est fou comme avec un résumé aussi pauvre ont réussi à faire 4 tomes. 4 tomes ou l'on ne réfléchit pas c'est sûr c'est 4 tomes qui se lisent agréablement... Celui la autant que les autres. On a nos 3 "matous spéciaux" qui se retrouvent pris au piège autant que nos héros. Et ce par une éminence grise..... Bon ok c'est encore un prétexte à une grosse baston. Et ça défoule encore... mais pendant combien de temps ? Tel est la vraie question. Là c'est encore drôle mais on se dit, en reposant ce tome 4 : pourquoi ne pas juste relire le premier pour avoir des combats de chats ? Bref on a perdu de vue l'histoire du balafré pour enchaîner les bastons. Il serait grand temps de reprendre l'avancée du semblant d'histoire que l'on a depuis le début..... Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/nyankees-tome-4?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  9. poseidon2

    Nyankees t2-3

    Franchement plus ça va et plus je me demande pourquoi j'aime cette série. Des combats de chats... sincèrement ? Mais il y a un je ne sais quoi qui me plait. Bon au final c'est plus des combats d'humains que de chat mais l'idée est la même. Je pense que ce qui me plait dans cette série c'est le fait que les humains aient des réactions de chat. Ils se couchent en boulent pour dormir, ils se réchauffent au soleil et ils ronronnent quand ils sont contents. Et ça suffit à faire mon bonheur. C'est con mais ça détends après une journée à la con au bureau ! Et c'est déjà vraiment bien de pouvoir se détendre :) Cerise sur le gâteau, le tome 3 nous apporte une variété de chat et de défi qui rendent le scénario très sympa a suivre ! Je n'en demandais pas tant
  10. poseidon2

    Nyankees t2-3

    Titre de l'album : Nyankees t2-3 Scenariste de l'album : Atsushi Okada Dessinateur de l'album : Atsushi Okada Coloriste : Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : 50% chats - 50% furyô - 100 teigneux ! Et si en plein combat, les chats étaient représentés comme des furyô, ces loubards japonais ? Après avoir mis le quartier de Nekonaki sens dessus dessous, Ryûsei, le chat balafré, va découvrir le boss du redoutable gang des Goblin Cat Tails ! Critique : Franchement plus ça va et plus je me demande pourquoi j'aime cette série. Des combats de chats... sincèrement ? Mais il y a un je ne sais quoi qui me plait. Bon au final c'est plus des combats d'humains que de chat mais l'idée est la même. Je pense que ce qui me plait dans cette série c'est le fait que les humains aient des réactions de chat. Ils se couchent en boulent pour dormir, ils se réchauffent au soleil et ils ronronnent quand ils sont contents. Et ça suffit à faire mon bonheur. C'est con mais ça détends après une journée à la con au bureau ! Et c'est déjà vraiment bien de pouvoir se détendre :) Cerise sur le gâteau, le tome 3 nous apporte une variété de chat et de défi qui rendent le scénario très sympa a suivre ! Je n'en demandais pas tant Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/nyankees-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
×
×
  • Créer...