Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'grand angle'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


2 résultats trouvés

  1. poseidon2

    Bertille & Lassiter

    Et bien dite donc je ne dois pas être bien malin, car je n'avais pas compris que "Bertille et Bertille" et "13 heures 17 dans la vie de Jonathan Lassiter" faisaient partie du même univers. Mais pas du tout. Et pourtant... Stalner nous livre un tome qui mêle les deux histoires. Un tome réussit à garder le décalage des tomes précédents avec cette douce langueur et décontraction des années 60 tout en ajoutant les gangsters à la poursuite de Lassister et l'énigmatique boule rouge de bertille et Bertille. Une aventure qui se lit comme on déguste un bonbon à sucer. Tout doucement et ou le véritable gout ne se révèle que vers la moitié, une fois que la bouche est bien aromatisée. C'est pareil ici. On est un peu dubitatif au début, mais c'est juste le temps de se remettre dans l'ambiance… et une fois qu'on y est on est porté par le charme désuet de nos Bertille et par cette étrange boule qui semble douée de sentiment. Une belle conclusion à un triptyque que je n'avais pas du tout vu venir.
  2. Titre de l'album : Bertille & Lassiter Scenariste de l'album : Éric Stalner Dessinateur de l'album : Éric Stalner Coloriste : Éric Stalner Editeur de l'album : Grand Angle Note : Résumé de l'album : D'un côté les Bertille et leur mystérieuse boule rouge. De l'autre Lassiter. Leurs vies ne devaient pas s'entremêler et pourtant... À la fin des années 1920, le commissaire Bertille rencontre par hasard Bertille, jeune fille de bonne famille lors de l'apparition d'un étrange phénomène. Quarante ans plus tard, Jonathan Lassiter, jeune Américain un peu paumé rencontre par hasard Edward dans un bar. Après une nuit mouvementée, il doit rapidement fuir le Nebraska et les États-Unis. Installé depuis quelques mois à Paris, il décide un jour de prendre un train pour la Bretagne à la gare Montparnasse, et tombe sur Bertille et Bertille. Pur hasard ? Rien n'est moins sûr... Critique : Et bien dite donc je ne dois pas être bien malin, car je n'avais pas compris que "Bertille et Bertille" et "13 heures 17 dans la vie de Jonathan Lassiter" faisaient partie du même univers. Mais pas du tout. Et pourtant... Stalner nous livre un tome qui mêle les deux histoires. Un tome réussit à garder le décalage des tomes précédents avec cette douce langueur et décontraction des années 60 tout en ajoutant les gangsters à la poursuite de Lassister et l'énigmatique boule rouge de bertille et Bertille. Une aventure qui se lit comme on déguste un bonbon à sucer. Tout doucement et ou le véritable gout ne se révèle que vers la moitié, une fois que la bouche est bien aromatisée. C'est pareil ici. On est un peu dubitatif au début, mais c'est juste le temps de se remettre dans l'ambiance… et une fois qu'on y est on est porté par le charme désuet de nos Bertille et par cette étrange boule qui semble douée de sentiment. Une belle conclusion à un triptyque que je n'avais pas du tout vu venir. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/bertille-lassiter?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
×
×
  • Créer...