Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'heroic-fantasy'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


8 résultats trouvés

  1. Titre de l'album : Donjon Monsters tome 16 - Quelque part ailleurs Scenariste de l'album : Joann Sfar & Lewis Trondheim Dessinateur de l'album : Guy Delisle Coloriste : Guy Delisle Editeur de l'album : Delcourt Note : Résumé de l'album : Nécropolis est une ville riche. Tout Terra Amata y enterre ses proches pour bénéficier de la magie de son cimetière : pouvoir communiquer avec les morts. Mais quand la ville haute ne suffit plus pour loger les habitants fortunés, le lieu prend un autre intérêt. À la disparition subite des fantômes, la jeune avocate Andrée décide de mener l'enquête... au point de se retrouver emportée loin dans l'espace et le temps. Critique : Les albums de Donjon monsters s'enchainent vite alors que le quinzième tome était sorti en mai dernier. Joann Sfar et Lewis Trondheim écrivent toujours les scénarios avec des histoires loufoques. Cette fois, Nécropolis est à la ville à l'honneur comme tous les morts peuvent encore communiquer et être vus par les vivants à l'état de spectre ou fantôme. Toute cette vie après la mort attire beaucoup de monde et participe à la richesse de cette ville, seulement les promoteurs veulent agrandir la ville au dépend du cimetière et de leur habitants morts. Guy Delisle rejoint les nombreux dessinateurs qui ont travaillé sur cette série et réalise des planches convenant au registre. Un voyage dans le temps et des discussions avec des morts attendent les lecteurs de ce nouvel épisode. On retrouve bien l'atmosphère particulière qui a fait le succès de Donjon monsters depuis le début. Pour info, le tome 9 de Donjon Zénith est programmé pour le mois de novembre dessiné par Boulet. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/donjon-monsters-tome-16-quelque-part-ailleurs?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  2. Titre de l'album : Elfes , tome 33 - Une guerre , trois couronnes Scenariste de l'album : Olivier Peru Dessinateur de l'album : Stéphane Bileau Coloriste : Elodie Jacquemoire Editeur de l'album : Soleil Note : Résumé de l'album : Afin de mieux protéger les siens, le Marteau forme une troupe d'élite. Son credo : tuer dans l'oeuf tous les périls menaçant les elfes à travers le monde et gagner les guerres avant qu'elles n'éclatent. Critique : L'aventure continue au sein du monde d'Aquilon avec un 33ème tome de la série mère : Elfes . Ce dernier est une suite directe du tome 28 portant sur les elfes blancs .Après avoir été "réveillé" , Lyorshel , le grand-père d'Alyana désire le pouvoir absolu sur son peuple dans l'unique but de les défendre en cas de conflit qui semble imminent . En effet , les graines posées ça et là sur les différents tomes et de cette collection (elfes , orcs, nains et mages) , commencent à germer . Le grand crossover faisant suite à la guerre des goules n'a jamais été aussi proche . Il était temps car on sentait cette éventualité peu de tomes après la mort de Lah'saa l'elfe rouge . Les hommes passent à l'action et leurs moyens sont considérables . Nous verrons lors des prochaines sorties , à savoir cette nouvelle collection " les terres d'Ogon" ainsi que le tome 34 sur les elfes bleus , si la tendance se poursuit . Dans un méli-mélo d'actions et de trahisons , les auteurs nous livrent une lecture nerveuse car les événements s'enchainent rapidement . Le dessin est dans la lignée des Elfes blancs précédents , sans surprise . Il semble nécessaire d'avoir lu au moins le tome 28 au préalable pour bien saisir les tenants et aboutissants ,ainsi que les nouveaux personnages en action . Au final , un tome qui manque de relief et qui s'inscrit comme une histoire "transitoire" , à la manière d'autres lectures de cette saga qui n'en finit plus . Je reste pourtant fan de ce monde créé par JL Istin , mais , à trop vouloir en faire , attention de ne pas perdre les lecteurs . Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/elfes-tome-33-une-guerre-trois-couronnes Voir la totalité de enregistrement
  3. L'aventure continue au sein du monde d'Aquilon avec un 33ème tome de la série mère : Elfes . Ce dernier est une suite directe du tome 28 portant sur les elfes blancs .Après avoir été "réveillé" , Lyorshel , le grand-père d'Alyana désire le pouvoir absolu sur son peuple dans l'unique but de les défendre en cas de conflit qui semble imminent . En effet , les graines posées ça et là sur les différents tomes et de cette collection (elfes , orcs, nains et mages) , commencent à germer . Le grand crossover faisant suite à la guerre des goules n'a jamais été aussi proche . Il était temps car on sentait cette éventualité peu de tomes après la mort de Lah'saa l'elfe rouge . Les hommes passent à l'action et leurs moyens sont considérables . Nous verrons lors des prochaines sorties , à savoir cette nouvelle collection " les terres d'Ogon" ainsi que le tome 34 sur les elfes bleus , si la tendance se poursuit . Dans un méli-mélo d'actions et de trahisons , les auteurs nous livrent une lecture nerveuse car les événements s'enchainent rapidement . Le dessin est dans la lignée des Elfes blancs précédents , sans surprise . Il semble nécessaire d'avoir lu au moins le tome 28 au préalable pour bien saisir les tenants et aboutissants ,ainsi que les nouveaux personnages en action . Au final , un tome qui manque de relief et qui s'inscrit comme une histoire "transitoire" , à la manière d'autres lectures de cette saga qui n'en finit plus . Je reste pourtant fan de ce monde créé par JL Istin , mais , à trop vouloir en faire , attention de ne pas perdre les lecteurs .
  4. Les albums de Donjon monsters s'enchainent vite alors que le quinzième tome était sorti en mai dernier. Joann Sfar et Lewis Trondheim écrivent toujours les scénarios avec des histoires loufoques. Cette fois, Nécropolis est à la ville à l'honneur comme tous les morts peuvent encore communiquer et être vus par les vivants à l'état de spectre ou fantôme. Toute cette vie après la mort attire beaucoup de monde et participe à la richesse de cette ville, seulement les promoteurs veulent agrandir la ville au dépend du cimetière et de leur habitants morts. Guy Delisle rejoint les nombreux dessinateurs qui ont travaillé sur cette série et réalise des planches convenant au registre. Un voyage dans le temps et des discussions avec des morts attendent les lecteurs de ce nouvel épisode. On retrouve bien l'atmosphère particulière qui a fait le succès de Donjon monsters depuis le début. Pour info, le tome 9 de Donjon Zénith est programmé pour le mois de novembre dessiné par Boulet.
  5. David Chauvel, Andoryss et Patrick Wong poursuivent leur intrigue au royaume des singes avec le déroulement de plusieurs intrigues à suivre en même temps. L'histoire la plus importante est certainement celle concernant le sistre avec le déclin de la famille face aux attaques répétées et bien orchestré du coucal. L'histoire autour de l'ancienne combattante Thori prend de l'ampleur avec son premier combat depuis son retour sur le ring, pour gagner de l'argent rapidement. Une autre histoire se déroule dans la jungle en dehors de la cité avec des femelles rejetées. Les 5 Terres est vraiment une saga comparable à une série Tv avec beaucoup d'évènements importants qui se jouent en même temps. On n'a pas le temps de s'ennuyer un seul instant avec toujours des phases d'action et des retournements de situations. Les dessins de Jérôme Lereculey sont toujours aussi soignés pour dépeindre le monde des singes. Déjà neuf tomes excellents et aucune baisse de qualité, la série tient toutes ses promesses pour l'instant. Trois autres tomes sortiront jusqu'à la fin d'année 2023, pour conclure le second cycle des 5 Terres au royaume des singes.
  6. Titre de l'album : Les 5 terres tome 9 - Ton rire intérieur Scenariste de l'album : Lewelyn Dessinateur de l'album : Jérôme Lereculey Coloriste : Dimitris Martinos Editeur de l'album : Delcourt Note : Résumé de l'album : Le clan du Sistre est en deuil. Tandis qu'on rend les derniers hommages à l'oncle Djen, l'amertume le dispute aux regrets et à la colère. Du côté du Coucal, au contraire, on célèbre la victoire et on envisage de donner le coup de grâce. Au même moment, Thori s'apprête à disputer son premier combat, Shin Taku semble réussir à faire parler son témoin et dans la jungle, nos étudiants en déroute font une bien étrange rencontre... Critique : David Chauvel, Andoryss et Patrick Wong poursuivent leur intrigue au royaume des singes avec le déroulement de plusieurs intrigues à suivre en même temps. L'histoire la plus importante est certainement celle concernant le sistre avec le déclin de la famille face aux attaques répétées et bien orchestré du coucal. L'histoire autour de l'ancienne combattante Thori prend de l'ampleur avec son premier combat depuis son retour sur le ring, pour gagner de l'argent rapidement. Une autre histoire se déroule dans la jungle en dehors de la cité avec des femelles rejetées. Les 5 Terres est vraiment une saga comparable à une série Tv avec beaucoup d'évènements importants qui se jouent en même temps. On n'a pas le temps de s'ennuyer un seul instant avec toujours des phases d'action et des retournements de situations. Les dessins de Jérôme Lereculey sont toujours aussi soignés pour dépeindre le monde des singes. Déjà neuf tomes excellents et aucune baisse de qualité, la série tient toutes ses promesses pour l'instant. Trois autres tomes sortiront jusqu'à la fin d'année 2023, pour conclure le second cycle des 5 Terres au royaume des singes. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/les-5-terres-tome-9-ton-rire-interieur?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  7. Titre de l'album : Mages - Tome 6 - Yoni Scenariste de l'album : Nicolas Jarry & David Courtois Dessinateur de l'album : Giovanni Lorusso Coloriste : Elodie Jacquemoire Editeur de l'album : Soleil Note : Résumé de l'album : Lors de la guerre des goules, les mages runistes de Dumn sont passés maîtres dans la fabrication de Golem. Avec la paix, ces colosses ravageurs s'affrontent désormais dans les arènes faisant la fortune de leur maître. Yoni, 11 ans rêve d'être l'un d'entre eux, mais lors d'une funeste nuit, il devient orphelin. Yoni n'a plus qu'une obsession : réaliser le Golem parfait qui vengera les siens ! Critique : Les sorties des terres d'Arran s'effectuant souvent de manière groupée pour les séries dérivées de l'univers développé dans Elfes, il faut bien reconnaitre qu'on a beau jeu de les comparer. ET à ce jeu, malheureusement Mages m'a toujours donné l'impression du parent pauvre. Bon soyons honnêtes : il est vrai que j'ai assez peu d'empathie d'une manière générale pour les mages en Heroïc Fantasy, mais je suppose que cela n'explique pas tout. Et là en comparant ce tome avec le dernier Nains et le dernier Orcs et Gobelins et bien... je dois avouer que ça fait mal. Car ce Mage est plutôt pas mal, mais cette comparaison fait ressortir tout ce qui manque pour moi dans cette série. Je n'y ressens pas vraiment de souffle épique, et les personnages et leurs relations entre eux me semblent souvent assez fades. Oui j'ai la dent dure, surtout que ce tome est assez certainement l'un des meilleurs des 6 premiers. On sent que le graphisme a cepêndant été travaillé car c'est plutôt réussi, mais même là encore, je n'y trouve pas autant de qualités qu'aux autres parutions récentes. Bref, ce tome de Mage ravira les fans des Terres d'Arran car il est intrinsèquement plutôt bien. Pour les autres, il n'y a mlaheureusement que peu de chance que ce tome vous fasse changer d'avis sur cette série dérivée là. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/mages-tome-6-yoni?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  8. The_PoP

    Mages - Tome 6 - Yoni

    Les sorties des terres d'Arran s'effectuant souvent de manière groupée pour les séries dérivées de l'univers développé dans Elfes, il faut bien reconnaitre qu'on a beau jeu de les comparer. ET à ce jeu, malheureusement Mages m'a toujours donné l'impression du parent pauvre. Bon soyons honnêtes : il est vrai que j'ai assez peu d'empathie d'une manière générale pour les mages en Heroïc Fantasy, mais je suppose que cela n'explique pas tout. Et là en comparant ce tome avec le dernier Nains et le dernier Orcs et Gobelins et bien... je dois avouer que ça fait mal. Car ce Mage est plutôt pas mal, mais cette comparaison fait ressortir tout ce qui manque pour moi dans cette série. Je n'y ressens pas vraiment de souffle épique, et les personnages et leurs relations entre eux me semblent souvent assez fades. Oui j'ai la dent dure, surtout que ce tome est assez certainement l'un des meilleurs des 6 premiers. On sent que le graphisme a cepêndant été travaillé car c'est plutôt réussi, mais même là encore, je n'y trouve pas autant de qualités qu'aux autres parutions récentes. Bref, ce tome de Mage ravira les fans des Terres d'Arran car il est intrinsèquement plutôt bien. Pour les autres, il n'y a mlaheureusement que peu de chance que ce tome vous fasse changer d'avis sur cette série dérivée là.
×
×
  • Créer...