Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'isekai'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


  1. poseidon2

    7th time loop tome 4

    Ah enfin on y revient ! on utilise enfin les anciennes vies de notre héroine pour faire avancer l'intrigue et c'est tant mieux. Maintenant que les deux frères sont réconciliés, de nouveaux personnages apparaissent et notre princesse doit faire appelle à ses connaissances passées pour éviter que la situation dégénère et pour essayer de se sauver encore plus elle-même dans 5 ans. Rien de bien nouveau, mais le fait de faire appel à son passé d'herboriste et de ramener les personnages qu'elle a vus dans son ancienne vie redonne un coup de pieds à une série qui commençait déjà à tomber dans le standard. Cela lui donne une fraicheur qui permet de continuer cette série avec plaisir.
  2. Titre de l'album : 7th time loop tome 4 Scenariste de l'album : Touko Amekawa Dessinateur de l'album : Hinoki Kino Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Rishe a réussi à régler le conflit de longue date entre le prince héritier Arnold et le second prince Théodore. Afin de profiter pleinement de la tranquillité qui lui est offerte, elle supplie Arnold de l'affronter au corps-à-corps et se déguise même en homme pour se fondre parmi les chevaliers durant leur entraînement... et est finalement toujours aussi occupée qu'à son habitude ! Lorsqu'on l'interroge sur la couleur des bijoux qu'elle voudrait se voir offrir, durant sa sortie avec Arnold, celle-ci répond... " Avez-vous une pierre de la même couleur que ses yeux ? " Alors que leur relation montre évolue, Kyle, le prince de Coyol, déjà rencontré dans ses vies passées, fait irruption dans sa vie dans un but bien précis... Voici le quatrième tome de la fantasy de boucles temporelles où l'héroïne met à profit les connaissances qu'elle a acquises dans ses différents métiers, visant la vie de paresse dont elle a toujours rêvé ! Critique : Ah enfin on y revient ! on utilise enfin les anciennes vies de notre héroine pour faire avancer l'intrigue et c'est tant mieux. Maintenant que les deux frères sont réconciliés, de nouveaux personnages apparaissent et notre princesse doit faire appelle à ses connaissances passées pour éviter que la situation dégénère et pour essayer de se sauver encore plus elle-même dans 5 ans. Rien de bien nouveau, mais le fait de faire appel à son passé d'herboriste et de ramener les personnages qu'elle a vus dans son ancienne vie redonne un coup de pieds à une série qui commençait déjà à tomber dans le standard. Cela lui donne une fraicheur qui permet de continuer cette série avec plaisir. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/7th-time-loop-tome-4?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. Fiouuuu cette série est des plus frustrantes pour un manga. Un seul tome par an..... pour un manga c'est super long et cela impact le point de vue du lecteur : on attend tellement que la lecture nous parait très courte. Mais vraiment trop courte surtout quand la moitié du tome est uniquement une description de la nouvelle aventure et le début de l'exploration du donjon. C'est d'autant plus frustrant que l'a lecture est encore une fois agréable est bien rythmée et intéressante. On en veut plus. Beaucoup plus ! Et surtout plus souvent !
  4. Titre de l'album : Je suis un assassin (et je surpasse le héros) tome 5 Scenariste de l'album : Hiroyuki Aigamo Dessinateur de l'album : Hiroyuki Aigamo Coloriste : Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : Victimes d'un complot, et si leur seul espoir était entre les mains d'un assassin ? Akira et Amelia sont arrivés à Bruta, le continent des hommes-bêtes. Grâce à Yoru, ils y font la rencontre de Crow, le plus grand forgeron du monde. Ce dernier devrait pouvoir remettre en état Yatonokami, le sabre d'Akira qui s'est émoussé au fil de nombreux combats.Crow accepte la requête d'Akira et s'en va, mais Amelia le rattrape aussitôt et lui demande de la prendre comme disciple. La jeune elfe voit en effet une grande force dans le forgeron qui était autrefois un compagnon de l'ancien héros. Malheureusement, Crow refuse catégoriquement. Le forgeron semble encore affecté par le Cauchemar d'Adrea , un désastre qui a frappé la région il y a cent ans...Akira décide de participer à des quêtes de la Guilde des aventuriers afin de rassembler les matériaux et l'argent nécessaires à la réparation de son sabre. Il se rend donc au donjon de la région, mais, à peine arrivé, il se retrouve face à une horde de monstres anormalement déchaînés... Quelqu'un semble manigancer dans l'ombre ! Notre assassin va se retrouver entraîné au coeur d'un nouveau combat ! Critique : Fiouuuu cette série est des plus frustrantes pour un manga. Un seul tome par an..... pour un manga c'est super long et cela impact le point de vue du lecteur : on attend tellement que la lecture nous parait très courte. Mais vraiment trop courte surtout quand la moitié du tome est uniquement une description de la nouvelle aventure et le début de l'exploration du donjon. C'est d'autant plus frustrant que l'a lecture est encore une fois agréable est bien rythmée et intéressante. On en veut plus. Beaucoup plus ! Et surtout plus souvent ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/je-suis-un-assassin-et-je-surpasse-le-heros-tome-5?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  5. Le premier tome nous avait laissé un peu sceptique sur l'intérêt à long terme de cette série. Le cliffhanger final nous avait redonné espoir, avec l'apparition de la copine de notre sensei du côté des héros ayant vaincu le roi haineux du mal. Et bien ce tome deux confirme cette embellie même si ... nous n'en apprenons pas beaucoup plus sur la dite copine 🙂 En fait ce tome donne voit notre personnage principal et évoluer et s'éloigner du guignol de situation pour endosser un vrai rôle dans une histoire qui se complexifie, avec un parti pris des plus intéressants : et si les invoqués étaient en fait, pour la plupart, des arrivistes de premières, utilisant les pouvoirs qu'on leur a donnés pour leur bien propre uniquement ? Un postulat qui mais en exergue notre héros qui lui ne souhaite rien... et se trouve donc être peut-être le seul "bon héros" de cet univers. Un deuxième tome plein de promesses et bien plus dense et intéressant que le premier. Vivement la suite
  6. Titre de l'album : No longer allowed in another world tome 2 Scenariste de l'album : Hiroshi Noda Dessinateur de l'album : Takahiro Wakamatsu Coloriste : Editeur de l'album : Kana Note : Résumé de l'album : Dans l'autre monde, le Roi Haineux du Mal a été vaincu par les transférés et leurs pouvoirs divins, mais ces héros commencent à semer le trouble et la désolation. Cependant, c'est au milieu du désordre et de la confusion qui règne, qu'un homme tremble de joie après avoir retrouvé sa créativité. Il s'appelle Sensei et il se définit comme étant un écrivain de naissance... Critique : Le premier tome nous avait laissé un peu sceptique sur l'intérêt à long terme de cette série. Le cliffhanger final nous avait redonné espoir, avec l'apparition de la copine de notre sensei du côté des héros ayant vaincu le roi haineux du mal. Et bien ce tome deux confirme cette embellie même si ... nous n'en apprenons pas beaucoup plus sur la dite copine 🙂 En fait ce tome donne voit notre personnage principal et évoluer et s'éloigner du guignol de situation pour endosser un vrai rôle dans une histoire qui se complexifie, avec un parti pris des plus intéressants : et si les invoqués étaient en fait, pour la plupart, des arrivistes de premières, utilisant les pouvoirs qu'on leur a donnés pour leur bien propre uniquement ? Un postulat qui mais en exergue notre héros qui lui ne souhaite rien... et se trouve donc être peut-être le seul "bon héros" de cet univers. Un deuxième tome plein de promesses et bien plus dense et intéressant que le premier. Vivement la suite Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/no-longer-allowed-in-another-world-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  7. Me voila rassuré ! Le hors série n'aura vraiment pas duré longtemps et nous revoici dans le dur avec une histoire qui évolue super vite. On retrouve des liens avec l'ancien monde via la découverte d'une pyramide. Son exploration permet d'éclaircir certains points, mais il est surtout l'occasion de belles batailles et d'un retour au premier plan de Codeholder, de Cid et de l'eraser. Mais pas que ! le "groupe" derrière tout ca commence à apparaitre et une alliance entre les différentes races commence à se profiler avec une question qui en ressort : la domination par humains, dans le monde base de Kai, était-elle une bonne chose ? Les autres races méritaient-elles vraiment cela ? C'est dense, c'est dynamique et ça avance suffisamment pour que le spin off ne nous ait rien gâché. Une excellente série décidément !
  8. Titre de l'album : Why nobody remembers my world ? tome 10 Scenariste de l'album : Arikan Dessinateur de l'album : Arikan Coloriste : Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : Pourquoi personne ne se souvient du monde d'avant ? La Grande Guerre pour la suprématie du monde qui opposa les cinq races se solda par la victoire de l'humanité menée par le héros Sid. Mais soudain, le monde est réécrit sous les yeux du jeune Kai qui se retrouve projeté dans un monde dans lequel les humains ont perdu la Grande Guerre des cinq races.Afin d'en apprendre plus sur le mode de vie des spectres, Kai et ses camarades se rendent dans un nid, mais, à leur arrivée, les spectres ont déjà quitté l'endroit. Les soldats décident d'explorer les environs et ne tardent pas à apercevoir un Tombeau, une ancienne construction pyramidale dans laquelle les créatures des quatre grandes races étaient retenues prisonnières. Commence alors un combat qui va voir se transformer le paysage de toute la zone alentour...Un jeune garçon dont l'existence a été effacée va tenter de remettre en place le monde tel qu'il était avant ! Critique : Me voila rassuré ! Le hors série n'aura vraiment pas duré longtemps et nous revoici dans le dur avec une histoire qui évolue super vite. On retrouve des liens avec l'ancien monde via la découverte d'une pyramide. Son exploration permet d'éclaircir certains points, mais il est surtout l'occasion de belles batailles et d'un retour au premier plan de Codeholder, de Cid et de l'eraser. Mais pas que ! le "groupe" derrière tout ca commence à apparaitre et une alliance entre les différentes races commence à se profiler avec une question qui en ressort : la domination par humains, dans le monde base de Kai, était-elle une bonne chose ? Les autres races méritaient-elles vraiment cela ? C'est dense, c'est dynamique et ça avance suffisamment pour que le spin off ne nous ait rien gâché. Une excellente série décidément ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/why-nobody-remembers-my-world-tome-10?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  9. poseidon2

    Hell mode tome 1

    Nouvel Isekai chez Meian avec un Isekai qui s'annonçait plein de promesse. Enfin surtout d'une : enfin un héros qui n'est pas surpuissant. Normal car.... il choisit lui-même de se réincarner dans un jeu en mode super difficile. Et pour une fois, c'est vraiment difficile ! Le genre où notre personnage va passer 5 ans avant de prendre un seul niveau. Et cela donne un véritable intérêt a cette série. Car il progresse, bien aidée par sa vie passée, mais il le fait petitement et intelligemment. C'est super addictif. On en vient plus facilement à douter de sa réussite et donc apprécier les victoires ! On en redemande.
  10. Titre de l'album : Hell mode tome 1 Scenariste de l'album : Hamuo Dessinateur de l'album : Enji Tetta Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Un gamer invétéré part pour un autre monde à la difficulté complètement folle !! "Vous êtes invité à participer à un jeu sans fin... Sérieux ?" Kenichi Yamada, un gamer passionné, tombe par hasard sur un mystérieux jeu vidéo en ligne... Mais lorsqu'il choisit sans hésitation de mettre la difficulté au maximum, en "Hell mode", il se réincarne dans un autre monde sous les traits d'un fils de serf ! Désormais prénommé "Allen", il devra découvrir les mystères de sa classe "invocateur" et développer une stratégie adéquate pour monter de niveau dans cet univers sans guide stratégique... À force de tâtonnements, Allen va petit à petit avancer sur le chemin qui fera un jour de lui l'aventurier le plus fort du monde... - 1er au classement annuel de Shôsetsuka Ni Narô !! (Juin 2020). - Vainqueur de la 2e édition du grand prix Earth Star Novel ! (2020) Critique : Nouvel Isekai chez Meian avec un Isekai qui s'annonçait plein de promesse. Enfin surtout d'une : enfin un héros qui n'est pas surpuissant. Normal car.... il choisit lui-même de se réincarner dans un jeu en mode super difficile. Et pour une fois, c'est vraiment difficile ! Le genre où notre personnage va passer 5 ans avant de prendre un seul niveau. Et cela donne un véritable intérêt a cette série. Car il progresse, bien aidée par sa vie passée, mais il le fait petitement et intelligemment. C'est super addictif. On en vient plus facilement à douter de sa réussite et donc apprécier les victoires ! On en redemande. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/hell-mode-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  11. poseidon2

    The eminence in shadow tome 11

    Voilà le tome que l'on attendait ! un tome qui remet au centre de notre histoire la conspiration de diabolo et les premiers personnages rencontrés. Cid est toujours aussi décalé et toujours à l'ouest malgré ses superpouvoirs et ne s'en rend pas compte, ce qui rend ce tome particulièrement savoureux. Je suis étonné à quel point la réutilisation des mêmes ficelles marche bien sûr cette série. C'est le genre de truc qui m'exaspère d'habitude... mais pas là. Alors, je ne bouderai pas mon plaisir 🙂
  12. Titre de l'album : The eminence in shadow tome 11 Scenariste de l'album : Daisuke Aizawa Dessinateur de l'album : Anri Sakano Coloriste : Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : Il est prêt à tout pour devenir une Éminence de l'ombre... mais ses plus gros mensonges vont le rattraper ! Après avoir été propulsé dans un monde parallèle suite à un accident, Cid prend un malin plaisir à interpréter son rôle d'Éminence de l'Ombre, un personnage mystérieux qui influence le cours des événements depuis les coulisses et qui possède d'incroyables pouvoirs.Lorsque Cid a vent du mariage de la princesse Rose avec Thomas Zoschist, il s'introduit aussitôt dans le château d'Oriana pour empêcher la jeune femme de commettre une terrible erreur ! Cid préférerait la voir devenir une reine lumineuse, et non pas la concubine d'un souverain illégitime... car après tout, l'ombre d'une éminence est d'un noir toujours plus profond à côté d'une lumière éclatante !Les malentendus et les fausses idées sur fond d'isekai s'enchaînent dans un rythme toujours plus effréné dans ce onzième volume de The Eminence in Shadow ! Critique : Voilà le tome que l'on attendait ! un tome qui remet au centre de notre histoire la conspiration de diabolo et les premiers personnages rencontrés. Cid est toujours aussi décalé et toujours à l'ouest malgré ses superpouvoirs et ne s'en rend pas compte, ce qui rend ce tome particulièrement savoureux. Je suis étonné à quel point la réutilisation des mêmes ficelles marche bien sûr cette série. C'est le genre de truc qui m'exaspère d'habitude... mais pas là. Alors, je ne bouderai pas mon plaisir 🙂 Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/the-eminence-in-shadow-tome-11?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  13. Avant-dernier tome de ma minisérie favorite du moment : Le gros chat et la sorcière grincheuse ! Et une série qui va surement me manquer même si le fait qu'elle ne soit qu'en 5 tomes nous garantie une fin d'histoire cohérente et dense… comme peut l'être ce tome 4. En effet ce tome 4 continue très habilement de remplir les case manquantes de notre histoire. ON se penche particulièrement sur le Dragon, résultat de l'invocation majeure de notre sorcière Jeanne quand elle était plus jeune. Mais au travers de l'histoire de ce dragon c'est l'histoire de tout le royaume qui nous est décrit. Une histoire qui passe par la traitrise de... tout un peuple. Une histoire toujours très émouvante qui a pour seul tort de laisser notre gros chat en arrière plan, lui qui vient tout juste d'arriver. Je suis sûr qu'il retrouvera une place centrale dans une fin d'histoire qui ne manquera pas de nous émouvoir, j'en ficherais mon billet !
  14. Titre de l'album : Le gros chat et la sorcière grincheuse tome 4 Scenariste de l'album : Hiro Kashiwaba Dessinateur de l'album : Hiro Kashiwaba Coloriste : Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : Elle croyait avoir connu le pire lorsqu'elle avait vaincu le Roi démon... Mais elle vient d'invoquer un gros chat têtu ! Robins retourne au palais afin de faire soigner Lou. La jeune fille a perdu connaissance après avoir libéré les pouvoirs magiques qui sommeillaient en elle.Jeanne comprend que cette dernière est en danger. Elle quitte sa forêt familière accompagnée de son gros chat et du mercenaire Frado, pour se rendre au palais où elle n'avait plus mis les pieds depuis cinquante ans. Mais la méchante reine mère Meadows l'attend, et elle détient l'ancienne bête protectrice de Jeanne ! Critique : Avant-dernier tome de ma minisérie favorite du moment : Le gros chat et la sorcière grincheuse ! Et une série qui va surement me manquer même si le fait qu'elle ne soit qu'en 5 tomes nous garantie une fin d'histoire cohérente et dense… comme peut l'être ce tome 4. En effet ce tome 4 continue très habilement de remplir les case manquantes de notre histoire. ON se penche particulièrement sur le Dragon, résultat de l'invocation majeure de notre sorcière Jeanne quand elle était plus jeune. Mais au travers de l'histoire de ce dragon c'est l'histoire de tout le royaume qui nous est décrit. Une histoire qui passe par la traitrise de... tout un peuple. Une histoire toujours très émouvante qui a pour seul tort de laisser notre gros chat en arrière plan, lui qui vient tout juste d'arriver. Je suis sûr qu'il retrouvera une place centrale dans une fin d'histoire qui ne manquera pas de nous émouvoir, j'en ficherais mon billet ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/le-gros-chat-et-la-sorciere-grincheuse-tome-4/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  15. Troisième tome d'une série qui, si elle ne sort pas à un rythme effréné, s'avère être toujours aussi qualitative. La dualité entre notre jeune et jolie fille et son pendant vieux guerrier cherchant la bagarre est toujours intéressant. La façon dont elles, avec son amie , essayent de cacher les pouvoirs d'Alta rend l'histoire sympathique. Ce tome trois ajoute un côté politique avec une remise en question du pouvoir en place et un début de fêlure dans la posture de notre héroïne "ne faisant pas de politique". Une série qui se lit toujours avec plaisir
  16. Titre de l'album : The reincarnated swordmaster tome 3 Scenariste de l'album : Togoro Sasa Dessinateur de l'album : Enji Tetta Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : En qualité de professeur et de garde du corps... Maintenant que la confiance d'Iris, la Princesse Épéiste, lui est acquise, Alta affirme clairement sa volonté de riposter aux attaques répétées des assassins de la Légion. Iris s'étant portée volontaire pour servir d'appât, le plan d'Alta, accompagné de l'ex-assassin Aria, semble se dérouler sans encombre... Jusqu'au moment où la jeune fille découvre que l'homme qui est à ses trousses n'est autre que celui qui a tué son père ! " En tant que Princesse Épéiste, je te... Critique : Troisième tome d'une série qui, si elle ne sort pas à un rythme effréné, s'avère être toujours aussi qualitative. La dualité entre notre jeune et jolie fille et son pendant vieux guerrier cherchant la bagarre est toujours intéressant. La façon dont elles, avec son amie , essayent de cacher les pouvoirs d'Alta rend l'histoire sympathique. Ce tome trois ajoute un côté politique avec une remise en question du pouvoir en place et un début de fêlure dans la posture de notre héroïne "ne faisant pas de politique". Une série qui se lit toujours avec plaisir Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/the-reincarnated-swordmaster-tome-3?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  17. Je fais partie des gens qui ne comprennent pas pourquoi cette série a changé de nom. Mais comme dirait l'autre : On s'en fout 🙂 On s'en fout d'autant plus que ces deux tomes sont Excellents ! mais vraiment ! Super bien équilibré avec une dose d'humour très fine, une histoire d'envergure (avec la mise en avant des autres royaumes et religions), des personnages charismatiques et juste ce qu'il faut de combat et de rappel du passé de notre auteur de jeux. On dévore les deux tomes à une vitesse folle, porté par un dessin toujours au top. L'isekai quasi parfait sur ces deux tomes.Un isekai qui ne cherche pas trop à en faire mais en fait suffisamment 🙂 Et ceux qui me suivent savent que je dis rarement ca d'un Isekai... Vivement la suite !
  18. Titre de l'album : Demon Lord, retry R ! tome 1 & 2 Scenariste de l'album : Kurone Kanzaki Dessinateur de l'album : Amaru Minotake Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Le seigneur démon surpuissant revient ! Cette fois, il est accompagné d'une idole lycéenne ! Après avoir atteint le dernier palier du donjon et rencontré celui qu'il soupçonne être le créateur de cet autre monde, le Seigneur démon se dirige à présent vers le territoire démoniaque, terrain d'affrontement de puissants démons. Il est rejoint dans son voyage par une lycéenne à la joie de vivre débordante, venue pimenter encore davantage cette bande de personnages hauts en couleur. Ainsi débute la nouvelle saison de ce manga... Critique : Je fais partie des gens qui ne comprennent pas pourquoi cette série a changé de nom. Mais comme dirait l'autre : On s'en fout 🙂 On s'en fout d'autant plus que ces deux tomes sont Excellents ! mais vraiment ! Super bien équilibré avec une dose d'humour très fine, une histoire d'envergure (avec la mise en avant des autres royaumes et religions), des personnages charismatiques et juste ce qu'il faut de combat et de rappel du passé de notre auteur de jeux. On dévore les deux tomes à une vitesse folle, porté par un dessin toujours au top. L'isekai quasi parfait sur ces deux tomes.Un isekai qui ne cherche pas trop à en faire mais en fait suffisamment 🙂 Et ceux qui me suivent savent que je dis rarement ca d'un Isekai... Vivement la suite ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/demon-lord-retry-r-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  19. En voila un Isekai intelligent et drôle : C'est un isekai tout mignon qui voit .... un chat se réincarner dans un autre monde. Il se réincarne en chat... monstrueusement gros. Mais il se réincarne surtout dans un monde ou les chats n'existent pas. La ou ce manga est vraiment bon, c'est qu'il ne se contente pas de jouer sur l'aspect mignon / comique du gros chat qui débarque de 'n'importe où. Il nous présente aussi une vieille femme, ancienne héroïne qui a été rejetée par ses pairs une fois son rôle d'héroïne fini, de peur de la voir abuser de ses pouvoirs. Une histoire au final assez triste avec aussi très mignonne avec un véritable apport de notre gros chat à sa nouvelle maitresse. Une histoire qui prend une saveur plus importante avec le retour de démon et l'arrivée de nouveau personnage dans une histoire uqi s'annonce de plus en plus fantastique. On a hâte de voir l'impact de notre chat sur une guerre entre humain et démon
  20. Titre de l'album : Le gros chat et la sorcière grincheuse tome 1 & 2 Scenariste de l'album : Hiro Kashiwaba Dessinateur de l'album : Hiro Kashiwaba Coloriste : Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : Elle croyait avoir connu le pire lorsqu'elle avait vaincu le Roi démon... Mais elle vient d'invoquer un gros chat têtu ! Jeanne est une vieille femme solitaire, qui vit recluse au fin fond d'une forêt d'un monde fantastique. Elle qui a autrefois vaincu le Roi démon, grâce à ses pouvoirs de sorcière, vit aujourd'hui dans l'oubli le plus total. Pire, elle est considérée avec méfiance et dédain par tous les villageois. Pour briser sa solitude, elle décide un jour d'invoquer une créature d'un autre monde. Et cette créature qui vient d'apparaître ne vole pas et ne crache pas du feu, comme son dragon de compagnie d'antan... Il s'agit d'un gros chat particulièrement mignon, mais qui n'en fait qu'à sa tête ! Voici l'histoire d'un matou maousse et d'une sorcière grincheuse, qui va voir les réminiscences du passé frapper à sa porte et bousculer son existence. Critique : En voila un Isekai intelligent et drôle : C'est un isekai tout mignon qui voit .... un chat se réincarner dans un autre monde. Il se réincarne en chat... monstrueusement gros. Mais il se réincarne surtout dans un monde ou les chats n'existent pas. La ou ce manga est vraiment bon, c'est qu'il ne se contente pas de jouer sur l'aspect mignon / comique du gros chat qui débarque de 'n'importe où. Il nous présente aussi une vieille femme, ancienne héroïne qui a été rejetée par ses pairs une fois son rôle d'héroïne fini, de peur de la voir abuser de ses pouvoirs. Une histoire au final assez triste avec aussi très mignonne avec un véritable apport de notre gros chat à sa nouvelle maitresse. Une histoire qui prend une saveur plus importante avec le retour de démon et l'arrivée de nouveau personnage dans une histoire uqi s'annonce de plus en plus fantastique. On a hâte de voir l'impact de notre chat sur une guerre entre humain et démon Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/le-gros-chat-et-la-sorciere-grincheuse-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  21. Troisième tome d'un isekai qui prend son temps en termes de parution… mais pour le plus grand plaisir du lecteur. Ce tome trois, après deux tomes de mise en place intense, ou notre "réincarné" usait (limite abusait) de son savoir, de son ancienne vie pour permettre à sa famille de digérer l'obligation de pouvoir, nous offre un tome très standard. En effet on retrouve Yuri pour son entrée à l'académie, passage obligatoire pour le fils du régent actuel. Ce passage part l'académie permet de mettre Yuri dans un environnement d jeunes de son age, environnement pour son expérience passée sert bien moins et l'oblige a surtout retrouver des sentiments d'ados pour comprendre ses collègues de classes, qu'ils soient masculins... ou féminin. Un changement intéressant qui élargit encore le spectre d'un Isekai hautement sympathique. Espérons juste qu'a contrario d'un Muchoku Tensei, notre série ne s'égare pas trop longtemps dans cette partie ado / académie.
  22. Titre de l'album : Conqueror of the dying kingdom tome 3 Scenariste de l'album : Fudeorca Dessinateur de l'album : Muramasa Sabiku Coloriste : Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : Face à la guerre qui approche, le paisible éleveur d'oiseaux géants doit prendre son envol et affronter son destin ! Grâce aux connaissances de sa vie antérieure, Yuri, le possible futur chef du clan, a réussi à protéger sa famille et la population contre une épidémie virulente.Il entre enfin à l'Académie des chevaliers mais, lors de l'examen, il blesse la fierté de la princesse Carol, qu'il n'avait pas vue depuis des années. Entre eux, le malaise s'installe.Au dortoir, l'arrogant Dolla lui piétine le journal dans lequel il consignait ses précieux souvenirs.Face à cet outrage envers sa famille, Yuri ne peut réprimer sa rage et sa violence... Critique : Troisième tome d'un isekai qui prend son temps en termes de parution… mais pour le plus grand plaisir du lecteur. Ce tome trois, après deux tomes de mise en place intense, ou notre "réincarné" usait (limite abusait) de son savoir, de son ancienne vie pour permettre à sa famille de digérer l'obligation de pouvoir, nous offre un tome très standard. En effet on retrouve Yuri pour son entrée à l'académie, passage obligatoire pour le fils du régent actuel. Ce passage part l'académie permet de mettre Yuri dans un environnement d jeunes de son age, environnement pour son expérience passée sert bien moins et l'oblige a surtout retrouver des sentiments d'ados pour comprendre ses collègues de classes, qu'ils soient masculins... ou féminin. Un changement intéressant qui élargit encore le spectre d'un Isekai hautement sympathique. Espérons juste qu'a contrario d'un Muchoku Tensei, notre série ne s'égare pas trop longtemps dans cette partie ado / académie. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/conqueror-of-the-dying-kingdom-tome-3?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  23. poseidon2

    Yasei no last boss tome 5

    Fiouuuu que ce fut difficile de lire ce tome 5... non pas qu'il n'est pas l'intéressant. C'est même tout le contraire. En fait, il est tellement plein d'informations et avance tellement notre histoire que.... c'était quasiment impossible à lire le soir ! Franchement, ce tome cinq est d'une densité démentielle pour un manga. Il faut tout lire si on veut comprendre ce tome.... mais une fois qu'on s'en donne les moyens, on a entre les mains un des excellents tomes de ce très bon et très dense Isekai. Un tome où l'on se met sur les pistes de Sagitarrius mais où l'on apprend aussi l'origine des démons et le héros prend une importance nouvelle. Un tome dense je vous avais dit ! Et on veut que ca reste comme ca !
  24. Titre de l'album : Yasei no last boss tome 5 Scenariste de l'album : Tsubasa Hazuki Dessinateur de l'album : Tsubasa Hazuki Coloriste : Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : La despote aux ailes noires est de retour dans la partie ! Luphas et ses compagnons sont en route pour le royaume de Blutgang afin de stopper Scorpius, la Constellation du Scorpion, qui s'est alliée avec les démons pour anéantir les humains.Mais ce royaume construit par Mizar, un des Sept Braves, est en réalité un gigantesque vaisseau de guerre qui porte une cité ambulante ! Critique : Fiouuuu que ce fut difficile de lire ce tome 5... non pas qu'il n'est pas l'intéressant. C'est même tout le contraire. En fait, il est tellement plein d'informations et avance tellement notre histoire que.... c'était quasiment impossible à lire le soir ! Franchement, ce tome cinq est d'une densité démentielle pour un manga. Il faut tout lire si on veut comprendre ce tome.... mais une fois qu'on s'en donne les moyens, on a entre les mains un des excellents tomes de ce très bon et très dense Isekai. Un tome où l'on se met sur les pistes de Sagitarrius mais où l'on apprend aussi l'origine des démons et le héros prend une importance nouvelle. Un tome dense je vous avais dit ! Et on veut que ca reste comme ca ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/yasei-no-last-boss-tome-5?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  25. poseidon2

    Yasei no last boss tome 5

    Fiouuuu que ce fut difficile de lire ce tome 5... non pas qu'il n'est pas l'intéressant. C'est même tout le contraire. En fait il est tellement plein d'information et avance tellement notre histoire que.... c'était quasiment impossible à lire le soir ! Franchement, ce tome cinq est d'une densité démentielle pour un manga. Il faut tout lire si on veut comprendre ce tome.... mais une fois qu'on s'en donne les moyens on a un des excellents tomes de cette très bonne et très dense Isekai. Un tome ou l'on se met sur les pistes de Sagitarrius mais ou l'on apprend aussi l'origine des démons et notre héros avance complètement. Un tome dense je vous avais dit ! Et on veut que ca reste comme ca !
×
×
  • Créer...