Aller au contenu
  • Au bonheur des dames


    poseidon2
    • Scenariste: AgnĂšs MauprĂ© d'apres Emile Zola Dessinateur: AgnĂšs MauprĂ© Editeur: Casterman Note: 4.5
      Résumé:

      Venue de sa lointaine Normandie, Denise arrive Ă  Paris avec ses deux frĂšres sans un sou en poche... D’abord aidĂ©e par l’oncle Baudu, un commerçant mĂ©fiant, elle va franchir la porte du Bonheur des Dames, un immense magasin de nouveautĂ©s qui fait se dĂ©placer tout ce que Paris compte d’élĂ©gantes
 EngagĂ©e comme vendeuse, Denise dĂ©couvre autour d’elle les rivalitĂ©s avec les autres vendeuses, devenant vite la victime d’un systĂšme aliĂ©nant oĂč il faut sans cesse se battre pour vendre et oĂč les amitiĂ©s sont rares. Mais la jeune femme va faire la connaissance d’Octave Mouret, le directeur du Bonheur des Dames, un homme de conquĂȘte qui ne songe qu’à l’expansion de son magasin, Ă  dĂ©faut de trouver l’amour. À moins que la rencontre avec Denise ne vienne bouleverser ses croyances ?

      Type: BD Europeene L'acheter sur bdfugue

    Ahhhh celui la je l'ai lu 🙂 quand j'Ă©tais au collĂšge... ou est-ce au lycĂ©e ? Bref vous l'aurez compris je ne m'en souvenais pas vraiment mise Ă  part le thĂšme.

    Et bien autant vous dire que j'ai été happé dans ce paris du XIXieme largement plus maintenant que par le passé. Bon ok entre temps j'ai "muri" (je met des guillemets au cas ou madame me lise)  et je suis plus à meme de comprendre les problematiques de Denise et l'impact de la creation du "Bonheur des Dames" par Octave sur la vie parisienne.

    C'est quand meme fou de voir à quel point le marketing et les grands magasins n'ont pas changé depuis cette époque. La tirade d'Octave sur les articles en soldes et la vente à perte est vraiment d'actualité. 

    La mise en image d'un mythe comme celui ci est souvent compliqué mais AgnÚs Maupré y arrive trÚs bien avec des personnages attachants et un style qui nous projette efficacement dans le XIXieme siecle.

    Une vraie bonne adaptation pour une histoire qui n'a pas perdue de son interet !



    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    il y a une heure, poseidon2 a dit :

    Ahhhh celui la je l'ai lu 🙂 quand j'Ă©tais au collĂšge... ou est-ce au lycĂ©e ? Bref vous l'aurez compris je ne m'en souvenais pas vraiment mise Ă  part le thĂšme.

    Pareil. Ce ne nous rajeunit pas 😉

    PS (para-BD) : Mmm... AgnĂšs MauprĂ©... elle est jolie, AgnĂšs MauprĂ©Â đŸ˜Â 
    Et j'avais bien aimé sa Milady De Winter.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J'avais lu L'assommoir , dans la saga des Rougon-Macquart aussi , Zola on peut pas dire que c'est ma came ... Je prĂ©fĂšre Jules Verne lol , ou le top c'est Vian , un rĂ©gal lui . On va me prĂȘter les adaptations de ses livres en bd , hĂąte de lire ça !

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 50 minutes, Kevin Nivek a dit :

    J'avais lu L'assommoir , dans la saga des Rougon-Macquart aussi , Zola on peut pas dire que c'est ma came ... Je préfÚre Jules Verne lol

    Ah oui... on ne peut pas dire que ce soit comparable 😉

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Bien entendu , la comparaison s'arrĂȘte juste entre grands Ă©crivains français 😉

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J'ai lu la Terre au lycĂ©e.... Ça a Ă©tĂ© un calvaire Ă  lire, de mĂ©moire, mais avec le recul c'est un bon souvenir ce livre.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J'ai déjà remarqué qu'avec Zola, il y a rarement un juste milieu : soit on adore, soit on accroche pas du tout.
    J'avais un pote qui lui était un grand amateur : il a lu toute la série des Rougons-Macquart ^^
    Perso, j'ai jamais accroché. De toute façon, je n'aime pas le naturalisme (réalisme + descriptions photographiques laborieuses).
    Cela dit, Jules Verne... m'est souvent tombé des mains aussi avec sa manie du catalogage didactique... trÚs laborieux aussi.

    Finalement, Zola et Verne ont au moins un point commun 😉
     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 23 minutes, Phileas a dit :

    Cela dit, Jules Verne... m'est souvent tombé des mains aussi avec sa manie du catalogage didactique... trÚs laborieux aussi.

    Et ton pseudo c'est Phileas ????

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

    Invité
    Ajouter un commentaire


    ×   CollĂ© en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut Ă  la place

      Seulement 75 Ă©moticĂŽnes maximum sont autorisĂ©es.

    ×   Votre lien a Ă©tĂ© automatiquement intĂ©grĂ©.   Afficher plutĂŽt comme un lien

    ×   Votre contenu prĂ©cĂ©dent a Ă©tĂ© rĂ©tabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insĂ©rez-les depuis une URL.


×
×
  • CrĂ©er...