Aller au contenu
  • S’inscrire

  • Nickad
    • Scenariste: SABUROUTA Dessinateur: SABUROUTA Editeur: Taifu Note :
      Résumé:

      Yuzu est une jeune fille à la mode, énergique et enthousiaste qui veut vivre pleinement sa vie. Elle ne connait pas l'amour et va jusqu'à cacher à ses amis son inexpérience derrière des mensonges pour bien paraître. Suite au remariage de sa mère, elle se retrouve dans une nouvelle école très restrictive réservée aux filles. Le jour de la rentrée, Yuzu se dispute avec Mei, qui n'est autre que la présidente du conseil des élèves et... sa nouvelle demi-sœur ! Découvrez ce qui se passe à la fin du tome 10 de Citrus, et tout ce qui a mené Yuzu et Mei à la conclusion attendue de leur relation !

      Type: Manga L'acheter sur bdfugue Genre: Romance

    Citrus + est la suite directe du manga Citrus (série en 10 tomes) qui est un peu considéré comme le yuri de référence. « Quoi ? tu connais pas citrus ! » ai-je déjà entendu au rayon manga de ma librairie… Voici un petit résumé de la série principale suivi de l’avis de citrus +, le tout écrit par ma fille de 18 ans réellement fan de cette série

    Suite à un déménagement dû au remariage de sa mère, Yuzu commence sa nouvelle vie au lycée Aihara. Malheureusement pour elle, cet établissement comporte un règlement très strict et voit donc d’un mauvais œil l’arrivée de cette jeune fille adepte des cheveux décolorés, du maquillage et accro à son téléphone portable. De plus, sa « sœur par alliance » n’est autre que Mei, la présidente des élèves et petite fille du directeur de l’école. Commence alors une cohabitation mouvementée où les deux jeunes filles vont devoir apprendre à se connaître et à accepter leurs sentiments envers l’autre.

    Citrus, c’est un manga yuri incontournable dans le domaine. Plus qu’une relation LGBT, c’est surtout des sentiments purs et l’acceptation de la différence des autres qui sont mis en avant. Alors que Yuzu tente de conquérir Mei, cette dernière est tourmentée par ses obligations, notamment de reprendre la direction de l’école Aihara.

    Citrus + commence une fois que les deux jeunes filles sortent ensemble, et qu’elles se sont fiancées. Alors que je m’attendais à une suite de shojo classique où s’enchaînent les rivales et les trouble-fêtes, c’est en fait une véritable acceptation d’une relation entre filles qui se révèle sous nos yeux. De plus, les personnages sont bienveillants envers les deux protagonistes: Yuzu et Mei avancent pas à pas ensemble en prenant le temps de profiter de chaque instant. Saburouta a su créer des sentiments sincères, sans entrer dans le « gnan gnan » et sans que cela soit trop lourd ou excessif. Enfin, le graphisme est agréable et tout en rondeur. Un manga remplit de fraicheur et de bonheur, qui ne comporte pas de temps mort et où l’auteur sait se renouveler. A découvrir sans modération.



    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Qui est en ligne   0 membre, 4 anonymes, 43 invités (Afficher la liste complète)

    Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne

  • Inscription

    Inscrivez vous gratuitement

  • Chatbox

    You don't have permission to chat.
    Load More
  • Dernières Critiques

    • Supergroom t2 : la guerre olympique
      Note :
      Le retour de super Spirou ! Et on retrouve avec beaucoup de plaisir notre ami Spirou dans une aventure ou il retrouve l'innocence de certains albums. Entre gaffeur invétéré, chanceux comme ce n’est pas permis et courageux pour deux, Velhmann nous livre un Spirou à l'ancienne dans un scénario très actuel..

       Car Velhmann traite ici autant de la télé-réalité que de la mode des super héros qui déferle sur nos écrans. En effet les héros sont tous plus étranges les uns que les autres et l'aspect financier et voyeuriste de la télé réalité est au cœur de l'album. Mais Velhmann réussi le bon mélange entre son Spirou à l'ancienne et la modernité sur sujet. 

      On suit avec énormément de plaisir les pérégrinations de Spirou, bien aidé par un dessin moderne et une coloration bien vive, jusqu'à une conclusion plutôt intéressante. 

      Un bon tome de Spirou en somme. 
        • Like
      • 0 réponse
    • 11 septembre, le jour ou le monde a basculé
      Note :
      Avant que certain ne réagissent à la note qui semblera peut être excessive à certaine adulte ayant lu cet album. Mais ma note est là pour souligner à quel point cet album est presque parfait pour une cible de collégiens / lycéens qui n'existaient pas lors des attentats du 11 septembre 2021.

      En effet les gens ayant vécu ce moment pourraient préférer des investigations plus poussées ou des photos moins déjà vu. 

      Mais pour des lecteurs n'ayant "qu'entendu parler" du 11 septembre cet album est parfait. Il est parfait car il permet aux jeunes de dépasser le simple effet wahou des images des tours qu'on a  pu leur montrer pour faire comprendre simplement l'impact qu'a eu (et a encore) le 11 septembre sur le monde.

      Et ce "devoir de mémoire" est important. Et la "vulgarisation" à destination des plus jeunes est la pierre angulaire de tout devoir de mémoire. En cela cet album devrait être disponible dans tous les CDI de France et de Belgique.
      • 4 réponses

    • Baltzar - la guerre dans le sang tome 11
      Note :
      La guerre au Baselland a pris fin, contre toute attente, le second prince abolie la monarchie et dévoile le doute existant sur sa filiation, des élections se mettent en place, le vent du changement souffle. Baltzar, quant à lui est convoqué devant ses pairs pour répondre de ses actes, il est soutenu par le roi mais a pris trop d’importance pour que l’état-major le laisse libre de ses mouvements.

      Ce 11eme tome est un tome assez politique, entre l’arrivée de la démocratie au Baselland et les manigances de l’armée pour prendre le pouvoir au Weißen. Des espions rodent dans l’ombre et certains semblent faire le ménage, Baltzar n’a pas d’autre choix que de suivre les consignes tout en cherchant à protéger les cadets. Un tome intéressant avec beaucoup de manigances, difficile de savoir à qui faire confiance. De l’action a tous les niveaux, aucun temps mort, on en redemande !
      • 0 réponse
    • Master Piece
      Note :
      Master piece est le premier manga que NihoNiba sort en grand format avec une édition de qualité afin de mettre en valeur le graphisme et la colorisation. L’auteur Nanao est connu pour ses illustrations érotiques est aussi auteur de light novel pour adulte sous le nom de plume de Mahaya.

      Et c’est d’ailleurs l’atout majeur ce livre, de très belles illustrations avec beaucoup de charme et un graphisme soigné ; une édition sur papier glacé et la majorité du livre en couleur ! On a un livre visuellement splendide. Côté style graphique, on peut regretter la ressemblance physique entre les différents personnages féminins (de belles femmes aux cheveux longs et une poitrine très généreuse !).

      Au niveau de l’histoire, il n’y a rien de très original, on part sur des fantasmes plutôt classiques : relation avec sa jeune mère adoptive, avec des jumelles au caractère différent, avec son amie d’enfance, une championne de natation, une idole… Le livre est composé d’une histoire principale qui met en scène un jeune homme coincé entre sa mère et ses sœurs jumelles adoptives, les 3 étant plus que pulpeuses ; suivie de courtes histoires allant assez rapidement à l’essentiel. Rien de très original non plus sur les mises en situation (contexte des rencontres et positions).

      Master piece est donc une très belle réussite graphique avec des histoires classiques mais bien faites.
      • 5 réponses
    • the 100 bucket list of the dead t2
      Note :
      Deuxième tome du manga défouloir de Kana: 100 Bucket liste of the dead. Et on continue dans la ligne droite du premier : c'est n'importe quoi, c'est assumé et c'est très rigolo.

      On atteint même un niveau supplémentaire car nos deux amis ont maintenant l'habitude des zombies et sont quasiment blasés même quand ils croisent un grand requin blanc zombifié par les plongeurs qu'il a mangé.... La liste commence à s'allonger avec 36 points donc un certain  nombre de fait comme : passer une soirée avec des hôtesses de l'air. Ce chapitre-là atteint un summum de WTF que ça en est super drôle.

      On rigole bien, on ne réfléchit pas trop et ou oubli tout durant les 25 minutes de lectures que nous offre ce 100 Bucket list of the dead. Et le départ à la campagne de nos deux compères nous promet un troisième tome encore bien différents mais, je l'espère, tout aussi marrant.
      • 1 réponse
×
×
  • Créer...