Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Une vie de gabier à bord de l'Hermione


    poseidon2
    • Scenariste: Guillaume Tauran Dessinateur: Guillaume Tauran Coloriste: Guillaume Tauran Editeur: Paquet Note :
      Résumé:

      L'Hermione est la reconsitution à l'identique de la frégate à bord de laquelle le Marquis de La Fayette est allé porter assistance aux insurgés américains en 1876, lors de la guerre d'indépendance qui allait donner naissance aux États-Unis d'Amérique. La frégate sillonne les mers depuis sa mise à l'eau en 2014. En entamant la lecture de cet ouvrage, vous embarquez au côté de l'équipe Tribord pour un retour de navigation jusqu'à Rochefort, port d'attache de l'Hermione. En posant le pied à bord, vous embarquez aux côtés d'un équipage unique, car tous volontaires ! Le rythme des quarts, la rigueur et l'engagement, la motivation aussi à faire partie de cette aventure humaine et maritime unique, mais aussi la difficulté des manoeuvres et l'esprit d'équipe, raconté par Guillaume Tauran, lui-même gabier à bord. La lecture est complétée par un dossier de présentation de l'Hermione, richement illustré.

      Type: BD Europeene L'acheter sur bdfugue Genre: Documentaire
     Share

    Tout le monde a entendu parler de l'Hermione. Ce projet un peu fou de faire revivre une frégate d'autrefois et de parcourir le monde à l'aide de voile et à quel point c'était difficile. 

    Guillaume Tauran a passé plusieurs mois à bord de l'Hermione en tant que membre d'équipage et nous fait part de son expérience de marin de frégate. Si l'expérience semble vraiment intéressante, le côté hyper spécifique des descriptions de la vie à bord et des actions faites par chaque marin est un peu compliqué et donc un poil lassant pour des béotiens comme moi. On se rattache aux très beaux dessins de bateau et de mer qui jalonne l'album. 

    Pour tout vous dire, je pense avoir globalement plus apprécier le recueil explicatif de 'aventure de l'Hermione, de sa construction à nos jours, que la dernière partie de la BD ou j'étais un peu lassé.

    Un récit pour les fans de navigation essentiellement. 

     Share


    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    j'ai eu l'occasion de voir l'Hermione en chantier dans ma jeunesse et puis de monter à bord lors de la dernière Armada, pour info, n'importe qui peut postuler pour être membre d'équipage, le bateau est gérée par une association de fan je crois. J'y jetterai un coup d’œil, j'aime bien les dessins de bateaux

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 29 minutes, Nickad a dit :

    j'aime bien les dessins de bateaux

    Tu as Delitte qui réalise des BDs incroyables là-dessus 😉

    Très belle ville Rochefort , on avait bien aimé aussi , la visite de la corderie royale , radoub et le chantier de l'Hermione bien entendu 🙂 . J 'ignorais que l'on pouvait postuler , ça m'aurait plu dans ma jeunesse , là je suis pris par le taf et la vie de tous les jours . Mon fils en revanche , l'année prochaine , à voir 🙂 . Je conseille le film Lame de fond d'ailleurs, superbe 😉

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 1 heure, Nickad a dit :

    j'ai eu l'occasion de voir l'Hermione en chantier dans ma jeunesse et puis de monter à bord lors de la dernière Armada, pour info, n'importe qui peut postuler pour être membre d'équipage, le bateau est gérée par une association de fan je crois. J'y jetterai un coup d’œil, j'aime bien les dessins de bateaux

    Vu aussi en vrai en 2010 avec balade sur le pont. Très très chouette ^^

    • Like 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Oui, je suppose que c'est un super bâtiment (vaisseau), mais bon, ça reste quand même un gros truc qui transportaient des esclaves et qui a fait la richesse des ports et villes de par chez nous, et jsuis pas sûr qu'ils s'en vantent ou qu'ils le disent tout simplement(je ne sais pas car je n'y suis jamais allé)... Quitte à aller voir quelque chose sur l'esclavagisme, je préfère aller sur l'ile de Gorée (mais bon, c'est pas tout près^^)

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 1 heure, kvin a dit :

    l'ile de Gorée

    Au Sénégal , j'y suis allé , ça marque oui .

     

    Il y a 1 heure, kvin a dit :

    mais bon, ça reste quand même un gros truc qui transportaient des esclaves

    Je sais pas si ce bateau est concerné , et quand bien même , faut pas rester sur ces considérations lol . Tu prends pas le train SNCF non plus alors ? Ils ont déporté des juifs pendant la guerre . Hugo Boss habillait les nazis , idem pour Mercedes (j'achète que des voitures françaises ceci dit 🙂 ) etc .... La liste est sans fin 😉

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

     

    à l’instant, Kevin Nivek a dit :
    il y a 48 minutes, kvin a dit :

    l'ile de Gorée

    Au Sénégal , j'y suis allé , ça marque oui .

     

    Un de mes "rêves" à réaliser avant de mourir

    à l’instant, Kevin Nivek a dit :

    Je sais pas si ce bateau est concerné , et quand bien même , faut pas rester sur ces considérations lol . Tu prends pas le train SNCF non plus alors ? Ils ont déporté des juifs pendant la guerre . Hugo Boss habillait les nazis , idem pour Mercedes (j'achète que des voitures françaises ceci dit 🙂 ) etc .... La liste est sans fin

    Ben justement, je ne prends ni n'achète rien de tout ce que tu viens de citer 😉 (et je peux rajouter à ça la biafine de Bayer, etc). Mais après, si je devais aller la voir, j'irais et ne me bloquerai pas pour ce que j'ai dit, hein 😉  Juste que je ne ferai pas 15 min de voiture juste pour ça.

     

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Oui enfin si tu raisonnes comme ça … tu vas plus à bordeaux … ni à Nantes … et que dire de la France sous Napoléon … ^^
     

    les objets inanimés ont ils une âme ? Vous avez 4h - je passe relèverai les post ce soir 😜

    • Haha 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Ben ouais, justement, je ne bouge plus de chez moi, et j'ai vérifié avant achat à qui appartenait la maison et par quelle famille elle avait été construite^^

    Non, sérieusement, bien sûr, je suis conscient de tout ça, mais ça n'empèche que je fais gaffe à mes choix d'achats, de visite etc par rapport à beaucoup de choses, et ce n'est pas toujours facile (voir même des fois chiant... Mais heu! les petites cachuètes enrobées de chocolat que j'affectionnais tant 😪)... Mais je ne suis pas non plus un ermite, et n'aime pas me priver (trop), donc... 😉 

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Qui est en ligne   1 membre, 3 anonymes, 112 invités (Afficher la liste complète)

  • Inscription

    Inscrivez vous gratuitement

  • Les previews !

  • Dernières Critiques

    • The midnight order
      Note :
      Quelle bonne idée a eu Mathieu Bablet de s'entourer de nombreuses dessinatrices pour illustrer les aventures des sorcières de Midnight Tales ! Claire Fauvet et sa précision , Daphnée Collignon et ses élégantes rondeurs de traits , composent entre autres  ,les fers de lance de l'équipe d'illustratrices et illustrateurs réalisant ces histoires courtes . En chef d'orchestre , Bablet réalise des planches transitoires et compose le scénario de ce qui pourrait s'apparenter à une conclusion des histoires déjà parues de Midnight tales . Ceci dit , il n'est absolument pas nécessaire de les avoir lues au préalable . On va donc suivre le parcours de Johnson et Sheridan à travers ces nouvelles imprimées par la patte de chacun des dessinateurs . C'est ici que réside le petit défaut de cette oeuvre (selon moi) : en effet la grande diversité d'artistes avec chacun leur style m'a perdu parfois . J'avais du mal à reconnaître les personnages , et à me repérer dans la chronologie . Car il s'agit d'un scénario à tiroirs , bien distillé et entrecoupé de textes relatant l'histoire des sorcières à travers les âges . On y apprend que ces chasses aux sorcières n'étaient ni plus ni moins qu'une façon détournée d'empêcher l'émancipation de la femme . Elle devait rester dans l'ombre du mari , du mâle dominant . Il est intéressant de faire le parallèle avec nos sorcières qui n'auront de cesse de combattre , le " mal " 😉 .

      Mes points positifs : un scénario maîtrisé , une indépendance vis à vis des Midnight tales déjà parues , une qualité éditoriale (couverture superbe reliée et dorée ) , une pagination importante , un enrichissement culturel car les textes portent sur des faits réels , la découverte de Daphnée Collignon et son dessin très élégant .

      Mon point négatif : Trop de styles artistiques différents qui m'ont fait perdre parfois le fil de l'histoire

       
        • Like
      • 3 réponses
    • Paris-Manga et Sci-Fi show - 32e édition
      32e édition du festival qui aura lieu au parc des expositions de Villepinte (au même endroit que la Japan expo) contrairement aux éditions précédentes où c'était à la port des expositions de Versailles dans Paris intra-muros

      Au programme  des animations, du cosplay, des stands, des conférences...

      Voici la liste des invités :

       

       
      • 0 réponse
    • Tsar par accident - Mythes et mensonges de Vladimir Poutine
      Note :
      Difficile de parler de cet ouvrage objectivement au vu de l'actualité notamment de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. 

      Cet ouvrage s'inscrit en plein dans cette actualité pourtant, tentant de nous montrer et de nous expliquer comment Poutine a pu en arriver là. Pour tout passionné de géopolitique il est donc très intéressant, d'autant plus qu'il est écrit par un spécialiste américain de la Russie plutôt reconnu et sérieux. 

      J'ai simplement deux bémols qui m'ont gênés pendant cette lecture pourtant ô combien instructive. Tout d'abord, dans le lien permanent fait à l'amérique et à sa politique intérieure et extérieure, je trouve l'auteur très très mesuré sur les faits reprochables aux américains. Je trouve que sa pertinence s'arrête là où commencent l'auto-critique nécessaire sur les actions de la diplomatie américaine. C'est particulièrement frappant sur les affaires wikileaks, Snowden et Assange. Simplement il vous faudra être bien armés en connaissances factuelles sur ses évènements pour mieux comprendre les limites de cette lecture. Toute enquête sur une personnalité politique finit nécessairement par être teintée du parti pris de l'auteur et cela ne me gêne en rien, mais ici cela manque parfois de nuance, et cela interroge malheureusement sur la crédibilité du reste des informations, tant la légèreté sur ces dossiers contraste avec le propos soutenu sur d'autres dossiers. 

      Mon second grief concerne la chronologie peu claire. C'est dommage car si certains sauts dans le temps sont nécessaires pour comprendre ou interpréter une réaction, d'autres le sont moins et noient un peu le propos et la logique du dénouement.

       

      Ce Tsar par accident reste en tous cas une lecture majeure et passionnante de 259 pages ayant en plus le mérite de citer sa bibliographie et ses sources clairement en fin d'ouvrage. En cette période complexe, il faudra néanmoins je crois le lire avec un oeil critique mais nul doute que vous y apprendrez beaucoup de choses passionnantes sur la société russe et sur Vladimir Poutine.
      • 0 réponse

    • The elusive samourai T4&5
      Note :
      Le de notre Kingdom pour enfant continue son petit bonhomme de chemin en progressant dans son futur rôle de leader de l'insurrection.

      Cette fois-ci, il nous montre ses talents d'orateur dans une joute verbale intéressante avec Sandamune. Il nous montre aussi sa progression en tant que spécialiste de la fuite en servant de messager lors de la dernière escarmouche avant la grande rébellion.

      Cette série alterne agréablement les scènes de batailles et d stratégie militaire comme son grand frère qu'est Kingdom. Pour rester ouvert à un public enfantin, ces stratégies ne sont pas non plus trop détaillées ou compliquées. 

      Si ces escarmouches sont intéressantes et permettent de découvrir de nouveaux alliés, on a quand même hâte de voir la révolte commencer pour sortir du : qu'est-ce qu'il fuit bien ce garçon, je vais le supporter plus tard.
      • 0 réponse
    • The boxer tome 1
      Note :
      Pour être honnête la boxe et moi c’est comme le sport et moi en général… ce n’est pas mon truc ! Mais dans les séries récentes, je me suis quand même fait attrapée ! De cette lecture je n’en attendais rien de précis, une curiosité seulement vu que le titre semblait être apprécié et là, je n’irai pas jusqu’à dire que je me suis pris une claque mais pas loin. Il y a eu une montée en tension qui m’empêchait d’aller voir ailleurs, je n’avais qu’une attente arriver au moment où tout aller basculer !

      The Boxer n’est pas qu’une histoire de boxe, c’est une histoire de vie : des jeunes qui se débattent, qui sont bourreaux ou victimes, et qui vont tous avoir un lien avec ce sport à un moment ou un autre. C’est aussi une réflexion sur ce sport : quel est l’intérêt de taper sur les autres ? Il y a un discours derrière, discutable mais pas inutile. Un manga qui devient plus intense au fur et à mesure des pages et un premier tome qui nous laisse en questionnement : que cherche-t-on à nous montrer, à nous faire comprendre ? On attendra la suite avec impatience…
      • 0 réponse
×
×
  • Créer...