Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Une vie de gabier à bord de l'Hermione


    poseidon2
    • Scenariste: Guillaume Tauran Dessinateur: Guillaume Tauran Coloriste: Guillaume Tauran Editeur: Paquet Note :
      Résumé:

      L'Hermione est la reconsitution à l'identique de la frégate à bord de laquelle le Marquis de La Fayette est allé porter assistance aux insurgés américains en 1876, lors de la guerre d'indépendance qui allait donner naissance aux États-Unis d'Amérique. La frégate sillonne les mers depuis sa mise à l'eau en 2014. En entamant la lecture de cet ouvrage, vous embarquez au côté de l'équipe Tribord pour un retour de navigation jusqu'à Rochefort, port d'attache de l'Hermione. En posant le pied à bord, vous embarquez aux côtés d'un équipage unique, car tous volontaires ! Le rythme des quarts, la rigueur et l'engagement, la motivation aussi à faire partie de cette aventure humaine et maritime unique, mais aussi la difficulté des manoeuvres et l'esprit d'équipe, raconté par Guillaume Tauran, lui-même gabier à bord. La lecture est complétée par un dossier de présentation de l'Hermione, richement illustré.

      Type: BD Europeene L'acheter sur bdfugue Genre: Documentaire
     Share

    Tout le monde a entendu parler de l'Hermione. Ce projet un peu fou de faire revivre une frégate d'autrefois et de parcourir le monde à l'aide de voile et à quel point c'était difficile. 

    Guillaume Tauran a passé plusieurs mois à bord de l'Hermione en tant que membre d'équipage et nous fait part de son expérience de marin de frégate. Si l'expérience semble vraiment intéressante, le côté hyper spécifique des descriptions de la vie à bord et des actions faites par chaque marin est un peu compliqué et donc un poil lassant pour des béotiens comme moi. On se rattache aux très beaux dessins de bateau et de mer qui jalonne l'album. 

    Pour tout vous dire, je pense avoir globalement plus apprécier le recueil explicatif de 'aventure de l'Hermione, de sa construction à nos jours, que la dernière partie de la BD ou j'étais un peu lassé.

    Un récit pour les fans de navigation essentiellement. 

     Share


    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    j'ai eu l'occasion de voir l'Hermione en chantier dans ma jeunesse et puis de monter à bord lors de la dernière Armada, pour info, n'importe qui peut postuler pour être membre d'équipage, le bateau est gérée par une association de fan je crois. J'y jetterai un coup d’œil, j'aime bien les dessins de bateaux

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 29 minutes, Nickad a dit :

    j'aime bien les dessins de bateaux

    Tu as Delitte qui réalise des BDs incroyables là-dessus 😉

    Très belle ville Rochefort , on avait bien aimé aussi , la visite de la corderie royale , radoub et le chantier de l'Hermione bien entendu 🙂 . J 'ignorais que l'on pouvait postuler , ça m'aurait plu dans ma jeunesse , là je suis pris par le taf et la vie de tous les jours . Mon fils en revanche , l'année prochaine , à voir 🙂 . Je conseille le film Lame de fond d'ailleurs, superbe 😉

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 1 heure, Nickad a dit :

    j'ai eu l'occasion de voir l'Hermione en chantier dans ma jeunesse et puis de monter à bord lors de la dernière Armada, pour info, n'importe qui peut postuler pour être membre d'équipage, le bateau est gérée par une association de fan je crois. J'y jetterai un coup d’œil, j'aime bien les dessins de bateaux

    Vu aussi en vrai en 2010 avec balade sur le pont. Très très chouette ^^

    • Like 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Oui, je suppose que c'est un super bâtiment (vaisseau), mais bon, ça reste quand même un gros truc qui transportaient des esclaves et qui a fait la richesse des ports et villes de par chez nous, et jsuis pas sûr qu'ils s'en vantent ou qu'ils le disent tout simplement(je ne sais pas car je n'y suis jamais allé)... Quitte à aller voir quelque chose sur l'esclavagisme, je préfère aller sur l'ile de Gorée (mais bon, c'est pas tout près^^)

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 1 heure, kvin a dit :

    l'ile de Gorée

    Au Sénégal , j'y suis allé , ça marque oui .

     

    Il y a 1 heure, kvin a dit :

    mais bon, ça reste quand même un gros truc qui transportaient des esclaves

    Je sais pas si ce bateau est concerné , et quand bien même , faut pas rester sur ces considérations lol . Tu prends pas le train SNCF non plus alors ? Ils ont déporté des juifs pendant la guerre . Hugo Boss habillait les nazis , idem pour Mercedes (j'achète que des voitures françaises ceci dit 🙂 ) etc .... La liste est sans fin 😉

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

     

    à l’instant, Kevin Nivek a dit :
    il y a 48 minutes, kvin a dit :

    l'ile de Gorée

    Au Sénégal , j'y suis allé , ça marque oui .

     

    Un de mes "rêves" à réaliser avant de mourir

    à l’instant, Kevin Nivek a dit :

    Je sais pas si ce bateau est concerné , et quand bien même , faut pas rester sur ces considérations lol . Tu prends pas le train SNCF non plus alors ? Ils ont déporté des juifs pendant la guerre . Hugo Boss habillait les nazis , idem pour Mercedes (j'achète que des voitures françaises ceci dit 🙂 ) etc .... La liste est sans fin

    Ben justement, je ne prends ni n'achète rien de tout ce que tu viens de citer 😉 (et je peux rajouter à ça la biafine de Bayer, etc). Mais après, si je devais aller la voir, j'irais et ne me bloquerai pas pour ce que j'ai dit, hein 😉  Juste que je ne ferai pas 15 min de voiture juste pour ça.

     

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Oui enfin si tu raisonnes comme ça … tu vas plus à bordeaux … ni à Nantes … et que dire de la France sous Napoléon … ^^
     

    les objets inanimés ont ils une âme ? Vous avez 4h - je passe relèverai les post ce soir 😜

    • Haha 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Ben ouais, justement, je ne bouge plus de chez moi, et j'ai vérifié avant achat à qui appartenait la maison et par quelle famille elle avait été construite^^

    Non, sérieusement, bien sûr, je suis conscient de tout ça, mais ça n'empèche que je fais gaffe à mes choix d'achats, de visite etc par rapport à beaucoup de choses, et ce n'est pas toujours facile (voir même des fois chiant... Mais heu! les petites cachuètes enrobées de chocolat que j'affectionnais tant 😪)... Mais je ne suis pas non plus un ermite, et n'aime pas me priver (trop), donc... 😉 

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Qui est en ligne   0 membre, 3 anonymes, 24 invités (Afficher la liste complète)

    • Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne
  • Inscription

    Inscrivez vous gratuitement

  • Les previews !

  • Dernières Critiques

    • Celui que tu aimes dans les ténèbres
      Note :
      La team de Middlewest revient avec une "romance horrifique" des plus réussie. 

      Graphiquement, c'est sublime. Tout ce que j'aime dans le comics moderne. C'est nerveux, colorés ou pas du tout quand il n'y a pas besoin, dynamique et super prenant pour le lecteur.

      Coté scénario, Scottie Young gère parfaitement la montée en tension. On croit dur comme fer à cet amour improbable, mais inspirant pour notre artiste, jusqu'à..... 

      Un album qui ravira les fans de Scottie Young(dont je fais partie) t les amateurs de frissons.

      À lire d'une traite, si possible dans la pénombre.....

       
      • 0 réponse
    • Jamais T2
      Note :
      C'est étonnant comme, lorsque j'ai vu l'annonce de ce tome 2, j'ai eu peur. Le premier était tellement sympathique, avec une Madeleine impressionnante de force et de dignité dans une BD humoristique parfaitement caustique, que je me suis dit que ce tome 2 ne pouvait être qu'une mauvaise idée. 

      J'ai donc ouvert ce tome à reculons... avant de retrouver avec plaisir les personnages de Madeleine et, à mon grand étonnement, du maire. Car c'est la grande innovation de ce tome 2. Le personnage central n'est pas vraiment Madeleine, mais bien le maire. Car si le premier tome nous a fait rire avec ce maire qui se faisait mettre à mal par une vieille dame, ce tome 2 nous montre l'impact de cette rébellion sur un maire qui ne voulait finalement que protéger ses concitoyens. Toujours sous couvert de cette maison qui va s'écrouler, Bruno Duhamel nous livre, encore une fois, une BD super sympa sur l'impact de chacun sur les personnes qui l'entourent. 

      Moi qui avais peur de lire ce tome 2, je demanderais bien un tome 3 pour continuer les aventures de Madeleine et de Troumesni.
      • 0 réponse
    • Rivage de la colère
      Note :
      Une nouvelle adaptation de roman à succès rejoint le catalogue des éditions Philéas avec Rivage de la colère, un roman plusieurs primé. Le scénariste Laurent Galandon se charge de cette adaptation pour le format bande dessinée. Cette romance débute avec la rencontre d'un jeune Mauricien travaillant dans l'administration colonial et une jeune femme de Diego Garcia, aux Chagos. L'histoire se construit autour de ce sombre fait historique où les Chagossiens doivent quitter leur île suite à plusieurs évènements dont le déclencheur principal est l'indépendance de la République de Maurice après 158 ans de domination britannique. Ce titre permet de suivre le cheminement qui amène à cette catastrophe pour les Chagossiens et leur combat juridique. Ce drame historique est complétement ignoré du grand public et mise en avant grâce à cette écrivaine franco-mauricienne et maintenant porté en bande dessinée. Les dessins de Rachid Nhaoua sont de qualité pour dépeindre les décors paradisiaques des îles et mettre en image ce drame.
      Rivage de la colère ne laisse pas indifférent avec l'histoire triste des Chagossiens et cette romance difficile pour ce couple et le combat d'un fils.

       
      • 0 réponse
    • Tout un monde - Comment j'ai changé de regard sur mon mode de vie
      Note :
      Emilie Saitas réalise intégralement ce roman graphique à partir d'une réflexion personnelle, pour être proche de ses convictions écologiques malgré son envie de vivre dans une maison en ville. L'autrice débute cet album lors du confinement, avec l'obligation de rester enfermer. De cet enferment va naitre une envie de nature et de vivre à la campagne ou du moins loin des grandes villes comme beaucoup de personne en France depuis le confinement. Emilie Saitas va mettre en image les rencontres qu'elle fait pour se renseigner sur des habitations et des modes vies en harmonie avec la nature et écologique. Plusieurs amis et connaissances seront interrogés sur leur mode de vie avec leur habitation et leur occupation. Des photos accompagnent les bandes dessinées pour présenter les personnages rencontrés. Sa recherche d'une vie différente et intéressante avec beaucoup d'informations surprenantes plus ou moins connues des lecteurs. Les dessins sont de qualité avec des couleurs claires pour renforcer le caractère paisible des modes de vies détaillés dans cet album.
      Emilie Saitas nous livre une analyse et les possibilités pour changer son regard sur notre mode de vie qui est très tendance actuellement dans notre société. Tout un monde est un album bien documenté et intéressant.

       
      • 0 réponse

    • Many reasons why tome 9 (fin)
      Note :
      Fin de la série, il est temps de faire un petit bilan de ces 9 tomes. Si au début on avait l’impression de se trouver entre 13 reasons why et 12 hommes en colère, on est finalement plus proche du 2eme : nous n’aurons jamais de certitude sur les motivations qui ont poussées Tsubaki à se suicider, juste des conjectures qui découlent d’éléments précis et donc probablement assez proches de la vérité.

      Et quelle vérité !! L’enquête menée par les élèves a été une véritable plongée dans la psychologie humaine :  une étude des comportements sociétaux absolument sublime et excessivement intelligente !!

      Et finalement quand on pense arriver à la fin, on croit fermer la porte mais d’autres s’ouvrent alors. Si l’épisode de Tsubaki trouve une conclusion acceptable, le livre nous pousse à nous interroger et pour ceux qui le veulent, il y a matière à discuter et à débattre. Chaque tome nous a laissé dans l’attente du suivant qui a été dévoré sans attente. Une très bonne série à découvrir si vous ne l’avez pas déjà fait.
      • 0 réponse
×
×
  • Créer...