Aller au contenu
  • S’inscrire
Phileas

Star Wars T.1 : A L'Ombre De Yavin

Messages recommandés

[center][url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=671&u=16913139"][img]http://i58.servimg.com/u/f58/16/91/31/39/yavin10.jpg[/img][/url][/center]


[b]Star Wars[/b]
[b]T.1 : A l'ombre de Yavin.[/b]

[b]Scénario[/b] : Brian Wood
[b]Dessin[/b] : Carlos D'Anda/ Ryan Odagawa
[b]Edition[/b] : Delcourt
[b]Collection[/b] : Contrebande
[b]Date de parution[/b] : novembre 2013

[u]Résumé[/u] : [i]Après la destruction de l'Étoile Noire, les Rebelles sont pourchassés par les troupes de l'Empire. Craignant qu'un espion ne se soit infiltré dans leurs rangs, la Princesse Leia met sur pied un escadron secret de pilotes de X-Wing, parmi lesquels se trouve Luke Skywalker. Leur double mission consiste à démasquer cet espion, mais aussi à trouver un endroit capable d'accueillir la nouvelle base des Rebelles.[/i]

Curieusement, cette nouvelle série ne porte pas de titre générique autre que Star Wars,[i] A l'ombre de Yavin[/i] étant celui de ce premier tome.
Cette remarque étant faite, voilà le coup d'envoi d'une nouvelle (énième diront certains...) série SW Delcourt qui accrochera probablement les nostalgiques de la "bonne" période (selon moi) de la saga, à savoir celle de la Trilogie initiale. D'autres diront que cette nouvelle incursion située juste après l'épisode IV n'est justement qu'une manière de resucer son pouce de fan de la première heure et que, par ailleurs, la série [i]Rébellion[/i] (sans parler des comics Marvel en leur temps) se déroulait à la même période. Et que tout ça frôle le redondant proche du gâtisme. Et ils n'ont pas tout à fait tort. De même, on pourrait reprocher à Wood une démarche fort opportuniste qui consiste, après l'annonce d'une prochaine trilogie qui verrait revenir les personnages emblématiques de la saga, de miser sur des valeurs sûres qui seraient gage de succès (et cette série a justement bien marché aux USA).
La question reste toujours : peut-on encore raconter quelque chose d'intéressant et de "neuf" après la bataille de Yavin et cette période où l'Alliance Rebelle cherchait une terre d'accueil avant d'atterir finalement sur Hoth ? That's the question.

La réponse est donnée par Brian Wood : oui... en prenant quelques libertés avec la Sainte Cohérence Starwarsienne à laquelle s'attachent les puristes.
Rien de véritablement scandaleux non plus, aucune révélation fracassante sortie dont on ne sait où concernant le pedigree des personnages ou les événements majeurs de la trilo. Là où Wood prend des libertés, c'est plutôt avec les fonctions des personnages et, au premier chef, de Leia Organa justement. Une Leia à qui le scénariste donne d'ailleurs le rôle principal, faisant jouer à Luke, Han et consorts des rôles plus en retrait (pour le moment).
Mais surtout, une Leia qui se retrouve (première nouvelle) pilote de X-Wing dans une escadrille inédite dont personne n'a jamais entendu parler (Wood nous explique d'ailleurs pourquoi : elle était secrète). Mais attention, pas n'importe quel pilote : une pilote de classe A (comme Autorité à manier le manche), dont la dextérité, l'expérience et l'audace l'a rend comparable à un certain Wedge Antilles himself (qui, rappelons-le, est pourtant considéré comme le meilleur pilote de la flotte). Et qui se retrouve, ironie du sort, sous le commandement de Leia.
Ah ? me direz-vous, un chouia étonné car, comme tout le monde, vous n'avez pas le souvenir d'une Leia pilotant un X-Wing ou un vaisseau dans la saga. Ben oui.
Exit donc la princesse ou la sénatrice : place à la pilote aguerrie. Ajoutons quand même que Organa a toujours été une jeune femme de caractère. On s'étonne simplement de ce virage inédit derrière un cockpit et un tempérament plus agressif.
D'ailleurs, l'indiscipline serait plutôt le fait de Luke qui, pour le coup, se voit assez vite consigné par sa soeurette comme un gamin ayant fait une grosse bêtise (voilà qui nous rappelle un certain... Anakin). Et avec la promesse d'une idylle possible avec une pilote également sanctionnée, rebelle parmi les Rebelles (car point trop n'en faut non plus).
Pour peu que l'on accepte cette fonction inédite de la native d'Alderaan et son importance ici, il faut avouer que le scénariste trousse plutôt bien un scénario certes fondée sur une intrigue sans grande originalité (la Rébellion connaît des fuites à cause d'un traître) mais qui fait la part belle aux combats spatiaux et à leur technicité. Ce qui nous vaut de beaux morceaux de bravoure mais aussi, hélas, des dialogues parfois aussi interminables qu'inutiles.
L'album est ainsi assez proche de la série [i]X-Wing[/i] dans l'esprit (et la trilo par la même occasion), si on excepte une visite à Coruscant de Solo et un Vador puni par l'Empereur d'avoir laissé l'Etoile Noire être réduite en confettis.
La portion de l'album concernant Vador reste d'ailleurs congrue : il s'interroge sur ce Skywalker, se fait débarquer de son propre Destroyer (celui-ci revenant à un officier arriviste) et c'est à peu près tout.

Comparé à la moyenne des séries SW, le dessin de Carlos D'anda (et Ryan Odagawa) est de haute tenue, le point fort de l'album même. On ne reconnaît pas les visages de Luke et Solo (ou plutôt ceux de Ford et Hamill), davantage celui de Léia/Fischer, mais pour le reste et principalement les engins, les combats spaciaux, les explosions, le découpage nerveux et Vador himself : c'est plutôt du haut de gamme dans la franchise.
Au final, un premier opus qui sentait a priori le réchauffé mais qui se révèle, si on accepte les libertés évoquées plus haut et le manque flagrant d'originalité, agréable à suivre.
Et qui renoue bien avec l'esprit de la trilo avant que des bataillons entiers de Jedi tourmentés, de clones anonymes, de politique barbante et de bouffons (je ne citerai personne ^^) viennent plomber un background plus chatoyant et riche mais dramatiquement moins interpellant dans sa majorité.

[b]Note : [/b][img]http://www.1001bd.com/tmp/pic/note/4.0.png[/img]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je suis moins emballé par l'histoire que toi Philéas. Comme tu l'annonces dans ta chronique, la princesse est une pilote de X-wing maintenant ??? ce qui est très étrange et l'action se déroule essentiellement autour de cette équipe de pilote. Brian Wood n’était pas très en forme sur ce Star wars surtout face à sa reprise de Conan de grande qualité.
Je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire et je ne pense pas continuer, je vais m'attaquer à Star wars La genèse des jedi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...