Aller au contenu
  • S’inscrire

alx23

Les gardiens du post
  • Compteur de contenus

    12 949
  • Inscription

  • Jours gagnés

    69

Tout ce qui a été posté par alx23

  1. alx23

    Derniers Achats

    J'avais pas vu la différence de prix !! Je sais pas pour le coup, il est préférable de la prendre sur la librairie bulle directement
  2. alx23

    Derniers Achats

    Oui c'est ça, il y a beaucoup d'édition comme pour le go west.
  3. alx23

    Derniers Achats

    Pour exemple,, pour Go west young man, il y avait des histroires supplémentaires dans la version bulle et je préfère ça à une dédicace.
  4. alx23

    Derniers Achats

    Ce ne sont pas les mêmes version, je préfère celle de la librairie bulle
  5. alx23

    Vos dernières lectures

    Je viens de relire les 5 tomes de RIp pour me remettre dans l'histoire avant de découvrir le cinquième tome. J'adore l'histoire et comment elle est racontée. Le personnage de Fanette est mis en avant dans cet épisode avec encore des révélations intéressantes. Un très bon tome, je sais plus si il y en aura 6 ou 7 tomes pour finir la série.
  6. alx23

    Les Séries Récentes

    Tu as vu la scène après générique ? Je vais me reafire SW Rogue le weekend prochain.
  7. alx23

    Derniers Achats

    Il n'y a qu'unne seule version Bulle de 1629, c'est pas la couverture qui est présenté mais le frontispice. Dans deux jours, il y a la version bulle qui sort de Indians !! Je l'attends depuis un moment...
  8. alx23

    Les Séries Récentes

    J'ai terminé Andor, terrible cette série et de loin la meilleure des Sw
  9. C'est avec cette série que j'ai découvert ces deux auteurs, j'ai adoré et la série qui est un grand classique ainsi que les désarmés dans le genre polar.
  10. alx23

    Parlottes BD

    Les dédicaces pour Dustin Nguyen doivent être dure à avoir !! Ou alors au tirage au sort. Quand je faisais le festival comics de Lille, il était pratiquement impossible d'avoir des dédicaces des auteurs les plus tendances.
  11. alx23

    Parlottes BD

    C'est déjà sorti.
  12. alx23

    Last Film Watched

    Je savais pas, je vais regarder
  13. Titre de l'album : La septième fonction du langage : mais qui a tué Roland Barthes ? Scenariste de l'album : Xavier Betaucourt Dessinateur de l'album : Olivier Perret Coloriste : Paul Bona Editeur de l'album : Steinkis Note : Résumé de l'album : 25 février 1980. Roland Barthes est renversé par une camionnette. Et s'il s'agissait d'un assassinat ? Jacques Bayard, commissaire de son état, et Simon Herzog, jeune sémiologue, mènent l'enquête. Une enquête de routine qui se transforme rapidement en polar saisissant. Roland Barthes possédait en effet la septième fonction du langage, capable de convaincre n'importe qui de faire n'importe quoi dans n'importe quelle situation. Attisant la convoitise des plus grands intellectuels et hommes politiques, la septième fonction sème les cadavres sur son chemin. Tout le monde est suspect... Critique : La septième fonction du langage est l'adaptation en bande dessinée par Xavier Betaucourt du roman de Laurent Binet. En effet, l'auteur s’inspire d'un fait réel pour construire sa fiction à partir de la mort du philosophe Roland Barthes, renversé accidentellement par une camionette dans Paris. La fiction prend la suite avec un complot visant à tuer ce philosophe de renommé. L'auteur va ainsi construire une histoire plausible en insérant de nombreuses figures historiques, philosophes, politiciens pour servir son intrigue ainsi que les auteurs eux-mêmes qui commentent l'histoire en cours de création. Le commissaire Jacques Bayard en compagnie Simon Herzog un jeune sémiologue vont tout mettre en œuvre pour comprendre cette tentative de meurtre qui est certainement liée à la découverte de la septième fonction du langage. La couverture est très représentative des dessins intérieurs. Ce roman graphique tient sur 150 pages de bande dessinée pour résoudre l’affaire autour de Roland Barthes. Si vous ne connaissez pas le roman, cette adaptation pourrait vous convaincre de découvrir une affaire policière sérieuse partant d’un concept farfelu avec beaucoup d’humour quand même. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/la-septieme-fonction-du-langage?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  14. La septième fonction du langage est l'adaptation en bande dessinée par Xavier Betaucourt du roman de Laurent Binet. En effet, l'auteur s’inspire d'un fait réel pour construire sa fiction à partir de la mort du philosophe Roland Barthes, renversé accidentellement par une camionette dans Paris. La fiction prend la suite avec un complot visant à tuer ce philosophe de renommé. L'auteur va ainsi construire une histoire plausible en insérant de nombreuses figures historiques, philosophes, politiciens pour servir son intrigue ainsi que les auteurs eux-mêmes qui commentent l'histoire en cours de création. Le commissaire Jacques Bayard en compagnie Simon Herzog un jeune sémiologue vont tout mettre en œuvre pour comprendre cette tentative de meurtre qui est certainement liée à la découverte de la septième fonction du langage. La couverture est très représentative des dessins intérieurs. Ce roman graphique tient sur 150 pages de bande dessinée pour résoudre l’affaire autour de Roland Barthes. Si vous ne connaissez pas le roman, cette adaptation pourrait vous convaincre de découvrir une affaire policière sérieuse partant d’un concept farfelu avec beaucoup d’humour quand même.
  15. alx23

    Parlottes BD

    J'ai déjà quelques soucis avec l'état du colis mais jamais de colis perdu.
  16. alx23

    Parlottes BD

    Le catalogue des éditions 404 comcs pour 2023, avec encoe beaucoup de bons titres à sortir : https://fr.calameo.com/read/0040679995be30730dad3?authid=PdPfMuTA0m6M&fbclid=IwAR1ca6QtZKafv7K-QTdx_QLXoQu7FnXZ5rPwNUdG3HnugL8ItTR0_Q6HTNg
  17. Titre de l'album : The division - extremis malis Scenariste de l'album : Christopher Emgard Dessinateur de l'album : Fernando Nicolas Baldo Coloriste : Michael Atiyrh Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note : Résumé de l'album : Des mois après qu'une arme biologique ait dévasté New York, les agents de la Division sont les derniers espoirs des États-Unis dont l'unité est en danger. À la suite d'une mission qui a très mal tourné, le partenaire de l'agent Caleb Dunne est assassiné. Dunne se jure de traquer la femme responsable de ce crime odieux, qu'il ne connait que sous le nom de Mantis. Il la poursuit jusqu'à Philadelphie, Fort Meade et finalement Washington D.C. avec l'aide des agents Heather Ward et Brian Johnson. Ensemble, ce nouveau groupe d'agents découvrent un complot aux dimensions tentaculaires, une menace de plus envers une nation sur le point de s'effondrer... Critique : Les éditions Black river proposent une grande collection de titres provenant des jeux vidéo pour permettre aux lecteurs et joueurs de poursuivre l'aventure avec l'univers étendu par le biais de comics. Après les one shot sur Assassin's creed Valhalla ou Far cry, on retrouve la licence de The division de Tom Clancy. Cet album est une préquel du deuxième volet du jeu the division. On retrouve le héros connus des joueurs, Caleb Dunne qui dirige plusieurs troupes d'élites pour les interventions sur le terrain. The division est une référence dans les jeux en ligne en monde ouvert de tir tactique et d'action-RPG. Les dessins sont bien travaillés avec des décors pour retrouver l'ambiance des jeux. Les trois chapitres proposés dans cet album se centralise sur de l'action comme les joueurs connaissent bien. Les lecteurs jouant à ce jeu seront les premiers intéressés par cette histoire mais il n'est pas nécessaire de connaitre le jeu pour profiter de cet album pour les autres lecteurs. Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/the-division-extremis-malis?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  18. alx23

    The division - extremis malis

    Les éditions Black river proposent une grande collection de titres provenant des jeux vidéo pour permettre aux lecteurs et joueurs de poursuivre l'aventure avec l'univers étendu par le biais de comics. Après les one shot sur Assassin's creed Valhalla ou Far cry, on retrouve la licence de The division de Tom Clancy. Cet album est une préquel du deuxième volet du jeu the division. On retrouve le héros connus des joueurs, Caleb Dunne qui dirige plusieurs troupes d'élites pour les interventions sur le terrain. The division est une référence dans les jeux en ligne en monde ouvert de tir tactique et d'action-RPG. Les dessins sont bien travaillés avec des décors pour retrouver l'ambiance des jeux. Les trois chapitres proposés dans cet album se centralise sur de l'action comme les joueurs connaissent bien. Les lecteurs jouant à ce jeu seront les premiers intéressés par cette histoire mais il n'est pas nécessaire de connaitre le jeu pour profiter de cet album pour les autres lecteurs.
  19. Titre de l'album : We live tome 2 - L'ère des Palladions Scenariste de l'album : Roy Miranda & Inaki Miranda Dessinateur de l'album : Miranda Inaki Coloriste : Eva De La Cruz Editeur de l'album : 404 comics Note : Résumé de l'album : Tala et Hototo ont grandi mais la survie de l'enfance a fait place à la responsabilité étouffante de la survie du monde ! Les frères Miranda et toute l'équipe créative de WE LIVE revient pour ce nouveau chapitre de l'histoire de Tala et Hototo et de leur monde terrible. 2090, six ans se sont écoulés depuis le Jour du Salut, lorsque les Palladions avec leurs pouvoirs majestueux sont devenus les protecteurs de l'humanité. Ils sauvèrent les cinq Mégalopoles restantes, assurant l'avenir de l'espèce humaine. Mais rien n'est intangible et l'horizon promet une nouvelle tempête. Critique : Après un excellent premier tome, cette suite était très attendue par de nombreux lecteurs et par chance les éditions 404 comics nous proposent le titre seulement un mois après la sortie ne version originale. L'aventure reprend six ans après les événements du premier épisode, où l'on a assisté à la naissance des super-héros, les palladions. Les enfants élus se sont transformés en adolescent avec des armures pour combattre toutes les créatures, les cénotes mères qui voulaient anéantir le restant de l'humanité. Une fois de plus Roy Miranda et Inaki Miranda surprennent les lecteurs avec une histoire proches de célèbres méchas et Kaijus pour des combats intenses. Les nouveaux héros doivent défendre la métropole en parallèle la relation entre Hototo et Tala a évolué comme les frères et sœurs ont vieilli. Les dessins de Miranda Inaki sont absolument fantastiques pour dépeindre cet univers et les décors dévastés. Les scènes d’action sont dynamiques et très impressionnantes. Les couleurs sont intenses et apportent la touche originale de l’histoire. L'album se termine avec une galerie d'illustrations réalisées par d'autres dessinateurs de comics. En deux tomes, We live s'impose comme une nouvelle référence dans le genre SF dans un monde postapocalyptique, avec des enfants en héros pour sauver ce qui reste de la planète. Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/we-live-l-ere-des-palladions-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  20. Après un excellent premier tome, cette suite était très attendue par de nombreux lecteurs et par chance les éditions 404 comics nous proposent le titre seulement un mois après la sortie ne version originale. L'aventure reprend six ans après les événements du premier épisode, où l'on a assisté à la naissance des super-héros, les palladions. Les enfants élus se sont transformés en adolescent avec des armures pour combattre toutes les créatures, les cénotes mères qui voulaient anéantir le restant de l'humanité. Une fois de plus Roy Miranda et Inaki Miranda surprennent les lecteurs avec une histoire proches de célèbres méchas et Kaijus pour des combats intenses. Les nouveaux héros doivent défendre la métropole en parallèle la relation entre Hototo et Tala a évolué comme les frères et sœurs ont vieilli. Les dessins de Miranda Inaki sont absolument fantastiques pour dépeindre cet univers et les décors dévastés. Les scènes d’action sont dynamiques et très impressionnantes. Les couleurs sont intenses et apportent la touche originale de l’histoire. L'album se termine avec une galerie d'illustrations réalisées par d'autres dessinateurs de comics. En deux tomes, We live s'impose comme une nouvelle référence dans le genre SF dans un monde postapocalyptique, avec des enfants en héros pour sauver ce qui reste de la planète.
  21. alx23

    Sans un mot...

    Oui comme la couverture
  22. alx23

    Nocterra Tome 2

    Titre de l'album : Nocterra Tome 2 Scenariste de l'album : Scott Snyder Dessinateur de l'album : Tony S Daniel Coloriste : Marcelo Maiolo Editeur de l'album : Delcourt Note : Résumé de l'album : Après avoir échappé aux pires horreurs, Val, Em, Bailey et les passeurs recherchent l'emplacement d'Eos, l'endroit où le mal s'est déchaîné sur le monde lorsque le soleil s'est couché pour toujours. Alors que nos héros traversent les eaux infestées d'ombre, ils vont devoir faire des pactes inattendus avec leurs anciens ennemis s'ils espèrent pouvoir survivre... Critique : On peut dire que les histoires de Scott Snyder sont originales avec Nocterra, le soleil n'éclaire plus assez les hommes sur terre alors que la plupart d'entre eux ont muté. On reprend la suite de l'aventure dans une ambiance qui mélange plusieurs genres, fantastique et science-fiction avec une pointe de Mad Max, comme les héros se déplacent en convoi de camions armés de lumière pour combattre les ombres en cas d'attaques. Le groupe de survivants va devoir s'allier avec un personnage emblématique du premier tome et assez surprenant comme vous pourrez le découvrir afin d'attaquer Luna, l'endroit d'où viennent tous les nocturnes. Les dessins de Tony S Daniel sont de qualité pour représenter cet univers dévasté avec ces créatures. L'album se termine sur un interlude sur les origines de Blacktop Bill, dessiné par Denys Cowan. Ensuite on retrouve toutes les couvertures de comics US. Nocterra comme Undiscovered country sont des séries fantastiques où l'on retrouve la touche de Scott Snyder pour imager des mondes après une catastrophes et les survivants devant faire face à des créatures. La voix-off très présente encire dans ce tome joue sur le rythme de lecture. Le prochain tome apportera la conclusion à cette série. Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/nocterra-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  23. alx23

    Nocterra Tome 2

    On peut dire que les histoires de Scott Snyder sont originales avec Nocterra, le soleil n'éclaire plus assez les hommes sur terre alors que la plupart d'entre eux ont muté. On reprend la suite de l'aventure dans une ambiance qui mélange plusieurs genres, fantastique et science-fiction avec une pointe de Mad Max, comme les héros se déplacent en convoi de camions armés de lumière pour combattre les ombres en cas d'attaques. Le groupe de survivants va devoir s'allier avec un personnage emblématique du premier tome et assez surprenant comme vous pourrez le découvrir afin d'attaquer Luna, l'endroit d'où viennent tous les nocturnes. Les dessins de Tony S Daniel sont de qualité pour représenter cet univers dévasté avec ces créatures. L'album se termine sur un interlude sur les origines de Blacktop Bill, dessiné par Denys Cowan. Ensuite on retrouve toutes les couvertures de comics US. Nocterra comme Undiscovered country sont des séries fantastiques où l'on retrouve la touche de Scott Snyder pour imager des mondes après une catastrophes et les survivants devant faire face à des créatures. La voix-off très présente encire dans ce tome joue sur le rythme de lecture. Le prochain tome apportera la conclusion à cette série.
  24. alx23

    Sans un mot...

    Titre de l'album : Sans un mot... Scenariste de l'album : Jerret Dessinateur de l'album : Elena Ominetti Coloriste : Elena Ominetti Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note : Résumé de l'album : Une femme arrive dans son immeuble et se rend dans son appartement, alors qu'elle ouvre la porte elle s'aperçoit qu'elle a été cambrioler. Tous tiroirs sont ouverts, les objets renversés par terre et la fenêtre est ouverte. La femme poursuit l'inspection de son appartement pour juger des dégâts et surprend un homme dans sa chambre. Critique : Jerrert réalise sa première bande dessinée publiée en France avec Sans un mot... Ce titre propose quatre histoires autour de fantasmes érotiques ou situations improbables sur des désirs sexuels. Le titre annonce justement cette thématique avec pas un mot à dire de ce qui se déroule dans les quatre histoires courtes. Pour exemple la première histoire où une femme surprend le voleur dans sa chambre qui se soumet à elle et ses moindres désirs. Elena Ominetti réalise tous les dessins de qualité pour les quatre histoires différentes. La couverture représente très bien le style des planches intérieurs. L'album est proposé dans un format bande dessinée franco-belge. Cette bande dessinée est entièrement muette mais au final pas besoin de parole avec les sujets abordés dans ce titre. Les dessins se suffisent à la compréhension et aux différents fantasmes. Autres infos : Editions Tabou Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/sans-un-mot?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
×
×
  • Créer...