Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'adulte'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


2 résultats trouvés

  1. poseidon2

    Harem in a fantasy world t1&2

    On aurait tort de prendre de Harem in a fantasy world pour un simple nouvel Isekai. Tout d'abord parce que c'est un Isekai pour adulte avec des scènes de sexes complètement explicites. Mais c'est surtout un Isekai qui se trouve être un peu plus malin que ce qu'il n'y parait. En effet ce manga traite du fantasme du jeune garçon qui s'imagine arriver dans un monde ou tout lui est permis et où ce qui est interdit dans son monde d'origine est ici la norme. Et ce que ce manga fait de bien c'est que notre garçon n'a rien d'un pervers ou d'un gros geek obsédé de hentai. C'est juste un jeune garçon qui se retrouve avec des possibilités étonnantes, que ce soit dans ses explorations de labyrinthe et ses combats contre les monstres, ou dans sa possibilité d'acheter une esclave ayant ouvertement accepté de servir aussi d'esclave sexuelle. Une position de domination qui met en conflit sa conception de la vie provenant de son éducation et ses hormones qui le tiraillent. Jamais vulgaire malgré un sujet qui pourrait déraper, ce manga se révèle une bonne surprise et présente, dans un monde de jeux vidéo, les pulsions qu'ont les jeunes garçons dans notre monde actuel ou un garçon de 18 n'aura pas pu éviter de se confronter à la pornographie sur internet, quoi qu'en disent les parents. On peut juste espérer que l'histoire aille plus loin dans l'aspect Isekai, ayant fini d'explorer l'aspect relation intime dans ces deux premiers tomes. Prions pour que le manga ne tombe pas dans le travers facile de la collection d'esclave et le voyeurisme qui en découlerait.
  2. Titre de l'album : Harem in a fantasy world t1&2 Scenariste de l'album : Shachi Sogano Dessinateur de l'album : Issei Hyouju Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Quitte à débarquer dans un nouveau monde, autant bien s'entourer ! En se réveillant sur une paillasse, Michio Kaga est persuadé d'être en train de tester un nouveau jeu vidéo. Niveaux, statistiques, classes... Tout ce qui constitue un jeu de rôle classique est là. Mais avant qu'il n'ait vraiment eu le temps de jauger la situation, le village où il se trouve est attaqué par des brigands, qu'il terrasse sans grande difficulté... Une fois l'adrénaline retombée, Il réalise enfin que ce nouveau monde n'a rien d'un jeu, et que ceux qu'il a tués n'étaient pas de simples monstres, mais bien des êtres vivants... Passé le choc initial, Michio ne semble pas si pressé que ça de retrouver son monde d'origine... Et tant qu'à faire, autant en profiter pour s'amuser un peu, non ? Avec toutes ces filles tout droit sorties des canons de la fantasy, qui ne serait pas tenté ?! Critique : On aurait tort de prendre de Harem in a fantasy world pour un simple nouvel Isekai. Tout d'abord parce que c'est un Isekai pour adulte avec des scènes de sexes complètement explicites. Mais c'est surtout un Isekai qui se trouve être un peu plus malin que ce qu'il n'y parait. En effet ce manga traite du fantasme du jeune garçon qui s'imagine arriver dans un monde ou tout lui est permis et où ce qui est interdit dans son monde d'origine est ici la norme. Et ce que ce manga fait de bien c'est que notre garçon n'a rien d'un pervers ou d'un gros geek obsédé de hentai. C'est juste un jeune garçon qui se retrouve avec des possibilités étonnantes, que ce soit dans ses explorations de labyrinthe et ses combats contre les monstres, ou dans sa possibilité d'acheter une esclave ayant ouvertement accepté de servir aussi d'esclave sexuelle. Une position de domination qui met en conflit sa conception de la vie provenant de son éducation et ses hormones qui le tiraillent. Jamais vulgaire malgré un sujet qui pourrait déraper, ce manga se révèle une bonne surprise et présente, dans un monde de jeux vidéo, les pulsions qu'ont les jeunes garçons dans notre monde actuel ou un garçon de 18 n'aura pas pu éviter de se confronter à la pornographie sur internet, quoi qu'en disent les parents. On peut juste espérer que l'histoire aille plus loin dans l'aspect Isekai, ayant fini d'explorer l'aspect relation intime dans ces deux premiers tomes. Prions pour que le manga ne tombe pas dans le travers facile de la collection d'esclave et le voyeurisme qui en découlerait. Autres infos : Pour adultes avertis. Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/harem-in-the-fantasy-world-dungeon-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
×
×
  • Créer...